Gérer les copies de base de données de boîtes aux lettresManage mailbox database copies

Résumé: Découvrez comment gérer des copies de bases de données de boîtes aux lettres dans le serveur de boîte aux lettres dans Exchange 2016.Summary: Learn about managing mailbox database copies in the Mailbox server in Exchange 2016.

Dans Exchange 2016, vous pouvez utiliser le Console de gestion Exchange (CAE) ou l'Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour ajouter des copies de bases de données de boîtes aux lettres une fois qu'un groupe de disponibilité de base de données (DAG) a été créé, configuré et rempli de membres de serveur de boîte aux lettres.In Exchange 2016, you can use the Exchange Management Console (EAC) or the Exchange Management Shell to add mailbox database copies after a database availability group (DAG) has been created, configured, and populated with Mailbox server members.

Gestion des copies de base de donnéesManaging database copies

Une fois que plusieurs copies d'une base de données ont été créées, vous pouvez utiliser le CAE ou l'Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour contrôler l'intégrité et l'état de chaque copie, et effectuer les autres tâches de gestion associées aux copies de bases de données. Par exemple, vous pourrez être amené à interrompre ou reprendre la copie d'une base de données, amorcer la copie d'une base de données, contrôler les copies de base de données, configurer les paramètres de copie de base de données ou supprimer une copie de base de données.After multiple copies of a database are created, you can use the EAC or the Exchange Management Shell to monitor the health and status of each copy and to perform other management tasks associated with database copies. Some of the management tasks you may need to perform include suspending or resuming a database copy, seeding a database copy, monitoring database copies, configuring database copy settings, and removing a database copy.

Interruption et reprise des copies de base de donnéesSuspending and resuming database copies

Vous pouvez être amené à interrompre et à reprendre la réplication continue de la copie d'une base de données pour plusieurs raisons, notamment pour effectuer une opération de maintenance planifiée. De plus, certaines tâches administratives, comme l'amorçage, nécessitent d'interrompre la copie d'une base de données. Nous vous recommandons de suspendre toute activité de réplication en cas de modification du chemin ou des fichiers journaux de la base de données. Vous pouvez interrompre et reprendre l'activité de copie de base de données à l'aide du CAE ou en exécutant les cmdlets Suspend-MailboxDatabaseCopy et Resume-MailboxDatabaseCopy dans l'Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell. Pour savoir en détail comment interrompre ou reprendre l'activité de réplication continue d'une copie de base de données, consultez la rubrique Interruption ou reprise d'une copie de base de données de boîtes aux lettres.For a variety of reasons, such as performing planned maintenance, you may need to suspend and resume continuous replication activity for a database copy. In addition, some administrative tasks, such as seeding, require that you first suspend a database copy. We recommend that you suspend all replication activity when the path for the database or its log files is being changed. You can suspend and resume database copy activity by using the EAC, or by running the Suspend-MailboxDatabaseCopy and Resume-MailboxDatabaseCopy cmdlets in the Exchange Management Shell. For detailed steps about how to suspend or resume continuous replication activity for a database copy, see Suspend or resume a mailbox database copy.

Amorçage d'une copie de base de donnéesSeeding a database copy

L’amorçage, également appelé mise à jour, est le processus dans lequel une copie de la base de données de production, soit une base de données vide est ajouté à l’emplacement de copie cible sur un autre serveur de boîtes aux lettres dans le même DAG comme base de données active. Cela devient la base de données de base pour la copie mis à jour par ce serveur.Seeding, also known as updating, is the process in which either a blank database or a copy of the production database, is added to the target copy location on another Mailbox server in the same DAG as the active database. This becomes the baseline database for the copy maintained by that server.

Selon la situation, vous pouvez amorcer une base de données à l’aide d’un processus automatique ou un processus manuel lorsque vous lancerez. Lorsqu’une copie de base de données est ajoutée, la copie sera automatiquement d’amorçage, fournies que le serveur cible et son emplacement de stockage sont correctement configurés. Si vous souhaitez amorcer manuellement une copie de base de données et que vous ne voulez pas qu’automatique d’amorçage devant pour se produire lors de la création de la copie, vous pouvez utiliser le paramètre SeedingPostponed lors de l’exécution de l’applet de commande Add-MailboxDatabaseCopy .Depending on the situation, you can seed a database by using an automatic process or a manual process that you initiate. When a database copy is added, the copy will be automatically seeded, provided that the target server and its storage are properly configured. If you want to manually seed a database copy and don't want automatic seeding to occur when creating the copy, you can use the SeedingPostponed parameter when running the Add-MailboxDatabaseCopy cmdlet.

Les copies de bases de données nécessitent rarement d'être réamorcées après l'amorçage initial. Toutefois, si un réamorçage s'avère nécessaire ou si vous voulez amorcer manuellement une copie de base de données au lieu de laisser le système amorcer automatiquement la copie, vous pouvez le faire à l'aide de l'Assistant Mise à jour d'une copie de base de données de boîte aux lettres dans le CAE ou à l'aide de la cmdlet Update-MailboxDatabaseCopy dans l'Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell. Avant d'amorcer une copie de base de données, vous devez d'abord interrompre la copie de la base de données de boîtes aux lettres. Pour savoir en détail comment amorcer une copie de base de données, consultez la rubrique Mise à jour d'une copie de base de données de boîtes aux lettres.Database copies rarely need to be reseeded after the initial seeding. However, if reseeding is necessary, or if you want to manually seed a database copy instead of having the system automatically seed the copy, you have two options. You can reseed a database by using the Update Mailbox Database Copy wizard in the EAC or by using the Update-MailboxDatabaseCopy cmdlet in the Exchange Management Shell. Before seeding a database copy, you must first suspend the mailbox database copy. For detailed steps about how to seed a database copy, see Update a mailbox database copy.

Après une opération d’amorçage manuel, la réplication de la copie de base de données de boîtes aux lettres amorcée reprend automatiquement. Si vous ne souhaitez pas que la réplication reprenne automatiquement, utilisez le paramètre ManualResume lors de l’exécution de la cmdlet Update-MailboxDatabaseCopy.After a manual seed operation has completed, replication for the seeded mailbox database copy is automatically resumed. If you don't want replication to automatically resume, you can use the ManualResume parameter when running the Update-MailboxDatabaseCopy cmdlet.

Choix des éléments à amorcerChoosing what to seed

Durant un amorçage, vous pouvez choisir d’amorcer la copie de la base de données de boîtes aux lettres, son catalogue d’index de contenu ou les deux. Par défaut, l’Assistant Mise à jour de la copie de base de données de boîtes aux lettres et la cmdlet Update-MailboxDatabaseCopy amorcent la copie de la base de données de boîtes aux lettres et la copie du catalogue d’index de contenu. Pour amorcer la copie de base de données de boîtes aux lettres uniquement, utilisez le paramètre DatabaseOnly pendant l’exécution de la cmdlet Update-MailboxDatabaseCopy. Pour amorcer le catalogue d’index de contenu uniquement, utilisez le paramètre CatalogOnly pendant l’exécution de la cmdlet Update-MailboxDatabaseCopy.When you perform a seed operation, you can choose to seed the mailbox database copy, the content index catalog for the mailbox database copy, or both the database copy and the content index catalog copy. The default behavior of the Update Mailbox Database Copy wizard and the Update-MailboxDatabaseCopy cmdlet is to seed both the mailbox database copy and the content index catalog copy. To seed just the mailbox database copy without seeding the content index catalog, use the DatabaseOnly parameter when running the Update-MailboxDatabaseCopy cmdlet. To seed just the content index catalog copy, use the CatalogOnly parameter when running the Update-MailboxDatabaseCopy cmdlet.

Sélection de la source d'amorçageSelecting the seeding source

Toute copie de base de données en bon état peut être utilisée comme source d'amorçage pour une copie supplémentaire de cette base de données. Cela s'avère particulièrement utile quand un groupe de disponibilité de base de données a été étendu sur plusieurs emplacements physiques. Par exemple, imaginez le déploiement d'un groupe de disponibilité de base de données de quatre membres, dont deux membres (MBX1 et MBX2) sont situés à Portland dans l'Oregon et deux membres (MBX3 et MBX4) sont situés à New York. Une base de données de boîtes aux lettres appelée DB1 est active sur MBX1 et des copies passives de DB1 se trouvent sur MBX2 et MBX3. Lorsque vous ajoutez une copie de DB1 à MBX4, vous avez la possibilité d'utiliser la copie sur MBX3 comme source pour l'amorçage. Ce faisant, vous évitez l'amorçage sur le réseau étendu (WAN) qui relie Portland à New York.Any healthy database copy can be used as the seeding source for an additional copy of that database. This is particularly useful when you have a DAG that has been extended across multiple physical locations. For example, consider a four-member DAG deployment, where two members (MBX1 and MBX2) are located in Portland, Oregon and two members (MBX3 and MBX4) are located in New York, New York. A mailbox database named DB1 is active on MBX1 and there are passive copies of DB1 on MBX2 and MBX3. When adding a copy of DB1 to MBX4, you have the option of using the copy on MBX3 as the source for seeding. In doing so, you avoid seeding over the wide area network (WAN) link between Portland and New York.

Pour utiliser une copie spécifique comme source d'amorçage quand vous ajoutez une nouvelle copie de base de données, procédez comme suit :To use a specific copy as a source for seeding when adding a new database copy, you can do the following:

  • Utilisez le paramètre SeedingPostponed lors de l’exécution de l’applet de commande Add-MailboxDatabaseCopy pour ajouter la copie de base de données. Si vous n’utilisez pas le paramètre SeedingPostponed , la copie de base de données sera explicitement amorcée à l’aide de la copie active de la base de données comme source.Use the SeedingPostponed parameter when running the Add-MailboxDatabaseCopy cmdlet to add the database copy. If you don't use the SeedingPostponed parameter, the database copy will be explicitly seeded using the active copy of the database as the source.

