À propos des équipes et des outils agile

Azure Boards | Azure DevOps Server 2020 | Azure DevOps Server 2019 | TFS 2018-TFS 2013

Découvrez comment vous pouvez structurer et utiliser vos équipes et vos outils agile pour soutenir votre organisation en pleine croissance. Lorsque votre équipe croît au-delà de sa taille prévue — , n’importe où entre 6 et 9 membres, — vous pouvez envisager de passer d’une structure d’équipe à une structure à deux équipes. Vous pouvez ensuite configurer une structure d’équipe hiérarchique, qui offre plusieurs avantages aux gestionnaires pour suivre la progression entre les équipes. Pour connaître la procédure pas à pas d’ajout d’une équipe, consultez Ajouter une autre équipe.

Notes

Pour obtenir des conseils sur la configuration et la personnalisation de votre projet et des équipes afin de prendre en charge les besoins de votre entreprise, passez en revue la configuration et la personnalisation des Azure Boards.

En fonction de la taille de votre organisation et de vos besoins de suivi, vous pouvez configurer une structure d’équipe semblable à l’image suivante indiquée. Pour ce faire, définissez les équipes et leurs chemins de zone associés.

Chaque équipe possède sa propre vue du travail

Les scénarios suivants s’appliquent :

  • chaque équipe de fonctionnalité peut être associée à un chemin d’accès de zone de fonctionnalité unique, — par exemple profil client, panier d’achat, e-mail — ou plusieurs chemins de zone.
  • chaque équipe de gestion, qui se concentre sur un ensemble de fonctionnalités, peut choisir plusieurs chemins de zone à surveiller.
  • chaque équipe de fonctionnalité a son journal des travaux en souffrance distinct à planifier, déterminer la priorité et suivre le travail
  • le portefeuille ou les propriétaires de produits peuvent créer leurs idées, cartes routières et objectifs pour chaque version, surveiller la progression dans le portefeuille de projets et gérer les risques et les dépendances. Pour plus d’informations, consultez gestion de portefeuille

À propos des chemins de zone, des équipes de fonctionnalités et des équipes de gestion

Les chemins de zone servent les objectifs suivants dans Azure Boards :

  1. Filtrer les éléments de travail qui s’affichent dans le backlog ou le tableau d’équipe.
  2. Appliquez un filtrage supplémentaire aux éléments de travail qui s’affichent dans un backlog ou un tableau. pour plus d’informations, consultez filtrage interactif des journaux des travaux en souffrance , des tableaux, des requêtes et des plans.
  3. Travail de groupe qui partage des relations, par exemple appartenant au même produit, à la même fonctionnalité ou à un autre regroupement au niveau du travail.
  4. Limitez l’accès pour travailler en définissant des autorisations. Des autorisations peuvent être définies pour les groupes de sécurité afin de limiter la modification des éléments de travail en fonction du chemin de la zone.

Les équipes effectuent leurs sélections comme suit :

  • Les équipes de fonctionnalités peuvent choisir un ou plusieurs chemins de zone pour spécifier les éléments de travail qui apparaîtront dans leurs journaux des travaux en souffrance et les tableaux.
  • En général, les équipes de gestion choisissent tous les chemins de zone sur lesquels fonctionnent leurs équipes de fonctionnalités.
  • En outre, les équipes de gestion peuvent se concentrer uniquement sur les fonctionnalités et les narrations, tandis que les équipes de fonctionnalités peuvent se concentrer uniquement sur les éléments de backlog de produit tels que les récits utilisateur (Agile), les éléments de backlog de produit (Scrum) et les spécifications (CMMI).

Pour connaître les étapes permettant de définir les chemins de zone et de les assigner à une équipe, consultez définir des chemins de zone et les assigner à une équipe.

L’équipe par défaut

Chaque nouveau projet est configuré avec une équipe par défaut avec le nom du projet. Par exemple, le projet Fabrikam est automatiquement configuré avec l’équipe Fabrikam .

Les journaux des travaux en souffrance, les tableaux et les tableaux de bord sont automatiquement configurés pour cette équipe par défaut afin que vous puissiez commencer à définir des éléments de travail et votre Backlog.

Vous pouvez renommer l’équipe par défaut et réassigner une nouvelle équipe par défaut.

