Options de configuration pour l’outil Déploiement d’Office

L’Outil Déploiement d’Office (ODT) vous permet de télécharger et de déployer Microsoft 365 Apps sur vos ordinateurs clients. ODT vous permet de mieux contrôler une installation d’Office : vous pouvez définir les produits et les langues à installer, la manière dont ces produits doivent être mis à jour, et permettre ou non aux utilisateurs de visualiser l’installation. Cet article présente toutes les options disponibles dans l’outil. Pour découvrir comment utiliser l’outil proprement dit, consultez la rubrique Vue d’ensemble de l’outil Déploiement d’Office.

Notes

Recommandations : les options de cet article présentent les éléments et attributs XML dans le fichier de configuration. Vous pouvez continuer à créer le fichier de configuration dans un éditeur de texte, mais nous vous recommandons d’utiliser l’outil de personnalisation d’Office à la place. L’outil de personnalisation Office vous permet de créer et de modifier facilement des fichiers de configuration dans une interface Web. Pour plus d’informations, consultez vue d’ensemble de l’outil de personnalisation Office.

Exemple de fichier de configuration standard

L'outil Déploiement d'Office se compose de deux fichiers : setup.exe et configuration.xml. Pour vous servir de l'outil, vous modifiez le fichier de configuration afin de définir les options de votre choix, puis exécutez setup.exe à partir de la ligne de commande. Par exemple, vous pouvez modifier le fichier de configuration afin de télécharger l’édition française 32 bits d'Office, ou bien d’installer l’édition française 32 bits d'Office avec le CLUF automatiquement accepté et sans Publisher.

Lorsque vous créez le fichier de configuration, nous vous recommandons de commencer par un fichier d’exemple et de le mettre à jour avec les options appropriées à votre environnement. Vous pouvez commencer par copier et coller l’exemple ci-dessous dans un fichier texte et l’enregistrer avec un nom de votre choix. Utilisez le fichier pour modifier les attributs et les éléments XML, puis utilisez le reste de cet article pour en savoir plus sur chacun des éléments et attributs.

Ce fichier de configuration inclut les éléments et attributs les plus couramment utilisés, et peut être utilisé pour télécharger et installer Office sur un ordinateur client.

<Configuration>
  <Add SourcePath="\\Server\Share" 
       OfficeClientEdition="32"
       Channel="SemiAnnual" >
    <Product ID="O365ProPlusRetail">
      <Language ID="en-us" />
      <Language ID="ja-jp" />
    </Product>
    <Product ID="VisioProRetail">
      <Language ID="en-us" />
      <Language ID="ja-jp" />
    </Product>
  </Add>
  <Updates Enabled="TRUE" 
           UpdatePath="\\Server\Share" />
   <Display Level="None" AcceptEULA="TRUE" />  
</Configuration>
Valeur Description
Add SourcePath="\\Server\Share"
Office est téléchargé sur votre réseau à l’emplacement « \\server\share », puis déployé à l’aide de fichiers d’installation à cet emplacement.
Add OfficeClientEdition="32"
Télécharge et installe l’édition 32 bits d’Office.

Ajouter Channel="SemiAnnual"
Office sera installé en utilisant le Canal entreprise semi-annuel.
Product ID="O365ProPlusRetail"
Télécharge et installe les applications Microsoft 365 pour l’entreprise.
Language ID="en-us"
Language ID="ja-jp"
Télécharge et installe les versions anglaise et japonaise d’Office.
Updates Enabled="TRUE"
Office recherche les mises à jour.
Updates UpdatePath="\\Server\Share"
Office vérifie les mises à jour à l’emplacement "\server\share" sur votre réseau.
Display Level="None" AcceptEULA="TRUE"
Lorsque vous installez Office, aucune interface utilisateur n’est affichée.

Notes

L’élément journalisation n’est plus pris en charge en tant qu’option de configuration pour l’outil Déploiement d’Office. Vous trouverez les fichiers journaux dans le dossier %temp%.

Élément Add

Définit les produits et les langues à télécharger ou à installer.

Exemple

<Add SourcePath="\\Server\Share" 
     OfficeClientEdition="32"
     Channel="SemiAnnual" 
     Version="16.0.8201.2193" >
  <Product ID="O365ProPlusRetail">
    <Language ID="en-us" />
    <Language ID="ja-jp" />
  </Product>
  <Product ID="VisioProRetail">
      <Language ID="en-us" />
      <Language ID="ja-jp" />
  </Product>
</Add>  

Attribut SourcePath (partie de l’élément Add)

Facultatif.

Définit l’emplacement des fichiers d’installation Office. Si ODT est exécuté en mode de téléchargement, définit l’endroit où les fichiers doivent être enregistrés. Si cet élément n’est pas inclus, ODT recherche des fichiers d’installation dans le même dossier que l’outil, puis utilise le réseau de distribution de contenu (CDN) Office. Si cet élément n’est pas inclus et qu’ODT est exécuté en mode de téléchargement, les fichiers d’installation Office sont téléchargés vers le même dossier que l’outil.

