Notation des examens et relevés de notes

Délai d’obtention de votre note

Pour la plupart des examens, vous recevez le résultat d’échec ou de réussite dans les quelques minutes qui suivent votre examen. Vous recevez également un relevé indiquant la note obtenue à l’examen et des commentaires sur vos performances dans les domaines de compétence mesurés. Les examens comportant des laboratoires pouvant durer plus longtemps, vous devrez peut-être patienter environ 30 minutes avant de recevoir votre relevé de notes. Le prestataire de services d’examen transmettra votre note à Microsoft dans un délai de 24 heures.

Si vous avez passé un examen bêta, vous ne recevez pas de résultat de réussite ou d’échec le jour de l’examen. Vous recevez votre note une fois que l’examen a terminé le processus bêta et qu’il est disponible en ligne. Pour en savoir plus, consultez : Examens bêta.

Comment accéder à votre relevé de notes

Les relevés de notes sont disponibles en ligne pour les examens passés avec Pearson VUE et Certiport.

Pour accéder à votre relevé de notes Pearson VUE :

  1. Accédez au Tableau de bord des certifications.

  2. Dans la section « Prestataires d’examens », sélectionnez « Pearson VUE » dans la liste déroulante, puis sélectionnez « Atteindre ».

    Select Pearson VUE from dropdown and select Go

  3. Vous êtes redirigé vers le tableau de bord de Pearson VUE. Dans la section « Mon compte », sélectionnez « Afficher les relevés de notes ».

    In My Account section, select View Score Reports

  4. Recherchez l’examen dont vous souhaitez voir le relevé de notes, puis sélectionnez le bouton « Afficher ».

    Select View button for score report of specific exam

Pour accéder à votre relevé de notes Certiport, consultez votre relevé Certiport. Pour plus d’informations, consultez la FAQ de Certiport.

Notation des examens

  • Certaines questions valent un point, d’autres valent plus d’un point. Si une question vaut plus d’un point, cette information est indiquée dans la question. Quand vous répondez à ces questions, vous recevez un point pour chaque composant auquel vous répondez correctement. Vous pouvez ainsi obtenir la totalité, une partie ou aucun des points possibles pour cette question.
  • Aucune pénalité n'est appliquée pour une réponse incorrecte. Si vous donnez une réponse incorrecte, vous n’obtenez simplement pas de point pour cet élément ou partie d’élément. Aucun point n'est déduit en cas de mauvaise réponse.
  • Certains sujets d'examen peuvent ne pas être incluses dans le calcul de votre note. Pour recueillir des données nous permettant de mettre à jour et d’améliorer la qualité de chaque examen, nous présentons de nouvelles questions aux candidats sans inclure les résultats dans leur note. Toutefois, dès que nous aurons les données nécessaires pour évaluer la qualité de la question, les éléments conformes aux normes psychométriques de Microsoft seront notés. Microsoft n'indique pas aux candidats les sujets qui ne sont pas notées. Par conséquent, vous devez répondre à chaque sujet comme si elle était notée.
  • Microsoft introduit en permanence de nouveaux types inédits de questions qui peuvent nécessiter des approches différentes de la notation. Si une question est notée différemment, Microsoft l'indique dans le corps de la question.

Notes requises pour réussir les examens

  • Examens techniques : toutes les notes d’examen technique sont indiquées sur une échelle de notation de 1 à 1 000, la note de passage étant 700. Tout score de 700 ou supérieur est une « réussite ». Tout score inférieur à 700 est un « échec ». Le nombre de questions auxquelles vous devez répondre correctement pour réussir est déterminé par un groupe de spécialistes du domaine et les psychométriciens de Microsoft au cours de la mise au point et de la maintenance de l’examen. La note de passage est basée sur les connaissances et les compétences nécessaires pour démontrer des compétences dans le domaine évalué et sur la difficulté des questions auxquelles un candidat répond lors de l’examen.
  • Examens Microsoft Office : toutes les notes d’examen Microsoft Office sont indiquées sur une échelle de notation de 1 à 1 000. La note de passage varie d'un examen à l'autre et elle est indiquée sur le relevé de notes. Le pourcentage réel de la note de passage est déterminé par un groupe de spécialistes du domaine à l'aide d'un processus similaire à celui utilisé pour définir la note de passage des examens techniques de Microsoft.

