Politique de sécurité des examens et règlement concernant le rattrapage d’examens

Microsoft a mis en œuvre des stratégies spécifiques se rapportant aux domaines de sécurité pertinents aux examens de certification Microsoft.

Exclusion de candidats

Si un candidat enfreint une règle d’examen, la politique en matière d’examens ou les conditions du contrat lié à l’examen (clause de confidentialité) ou agit d’une manière portant atteinte à la sécurité et à l’intégrité du Microsoft Certification Program de quelque manière que ce soit, le candidat se verra définitivement interdit de passer des examens de certification Microsoft. En outre, la certification du candidat peut être annulée par le Microsoft Certification Program et les notes des examens ainsi que les certifications peuvent être révoquées.

Des exemples de conduite inacceptable, d’utilisation abusive et de fraude incluent, sans toutefois s’y limiter, les scénarios suivants:

  • Falsification de relevés de notes, en modifiant et/ou falsifiant les résultats/notes originaux pour tout relevé de notes d’examen
  • Tricherie pendant l’examen (par exemple, en regardant les écrans des autres candidats, en utilisant un appareil non autorisé ou en regardant des notes)
  • Offre ou acceptation d’une aide inappropriée
  • Utilisation d’éléments non autorisés dans le centre de tests au cours d’une session d’examen (par exemple, des notes ou des documents non autorisés et des appareils électroniques, tels que des téléphones portables)
  • Utilisation de matériel non autorisé pour tenter de satisfaire aux exigences de la certification (cela inclut l’utilisation de matériel provenant d’un « brain-dump » et/ou la publication non autorisée des questions d’examen avec ou sans réponses)
  • Falsification ou usurpation d’identité d’une autre personne pour accéder à un examen
  • Écart de conduite, tel que déterminé par une analyse statistique
  • Copie, publication, divulgation, transmission, vente, proposition de vente, publication, téléchargement, distribution de quelque façon que ce soit ou encore transfert, modification, création de travaux dérivés, rétroconception, décompilation, désassemblage ou traduction de tout examen dans son intégralité ou en partie, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, de façon verbale ou écrite, électronique ou mécanique, et à quelque fin que ce soit
  • Divulgation de la propriété intellectuelle (PI) Microsoft
  • Diffusion du contenu d’un examen
  • Utilisation du contenu d’un examen de quelque manière que ce soit, en violation des dispositions en vigueur
  • Violation du règlement en vigueur concernant le rattrapage d’examen
  • Violation de l’accord de confidentialité de Microsoft (NDA) de quelque façon que ce soit
  • Violation de l’accord conclu avec le prestataire de services d’examen de quelque façon que ce soit

Procédure d’appel du candidat

  1. Les candidats peuvent faire appel de leur exclusion auprès de mlsecure@microsoft.com.

  2. Un candidat peut faire appel de son exclusion suite à la falsification d’un relevé de notes en soumettant le relevé original (et non des copies numérisées ou électroniques) à:

    Microsoft Worldwide Learning Security Team
    One Microsoft Way
    Redmond, WA 98052

  3. Microsoft Worldwide Learning Security Team passera en revue toutes les demandes de recours qui lui seront adressées et mènera une enquête approfondie pour chaque cas spécifique. Elle informera directement le candidat du résultat de l’enquête et de la décision finale concernant l’appel.

Règles relatives aux examens de rattrapage

  1. Politique générale de rattrapage d’examen de certification Microsoft.

    1. Si un candidat n’obtient pas la note de passage requise pour un examen la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser cet examen. À ce moment, les candidats peuvent se connecter à leur tableau de bord de certification et reporter eux-mêmes l’examen.
    2. Si un candidat n’obtient pas la note de passage requise la deuxième fois, il doit attendre au moins 14 jours avant de repasser cet examen pour la troisième fois.
    3. Un délai d’attente de 14 jours est également imposé entre la troisième et la quatrième tentative, ainsi qu’entre la quatrième et cinquième tentative.
    4. Un candidat ne peut pas passer un examen donné plus de cinq fois par an (12 mois). Le délai de 12 mois commence depuis votre première tentative. Le candidat peut repasser l’examen dans un délai de 12 mois à compter de la date de la première tentative.
    5. Pour passer un examen donné plus de cinq fois par an ou pour être dispensé du délai entre deux tentatives, un candidat doit avoir commis l’une des erreurs énumérées ci-dessous et demander une exception à Microsoft. Les demandes doivent être envoyées à mlsecure@microsoft.com. Ces demandes doivent inclure les informations suivantes:
      • Identifiant candidat
      • Prénom/Nom
      • Adresse électronique associée à votre identifiant candidat
      • ID d’inscription à l’examen
      • Numéro de l’examen
      • Description de l’erreur
      • Numéro du cas Pearson VUE

    Les exceptions relatives aux rattrapages d’examen seront accordées pour les raisons suivantes:

    • Échec causé par un blocage de laboratoire
    • Échec causé par des problèmes de connectivité à l’Internet
    • Échec causé par une défaillance du matériel

    Les exceptions relatives aux rattrapages d’examen ne seront PAS accordées à cause du manque de préparation, de connaissances, de compétences ou d’aptitudes du candidat ou si la demande n’inclut PAS un numéro de cas de Pearson VUE.

