Connecter Operations Manager à Azure Monitor

Notes

Cet article a récemment été mis à jour pour utiliser le terme journaux d’activité Azure Monitor au lieu de Log Analytics. Les données de journal sont toujours stockées dans un espace de travail Log Analytics, et elles sont toujours collectées et analysées par le même service Log Analytics. Nous mettons la terminologie à jour pour mieux refléter le rôle des journaux d’activité dans Azure Monitor. Pour plus d'informations, consultez Modifications de la terminologie d'Azure Monitor.

Pour préserver vos investissements existants dans System Center Operations Manager et utiliser des fonctionnalités étendues avec Azure Monitor, vous pouvez intégrer Operations Manager à votre espace de travail Log Analytics. Cela vous permet de tirer parti des possibilités qu’offrent les journaux d’activité d’Azure Monitor tout en continuant à utiliser Operations Manager pour :

  • Surveiller l’intégrité de vos services informatiques avec Operations Manager
  • Conserver l’intégration avec vos solutions ITSM pour la gestion des incidents et des problèmes
  • Gérer le cycle de vie des agents déployés sur des machines virtuelles IaaS, qu’elles soient locales ou dans le cloud public, et que vous surveillez avec Operations Manager

L'intégration à System Center Operations Manager enrichit votre stratégie d'opérations de service en vous permettant de profiter de la vitesse et de l'efficacité d'Azure Monitor dans le cadre de la collecte, du stockage et de l'analyse des données des journaux d'Operations Manager. Les requêtes de journal Azure Monitor secondent votre processus existant de gestion des problèmes en vous aidant à mettre en corrélation et à identifier les erreurs et les expositions répétées. La flexibilité du moteur d'interrogation en matière d'examen des performances, des événements et des données d'alerte, ainsi que les tableaux de bord complets et les fonctions de création de rapports permettant d'exposer ces données de manière utile, illustrent la puissance qu'Azure Monitor apporte à Operations Manager.

Les agents relevant du groupe d'administration Operations Manager collectent les données de vos serveurs en fonction des sources de données Log Analytics et des solutions que vous avez activées dans votre espace de travail. Selon les solutions activées, leurs données sont soit envoyées directement au service depuis un serveur de gestion Operations Manager, soit envoyées directement de l'agent vers un espace de travail Log Analytics, en raison du volume de données collectées sur le système géré par l'agent. Le serveur d’administration transfère directement les données au service. Celles-ci ne sont jamais écrites dans la base de données opérationnelle ou de l’entrepôt de données. Lorsqu'un serveur de gestion perd la connexion avec Azure Monitor, il met les données en cache localement jusqu'à ce que la communication soit rétablie. Si le serveur d'administration est hors connexion pour cause de maintenance planifiée ou d'interruption imprévue, un autre serveur du groupe d'administration assure la connectivité avec Azure Monitor.

Le diagramme suivant représente la connexion entre les serveurs et agents d'administration d'un groupe d'administration System Center Operations Manager et Azure Monitor, notamment la direction et les ports.

oms-operations-manager-integration-diagram

Si vos stratégies de sécurité informatiques n’autorisent pas les ordinateurs sur votre réseau à se connecter à Internet, les serveurs d’administration peuvent être configurés pour se connecter à la passerelle Log Analytics afin de recevoir des informations de configuration et d’envoyer les données collectées en fonction des solutions activées. Pour plus d'informations et pour savoir comment configurer votre groupe d'administration Operations Manager afin de communiquer via une passerelle Log Analytics avec Azure Monitor, consultez Connecter des ordinateurs à Azure Monitor en utilisant la passerelle Log Analytics.

Conditions préalables requises

Avant de commencer, passez en revue les exigences suivantes.

  • Azure Monitor prend uniquement en charge System Center Operations Manager 2016 ou version ultérieure, Operations Manager 2012 SP1 UR6 ou version ultérieure et Operations Manager 2012 R2 UR2 ou version ultérieure. La prise en charge du proxy a été ajoutée dans Operations Manager 2012 SP1 UR7 et Operations Manager 2012 R2 UR3.

