Limites de l’API des connecteurs Microsoft Graph

Cette rubrique décrit les limites opérationnelles et d’implémentation des connecteurs Microsoft Graph. Gardez ces limites à l’esprit lorsque vous concevez des connecteurs.

limites des connexions

Type de limite Limite
Ressources de connexion par locataire Microsoft 365 10
Éléments par connexion 700 000
Taille d’octet de connexion 70 Go

Limites d’un schéma

Type de limite Limite
Propriétés qui peuvent être définies dans un schéma, qui caractérisent les données ingérées par le biais d’une connexion 128

Limites d’un groupe

Type de limite Limite
Groupes externes par locataire Microsoft 365 100 000
Demandes autorisées par seconde (demandes/sec) dans le seuil de limitation de l’administration d’un groupe 1 000

Insertion d’éléments

Type de limite Limite
Limite de débit d’insertion d’éléments via une connexion 4 éléments/s
(250 Mo/heure)
Taille d’un élément : cette limite s’applique au corps de la demande lors de l’insertion et l’indexation d’un élément 4 Mo
Taille de la propriété N/A

Limitation

Lorsqu’un seuil de limitation est dépassé, Microsoft Graph limite les requêtes supplémentaires de ce client pour une période donnée. En cas de limitation, Microsoft Graph renvoie le code d’état HTTP 429 (trop nombreuses requêtes) et les requêtes échouent. Un délai d’attente suggéré est renvoyé dans l’en-tête de réponse de la requête en échec.

Le comportement d'étranglement peut dépendre du type et du nombre de demandes. Par exemple, si vous avez un volume élevé de demandes, tous les types de demandes sont étranglés. Les seuils varient en fonction du type de demande. Par conséquent, vous pouvez rencontrer un scénario dans lequel les écritures sont limitées mais les lectures sont toujours autorisées.