Lorsque vous téléchargez Office vers un dossier qui contient déjà cette version d’Office, l’outil Déploiement d’Office économise votre bande passante réseau en téléchargeant uniquement les fichiers manquants. Par exemple, si vous utilisez l’outil Déploiement d’Office pour télécharger Office en anglais et en allemand vers un dossier qui contient déjà Office en anglais, seul le module linguistique Allemand est téléchargé.

Exemples de valeurs :

  • SourcePath="\\server\share"
  • SourcePath="c:\preload\office"

Attribut Version (partie de l’élément Add)

Facultatif. Par défaut, la version la plus récente est disponible si non spécifiée.

Lorsque vous utilisez l’attribut Version, nous vous recommandons d’inclure également l’attribut Channel. Si vous n’incluez pas l’attribut Channel, le canal par défaut est utilisé, ce qui peut ne pas correspondre à la version spécifiée.

Si Microsoft 365 Apps est déjà installée sur un appareil, vous pouvez utiliser Version="MatchInstalled" pour installer la même version d’Office, même si une version plus récente est disponible. Ce paramètre peut faciliter l’ajout de modules linguistiques ou de Visio et Project sans mettre à jour Office vers une version plus récente.

Exemples de valeurs :

  • Version="16.0.8201.2193"
  • Version="MatchInstalled"

Attribut OfficeClientEdition (partie de l’élément Add)

Facultatif.

Définit si l’édition 32 bits ou 64 bits des applications Microsoft 365 est téléchargée ou installée. Si Office n'est pas installé sur l'appareil et que l'attribut OfficeClientEdition n'est pas spécifié, l'outil Déploiement d'Office utilisera par défaut l'édition 64 bits, sauf si l'appareil exécute une édition 32 bits de Windows ou dispose de moins de 4 Go de RAM. Si Office est installé et que l’attribut OfficeClientEdition est non spécifié, l’outil Déploiement d’Office mettra en correspondance l’architecture de l’installation existante d’Office. Si Office est installé et que l’attribut OfficeClientEdition est spécifié, celui-ci doit correspondre à l’architecture déjà installée. Si ce n’est pas le cas, l’installation échouera, car les architectures mixtes ne sont pas prises en charge.

Valeurs autorisées :

  • OfficeClientEdition="64"
  • OfficeClientEdition="32"

Attribut Channel (partie de l’élément Add)

Facultatif.

Définit le canal à utiliser pour l’installation d’Office. Si Office n'est pas installé sur l'appareil, le paramètre par défaut de l'attribut Channel est Current. Si Office est installé sur l’appareil et que l’attribut Channel n’est pas spécifié, l’outil Déploiement d’Office correspond au canal de l’installation existante.

Cette valeur définit le canal à installer, quel que soit le canal de mise à jour facultatif spécifié dans Élément Updates ou via le paramètre de Stratégie de groupe.Si ce type de paramètre existe dans un autre canal de mise à jour, le changement de canal est effectué après l’installation au cours du cycle de mise à jour suivant. Pour plus d’informations, consultez Modifier le canal de mise à jour de Microsoft 365 Apps.

Pour plus d’informations sur les canaux de mise à jour, voir Présentation des canaux de mise à jour pour Microsoft 365 Apps.

Valeurs autorisées :

  • Channel="BetaChannel"
  • Channel="CurrentPreview"
  • Channel="Current"
  • Channel="MonthlyEnterprise"
  • Channel="SemiAnnualPreview"
  • Channel="SemiAnnual"

Notes

  • Pour utiliser ces valeurs d’attribut, vous devez utiliser au minimum la version 16.0.12827.20268 de l’outil Déploiement Office publiée le mardi 09 juin 2020.
  • Les précédentes valeurs autorisées pour chaque canal de mise à jour peuvent encore être utilisées, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de mettre à jour vos anciens fichiers XML de configuration.
  • Le canal Bêta (parfois appelé Insider Fast) n’est pas une build prise en charge. Par conséquent, ne doit être utilisé que dans les environnements de test et un petit groupe de certains utilisateurs, tels que le personnel informatique ou les développeurs d’applications.

Si vous déployez Office Professionnel Plus 2019, qui est une version d’Office sous licence en volume, il existe un canal différent de mise à jour que vous devez utiliser : PerpetualVL2019. Pour plus d’informations, voir Canal de mise à jour pour Office 2019.

Attribut DownloadPath (partie de l’élément Add)

Facultatif. Par défaut, le réseau de distribution de contenu (CDN) n’est pas spécifié.

Définit l’emplacement à partir duquel les fichiers d’installation sont téléchargés lors de l’exécution d’ODT en mode de téléchargement. Plus couramment utilisé pour distribuer des produits et des langues spécifiques pour Office à partir d’un emplacement central sur votre réseau vers un autre emplacement. Notez que vous devez spécifier une version lors de l’utilisation du chemin d’accès du téléchargement, comme illustré dans l’exemple.

Exemples de valeurs :

  • DownloadPath="\\servera\share"

Exemple

<Configuration> 
  <Add SourcePath="\\serverb\share" OfficeClientEdition="64" Version="16.0.6741.2056" DownloadPath="\\servera\share"> 
    <Product ID="O365ProPlusRetail" > 
      <Language ID="en-us" />      
    </Product> 
  </Add> 
</Configuration>

AllowCdnFallback attribute (partie de l’élément Add)

Facultatif. Par défaut, False n’est pas spécifié.