  • L'intégration de System Center Operations Manager 2016 au cloud US Government nécessite une mise à jour du pack d'administration Advisor disponible dans le Correctif cumulatif 2 ou version ultérieure. System Center Operations Manager 2012 R2 nécessite une mise à jour du pack d'administration Advisor disponible dans le Correctif cumulatif 3 ou version ultérieure.

  • Tous les agents Operations Manager doivent répondre aux exigences en matière de prise en charge. Vérifiez que chaque agent est au niveau minimum de mise à jour ; sinon, la communication de l’agent Windows échouera, entraînant des erreurs dans le journal des événements Operations Manager.

  • Un espace de travail Log Analytics. Pour plus d’informations, consultez Présentation de l’espace de travail Log Analytics.

  • Vous vous authentifiez sur Azure avec un compte qui est membre du rôle Collaborateur Log Analytics.

  • Régions prises en charge : seules les régions Azure suivantes sont prises en charge par System Center Operations Manager pour la connexion à un espace de travail Log Analytics :

    • Centre-USA Ouest
    • Sud-Est de l’Australie
    • Europe Ouest
    • USA Est
    • Asie Sud-Est
    • Japon Est
    • Sud du Royaume-Uni
    • Inde centrale
    • Centre du Canada
    • USA Ouest 2

Notes

Les dernières modifications apportées aux API Azure empêchent les clients de pouvoir configurer pour la première fois l'intégration entre leur groupe d'administration et Azure Monitor. Pour les clients qui ont déjà intégré leur groupe d’administration avec le service, vous n’êtes pas affecté, sauf si vous devez reconfigurer votre connexion existante.
Un nouveau pack d’administration a été publié pour les versions suivantes d’Operations Manager :

  • Pour System Center Operations Manager 2019, ce pack d’administration est inclus avec le média source et installé lors de l’installation d’un nouveau groupe d’administration ou pendant une mise à niveau.
  • Le pack d’administration Operations Manager 1801 s’applique également à Operations Manager 1807.
  • Pour System Center Operations Manager 1801, téléchargez le pack d'administration ici.
  • Pour System Center Operations Manager 2016, téléchargez le pack d'administration ici.
  • Pour System Center Operations Manager 2012 R2, téléchargez le pack d'administration ici.

Réseau

Les informations ci-dessous répertorient les données de configuration de proxy et de pare-feu requises pour permettre à l'agent Operations Manager, aux serveurs d'administration et à la console Operations de communiquer avec Azure Monitor. Le trafic provenant de chaque composant sort de votre réseau et se dirige vers Azure Monitor.

Ressource Numéro de port Ignorer l’inspection HTTP
Agent
*.ods.opinsights.azure.com 443 Oui
*.oms.opinsights.azure.com 443 Oui
*.blob.core.windows.net 443 Oui
*.azure-automation.net 443 Oui
Serveur d’administration
*.service.opinsights.azure.com 443
*.blob.core.windows.net 443 Oui
*.ods.opinsights.azure.com 443 Oui
* .azure-automation.net 443 Oui
Connexion de la console Operations Manager à Azure Monitor
service.systemcenteradvisor.com 443
*.service.opinsights.azure.com 443
*.live.com 80 et 443
*.microsoft.com 80 et 443
*.microsoftonline.com 80 et 443
*.mms.microsoft.com 80 et 443
login.windows.net 80 et 443
portal.loganalytics.io 80 et 443
api.loganalytics.io 80 et 443
docs.loganalytics.io 80 et 443

Protocole TLS 1.2

Pour garantir la sécurité des données en transit vers Azure Monitor, nous vous encourageons vivement à configurer l'agent et le groupe d'administration de façon à utiliser au moins TLS (Transport Layer Security) 1.2. Les versions antérieures de TLS/SSL (Secure Sockets Layer) se sont avérées vulnérables et bien qu’elles fonctionnent encore pour assurer la compatibilité descendante, elles sont déconseillées. Pour plus d’informations, passez en revue Envoi sécurisé de données via TLS 1.2.

