Procédure : réévaluer des immobilisations

La réévaluation des immobilisations peut consister en réévaluations, dépréciations ou corrections de valeurs générales.

Lorsque la valeur d'une immobilisation a augmenté, vous validez une ligne feuille avec un montant supérieur, une réévaluation, dans la loi d'amortissement. Le nouveau montant est enregistré comme réévaluation selon la configuration de la validation immobilisation.

Lorsque la valeur d'une immobilisation a diminué, vous validez une ligne feuille avec un montant inférieur, une dépréciation, dans la loi d'amortissement. Le nouveau montant est enregistré comme dépréciation selon la configuration de la validation immobilisation.

L'actualisation permet d'ajuster plusieurs valeurs immobilisation, par exemple, en fonction de modifications générales de niveau de prix. Le traitement par lots Réévaluer immobilisations permet de modifier divers montants, tels que les montants de dépréciation et de réévaluation.

Pour valider une réévaluation à partir d'une feuille comptabilisation immobilisation

  1. Sélectionnez l'icône Page ou état pour la recherche, entrez Feuille comptabilisation immobilisation, puis sélectionnez le lien connexe.
  2. Créez une feuille comptable initiale et complétez les champs, le cas échéant.
  3. Dans le champ Type compta. immo, sélectionnez Réévaluation.
  4. Sélectionnez l'action Insérer contrepartie immo.. Une seconde ligne feuille est créée pour le compte contrepartie qui est configuré pour la validation de la réévaluation.

    Note

    L'étape 4 ne fonctionne que si vous avez configuré ce qui suit : dans la fenêtre Fiche groupe compta. immo. pour le groupe de validation de l'immobilisation, le champ Compte réévaluation contient le compte débit général et le champ Compte contrepartie réévaluation contient le compte général auquel vous souhaitez valider les écritures contrepartie pour réévaluation. Pour en savoir plus, voir la section « Pour configurer des groupes de validation d'immobilisation » dans Procédure : configurer des informations d'immobilisation générales pour les immobilisations.

  5. Sélectionnez l'action Valider.

Pour valider une dépréciation à partir d'une feuille comptabilisation immobilisation

  1. Sélectionnez l'icône Page ou état pour la recherche, entrez Feuille comptabilisation immobilisation, puis sélectionnez le lien connexe.
  2. Créez une feuille comptable initiale et complétez les champs, le cas échéant.
  3. Dans le champ Type compta. immo, sélectionnez Dépréciation.
  4. Sélectionnez l'action Insérer contrepartie immo.. Une seconde ligne feuille est créée pour le compte contrepartie qui est configuré pour la validation de la dépréciation.

    Note

    L'étape 4 ne fonctionne que si vous avez configuré ce qui suit : dans la fenêtre Fiche groupe compta. immo. pour le groupe de validation de l'immobilisation, le champ Compte dépréciation contient le compte crédit général et le champ Compte dépense dépréciation contient le compte général auquel vous souhaitez valider les écritures contrepartie pour dépréciation. Pour en savoir plus, voir la section « Pour configurer des groupes de validation d'immobilisation » dans Procédure : configurer des informations d'immobilisation générales pour les immobilisations.

  5. Sélectionnez l'action Valider.

Pour exécuter une réévaluation générale des immobilisations

L'actualisation permet d'ajuster plusieurs valeurs immobilisation, par exemple, en fonction de modifications générales de niveau de prix. Le traitement par lots Réévaluer immobilisations permet de modifier divers montants, tels que les montants de dépréciation et de réévaluation. La case Autoriser actualisation dans la fenêtre Loi d'amortissement doit être cochée.

  1. Sélectionnez l'icône Page ou état pour la recherche, entrez Actualiser immobilisations, puis sélectionnez le lien connexe.
  2. Renseignez les champs selon vos besoins.
  3. Cliquez sur le bouton OK.

    Les lignes de réévaluation sont créées conformément à vos paramètres à l'étape 2. Les lignes sont créées dans la feuille immobilisation ou la feuille compta. immo., selon votre modèle et la configuration par lot dans la fenêtre Param. feuille immo.. Pour en savoir plus, voir Procédure : configurer des informations générales sur les immobilisations.

  4. Sélectionnez l'icône Page ou état pour la recherche, entrez Feuille comptabilisation immobilisation, puis sélectionnez le lien connexe.
  5. Sélectionnez la feuille avec les immobilisations que vous souhaitez réévaluer, puis sélectionnez l'action Écritures comptables.
  6. Vérifiez les écritures créées, puis sélectionnez l'action Valider pour valider la feuille.