Pour utiliser le CDN d’Office comme source de sauvegarde pour les modules linguistiques, incluez l’attribut « AllowCdnFallback » dans le fichier de configuration, comme illustré dans l’exemple.

Lors de l’installation de langues, l’outil Déploiement d’Office recherche d’abord les fichiers source dans l’emplacement spécifié dans l’attribut SourcePath. Si le module linguistique n’est pas disponible à cet emplacement et si le paramètre AllowCdnFallback est défini sur True, l’outil Déploiement d’Office utilisera les fichiers source à partir du CDN d’Office.

Valeurs autorisées :

  • AllowCdnFallback="True"
  • AllowCdnFallback="False"

Exemple

<Add SourcePath="\\Server\Share" 
     OfficeClientEdition="32"
     Channel="SemiAnnual" 
     AllowCdnFallback="True">
  <Product ID="O365ProPlusRetail">
      <Language ID="en-us" />
      <Language ID="ja-jp" />
  </Product>
</Add>  

Attribut MigrateArch (partie de l’élément Add)

Facultatif. Par défaut, False n’est pas spécifié.

Si la valeur est définie sur TRUE, votre installation existante des applications Microsoft 365 pour l’entreprise sera changée en l’architecture (parfois appelée nombre de bits) qui est spécifiée dans l’attribut OfficeClientEdition. Par exemple, vous pouvez utiliser ce paramètre pour transformer une installation Microsoft 365 Apps 32 bits en une installation 64 bits.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de MigrateArch, voir Faire passer une installation Microsoft 365 Apps 32 bits à 64 bits.

Attribut OfficeMgmtCOM (partie de l’élément Add)

Facultatif. Par défaut, False n’est pas spécifié.

Pour que le Gestionnaire de configuration puisse gérer les mises à jour des applications Microsoft 365 pour l’entreprise, un objet COM Office doit être activé sur l’ordinateur sur lequel Office est installé. S’il est défini sur TRUE, l’objet COM Office prend les commandes à partir du Configuration Manager pour télécharger et installer les mises à jour du client. Lorsque l’objet COM Office est activé, l’option Mettre à jour maintenant sur la page du compte des applications Microsoft 365 pour l’entreprise est automatiquement désactivée sur les appareils clients.

Pour plus d’informations, voir Gestion des mises à jour vers Microsoft 365 Apps avec Microsoft Endpoint Configuration Manager.

Valeurs autorisées :

  • OfficeMgmtCOM="True"
  • OfficeMgmtCOM="False"

Exemple

<Configuration>
  <Add OfficeClientEdition="64" Channel="Current" OfficeMgmtCOM="True" >
    <Product ID="O365ProPlusRetail">
      <Language ID="en-us" />
    </Product>
  </Add>  
  <Updates Enabled="True"  /> 
</Configuration>

Élément Product

Définit les produits à télécharger ou à installer. Si vous définissez plusieurs produits, ils sont installés dans l’ordre indiqué dans le fichier de configuration. Le premier produit détermine le contexte de la première utilisation de Microsoft Office.

Vous pouvez également utiliser l'élément Product pour ajouter des modules linguistiques à des installations existantes de Microsoft 365 Apps. Pour obtenir plus d'informations, dont un exemple de fichier de configuration, voir Déployer des langues dans des installations de Microsoft 365 Apps.

Exemple

<Product ID="O365ProPlusRetail">
  <Language ID="en-us" />
  <Language ID="ja-jp" />
</Product>
<Product ID="VisioProRetail">
  <Language ID="en-us" />
  <Language ID="ja-jp" />
</Product>

Attribut ID (partie de l’élément Product)

Obligatoire.

Définit l’ID du produit à télécharger ou à installer.

Exemples de valeurs :

  • ID="O365ProPlusRetail"
  • ID="VisioProRetail"
  • ID="ProjectProRetail"

Pour obtenir la liste de tous les ID de produit pris en charge, consultez la rubrique ID de produit pris en charge par l'outil Déploiement d'Office pour Démarrer en un clic

Attribut MSICondition (partie de l’élément Product)

Facultatif.

Vous permet de contrôler l’installation d’un produit Office, tel que spécifié par l’attribut ID, en fonction du fait qu’un produit Office MSI particulier est déjà installé sur l’appareil. Par exemple, si une version basée sur MSI de Project Professionnel est déjà installée sur l’appareil, vous installez le client de bureau Microsoft Project Online.

Vous pouvez spécifier un produit Office installé par Windows Installer (MSI), mais MSICondition est le plus souvent utilisé pour les installations Project ou Visio. La valeur que vous spécifiez pour l’attribut MSICondition peut être soit une licence en volume, soit une version commercialisée du produit, si cette version de produit a été installée en utilisant MSI.