Connecter Operations Manager à Azure Monitor

Suivez les étapes ci-après pour configurer votre groupe d’administration Operations Manager de façon à ce qu’il se connecte à l’un de vos espaces de travail Log Analytics.

Notes

Si vous remarquez que les données Log Analytics ne proviennent plus d’un agent ou d’un serveur d’administration spécifique, vous pouvez essayer de réinitialiser le catalogue Winsock (utilisez netsh winsock reset), puis redémarrer le serveur. La réinitialisation du catalogue Winsock permet de rétablir les connexions réseau qui ont été interrompues.

Lors de l’inscription initiale de votre groupe d’administration Operations Manager avec un espace de travail Log Analytics, l’option de spécification de la configuration du proxy pour le groupe d’administration n’est pas disponible dans la console Opérations. Le groupe d’administration doit être correctement inscrit auprès du service avant que cette option soit disponible. À cet effet, vous devez mettre à jour la configuration du proxy système à l’aide de Netsh sur le système à partir duquel vous exécutez la console Opérations pour configurer l’intégration et tous les serveurs d’administration du groupe d’administration.

  1. Ouvrez une invite de commande avec élévation de privilèges. a. Allez à Démarrer et entrez cmd. b. Cliquez avec le bouton droit sur Invite de commandes et sélectionnez Exécuter en tant qu’administrateur.

  2. Saisissez la commande suivante, puis appuyez sur Entrée :

    netsh winhttp set proxy <proxy>:<port>

À l'issue des étapes d'intégration à Azure Monitor ci-dessous, vous pouvez supprimer la configuration. Pour ce faire, exécutez netsh winhttp reset proxy, puis utilisez l'option Configurer le serveur proxy de la console Operations pour spécifier le proxy ou le serveur de la passerelle Log Analytics.

  1. Dans la console Operations Manager, sélectionnez l’espace de travail Administration .

  2. Développez le nœud Operations Management Suite, puis cliquez sur Connexion.

  3. Cliquez sur le lien S’inscrire auprès de Operations Management Suite .

  4. Dans la page Assistant Intégration d’Operations Management Suite : authentification, entrez l’adresse e-mail ou le numéro de téléphone et le mot de passe du compte d’administrateur associés à votre abonnement OMS, puis cliquez sur Se connecter.

    Notes

    Le nom « Operations Management Suite » a été retiré.

  5. Une fois authentifié, vous êtes invité à sélectionner votre espace de travail Log Analytics ainsi que votre tenant et votre abonnement Azure sur la page Assistant Intégration d’Operations Management Suite : sélection d’un espace de travail. Si vous avez plusieurs espaces de travail, sélectionnez celui que vous souhaitez inscrire auprès du groupe d’administration d’Operations Manager dans la liste déroulante, puis cliquez sur Suivant.

    Notes

    Operations Manager prend uniquement en charge un espace de travail Log Analytics à la fois. La connexion et les ordinateurs enregistrés sur Azure Monitor avec l'espace de travail précédent sont supprimés d'Azure Monitor.

  6. Dans la page Assistant Intégration d’Operations Management Suite : résumé, vérifiez vos paramètres. S’ils sont corrects, cliquez sur Créer.

  7. Dans la page Assistant Intégration d’Operations Management Suite : fin, cliquez sur Fermer.

Ajout d’ordinateurs gérés par des agents

La configuration de l’intégration avec votre espace de travail Log Analytics établit uniquement une connexion au service, sans qu’aucune donnée soit collectée par les agents générant des rapports pour votre groupe d’administration. Les données ne seront collectées que lorsque vous aurez configuré les ordinateurs gérés par des agents qui seront chargés de collecter les données des journaux pour Azure Monitor. Vous pouvez sélectionner les objets d’ordinateur individuellement ou sélectionner un groupe qui contient des objets d’ordinateur Windows. Vous ne pouvez pas sélectionner un groupe qui contient des instances d’une autre classe, telles que des disques logiques ou des bases de données SQL.

