Où sont les données ?

Vous pouvez récupérer et stocker des données de trois manières différentes.

Nouvelles données.

Nouvelles données Si votre application crée des données qui n'existent nulle part ailleurs, par exemple si le processus commercial existant a été effectué sur support papier, nous vous recommandons de stocker les données dans Microsoft Dataverse ou une liste SharePoint customisée.

Nous aborderons ce sujet dans Modélisation des données : concevoir votre structure de données.

Lecture/écriture à partir du système existant.

Lectureécriture à partir d'un système existant Il s'agit d'un type de données qui nécessite de récupérer les dernières informations d'une base de données ou d'un système existant. Dans ces cas, les données doivent être demandées au moment où vous en avez besoin.

Faire une copie des données existantes.

Faire une copie des données Dans les situations où les données d'origine ne doivent en aucun cas être modifiées ou écrasées, vous pouvez les copier vers un autre magasin de données tel que Dataverse. Cela garantit que les données du système d’origine ne seront pas modifiées, mais que votre application peut les utiliser. Ce scénario est courant lorsque vous travaillez avec des données dans des systèmes comptables et liés aux revenus.

Accéder à des données existantes

Les applications créées avec Power Apps utilisent les données existantes de deux façons. La première consiste à utiliser un connecteur, qui vous permet de vous connecter directement à un source de données. L'autre consiste à utiliser un flux de données, qui copie un instantané des données.

  • Utiliser un connecteur : un connecteur est une fonctionnalité de Power Apps qui vous permet de vous connecter à divers systèmes et sources — tels que SharePoint, SQL Server ou Office 365 — et de récupérer directement les données à partir de ces derniers ou les sauvegarder à ces emplacements. Pour plus d'informations : Présentation des connecteurs d'application canevas pour Power Apps.

  • Utiliser un flux de données : Dataflow est une fonctionnalité de Power Apps qui vous permet d'extraire, de transformer et de charger des données à partir d'un autre système vers Dataverse ou Azure Data Lake Storage. Contrairement à un connecteur, ils récupèrent les données dans un lot planifié. Au lieu de simplement récupérer les données telles quelles à partir de la source de données, vous pouvez utiliser Power Query Online pour manipuler, nettoyer et transformer les données avant de les stocker dans le stockage cible. Pour plus d'informations : Préparation de données en libre-service avec des flux de données.

La méthode que vous choisissez dépend de vos cas d'utilisation et de la façon dont les données doivent être traitées. Le tableau suivant répertorie certains éléments à utiliser pour la comparaison.

Élément à comparer Connecteurs Dataflow
Actualisation des données En temps réel Statique ou instantané
Direction Bidirectionnel Une seule direction (de l'origine à Dataverse)
Modifier les données existantes ? Oui Non
Cas d'utilisation Ordre de production, feuille de temps, devis de vente Fiche client, factures passées, liste des employés

Nous fournissons des informations techniques supplémentaires dans le prochain article, Utilisation des systèmes d’entreprise.

Exemple : données de note de frais

Notre projet de note de frais comprend chacun des trois types de besoins de stockage de données :

  • Nouvelles données : parce que les notes de frais étaient sur support papier, nous avons besoin d'un nouveau système de stockage pour les données créées par l'employé qui remplit la note de frais. Nous devrons concevoir un modèle de données pour cela.

  • Écrire dans un système existant : lorsque l'équipe comptable exporte les données de la note de frais dans le système financier, elle devra utiliser un connecteur de données.

  • Données copiées : nos notes de frais contiennent également des données que nous avons recherchées dans Azure Active Directory, comme l'ID de l'employé, le responsable et le service. Il n'est pas souhaitable de modifier ces données dans le système d'origine, mais nous devons en conserver une copie. Nous souhaitons enregistrer le responsable et le service de l'employé au moment où il a créé le rapport, pas à un moment donné dans le futur lorsque nous l'examinerons à nouveau. (Ces personnes ont peut-être changé de service ou même quitté l'entreprise.)