Direct Push ;Direct Push

S’applique à: Exchange Server 2013Applies to: Exchange Server 2013

Direct Push est une fonction intégrée à Microsoft Exchange Server 2013. Direct push conserve la fonction de périphérique mobile en cours via une connexion réseau cellulaire ou sans fil. Il informe le périphérique mobile lorsque de nouvelles informations sont prêtes à être synchronisées.Direct Push is a feature that's built into Microsoft Exchange Server 2013. Direct Push keeps a mobile device current over a cellular or wireless network connection. It notifies the mobile device when new content is ready to be synchronized.

Vue d’ensembleOverview

Pour que la fonction Direct Push fonctionne, le périphérique mobile doit être compatible Direct Push. Ces périphériques sont les suivants :For Direct Push to work, the mobile device must be Direct Push capable. These devices include the following:

  • Toutes les versions de Windows PhoneAll versions of Windows Phone

  • Les téléphones mobiles qui sont produits par les licences Microsoft Exchange ActiveSync et qui sont spécialement conçus pour être compatibles avec la fonction direct.Mobile phones that are produced by Microsoft Exchange ActiveSync licensees and are designed specifically to be Direct Push compatible

Par défaut, la fonction Direct Push est activée dans Exchange 2013. Les périphériques mobiles qui prennent en charge la fonction Direct Push envoient une requête HTTPS à long terme au serveur Microsoft Exchange. Le serveur Exchange analyse l'activité de la boîte aux lettres de l'utilisateur et envoie une réponse à son périphérique mobile en cas de modifications telles que des messages électroniques ou des éléments de contact ou de tâche nouveaux ou modifiés. Si des modifications interviennent pendant la durée de vie de la demande HTTPS, le serveur Exchange adresse une réponse au périphérique qui indique que des modifications sont intervenues et que le périphérique doit lancer une synchronisation avec le serveur Exchange. Le périphérique envoie ensuite cette demande au serveur. Une fois la synchronisation terminée, une nouvelle demande HTTPS à long terme est générée pour relancer le processus. Cela garantit que les éléments de messagerie, de calendrier, de contact et de tâche sont remis rapidement au périphérique mobile et qu'il est toujours synchronisé avec le serveur Exchange.By default, Direct Push is enabled in Exchange 2013. Mobile devices that support Direct Push issue a long-lived HTTPS request to the server running Microsoft Exchange. The Exchange server monitors activity on the user's mailbox and sends a response to the mobile device if there are any changes, such as new or changed email, calendar, contact, or task items. If changes occur within the lifespan of the HTTPS request, the Exchange server issues a response to the device that states that changes have occurred and the device should initiate synchronization with the Exchange server. The device then issues this request to the server. When synchronization is complete, a new long-lived HTTPS request is generated to start the process again. This guarantees that email, calendar, contact, and task items are delivered quickly to the mobile device, and that it is always synchronized with the Exchange server.

Topologie Direct PushDirect Push topology

La fonction Direct Push opère comme suit :Direct Push operates in the following way:

  1. Un périphérique mobile configuré pour se synchroniser avec un serveur Exchange 2013 envoie une demande HTTPS au serveur.A mobile device that's configured to synchronize with an Exchange 2013 server issues an HTTPS request to the server. Cette demande est appelée « PING ».This request is known as a PING. La demande donne pour instruction au serveur d'avertir le périphérique en cas de modification, au cours des 15 minutes suivantes, d'éléments figurant dans un dossier configuré pour la synchronisation.The request tells the server to notify the device if any items change in the next 15 minutes in any folder that's configured to synchronize. Autrement, le serveur doit retourner un message HTTP 200 OK.Otherwise, the server should return an HTTP 200 OK message. Ensuite, le périphérique mobile passe en mode attente.The mobile device then stands by. Le délai de 15 minutes est appelé intervalle d’interrogation.The 15-minute time span is known as a heartbeat interval.

  2. Si aucun élément ne change dans les 15 minutes, le serveur retourne une réponse HTTP 200 OK. Le périphérique mobile reçoit cette réponse, reprend son activité (réveil), puis renvoie la demande. Cette action relance le processus.If no items change in 15 minutes, the server returns a response of HTTP 200 OK. The mobile device receives this response, resumes activity (known as waking up), and issues its request again. This restarts the process.

  3. Si des éléments changent ou si de nouveaux éléments sont reçus dans l’intervalle d’interrogation de 15 minutes, le serveur envoie une réponse informant le périphérique mobile de la présence d’un élément nouveau ou modifié et indiquant le nom du dossier dans lequel se trouve cet élément. Après que le périphérique mobile a reçu cette réponse, il émet une demande de synchronisation pour le dossier contenant l’élément nouveau ou modifié. Une fois la synchronisation terminée, le périphérique mobile émet une nouvelle demande PING et tout le processus recommence.If any items change or new items are received within the 15-minute heartbeat interval, the server sends a response that informs the mobile device that there's a new or changed item and provides the name of the folder in which the new or changed item resides. After the mobile device receives this response, it issues a synchronization request for the folder that has the new or changed item. When synchronization is complete, the mobile device issues a new PING request and the whole process starts over.

La fonction Direct Push dépend des conditions de fonctionnement du réseau qui prennent en charge une demande HTTPS à long terme. Si le réseau opérateur pour le périphérique mobile ou le pare-feu ne prend pas en charge les demandes HTTPS à long terme, la demande HTTPS est interrompue. Les étapes suivantes décrivent la manière dont la fonction Direct Push opère quand un réseau opérateur de périphérique mobile a une valeur de délai d’expiration définie sur 13 minutes.Direct Push depends on network conditions that support a long-standing HTTPS request. If the carrier network for the mobile device or the firewall doesn't support long-standing HTTPS requests, the HTTPS request is stopped. The following steps describe how Direct Push operates when the carrier network for a mobile device has a time-out value of 13 minutes.