  1. Ouvrez la console Operations Manager, puis sélectionnez l'espace de travail Administration .
  2. Développez le nœud Operations Management Suite, puis cliquez sur Connexion.
  3. Cliquez sur le lien Ajouter un ordinateur/groupe sous l’en-tête Actions dans la partie droite du volet.
  4. Vous pouvez rechercher des ordinateurs ou des groupes surveillés par Operations Manager dans la boîte de dialogue Recherche d’ordinateurs. Sélectionnez les ordinateurs ou les groupes, y compris le serveur d’administration Operations Manager à intégrer à Azure Monitor, cliquez sur Ajouter, puis sur OK.

Vous pouvez afficher les ordinateurs et les groupes configurés pour collecter des données à partir du nœud Ordinateurs gérés, sous Operations Management Suite, dans l’espace de travail Administration de la console Opérateur. De là, vous pouvez ajouter ou supprimer des ordinateurs et des groupes selon les besoins.

Configuration des paramètres de proxy dans la console Operations

Si un serveur proxy interne se trouve entre le groupe d'administration et Azure Monitor, procédez comme suit. Ces paramètres sont gérés de manière centralisée à partir du groupe d'administration. Ils sont ensuite distribués aux systèmes gérés par des agents qui sont inclus dans l'étendue de collecte des données de journaux pour Azure Monitor. Cette méthode présente des avantages lorsque certaines solutions contournent le serveur d’administration et envoient les données directement au service.

  1. Ouvrez la console Operations Manager, puis sélectionnez l'espace de travail Administration .
  2. Développez Operations Management Suite, puis cliquez sur Connexions.
  3. Dans la vue Connexion à OMS, cliquez sur Configurer le serveur proxy.
  4. Dans la page Assistant Operations Management Suite : serveur proxy, sélectionnez Utiliser un serveur proxy pour accéder à Operations Management Suite, puis tapez l’URL avec le numéro de port, par exemple http://corpproxy:80, et cliquez sur Terminer.

Si votre serveur proxy requiert une authentification, procédez comme suit pour configurer les informations d'identification et les paramètres qui doivent se propager sur les ordinateurs gérés qui envoient des rapports à Azure Monitor dans le groupe d'administration.

  1. Ouvrez la console Operations Manager, puis sélectionnez l'espace de travail Administration .
  2. Sous Configuration d’identification, sélectionnez Profils.
  3. Ouvrez le profil Proxy d'identification de System Center Advisor .
  4. Dans l’Assistant Profil d’identification, cliquez sur Ajouter pour utiliser un compte d’identification. Vous pouvez créer un compte d’identification ou utiliser un compte existant. Ce compte doit disposer des autorisations suffisantes pour franchir le serveur proxy.
  5. Pour définir le compte à gérer, choisissez Une classe, un groupe ou un objet sélectionné(e) , cliquez sur Sélectionner... puis sur Groupe... Pour ouvrir la boîte de dialogue Recherche de groupes.
  6. Recherchez le groupe Microsoft System Center Advisor Monitoring Server, puis sélectionnez-le. Une fois le groupe sélectionné, cliquez sur OK pour fermer la zone Recherche de groupes.
  7. Cliquez sur OK pour fermer la zone Ajouter un compte d’identification.
  8. Cliquez sur Enregistrer pour fermer l’Assistant et enregistrer vos modifications.

