Notes de publicationRelease notes

Cet article contient des informations importantes sur cette version du kit SDK RMS 2.1 et sur les versions précédentes.This article contains important information about this and previous releases of the RMS SDK 2.1.

Mise à jour d’octobre 2017October 2017 - update

Février 2016 - Mise à jour de la documentation du SDKFebruary 2016 - SDK documentation update

Note

Les mises à jour de la documentation de fonctionnalités dans cette section s’appliquent au téléchargement du SDK daté du 11/12/2015.The feature documentation updates in this section apply to the SDK download dated 12/11/2015.

  • Amélioration du flux d’authentification : utilisation de l’authentification basée sur les jetons OAuth2 par le biais de la bibliothèque ADAL (Azure Active Directory Authentication Library).Improved authentication flow - using OAuth2 token-based authentication via the Azure Active Directory Authentication Library (ADAL). Pour plus d’informations sur ce processus et ses extensions d’API, consultez Authentification ADAL pour votre application compatible RMS.For more information on this process and the API extensions for it, see ADAL authentication for your RMS enabled application.

  • Mise à jour vers la bibliothèque ADAL : en mettant à jour votre application pour utiliser l’authentification ADAL au lieu de l’Assistant de connexion Microsoft Online, vous et vos clients pouvez :Update to ADAL - By updating your application to use ADAL authentication rather than the Microsoft Online Sign-in Assistant, you and your customers will be able to:

    • Utiliser l’authentification multifacteur.Utilize multi-factor authentication
    • Installer le client RMS 2.1 sans nécessiter de privilèges d’administration sur l’ordinateur.Install the RMS 2.1 client without requiring administrative privileges to the machine
    • Certifier votre application pour Windows 10Certify your application for Windows 10
  • La prise en charge de l’Assistant de connexion Microsoft Online avec le SDK RMS est supprimée.Support for Microsoft Online Sign-in Assistant (SIA) with the RMS SDK is being removed. Nous continuerons à prendre en charge l’utilisation de l’Assistant de connexion pendant six mois, après quoi la prise en charge cessera.We will continue to support the use of SIA for six months after which time support will stop.

Mise à jour de décembre 2015December 2015 update

  • Des améliorations de performances ont été implémentées dans plusieurs domaines :Performance improvements have been implemented in several areas including:

    • Publication depuis le serveur de licences principal lors de l’utilisation de serveurs de licence.Publish from primary licensing server when using license-only servers.
    • RMS SDK 2.1 échoue plus rapidement lorsqu’il n’existe aucune connexion réseau.RMS SDK 2.1 fails faster when there is no network connection.
  • Nombreuses mises à jour pour améliorer les messages d’erreur et le dépannage.Many updates to improve error messaging and troubleshooting experience.

  • Notez également que la liste des plates-formes prises en charge est également mise à jour.Note also that the Supported platforms listing is also updated.
  • Le besoin d’un environnement de préproduction et l’utilisation d’un manifeste d’application ont été supprimés du kit SDK RMS 2.1.The need for the pre-production environment and the use of an application manifest has been removed from the RMS SDK 2.1. Les sections de cet ensemble de documentation pour développeurs ont été supprimées et l’ensemble de la documentation simplifié et réorganisé.These sections of this developer documentation set have been removed and the overall documentation simplified and reorganized.

Mise à jour de mai 2015May 2015 update

Mise à jour d’avril 2015April 2015 update

  • Le suivi des documents est maintenant possible grâce à un ensemble de nouvelles API.Document tracking is now possible through a set of new APIs. Pour plus d’informations, consultez Suivi de contenu.For more information, see Tracking Content.
  • Type de chiffrement : nous prenons désormais en charge le contrôle au niveau de l’API pour la sélection du package de chiffrement.Encryption type - We now support API level control for selection of the encryption package. Pour plus d’informations, voir Utilisation du chiffrement.For more information, see Working with encryption.