  1. Un périphérique mobile envoie une demande HTTPS au serveur. La demande donne pour instruction au serveur d'avertir le périphérique en cas de modification, au cours des 15 minutes suivantes, d'éléments figurant dans un dossier configuré pour la synchronisation. Autrement, le serveur doit retourner un message HTTP 200 OK. Ensuite, le périphérique mobile passe en mode attente.A mobile device issues an HTTPS request to the server. The request tells the server to notify the device if any items change in the next 15 minutes in any folder that's configured to synchronize. Otherwise, the server should return an HTTP 200 OK message. The mobile device then stands by.

  2. Si le serveur ne répond pas après 15 minutes, le périphérique mobile se met en éveil et conclut que la connexion au serveur a expiré sur le réseau.If the server doesn't respond after 15 minutes, the mobile device wakes up and concludes that the connection to the server was timed out by the network. Le périphérique renvoie la demande HTTPS mais en utilisant un intervalle d’interrogation de huit minutes.The device reissues the HTTPS request, but this time it uses a heartbeat interval of 8 minutes.

  3. Après huit minutes, le serveur envoie un message HTTP 200 OK. Le périphérique tente alors d’établir une connexion plus longue en envoyant une nouvelle demande HTTPS au serveur, avec un intervalle d’interrogation de 12 minutes.After 8 minutes, the server sends an HTTP 200 OK message. The device then tries to gain a longer connection by issuing a new HTTPS request to the server that has a heartbeat interval of 12 minutes.

  4. Après quatre minutes, un nouveau message électronique est reçu et le serveur réagit en envoyant une demande HTTPS invitant le périphérique à se synchroniser. Le périphérique se synchronise et renvoie la demande HTTPS avec l’intervalle d’interrogation de 12 minutes.After 4 minutes, a new email message is received and the server responds by sending an HTTPS request that tells the device to synchronize. The device synchronizes and reissues the HTTPS request that has a heartbeat of 12 minutes.

  5. Après 12 minutes, à défaut d’élément nouveau ou modifié, le serveur répond en envoyant un message HTTP 200 OK. Le périphérique s’éveille et conclut que les conditions de fonctionnement du réseau prennent en charge un intervalle d’interrogation de 12 minutes. Le périphérique tente alors d’établir une connexion plus longue en renvoyant une demande HTTPS avec un intervalle d’interrogation de 16 minutes.After 12 minutes, if there are no new or changed items, the server responds by sending an HTTP 200 OK message. The device wakes up and concludes that network conditions support a heartbeat interval of 12 minutes. The device then tries to gain a longer connection by reissuing an HTTPS request that has a heartbeat interval of 16 minutes.

  6. Après 16 minutes, aucune réponse n’est reçue du serveur. Le périphérique s’éveille et conclut que les conditions de fonctionnement du réseau ne peuvent pas prendre en charge un intervalle d’interrogation de 16 minutes. Comme cette défaillance s’est produite juste après que le périphérique a tenté d’allonger l’intervalle d’interrogation, le périphérique conclut que l’intervalle d’interrogation a atteint sa limite maximale. Le périphérique envoie ensuite une demande HTTPS avec un intervalle d’interrogation de 12 minutes parce que c’était le dernier intervalle d’interrogation correctement établi.After 16 minutes, no response is received from the server. The device wakes up and concludes that network conditions cannot support a heartbeat interval of 16 minutes. Because this failure occurred directly after the device tried to increase the heartbeat interval, it concludes that the heartbeat interval has reached its maximum limit. The device then issues an HTTPS request that has a heartbeat interval of 12 minutes because this was the last successful heartbeat interval.

Le périphérique mobile tente d'utiliser l'intervalle d'interrogation le plus long pris en charge par le réseau. Cela permet de prolonger la durée de vie de la batterie sur le périphérique et réduit la quantité de données transférées sur le réseau. Les opérateurs mobiles peuvent spécifier une valeur d'intervalle d'interrogation maximale, minimale et initiale pour le périphérique mobile dans les paramètres de registre.The mobile device tries to use the longest heartbeat interval the network supports. This extends battery life on the device and reduces how much data is transferred over the network. Mobile carriers can specify a maximum, minimum, and initial heartbeat value in the registry settings for the mobile device.

Configuration de la fonction Direct Push pour opérer à travers un pare-feuConfiguring Direct Push to work through your firewall

Pour que la fonction Direct Push fonctionne via votre pare-feu, vous devez ouvrir le port TCP 443. Ce port est nécessaire pour les SSL (Secure Sockets Layer) et doit être ouvert entre Internet et le serveur d’accès au client.For Direct Push to work through your firewall, you must open TCP port 443. This port is required for Secure Sockets Layer (SSL) and must be opened between the Internet and the Client Access server.

Outre l’ouverture de ports sur votre pare-feu, pour optimiser des performances de la fonction Direct Push, il est recommandé d’augmenter la valeur de délai d’expiration sur le pare-feu en modifiant la valeur par défaut de 15 à 30 minutes. La longueur maximale de la demande HTTPS est déterminée par les paramètres suivants :In addition to opening ports on your firewall, for optimal Direct Push performance, you should increase the time-out value on your firewall from the default of 15 minutes to 30 minutes. The maximum length of the HTTPS request is determined by the following settings:

  • La valeur de délai maximale définie sur les pare-feu qui contrôlent le trafic depuis Internet vers le serveur d’accès au clientThe maximum time-out value that's set on the firewalls that control the traffic from the Internet to the Client Access server

  • Les valeurs de délai de pare-feu qui sont définies par l'opérateur mobileThe firewall time-out values that are set by the mobile service provider