Surveillance et réponse aux événements

L'Agent SQL Server peut surveiller les événements et répondre automatiquement à ces derniers, par exemple des messages de SQL Server, des conditions de performances particulières et des événements WMI (Windows Management Instrumentation).

Dans cette section

À propos de la surveillance et de la réponse aux événements

Les réponses automatiques aux événements sont appelées alertes. Vous pouvez définir une alerte sur un ou plusieurs événements pour spécifier la façon dont vous voulez que l'Agent SQL Server y réponde lorsqu'ils se produisent. Une alerte peut répondre à un événement en notifiant un administrateur ou en exécutant un travail, ou les deux. Une alerte peut également transmettre un événement au journal des applications Microsoft Windows d'un autre ordinateur. Par exemple, vous pouvez spécifier qu'un opérateur soit notifié immédiatement si un événement de gravité 19 se produit. En définissant des alertes, les administrateurs de bases de données peuvent surveiller et gérer plus efficacement SQL Server.

L'Agent SQL Server ne répond qu'aux événements pour lesquels une alerte a été définie. La méthode qu'utilise l'Agent SQL Server pour surveiller les événements dépend du type d'événement.

Lorsqu'une alerte de l'Agent SQL Server est définie sur un compteur de performance, l'Agent SQL Server le surveille directement. Pour un événement WMI, l'Agent SQL Server inscrit une requête d'événement pour cet événement.

Pour répondre aux messages de SQL Server, l'Agent SQL Server surveille le journal des applications Windows. L'Agent SQL Server ne peut répondre qu'aux messages qui apparaissent dans ce journal. Par défaut, SQL Server enregistre les événements suivants dans le journal des applications Windows :

  • Erreurs sysmessages dont le niveau de gravité est supérieur ou égal à 19.

    Si vous souhaitez également journaliser des erreurs sysmessages particulières dont le niveau de gravité est inférieur à 19, utilisez la procédure stockée sp_altermessage pour désigner ces erreurs comme étant « toujours journalisées ».

  • Toute instruction RAISERROR appelée à l'aide de la syntaxe WITH LOG.

    RAISERROR WITH LOG est la méthode conseillée pour écrire dans le journal des applications Windows à partir d'une instance de SQL Server. Pour plus d'informations sur l'instruction RAISERROR, consultez Utilisation de RAISERROR.

  • Tout événement d'application consigné dans le journal à l'aide de xp_logevent.

    Note

    La journalisation des événements d'applications consomme de l'espace et peut conduire le journal des applications Windows à dépasser sa taille maximale. Assurez-vous que la taille du journal des applications Windows est suffisante pour éviter la perte d'informations liées aux événements SQL Server.

Lorsque SQL Server journalise un message, le service SQL Server Agent compare le message aux alertes définies par l'administrateur SQL Server.

Quelle que soit la source de l'événement, le service SQL Server Agent répond à l'événement en exécutant les tâches spécifiées dans l'alerte de cet événement.

Voir aussi

Référence