Présentation des zones de disponibilité dans Azure

Vous souhaitez vérifier que vos services et données sont redondants pour protéger vos informations en cas de défaillance. Quand vous hébergez votre infrastructure, cela nécessite la création d’environnements matériels en double. Azure peut vous aider à rendre votre application hautement disponible via des zones de disponibilité.

Qu’est-ce qu’une zone de disponibilité ?

Les zones de disponibilité sont des centres de données physiquement séparés au sein d’une région Azure.

Chaque zone de disponibilité est composée d’un ou de plusieurs centres de données équipés d’une alimentation, d’un refroidissement et d’un réseau indépendants. Elle est configurée pour être une limite d’isolation. Si une zone de disponibilité tombe en panne, l’autre continue à fonctionner. Les zones de disponibilité sont connectées par le biais de réseaux en fibre optique privés très rapides.

Image montrant trois centres de données connectés dans une région unique pour représenter une zone de disponibilité

Régions prises en charge

Les régions ne prennent pas toutes en charge les zones de disponibilité. Les régions suivantes comportent au minimum trois zones distinctes afin de garantir la résilience.

  • USA Centre
  • USA Est 2
  • USA Ouest 2
  • Europe Ouest
  • France Centre
  • Europe Nord
  • Asie Sud-Est

Conseil

La liste des régions prises en charge ne cesse de s’allonger. Consultez la documentation pour obtenir les dernières informations.

Utilisation de zones de disponibilité dans vos applications

Vous pouvez utiliser des zones de disponibilité pour exécuter des applications stratégiques et générer la haute disponibilité dans votre architecture d’applications par la colocalisation de vos ressources de calcul, de stockage, de mise en réseau et de données dans une zone et une réplication dans d’autres zones. N’oubliez pas qu’il peut y avoir un coût lié à la duplication de vos services et au transfert de données entre les zones.

Les zones de disponibilité sont utilisées principalement pour les machines virtuelles, les disques managés, les équilibreurs de charge et les bases de données SQL. Les services Azure qui prennent en charge les zones de disponibilité sont classés en deux catégories :

  • Services zonaux : vous épinglez la ressource à une zone spécifique (par exemple, des machines virtuelles, des disques managés, des adresses IP)
  • Services redondants interzone : la plateforme effectue automatiquement la réplication entre des zones (par exemple, stockage redondant interzone, SQL Database).

Consultez la documentation pour déterminer les éléments de votre architecture que vous pouvez associer à une zone de disponibilité.