MSICondition reconnaît les versions 2007, 2010, 2013 et 2016 du produit Office que vous précisez. Vous ne pouvez toutefois pas spécifier une version particulière. Par exemple, vous ne pouvez pas demander à MSICondition de rechercher Visio Standard 2013. MSICondition recherche toutes les installations basées sur MSI de Visio Standard, notamment Visio Standard 2007, Visio Standard 2010, Visio Standard 2013 et Visio Standard 2016.

La valeur spécifiée pour l’attribut MSICondition est l’ID d’installation qui se trouve dans le fichier Setup.xml dans le {Product}.Dossier WW des fichiers d’installation de votre version existante du produit Office. Par exemple, le fichier Setup.xml pour Visio Professionnel 2016 est disponible dans le dossier VisPro.WW. Vous pouvez spécifier plusieurs types de produits Office en les séparant par une virgule. Par exemple, vous pouvez spécifier « PrjStd, PrjStdR, PrjPro, PrjProR » pour rechercher des installations de Project Standard ou Project Professionnel, avec une licence en volume ou commercialisée.

Notes

  • Nous vous recommandons de supprimer les produits Office existants basés sur MSI dans le cadre de l’installation des produits spécifiés dans votre fichier XML. Pour supprimer des produits MSI existants, utilisez l’élément RemoveMSI.

Exemple d’attribut MSICondition

Dans l’exemple suivant, le client de bureau Microsoft Project Online sera installé sur l’appareil uniquement si une version basée sur MSI de Project Standard est déjà présente sur l’appareil. De plus, Project Standard sera supprimé de l’appareil dans le cadre de l’installation du client de bureau Project Online.

<Configuration>
  <Add >
      <Product ID="ProjectProRetail" MSICondition="PrjStd,PrjStdR">
         <Language ID="en-us" />
         <Language ID="MatchPreviousMSI" />
      </Product>
  </Add>
  <RemoveMSI />
</Configuration>

Élément Language

Définit les langues à télécharger ou à installer. Si vous définissez plusieurs langues, la première langue du fichier de configuration détermine la culture d’interface utilisateur Shell, y compris les raccourcis, les menus contextuels et les info-bulles. Si vous souhaitez modifier la langue de l’interface utilisateur Shell après l’installation initiale, vous devez désinstaller puis réinstaller Office.

Exemple

<Product ID="O365ProPlusRetail">
  <Language ID="en-us" />
  <Language ID="ja-jp" />
</Product>
<Add SourcePath="\\Server\Share" 
     OfficeClientEdition="32"
     Channel="SemiAnnual" 
     AllowCdnFallback="True">
  <Product ID="O365ProPlusRetail">
     <Language ID="MatchInstalled" />
     <Language ID="MatchOS" Fallback="en-us" />
  </Product>
</Add>  

Attribut ID (partie de l’élément Language)

Obligatoire.

Définit l’ID de la langue à télécharger ou à installer.

Exemples de valeurs

  • ID="en-us"
  • ID="ja-jp"
  • ID="MatchOS"
  • ID="MatchPreviousMSI"
  • ID="MatchInstalled"

Pour obtenir la liste de toutes les langues, reportez-vous à la section Langues, codes de culture et langues de vérification associées.

Pour plus d’informations sur MatchPreviousMSI, reportez-vous à l’article relatif à la suppression des versions MSI existantes d’Office lors de la mise à niveau vers Microsoft 365 Apps.

MatchOS et MatchInstalled ne peuvent pas installer les langues de système d’exploitation si Office ne prend pas en charge ces langues ou si l’outil Déploiement d’Office ne trouve pas le module linguistique correspondant dans les fichiers sources locaux. Pour résoudre ce problème, nous vous recommandons de spécifier une langue de sauvegarde et d’autoriser l’outil déploiement d’Office à utiliser le réseau de distribution de contenu Office pour les fichiers manquants. Pour ce faire, utilisez l’attribut Fallback (solution de secours) et l’attribut AllowCdnFallBack.

MatchInstalled peut être utilisé uniquement si au moins un produit « démarrer en un clic » est déjà installé. Elle ne peut pas être utilisée avec le commutateur/Download pour l’outil déploiement d’Office. Pour obtenir plus d’informations sur MatchInstalled, voir Vue d’ensemble du déploiement de langues et Créer des packages dynamiques, épurés et universels pour Microsoft 365 Apps.

Attribut Fallback (partie de l’élément Language)

Facultatif.

Lorsque vous utilisez MatchOS, nous vous recommandons de spécifier une langue de secours à installer lorsqu’une langue correspondante n’est pas prise en charge par Office ou est introuvable dans les fichiers source locaux. Pour ce faire, utilisez l’attribut « Fallback ». Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Installation des mêmes langues que celles du système d’exploitation.

Exemples de valeurs :

  • Fallback="en-us"
  • Fallback="ja-jp"

Attribut TargetProduct (partie de l’élément Language)

Facultatif.

Lorsque vous utilisez MatchInstalled, vous devez spécifier si vous voulez qu’un produit spécifique déjà installé ou la somme de toutes les langues déjà installées soient mises en correspondance.Pour cibler un produit spécifique, vous pouvez spécifier les ID de produit pris en charge. Si vous voulez faire correspondre les langues de tous les produits déjà installés, spécifiez « tout ». L’outil déploiement d’Office installe ensuite le nouveau produit avec le même groupe de langues que celui spécifié dans TargetProduct.