  • Vous pouvez spécifier le serveur source à utiliser par l’Assistant Mise à jour de la copie de la base de données de boîtes aux lettres dans le CAE, ou vous pouvez utiliser le paramètre SourceServer quand vous exécutez la cmdlet Update-MailboxDatabaseCopy pour spécifier le serveur source désiré pour l’amorçage. Dans l’exemple précédent, vous indiqueriez MBX3 comme serveur source. Si vous n’utilisez pas le paramètre SourceServer, la copie de base de données sera explicitement amorcée à partir de la copie active de la base de données.You can specify the source server you want to use as part of the Update Mailbox Database Copy wizard in the EAC, or you can use the SourceServer parameter when running the Update-MailboxDatabaseCopy cmdlet to specify the desired source server for seeding. In the preceding example, you would specify MBX3 as the source server. If the you don' t use SourceServer parameter, the database copy will be explicitly seeded from the active copy of the database.

Amorçage et réseauxSeeding and networks

En plus de choisir un serveur source spécifique pour l'amorçage d'une copie de base de données de boîtes aux lettres, vous pouvez aussi utiliser l'Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour indiquer les réseaux DAG à utiliser. Vous pouvez également remplacer les paramètres de compression et de chiffrement du réseau DAG pendant l'opération d'amorçage.In addition to selecting a specific source server for seeding a mailbox database copy, you can also use the Exchange Management Shell to specify which DAG networks to use. You have the option to override the DAG network's compression and encryption settings during the seed operation.

Vous pouvez indiquer les réseaux DAG à utiliser pour l’amorçage en utilisant le paramètre Network pendant l’exécution de la cmdlet Update-MailboxDatabaseCopy. Si vous n’utilisez pas le paramètre Network, le système utilise la procédure par défaut pour choisir le réseau à utiliser pour l’amorçage :You can specify the networks you want to use for seeding by using the Network parameter when running the Update-MailboxDatabaseCopy cmdlet and specify the DAG networks that you want to use. If you don't use the Network parameter, the system uses the following default behavior for selecting a network to use for the seeding operation:

  • Si le serveur source et le serveur cible sont sur le même sous-réseau et qu'un réseau de réplication a été configuré incluant le sous-réseau, le réseau de réplication sera utilisé.If the source server and target server are on the same subnet and a replication network has been configured that includes the subnet, the replication network will be used.

  • Si le serveur source et le serveur cible sont sur différents sous-réseaux, même si un réseau de réplication contenant ces sous-réseaux a été configuré, le réseau client (MAPI) sera utilisé pour l'amorçage.If the source server and target server are on different subnets, even if a replication network that contains those subnets has been configured, the client (MAPI) network will be used for seeding.

  • Si le serveur source et le serveur cible se trouvent dans des centres de données différents, le réseau client (MAPI) sera utilisé pour l'amorçage.If the source server and target server are in different datacenters, the client (MAPI) network will be used for seeding.

Au niveau du groupe de disponibilité de base de données (DAG), les réseaux DAG sont configurés pour le chiffrement et la compression. Les paramètres par défaut utilisent le chiffrement et la compression uniquement pour les communications sur des sous-réseaux différents. Si la source et la cible sont sur différents sous-réseaux et que le DAG est configuré avec les valeurs par défaut pour NetworkCompression et NetworkEncryption, vous pouvez remplacer ces valeurs en utilisant les paramètres NetworkCompressionOverride et NetworkEncryptionOverride, respectivement, pendant l’exécution de la cmdlet Update-MailboxDatabaseCopy.At the DAG level, DAG networks are configured for encryption and compression. The default settings use encryption and compression only for communications on different subnets. If the source and target are on different subnets and the DAG is configured with the default values for NetworkCompression and NetworkEncryption, you can override these values by using the NetworkCompressionOverride and NetworkEncryptionOverride parameters, respectively, when running the Update-MailboxDatabaseCopy cmdlet.

Processus d'amorçageSeeding process

Quand vous lancez le processus d'amorçage à l'aide de la cmdlet Add-MailboxDatabaseCopy ou Update-MailboxDatabaseCopy, les tâches suivantes sont effectuées :When you begin a seeding process by using the Add-MailboxDatabaseCopy or Update-MailboxDatabaseCopy cmdlets, the following tasks are performed:

  1. Les propriétés de base de données d'Active Directory sont lues pour valider la base de données et les serveurs indiqués et pour vérifier que les serveurs sources et cibles exécutent Exchange 2016, qu'ils sont tous les deux des membres du même groupe de disponibilité de base de données et que la base de données indiquée n'est pas une base de données de récupération. Les chemins d'accès aux fichiers de base de données sont également lus.Database properties from Active Directory are read to validate the specified database and servers, and to verify that the source and target servers are running Exchange 2016, they are both members of the same DAG, and that the specified database isn't a recovery database. The database file paths are also read.

  2. Il y a une préparation aux contrôles de réamorçage à partir du service de réplication Microsoft Exchange sur le serveur cible.Preparations occur for reseed checks from the Microsoft Exchange Replication service on the target server.

  3. Le service de réplication Microsoft Exchange du serveur cible contrôle la présence de fichiers journaux des bases de données et des transactions dans le répertoire de fichiers lu lors des contrôles Active Directory à l'étape 1.The Microsoft Exchange Replication service on the target server checks for the presence of database and transaction log files in the file directories read by the Active Directory checks in step 1.

  4. Le service de réplication Microsoft Exchange renvoie les informations sur l'état du serveur cible à l'interface d'administration à partir de l'emplacement d'exécution de la cmdlet.The Microsoft Exchange Replication service returns the status information from the target server to the administrative interface from where the cmdlet was run.

  5. Si tous les contrôles préliminaires ont été effectués avec succès, vous serez invité à confirmer l'opération avant de continuer. Si vous confirmez l'opération, le processus se poursuit. Si une erreur se produit lors des contrôles préliminaires, elle est signalée et l'opération échoue.If all preliminary checks have passed, you're prompted to confirm the operation before continuing. If you confirm the operation, the process continues. If an error is encountered during the preliminary checks, the error is reported and the operation fails.

  6. L'opération d'amorçage est lancée à partir du service de réplication Microsoft Exchange sur le serveur cible.The seed operation is started from the Microsoft Exchange Replication service on the target server.

  7. Le service de réplication Microsoft Exchange suspend la réplication de base de données de la copie de base de données active.The Microsoft Exchange Replication service suspends database replication for the active database copy.

  8. Les informations sur l'état de la base de données sont mises à jour par le service de réplication Microsoft Exchange pour rendre compte de l'état de l'amorçage.The state information for the database is updated by the Microsoft Exchange Replication service to reflect a status of Seeding.

  9. Si le serveur cible ne contient pas déjà les répertoires pour les fichiers journaux et de base de données cibles, ils sont alors créés.If the target server doesn't already have the directories for the target database and log files, they are created.

  10. Une demande d'amorçage de la base de données est transmise du service de réplication Microsoft Exchange du serveur cible au service de réplication Microsoft Exchange du serveur source à l'aide du protocole TCP. Cette demande et les communications qui suivent pour l'amorçage de la base de données ont lieu sur un réseau DAG qui a été configuré comme réseau de réplication.A request to seed the database is passed from the Microsoft Exchange Replication service on the target server to the Microsoft Exchange Replication service on the source server using TCP. This request and the subsequent communications for seeding the database occur on a DAG network that has been configured as a replication network.

  11. Le service de réplication Microsoft Exchange du serveur source lance une sauvegarde en continu ESE (Extensible Storage Engine) via l'interface du service de banque d'informations Microsoft Exchange.The Microsoft Exchange Replication service on the source server initiates an Extensible Storage Engine (ESE) streaming backup via the Microsoft Exchange Information Store service interface.

  12. Le service de banque d'informations Microsoft Exchange transmet les données de la base de données au service de réplication Microsoft Exchange.The Microsoft Exchange Information Store service streams the database data to the Microsoft Exchange Replication service.

  13. Les données de la base sont transférées du service de réplication Microsoft Exchange du serveur source au service de réplication Microsoft Exchange du serveur cible.The database data is moved from the source server's Microsoft Exchange Replication service to the target server's Microsoft Exchange Replication service.

  14. Le service de réplication Microsoft Exchange sur le serveur cible écrit la copie de base de données dans un répertoire temporaire situé dans le répertoire de base de données principale appelé temp-seeding.The Microsoft Exchange Replication service on the target server writes the database copy to a temporary directory located in the main database directory called temp-seeding.

  15. L'opération de sauvegarde en continu sur le serveur source se termine à la fin de la base de données.The streaming backup operation on the source server ends when the end of the database is reached.

  16. L'écriture sur le serveur cible se termine et la base de données est déplacée du répertoire temp-seeding à l'emplacement final. Le répertoire temp-seeding est supprimé.The write operation on the target server completes, and the database is moved from the temp-seeding directory to the final location. The temp-seeding directory is deleted.

  17. Sur le serveur cible, le service de réplication Microsoft Exchange traite la demande et la communique au service de recherche Microsoft Exchange pour monter le catalogue d'index de contenu de la copie de base de données, s'il existe. S'il y a des fichiers du catalogue qui n'ont pas été mis à jour depuis la fois précédente sur la copie de base de données, l'opération de montage échoue, ce qui entraîne la nécessité de répliquer le catalogue du serveur source. De la même manière, si le catalogue n'existe pas et qu'il n'existe pas sur un nouvel exemplaire de la copie de base de données du serveur cible, il faut une copie du catalogue. Le service de réplication Microsoft Exchange dirige le service de recherche Microsoft Exchange pour qu'il interrompe l'indexation de la copie de base de données pendant qu'un nouveau catalogue est copié à partir de la source.On the target server, the Microsoft Exchange Replication service proxies a request to the Microsoft Exchange Search service to mount the content index catalog for the database copy, if it exists. If there are existing out-of-date catalog files from a previous instance of the database copy, the mount operation fails, which triggers the need to replicate the catalog from the source server. Likewise, if the catalog doesn't exist on a new instance of the database copy on the target server, a copy of the catalog is required. The Microsoft Exchange Replication service directs the Microsoft Exchange Search service to suspend indexing for the database copy while a new catalog is copied from the source.