    Conseil

    Si les taux de réévaluation sont définis uniquement pour une simulation, vous pouvez créer une loi d'amortissement spécifique pour les stocker. Ainsi, ces écritures n'affectent aucune autre loi d'amortissement.

    Pour valider les coûts d'acquisition supplémentaires

    Vous pouvez valider le coût d'acquisition supplémentaire d'une immobilisation de la même manière que son coût d'acquisition d'origine : à partir d'une facture achat ou d'une feuille immobilisation. Pour en savoir plus, voir Procédure : acquérir les immobilisations.

Si l'amortissement de l'immobilisation a été calculé, cochez la case Amortir coût acquisition pour que le résultat du coût d'acquisition supplémentaire moins la valeur résiduelle soit amorti proportionnellement au montant de l'amortissement de l'immobilisation précédemment acquise. Cette option garantit l'invariabilité de la période d'amortissement.

Le pourcentage d'amortissement est calculé comme suit :

P = (amortissement total x 100)/base amortissement

Montant de l'amortissement = (P/100) x (coût d'acquisition supplémentaire - valeur résiduelle)

Pensez à cocher la case Amort. jusqu'à date compta. sur les lignes de la facture, de la feuille comptabilisation immobilisation ou de la feuille immobilisation pour que le programme calcule l'amortissement à partir de la date validation de l'immobilisation jusqu'à la date validation du coût d'acquisition supplémentaire.

Exemple - Valider des coûts d'acquisition supplémentaires

Vous achetez une machine le 1er août 2000. Son coût d'acquisition est de 4 800. La méthode d'amortissement est linéaire sur quatre années.

Le 31 août 2000, le traitement par lots Calculer amortissement est exécuté. L'amortissement est calculé comme suit :

valeur comptable x nombre jours d'amortissement / nombre total de jours d'amortissement = 4 800 x 30 / 1 440 = 100

Le 15 septembre 2000, une facture de peinture est validée pour la machine. Le montant de cette facture est de 480.

Si vous avez coché la case Amort. jusqu'à date compta. sur la facture avant que cette dernière soit validée, le calcul suivant est effectué :

15 jours d'amortissement (du 01/09/00 au 15/09/00) calculés comme suit :

valeur comptable x nombre jours d'amortissement / nombre restant de jours d'amortissement = (4 800 - 100) x 15 / 1 410 = 50

Si vous avez coché la case Amortir coût acquisition sur la facture avant que cette dernière soit validée, le calcul suivant est effectué :

Le coût d'acquisition supplémentaire est amorti de ((150 x 100) / 4 800) / 100 x 480 = 15

La base d'amortissement est maintenant égale à 5 280 = (4 800 + 480) et l'amortissement cumulé équivaut à 165 = (100 + 50 + 15), soit 45 jours d'amortissement du coût d'acquisition total. Cela signifie que l'immobilisation sera totalement amortie au cours de sa durée de vie estimée à quatre ans.

Lorsque le traitement par lots Calculer amortissement est exécuté le 30/09/00, le calcul suivant est utilisé :

Durée d'amortissement restante : 3 ans, 10 mois et 15 jours = 1 395 jours

Valeur comptable : (5 280 - 165) = 5 115

Montant de l'amortissement pour septembre 2 000 : 5 115 x 15 / 1 395 = 55,00

Amortissement total = 165 + 55 = 220

Si vous n'avez pas coché la case Amort. jusqu'à date compta., l'actif perdrait 15 jours d'amortissement, car le traitement par lot Calculer amortissement exécuté le 30/09/00 calculerait l'amortissement du 15/09/00 au 30/09/00. , l'immobilisation perd 15 jours d'amortissement car le traitement par lots Calculer amortissement exécuté le 30/09/00 calcule l'amortissement du 15/09/00 au 30/09/00 comme suit :

Durée de vie restante : 3 ans, 10 mois et 15 jours = 1 395 jours

Valeur comptable : (4 800 + 480 - 100 - 15) = 5 165

Montant de l'amortissement pour septembre 2 000 : 5 165 x 15 / 1 395 = 55,54

Amortissement total = 100 + 15 + 55,54 = 170,54

Voir aussi

Immobilisations
Paramétrage d'immobilisations
Finances
Bienvenue dans Dynamics 365 for Financials
Utilisation de Financials