Démarrage rapide : Créer un serveur Azure Database pour PostgreSQL en utilisant le portail AzureQuickstart: Create an Azure Database for PostgreSQL server by using the Azure portal

Azure Database pour PostgreSQL est un service administré que vous utilisez pour exécuter, gérer et mettre à l’échelle des bases de données PostgreSQL hautement disponibles dans le cloud.Azure Database for PostgreSQL is a managed service that you use to run, manage, and scale highly available PostgreSQL databases in the cloud. Ce guide de démarrage rapide vous montre comment créer un serveur unique Azure Database pour PostgreSQL et comment vous y connecter ensuite.This quickstart shows you how to create a single Azure Database for PostgreSQL server and connect to it.

PrérequisPrerequisites

Un abonnement Azure est requis.An Azure subscription is required. Si vous n’avez pas d’abonnement Azure, créez un compte Azure gratuit avant de commencer.If you don't have an Azure subscription, create a free Azure account before you begin.

Créer un serveur Azure Database pour PostgreSQLCreate an Azure Database for PostgreSQL server

Accédez au portail Azure pour créer une base de données sur le serveur unique Azure Database pour PostgreSQL.Go to the Azure portal to create an Azure Database for PostgreSQL Single Server database. Recherchez et sélectionnez Serveurs Azure Database pour PostgreSQL.Search for and select Azure Database for PostgreSQL servers.

Recherchez Azure Database pour PostgreSQL.

  1. Sélectionnez Ajouter.Select Add.

  2. Dans la page Créer une base de données Azure Database pour PostgreSQL, sélectionnez Serveur unique.On the Create a Azure Database for PostgreSQL page , select Single server.

    Sélectionner un serveur unique

  3. Maintenant, dans le formulaire Informations de base, entrez les renseignements suivants.Now enter the Basics form with the following information.

    Capture d’écran représentant l’onglet Informations de base pour la création d’un serveur unique.

    ParamètreSetting Valeur suggéréeSuggested value DescriptionDescription
    AbonnementSubscription Le nom de votre abonnementyour subscription name Sélectionnez l’abonnement Azure souhaité.select the desired Azure Subscription.
    Resource groupResource group myresourcegroupmyresourcegroup Un groupe de ressources nouveau ou existant dans votre abonnement.A new or an existing resource group from your subscription.
    Nom du serveurServer name mydemoservermydemoserver Un nom unique qui identifie votre serveur Azure Database pour PostgreSQL.A unique name that identifies your Azure Database for PostgreSQL server. Le nom de domaine postgres.database.azure.com est ajouté au nom de serveur que vous fournissez.The domain name postgres.database.azure.com is appended to the server name that you provide. Le serveur ne peut contenir que des lettres minuscules, des chiffres et le caractère de trait d’union (-).The server can contain only lowercase letters, numbers, and the hyphen (-) character. Il doit contenir entre 3 et 63 caractères.It must contain 3 to 63 characters.
    Source de donnéesData source AucunNone Sélectionnez Aucun pour créer un serveur en partant de zéro.Select None to create a new server from scratch. Sélectionnez Sauvegarde uniquement si vous effectuez une restauration à partir d’une sauvegarde géographique d’un serveur existant.Select Backup only if you were restoring from a geo-backup of an existing server.
    Nom d’utilisateur administrateurAdmin username myadminmyadmin Entrez le nom d’utilisateur de l’administrateur de serveur.Enter your server admin username. Ce nom ne peut pas commencer par pg_ , et ces valeurs ne sont pas autorisées : azure_superuser, azure_pg_admin, admin, administrator, root, guest ou public.It can't start with pg_ and these values are not allowed: azure_superuser, azure_pg_admin, admin, administrator, root, guest, or public.
    Mot de passePassword votre mot de passeyour password Un nouveau mot de passe pour l’utilisateur administrateur de serveur.A new password for the server admin user. Il doit contenir entre 8 et 128 caractères de trois des catégories suivantes : Lettres majuscules, lettres minuscules, chiffres (0 à 9) et caractères non alphanumériques (par exemple, !, $, #, %).It must contain 8 to 128 characters from three of the following categories: English uppercase letters, English lowercase letters, numbers (0 through 9), and non-alphanumeric characters (for example, !, $, #, %).
    EmplacementLocation L’emplacement souhaitéyour desired location sélectionnez un emplacement dans la liste déroulante.Select a location from the dropdown list.
    VersionVersion La version principale la plus récenteThe latest major version La version principale PostgreSQL la plus récente, sauf si vous avez des exigences précises.The latest PostgreSQL major version, unless you have specific requirements otherwise.
    Calcul + stockageCompute + storage utiliser les valeurs par défautuse the defaults Le niveau tarifaire par défaut est Usage général avec 4 vCores et 100 Go de stockage.The default pricing tier is General Purpose with 4 vCores and 100 GB storage. La conservation des sauvegardes est définie sur 7 jours avec l’option de sauvegarde Géographiquement redondant.Backup retention is set to 7 days with Geographically Redundant backup option.
    Renseignez-vous sur les tarifs et modifiez les valeurs par défaut au besoin.Learn about the pricing and update the defaults if needed.