  18. Le service de réplication Microsoft Exchange du serveur cible envoie alors une demande d'amorçage du catalogue au service de réplication Microsoft Exchange du serveur source.The Microsoft Exchange Replication service on the target server sends a seed catalog request to the Microsoft Exchange Replication service on the source server.

  19. Sur le serveur source, le service de réplication Microsoft Exchange demande les informations de répertoire du service de recherche Microsoft Exchange et demande la suspension de l'indexation.On the source server, the Microsoft Exchange Replication service requests the directory information from the Microsoft Exchange Search service and requests that indexing be suspended.

  20. Le service de recherche Microsoft Exchange du serveur source renvoie les informations du répertoire du catalogue de recherche au service de réplication Microsoft Exchange.The Microsoft Exchange Search service on the source server returns the search catalog directory information to the Microsoft Exchange Replication service.

  21. Le service de réplication Microsoft Exchange du serveur source lit les fichiers de catalogue du répertoire.The Microsoft Exchange Replication service on the source server reads the catalog files from the directory.

  22. Le service de réplication Microsoft Exchange du serveur source déplace les données de catalogue vers le service de réplication Microsoft Exchange du serveur cible à l'aide d'une connexion sur le réseau de réplication. Une fois la lecture finie, le service de réplication Microsoft Exchange envoie une demande au service de recherche Microsoft Exchange pour qu'il reprenne l'indexation de la base de données source.The Microsoft Exchange Replication service on the source server moves the catalog data to the Microsoft Exchange Replication service on the target server using a connection across the replication network. After the read is complete, the Microsoft Exchange Replication service sends a request to the Microsoft Exchange Search service to resume indexing of the source database.

  23. Si des fichiers de catalogue existent déjà sur le serveur cible du répertoire, le service de réplication Microsoft Exchange sur le serveur cible les supprime.If there are any existing catalog files on the target server in the directory, the Microsoft Exchange Replication service on the target server deletes them.

  24. Le service de réplication Microsoft Exchange sur le serveur cible écrit les données de catalogue dans un répertoire temporaire appelé CiSeed.Temp jusqu'à ce que les données soient complètement transférées.The Microsoft Exchange Replication service on the target server writes the catalog data to a temporary directory called CiSeed.Temp until the data is completely transferred.

  25. Le service de réplication Microsoft Exchange déplace les données de catalogue complètes vers l'emplacement final.The Microsoft Exchange Replication service moves the complete catalog data to the final location.

  26. Le service de réplication Microsoft Exchange du serveur cible reprend l'indexation de recherche sur la base de données cible.The Microsoft Exchange Replication service on the target server resumes search indexing on the target database.

  27. Le service de réplication Microsoft Exchange du serveur cible renvoie un état d'exécution.The Microsoft Exchange Replication service on the target server returns a completion status.

  28. Le résultat final de l'opération est transmis à l'interface d'administration à partir de laquelle la cmdlet a été exécutée.The final result of the operation is passed to the administrative interface from which the cmdlet was called.

Configuration de copies de base de donnéesConfiguring database copies

Après la création d'une copie de base de données, vous pouvez afficher et modifier ses paramètres de configuration, si nécessaire. Vous pouvez afficher certaines informations de configuration sur la page Propriétés d'une copie de base de données dans le CAE. Vous pouvez aussi utiliser les cmdlets Get-MailboxDatabase et Set-MailboxDatabaseCopy dans l'Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour afficher et configurer les paramètres de copie de base de données, tels que le décalage de relecture, le décalage de troncation et l'ordre de préférence d'activation. Pour savoir en détail comment afficher et configurer les paramètres de copie de base de données, consultez la rubrique Configurer les propriétés des copies de la base de données de boîtes aux lettres.After a database copy is created, you can view and modify its configuration settings when needed. You can view some configuration information by examining the Properties page for a database copy in the EAC. You can also use the Get-MailboxDatabase and Set-MailboxDatabaseCopy cmdlets in the Exchange Management Shell to view and configure database copy settings, such as replay lag time, truncation lag time, and activation preference order. For detailed steps about how to view and configure database copy settings, see Configure mailbox database copy properties.

Utilisation des options de délai d'attente de relecture et de troncationUsing replay lag and truncation lag options

Copies de base de données de boîtes aux lettres prennent en charge l’utilisation d’un délai d’attente de relecture et d’un retard de troncation, qui sont configurés en minutes. Définition d’un retard de relecture permet de reprendre une copie de base de données à un point spécifique dans le temps. Définir un retard de troncation vous permet d’utiliser les journaux sur une copie passive de base de données à récupérer à partir de la perte de fichiers journaux sur la copie de base de données active. Ces deux fonctionnalités entraîner l’accumulation temporaire des fichiers journaux, à l’aide d’un d'entre eux affectera votre conception de stockage.Mailbox database copies support the use of a replay lag time and a truncation lag time, both of which are configured in minutes. Setting a replay lag time enables you to take a database copy back to a specific point in time. Setting a truncation lag time enables you to use the logs on a passive database copy to recover from the loss of log files on the active database copy. Because both of these features result in the temporary buildup of log files, using either of them will affect your storage design.

Délai d'attente de relectureReplay lag time

Retard de relecture est une propriété de copie de base de données de boîtes aux lettres qui spécifie la quantité de temps, en minutes, retarder la relecture des journaux pour la copie de base de données. Le minuteur de délai d’attente de relecture commence lorsqu’un fichier journal a été répliqué vers la copie passive et a réussi inspection. En différant la relecture des journaux pour la copie de base de données, vous avez la possibilité de récupérer la base de données à un point spécifique dans le temps dans le passé. Une copie de base de données de boîtes aux lettres configuré avec un retard de relecture supérieur à 0 est appelé une copie de base de données de boîtes aux lettres de retardées, ou simplement une copie de retardées.Replay lag time is a mailbox database copy property that specifies the amount of time, in minutes, to delay log replay for the database copy. The replay lag timer starts when a log file has been replicated to the passive copy and has successfully passed inspection. By delaying the replay of logs to the database copy, you have the capability to recover the database to a specific point in time in the past. A mailbox database copy configured with a replay lag time greater than 0 is referred to as a lagged mailbox database copy, or simply, a lagged copy.

Une stratégie qui utilise des copies de bases de données et des fonctionnalités de mise en attente pour litige dans Exchange 2016 peut offrir une protection contre un large éventail de défaillances habituellement responsables d'une perte de données. Toutefois, ces fonctionnalités ne peuvent pas fournir de protection contre la perte de données en cas d'altération logique qui, bien que rare, peut entraîner une perte de données. Les copies retardées sont faites pour éviter la perte de données en cas d'altération logique. En règle générale, il existe deux types d'altération logique :A strategy that uses database copies and the litigation hold features in Exchange 2016 can provide protection against a range of failures that would ordinarily cause data loss. However, these features can't provide protection against data loss in the event of logical corruption, which although rare, can cause data loss. Lagged copies are designed to prevent loss of data in the case of logical corruption. Generally, there are two types of logical corruption:

  • La logique de base de données: correspondances de somme de contrôle des pages de la base de données, mais les données dans les pages sont logiquement incorrectes. Cela peut se produire lorsque ESE tente d’écrire une page de base de données et même si le système d’exploitation renvoie un message de réussite, les données sont soit jamais écrites sur le disque ou si elle est écrite au mauvais endroit. Il est appelé une perte de vidage. Pour empêcher les vidages perdues de perte de données, ESE inclut un mécanisme de détection de vidage perdues dans la base de données avec une page de mise à jour corrective de fonctionnalité (restauration d’une page unique).Database logical corruption: The database pages checksum matches, but the data on the pages is wrong logically. This can occur when ESE attempts to write a database page and even though the operating system returns a success message, the data is either never written to the disk or it's written to the wrong place. This is referred to as a lost flush. To prevent lost flushes from losing data, ESE includes a lost flush detection mechanism in the database along with a page patching feature (single page restore).

  • Endommagement de la banque logique: données sont ajoutées, supprimées ou manipulées d’une manière qui n’attend pas l’utilisateur. Ces cas sont généralement causées par des applications tierces. Il est généralement uniquement des dommages dans le sens où elle que l’utilisateur s’affiche en tant que corruption. La banque d’informations Exchange considère que la transaction qui a produit la corruption logique à une série d’opérations MAPI valides. La fonctionnalité de blocage pour litige dans Exchange 2016 fournit une protection contre la corruption logique magasin (car elle empêche le contenu d’être définitivement supprimés par un utilisateur ou une application). Toutefois, il peut être scénarios où une boîte aux lettres de l’utilisateur est endommagé afin qu’il serait plus facile de restaurer la base de données à un point antérieur à la corruption, puis l’exporter la boîte aux lettres de l’utilisateur pour extraire des données non endommagées.Store logical corruption: Data is added, deleted, or manipulated in a way that the user doesn't expect. These cases are generally caused by third-party applications. It's generally only corruption in the sense that the user views it as corruption. The Exchange store considers the transaction that produced the logical corruption to be a series of valid MAPI operations. The litigation hold feature in Exchange 2016 provides protection from store logical corruption (because it prevents content from being permanently deleted by a user or application). However, there may be scenarios where a user mailbox becomes so corrupted that it would be easier to restore the database to a point in time prior to the corruption, and then export the user mailbox to retrieve uncorrupted data.