    Remarque Nous n’exposerons plus l’indicateur IPC_LI_DEPRECATED_ENCRYPTION_ALGORITHMS dans notre API.Note We will no longer be exposing the IPC_LI_DEPRECATED_ENCRYPTION_ALGORITHMS flag in our API. Cela signifie que les futures applications ne seront plus compilées si elles font référence à cet indicateur. Toutefois les applications déjà créées continueront de fonctionner dans la mesure où nous respecterons de manière privée l’indicateur dans le code de l’API.This means that future apps will no longer compile if they reference this flag, but apps already built will continue to work since we will honor the flag privately in the API code. Il est encore possible de tirer parti de l’ancien indicateur obsolète des algorithmes de chiffrement en modifiant simplement un indicateur.Getting the benefit of the old deprecated encryption algorithms flag can still be achieved simply by changing a flag. Pour plus d’informations, voir Utilisation du chiffrement.For more information, see Working with encryption.

  • Les applications en mode serveur, celles utilisant des valeurs du mode API de IPC_API_MODE_SERVER, n’ont plus besoin d’installer de manifeste d’application.Server Mode Applications, those using an API mode values of IPC_API_MODE_SERVER, no longer require an application manifest. Vous pouvez tester votre application sur un serveur RMS de production et vous n’êtes pas obligé d’obtenir une licence de production quand vous passez à l’environnement de production.You can test your application against a production RMS server and are not required to obtain a production license when switching to production environment. Pour plus d’informations sur les applications en mode serveur, consultez Types d’applications.For more information on server mode applications, see Application types.

  • La journalisation est maintenant implémentée par le biais du fichier et de méthodes de suivi d’événements pour Windows.Logging is now implemented through both file and Event Tracing for Windows methods.
  • Si l’exécution s’effectue sur un ordinateur Windows 7 SP1 ou Windows Server 2008 R2, lisez la remarque suivante sous « Remarques importantes à l’attention des développeurs ».If you're running on a Windows 7 SP1 or Windows Server 2008 R2 machine, see the note following under "Important developer notes".

Mise à jour de janvier 2015January 2015 update

  • Prise en charge de l’augmentation de la taille du fichier protégé (pfile) : prise en charge de tailles de fichiers supérieures à un gigaoctet (1 Go).Supported protected file (pfile) size increase - Now supports pfile sizes greater than one gigabyte (1 GB). Pour plus d’informations sur les fichiers pfile, consultez Formats de fichiers pris en charge.For more information on pfiles, see Supported File Formats.
  • Amélioration de la journalisation pour un meilleur diagnostic : les niveaux de journalisation indiquent ERREUR ou AVERTISSEMENT pour les messages qui doivent être examinés.Improved logging for better diagnostics - Logging levels will show ERROR or WARNING for messages that should be reviewed. Tous les autres messages, y compris les exceptions qui sont toujours affichées, seront enregistrés en tant que INFO.All other messages, including exceptions, which are still displayed, will be logged as INFO.

    Nous avons choisi cette approche afin de ne perdre aucun détail.We chose this approach so that you won't lose any details. À présent, seuls les messages importants ayant le niveau AVERTISSEMENT sont affichés.Now, only the important messages are shown with level as WARNING.

  • Acquisition des modèles d’une société :corrections importantes apportées au code d’acquisition de modèles en fonction des rapports et des commentaires clients.Acquiring Company templates – substantial fixes to the template acquire code, based on customer reports and feedback.

  • Amélioration de la cohérence de la localisationImproved localization consistency

Mise à jour d’octobre 2014October 2014 update

Mise à jour de juillet 2014July 2014 update

Le composant de l’API de fichier du SDK a été étendu et offre les fonctionnalités suivantes :The File API component of SDK has been extended and offers the following features:

Mise à jour d’avril 2014April 2014 update

  • L’utilisation de la mémoire d’API de fichier, en particulier pour les PFiles volumineux, a été considérablement améliorée.File API memory usage, especially for large PFiles has been improved significantly.
  • L’ID de contenu est désormais accessible en écriture par le biais de la propriété IPC_LI_CONTENT_ID.Content ID is now writable via the property IPC_LI_CONTENT_ID. Pour plus d’informations, consultez Types de propriété de licence.For more information, see License property types.
  • Besoin du manifeste de production : le manifeste n’est plus nécessaire lorsque votre service ou application compatible avec RMS est exécutée en mode serveur.Production manifest requirement - When your RMS enabled application/service is being run in server mode, we will not require a manifest anymore. Pour plus d’informations, voir Types d’applications.For more information, see Application types.
  • Mises à jour de la documentationDocumentation updates

