Configuration de l’environnement de développement pour SharePoint 2010 sur Windows Vista, Windows 7 et Windows Server 2008

Dernière modification : vendredi 18 mars 2011

S’applique à : SharePoint Foundation 2010 | SharePoint Server 2010

Dans cet article
Étape 1 : choisir et préconfigurer le système d’exploitation
Étape 2 : installer les composants requis pour SharePoint 2010
Étape 3 : installer SharePoint 2010
Étape 4 : installer Visual Studio 2010 et la documentation pour développeurs
Étape 5 : créer des Images Hyper-V à partir de votre système installé

Lorsque vous créez ou personnalisez des solutions SharePoint, il est généralement préférable de développer la solution sur un ordinateur local sur lequel est installé Microsoft SharePoint Server 2010 ou Microsoft SharePoint Foundation 2010. Cet article décrit comment installer un environnement de développement avec Microsoft SharePoint 2010 et Microsoft Visual Studio 2010. L’environnement de développement que vous créez à l’aide de ces instructions ne prend pas en charge les installations de batterie de serveurs SharePoint, et vous ne devez pas héberger des sites de production actifs avec cette configuration. Ces instructions vous permettent de mettre en place un environnement spécifiquement adapté au développement de solutions personnalisées SharePoint.

Note

Pour un script Windows PowerShell qui installe et configure l’ensemble des prérequis et produits dont vous aurez besoin pour démarrer le développement SharePoint Server 2010, voir Script de démarrage SharePoint 2010 (éventuellement en anglais).

Étape 1 : choisir et préconfigurer le système d’exploitation

La configuration requise pour un environnement de développement est moins stricte et moins coûteuse que la configuration requise pour un environnement de production, et les instructions fournies dans cette rubrique ne prennent pas en charge l’installation d’un environnement de production. Plusieurs options s’offrent à vous pour préconfigurer le système d’exploitation d’un ordinateur local sur lequel vous voulez installer SharePoint 2010 à des fins de développement. Votre décision doit s’appuyer sur des facteurs spécifiques à votre organisation et à votre environnement (par exemple, le budget, la taille de votre équipe de développement et les systèmes d’exploitation que vous et votre organisation utilisez déjà).

Dans tout environnement de développement, vous devez utiliser un ordinateur avec une UC compatible x64 et au moins 2 gigaoctets (Go) de RAM pour installer et exécuter SharePoint Foundation ; il est préférable de disposer de 4 Go de RAM. Vous devez utiliser un ordinateur doté de 6 à 8 Go de RAM pour installer et exécuter SharePoint Server.

Les options sont les suivantes :

  • Installer SharePoint sur Windows Server 2008 Service Pack 2 x64 (ou Windows Server 2008 R2 x64)

  • Utiliser Microsoft Hyper-V et installer SharePoint sur un ordinateur virtuel exécutant un système d’exploitation invité Windows Server 2008 Service Pack 2 x64 (ou Windows Server 2008 R2 x64)

  • Installer SharePoint sur Windows 7 x64, Windows Vista Service Pack 1 x64 ou Windows Vista Service Pack 2 x64

  • Utiliser Microsoft Hyper-V et installer SharePoint sur un ordinateur virtuel exécutant un système d’exploitation invité Windows 7 x64, Windows Vista Service Pack 1 x64 ou Windows Vista Service Pack 2 x64

Vous devez installer le correctif WCF pour Microsoft Windows. Le correctif est disponible pour Windows Server 2008 Service Pack 2, Windows Vista Service Pack 1 et Windows Vista Service Pack 2 (éventuellement en anglais), ainsi que pour Windows Server 2008 R2 et Windows 7 (éventuellement en anglais).

Si vous utilisez Windows Vista Service Pack 1 ou Windows Vista Service Pack 2, installez le correctif pour ASP.NET sur IIS 7.0 (KB967535). Ce correctif, qui a déjà été installé sur Windows 7, Windows Server 2008 Service Pack 2 et Windows Server 2008 R2, met à jour le common language runtime (CLR) ASP.NET afin de reconnaître une nouvelle option d’optimisation des compilations. Pour tirer parti de cette option, affectez à la propriété optimizeCompilations de la balise <compilation> dans votre fichier web.config la valeur true :

<compilation optimizeCompilations="true">

Cette modification améliore considérablement le temps de chargement de la page initiale après l’installation d’une solution dans le répertoire bin.

Vous devez installer la mise à jour ADO.NET Data Services pour .NET Framework 3.5 SP1 pour activer les services de données basés sur REST. Cette mise à jour est disponible pour Windows Server 2008 Service Pack 2, Windows Vista Service Pack 1 et Windows Vista Service Pack 2, ainsi que pour Windows Server 2008 R2 et Windows 7.