La combinaison des copies de base de données, de la stratégie de rétention et de la restauration ESE des pages uniques ne laisse que les cas rares mais catastrophiques d'altération logique de banque d'informations. Votre choix d'utiliser une copie de base de données avec retard de relecture (une copie retardée) dépendra des applications tierces que vous utilisez et de l'historique de votre organisation quant à l'altération logique de banque d'informations.The combination of database copies, hold policy, and ESE single page restore leaves only the rare but catastrophic store logical corruption case. Your decision on whether to use a database copy with a replay lag (a lagged copy) will depend on which third-party applications you use and your organization's history with store logical corruption.

Si vous choisissez d'utiliser des copies retardées, prenez en compte les conséquences suivantes lors de leur utilisation :If you choose to use lagged copies, be aware of the following implications for their use:

  • Le délai d'attente de relecture est une valeur configurée par l'administrateur qui est désactivée par défaut.The replay lag time is an administrator-configured value, and by default, it's disabled.

  • Par défaut, le paramètre de délai d'attente de relecture est défini sur 0 jour et le paramètre maximal sur 14 jours.The replay lag time setting has a default setting of 0 days, and a maximum setting of 14 days.

  • Les copies retardées ne sont pas considérées comme des copies hautement disponibles. Elles sont plutôt prévues à des fins de récupération d'urgence pour éviter l'altération logique de la banque d'informations.Lagged copies aren't considered highly available copies. Instead, they are designed for disaster recovery purposes, to protect against store logical corruption.

  • Plus le délai d'attente de relecture est important, plus le processus de récupération de base de données est long. Selon le nombre de fichiers journaux qui doivent être relus pendant la récupération, et selon la vitesse à laquelle votre matériel peut les relire, le processus peut mettre plusieurs heures à récupérer une base de données.The greater the replay lag time set, the longer the database recovery process. Depending on the number of log files that need to replayed during recovery, and the speed at which your hardware can replay them, it may take several hours or more to recover a database.

  • Nous vous recommandons de déterminer si les copies retardées sont essentielles à votre stratégie générale de récupération d'urgence. Si elles sont essentielles à votre stratégie, nous vous recommandons d'utiliser plusieurs copies retardées ou un RAID (Redundant array of independant disks) pour protéger une seule copie retardée, si vous n'avez pas plusieurs copies retardées. Si vous perdez un disque ou si une altération se produit, vous ne perdez pas votre moment retardé dans le temps.We recommend that you determine whether lagged copies are critical for your overall disaster recovery strategy. If using them is critical to your strategy, we recommend using multiple lagged copies, or using a redundant array of independent disks (RAID) to protect a single lagged copy, if you don't have multiple lagged copies. If you lose a disk or if corruption occurs, you don't lose your lagged point in time.

  • Les copies retardées ne peuvent pas être corrigées avec la fonctionnalité de restauration de page unique ESE. Si une copie retardée rencontre une altération de page de base de données (par exemple, une erreur -1018), elle devra être réamorcée (ce qui entraînera la perte du décalage de la copie).Lagged copies cant be patched with the ESE single page restore feature. If a lagged copy encounters database page corruption (for example, a -1018 error), the copy will have to be reseeded. Reseeding will lose the lagged aspect of the copy.

Si vous voulez que la base de données relise tous les fichiers journaux et actualise la copie de la base de données, vous pouvez facilement activer et récupérer la copie de base de données de boîtes aux lettres retardée. En revanche, il est plus difficile de relire les fichiers journaux jusqu'à un moment spécifique dans le temps car vous devez manipuler manuellement les fichiers journaux et exécuter les utilitaires de base de données d'Exchange Server (Eseutil.exe).If you want the database to replay all log files and make the database copy current, then activating and recovering a lagged mailbox database copy is an easy process . If you want to replay log files up to a specific point in time, the prosess is more difficult because you have to manually manipulate log files and run Exchange Server Database Utilities (Eseutil.exe).

Pour obtenir la procédure détaillée activer une copie de base de données de boîtes aux lettres retardée, voir activer une copie de base de données de boîtes aux lettres retardée.For detailed steps about how to activate a lagged mailbox database copy, see Activate a lagged mailbox database copy.

Délai d'attente de troncationTruncation lag time

Le décalage de troncation est une propriété de la copie de base de données de boîtes aux lettres qui indique la durée, en minutes, du retard de suppression de la copie de base de données après relecture du fichier journal dans la copie de base de données. Le minuteur de décalage de troncation se déclenche quand un fichier journal est répliqué dans la copie passive, a passé l’inspection avec succès et a été relu avec succès dans la copie de la base de données. En retardant la troncation des fichiers journaux de la copie de base de données, vous pouvez effectuer des récupérations à la suite des échecs ayant affecté les fichiers journaux de la copie active de la base de données.Truncation lag time is the property of a mailbox database copy that specifies the amount of time, in minutes, to delay log deletion for the database copy after the log file has been replayed into the database copy. The truncation lag timer starts when a log file has been replicated to the passive copy, successfully passed inspection, and has been successfully replayed into the copy of the database. By delaying the truncation of log files from the database copy, you have the capability to recover from failures that affect the log files for the active copy of the database.

Copies de la base de données et troncation de journauxDatabase copies and log truncation

La troncation de journaux fonctionne de la même manière dans Exchange 2016 que dans Exchange 2010. Le comportement de troncation est déterminé par les paramètres de délai d'attente de relecture et de délai d'attente de troncation de la copie.Log truncation works the same in Exchange 2016 as it did in Exchange 2010. Truncation behavior is determined by the replay lag time and truncation lag time settings for the copy.

Les critères suivants doivent être remplis pour que le fichier journal d'une copie de base de données soit tronqué lorsque les paramètres sont laissés par défaut sur 0 (désactivé) :The following criteria must be met for a database copy's log file to be truncated when lag settings are left at their default values of 0 (disabled):

  • Le fichier journal doit avoir été sauvegardé ou la journalisation circulaire doit être activée.The log file must have been successfully backed up, or circular logging must be enabled.

  • Le fichier journal doit être en-dessous du point de contrôle (fichier journal minimum nécessaire pour la récupération) de la base de données.The log file must be below the checkpoint (the minimum log file required for recovery) for the database.

  • Toutes les autres copies retardées doivent avoir inspecté le fichier journal.All other lagged copies must have inspected the log file.

  • Toutes les autres copies (à l'exception des copies retardées) doivent avoir relu le fichier journal.All other copies (except lagged copies) must have replayed the log file.

Pour la troncation d'une copie retardée de base de données, les critères suivants doivent être remplis :The following criteria must be met for truncation to occur for a lagged database copy:

  • Le fichier journal doit être inférieur au point de contrôle de la base de données.The log file must be below the checkpoint for the database.

  • Le fichier journal doit être plus ancien que ReplayLagTime + TruncationLagTime.The log file must be older than ReplayLagTime + TruncationLagTime.

  • Le fichier journal doit avoir été tronqué sur la copie active.The log file must have been truncated on the active copy.

Dans Exchange 2016, la troncation de journal ne s'effectue pas sur la copie de base de données de boîtes aux lettres active si au moins une copie passive est interrompue. Si des activités de maintenance planifiées doivent être effectuées sur une période prolongée (par exemple, plusieurs jours), la création de fichiers journaux risque d'être considérable. Pour éviter de remplir le lecteur avec des journaux de transactions, vous pouvez supprimer la copie de base de données passive concernée au lieu de l'interrompre. Une fois la maintenance planifiée terminée, vous pouvez rajouter la copie de base de données passive.In Exchange 2016, log truncation doesn't occur on an active mailbox database copy when one or more passive copies are suspended. If planned maintenance activities are going to take an extended period of time (for example, several days), you may have considerable log file buildup. To prevent the log drive from filling up with transaction logs, you can remove the affected passive database copy instead of suspending it. When the planned maintenance is completed, you can re-add the passive database copy.

Exchange 2016 a maintenant une fonctionnalité appelée la troncation souple qui est désactivée par défaut. En fonctionnement normal, chaque copie de base de données conserve des fichiers journaux qui doivent être copiés vers les autres copies de base de données jusqu'à ce que toutes les copies de base de données confirmer qu’ils ont relu (copies passives) ou reçu (copies retardées) les fichiers journaux. Il s’agit de comportement de troncation de journal par défaut. Si une copie de base de données est en mode hors connexion pour une raison quelconque, les fichiers journaux commencent cumulé sur les disques utilisés par les autres copies de la base de données. Si la copie de base de données reste en mode hors connexion pendant une longue période, cela peut entraîner les autres copies de base de données à l’espace disque.Exchange 2016 now has a feature called loose truncation that is disabled by default. During normal operations, each database copy keeps logs that need to be shipped to other database copies until all copies of a database confirm they have replayed (passive copies) or received (lagged copies) the log files. This is default log truncation behavior. If a database copy goes offline for some reason, the log files begin accumulating on the disks used by the other copies of the database. If the affected database copy remains offline for an extended period, this can cause the other database copies to run out of disk space.

Le comportement de troncation est différent quand la troncation souple est activée. Chaque copie de base de données suit la disponibilité de son propre espace disque et applique le comportement de troncation souple si l’espace disponible devient faible.Truncation behavior is different when loose truncation is enabled. Each database copy tracks its own free disk space and applies loose truncation behavior if free space gets low.

  • Pour la copie active, la copie de base de données passive la plus en retard dans la relecture du journal est ignorée et la troncation respecte les copies passives restantes les plus anciennes. La troncation globale est calculée dans la copie de base de données active. For the active copy, the oldest straggler (the passive database copy that is farthest behind in log replay) is ignored and truncation respects the oldest remaining passive copies. The active database copy is where global truncation is calculated.

  • Si l'espace manque, une copie passive tronque indépendamment ses fichiers journaux à l'aide des paramètres configurés décrits plus loin dans le tableau Valeur de registre. Les copies passives tentent de respecter la décision de troncation appliquée à la copie active. Malgré la présence du nom MinCopiesToProtect, Exchange ignore uniquement la copie de base de données passive la plus ancienne connue au moment de l'exécution de la troncation.For a passive copy, if space gets low, it will independently truncate its log files using the configured parameters described later in the Registry Value table.The passive copies will attempt to respect the truncation decision made on the active copy. Despite the implication of the name MinCopiesToProtect, Exchange will only ignore the oldest known straggler at the time truncation is run.