S’il n’y a pas de TargetProduct spécifié avec MatchInstalled, l’outil déploiement d’Office essaiera de faire correspondre le même ID de produit auquel appartient la balise de langue dans le fichier de configuration. Par exemple, si vous utilisez MatchInstalled lors de l’installation de « VisioProRetail » sans targetProduct, ODT essaiera de faire correspondre les langues déjà installées pour ce produit.

Exemples de valeurs :

<Language ID="MatchInstalled" TargetProduct="O365ProPlusRetail" />
<Language ID="MatchInstalled" TargetProduct="All" />

Élément Display

Définit ce que l’utilisateur voit lorsqu’Office est installé.

Exemple

<Display Level="None" AcceptEULA="TRUE" />  

Attribut Level (partie de l’élément Display)

Facultatif. La valeur par défaut est définies sur Full si elle n’est pas spécifiée.

Si Level est défini sur None, Office est installé sans interface utilisateur : aucune barre de progression, aucun écran de fin d’opération, aucun message d’erreur et aucune autre interface utilisateur n’apparaît.

Si Level est défini sur Full, Office est installé avec l’expérience d’installation normale.

Valeurs autorisées :

  • Level="None"
  • Level="Full"

Attribut AcceptEULA (partie de l’élément Display)

Facultatif. Par défaut, FALSE n’est pas spécifié.

Facultatif. Si AcceptEULA est défini sur TRUE, aucune boîte de dialogue relative aux termes du contrat de licence du logiciel Microsoft ne s’affiche. Si cet attribut est défini sur FALSE ou n’est pas inclus, il est possible qu’une boîte de dialogue relative aux termes du contrat de licence du logiciel Microsoft apparaisse. Nous recommandons aux administrateurs de définir AcceptEULA sur TRUE.

Valeurs autorisées :

  • AcceptEULA="TRUE"
  • AcceptEULA="FALSE"

Notes

Si vous déployez une version d’Office antérieure à la version 1803, ce paramètre est appliqué uniquement si vous effectuez l’installation avec le compte de l’utilisateur. Le gestionnaire de configuration des points de terminaison Microsoft et les autres outils de distribution de logiciels qui utilisent le compte SYSTEM pour l’installation n’appliquent pas ce paramètre.

Élément ExcludeApp

Définit les produits des applications Microsoft 365 pour l’entreprise qui ne doivent pas être installés. OneDrive est installée automatiquement lorsque vous installez des applications Microsoft 365 ou des applications individuelles, telles que Word, Excel, PowerPoint, Publisher, Visio ou Skype. Si vous ne souhaitez pas que OneDrive soit installé avec ces applications, utilisez l’élément ExcludeApp pour le supprimer. Pour obtenir plus d’informations, voir Exclure OneDrive lors de l’installation des Applications Microsoft 365 ou d’autres applications.

Exemple

<Add SourcePath="\\Server\Share" 
     OfficeClientEdition="32"
     Channel="SemiAnnual" >
  <Product ID="O365ProPlusRetail">
    <Language ID="en-us" />
    <Language ID="ja-jp" />
    <ExcludeApp ID="Publisher" />
  </Product>
</Add>  

Si un fichier de configuration avec ExcludeApp est utilisé pour installer Office sur un appareil sur lequel Microsoft 365 Apps est déjà installée, le paramètre ExcludeApp est traité différemment en fonction de la liste des langues :

  • Si la liste des langues du fichier de configuration comprend toutes les langues installées, le paramètre ExcludeApp du fichier remplace tout paramètre ExcludeApp existant sur l'appareil. C’est également le cas si la liste des langues du fichier de configuration comprend toutes les langues installées et d’autres langues.
  • Si la liste des langues du fichier de configuration ne comprend pas toutes les langues installées, le paramètre ExcludeApp dans le fichier de configuration est combiné au paramètre ExcludeApp sur l’appareil.

Attribut ID (partie de l’élément ExcludeApp)

Obligatoire.

Définit l’ID du produit qui ne doit pas être installé.

Valeurs autorisées :

  • ID="Access"
  • ID="Excel"
  • ID="Groove"
  • ID="Lync"
  • ID="OneDrive"
  • ID="OneNote"
  • ID="Outlook"
  • ID="PowerPoint"
  • ID="Publisher"
  • ID="Teams"
  • ID="Word"

Pour OneDrive Entreprise, utilisez Groove. Pour Skype Entreprise, utilisez Lync.

Pour plus d’informations sur Microsoft Teams, voir Déployer Microsoft Teams avec les applications Microsoft 365 pour l’entreprise.

Élément Property

Définit certaines propriétés et certains comportements d’Office.

Exemple

<Property Name="FORCEAPPSHUTDOWN" Value="FALSE"/>
<Property Name="SharedComputerLicensing" Value="1"/>
<Property Name="SCLCacheOverride" Value="1" />
<Property Name="DeviceBasedLicensing" Value="1" />
<Property Name="SCLCacheOverrideDirectory" Value="\\server\share\%username%" />
<Property Name="PinIconsToTaskbar" Value="TRUE"/>

Attribut Name (partie de l’élément Property)

Obligatoire.