Une fois que la connexion est créée et que vous avez configuré les agents qui collectent et envoient les données des journaux à Azure Monitor, la configuration suivante est appliquée au groupe d'administration (l'ordre peut varier) :

  • Le compte d’identification Microsoft.SystemCenter.Advisor.RunAsAccount.Certificate est créé. Il est associé au profil Blob du profil d’identification de Microsoft System Center Advisor et cible deux classes : Collection Server et Operations Manager Management Group.
  • Deux connecteurs sont créés. Le premier se nomme Microsoft.SystemCenter.Advisor.DataConnector. Il est automatiquement configuré avec un abonnement qui transfère à Azure Monitor toutes les alertes générées par les instances de toutes les classes du groupe d'administration. Le second connecteur, Advisor Connector, est chargé de communiquer avec Azure Monitor et de partager les données.
  • Les agents et les groupes sélectionnés pour la collecte de données dans le groupe d’administration sont ajoutés au groupe Microsoft System Center Advisor Monitoring Server.

Mises à jour du pack d’administration

Au terme de la configuration, le groupe d'administration Operations Manager établit une connexion avec Azure Monitor. Le serveur d’administration est synchronisé au service web et reçoit des informations de configuration mises à jour sous la forme de packs d’administration pour les solutions que vous avez activées et qui s’intègrent à Operations Manager. Operations Manager recherche des mises à jour de ces packs d’administration, puis les télécharge et les importe automatiquement lorsqu’elles sont disponibles. Deux règles principales contrôlent ce processus :

  • Microsoft.SystemCenter.Advisor.MPUpdate : met à jour les packs d'administration Azure Monitor de base. S’exécute toutes les 12 heures par défaut.
  • Microsoft.SystemCenter.Advisor.Core.GetIntelligencePacksRule : met à jour les packs d’administration de solution activés dans votre espace de travail. Par défaut, elle s’exécute toutes les cinq (5) minutes.

Vous pouvez désactiver ces deux règles pour empêcher le téléchargement automatique, ou modifier la fréquence de la synchronisation du serveur d’administration avec Azure Monitor pour déterminer si un nouveau pack d’administration est disponible et doit être téléchargé. Suivez les étapes de la procédure de remplacement d’une règle ou d’une analyse pour modifier la valeur en secondes du paramètre Fréquence afin de changer la fréquence de synchronisation, ou pour modifier le paramètre Activé afin de désactiver les règles. Pour le remplacement, ciblez tous les objets de la classe Groupe d’administration Operations Manager.

Pour continuer à suivre votre processus habituel de contrôle des modifications pour contrôler les versions du pack d’administration dans votre groupe d’administration de production, vous pouvez désactiver les règles et les activer à des heures auxquelles les mises à jour sont autorisées. Si votre environnement dispose d’un groupe d’administration du développement ou de l’assurance qualité connecté à Internet, vous pouvez configurer ce groupe d’administration avec un espace de travail Log Analytics de façon à ce qu’il prenne en charge ce scénario. Ainsi, vous pourrez examiner et évaluer les versions itératives des packs d'administration Azure Monitor avant de les introduire dans votre groupe d'administration de production.

Basculement d’un groupe Operations Manager vers un nouvel espace de travail Log Analytics

  1. Connectez-vous au portail Azure sur https://portal.azure.com.

  2. Dans le portail Azure, cliquez sur Plus de services dans l’angle inférieur gauche. Dans la liste de ressources, saisissez Log Analytics. Au fur et à mesure de la saisie, la liste est filtrée. Sélectionnez Log Analytics, puis créez un espace de travail.

  3. Ouvrez la console Operations Manager à l’aide d’un compte qui est membre du rôle Operations Manager Administrators, puis sélectionnez l’espace de travail Administration .

  4. Développez Log Analytics, puis sélectionnez Connexions.

  5. Sélectionnez le lien Reconfigurer Operation Management Suite au milieu du volet.

  6. Dans la page Assistant Intégration de Log Analytics, entrez l’adresse e-mail ou le numéro de téléphone et le mot de passe du compte d’administrateur associé à votre nouvel espace de travail Log Analytics.

    Notes

    La page Assistant Intégration d’Operations Management Suite : sélectionner un espace de travail indique l’espace de travail existant en cours d’utilisation.

