Nouveautés d’Office 2010 pour les professionnels de l’informatique

 

S’applique à : Office 2010

Dernière rubrique modifiée : 2016-11-29

Microsoft Office 2010 offre de nouvelles fonctionnalités et améliorations pour aider les administrateurs informatiques à configurer, valider, déployer et protéger leurs installations Office. Cet article décrit certains des changements dans ces domaines :

Dans cet article :

  • Vérificateur d'accessibilité

  • Virtualisation des applications

  • Co-création

  • Licences et activation en volume

  • Office 2010 éditions 64 bits

  • Changements de l’Outil de personnalisation Office

  • Office Web Apps

  • Changements sur le plan de la sécurité

  • SharePoint Workspace 2010

  • Guides interactifs Silverlight

  • Modifications apportées à l'interface utilisateur

  • Ressources supplémentaires

Vérificateur d’accessibilité

Le Vérificateur d’accessibilité est une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de créer du contenu Office accessible aux personnes handicapées. Intégré à Word, Excel et PowerPoint, le Vérificateur d’accessibilité signale les problèmes qui peuvent entraver la lecture du contenu. En outre, les organisations et les organismes publics qui doivent veiller à la conformité du contenu destiné à leurs employés peuvent configurer des paramètres de stratégie de groupe afin de spécifier les problèmes d’accessibilité qui doivent être signalés.

Pour plus d’informations sur le Vérificateur d’accessibilité, voir les ressources suivantes :

Virtualisation des applications

Microsoft Application Virtualization (App-V) est une autre méthode de déploiement d’Office 2010. La virtualisation transforme les applications en services virtualisés, disponibles via le réseau, qui ne sont pas installés sur l’ordinateur des utilisateurs. Les applications sont automatiquement fournies sur l’ordinateur des utilisateurs lorsque ces derniers en ont besoin.

Grâce à l’utilisation conjointe d’App-V et d’Office 2010, vous pouvez livrer rapidement la dernière version de Microsoft Office sans avoir à vous soucier de conflits d’application ou des délais de productivité pour les utilisateurs. Le déploiement d’Office 2010 avec App-V 4.6 (actuellement en version Bêta) inclut la nouvelle prise en charge de l’intégration avec les produits et technologies SharePoint, la Recherche d’Outlook et Microsoft OneNote 2010. App-V 4.6 est prévu pour 2010.

App-V réduit considérablement les tests de régression et d’interopérabilité, ainsi que l’effet sur les utilisateurs pendant les mises à niveau d’application, l’application de correctifs et les arrêts des droits d’utilisateur sur les applications car les redémarrages et désinstallations ne sont plus nécessaires.

Pour plus d’informations sur Microsoft Application Virtualization, voir le Guide de planification et de déploiement du système Application Virtualization (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=156611\&clcid=0x40).

Co-création

La co-création simplifie la collaboration en permettant à plusieurs utilisateurs de travailler de façon productive sur la même présentation sans empiéter sur le travail d’un autre utilisateur ni verrouiller les autres utilisateurs. Cette fonctionnalité ne nécessite aucune configuration supplémentaire au niveau du serveur et est mise en œuvre par défaut pour les documents stockés dans Microsoft SharePoint Server 2010. La co-création est prise en charge dans Word 2010, PowerPoint 2010 et OneNote 2010. La co-création de classeurs Excel 2010 dans SharePoint est prise en charge par le biais de Microsoft Excel Web App, qui est fourni avec Microsoft Office Web Apps.

Pour plus d’informations sur la co-création, voir les ressources suivantes :

Licences et activation en volume

Microsoft intègre les technologies d’activation de produit dans les produits suivants vendus via le canal de distribution des licences en volume : Windows Vista, Windows 7, Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, et maintenant Office 2010. L’activation du produit est la vérification auprès du fabricant que le logiciel est authentique et que la clé du produit n’est pas compromise. Elle établit une relation entre la clé du produit et une installation particulière de ce logiciel sur un périphérique.