Les fichiers journaux ayant été supprimés des autres copies saines seront manquants sur la base de données déconnectée lorsque celle-ci sera remise en ligne, et son statut sera FailedAndSuspended. Dans ce cas, si Autoreseed est configuré, la copie concernée sera réamorcée automatiquement. Si Autoreseed n’est pas activé, la copie de base de données devra être amorcée manuellement par un administrateur.When the offline database is brought back online, it will be missing log files that have been deleted from the other healthy copies, and its database copy status will be FailedAndSuspended. In this event, if Autoreseed is configured, the affected copy will be automatically reseeded. If Autoreseed is not configured, the database copy will need to be manually seeded by an administrator.

Le nombre requis de copies saines, le seuil d’espace disque libre et le nombre de journaux à conserver sont tous des paramètres configurables. Par défaut, le seuil d’espace disque disponible est de 204 800 Mo (200 Go) et le nombre de journaux à conserver est de 100 000 (100 Go) pour les copies passives et de 10 000 (10 Go) pour les copies actives.The required number of healthy copies, the free disk space threshold, and the number of logs to keep are all configurable parameters. By default, the free disk space threshold is 204800 MB (200 GB), and the number of logs to keep is 100,000 (100 GB) for passive copies, and 10,000 (10 GB) for active copies.

Pour activer la troncation souple et en configurer les paramètres, vous devez modifier le Registre Windows sur chaque membre du DAG. Trois valeurs de Registre peuvent être configurées ; elles sont toutes stockées sous HKLM\Software\Microsoft\ExchangeServer\v15\BackupInformation. La clé BackupInformation et les valeurs DWORD suivantes n’existent pas par défaut et doivent être créées manuellement. Les valeurs du Registre DWORD sous BackupInformation sont décrites dans le tableau suivant :Enabling loose truncation and configuring loose truncation parameters is performed by editing the Windows registry on each DAG member. There are three registry values that can be configured, that are all stored under HKLM\Software\Microsoft\ExchangeServer\v15\BackupInformation. The BackupInformation key the following DWORD values do not exist by default and must be manually created. The DWORD registry values under BackupInformation are described in the following table:

Valeur de RegistreRegistry Value DescriptionDescription Valeur par défautDefault Value
LooseTruncation_MinCopiesToProtectLooseTruncation_MinCopiesToProtect
Cette clé permet d’activer la troncation souple. Elle représente le nombre de copies passives à protéger de la troncation souple sur la copie active d’une base de données. Si la valeur de cette clé est définie sur 0, la troncation souple est désactivée.This key is used to enable loose truncation. It represents the number of passive copies to protect from loose truncation on the active copy of a database. Setting the value of this key to 0 disables loose truncation.
00
LooseTruncation_MinDiskFreeSpaceThresholdInMBLooseTruncation_MinDiskFreeSpaceThresholdInMB
Seuil d’espace disque disponible (en Mo) pour le déclenchement de la troncation souple. Si l’espace disque disponible descend en dessous de cette valeur, la troncation souple est déclenchée.Available disk space (in MB) threshold for triggering loose truncation. If free disk space falls below this value, loose truncation is triggered.
Si cette valeur de registre n’est pas configurée, la valeur par défaut utilisée par la troncation souple est 200 Go.If this registry value is not configured, the default value used by loose truncation is 200 GB.
LooseTruncation_MinLogsToProtectLooseTruncation_MinLogsToProtect
Nombre minimal de fichiers journaux à conserver sur les copies saines dont les journaux sont tronqués. Si cette valeur de registre est configurée, la valeur configurée s’applique alors aux copies actives et passives.The minimum number of log files to retain on healthy copies whose logs are being truncated. If this registry value is configured, then the configured value applies to both active and passive copies.
Si cette valeur de registre n'est pas configurée, les valeurs par défaut 100 000 pour les copies de base de données passives et 10 000 pour les copies de base de données actives sont utilisées.If this registry value is not configured, then default values of 100,000 for passive database copies and 10,000 for active database copies is used.

Lors de l'utilisation de la valeur de registre LooseTruncation_MinLogsToProtect, vous remarquerez que le comportement est différent pour les copies de base de données actives et passives. Sur la copie de base de données active, il s'agit du nombre de journaux supplémentaires conservés avant ceux requis par les copies passives protégées et la plage requise de la copie active. Sur une copie de base de données passive, il s'agit du nombre de journaux conservés depuis le dernier journal disponible. Un dixième de ce nombre est également utilisé pour conserver des journaux avant la plage requise de cette copie passive. Les deux limites permettent de veiller à ce que les copies retardées de base de données n'utilisent pas trop d'espace, car leur plage requise est généralement très étendue.When using the LooseTruncation_MinLogsToProtect registry value, note that the behavior is different for active and passive database copies. On the active database copy, this is the number of extra logs that are retained preceding those that are required by the protected passive copies and the required range of the active copy.On a passive database copy, this is the number of logs maintained from the latest available log. One tenth of this number is also used to maintain logs prior to the required range of this passive copy. The two limits are in place to ensure that lagged database copies don't take up too much space, since their required range is typically very large.

Stratégie d'activation de la base de donnéesDatabase activation policy

Les stratégies d'activation de la base de données sont des scénarios dans lesquels vous voulez créer une copie de base de données de boîtes aux lettres et éviter que le système active automatiquement cette copie en cas de panne, par exemple :There are scenarios in which you may want to create a mailbox database copy and prevent the system from automatically activating that copy in the event of a failure, for example:

  • Si vous déployez une ou plusieurs copies de base de données de boîtes aux lettres dans un centre de données de remplacement ou de veille.If you deploy one or more mailbox database copies to an alternate or standby datacenter.

  • Si vous configurez une copie retardée de base de données à des fins de récupération.If you configure a lagged database copy for recovery purposes.

  • Si vous effectuez une mise à niveau d’un serveur ou de maintenance.If you're performing maintenance or an upgrade of a server.

Dans chacun des scénarios précédents, vous avez des copies de base de données que vous ne voulez pas que le système pour activer automatiquement. Pour empêcher le système d’activation automatique d’une copie de base de données de boîtes aux lettres, vous pouvez configurer la copie à bloquer (suspendu) pour l’activation. Cela permet au système de mettre à jour la devise de la base de données par le biais de l’envoi de journaux et de relecture, mais empêche le système d’activation et à l’aide de la copie automatiquement. Bloqué pour l’activation de copies doivent être activés manuellement par un administrateur. Vous pouvez configurer la stratégie d’activation de base de données d’un serveur entier à l’aide de l’applet de commande Set-MailboxServer ou une copie de base de données spécifique à l’aide de l’applet de commande Set-MailboxDatabaseCopy pour définir le DatabaseCopyAutoActivationPolicy paramètre bloqué.In each of the preceding scenarios, you have database copies that you don't want the system to activate automatically. To prevent the system from automatically activating a mailbox database copy, you can configure the copy to be blocked (suspended) for activation. This allows the system to maintain the currency of the database through log shipping and replay, but prevents the system from automatically activating and using the copy. Copies blocked for activation must be manually activated by an administrator. You can configure the database activation policy for an entire server by using the Set-MailboxServer cmdlet or an individual database copy by using the Set-MailboxDatabaseCopy cmdlet to set the DatabaseCopyAutoActivationPolicy parameter to Blocked.

Pour plus d'informations sur la configuration des stratégies d'activation de la base de données, consultez la rubrique Configurer la stratégie d'activation pour une copie de base de données de boîte aux lettres.For more information about configuring database activation policy, see Configure activation policy for a mailbox database copy.

Impact des déplacements de boîtes aux lettres sur la réplication continueEffect of mailbox moves on continuous replication

Sur une base de données de boîtes aux lettres très occupé (e) avec un taux de génération de journal élevé, il existe un risque plus grand de perte de données si la réplication pour la copie passive de base de données ne peut pas suivre la génération du journal. Un scénario qui peut présenter un taux de génération de journal haute est déplace de boîte aux lettres. 2016 Exchange inclut une API de garantie des données qui est utilisée par les services tels que le service de réplication de boîte aux lettres Exchange (MRS) pour vérifier l’intégrité de l’architecture de copie de base de données en fonction de la valeur du paramètre DataMoveReplicationConstraint qui a été défini par le système ou un administrateur. Plus précisément, vous pouvez utiliser l’API de garantie des données pour :On a very busy mailbox database with a high log generation rate, there is a greater chance for data loss if replication to the passive database copies can't keep up with log generation. One scenario that can introduce a high log generation rate is mailbox moves. Exchange 2016 includes a Data Guarantee API that's used by services such as the Exchange Mailbox Replication service (MRS) to check the health of the database copy architecture based on the value of the DataMoveReplicationConstraint parameter that was set by the system or an administrator. Specifically, the Data Guarantee API can be used to:

  • Vérifier l’intégrité de réplication: confirme que le nombre requis de copies de base de données est disponible.Check replication health: Confirms that the prerequisite number of database copies is available.

  • Vérifier le vidage de réplication: confirme que les fichiers journaux requis ont été relus selon le nombre requis de copies de base de données.Check replication flush: Confirms that the required log files have been replayed against the prerequisite number of database copies.

Lorsqu'elle est exécutée, l'API retourne les informations d'état suivantes à l'application appelante :When executed, the API returns the following status information to the calling application:

  • Nouvelle tentative: signifie qu’il n’y a des erreurs temporaires qui empêchent une condition d’être vérifiée par rapport à la base de données.Retry: Signifies that there are transient errors that prevent a condition from being checked against the database.

  • Satisfait: signifie que la base de données remplit les conditions requises ou la base de données n’est pas répliquée.Satisfied: Signifies that the database meets the required conditions or the database isn't replicated.