Que faire en cas d’échec à un examen

Si vous échouez à un examen de certification, vous pouvez le repasser. Il y a un délai d’attente entre les sessions de rattrapage afin de maintenir l’intégrité de l’examen. Quand vous échouez pour la première fois, vous devez attendre 24 heures entre les sessions de rattrapage. Pour les sessions de rattrapage ultérieures, la durée dépend du type d’examen de certification. Pour plus d’informations, consultez Règles relatives au rattrapage d’examens.

Votre relevé de notes indique les domaines de contenu constituant des points forts et des points faibles. Classez par ordre d'importance les compétences que vous devez améliorer en vous concentrant sur les zones de contenu d'examen dans lesquelles vos performances ont été les plus faibles ainsi que sur les zones de contenu ayant le pourcentage de questions le plus élevé. En outre, vous pouvez passer en revue les ressources répertoriées sur la page de détails de l’examen. Microsoft ne partage pas d’informations sur des questions spécifiques qui n’ont pas été traitées correctement.

Lorsque vous êtes prêt à repasser l'examen, programmez un rendez-vous comme vous le feriez normalement. Chaque examen repassé implique le règlement des frais correspondants et le respect des règles relatives au rattrapage d’examens.

Comprendre le relevé de notes d’un examen

Le relevé de notes fournit les éléments suivants :

  • Note numérique pour les performances globales à l’examen.
  • État de réussite/échec.
  • Un graphique à barres qui indique les performances dans chaque domaine de compétence évalué à l’examen.
  • Détails sur la façon d’interpréter vos résultats.

Le graphique à barres montre vos performances dans chaque section ou domaine de compétence, telles qu'évaluées lors de l'examen. Le côté gauche du graphique reprend chaque section de l’examen ainsi que le pourcentage correspondant dans l’examen. La longueur de la barre indique si la section concernée était un de vos points forts ou faibles. Des barres plus courtes indiquent un point faible, tandis que des barres plus longues dénotent un point fort.

Cette section du relevé de notes est destinée à vous aider à identifier vos points forts et points faibles dans les domaines de compétence mesurés à l’examen. Elle ne permet pas de calculer le nombre de questions auxquelles vous avez répondu correctement dans cette section ou à l’examen et il n’est pas possible de combiner les barres pour déterminer le pourcentage de questions auxquelles vous avez répondu correctement à l’examen.

Pourquoi Microsoft utilise des notes échelle

Microsoft utilise des notes échelle pour permettre aux candidats devant repasser un examen de certification de déterminer si leurs performances s'améliorent. La note de passage réelle (le nombre de points nécessaires pour réussir) est basée sur le retour d’un groupe de spécialistes du domaine qui examinent la difficulté des sujets par rapport aux compétences escomptées des candidats concernés. Ainsi, le nombre de points nécessaires pour réussir varie en fonction de la difficulté des questions de l’examen. Cela permet de garantir que, quelle que soit cette difficulté, l’évaluation de vos compétences est juste. Si vous devez répondre à une série de questions plus difficiles pendant un examen, le nombre de points nécessaires à la réussite de l’examen sera moins élevé que si vous aviez une série de questions plus faciles. De ce fait, l'indication d'un simple pourcentage de réponses correctes ne donnerait pas d'informations utiles à un candidat qui a dû repasser l'examen plusieurs fois et qui a eu plusieurs combinaisons de questions avec des niveaux de difficulté différents.

