Commande nscontrol disable

Mis à jour : 5 décembre 2005

Désactive l'instance, l'application ou le composant Microsoft SQL Server Notification Services spécifié.

Syntaxe

nscontrol disable 
    [-nologo]
    [-help]
    [<component> [...n ]]
        -name instanceName
    [-server databaseServer]
    [-application applicationName]
    [-sqlusername sqlUserName -sqlpassword sqlPassword]

< component > ::=
    -events [systemName]
    | -generator
    | -distributor [systemName]
    | -subscriptions
    | -subscribers 

Arguments

  • -nologo
    Supprime les informations de produit et de version qui s'affichent lorsque vous exécutez une commande nscontrol.
  • -help
    Affiche la syntaxe de la commande.
  • <component>
    Représente un composant à désactiver. Vous pouvez spécifier zéro ou plusieurs composants lors de l'exécution de nscontrol disable.

    Si vous ne spécifiez pas de composant, tous les composants de l'instance ou de l'application sont désactivés. Si vous spécifiez un composant mais pas de nom d'application avec l'argument -application, tous les composants correspondants dans toutes les applications hébergées par l'instance sont désactivés.

    <component> peut prendre l'un des arguments suivants :

    Argument Description

    -distributor [systemName]

    Désactive la distribution pour l'instance ou l'application. Si vous spécifiez un nom de système de serveur de distribution, seuls les serveurs de distribution sur ce système sont désactivés. Sinon, tous les serveurs de distribution pour l'instance ou l'application sont désactivés.

    -events [systemName]

    Désactive les fournisseurs d'événements hébergés de l'instance ou l'application. Si vous spécifiez un nom de système, seuls les fournisseurs d'événements hébergés sur ce système sont désactivés. Sinon, tous les fournisseurs d'événements hébergés pour l'instance ou l'application sont désactivés.

    -generator

    Désactive le générateur.

    -subscriptions

    Désactive la gestion d'abonnement.

    -subscribers

    Désactive la gestion d'abonnement pour l'instance de Notification Services.

  • -nameinstanceName
    Spécifie le nom de l'instance affectée par nscontrol disable. Si vous spécifiez l'argument -name sans spécifier -application ou un composant, nscontrol désactive toutes les applications et tous les composants de l'instance.

    Pour plus d'informations sur l'utilisation de l'argument -name avec l'argument -server, consultez -server.

  • -serverdatabaseServer
    Spécifie le nom du serveur qui héberge les bases de données d'instance et d'application. Si vous utilisez une instance nommée de SQL Server pour héberger les bases de données, vous devez spécifier le nom du serveur et le nom de l'instance en utilisant le format <servername>\<instancename>.

    Lorsque vous exécutez nscontrol disable sur un système où l'instance a précédemment été inscrite à l'aide de la commande nscontrol register, utilisez l'argument -name mais pas l'argument -server. L'utilitaire nscontrol détermine le nom de l'instance SQL Server en lisant les informations de Registre de l'instance.

    Lorsque vous exécutez nscontrol disable sur un système où l'instance n'est pas inscrite, vous devez utiliser les arguments -name et -server, car l'utilitaire nscontrol a besoin du nom de l'instance Notification Services et du nom de l'instance SQL Server pour localiser la base de données d'instance.

    Lorsque vous spécifiez l'argument -server, l'utilitaire nscontrol ignore toute valeur de Registre pour l'instance.

  • -applicationapplicationName
    Spécifie le nom de l'application dans laquelle vous désactivez un ou plusieurs composants. Si vous ne spécifiez pas de nom d'application, les composants sont désactivés pour toutes les applications hébergées par l'instance.
  • -sqlusernamesqlUserName
    Spécifie le nom d'ouverture de session de SQL Server utilisé pour établir une connexion à SQL Server.

    Si vous utilisez l'authentification SQL Server pour la connexion à SQL Server, spécifiez le nom d'ouverture de session avec cet argument. Spécifiez également un mot de passe avec l'argument -sqlpassword.

    Si vous utilisez l'authentification Windows, ne spécifiez pas les arguments -sqlusername et -sqlpassword.

    ms162841.note(fr-fr,SQL.90).gifImportant :
    Utilisez si possible l'authentification Windows.
  • -sqlpasswordsqlPassword
    Spécifie le mot de passe associé au nom d'ouverture de session -sqlusername. Cet argument doit être utilisé avec l'argument -sqlusername.

Notes

La commande nscontrol disable attribue aux composants spécifiés l'état Désactiver la mise en attente en mettant à jour une valeur dans une base de données. L'état de l'instance est stocké dans la base de données d'instance. L'état des composants individuels est stocké dans la base de données d'application.