    Meilleure pratique en matière de test : ajout de conseils pour l’utilisation d’un serveur local avant le test avec Azure RMS.Testing best practice - guidance added for use of on-premise server before testing with Azure RMS. Pour plus d’informations, consultez Permettre à votre application de service d’opérer avec le service RMS cloud.For more information, see Enable your service application to work with cloud based RMS.

Remarques importantes à l’attention des développeursImportant developer notes

  • Prise en charge native pour tous les types de fichiersNative support for all file types

    Une prise en charge native peut être ajoutée pour tout type de fichier (extension) avec cette version du SDK Rights Management Services 2.1.Native support can be added for any file type (extension) with this release of Rights Management Services SDK 2.1. Par exemple, pour toute extension <ext> (non Office et pdf), *.p<ext> est utilisé si la configuration d’administration pour cette extension est « NATIVE ».For instance, for any extension <ext> (non-office and pdf), *.p<ext> will be used if the admin configuration for that extension is "NATIVE".

    Pour plus d’informations sur les types de fichier pris en charge, voir Configuration de l’API de fichier.For more information on supported file types, see File API configuration.

  • Les ordinateurs Windows 7 SP1 et Windows Server 2008 R2 SP1 non dotés de la mise à jour KB2533623 peuvent afficher l’erreur suivante lors de la protection des fichiers Office : « Le paramètre est incorrect.Windows 7 SP1 and Windows Server 2008 R2 SP1 machines without the update, KB2533623, may have the following error protecting any office file "The parameter is incorrect. Code d’erreur 0x80070057 ».Error code 0x80070057". Si vous voyez cette erreur, installez de nouveau la mise à jour et réessayez.If you see this, please install the update and try again. Si cette erreur persiste, contactez l’alias de commentaires de la version bêta du SDK Rights Management rmcstbeta@microsoft.com.If you’re still seeing issues, please contact RMS SDK Beta Feedback alias rmcstbeta@microsoft.com.

    Remarque : à compter de la version d’avril 2015, une vérification a été ajoutée au processus d’installation pour cette base de connaissances.Note As of the April 2015 release, a check has been added to the installation process for this KB.

  • Intégration de l’API de fichierFile API integration

    L’ajout de l’API de fichier à Active Directory Rights Management Services offre les avantages et les fonctionnalités suivantes :The Active Directory Rights Management Services File API , with the addition of File API, provides the following benefits and capabilities.

    • Vous pouvez protéger les données confidentielles de manière automatisée sans avoir à connaître les détails de l’implémentation de la Gestion des droits relatifs à l’information utilisée par les différents formats de fichiers.You can protect confidential data in an automated way without having to know the details of the Information Rights Management (IRM) implementation used by various file formats.

    • Les fichiers Microsoft Office, Portable Document Format (PDF) et d’autres types de fichier sélectionnés peuvent être protégés à l’aide de la protection native.Microsoft Office files, Portable Document Format (PDF) files, and selected other file types can be protected using native protection. Pour obtenir une liste complète des types de fichiers pouvant être protégés à l’aide de la protection native, voir Configuration de l’API de fichier.For a complete list of file types that can be protected with native protection, see File API configuration.

    • Tous les fichiers, à l’exception des fichiers système et des fichiers Office peuvent être protégés à l’aide du format de fichier de protégé par RMS (PFile).All files, except system files and Office files can be protected using RMS Protected File format (PFile).

    L’API de fichier est implémentée par le biais des quatre nouvelles fonctions suivantes : IpcfDecryptFile, IpcfEncryptFile, IpcfGetSerializedLicenseFromFile et IpcfIsFileEncrypted.The file API is implemented via the following four new functions: IpcfDecryptFile, IpcfEncryptFile, IpcfGetSerializedLicenseFromFile, and IpcfIsFileEncrypted.