Vous ne pouvez pas utiliser Windows 7 et Windows Vista pour les déploiements de production de SharePoint 2010. Si vous utilisez Windows 7 ou Windows Vista pour votre environnement de développement, vous devez avoir accès à un environnement de test doté du même système d’exploitation que votre environnement de production. Windows 7 et Windows Vista sont uniquement recommandés pour les stations de travail de développement et ne doivent être utilisés que pour des installations autonomes. Vous pouvez utiliser une instance séparée de Microsoft SQL Server, mais vous ne pouvez ni configurer votre installation en tant que batterie de serveurs SharePoint ni héberger de sites actifs sur cette configuration.

Étape 2 : installer les composants requis pour SharePoint 2010

SharePoint exige que votre système d’exploitation soit doté de certains composants avant le début de l’installation. Dans cette optique, SharePoint comprend un outil (PrerequisiteInstaller.exe) qui installe l’ensemble des composants requis pour vous. Si votre station de travail de développement est configurée avec le système d’exploitation Windows Server 2008 Service Pack 2 ou Windows Server 2008 R2, vous pouvez installer SharePoint 2010 en exécutant l’outil PrerequisiteInstaller.exe (inclus dans SharePoint 2010) afin d’installer les composants requis par SharePoint, puis d’exécuter Setup.exe. Toutefois, vous ne pouvez pas utiliser PrerequisiteInstaller.exe avec Windows 7 ou Windows Vista. Pour ces systèmes d’exploitation, vous devez suivre les instructions supplémentaires de cette section.

Dans la mesure où l’installation par défaut fonctionne uniquement pour Windows Server 2008, vous devez modifier un fichier de configuration et installer une grande partie des composants requis manuellement. Vous devez effectuer les étapes suivantes après avoir ouvert une session avec un compte disposant d’un accès administrateur sur l’ordinateur local. Ces étapes supposent que vous ayez reçu la distribution SharePoint 2010 sous forme d’un seul fichier exécutable compressé (appelé SharePointFoundation.exe pour SharePoint Foundation 2010 et setup.exe pour SharePoint Server 2010).

Pour configurer une station de travail de développement

  1. Copiez le fichier d’installation SharePointFoundation.exe (ou setup.exe) dans un dossier sur l’ordinateur où vous voulez installer SharePoint et effectuer vos tâches de développement, par exemple dans le chemin d’accès suivant.

    c:\SharePointFiles

  2. Extrayez les fichiers d’installation en ouvrant une fenêtre d’invite de commandes, puis en tapant la commande suivante à l’emplacement du dossier où vous avez copié les fichiers d’installation lors de l’étape précédente.

    SharePoint Foundation 2010 :

    c:\SharePointFiles\SharePoint /extract:c:\SharePointFiles

    SharePoint Server 2010 :

    c:\SharePointFiles\OfficeServer /extract:c:\SharePointFiles

  3. À l’aide d’un éditeur de texte tel que le Bloc-notes, ouvrez le fichier de configuration de l’installation (config.xml) situé à l’emplacement suivant : c:\SharePointFiles\files\Setup\config.xml

    Ajoutez la ligne suivante à l’intérieur de la balise <configuration> :

    <Setting Id="AllowWindowsClientInstall" Value="True"/>
    
  4. Enregistrez le fichier de configuration.

  5. Passez en revue le fichier de configuration dans son intégralité. Il ressemble maintenant à ce qui suit pour SharePoint Foundation 2010. Le fichier de configuration complet est plus long pour SharePoint Server 2010 (par conséquent, le texte ci-dessous ne peut pas remplacer le contenu de ce fichier), mais doit utiliser le même paramètre pour l’attribut AllowWindowsClientInstall.

    <Configuration>
      <Package Id="sts">
        <Setting Id="SETUPTYPE" Value="CLEAN_INSTALL" />
      </Package>
      <DATADIR Value="%CommonProgramFiles%\Microsoft Shared\Web Server
       Extensions\14\Data" />
      <Logging Type="verbose" Path="%temp%" Template="Microsoft Windows
       SharePoint Services 4.0 Setup *.log" />
      <PIDKEY Value="PIDKey Value" />
      <Setting Id="UsingUIInstallMode" Value="1" />
      <Setting Id="SETUP_REBOOT" Value="Never" />
      <Setting Id="AllowWindowsClientInstall" Value="True"/>
    </Configuration>
    

    Tout le texte dans ce fichier de configuration respecte la casse. Si vous ne modifiez pas le fichier de configuration comme décrit dans l’étape précédente ou que vous n’enregistrez pas le fichier de configuration, le message d’erreur indiqué dans la figure 1 s’affiche lorsque vous essayez d’exécuter l’installation.