Validation de l'intégration entre Operations Manager et Azure Monitor

Utilisez la requête suivante pour obtenir les instances connectées d’Operations Manager :

union *
| where isnotempty(MG)
| where not(ObjectName == 'Advisor Metrics' or ObjectName == 'ManagedSpace')
| summarize LastData = max(TimeGenerated) by lowerCasedComputerName=tolower(Computer), MG, ManagementGroupName
| sort by lowerCasedComputerName asc

Suppression de l'intégration à Azure Monitor

Si l’intégration entre votre groupe d’administration Operations Manager et votre espace de travail Log Analytics se révèle inutile, vous devez effectuer plusieurs étapes pour supprimer correctement la connexion et la configuration dans le groupe d’administration. Dans la procédure suivante, vous mettez à jour votre espace de travail Log Analytics en supprimant la référence de votre groupe d'administration. De même, vous supprimez les connecteurs Azure Monitor, puis vous supprimez les packs d'administration qui prennent en charge ce service.

Les packs d'administration des solutions activées qui s'intègrent à Operations Manager et les packs d'administration requis pour prendre en charge l'intégration à Azure Monitor sont difficiles à supprimer du groupe d'administration. Ce comportement est dû au fait que certains des packs d'administration Azure Monitor sont liés à d'autres packs d'administration. Pour supprimer les packs d’administration qui ont une dépendance vis-à-vis d’autres packs d’administration, téléchargez le script Supprimer un pack d’administration avec des dépendances à partir du centre de scripts TechNet.

  1. Ouvrez l’interface de commande de Microsoft Operations Manager à l’aide d’un compte qui est membre du rôle Administrateurs Operations Manager.

    Avertissement

    Avant de continuer, vérifiez que les noms des packs d’administration personnalisés ne contiennent pas « Advisor » ou « IntelligencePack » ; sinon, les étapes suivantes les supprimeront du groupe d’administration.

  2. À l’invite de l’interpréteur de commandes, tapez Get-SCOMManagementPack -name "*Advisor*" | Remove-SCOMManagementPack -ErrorAction SilentlyContinue

  3. Ensuite, tapez Get-SCOMManagementPack -name "*IntelligencePack*" | Remove-SCOMManagementPack -ErrorAction SilentlyContinue

  4. Pour supprimer les packs d’administration restants qui ont une dépendance sur les autres packs d’administration System Center Advisor, utilisez le script RecursiveRemove.ps1 que vous avez téléchargé à partir du centre de scripts TechNet.

    Notes

    L’étape de suppression des packs d’administration Advisor avec PowerShell ne supprimera pas automatiquement les packs d’administration Microsoft System Center Advisor ou Microsoft System Center Advisor Internal. N’essayez pas de les supprimer.

  5. Ouvrez la console Opérateur Operations Manager à l’aide d’un compte qui est membre du rôle Administrateurs Operations Manager.

  6. Sous Administration, sélectionnez le nœud Packs d’administration. Ensuite, dans la zone Rechercher, tapez Advisor et vérifiez que les packs d’administration suivants sont toujours importés dans votre groupe d’administration :

    • Microsoft System Center Advisor
    • Microsoft System Center Advisor Internal
  7. Dans le portail Azure, cliquez sur la vignette Paramètres.

  8. Sélectionnez Sources connectées.

  9. Dans le tableau sous la section System Center Operations Manager, le nom du groupe d’administration à supprimer de l’espace de travail doit s’afficher. Sous la colonne Dernières données, cliquez sur Supprimer.

    Notes

    Le lien Supprimer ne sera pas disponible avant 14 jours si aucune activité n’est détectée à partir du groupe d’administration connecté.