Définit la propriété spécifique dont vous souhaitez définir la valeur.

Attribut Value (partie de l’élément Property)

Définit la valeur de la propriété nommée.

Propriété AUTOACTIVATE (partie de l’élément Property)

Facultatif. La valeur par défaut est 0 si elle n’est pas spécifiée.

Comme Microsoft 365 Apps est configuré pour être activé automatiquement, vous ne devez pas définir cette propriété pour les produits Microsoft 365 Apps. Pour les autres produits, vous pouvez définir AUTOACTIVATE sur 1 pour que le produit soit activé automatiquement.

Valeurs autorisées :

  • Property Name="AUTOACTIVATE" Value="0"
  • Property Name="AUTOACTIVATE" Value="1"

Propriété FORCEAPPSHUTDOWN (partie de l’élément Property)

Facultatif. FALSE est la valeur par défaut, si celle-ci n’est pas spécifiée.

Lorsque la valeur est définie sur TRUE, force l’arrêt de toutes les applications qui bloquent l’installation d’Office. Une perte de données peut se produire.

Valeurs autorisées :

  • Property Name="FORCEAPPSHUTDOWN" Value="FALSE"
  • Property Name="FORCEAPPSHUTDOWN" Value="TRUE"

Propriété PACKAGEGUID (partie de l’élément Property)

Facultatif.

Par défaut, les packages App-V créés par ODT partagent le même ID de package App-V. Les administrateurs peuvent utiliser PACKAGEGUID pour spécifier un autre ID de package. Cela vous permet de publier plusieurs packages App-V d’Office sur un serveur de gestion App-V. Mais cela ne vous permet pas de déployer plusieurs packages App-V d’Office sur un seul ordinateur. Vous pouvez utiliser ODT pour créer des packages App-V pour Microsoft 365 Apps. La création de packages pour les versions avec licence en volume d’Office Professionnel Plus ou Office Standard n’est pas prise en charge.

L’ID de package doit suivre le format de l’exemple et peut comporter uniquement les caractères suivants : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, A, B, C, D, E, F

Si vous utilisez d’autres caractères, le package App-V est créé avec l’ID de package par défaut.

Exemples de valeurs :

  • Property Name="PACKAGEGUID" Value="12345678-ABCD-1234-ABCD-1234567890AB"

Propriété SharedComputerLicensing (partie de l’élément Property)

Facultatif. La valeur par défaut est 0 si elle n’est pas spécifiée.

Définissez SharedComputerLicensing sur 1 si vous déployez Microsoft 365 Apps sur des ordinateurs partagés à l’aide des services Bureau à distance.

Pour plus d'informations, voir Vue d'ensemble de l'activation d'ordinateurs partagés pour les applications Microsoft 365.

Valeurs autorisées :

  • Property Name="SharedComputerLicensing" Value="0"
  • Property Name="SharedComputerLicensing" Value="1"

Propriété SCLCacheOverride (partie de l’élément Property)

Facultatif. La valeur par défaut est 0 si elle n’est pas spécifiée.

Définissez la propriété SCLCacheOverride sur 1 si vous utilisez l’activation d’un ordinateur partagé et que vous voulez suivre le jeton de licence. Utiliser conjointement avec SCLCacheOverrideDirectory. Cette option n’est nécessaire que si vous choisissez de déplacer le jeton de licence à partir de son emplacement par défaut. Pour plus d’information, consultez Vue d’ensemble de l’activation d’ordinateurs partagés pour Microsoft 365 Apps.

Valeurs autorisées :

  • Property Name="SCLCacheOverride" Value="0"
  • Property Name="SCLCacheOverride" Value="1"

Propriété SCLCacheOverrideDirectory (partie de l’élément Property)

Facultatif.

Définissez la propriété Set SCLCacheOverrideDirectory pour spécifier un emplacement de dossier pour le jeton de licence si vous utilisez l’activation d’un ordinateur partagé et que vous voulez suivre le jeton de licence. Utiliser conjointement avec SCLCacheOverride. Cette option n’est nécessaire que si vous choisissez de déplacer le jeton de licence à partir de son emplacement par défaut.

Pour plus d'informations, voir Vue d'ensemble de l'activation d'ordinateurs partagés pour Microsoft 365 Apps.

Exemples de valeurs :

  • Property Name="SCLCacheOverrideDirectory" Value="%appdata%\Microsoft"
  • Property Name="SCLCacheOverrideDirectory" Value="\\server\share\%username%"

Propriété DeviceBasedLicensing (partie de l’élément Property)

Facultatif. La valeur par défaut est 0 si elle n’est pas spécifiée.

Définit le mode de licence Office pour l’activation basée sur l’appareil. Pour plus d’informations, voir Licences basées sur les appareils pour Microsoft 365 Apps for enterprise.

Valeurs autorisées :

  • Property Name="DeviceBasedLicensing" Value="1"
  • Property Name="DeviceBasedLicensing" Value="0"

Propriété PinIconsToTaskBar (partie de l’élément Property)

Optional. The default value is True if not specified.