  • NotSatisfied: indique que la base de données ne répond pas aux conditions requises. En outre, les informations sont fournies à l’application appelante quant à pourquoi la réponse NotSatisfied a été renvoyée.NotSatisfied: Signifies that the database doesn't meet the required conditions. In addition, information is provided to the calling application as to why the NotSatisfied response was returned.

La valeur du paramètre DataMoveReplicationConstraint pour la base de données de boîtes aux lettres détermine le nombre de bases de données copies doivent être évaluées en tant que partie de la demande. Le paramètre DataMoveReplicationConstraint a les valeurs possibles suivantes :The value of the DataMoveReplicationConstraint parameter for the mailbox database determines how many database copies should be evaluated as part of the request. The DataMoveReplicationConstraint parameter has the following possible values:

  • None: Lorsque vous créez une base de données de boîtes aux lettres, cette valeur est définie par défaut. Lorsque cette valeur est définie, les conditions de l’API de garantie des données sont ignorées. Ce paramètre doit être utilisé uniquement pour les bases de données de boîtes aux lettres qui ne sont pas répliquées.None: When you create a mailbox database, this value is set by default. When this value is set, the Data Guarantee API conditions are ignored. This setting should be used only for mailbox databases that aren't replicated.

  • SecondCopy: Il s’agit de la valeur par défaut lorsque vous ajoutez la seconde copie d’une base de données de boîtes aux lettres. Lorsque cette valeur est définie, au moins une copie passive de base de données doit respecter les conditions de l’API de garantie des données.SecondCopy: This is the default value when you add the second copy of a mailbox database. When this value is set, at least one passive database copy must meet the Data Guarantee API conditions.

  • SecondDatacenter: Lorsque cette valeur est définie, au moins une copie passive de base de données dans un autre site Active Directory doit respecter les conditions de l’API de garantie des données.SecondDatacenter: When this value is set, at least one passive database copy in another Active Directory site must meet the Data Guarantee API conditions.

  • AllDatacenters: Lorsque cette valeur est définie, au moins une copie passive de base de données dans chaque site Active Directory doit respecter les conditions de l’API de garantie des données.AllDatacenters: When this value is set, at least one passive database copy in each Active Directory site must meet the Data Guarantee API conditions.

  • AllCopies: Lorsque cette valeur est définie, toutes les copies de la base de données de boîtes aux lettres doivent respecter les conditions de l’API de garantie des données.AllCopies: When this value is set, all copies of the mailbox database must meet the Data Guarantee API conditions.

    Vérifier l'intégrité de la réplicationCheck Replication Health

Lorsque l'API de garantie des données est exécutée pour évaluer l'intégrité de l'infrastructure de la copie de base de données, plusieurs éléments sont évalués.When the Data Guarantee API is executed to evaluate the health of the database copy infrastructure, several items are evaluated.

Dans tous les scénarios, la copie passive de base de données doit respecter les conditions suivantes :In all scenarios, the passive database copy must meet the following conditions:

  • Être intègre.Be healthy.

  • Avoir une file d'attente de relecture comprise dans les 10 minutes du délai d'attente de relecture.Have a replay queue within 10 minutes of the replay lag time.

  • Avoir une longueur de file d'attente de copie inférieure à 10 journaux.Have a copy queue length less than 10 logs.

  • Avoir une longueur moyenne de file d'attente de copie inférieure à 10 journaux. La longueur moyenne de file d'attente de copie est calculée en fonction du nombre de fois où l'application a demandé l'état de la base de données.Have an average copy queue length less than 10 logs. The average copy queue length is computed based on the number of times the application has queried the database status.


Si le paramètre DataMoveReplicationConstraint est défini sur...If the DataMoveReplicationConstraint parameter is set to… Alors, pour une certaine base de données...Then, for a given database…
SecondCopy
Au moins une copie passive de base de données pour une base de données répliquée doit respecter les conditions décrites précédemment.At least one passive database copy for a replicated database must meet the previously described conditions.
SecondDatacenter
Au moins une copie passive de base de données dans un autre site Active Directory doit respecter les conditions décrites précédemment.At least one passive database copy in another Active Directory site must meet the previously described conditions.
AllDatacenters
La copie active doit être montée, et une copie passive dans chaque site Active Directory doit respecter les conditions décrites précédemment.The active copy must be mounted, and a passive copy in each Active Directory site must meet the previously described conditions.
AllCopies
La copie active doit être montée, et toutes les copies de base de données passives doivent respecter les conditions décrites précédemment.The active copy must be mounted, and all passive database copies must meet the previously described conditions.

Vérifier le vidage de réplicationCheck Replication Flush

L’API de garantie des données peut également servir pour valider un nombre requis de copies de base de données avoir relu les journaux des transactions. Cela est vérifié en comparant le dernier journal relu horodatage avec celui de l’horodatage de validation du service d’appel (dans la plupart des cas, il s’agit de l’horodatage du dernier fichier journal qui contient les données requises) plus un cinq secondes supplémentaires (pour gérer les problèmes liés à l’horloge système décalages ou débit). Si l’horodatage de relecture est supérieure à l’horodatage de validation, le paramètre DataMoveReplicationConstraint est remplie. Si l’horodatage de relecture est inférieure à l’horodatage de validation, le DataMoveReplicationConstraint n’est pas respectée.The Data Guarantee API can also be used to validate that a prerequisite number of database copies have replayed the required transaction logs. This is verified by comparing the last log replayed timestamp with that of the calling service's commit timestamp (in most cases, this is the timestamp of the last log file that contains required data) plus an additional five seconds (to deal with system time clock skews or drift). If the replay timestamp is greater than the commit timestamp, the DataMoveReplicationConstraint parameter is satisfied. If the replay timestamp is less than the commit timestamp, the DataMoveReplicationConstraint isn't satisfied.

Avant de déplacer de grands nombres de boîtes aux lettres vers ou à partir de bases de données de réplication au sein d’un DAG, nous vous recommandons de configurer le paramètre DataMoveReplicationConstraint sur chaque base de données de boîtes aux lettres selon ce qui suit :Before moving large numbers of mailboxes to or from replication databases within a DAG, we recommend that you configure the DataMoveReplicationConstraint parameter on each mailbox database according to the following:

Si vous déployez...If you're deploying… Définissez la valeur DataMoveReplicationConstraint sur...Set DataMoveReplicationConstraint to…
Des bases de données de boîtes aux lettres qui ne possèdent aucune copie de base de donnéesMailbox databases that don't have any database copies
None
Un DAG au sein d'un seul site Active DirectoryA DAG within a single Active Directory site
SecondCopy
Un DAG dans plusieurs centres de données à l'aide d'un site Active Directory étiréA DAG in multiple datacenters using a stretched Active Directory site
SecondCopy
Un DAG qui s'étend sur deux sites Active Directory et que vous avez des copies de base de données à haute disponibilité sur chaque siteA DAG that spans twoActive Directory sites, and you will have highly available database copies in each site
SecondDatacenter
Un DAG qui s'étend sur deux sites Active Directory et que vous avez seulement des copies de base de données retardées sur le second siteA DAG that spans two Active Directory sites, and you will have only lagged database copies in the second site
SecondCopy
En effet, l'API de garantie des données ne garantira pas des données en cours de validation avant la relecture du fichier journal dans la copie de base de données et, en raison de la nature de la copie de base de données étant retardée, cette contrainte va faire échouer la demande de déplacement, à moins que la valeur de ReplayLagTime de la copie de base de données retardée soit inférieure à 30 minutes.This is because the Data Guarantee API won't guarantee data being committed until the log file is replayed into the database copy, and due to the nature of the database copy being lagged, this constraint will fail the move request, unless the lagged database copy ReplayLagTime value is less than 30 minutes.
Un DAG qui s'étend sur trois sites Active Directory ou plus, et que chaque site contient des copies de base de données à haute disponibilitéA DAG that spans three or more Active Directory sites, and each site will contain highly available database copies
AllDatacenters

Équilibrage des copies de base de donnéesBalancing database copies

De par la nature inhérente des groupes de disponibilité de base de données, lorsqu'un basculement ou une permutation de base de données se produit, les copies de base de données de boîtes aux lettres actives changent d'hôte plusieurs fois tout au long du cycle de vie d'un groupe de disponibilité de base de données. Par conséquent, les groupes de disponibilité de base de données se trouvent en déséquilibre au niveau de la distribution des copies de base de données de boîtes aux lettres actives. Le tableau suivant illustre un exemple de groupe de disponibilité de base de données comportant quatre bases de données et quatre copies de chacune (pour un total de 16 bases de données sur chaque serveur) avec une distribution inéquitable des copies de base de données actives.Due to the inherent nature of DAGs, as the result of database switchovers and failovers, active mailbox database copies will change hosts several times throughout a DAG's lifetime. As a result, DAGs can become unbalanced in terms of active mailbox database copy distribution. The following table shows an example of a DAG that has four databases with four copies of each database (for a total of 16 databases on each server) with an uneven distribution of active database copies.

Groupe de disponibilité de base de données avec une distribution inéquitable des copies activesDAG with unbalanced active copy distribution

ServeurServer Nombre de bases de données activesNumber of active databases Nombre de bases de données passivesNumber of passive databases Nombre de bases de données montéesNumber of mounted databases Nombre de bases de données démontéesNumber of dismounted databases Liste de décompte des préférencesPreference count list
EX1EX1
5 5
11 11
55
00
4, 4, 3, 54, 4, 3, 5
EX2EX2
11
15 15
11
00
1, 8, 6, 11, 8, 6, 1
EX3EX3
12 12
4 4
1212
00
13, 2, 1, 013, 2, 1, 0
EX4EX4
11
15 15
11
00
1, 1, 5, 91, 1, 5, 9

Dans l'exemple précédent, on dénombre quatre copies de chaque base de données et donc, seulement quatre valeurs possibles pour la préférence d'activation (1, 2, 3 ou 4). La colonne Liste de décompte des préférences indique le nombre de bases de données avec chacune de ces valeurs. Par exemple, sur EX3, il existe 13 copies de base de données avec la préférence d'activation 1, deux copies avec la préférence d'activation 2, une copie avec la préférence d'activation 3 et aucune copie avec la préférence d'activation 4.In the preceding example, there are four copies of each database, and therefore, only four possible values for activation preference (1, 2, 3, or 4). The Preference count list column shows the count of the number of databases with each of these values. For example, on EX3, there are 13 database copies with an activation preference of 1, two copies with an activation preference of 2, one copy with an activation preference of 3, and no copies with an activation preference of 4.