Lorsque vous exécutez nscontrol disable, Notification Services diffuse la modification d'état souhaitée à tous les composants. L'état change de « Désactiver la mise en attente » à « Désactivé » une fois que tous les composants en cours d'exécution ont répondu à la modification. À l'exception des composants d'abonné et d'abonnement, l'instance doit être exécutée afin que les états de composants changent de Désactiver la mise en attente à Désactivé. Cependant, la modification de l'état depuis Activer la mise en attente à Désactivé ou Désactiver la mise en attente à Activé n'impose pas que le service soit en cours d'exécution, car ces actions annulent simplement une opération en attente.

Après que nscontrol disable a modifié la base de données, il affiche l'état actuel de l'instance, des applications et des composants. Pour les descriptions des valeurs d'état, consultez Affichage de l'état des instances, des applications et des composants.

Lorsqu'un moteur (généralement le service Windows NS$instance_name) démarre, il détermine où il s'exécute (son nom d'hôte), puis compare cette valeur à la valeur SystemName de chaque serveur de distribution, fournisseur d'événements hébergé et générateur. Si le nom d'hôte correspond à la valeur SystemName, le service vérifie l'état du composant. Si le composant est activé, il s'exécute sur le serveur. Si un composant est désactivé, il n'est pas en cours d'exécution.

Pendant que le service est en cours d'exécution, il vérifie la base de données toutes les 30 secondes pour déterminer l'état des fournisseurs d'événements hébergés, du générateur et des serveurs de distribution. Par conséquent, si vous modifiez l'état de l'un de ces composants, la prise en compte de cette modification peut prendre jusqu'à 30 secondes.

L'état des abonnés et des abonnements est stocké sur le serveur de base de données et les objets de gestion d'abonnement vérifient cet état avant d'effectuer des opérations d'abonnement ou d'abonné.

Autorisations

Le compte utilisé pour exécuter nscontrol disable, ou l'ID de connexion SQL Server spécifié par l'argument -sqlusername, peut obtenir les autorisations nécessaires en tant que membre du rôle de base de données NSAdmin dans des bases de données d'application et d'instance spécifiques. Les membres du rôle de base de données db_owner et des rôles de serveur fixes sysadmin et dbcreator peuvent aussi exécuter nscontrol disable.

Le compte doit également être autorisé à exécuter les fichiers binaires de Notification Services. Cette autorisation est octroyée aux membres des groupes Administrateurs et SQLServerNotificationServicesUser Windows.

Exemples

A. Désactivation de l'intégralité d'une instance de Notification Services

Cet exemple désactive l'intégralité d'une instance de Notification Services, nommée StockInstance. La commande nscontrol utilise l'authentification Windows pour la connexion à SQL Server. L'instance doit être inscrite sur l'ordinateur où vous exécutez la commande.

nscontrol disable -name StockInstance

B. Désactivation d'une seule application

L'exemple suivant désactive tous les composants de l'application Stock hébergée par l'instance StockInstance de Notification Services. La commande nscontrol utilise l'authentification Windows pour la connexion à SQL Server. L'instance doit être inscrite sur l'ordinateur où vous exécutez la commande.

nscontrol disable -name StockInstance -application Stock

C. Désactivation de tous les fournisseurs d'événements hébergés

L'exemple suivant désactive la collecte de tous les événements de toutes les applications dans l'instance StockInstance de Notification Services. La commande nscontrol utilise l'authentification Windows pour la connexion à SQL Server. L'instance doit être inscrite sur l'ordinateur où vous exécutez la commande.

nscontrol disable -name StockInstance -events

D. Désactivation d'une instance à partir d'un ordinateur d'administration

Si vous exécutez nscontrol disable à partir d'un ordinateur où l'instance StockInstance n'est pas inscrite, vous devez fournir le nom de l'instance SQL Server à l'aide de l'argument -server. L'exemple suivant indique comment désactiver une instance lorsque les bases de données se trouvent sur une instance SQL Server nommée nsuetest. La commande nscontrol utilise l'authentification Windows pour la connexion à SQL Server.

nscontrol disable -name StockInstance -server nsuetest

E. Désactivation d'une instance à l'aide de l'authentification SQL Server

ms162841.note(fr-fr,SQL.90).gifImportant :
Utilisez si possible l'authentification Windows.

Cet exemple désactive l'intégralité d'une instance Notification Services, nommée StockInstance. La commande nscontrol utilise l'authentification SQL Server pour la connexion à SQL Server. L'instance doit être inscrite sur l'ordinateur où vous exécutez la commande.

nscontrol disable -name StockInstance -sqlusername SqlUser 
    -sqlpassword sQl-P@sWd

Voir aussi

Référence

Utilitaire nscontrol

Autres ressources

Activation et désactivation d'instances, d'applications ou de composants

Aide et Informations

Assistance sur SQL Server 2005

Historique des modifications

Version Historique

5 décembre 2005

Nouveau contenu :
  • Informations supplémentaires relatives au groupe SQLServerNotificationServicesUser Windows.