Prise en charge d’Azure Rights Management par les serveurs de fichiers exécutant Windows Server et utilisant l’infrastructure de classification des fichiers (ICF)How File servers that run Windows Server and use File Classification Infrastructure (FCI) support Azure Rights Management

S’applique à : Azure Information Protection, Office 365Applies to: Azure Information Protection, Office 365

Quand vous configurez Windows Server pour utiliser l’infrastructure de classification des fichiers, la fonctionnalité Outils de gestion de ressources pour serveur de fichiers (FSRM) peut analyser les fichiers locaux pour déterminer s’ils contiennent des données sensibles.When you configure Windows Server to use File Classification Infrastructure, this File Server Resource Manager feature can scan local files and determine whether they contain sensitive data. Quand les fichiers répondent à ces critères, ils sont balisés avec des propriétés de classification définies par un administrateur.For files that meet this criteria, they are tagged with classification properties that an administrator defines. L’infrastructure de classification des fichiers peut effectuer automatiquement une action, selon la classification.The File Classification Infrastructure can then take automatic action, according to the classification. L’une de ces actions inclut l’application de la protection des informations via Gestion des droits AzureAzure Rights Management et le déploiement du connecteur Rights Management (également appelé connecteur RMS).One of these actions include applying information protection by using Gestion des droits AzureAzure Rights Management and the deployment of the Rights Management connector (also known as the RMS connector). Les fichiers Office sont alors automatiquement protégés par Azure RMS.Office files are then automatically protected by Azure RMS.

Pour protéger tous les types de fichier, au lieu d’utiliser le connecteur RMS, exécutez un script Windows PowerShell qui utilise des applets de commande du module Azure Information Protection.To protect all file types, do not use the RMS connector, but instead, run a Windows PowerShell script that uses cmdlets from the Azure Information Protection module.

Les stratégies de classification sont entièrement configurables et très extensibles pour vous permettre d’empêcher d’éventuelles fuites de données par des utilisateurs autorisés ou non autorisés.The classification policies are fully configurable and highly extensible so that you can prevent potential data leakage from unauthorized and authorized users. L’outil de protection peut même contribuer à réduire le risque de fuite de données dues aux administrateurs réseau, car vous pouvez configurer des stratégies qui n’exigent pas que ceux-ci aient accès aux fichiers.It can even help to reduce the risk of data leakage by network administrators because you can configure policies that don’t require these administrators to have access to the files.

Pour obtenir des instructions relatives au déploiement et à la configuration du connecteur RMS pour les fichiers Office, consultez Déploiement du connecteur Azure Rights Management.For instructions to deploy and configure the RMS connector for Office files, see Deploying the Azure Rights Management connector.

Pour savoir comment utiliser le script Windows PowerShell pour tous les types de fichier, consultez Protection RMS avec l’infrastructure de classification des fichiers (ICF) de Windows Server.For instructions to use the Windows PowerShell script for all file types, see RMS Protection with Windows Server File Classification Infrastructure (FCI).

Étapes suivantesNext steps

À présent que vous savez comment les applications et services prennent en charge Azure RMS, vous pouvez comparer Azure RMS à la version locale de Rights Management, les services AD RMS (Active Directory Rights Management Services).Now that you understand how applications and services support Azure RMS, you might be interested in comparing Azure RMS with the on-premises version of Rights Management, Active Directory Rights Management Services (AD RMS). Pour une comparaison des fonctionnalités, des conditions requises et des contrôles de sécurité, consultez Comparaison d’Azure Rights Management avec AD RMSFor a comparison of features, requirements, and security controls, see Comparing Azure Rights Management and AD RMS.

CommentairesComments

Avant de transmettre vos commentaires, nous vous demandons de consulter notre règlement interne.Before commenting, we ask that you review our House rules.