  2. Règles relatives aux examens de rattrapage Microsoft Technology Associate (MTA) et Microsoft Certified Educator (MCE):

    1. Si un candidat n’obtient pas la note de passage requise pour un examen la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser cet examen.
    2. Si un candidat n’obtient pas la note de passage requise la deuxième fois, il doit attendre au moins sept jours avant de repasser l’examen pour la troisième fois.
    3. Un délai d’attente de sept jours est imposé entre chaque session de rattrapage ultérieure.
    4. Un candidat ne peut pas passer un examen donné plus de cinq fois par an (12 mois). Le délai de 12 mois commence depuis votre première tentative. Le candidat pourra alors repasser l’examen dans un délai de 12 mois à compter de la date de la première tentative.
  3. Règles relatives aux examens de rattrapage Microsoft Office Specialist (MOS)

    1. Si un candidat n’obtient pas la note de passage requise pour un examen la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser cet examen.
    2. Si un candidat n’obtient pas la note de passage requise la deuxième fois, il doit attendre au moins 2 jours (48 heures) avant de repasser l’examen pour la troisième fois.
    3. Un délai d’attente de deux jours sera imposé entre chaque session de rattrapage ultérieure.
    4. Il n’y a aucune limite annuelle du nombre de tentatives du même examen.
    5. Si un candidat obtient une note de passage à un examen Office, il peut le repasser.
  4. Règle relative aux examens de rattrapage bêta

    1. Les examens bêta ne peuvent être passés qu’une seule fois au cours de la période bêta. Si le candidat réussit l’examen (déterminé à la fin de la période bêta), cela compte pour l’obtention du crédit de la certification. Si le candidat échoue à l’examen, il peut le repasser conformément aux politiques ci-dessus.
    2. Cette politique remplace la règle générale relative aux examens de rattrapage.

Fermeture d’un centre de tests pour des raisons de sécurité

  1. Microsoft peut suspendre les examens dans tout centre s’il estime qu’il y a un problème de sécurité ou d’intégrité.
  2. Microsoft peut suspendre les examens sur les sites associés aux centres de tests présentant des risques de sécurité.

Procédure d’appel des centres de tests

Les propriétaires des centres de tests peuvent faire appel contre la fermeture de leur site en soumettant un appel auprès de mlsecure@microsoft.com.

Analyse statistique des données

Microsoft utilisera une analyse statistique des données comme base pour toute action engagée à l’encontre d’un candidat. Des preuves statistiques peuvent confirmer une atteinte à l’intégrité d’un examen et/ou être utilisées pour corroborer toute activité répréhensible. Les examens et les notes peuvent être annulés, les candidats peuvent être exclus et les centres de tests peuvent être fermés sur la base de preuves statistiques.

Tests à l’étranger

Pour pouvoir vous présenter à un examen de certification Microsoft dans un centre de tests en Inde, en Chine ou au Pakistan, vous devez être un résident légitime dans ce pays. Si vous êtes un résident légitime dans ce pays, veuillez noter les points suivants:

Les centres de tests de ces trois pays doivent confirmer et consigner le fait que chaque candidat à un examen de certification Microsoft a fourni une preuve de résidence légitime dans ce pays spécifique. Pour confirmer son pays de résidence, le candidat doit présenter deux types de pièces d’identité originales (pas de photocopie) et valides (non expirées), l’une étant la pièce d’identité principale (émise par l’état et portant le nom, la photo et la signature) et l’autre une pièce d’identité secondaire (portant le nom et la signature).

Important: Si vous n’êtes pas un résident légitime en Inde, en Chine ou au Pakistan, vous ne serez pas autorisé à vous présenter à un examen de certification Microsoft dans ces pays.

Épreuves destinées aux citoyens slovènes ou possédant des pièces d’identité slovènes

En raison des lois slovènes sur la protection de la vie privée, les examens surveillés en ligne ne peuvent être organisés pour les candidats qui vivent en Slovénie ou qui possèdent une pièce d’identité slovène. Ces candidats peuvent passer des examens dans un centre d’examens.

  • Les candidats résidant en Slovénie n’auront que l’option d’un passage en centre d’examen lorsqu’ils programmeront une épreuve.

  • Les candidats résidant hors de Slovénie pourront éventuellement voir que l’option de surveillance en ligne est disponible pour l’épreuve, mais ils ne pourront pas valider leur examen s’ils présentent une pièce d’identité slovène (passeport ou autre) pour s’identifier formellement. Ces candidats doivent programmer un examen dans un centre d’examens.

Examen de rattrapage d’un candidat à la demande de Microsoft

  1. Microsoft se réserve le droit de demander à n’importe quel candidat de repasser l’examen à tout moment. En cas de soupçon d’activité frauduleuse ou d’anomalies relevées dans l’examen.
  2. Un nouveau test aura lieu sur un site sélectionné par Microsoft, à une date convenue entre Microsoft et le candidat.

Révocation de certifications

Si un candidat enfreint une règle d’examen, la politique en matière d’examens ou les conditions du contrat lié à l’examen (clause de confidentialité) ou agit d’une manière portant atteinte à la sécurité et à l’intégrité du Microsoft Certification Program de quelque manière que ce soit, le candidat se verra définitivement interdit de passer des examens de certification Microsoft. En outre, la certification du candidat peut être annulée par le Microsoft Certification Program et les notes des examens ainsi que les certifications peuvent être révoquées.

Droit d’exclusion

Pour des raisons de sécurité et d’intégrité, Microsoft se réserve le droit d’exclure des régions, des pays et des centres de tests de l’ensemble du Microsoft Certification Program.