Sauvegarder une machine virtuelle dans Azure

Les sauvegardes Azure peuvent être créées via le portail Azure. Cette méthode fournit une interface utilisateur basée sur un navigateur permettant de créer et configurer les sauvegardes Azure et toutes les ressources associées. Vous pouvez protéger vos données en effectuant des sauvegardes à intervalles réguliers. La sauvegarde Azure crée des points de récupération pouvant être stockés dans des coffres de récupération géo-redondants. Cet article explique comment sauvegarder une machine virtuelle (VM) avec le portail Azure.

Ce démarrage rapide permet la sauvegarde sur une machine virtuelle Azure existante. Si vous devez créer une machine virtuelle, vous pouvez le faire avec le portail Azure.

Connexion à Azure

Connectez-vous au portail Azure.

Sélectionner une machine virtuelle à sauvegarder

Créez une simple sauvegarde quotidienne planifiée dans un coffre Recovery Services.

  1. Dans le menu de gauche, sélectionnez Machines virtuelles.
  2. Dans la liste, sélectionnez la machine virtuelle que vous souhaitez sauvegarder. Si vous avez utilisé les exemples de commandes de démarrage rapide de machine virtuelle, la machine virtuelle est nommée myVM dans le groupe de ressources myResourceGroup.
  3. Dans la section Opérations, cliquez sur Sauvegarder. Le panneau Activer la sauvegarde s’ouvre.

Activer la sauvegarde sur une machine virtuelle

Un coffre Recovery Services est un conteneur logique qui stocke les données de sauvegarde de chaque ressource protégée, telles que des machines virtuelles Azure. Lorsque le travail de sauvegarde d’une ressource protégée s’exécute, il crée un point de récupération à l’intérieur du coffre Recovery Services. Vous pouvez ensuite utiliser un de ces points de récupération pour restaurer des données à un moment donné dans le temps.

  1. Sélectionnez Créer un nouveau et indiquez un nom pour le nouveau coffre, par exemple myRecoveryServicesVault.

  2. Si cela n’est pas encore fait, choisissez Utiliser existant, puis sélectionnez le groupe de ressources de votre machine virtuelle dans le menu déroulant.

    Activer la sauvegarde de machine virtuelle dans le portail Azure

    Par défaut, le coffre est défini pour le stockage géo-redondant. Pour mieux protéger vos données, ce niveau de redondance de stockage garantit que vos données de sauvegarde sont répliquées dans une région Azure secondaire située à des centaines de kilomètres de la région primaire.

    Vous créez et utilisez des stratégies pour définir l’exécution d’un travail de sauvegarde et la durée de stockage des points de récupération. La stratégie de protection par défaut exécute un travail de sauvegarde chaque jour, et conserve les points de récupération pendant 30 jours. Vous pouvez utiliser ces valeurs de stratégie par défaut pour protéger rapidement votre machine virtuelle.

  3. Pour accepter les valeurs de stratégie de sauvegarde par défaut, sélectionnez Activer la sauvegarde.

Il faut quelques instants pour créer le coffre Recovery Services.

Démarrer un travail de sauvegarde

Vous pouvez démarrer une sauvegarde sans attendre que la stratégie par défaut exécute le travail à l’heure planifiée. Ce premier travail de sauvegarde crée un point de récupération complet. Chaque travail de sauvegarde après cette sauvegarde initiale crée des points de récupération incrémentielle. Les points de récupération incrémentielle constituent un mode de stockage rapide et efficace, car ils transfèrent uniquement les modifications apportées depuis la dernière sauvegarde.

  1. Sur la fenêtre Sauvegarde de votre machine virtuelle, sélectionnez Sauvegarder maintenant.

    Effectuer la sauvegarde immédiate d’une machine virtuelle dans le portail Azure

  2. Pour accepter la stratégie de rétention des sauvegardes de 30 jours, laissez la date par défaut de la zone Conserver sauvegarde jusqu’à ce que. Pour démarrer le travail, sélectionnez Sauvegarde.

Surveiller le travail de sauvegarde

L’état de la sauvegarde et le nombre de points de restauration terminés sont affichés dans la fenêtre Sauvegarde de votre machine virtuelle. Une fois le travail de sauvegarde terminé, des informations sur l’heure de la dernière sauvegarde, le dernier point de restauration et le plus ancien point de restauration s’affichent sur le côté droit de la fenêtre Vue d’ensemble.

Nettoyer le déploiement

Lorsqu’elle n’est plus nécessaire, vous pouvez désactiver la protection sur la machine virtuelle, supprimer les points de restauration et le coffre Recovery Services, puis supprimer le groupe de ressources et les ressources de machine virtuelle associées.

Si vous vous apprêtez à passer à un didacticiel de sauvegarde expliquant comment restaurer des données pour votre machine virtuelle, ignorez les étapes de cette section et accédez à Étapes suivantes.

  1. Sélectionnez l’option Sauvegarde pour votre machine virtuelle.

  2. Choisissez Arrêter la sauvegarde.

    Arrêter la sauvegarde de machine virtuelle à partir du portail Azure

  3. Sélectionnez Supprimer les données de sauvegarde à partir du menu de la liste déroulante.

  4. Dans la boîte de dialogue Taper le nom de l’élément de sauvegarde, entrez le nom de votre machine virtuelle, par exemple myVM. Sélectionnez Arrêter la sauvegarde.

    Une fois la sauvegarde de la machine virtuelle arrêtée et les points de récupération, supprimés, vous pouvez supprimer le groupe de ressources. Si vous avez utilisé une machine virtuelle existante, nous vous conseillons de laisser en place le groupe de ressources et la machine virtuelle.

  5. Dans le menu de gauche, sélectionnez Groupes de ressources.

  6. Dans la liste, choisissez votre groupe de ressources. Si vous avez utilisé les exemples de commandes de démarrage rapide de machine virtuelle, le groupe de ressources est nommé myResourceGroup.

  7. Sélectionnez Supprimer le groupe de ressources. Pour confirmer, entrez le nom de groupe de ressources, puis sélectionnez Supprimer.

    Supprimer le groupe de ressources à partir du portail Azure

Étapes suivantes

Dans ce guide de démarrage rapide, vous avez créé un coffre Recovery Services, activé la protection sur une machine virtuelle et créé le point de récupération initial. Pour en savoir plus sur la sauvegarde Azure et Recovery Services, passez aux didacticiels.