Liste de contrôle - Optimiser les coûts

Poursuivez votre supervision et optimisation de la charge de travail en utilisant les ressources et les tailles appropriées. Utilisez cette check-list pour optimiser une charge de travail.

  • Examinez les ressources sous-utilisées. Évaluez l’utilisation du processeur et le débit réseau sur la durée pour vérifier si les ressources sont correctement employées. Azure Advisor identifie les machines virtuelles sous-utilisées. Vous pouvez choisir de désactiver, redimensionner ou arrêter la machine pour répondre aux impératifs financiers.

  • Révisez sans arrêt les coûts et prenez les mesures qui s’imposent. Considérez l’optimisation des coûts comme un processus plutôt que comme une activité ponctuelle. Utilisez les outils dans Azure qui fournissent des recommandations sur l’utilisation ou l’optimisation des coûts. Passez en revue les recommandations de gestion des coûts et prenez les mesures qui s'imposent. Assurez-vous que toutes les parties prenantes sont d’accord sur l’implémentation et le timing du changement.

  • Utilisez des instances réservées sur des charges de travail durables. Réservez une capacité prépayée pour une période, en général un an ou trois ans. Avec les instances réservées, la remise consentie est importante par rapport au tarif du paiement à l’utilisation.

  • Utilisez les remises. Ces méthodes d’achat des ressources Azure peuvent diminuer les coûts.

    Il existe également des plans de paiement proposés à un coût moindre :

  • Appliquez une stratégie de scale-in et de scale-out. Dans une architecture au coût optimisé, les coûts sont adaptés à la demande de manière linéaire. L’augmentation de la clientèle ne doit pas nécessiter plus d’investissements au niveau de l’infrastructure. À l’inverse, si la demande chute, effectuez un scale-down des ressources inutilisées. Mettez à l’échelle automatiquement les ressources Azure si possible.

  • Réévaluez les choix de conception. Analysez les rapports des coûts et prévoyez les besoins en capacité. Vous devrez peut-être changer certains choix de conception.

    • Choisissez le niveau de stockage approprié. Pensez à utiliser le niveau chaud, froid et archive pour les données du compte de stockage. Les comptes de stockage peuvent fournir une gestion automatique de la hiérarchisation et du cycle de vie. Pour plus d’informations, consultez Évaluer vos options de stockage.

    • Choisissez le bon magasin de données. Au lieu d’utiliser un service de magasin de données, utilisez une combinaison de magasins de données en fonction du type de données à stocker pour chaque charge de travail. Pour plus d’informations, consultez Choisir le bon magasin de données.

    • Choisissez des machines virtuelles Spot pour les charges de travail basse priorité. Des machines virtuelles Spot sont idéales pour des charges de travail qui peuvent être interrompues, telles que des travaux de traitement par lots hautement parallèles.

    • Optimisez le transfert de données. Déployez uniquement sur plusieurs régions si vos niveaux de service en ont besoin pour la disponibilité ou la géodistribution. Les données sortant des centres de données Azure peuvent augmenter le coût, car les tarifs sont basés sur des zones de facturation.

    • Réduisez la charge sur les serveurs. Utilisez Azure Content Delivery Network (CDN) et le service de mise en cache pour réduire la charge sur les serveurs front-end. La mise en cache est adaptée aux serveurs qui restituent continuellement du contenu dynamique qui ne change pas souvent.

    • Utilisez des services managés. Mesurez le coût de la maintenance de l’infrastructure pour la remplacer par des services Azure PaaS ou SaaS.