Définit si des icônes de raccourcis pour les produits Office sont ajoutées à la barre des tâches Windows dans Windows 7 et 8.1. Si vous installez Office à l’aide d’un compte système (ce qui est courant lors du déploiement avec Microsoft Endpoint Configuration Manager), les icônes ne sont pas épinglées même si cette propriété est définie sur Vrai.

Valeurs autorisées :

  • Property Name="PinIconsToTaskbar" Value="FALSE"
  • Property Name="PinIconsToTaskbar" Value="TRUE"

Notes

Microsoft 365 Apps n’est plus prises en charge sur Windows 7. Pour en savoir plus, voir Fin de la prise en charge de Windows 7 et applications Microsoft 365.

Élément Remove

Définit les produits et les langues à supprimer d’une installation précédente Microsoft 365 Apps. Pour supprimer une langue installée, vous devez fournir le produit et la langue, comme dans l’exemple. Pour supprimer toutes les langues installées, n’incluez pas l’attribut de langue. Dans ce cas, l’outil ODT découvre automatiquement toutes les langues installées pour le produit et les supprime.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Vue d’ensemble de l’outil Déploiement d’Office.

Exemple

<Remove All="FALSE">
  <Product ID="O365ProPlusRetail" >
    <Language ID="es-es" />
  </Product>
</Remove>

Attribut All (partie de l’élément Remove)

Facultatif. La valeur par défaut est FALSE si elle n’est pas spécifiée.

Si cette valeur est définie sur TRUE, toutes les langues et tous les produits Microsoft 365 Apps sont supprimés, y compris Project et Visio.

Valeurs autorisées :

  • All="FALSE"
  • All="TRUE"

Élément Updates

Définit la façon dont Office est mis à jour après l’installation.

Exemple

<Updates Enabled="TRUE" 
         UpdatePath="\\Server\Share\"
         Channel="SemiAnnual" />

Attribut Enabled (partie de l’élément Updates)

Facultatif. La valeur par défaut est TRUE si elle n’est pas spécifiée.

Si la valeur est définie sur TRUE, Office recherche des mises à jour. Si la valeur est définie sur FALSE, Office ne recherche pas de mises à jour, mais l’utilisateur peut rechercher des mises à jour en accédant à Fichier > Compte > Options de mise à jour > Mettre à jour maintenant.

Valeurs autorisées :

  • Enabled="TRUE"
  • Enabled="FALSE"

Attribut UpdatePath (partie de l’élément Updates)

Facultatif. Par défaut, le réseau de distribution de contenu (CDN) n’est pas spécifié.

Définit l’endroit d’où proviennent les mises à jour pour Office. UpdatePath peut spécifier un chemin d’accès HTTP, local ou réseau d’une source pour les fichiers d’installation Office. Les variables d’environnement peuvent être utilisées pour les chemins d’accès réseau ou local.

Si vous utilisez la stratégie de groupe avec les fichiers de modèle d’administration (ADMX/ADML) pour Office, vous pouvez définir UpdatePath à l’aide du paramètre de stratégie Mettre à jour le chemin d’accès. Vous pouvez trouver ce paramètre de stratégie sous Configuration ordinateur\Stratégies\Modèles d’administration\Microsoft Office 2016 (ordinateur)\Mises à jour.

Exemples de valeurs :

Attribut TargetVersion (partie de l’élément Updates)

Facultatif. La version la plus récente est utilisée par défaut dans le chemin d’accès de mise à jour spécifié.

Définit la version vers laquelle Office est mis à jour. Si TargetVersion est défini sur un numéro de build spécifique, Office tente de réaliser une mise à jour vers cette version.

Si vous utilisez la stratégie de groupe avec les fichiers de modèle d’administration (ADMX/ADML) pour Office, vous pouvez définir TargetVersion à l’aide du paramètre de stratégie Version cible. Vous pouvez trouver ce paramètre de stratégie sous Configuration ordinateur\Stratégies\Modèles d’administration\Microsoft Office 2016 (ordinateur)\Mises à jour.

Exemples de valeurs :

  • TargetVersion="15.1.2.3"
  • TargetVersion=""

Attribut Deadline (partie de l’élément Updates)

Facultatif.

Définit la date d’échéance avant laquelle les mises à jour doivent être appliquées. La date d’échéance est spécifiée en temps universel coordonné (UTC). Vous pouvez utiliser Deadline avec Version cible pour vous assurer qu’Office soit mis à jour vers une version spécifique à une date donnée. Nous vous conseillons de définir une date d’échéance d’au moins une semaine dans le futur afin de permettre aux utilisateurs d’installer les mises à jour.

Avant la date d’échéance, les utilisateurs reçoivent plusieurs rappels pour installer les mises à jour. Si Office n’est pas mis à jour à la date d’échéance, les utilisateurs voient une notification indiquant que les mises à jour seront appliquées dans 15 minutes. Ainsi, les utilisateurs ont la possibilité d’enregistrer les documents Office qu’ils utilisent et de fermer tous les programmes Office qui sont ouverts. Si les utilisateurs ne ferment pas les programmes Office, ils sont fermés automatiquement une fois que le délai de 15 minutes est dépassé, ce qui peut entraîner la perte des données.

