Utiliser une passerelle Power BI pour se connecter à des sources de données locales

Le logiciel de la passerelle agit comme un pont : il permet aux organisations de conserver des bases de données et d’autres sources de données sur leurs réseaux locaux ainsi que d’accéder à ces données locales dans des services cloud, comme Power BI et Microsoft Azure Analysis Services.

Une passerelle favorise des flux de communication en arrière-plan rapides entre un utilisateur dans le cloud vers votre source de données locale, puis en retour vers le cloud.

Vue d’ensemble d’une passerelle

Les deux types de passerelles locales sont :

  • Mode organisation  : permet à plusieurs utilisateurs de se connecter à plusieurs sources de données locales et convient à des scénarios complexes. La passerelle doit être installée sur le même serveur que la source de données.

  • Mode personnel : permet à un utilisateur de se connecter à des sources de données. Ce type de passerelle peut être utilisé uniquement avec Power BI et ne peut pas être partagé avec d’autres utilisateurs. Il convient donc dans des situations où vous êtes le seul utilisateur de votre organisation à créer des rapports. Vous allez installer la passerelle sur votre ordinateur local, qui doit rester en ligne pour que la passerelle fonctionne.

Utiliser une passerelle locale

Avant de pouvoir vous connecter à votre source de données locale, vous devez installer la passerelle de données locale, puis la configurer en fonction des besoins de votre organisation. Cette tâche est généralement effectuée par un administrateur de votre organisation.

Quand la passerelle locale est installée et configurée, vous pouvez la démarrer, puis vous connecter avec votre compte d’organisation Microsoft 365.

Connexion à la passerelle

Quand vous travaillez dans le cloud et que vous interagissez avec un élément connecté à une source de données locale, les actions suivantes se produisent :

  • Le service cloud crée une requête et les informations d’identification chiffrées pour la source de données locale. La requête et les informations d’identification sont envoyées à la file d’attente de la passerelle pour traitement.

  • Le service cloud de passerelle analyse la requête et envoie les demandes à Microsoft Azure Service Bus.

  • Service Bus envoie les demandes en attente à la passerelle.

  • La passerelle reçoit la requête, déchiffre les informations d’identification et se connecte à une ou plusieurs sources de données avec ces informations d’identification.

  • La passerelle envoie la requête à la source de données à exécuter.

  • Les résultats sont renvoyés de la source de données à la passerelle, puis au service cloud. Le service utilise ensuite ces résultats.

Fonctionnement de la passerelle

Résoudre les problèmes de la passerelle de données locale

La résolution des problèmes d’une passerelle est un sujet en perpétuelle évolution. Reportez-vous aux documents suivants pour obtenir les informations les plus récentes en matière de résolution des problèmes :