Voici un exemple de la raison pour laquelle les notes d'échelle sont un meilleur indicateur de l'amélioration (ou non) de vos performances d'un examen à l'autre. Imaginez que c'est la première fois que vous passez l'examen. Vous voyez un ensemble d'éléments faciles. Malheureusement, vous échouez avec une note d'échelle de 600, qui équivaut à un résultat de 65 % de bonnes réponses. La prochaine fois que vous passerez l'examen, vous verrez un ensemble d'éléments plus difficiles. À ce moment-là, vous réussirez l'examen avec une note d'échelle de 750, qui équivaut à un résultat de 50 % de bonnes réponses. Si nous vous avions donné le pourcentage de bonnes réponses, vous penseriez que vos performances ont empiré et ne se sont pas améliorées. En fait, elles sont meilleures, car vous avez répondu correctement à un pourcentage supérieur de questions plus difficiles que la première fois.

Les notes d'échelle vous permettent d'évaluer plus facilement la progression de vos performances au fil du temps. Ceci est une pratique courante dans le domaine de la certification et de l'accréditation.

Questions fréquemment posées sur la notation des examens et les relevés de notes

J’ai obtenu la même note chaque fois que j’ai passé le même examen. Y a-t-il un problème ?

Non. L’obtention de la même note à plusieurs tentatives n’indique pas une erreur dans le mode de détermination de votre note. Il n'est pas rare que les candidats obtiennent des notes similaires ou identiques lors de plusieurs tentatives d'examen. Ce résultat cohérent démontre la fiabilité de l'examen quant à l'évaluation des compétences dans le domaine du contenu. Si cela se produit à plusieurs reprises, vous devrez peut-être réexaminer votre préparation à l’examen. Recherchez d’autres méthodes pour acquérir et maîtriser les compétences évaluées lors de l’examen avant de le repasser.

J'ai obtenu zéro dans l'une des sections. Comment est-ce possible ?

Le nombre de questions évaluant chaque domaine de compétence est déterminé par le processus de schéma directeur ; les sections de l'examen mesurant des compétences critiques et/ou des compétences plus fréquemment mises en œuvre comprendront plus de questions que celles qui évaluent des compétences de moindre importance ou moins fréquemment exécutées. Le nombre de questions variant en fonction de l’importance des compétences évaluées, il est tout à fait possible qu’un candidat réponde incorrectement à toutes les questions d’une section comportant un nombre réduit de questions.

Il y avait un temps d'attente important entre certains sujets. Ma réponse a-t-elle été enregistrée ? A-t-elle été correctement notée ?

Un temps d'attente entre les questions n'a aucune incidence sur les réponses, la notation ou le temps restant pour l'examen. Un délai d'une minute avant le chargement de le sujet suivant est tout à fait normal. Le logiciel du prestataire de services d'examen est conçu pour gérer cette situation. Vos réponses sont enregistrées et l'examen est noté correctement, indépendamment du temps d'attente entre les sujets.

Le relevé de notes indique-t-il une note numérique pour chaque section ?

Non. Les relevés de notes comportent uniquement une note numérique globale pour indiquer si le candidat a réussi/échoué à l'examen. Nous fournissons des informations au niveau des sections sous la forme d’un graphique à barres, car il s’agit d’un moyen plus fiable de comprendre vos points forts et vos points faibles.

Les barres du relevé de notes indiquent que j’ai obtenu plus de 70 % à l’examen. Pourquoi n'ai-je pas réussi l'examen ?

Chaque section de l’examen contient un nombre différent de questions. Ainsi, la combinaison des résultats sur des sections d’examen individuelles ne reflète pas le résultat final de votre examen. En d'autres termes, la longueur des barres n'est pas une indication directe de votre réussite/échec à l'examen.

En outre, les candidats croient à tort qu’ils doivent répondre correctement à 70 pour cent des questions pour réussir l’examen, car la note de passage est de 700. Il s’agit toutefois d’une note échelle. Le pourcentage réel de questions auxquelles vous devez répondre correctement varie d’un examen à l’autre. Il peut être supérieur ou inférieur à 70 pour cent. Il dépend du retour des spécialistes qui nous aident à définir la note de passage pendant la création de l’examen et de la difficulté des questions présentées lors de l’examen.