    Notes

    Choisissez le niveau tarifaire De base si votre charge de travail n’a pas besoin d’une grande capacité de calcul et d’E/S.Consider using the Basic pricing tier if light compute and I/O are adequate for your workload. Notez que les serveurs créés avec le niveau tarifaire De base ne peuvent plus ensuite être mis à l’échelle vers le niveau Usage général ou Mémoire optimisée.Note that servers created in the Basic pricing tier can't later be scaled to General Purpose or Memory Optimized.

  4. Sélectionnez Vérifier + créer pour passer en revue vos sélections.Select Review + create to review your selections. Sélectionnez Créer pour approvisionner le serveur.Select Create to provision the server. Cette opération peut prendre quelques minutes.This operation might take a few minutes.

    Notes

    Une base de données vide, postgres, est créée.An empty database, postgres, is created. Vous trouvez également une base de données, azure_maintenance, qui est utilisée pour séparer les processus de services managés des actions de l’utilisateur.You'll also find an azure_maintenance database that's used to separate the managed service processes from user actions. Vous ne pouvez pas accéder à la base de données azure_maintenance.You can't access the azure_maintenance database.

Réussir le déploiement.

Vous rencontrez des problèmes ? Faites-le nous savoir.Having issues? Let us know.

Configurer une règle de pare-feuConfigure a firewall rule

Par défaut, le serveur que vous créez n’est pas accessible publiquement.By default, the server that you create is not publicly accessible. Vous devez accorder des autorisations d’accès à votre adresse IP.You need to give permissions to your IP address. Accédez à votre ressource de serveur dans le portail Azure, puis sélectionnez Sécurité de la connexion dans le menu de gauche pour votre ressource de serveur.Go to your server resource in the Azure portal and select Connection security from left-side menu for your server resource. Si vous ne savez pas comment trouver votre ressource, consultez Ouvrir des ressources.If you're not sure how to find your resource, see Open resources.

Capture d’écran montrant les règles de pare-feu pour la sécurité de la connexion.

Sélectionnez Ajouter l’adresse IP actuelle du client, puis sélectionnez Enregistrer.Select Add current client IP address, and then select Save. Vous pouvez ajouter d’autres adresses IP ou fournir une plage d’adresses IP pour permettre la connexion à votre serveur à partir de ces adresses IP.You can add more IP addresses or provide an IP range to connect to your server from those IP addresses. Pour plus d’informations, consultez Règles de pare-feu d’Azure Database pour PostgreSQL.For more information, see Firewall rules in Azure Database for PostgreSQL.

Notes

Afin d’éviter des problèmes de connectivité, vérifiez que votre réseau autorise le trafic sortant sur le port 5432.To avoid connectivity issues, check if your network allows outbound traffic over port 5432. Azure Database pour PostgreSQL utilise ce port.Azure Database for PostgreSQL uses that port.

Vous rencontrez des problèmes ? Faites-le nous savoir.Having issues? Let us know.

Se connecter au serveur avec psqlConnect to the server with psql

Vous pouvez utiliser psql ou pgAdmin, qui sont des clients PostgreSQL populaires.You can use psql or pgAdmin, which are popular PostgreSQL clients. Pour ce guide de démarrage rapide, nous allons nous connecter en utilisant psql dans Azure Cloud Shell par le biais du portail Azure.For this quickstart, we'll connect by using psql in Azure Cloud Shell within the Azure portal.

  1. Notez le nom du serveur, le nom de connexion de l’administrateur du serveur, le mot de passe et l’ID d’abonnement du serveur venant d’être créé à la section Vue d’ensemble de votre serveur.Make a note of your server name, server admin login name, password, and subscription ID for your newly created server from the Overview section of your server.