Les types d’activation incluent le détaillant, le volume et le fabricant de systèmes (OEM) et requièrent généralement des étapes interactives avec l’utilisateur ou l’informaticien, par exemple pour entrer une clé du produit inscrite sur l’emballage, ou contacter un serveur en réseau ou un centre de service téléphonique. Les technologies et les outils d’activation varient selon les canaux de distribution du logiciel (détaillant, volume et OEM).

La politique de Microsoft exige l’activation de toutes les éditions d’Office 2010. Cela inclut celles acquises via un programme de licences en volume. Cette exigence s’applique à Office 2010, que les ordinateurs sur lesquels il s’exécute soient physiques ou virtuels.

Pour activer Office 2010 avec les technologies d’activation, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes :

  • Service Gestionnaire de clés (KMS) : ce service utilise une clé hôte KMS pour activer un ordinateur hôte KMS et établir un service d’activation local dans votre environnement. Office 2010 se connecte à l’hôte KMS local pour l’activation.

  • Clé d’activation multiple (MAK) : à l’aide de cette clé, les clients activent Office 2010 en ligne via les serveurs d’activation hébergés sur le site de Microsoft ou par téléphone.

  • Une combinaison KMS et MAK.

Pour plus d’informations sur les technologies d’activation d’Office, voir Vue d’ensemble de l’activation en volume d’Office 2010 et le Guide de démarrage rapide de l’activation en volume pour Office 2010.

Office 2010 éditions 64 bits

Les processeurs 64 bits sont en passe de devenir le système standard, des serveurs aux ordinateurs de bureau. Les systèmes 64 bits peuvent utiliser davantage de mémoire virtuelle et physique que les processeurs 32 bits. Les utilisateurs peuvent ainsi travailler avec des ensembles de données beaucoup plus volumineux qu’auparavant pour analyser et résoudre des problèmes de calculs complexes. Office 2010 introduit les versions 64 bits natives des produits Office pour tirer parti de la capacité accrue des processeurs 64 bits. Cette capacité supplémentaire n’est requise que pour les utilisateurs d’Office qui travaillent sur des feuilles de calcul Microsoft Excel supérieures à 2 Go, par exemple. La version 32 bits d’Office 2010 offre la même fonctionnalité et est compatible avec les compléments 32 bits ; c’est pour cela qu’Office 2010 installe par défaut la version 32 bits.

Pour des informations sur les systèmes d’exploitation pris en charge, les scénarios pris en charge, le processus d’installation et des considérations relatives au déploiement d’Office 2010 64 bits, voir Éditions 64 bits d’Office 2010.

Changements de l’Outil de personnalisation Office

L’Outil de personnalisation Office (OPO) est principalement utilisé par les administrateurs pour personnaliser l’installation de Microsoft Office 2010 (et de Microsoft Office System 2007). Il fait partie du programme d’installation et est l’outil recommandé pour la plupart des personnalisations. Il est disponible seulement avec les versions à licence en volume d’Office 2010, notamment Microsoft Office Professionnel Plus 2010. Pour déterminer si une installation d’Office 2010 est une édition à licence en volume, vérifiez si le disque d’installation d’Office 2010 contient un dossier nommé Admin. Si le dossier Admin existe, le disque est une édition à licence en volume ; dans le cas contraire, le disque est une édition commerciale.

Vous pouvez exécuter l’OPO en tapant setup.exe /admin à la ligne de commande à la racine du point d’installation réseau qui contient les fichiers sources d’Office 2010 ; par exemple, \\server\share\Office14\setup.exe /admin.

Pour plus d’informations sur l’OPO, voir Outil de personnalisation Office dans Office System 2010.