Comme vous pouvez le voir, ce groupe de disponibilité de base de données n'est pas équilibré en termes de nombre de bases de données actives hébergées par chaque membre du groupe, de nombre de bases de données passives hébergées par chaque membre du groupe ou de décompte de préférences d'activation des bases de données hébergées.As you can see, this DAG isn't balanced in terms of the number of active databases hosted by each DAG member, the number of passive databases hosted by each DAG member, or the activation preference count of the hosted databases.

Vous pouvez utiliser le script RedistributeActiveDatabases.ps1 pour équilibrer les copies de base de données de boîtes aux lettres actives sur un DAG. Ce script déplace les bases de données d’une copie vers une autre afin d’essayer d’obtenir un nombre équitable de bases de données montées sur chaque serveur dans le groupe de disponibilité de base de données. Si nécessaire, le script essaie également d’équilibrer les bases de données actives dans les sites.You can use the RedistributeActiveDatabases.ps1 script to balance the active mailbox databases copies across a DAG. This script moves databases between their copies in an attempt to have an equal number of mounted databases on each server in DAG. If required, the script also attempts to balance active databases across sites.

Le script inclut deux options permettant d’équilibrer les copies de base de données actives dans un groupe de disponibilité de base de données :The script provides two options for balancing active database copies within a DAG:

  • BalanceDbsByActivationPreference: lorsque cette option est spécifiée, le script tente de déplacer les bases de données vers leur copie préférée (basé sur la préférence d’activation), indépendamment du site Active Directory.BalanceDbsByActivationPreference: When this option is specified, the script attempts to move databases to their most preferred copy (based on activation preference) without regard to the Active Directory site.

  • BalanceDbsBySiteAndActivationPreference: lorsque cette option est spécifiée, le script tente de déplacer des bases de données actives vers leur copie préférée, tout en essayant d’équilibrer les bases de données actives dans chaque site Active Directory.BalanceDbsBySiteAndActivationPreference: When this option is specified, the script attempts to move active databases to their most preferred copy, while also trying to balance active databases within each Active Directory site.

Après avoir exécuté le script avec la première option, le groupe de disponibilité déséquilibré précédent est rééquilibré, comme l'illustre le tableau suivant.After running the script with the first option, the preceding unbalanced DAG becomes balanced, as shown in the following table.

Groupe de disponibilité de base de données avec une distribution équitable des copies activesDAG with balanced active copy distribution

ServeurServer Nombre de bases de données activesNumber of active databases Nombre de bases de données passivesNumber of passive databases Nombre de bases de données montéesNumber of mounted databases Nombre de bases de données démontéesNumber of dismounted databases Liste de décompte des préférencesPreference count list
EX1EX1
4 4
12 12
44
00
4, 4, 4, 44, 4, 4, 4
EX2EX2
4 4
12 12
44
00
4, 4, 4, 44, 4, 4, 4
EX3EX3
4 4
12 12
44
00
4, 4, 4, 44, 4, 4, 4
EX4EX4
4 4
12 12
44
00
4, 4, 4, 44, 4, 4, 4

Comme indiqué dans le tableau précédent, ce groupe de disponibilité de base de données est à présent équilibré en termes de nombre de bases de données actives et passives sur chaque serveur et de préférence d'activation sur les serveurs.As shown in the preceding table, this DAG is now balanced in terms of number of active and passive databases on each server and activation preference across the servers.

Le tableau suivant répertorie les paramètres disponibles pour le script RedistributeActiveDatabases.ps1.The following table lists the available parameters for the RedistributeActiveDatabases.ps1 script.

Paramètres du script RedistributeActiveDatabases.ps1RedistributeActiveDatabases.ps1 script parameters

ParamètreParameter DescriptionDescription
DagNameDagName
Indique le nom du groupe de disponibilité de base de données que vous souhaitez rééquilibrer. Si ce paramètre est omis, le groupe de disponibilité de base de données dont fait partie le serveur local est utilisé.Specifies the name of the DAG you want to rebalance. If this parameter is omitted, the DAG of which the local server is a member is used.
BalanceDbsByActivationPreferenceBalanceDbsByActivationPreference
Indique que le script doit déplacer les bases de données vers leur copie préférée, indépendamment du site Active Directory.Specifies that the script should move databases to their most preferred copy without regard to the Active Directory site.
BalanceDbsBySiteAndActivationPreferenceBalanceDbsBySiteAndActivationPreference
Indique que le script doit essayer de déplacer les bases de données actives vers leur copie préférée, tout en essayant d'équilibrer les bases de données actives dans chaque site Active Directory.Specifies that the script should attempt to move active databases to their most preferred copy, while also trying to balance active databases within each Active Directory site.
ShowFinalDatabaseDistributionShowFinalDatabaseDistribution
Indique qu'un rapport de distribution des bases de données actuelles doit s'afficher une fois la redistribution terminée.Specifies that a report of current database distribution be displayed after redistribution is complete.
AllowedDeviationFromMeanPercentageAllowedDeviationFromMeanPercentage
Spécifie l'écart autorisé des bases de données actives dans les sites, exprimé en pourcentage. La valeur par défaut est de 20 %. Par exemple, si 99 bases de données ont été distribuées entre trois sites, la distribution idéale serait de 33 bases de données dans chaque site. Si l'écart autorisé est de 20 %, le script tente d'équilibrer les bases de données afin que chaque site ne contienne pas plus de 10 % par rapport à ce nombre. 10 % de 33 équivaut à 3,3, chiffre arrondi à 4. Par conséquent, le script essaie d'avoir entre 29 et 37 bases de données dans chaque site.Specifies the allowed variation of active databases across sites, expressed as a percentage. The default is 20%. For example, if there were 99 databases distributed between three sites, the ideal distribution would be 33 databases in each site. If the allowed deviation is 20%, the script attempts to balance the databases so that each site has no more than 10% more or less than this number. 10% of 33 is 3.3, which is rounded up to 4. Therefore, the script attempts to have between 29 and 37 databases in each site.
ShowDatabaseCurrentActivesShowDatabaseCurrentActives
Indique que le script doit créer, pour chaque base de données, un rapport indiquant la manière dont celle-ci a été déplacée et si elle est maintenant active sur sa copie préférée.Specifies that the script produce a report for each database detailing how the database was moved and whether it's now active on its most-preferred copy.
ShowDatabaseDistributionByServerShowDatabaseDistributionByServer
Indique que le script doit générer un rapport décrivant la distribution des bases de données pour chaque serveur.Specifies that the script produce a report for each server showing its database distribution.
RunOnlyOnPAMRunOnlyOnPAM
Indique que le script s'exécute uniquement sur le membre du groupe de disponibilité de base de données exerçant actuellement le rôle de gestionnaire Active Manager principal (PAM). Le script vérifie qu'il est exécuté à partir du gestionnaire Active Manager principal. Si tel n'est pas le cas, le script prend fin.Specifies that the script run only on the DAG member that currently has the PAM role. The script verifies it's being run from the PAM. If it isn't being run from the PAM, the script exits.
LogEventsLogEvents
Indique que le script consigne un événement (événement 4115 MsExchangeRepl) contenant un résumé des actions.Specifies that the script logs an event (MsExchangeRepl event 4115) containing a summary of the actions.
IncludeNonReplicatedDatabasesIncludeNonReplicatedDatabases
Indique que le script doit inclure les bases de données non répliquées (bases de données sans copies) lors de la détermination du mode de redistribution des bases de données actives. Même si les bases de données non répliquées ne peuvent pas être déplacées, elles peuvent influencer la distribution des bases de données répliquées.Specifies that the script should include non-replicated databases (databases without copies) when determining how to redistribute the active databases. Although non-replicated databases can't be moved, they may affect the distribution of the replicated databases.
ConfirmConfirm
Le commutateur Confirm peut être utilisé pour supprimer la boîte de dialogue de confirmation qui s'affiche par défaut lorsque ce script est exécuté. Pour supprimer la boîte de dialogue de confirmation, utilisez la syntaxe de -Confirm:$False. Vous devez inclure un signe deux-points ( : ) dans la syntaxe.The Confirm switch can be used to suppress the confirmation prompt that appears by default when this script is run. To suppress the confirmation prompt, use the syntax -Confirm:$False. You must include a colon ( : ) in the syntax.

Exemples de script RedistributeActiveDatabases.ps1RedistributeActiveDatabases.ps1 examples

Cet exemple illustre la distribution des bases de données actuelles pour un groupe de disponibilité de base de données, notamment la liste de décompte des préférences.This example shows the current database distribution for a DAG, including preference count list.

RedistributeActiveDatabases.ps1 -DagName DAG1 -ShowDatabaseDistributionByServer | Format-Table

Cet exemple illustre la redistribution et l'équilibrage des copies de base de données de boîtes aux lettres actives dans un groupe de disponibilité de base de données utilisant la préférence d'activation sans intervention de l'utilisateur.This example redistributes and balances the active mailbox database copies in a DAG using activation preference without prompting for input.