    Obtenir des informations de connexion.

  2. Ouvrez Azure Cloud Shell dans le portail en sélectionnant l’icône située en haut à gauche.Open Azure Cloud Shell in the portal by selecting the icon on the upper-left side.

    Notes

    Si vous ouvrez Cloud Shell pour la première fois, vous voyez s’afficher une invite permettant de créer un groupe de ressources et un compte de stockage.If you're opening Cloud Shell for the first time, you'll see a prompt to create a resource group and a storage account. Il s’agit d’une étape unique, et ces ressources sont automatiquement jointes pour toutes les sessions.This is a one-time step and will be automatically attached for all sessions.

    Capture d’écran affichant des informations sur le serveur et l’icône d’ouverture d’Azure Cloud Shell.

  3. Exécutez la commande suivante dans le terminal Azure Cloud Shell.Run the following command in the Azure Cloud Shell terminal. Remplacez les valeurs par le nom réel du serveur et le nom réel de la connexion d’utilisateur administrateur.Replace values with your actual server name and admin user login name. Utilisez la base de données vide postgres avec l’utilisateur administrateur au format suivant : <admin-username>@<servername>.Use the empty database postgres with admin user in this format: <admin-username>@<servername>.

    psql --host=mydemoserver.postgres.database.azure.com --port=5432 --username=myadmin@mydemoserver --dbname=postgres
    

    Voici comment se présente l’expérience utilisateur dans le terminal Cloud Shell :Here's how the experience looks in the Cloud Shell terminal:

     Requesting a Cloud Shell.Succeeded.
     Connecting terminal...
    
     Welcome to Azure Cloud Shell
    
     Type "az" to use Azure CLI
     Type "help" to learn about Cloud Shell
    
     user@Azure:~$psql --host=mydemoserver.postgres.database.azure.com --port=5432 --username=myadmin@mydemoserver --dbname=postgres
     Password for user myadmin@mydemoserver.postgres.database.azure.com:
     psql (12.2 (Ubuntu 12.2-2.pgdg16.04+1), server 11.6)
     SSL connection (protocol: TLSv1.2, cipher: ECDHE-RSA-AES256-GCM-SHA384, bits: 256, compression: off)
     Type "help" for help.
    
     postgres=>
    
  4. Dans le même terminal Azure Cloud Shell, créez une base de données appelée guest.In the same Azure Cloud Shell terminal, create a database called guest.

    postgres=> CREATE DATABASE guest;
    
  5. Faites basculer les connexions vers la base de données guest qui vient d’être créée.Switch connections to the newly created guest database.

    \c guest
    
  6. Tapez \q, puis appuyez sur la touche Entrée pour fermer psql.Type \q, and then select the Enter key to close psql.

Vous rencontrez des problèmes ? Faites-le nous savoir.Having issues? Let us know.

Nettoyer les ressourcesClean up resources

Vous avez réussi à créer un serveur Azure Database pour PostgreSQL dans un groupe de ressources.You've successfully created an Azure Database for PostgreSQL server in a resource group. Si vous ne pensez pas avoir besoin de ces ressources à l’avenir, vous pouvez vous en débarrasser en supprimant le groupe de ressources ou le serveur PostgreSQL.If you don't expect to need these resources in the future, you can delete them by deleting either the resource group or the PostgreSQL server.

Pour supprimer le groupe de ressources :To delete the resource group:

  1. Depuis le portail Azure, recherchez et sélectionnez Groupes de ressources.In the Azure portal, search for and select Resource groups.
  2. Dans la liste des groupes de ressources, choisissez le nom de votre groupe de ressources.In the resource group list, choose the name of your resource group.
  3. Dans la page Vue d’ensemble de votre groupe de ressources, sélectionnez Supprimer le groupe de ressources.On the Overview page of your resource group, select Delete resource group.
  4. Dans la boîte de dialogue de confirmation, entrez le nom de votre groupe de ressources, puis sélectionnez Supprimer.In the confirmation dialog box, enter the name of your resource group, and then select Delete.

Pour supprimer le serveur, sélectionnez le bouton Supprimer sur la page Vue d’ensemble de votre serveur :To delete the server, select the Delete button on the Overview page of your server:

Capture d’écran montrant le bouton de suppression d’un serveur.

Vous rencontrez des problèmes ? Faites-le nous savoir.Having issues? Let us know.

Étapes suivantesNext steps

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Faites-le nous savoir.Cannot find what you are looking for? Let us know.