Améliorer les performances avec la mise en cache des requêtes (Premium)

Avec la fonctionnalité Mise en cache des requêtes, vous pouvez utiliser les services de mise en cache locale de Power BI pour traiter les résultats des requêtes. Au lieu de s’appuyer sur le jeu de données pour calculer les requêtes, ce qui en cas de surcharge peut réduire les performances, vous pouvez utiliser des ressources cloud de vos capacités Premium sur le service Power BI pour charger votre rapport et garantir ainsi des performances constantes. 

Pour continuer avec le scénario du module, quand vous commencez à collaborer avec d’autres équipes pour créer des rapports et des tableaux de bord, vous remarquez que certains de vos jeux de données ralentissent le chargement des rapports et que cela commence à contrarier vos utilisateurs. L’équipe commerciale veut savoir comment améliorer les performances et accélérer le chargement de ces rapports. Vous décidez d’utiliser la possibilité de mise en cache des requêtes dans Power BI pour résoudre ce problème.

Mise en cache des requêtes 

La mise en cache des requêtes est une fonctionnalité de mise en cache locale qui gère les résultats pour chaque utilisateur et chaque rapport. Ce service est accessible seulement aux utilisateurs ayant Power BI Premium ou Power BI Embedded.  

Lorsque vous utilisez la mise en cache des requêtes, les résultats des requêtes sont spécifiques à un seul utilisateur et vous pouvez utiliser la mise en cache des requêtes uniquement sur une page spécifique d’un rapport. L’utilisation de la mise en cache des requêtes offre plusieurs avantages :  

  • Amélioration des performances des rapports, des tableaux de bord et des vignettes d’un tableau de bord en réduisant le temps de chargement et en améliorant la vitesse des requêtes. Cette notion est particulièrement vraie pour les jeux de données qui ne sont pas souvent actualisés ni consultés fréquemment.  

  • Elle respecte les signets et les filtres par défaut : ainsi, même si vous activez la mise en cache des requêtes, tous les signets que vous avez créés continuent d’exister. 

  • Les résultats de requête mis en cache sont spécifiques à l’utilisateur. 

  • Toutes les étiquettes de sécurité font l’objet d’un suivi.   

  • Elle réduit la charge sur votre capacité dédiée, car la mise en cache des requêtes permet l’utilisation de la capacité dédiée, et non pas sur le jeu de données.  

Pour accéder à la mise en cache des requêtes et la configurer, suivez ces étapes :

  1. Accédez à un jeu de données dans votre espace de travail et ouvrez sa page Paramètres. Dans cet exemple, vous activez la mise en cache des requêtes pour  SalesDataset.  

    Mise en cache des requêtes dans Paramètres

  2. Sélectionnez l’onglet  Jeux de données et développez les options Mise en cache des requêtes, comme illustré dans l’image suivante.  

    Options de mise en cache des requêtes

  3. Dans la page Mise en cache des requêtes, choisissez une des options disponibles. L’option par défaut est que la mise en cache des requêtes est désactivée ; cependant, vous pouvez également sélectionner Désactivé, qui désactive la mise en cache des requêtes pour le jeu de données spécifique en question. Si vous sélectionnez Activé, la mise en cache des requêtes est activée seulement pour ce jeu de données spécifique. Pour cet exemple, vous allez sélectionner  Activé pour votre jeu de données, car vous voulez appliquer la mise en cache des requêtes à votre jeu de données spécifique.  

Notes

Passer de  Activé à  Désactivé va effacer tous les résultats des requêtes précédemment enregistrés. Quand vous désactivez la mise en cache des requêtes (via l’option par défaut ou via  Désactivé), un petit retard de chargement des requêtes va se produire, car les requêtes de rapport s’exécutent sur le jeu de données et celui-ci n’a pas de requêtes enregistrées sur lesquelles s’appuyer.

Avertissement

Si la mise en cache des requêtes est activée pour de nombreux jeux de données et qu’une actualisation se produit, les performances peuvent diminuer, car un grand nombre de requêtes doivent être traitées simultanément.  

Pour plus d’informations, consultez Mise en cache des requêtes dans Power BI.