RedistributeActiveDatabases.ps1 -DagName DAG1 -BalanceDbsByActivationPreference -Confirm:$False

Cet exemple illustre la redistribution et l'équilibrage des copies de base de données de boîtes aux lettres actives dans un groupe de disponibilité de base de données utilisant la préférence d'activation, ainsi que la création d'un récapitulatif de la distribution.This example redistributes and balances the active mailbox database copies in a DAG using activation preference, and produces a summary of the distribution.

RedistributeActiveDatabases.ps1 -DagName DAG1 -BalanceDbsByActivationPreference -ShowFinalDatabaseDistribution

Surveillance des copies de base de donnéesMonitoring database copies

En examinant les détails d'une copie de base de données dans le CAE, vous pouvez consulter une variété d'informations, dont la longueur de la file d'attente de copie, la longueur de la file d'attente de relecture et des informations sur l'état de la copie et de l'index de contenu. Dans l'Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell, vous pouvez également utiliser la cmdlet Get-MailboxDatabaseCopyStatus pour afficher des informations sur l'état d'une copie de base de données.You can view a variety of information, including copy queue length, replay queue length, status, and content index state information, by examining the details of a database copy in the EAC. You can also use the Get-MailboxDatabaseCopyStatus cmdlet in the Exchange Management Shell to view a variety of status information for a database copy.

Note

Une copie de base de données est votre premier recours en cas de panne touchant la copie active de la base de données. Il est donc essentiel de contrôler l'intégrité et l'état des copies de base de données pour vous assurer qu'elles seront disponibles quand vous en aurez besoin.A database copy is your first defense if a failure occurs that affects the active copy of a database. It's therefore critical to monitor the health and status of database copies to ensure that they are available when needed.

Pour plus d’informations sur la surveillance des copies de base de données, voir groupes de disponibilité de base de données de moniteur.For more information about monitoring database copies, see Monitor database availability groups.

Suppression d'une copie de base de donnéesRemoving a database copy

Une copie de base de données peut être supprimée à tout moment à l'aide du CAE ou de la cmdlet Remove-MailboxDatabaseCopy dans l'Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell. Après suppression d'une copie de base de données, vous devez manuellement supprimer tout fichier journal de transaction et de base de données du serveur sur lequel la copie de base de données est en cours de suppression. Pour savoir en détail comment supprimer une copie de base de données, consultez la rubrique Supprimer une copie de base de données de boîtes aux lettres.A database copy can be removed at any time by using the EAC or by using the Remove-MailboxDatabaseCopy cmdlet in the Exchange Management Shell. After removing a database copy, you must manually delete any database and transaction log files from the server from which the database copy is being removed. For detailed steps about how to remove a database copy, see Remove a mailbox database copy.

Permutation de base de donnéesDatabase switchovers

Le serveur de boîtes aux lettres qui héberge la copie active de la base de données est le maître de la base de données de boîtes aux lettres. Le processus d'activation d'une copie de base de données active modifie le maître de la base de données de boîtes aux lettres et convertit la copie passive en nouvelle copie active. Ce processus est appelé basculement de base de données. Dans un basculement de base de données, la copie active de la base de données est démontée d'un serveur de boîtes aux lettres et une copie passive de cette base est montée en tant que nouvelle base de données de boîtes aux lettres active sur un autre serveur de boîtes aux lettres. Lorsque vous effectuez un basculement, vous pouvez éventuellement remplacer les paramètres de numérotation de montage de la base de données sur le nouveau maître de la base de données de boîtes aux lettres.The Mailbox server that hosts the active copy of a database is referred to as the mailbox database master. The process of activating a passive database copy changes the mailbox database master for the database and turns the passive copy into the new active copy. This process is called a database switchover. In a database switchover, the active copy of a database is dismounted on one Mailbox server and a passive copy of that database is mounted as the new active mailbox database on another Mailbox server. When performing a switchover, you can optionally override the database mount dial setting on the new mailbox database master.

Vous pouvez rapidement identifier le serveur de boîtes aux lettres qui est actuellement le maître de la base de données de boîtes aux lettres en examinant la colonne de droite sous l'onglet Copies de base de données dans le CAE. Vous pouvez effectuer un basculement à l'aide du lien Activer dans le CAE ou à l'aide de la cmdlet Move-ActiveMailboxDatabase dans l'Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.You can quickly identify which Mailbox server is the current mailbox database master by reviewing the right-hand column under the Database Copies tab in the EAC. You can perform a switchover by using the Activate link in the EAC, or by using the Move-ActiveMailboxDatabase cmdlet in the Exchange Management Shell.

Plusieurs vérifications internes seront effectuées avant l'activation d'une copie passive : Dans certains cas, le basculement de base de données est bloqué ou annulé. Dans d'autres cas, vous pouvez utiliser les cmdlets pour déplacer ou ignorer certaines vérifications.There are several internal checks that will be performed before a passive copy is activated. In some cases, the database switchover is blocked or canceled. In other cases, you can use cmdlets to move or skip over some checks.

  • L’état de la copie de base de données est contrôlé. Si la copie de base de données est en état d’échec, le basculement est bloqué. Vous pouvez modifier ce comportement et éviter le contrôle d’état en utilisant le paramètre SkipHealthChecks de la cmdlet Move-ActiveMailboxDatabase. Ce paramètre vous permet de déplacer la copie active vers une copie de base de données en état d’échec.The status of the database copy is checked. If the database copy is in a failed state, the switchover is blocked. You can override this behavior and bypass the health check by using the SkipHealthChecks parameter of the Move-ActiveMailboxDatabase cmdlet. This parameter lets you move the active copy to a database copy in a failed state.

  • La copie de base de données active est vérifiée pour voir si elle est actuellement d’une source d’amorçage pour toute copie passive de base de données. Si la copie active actuellement utilisée en tant que source pour l’amorçage, le basculement est bloqué. Vous pouvez modifier ce comportement et ignorer la vérification de source amorçage en utilisant le paramètre SkipActiveCopyChecks de l’applet de commande Move-ActiveMailboxDatabase . Ce paramètre vous permet de déplacer une copie active qui est utilisée comme source d’amorçage. À l’aide de ce paramètre est cause l’opération d’amorçage pour être annulé et considéré comme a échoué.The active database copy is checked to see if it's currently a seeding source for any passive copies of the database. If the active copy is currently being used as a source for seeding, the switchover is blocked. You can override this behavior and bypass the seeding source check by using the SkipActiveCopyChecks parameter of the Move-ActiveMailboxDatabase cmdlet. This parameter allows you to move an active copy that's being used as a seeding source. Using this parameter will cause the seeding operation to be cancelled and considered failed.

  • Les longueurs copie de file d’attente en file d’attente et de relecture pour la copie de base de données sont vérifiés pour s’assurer de que leurs valeurs sont dans les critères configurés. En outre, la copie de base de données est vérifiée pour s’assurer qu’il n’est pas actuellement en cours d’utilisation en tant que source pour l’amorçage. Si les valeurs de la longueur de file d’attente sont en dehors des critères configurés, ou si la base de données est actuellement utilisée en tant que source pour l’amorçage, le basculement est bloqué. Vous pouvez modifier ce comportement et ignorer ces contrôles en utilisant le paramètre SkipLagChecks de l’applet de commande Move-ActiveMailboxDatabase . Ce paramètre permet à activer une copie qui dispose de files d’attente de relecture et de copie en dehors des critères configurés.The copy queue and replay queue lengths for the database copy are checked to ensure their values are within the configured criteria. Also, the database copy is verified to ensure that it isn't currently in use as a source for seeding. If the values for the queue lengths are outside the configured criteria, or if the database is currently used as a source for seeding, the switchover is blocked. You can override this behavior and bypass these checks by using the SkipLagChecks parameter of the Move-ActiveMailboxDatabase cmdlet. This parameter allows a copy to be activated that has replay and copy queues outside of the configured criteria.

  • L’état du catalogue de recherche (index de contenu) pour la copie de base de données est vérifiée. Si le catalogue de recherche n’est pas à jour, est dans un état défectueux ou endommagé, le basculement est bloqué. Vous pouvez modifier ce comportement et ignorer la vérification de catalogue de recherche en utilisant le paramètre SkipClientExperienceChecks de l’applet de commande Move-ActiveMailboxDatabase . Ce paramètre force cette recherche ignorer la vérification de l’intégrité du catalogue. Si le catalogue de recherche pour la copie de base de données que vous l’activez est dans un état défectueux ou inutilisable et que vous utilisez ce paramètre pour ignorer la vérification de l’intégrité du catalogue et activation de la copie de base de données, vous devrez amorçage le catalogue de recherche ou d’analyse à nouveau.The state of the search catalog (content index) for the database copy is checked. If the search catalog isn't up to date, is in an unhealthy state, or is corrupt, the switchover is blocked. You can override this behavior and bypass the search catalog check by using the SkipClientExperienceChecks parameter of the Move-ActiveMailboxDatabase cmdlet. This parameter causes this search to skip the catalog health check. If the search catalog for the database copy you're activating is in an unhealthy or unusable state and you use this parameter to skip the catalog health check and activate the database copy, you will need to either crawl or seed the search catalog again.

Lorsque vous effectuez un basculement de base de données, vous avez également la possibilité de remplacer les paramètres de numérotation de montage configurés pour le serveur qui héberge la copie passive de base de données en cours d’activation. L’aide du paramètre MountDialOverride de l’applet de commande Move-ActiveMailboxDatabase indique le serveur cible à remplacer ses propres paramètres de numérotation de montage et à utiliser ceux spécifiés par le paramètre MountDialOverride .When you perform a database switchover, you also have the option of overriding the mount dial settings configured for the server that hosts the passive database copy being activated. Using the MountDialOverride parameter of the Move-ActiveMailboxDatabase cmdlet instructs the target server to override its own mount dial settings and use those specified by the MountDialOverride parameter.

Pour obtenir la procédure détaillée de basculement d'une copie de base de données, consultez la rubrique Activer une copie de la base de données de boîtes aux lettres.For detailed steps about how to perform a switchover of a database copy, see Activate a mailbox database copy.