  10. Une fenêtre s’affiche pour vous demander de confirmer la suppression. Pour continuer, cliquez sur Oui .

Pour supprimer les deux connecteurs (Microsoft.SystemCenter.Advisor.DataConnector et Advisor Connector), enregistrez le script PowerShell ci-dessous sur votre ordinateur et exécutez-le en suivant les exemples ci-dessous :

    .\OM2012_DeleteConnectors.ps1 "Advisor Connector" <ManagementServerName>
    .\OM2012_DeleteConnectors.ps1 "Microsoft.SystemCenter.Advisor.DataConnector" <ManagementServerName>

Notes

Si l’ordinateur à partir duquel vous exécutez ce script n’est pas un serveur d’administration, vous devez installer l’interpréteur de commandes Operations Manager selon la version de votre groupe d’administration.

    param(
    [String] $connectorName,
    [String] $msName="localhost"
    )
    $mg = new-object Microsoft.EnterpriseManagement.ManagementGroup $msName
    $admin = $mg.GetConnectorFrameworkAdministration()
    ##########################################################################################
    # Configures a connector with the specified name.
    ##########################################################################################
    function New-Connector([String] $name)
    {
         $connectorForTest = $null;
         foreach($connector in $admin.GetMonitoringConnectors())
    {
    if($connectorName.Name -eq ${name})
    {
         $connectorForTest = Get-SCOMConnector -id $connector.id
    }
    }
    if ($connectorForTest -eq $null)
    {
         $testConnector = New-Object Microsoft.EnterpriseManagement.ConnectorFramework.ConnectorInfo
         $testConnector.Name = $name
         $testConnector.Description = "${name} Description"
         $testConnector.DiscoveryDataIsManaged = $false
         $connectorForTest = $admin.Setup($testConnector)
         $connectorForTest.Initialize();
    }
    return $connectorForTest
    }
    ##########################################################################################
    # Removes a connector with the specified name.
    ##########################################################################################
    function Remove-Connector([String] $name)
    {
        $testConnector = $null
        foreach($connector in $admin.GetMonitoringConnectors())
       {
        if($connector.Name -eq ${name})
       {
         $testConnector = Get-SCOMConnector -id $connector.id
       }
      }
     if ($testConnector -ne $null)
     {
        if($testConnector.Initialized)
     {
     foreach($alert in $testConnector.GetMonitoringAlerts())
     {
       $alert.ConnectorId = $null;
       $alert.Update("Delete Connector");
     }
     $testConnector.Uninitialize()
     }
     $connectorIdForTest = $admin.Cleanup($testConnector)
     }
    }
    ##########################################################################################
    # Delete a connector's Subscription
    ##########################################################################################
    function Delete-Subscription([String] $name)
    {
      foreach($testconnector in $admin.GetMonitoringConnectors())
      {
      if($testconnector.Name -eq $name)
      {
        $connector = Get-SCOMConnector -id $testconnector.id
      }
    }
    $subs = $admin.GetConnectorSubscriptions()
    foreach($sub in $subs)
    {
      if($sub.MonitoringConnectorId -eq $connector.id)
      {
        $admin.DeleteConnectorSubscription($admin.GetConnectorSubscription($sub.Id))
      }
     }
    }
    #New-Connector $connectorName
    write-host "Delete-Subscription"
    Delete-Subscription $connectorName
    write-host "Remove-Connector"
    Remove-Connector $connectorName

Par la suite, pour reconnecter votre groupe d’administration à un espace de travail Log Analytics, vous devez réimporter le fichier du pack d’administration Microsoft.SystemCenter.Advisor.Resources.\<Language>\.mpb. Selon la version de System Center Operations Manager déployée dans votre environnement, ce fichier se trouve à l’emplacement suivant :

  • Sur le média source, dans le dossier \ManagementPacks pour System Center 2016 - Operations Manager et les versions supérieures.
  • À partir du correctif cumulatif le plus récent appliqué à votre groupe d’administration. Pour Operations Manager 2012, le dossier source est %ProgramFiles%\Microsoft System Center 2012\Operations Manager\Server\Management Packs for Update Rollups, et pour la version 2012 R2, il se trouve sous System Center 2012 R2\Operations Manager\Server\Management Packs for Update Rollups.

Étapes suivantes

Pour ajouter des fonctionnalités et collecter des données, consultez Ajouter des solutions Azure Monitor à partir de la Galerie Solutions.