    L’API de fichier exige l’installation du client RMS (Rights Management Services) 2.1 sur l’ordinateur client et la connectivité de l’ordinateur avec un serveur RMS.The File API requires that the Rights Management Service Client 2.1 be installed on the client computer and that the computer have connectivity to an RMS server. Pour plus d’informations sur le serveur RMS, sur le client RMS et sur leurs fonctionnalités, consultez le contenu TechNet de la documentation RMS pour les professionnels de l’informatique.For more information on RMS server, RMS client, and their functionality, see the TechNet content for IT Pro documentation for RMS.

  • Problème : lors de la création d’une nouvelle licence, les droits de propriété doivent être accordés de manière explicite.Issue: When creating a license from scratch, ownership rights must be granted explicitly.

    Solution : Votre application doit ajouter explicitement les droits Owner au propriétaire de la licence lors de la création d’une nouvelle licence à l’aide de IpcCreateLicenseFromScratch.Solution: Your application must explicitly add Owner rights to the license owner when creating a license from scratch using IpcCreateLicenseFromScratch. Pour plus d’informations, voir Ajouter des droits de propriétaire explicites.For more information, see Add explicit owner rights.

  • Problème : Si une application appelle IpcProtectWindow ou IpcUnprotectWindow deux fois pour la même fenêtre à l’aide de son handle, RMS SDK 2.1 renvoie un échec dans HRESULT.Issue: If an application calls IpcProtectWindow or IpcUnprotectWindow twice for the same window by using its handle, RMS SDK 2.1 will return a failure in the HRESULT.

    Solution : Pour obtenir des conseils spécifiques concernant ce problème, consultez la section « Remarques » dans IpcProtectWindow et IpcUnprotectWindow.Solution: For specific guidance on this, see the Remarks section in IpcProtectWindow and IpcUnprotectWindow.

  • Problème : lors de la création de plusieurs architectures, vous devez utiliser ce guide.Issue: When building for multiple architectures, you must use this guidance.

    Solution : si vous souhaitez utiliser le fichier Ipcsecproc*isv.dll pour une architecture différente (par exemple, vous avez installé le SDK 64 bits sur un ordinateur 64 bits et vous souhaitez maintenant effectuer le déploiement sur un ordinateur 32 bits qui nécessite Ipcsecproc*isv.dll), vous devez installer le SDK 32 bits sur un autre ordinateur et copier les fichiers Ipcsecproc*isv.dll à cet emplacement à partir du dossier « "%PROGRAMFILES%\Microsoft Information Protection And Control » (l’emplacement par défaut ou là où vous avez choisi d’installer le SDK).Solution: If you want to use the Ipcsecproc*isv.dll for a different architecture (for example, you have installed the 64-bit SDK on a 64-bit computer but now want to deploy on a 32-bit computer that requires Ipcsecproc*isv.dll), you must install the 32-bit SDK on a different computer and copy the Ipcsecproc*isv.dll files to there from the "%PROGRAMFILES%\Microsoft Information Protection And Control" folder (the default location or wherever you chose to install the SDK).

Forum aux questionsFrequently asked questions

Q : Comment se comporte la langue par défaut avec des fonctions qui prennent un paramètre LCID ?Q: How does the default language behavior work with functions that take an LCID parameter?

R : Utilisez 0 pour les paramètres régionaux par défaut.A: Use 0 for the default locale. Dans ce cas, le client AD RMS 2.1 recherche les noms et les descriptions dans l’ordre suivant et récupère le premier disponible :In this case, AD RMS Client 2.1 looks up names and descriptions in the following sequence and retrieves the first available one:

1 - User preferred LCID.
2 - System locale LCID.
3 - The first available language specified in the Rights Management Server (RMS) template.

Si aucun nom et aucune description ne peuvent être récupérés, une erreur est renvoyée.If no name and description can be retrieved, an error is returned. Un LCID spécifique ne peut avoir qu’un seul nom et qu’une seule description.There can be only one name and description for a specific LCID.

CommentairesComments

Avant de transmettre vos commentaires, nous vous demandons de consulter notre règlement interne.Before commenting, we ask that you review our House rules.