Chaque équipe obtient son propre ensemble d’outils

Chaque équipe que vous créez obtient l’accès à une suite d’outils agile et d’actifs d’équipe. Ces outils permettent aux équipes de travailler de façon autonome et de collaborer avec d’autres équipes au sein de l’entreprise. Chaque équipe peut configurer et personnaliser chaque outil pour prendre en charge son fonctionnement.

Outils agile, ressources d’équipe

Notes

En plus des tableaux de bord d’équipe, vous pouvez ajouter un tableau de bord de projet, qui n’est pas spécifique à une équipe. Pour plus d’informations, consultez Ajouter, renommer et supprimer des tableaux de bord.

Outils agile, ressources d’équipe

Outils agile, ressources d’équipe

Ces outils filtrent automatiquement l’ensemble d’éléments de travail qu’ils affichent en référençant les éléments suivants :

  • chemin de la zone par défaut
  • chemin de l’itération
  • sprints sélectionnés

Pour plus d’informations sur chaque outil et les paramètres de configuration de chaque outil, consultez les articles correspondants suivants.

Domaine Outil Tâches de configuration d’équipe
Retards de traitement
Sprints et Scrum
Tableaux kanban
Widgets
Autres outils Non applicable
Domaine Outil Tâches de configuration d’équipe
Retards de traitement
Sprints et Scrum
Tableaux kanban
Widgets
Autres outils Non applicable
Domaine Outil Tâches de configuration d’équipe
Retards de traitement
Sprints et Scrum
Tableaux kanban
Widgets
Autres outils Non applicable

Un grand nombre de ces outils sont créés à partir de requêtes système qui référencent le chemin de la zone d’équipe. Par exemple, le chemin de zone par défaut d’une équipe filtre les éléments de travail qui s’affichent dans le backlog d’une équipe. Les éléments de travail créés à l’aide d’un outil Agile assignent automatiquement les zones et les itérations en fonction des valeurs par défaut de l’équipe.

Paramètres par défaut de l’équipe référencés par les journaux des travaux en souffrance et les tableaux

Quels éléments de travail apparaissent dans les journaux des travaux en souffrance de l’équipe et les tableaux ? Quand vous ajoutez des éléments de travail à un backlog ou à un tableau, comment les paramètres par défaut de l’équipe sont-ils utilisés pour assigner des valeurs de champ ?

Les équipes sont associées à un ou plusieurs chemins de zone et à un chemin d’itération de Backlog. Ces chemins d’accès déterminent les éléments qui apparaissent dans les journaux des travaux en souffrance et les tableaux.

Lorsque vous définissez une équipe, vous définissez les éléments suivants de l’équipe :

  • Chemin (s) de zone sélectionné (s)
  • Chemin de la zone par défaut
  • Chemin (s) d’itération sélectionné (s)
  • Chemin de l’itération du Backlog
  • Chemin d’itération par défaut

Tous les outils agile référencent le ou les chemins de zone définis pour une équipe. L’ensemble d’éléments de travail qui s’affichent dans un backlog ou un tableau dépend de l’état actuel d’un élément de travail ou de son état parent-enfant.

Plusieurs outils référencent également les chemins d’itération et les sprints par défaut et sélectionnés de l’équipe. Lorsque vous ajoutez un nouvel élément de travail, le système lui assigne les chemins de zone et d’itération par défaut de l’équipe. Les éléments de travail peuvent être ajoutés à partir d’un backlog, d’une vue de tableau ou d’un tableau de bord d’équipe.

Outil Agile Chemin de la zone
(voir la remarque 1)
Chemin de l’itération State
Journaux des travaux en souffrance du portefeuille ou du produit Chemin (s) de zone sélectionné (s) Égal à ou sous le chemin de l' itération du backlog de l’équipe Actif (correspond à une catégorie d’État proposée ou en cours d’exécution, consultez les notes 2, 3)
Tableaux kanban (voir la remarque 4) Chemin (s) de zone sélectionné (s) Égal à ou sous le chemin de l' itération du backlog de l’équipe N’importe quel État (voir les notes 3, 5)
Journaux des travaux en souffrance des sprints (voir la remarque 4) Chemin (s) de zone sélectionné (s) Chemins d’itération sélectionnés des'd’équipe N’importe quel État (voir les notes 3, 5)
Tableaux de tâches (voir la remarque 4) Chemin (s) de zone sélectionné (s) Chemins d’itération sélectionnés des'd’équipe N’importe quel État (voir les notes 3, 5)
Nouveau widget d’élément de travail Chemin de la zone par défaut Chemin d’itération par défaut n/a