La version Office 2010 fournit les nouvelles fonctionnalités suivantes :

  • Deux versions de l’Outil de personnalisation Office, propres à l’architecture, sont disponibles : l’une pour Office 2010 32 bits, l’autre pour Office 2010 64 bits. La version 64 bits de l’Outil de personnalisation Office prend en charge les éditions clientes 64 bits d’Office 2010 et fournit la même interface utilisateur, les mêmes fonctions et les mêmes paramètres OPA que la version 32 bits. Les fichiers de l’OPO sont stockés dans le dossier Admin sous les dossiers x86 (32 bits) et x64 (64 bits), respectivement.

    Pour des informations sur Office 2010 64 bits, voir Éditions 64 bits d’Office 2010.

  • Une fonctionnalité Importation permet aux administrateurs d’importer des mises à jour de personnalisation (.msp) de l’OPO 32 bits dans la version 64 bits de l’OPO et des mises à jour .msp de l’OPO 64 bits dans la version 32 bits de l’OPO. Cela permet aux administrateurs d’environnements mixtes (32 bits et 64 bits) de procéder aux personnalisations de l’installation une seule fois. Pour plus d’informations, voir Importer un fichier de personnalisation de l’installation d’Office 2010.

  • Prise en charge de l’ajout de plusieurs comptes de messagerie Microsoft Outlook

Office Web Apps

Microsoft Office Web Apps est un compagnon en ligne pour Microsoft Word, Excel et PowerPoint. Il permet aux utilisateurs d’afficher, partager et travailler ensemble sur des documents avec d’autres utilisateurs en ligne sur des ordinateurs personnels, sur des téléphones mobiles et sur le Web. Les clients professionnels disposant d’une licence pour Microsoft Office 2010 par le biais d’un programme de licence en volume peuvent exécuter Office Web Apps sur site sur un serveur qui exécute Microsoft SharePoint Foundation 2010 ou Microsoft SharePoint Server 2010. Office Web Apps est également accessible par le biais de Windows Live.

Pour plus d’informations sur Office Web Apps, voir la page consacrée à Office Web Apps (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=198026\&clcid=0x40).

Changements sur le plan de la sécurité

Grâce à plusieurs nouveaux contrôles de sécurité dans Office 2010, les informaticiens peuvent renforcer plus facilement la défense contre les menaces sans restreindre la productivité des travailleurs de l’information. Cinq parmi ces nouveaux contrôles fournissent des contre-mesures pour renforcer et réduire la surface d’attaque et atténuer les failles de sécurité. Citons notamment :


  • Prise en charge de la prévention d’exécution des données (DEP) pour les applications Office   Technologie matérielle et logicielle qui renforce la surface d’attaque en empêchant l’exécution des virus et des vers qui exploitent les vulnérabilités de dépassement de mémoire tampon.


  • Validation des fichiers Office   Composant logiciel d’Office qui contribue à réduire la surface d’attaque en analysant les fichiers pour détecter les exploits de format avant leur ouverture dans une application.


  • Paramètres de blocage des fichiers étendus   Série de paramètres de stratégie de groupe qui contribuent à réduire la surface d’attaque en fournissant un contrôle plus spécifique sur les types de fichiers auxquels les applications peuvent accéder.


  • Bit d’arrêt ActiveX d’Office   Fonctionnalité Office que les administrateurs peuvent utiliser pour empêcher l’exécution de contrôles ActiveX spécifiques dans des applications Office.


  • Mode protégé   Environnement de bac à sable (sandbox) qui contribue à limiter les attaques en permettant aux utilisateurs d’avoir un aperçu des fichiers non approuvés ou potentiellement dangereux dans une visionneuse sécurisée.

En plus de ces nouveaux contrôles, Office 2010 offre plusieurs améliorations de la sécurité qui renforcent davantage la surface d’attaque en assurant l’intégrité et la confidentialité des données. Citons notamment :

  • Souplesse de chiffrement pour Microsoft Excel 2010, Microsoft PowerPoint 2010 et Microsoft Word 2010.

  • Prise en charge de l’horodatage approuvé pour les signatures numériques.