    Figure 1. Message d’erreur Impossible de continuer l’installation.

    Impossible de continuer l’installation

  6. Si vous utilisez Windows Vista Service Pack 1 ou Windows Vista Service Pack 2, vous devez installer les composants requis suivants :

  7. Si vous utilisez Windows Vista Service Pack 1, Windows Vista Service Pack 2 ou Windows 7, installez les composants requis supplémentaires suivants :

  8. Activez manuellement chacune des fonctionnalités de Windows requises. Pour procéder rapidement, vous pouvez copier et exécuter la commande suivante dans une fenêtre d’invite de commandes.

    Note AttentionAttention

    Le texte suivant contient des sauts de ligne. Vous devez les supprimer pour exécuter ce script à partir d’une invite de commandes.

    start /w pkgmgr /iu:IIS-WebServerRole;IIS-WebServer;IIS-CommonHttpFeatures;
    IIS-StaticContent;IIS-DefaultDocument;IIS-DirectoryBrowsing;IIS-HttpErrors;
    IIS-ApplicationDevelopment;IIS-ASPNET;IIS-NetFxExtensibility;
    IIS-ISAPIExtensions;IIS-ISAPIFilter;IIS-HealthAndDiagnostics;
    IIS-HttpLogging;IIS-LoggingLibraries;IIS-RequestMonitor;IIS-HttpTracing;IIS-CustomLogging;IIS-ManagementScriptingTools;
    IIS-Security;IIS-BasicAuthentication;IIS-WindowsAuthentication;IIS-DigestAuthentication;
    IIS-RequestFiltering;IIS-Performance;IIS-HttpCompressionStatic;IIS-HttpCompressionDynamic;
    IIS-WebServerManagementTools;IIS-ManagementConsole;IIS-IIS6ManagementCompatibility;
    IIS-Metabase;IIS-WMICompatibility;WAS-WindowsActivationService;WAS-ProcessModel;
    WAS-NetFxEnvironment;WAS-ConfigurationAPI;WCF-HTTP-Activation;
    WCF-NonHTTP-Activation
    
  9. Vérifiez que les fonctionnalités de Windows requises sont activées. La commande dans l’étape précédente active toutes les fonctionnalités requises dans la section Services Internet (IIS) de la boîte de dialogue Fonctionnalités de Windows (accessible via la section Programmes du Panneau de configuration). Utilisez les figures 2 et 3 pour vérifier que vous avez activé toutes les fonctionnalités de Windows requises. Si des fonctionnalités sont manquantes dans votre système d’exploitation, revenez à la section Services Internet (IIS) de la boîte de dialogue Fonctionnalités de Windows, puis activez-les.

    Note

    Les figures suivantes représentent une boîte de dialogue Fonctionnalités de Windows sur un ordinateur Windows 7. Elles ont été divisées en deux pour une meilleure lisibilité. La liste des fonctionnalités de Windows est la même dans Windows Vista.

    Figure 2. Première partie de la liste des fonctionnalités de Windows dans Windows 7

    Première partie de la liste des fonctionnalités Windows

    Figure 3. Deuxième partie de la liste des fonctionnalités de Windows dans Windows 7

    Deuxième partie de la liste des fonctionnalités Windows

  10. Redémarrez votre ordinateur pour appliquer les modifications que vous avez apportées aux fonctionnalités de Windows.

Étape 3 : installer SharePoint 2010

  1. Pour installer SharePoint Server 2010 ou SharePoint Foundation 2010, ouvrez une fenêtre d’invite de commandes, puis tapez ce qui suit depuis l’invite de commandes :

    c:\SharePointFiles\Setup.exe
    
  2. Acceptez les termes du contrat de licence logiciel Microsoft.

  3. Dans la page Choisir l’installation voulue, cliquez sur Autonome pour installer tous les éléments sur une station de travail de développement.

    Figure 4. Choix du type d’installation

    Choix du type d’installation

  4. Si des erreurs se produisent lors de l’installation, consultez le fichier journal. Pour y accéder, ouvrez une fenêtre d’invite de commandes, puis tapez les commandes suivantes depuis l’invite de commandes. Le fichier journal s’affiche à la fin de la liste des répertoires.

    cd %temp%
    dir /od *.log
    
    ConseilConseil

    Un lien vers le fichier journal apparaît également lorsque l’installation est terminée.