Remarques :

  1. Les outils agile filtrent les éléments en fonction du ou des chemins de zone sélectionnés de l’équipe'. Les équipes peuvent choisir d’inclure ou d’exclure des éléments affectés à des chemins desous-zones.
  2. Éléments de travail dont l’État est fermé, terminé ou supprimé (correspondant à un état de catégorie terminé) Don't apparaît sur le portefeuille et les journaux des travaux en souffrance du produit.
  3. Vous pouvez ajouter des États de flux de travail personnalisés et les affecter à l’une des trois catégories d’État. Les catégories d’État déterminent les éléments de travail qui apparaissent sur les affichages du backlog et du tableau.
  4. Les tableaux kanban, les journaux des travaux en souffrance des sprints et les tableaux de tâches affichent uniquement le dernier nœud d’une hiérarchie, appelé nœud terminal. Par exemple, si vous liez des éléments dans une hiérarchie à quatre niveaux, seuls les éléments au quatrième niveau apparaissent dans le tableau kanban, le backlog des sprints et le tableau de tâches. Pour plus d’informations, consultez liens parent-enfant entre les éléments.
  5. Les éléments de travail dont l’État est égal à supprimé Don't apparaissent sur les tableaux.

Structurer des équipes hiérarchiques ou une agilité de mise à l’échelle au sein d’une entreprise

Bien qu’il n’existe pas de concept de sous-équipe, vous pouvez créer des équipes dont les chemins de zone sont sous une autre équipe, ce qui crée effectivement une hiérarchie d’équipes. Pour plus d’informations, consultez Ajouter une autre équipe.

En outre, les articles suivants vous guident tout au long des étapes de configuration des équipes, des chemins de zone et des itérations pour prendre en charge la gestion de portefeuille ou les organisations d’entreprise :

Groupes d’équipes

Lorsque vous ajoutez une équipe, un groupe de sécurité est automatiquement créé avec le nom de l’équipe. Vous pouvez utiliser ce groupe pour filtrer des requêtes. Le nom des groupes d’équipes suit le modèle [nom du projet] \Team. Par exemple, la requête suivante recherche le travail affecté aux membres du groupe d’équipe [Fabrikam Fiber] \Email .

Web portal, Queries page, Query that uses In Group operator and team group name

Vous pouvez également utiliser le contrôle @ mentionner dans les discussions et les requêtes de tirage pour notifier tous les membres d’une équipe. Commencez par entrer le nom d’une équipe ou d’un groupe de sécurité, sélectionnez l’icône de recherche, puis sélectionnez l’une des options proposées. Pour plus d’informations, consultez utiliser @mentions pour approfondir la discussion.

Travailler sur plusieurs équipes

Un compte d’utilisateur peut-il appartenir à plusieurs équipes ?

Oui. Vous pouvez ajouter des comptes d’utilisateur en tant que membres du projet ou à une ou plusieurs équipes ajoutées au projet. Si vous travaillez sur au moins deux équipes Scrum, veillez à spécifier la capacité de votre Sprint pour chaque équipe sur laquelle vous travaillez.

Autorisations des membres de l’équipe

Par défaut, les membres de l’équipe héritent des autorisations accordées aux membres du groupe contributeurs du projet. Les membres de ce groupe peuvent ajouter et modifier le code source, créer et supprimer des séries de tests et créer et modifier des éléments de travail. Les membres de l’équipe peuvent collaborer sur un projet git ou Archiver le travail dans la base de code de l’équipe.

Autorisations par défaut assignées aux contributeurs d’équipe

Limitez l’accès aux fonctionnalités sélectionnées en faisant d’un utilisateur une partie prenante ou en limitant son accès en lecture seule. Pour plus d’informations, consultez autorisations et accès pour le suivi du travail.

Résumé