  • Contrôle et mise en œuvre de la complexité des mots de passe liés aux domaines.

  • Améliorations de renforcement du chiffrement.

  • Améliorations pour le mot de passe de modification de fonctionnalité.

  • Vérification de l’intégrité des fichiers chiffrés.

Office 2010 offre également plusieurs améliorations de la sécurité ayant un effet direct sur la productivité des travailleurs de l’information. Des améliorations dans l’interface utilisateur de la barre des messages, un modèle d’approbation qui rappelle aux utilisateurs les décisions d’approbation, les paramètres de l’interface utilisateur du Centre de gestion de la confidentialité, et la gestion des identités uniques sont quelques exemples des nouvelles fonctionnalités qui rendent moins intrusives les décisions et les actions des travailleurs de l’information concernant la sécurité. De plus, la plupart des nouveaux contrôles de renforcement de la sécurité peuvent être gérés via des paramètres de stratégie de groupe. Cela facilite la mise en œuvre et la maintenance de l’architecture de la sécurité de votre organisation.

Pour plus d’informations sur la sécurité pour Office 2010, voir Présentation de la sécurité pour Office 2010 et Planifier la sécurité pour Office 2010.

SharePoint Workspace 2010

Microsoft SharePoint Workspace 2010 est une application cliente qui permet de synchroniser facilement des contributions en ligne et hors connexion avec des bibliothèques et des listes SharePoint. S’ils disposent d’une connexion Internet et d’une autorisation en écriture à un site SharePoint, les utilisateurs de SharePoint Workspace peuvent créer des espaces de travail de site personnels sur leurs ordinateurs. Ces espaces de travail leur permettent de mettre à jour localement le contenu de bibliothèques et de listes et de le synchroniser aisément avec le site. SharePoint Workspace propose également des espaces de travail de collaboration entre homologues qui synchronisent le contenu entre les membres invités. SharePoint Workspace 2010 prend en charge plusieurs choix d’espace de travail et est plus étroitement intégré aux processus SharePoint que son prédécesseur, à savoir Office Groove 2007.

Pour plus d’informations sur SharePoint Workspace 2010, voir Vue d’ensemble de SharePoint Workspace 2010.

Guides interactifs Silverlight

Les guides interactifs qui sont disponibles avec Office 2010 fonctionnent avec Microsoft Silverlight. Ces guides interactifs fournissent des menus simulés des versions précédentes d’Office. Lorsque les utilisateurs cliquent sur les commandes de ces menus, les guides leur montrent où ces commandes se situent dans le Ruban ou dans le mode Backstage d’Office 2010. Nous vous recommandons de déployer Silverlight avec Office 2010 si votre organisation souhaite utiliser les guides interactifs.

Pour plus d’informations sur les guides interactifs Silverlight, voir les ressources suivantes :

Modifications apportées à l’interface utilisateur

Office 2010 s’appuie sur les bases établies dans Microsoft Office System 2007 en incluant le Ruban dans toutes les applications Office et en ajoutant une nouvelle fonctionnalité associée au Ruban, le mode Microsoft Office Backstage.

L’interface utilisateur Office Fluent optimise le rendement et les possibilités de découverte en organisant les commandes en onglets et en regroupant les commandes associées. Vous pouvez personnaliser le Ruban et le nouveau mode Backstage en utilisant le modèle d’extensibilité du Ruban appelé RibbonX.

Pour plus d’informations sur l’interface utilisateur d’Office 2010, voir les ressources suivantes :

Ressources supplémentaires

Pour plus d’informations sur les modifications spécifiques à l’application, sur la compatibilité des applications dans Office 2010 et sur les outils permettant de préparer la migration vers Office 2010, voir les ressources suivantes :

Pour plus d’informations sur les modifications qui ont été apportées à l’architecture dans Microsoft Office System 2007 pour les administrateurs qui ne connaissent pas cette version du produit, voir Modifications de l’installation introduites dans Office System 2007.