Une fois que les programmes Office sont fermés, les mises à jour sont appliquées automatiquement. La date d’échéance s’applique uniquement à un ensemble de mises à jour. Si vous souhaitez utiliser une date d’échéance pour vous assurer qu’Office est toujours à jour, vous devez modifier le délai chaque fois qu’une nouvelle mise à jour d’Office est disponible.

Pour utiliser cet attribut, Office doit au minimum exécuter le Service Pack 1 (version 15.0.4569.1507). Si vous utilisez la stratégie de groupe et les fichiers de modèle d’administration (ADMX/ADML) pour Office, vous pouvez définir Deadline à l’aide du paramètre de stratégie Échéance de mise à jour. Vous pouvez trouver ce paramètre de stratégie sous Configuration ordinateur\Stratégies\Modèles d’administration\Microsoft Office 2016 (ordinateur)\Mises à jour.

Exemple de valeur :

  • Deadline="05/16/2014 18:30"

Attribut Channel (partie de l’élément Updates)

Facultatif. La valeur par défaut est Current.

Définit le canal à utiliser pour mettre à jour Office après son installation. Il existe deux attributs de canal : le canal de l’élément Add est utilisé pour spécifier un canal de mise à jour lors de l’installation d’Office, et le canal de l’élément Update est utilisé pour modifier le canal d’une installation Office existante.

Pour plus d’informations sur les canaux de mise à jour, voir Présentation des canaux de mise à jour pour Microsoft 365 Apps.

Si vous utilisez une stratégie de groupe avec les fichiers de modèles d’administration (ADMX/ADML) pour Office, vous pouvez définir Channel à l’aide du paramètre de stratégie Mettre à jour le canal. Vous pouvez trouver ce paramètre de stratégie sous Configuration ordinateur\Stratégies\Modèles d’administration\Microsoft Office 2016 (ordinateur)\Mises à jour. S’il est activé, ce paramètre de stratégie de groupe prend le pas sur l’ensemble de valeurs Channel à l’aide de l’outil Déploiement d’Office.

Valeurs autorisées :

  • Channel="BetaChannel"
  • Channel="CurrentPreview"
  • Channel="Current"
  • Channel="MonthlyEnterprise"
  • Channel="SemiAnnualPreview"
  • Channel="SemiAnnual"

Notes

  • Pour utiliser ces valeurs d’attribut, vous devez utiliser au minimum la version 16.0.12827.20268 de l’outil Déploiement Office publiée le mardi 09 juin 2020.
  • Les précédentes valeurs autorisées pour chaque canal de mise à jour peuvent encore être utilisées, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de mettre à jour vos anciens fichiers XML de configuration.
  • Le canal Bêta (parfois appelé Insider Fast) n’est pas une build prise en charge. Par conséquent, ne doit être utilisé que dans les environnements de test et un petit groupe de certains utilisateurs, tels que le personnel informatique ou les développeurs d’applications.

Si vous déployez Office Professionnel Plus 2019, qui est une version d’Office sous licence en volume, il existe un canal différent de mise à jour que vous devez utiliser : PerpetualVL2019. Pour plus d’informations, voir Canal de mise à jour pour Office 2019.

Élément RemoveMSI

Facultatif.

Spécifie si les versions 2007, 2010, 2013 ou 2016 d’Office, de Visio et de Project qui ont été installées avec Windows Installer (MSI) sont désinstallées de l’ordinateur avant l’installation du produit spécifié, comme Microsoft 365 Apps.

Nous vous recommandons de désinstaller toutes les versions antérieures d’Office avant d’installer Microsoft 365 Apps. Pour plus d’informations sur l’utilisation de RemoveMSI, reportez-vous à l’article relatif à la suppression des versions MSI existantes d’Office lors de la mise à niveau vers les applications Microsoft 365.

Attribut IgnoreProduct (partie de l’élément RemoveMSI)

Facultatif.

Si un ID est spécifié, ce produit Windows Installer (MSI) n’est pas désinstallé de l’ordinateur.

Exemples de valeurs :

  • IgnoreProduct ID="VisPro"
  • IgnoreProduct ID="PrjPro"

Élément AppSettings

Facultatif.

Définit les préférences d’application pour Microsoft 365 Apps, y compris les notifications de macro VBA, les emplacements de fichier par défaut et le format de fichier par défaut. Pour créer un fichier de configuration avec les préférences d’application, nous vous recommandons d’utiliser l’Outil de personnalisation Office pour Démarrer en un clic, une application web dotée d’une interface utilisateur complète. Vous pouvez également utiliser l’outil pour en savoir plus sur les préférences d’application disponibles.

Pour obtenir plus d’informations sur les préférences d’application, voir Appliquer des préférences d’application et Appliquer des préférences d’application à une installation existante d’Office.

Exemple

  <AppSettings>
    <User Key="software\microsoft\office\16.0\excel\security"
          Name="vbawarnings" 
          Value="3" 
          Type="REG_DWORD" 
          App="excel16" 
          Id="L_VBAWarningsPolicy" />
  </AppSettings>