  5. Une fois l’installation terminée, vous êtes invité à démarrer l’Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint. Si vous utilisez une instance locale de Microsoft SQL Server 2008, installez Microsoft SQL Server 2008 KB 970315 x64 avant de démarrer l’Assistant. Si votre environnement de développement utilise une instance distante de Microsoft SQL Server 2008 ou qu’elle possède une installation préexistante de Microsoft SQL Server 2008 à laquelle le package KB 970315 x64 a déjà été appliqué, cette étape n’est pas nécessaire. Une fois l’Assistant ouvert, procédez comme suit :

    1. Installez SQL Server 2008 KB 970315 x64.

    2. Au terme de l’installation de Microsoft SQL Server 2008 KB 970315 x64, terminez l’Assistant.

  6. Vous pouvez aussi choisir de ne pas exécuter l’Assistant en désactivant la case à cocher Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint et en fermant la boîte de dialogue indiquant que l’installation est terminée. Installez SQL Server 2008 KB 970315 x64, puis démarrez manuellement l’Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint en ouvrant une fenêtre d’invite de commandes et en exécutant la commande suivante :

    C:\Program Files\Common Files\Microsoft Shared\Web Server Extensions\14\BIN\psconfigui.exe
    
Note AttentionAttention

L’Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint peut échouer si vous utilisez un ordinateur joint à un domaine, mais non connecté à un contrôleur de domaine. Si vous constatez cet échec, connectez-vous à un contrôleur de domaine directement ou par le biais d’une connexion de réseau privé virtuel ou connectez-vous avec un compte local disposant de droits administrateur sur l’ordinateur.

Une fois l’Assistant Configuration terminé, le nouveau site SharePoint s’affiche.

Figure 5. Nouveau site SharePoint

Nouveau site SharePoint

Étape 4 : installer Visual Studio 2010 et la documentation pour développeurs

  1. Installez Visual Studio 2010.

  2. Téléchargez et installez le Kit de développement logiciel (SDK) Microsoft SharePoint 2010 (éventuellement en anglais).

Étape 5 : créer des Images Hyper-V à partir de votre système installé

Après avoir configuré un environnement de développement de travail sur un ordinateur hôte physique, vous pouvez stocker votre installation en tant qu’ordinateur virtuel de manière à ce que d’autres utilisateurs puissent s’en servir, ou vous pouvez réutiliser cette « nouvelle » installation à une date ultérieure. Vous pouvez également configurer un environnement de développement sur un ordinateur virtuel nouvellement créé. Le rôle Hyper-V (éventuellement en anglais) dans Windows Server 2008 Service Pack 2 fournit des outils d’infrastructure et de gestion qui vous permettent de créer plusieurs environnements serveur sur un seul hôte. Pour plus d’informations, voir Prise en main d’Hyper-V : procédure pas à pas de l’installation initiale aux scénarios courants (éventuellement en anglais). Pour obtenir un script Windows PowerShell utile qui vous permet de créer un disque dur virtuel à partir d’une image Windows Server 2008 existante, voir Script PowerShell Install-WindowsImage (éventuellement en anglais) dans MSDN Code Gallery.

Si vous utilisez Windows 7, vous pouvez également créer un disque dur virtuel sur lequel SharePoint est installé dans Windows Hyper-V, puis configurer Windows 7 avec BDCEdit.exe afin qu’il démarre directement le système d’exploitation sur le disque dur virtuel. Il en résulte une amélioration des performances, car la couche de virtualisation n’est pas présente. Cela vous permet également d’utiliser des disques durs virtuels de différenciation (disques durs virtuels contenant uniquement les éléments qui diffèrent d’une installation de base unique), ce qui économise l’espace disque et facilite la restauration des modifications. Voir Déployer Windows sur un disque dur virtuel avec démarrage natif pour en savoir plus sur ce type de configuration.

Si vous choisissez de créer une installation serveur unique sur un ordinateur virtuel, les exigences en termes de mémoire standard s’appliquent toujours. Votre ordinateur virtuel nécessite au moins 2 Go (de préférence 4 Go) de mémoire RAM. La virtualisation vous donne également la possibilité de créer une batterie de serveurs comprenant plusieurs machines. Dans une installation de SharePoint Server 2010 dans une batterie de serveurs, chaque ordinateur nécessite au moins 1,5 Go (de préférence 2 Go) de mémoire RAM. Vous pouvez exécuter une infrastructure de domaine entièrement fonctionnelle sur une installation telle que la suivante :

  • Deux ordinateurs virtuels, chacun avec 2 Go de mémoire RAM

  • Contrôleur de domaine et Microsoft SQL Server 2008 en cours d’exécution sur un ordinateur

  • SharePoint Server 2010 et deux applications Web (y compris l’administration centrale) en cours d’exécution sur un autre ordinateur

Voir aussi

Autres ressources

Nouveautés dans SharePoint Server 2010

Nouveautés de SharePoint Foundation 2010