Nouveautés de Visual Studio 2010 Application Lifecycle Management

Vous pouvez utiliser Visual Studio pour réduire les risques et augmenter la productivité du cycle de vie de votre application.

Cette rubrique décrit les tâches que vous pouvez exécuter à l'aide des fonctions et fonctionnalités nouvelles et améliorées disponibles dans les outils et applications suivants :

  • Visual Studio 2010 Ultimate

  • Visual Studio 2010 Premium

  • Visual Studio Lab Management

  • Microsoft Visual Studio Team Foundation Server 2010

  • Gestionnaire de tests Microsoft

  • contrôle de version Team Foundation

  • Team Foundation Build

  • Team Explorer

  • Team Web Access

Dans cette rubrique

  • Nouveautés du Service Pack 1

  • Installation des composants

  • Planification et suivi de projets à l'aide de Team Foundation Server

  • Modélisation de l'application

  • Utilisation du contrôle de version

  • Développement de l'application

  • Test de l'application

  • Génération et diffusion de l'application

  • Incorporation de la virtualisation

  • Administration de Team Foundation

Vous pouvez utiliser les fonctionnalités fournies dans cette version pour effectuer de nouvelles tâches sur divers rôles d'une équipe de développement de produit.

Concepteurs et développeurs de logiciels

  • Capacité plus importante à comprendre et à modéliser votre application, et à apporter des modifications correspondant aux besoins des utilisateurs

  • Déboguer une application plus rapidement avec IntelliTrace, uniquement disponible dans Microsoft Visual Studio Ultimate.

  • Afficher l'impact d'une modification de code proposée sur le test à l'aide de l'analyse de l'impact de test

  • Créer et permettre d'accéder aux environnements virtuels multicouches lors du développement et du test unitaire d'applications à l'aide de Visual Studio Lab Management

  • Appliquer les mêmes outils de cycle de vie à votre code de base de données que ceux que vous appliquez à votre code d'application

  • Collecter et analyser les données de performances d'accès concurrentiel et notamment les données relatives aux conflits de ressources dans les applications multithread, à l'activité des threads sur les ordinateurs multicœurs, à l'état des threads individuels dans le temps, à la migration de threads et à d'autres informations qui utilisent les outils de profilage.

Testeurs et gestionnaires de contrôle qualité

  • Créer des plans, suites, configurations et cas de test avec des étapes de test individuelles à l'aide de la nouvelle application pour testeurs, appelée Gestionnaire de tests Microsoft

  • Rassembler les informations de diagnostic lors du test et les ajouter automatiquement à un bogue

  • Enregistrer les étapes du test manuel et les relire pendant une série de tests future

  • Créer des tests automatisés de l'interface utilisateur

  • Créer des environnements virtuels qui définissent l'ensemble de rôles requis pour exécuter une application spécifique

  • Exécuter des tests 64 bits

  • Émuler différents environnements réseau

Utilisateurs de contrôle de version

  • Visualiser les fusions d'ensemble de modifications et les hiérarchies de branche

  • Utiliser des étiquettes et résoudre des conflits plus rapidement et plus facilement

  • Dans l'historique d'un élément, afficher des informations détaillées sur l'effet de modifications fusionnées

  • Utiliser la nouvelle commande de restauration pour éliminer l'effet d'un ou plusieurs ensembles de modifications sur un élément

Utilisateurs de builds

  • Déployer un système de génération pour de petits projets ou des projets logiciels d'entreprise et les mettre rapidement à l'échelle selon les exigences en se basant sur de nouvelles options de topologie de génération

  • Utiliser plus efficacement vos ressources de build en installant des pools d'agents de build

  • Définir rapidement des builds qui peuvent exécuter les tâches les plus courantes

  • Créer des processus de génération très personnalisés qui se basent sur les fonctionnalités de Windows Workflow Foundation

  • Continuer à utiliser vos builds héritées, qui sont adaptées automatiquement et préparées pour une utilisation dans Team Foundation Server 2010  

  • Protéger votre équipe des modifications qui entraînent l'arrêt de la build via l'archivage contrôlé et les builds privées

  • Activer les fonctionnalités telles que le débogage d'historique en définissant la publication des données de symbole dans votre build

  • Afficher un rapport détaillé sur une build en cours ou terminée, puis utiliser le rapport pour prendre des mesures supplémentaires

Chefs de projet et membres de l'équipe

  • Définir des spécifications et créer des hiérarchies de tâche à l'aide d'Microsoft Excel, d'Microsoft Project, de Team Explorer ou de Team Web Access

  • Planifier et suivre les projets agiles à l'aide du modèle de processus pour Microsoft Solutions Framework (MSF) for Agile Software Development v5.0 à jour et des classeurs Excel

  • Créer des relations de traçabilité entre les spécifications, tâches et résultats des tests pour suivre efficacement l'implémentation et le test des spécifications

  • Suivre la progression et les indicateurs clés à l'aide de nouveaux rapports et de tableaux de bord et tirer parti d'une génération facilitée de rapports Excel à partir de requêtes d'élément de travail

Administrateurs

  • Simplifier la gestion des projets d'équipe qui partagent les mêmes ressources et la planification à l'aide de collections de projets d'équipe

  • Examiner l'état de composants Team Foundation, ajouter et supprimer des applications Web SharePoint qui hébergent des portails de projet d'équipe et gèrent des collections de projets d'équipe à l'aide de la console Administration de Team Foundation

Nouveautés du Service Pack 1 (SP1)

L'installation du SP1 pour Visual Studio 2010 ou du SP1 pour Team Foundation Server 2010 vous permet d'accéder aux fonctionnalités nouvelles ou améliorées décrites dans le tableau suivant :

Rubriques

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Planification et suivi de projets

  • Combler le retard au niveau de la collaboration entre PMO (Project Management Office) et les équipes de développement de logiciels. En installant le SP1 et le pack de fonctionnalités pour Team Foundation Server et Project Server Integration, chaque équipe peut gérer et suivre les données qui l'intéressent.

  • Ajouter et mettre à jour des champs globaux pour un projet d'équipe ou une collection de projets d'équipe en utilisant un flux de travail global.

  • Trier des listes d'arborescence à la fois dans la fenêtre des résultats d'une requête et dans Microsoft Excel.

  • Débloquer le traitement de l'entrepôt de données en raison de conflits de schéma.

Modélisation de l'application : affichez des éléments de couche liée dans des éléments de travail.

Remarque importanteImportant
Pour qu'une liaison bidirectionnelle soit possible entre les éléments de travail et les éléments de modèle, Pack de fonctionnalités de visualisation et de modélisation Microsoft Visual Studio 2010 ou Microsoft Visual Studio 2010 Feature Pack 2 doit être installé.

Développement de l'application : Diagnostics

  • Le débogueur prend désormais en charge Internet Information Services (IIS) Express.

  • IntelliTrace prend désormais en charge le débogage 64 bits.

  • IntelliTrace prend désormais en charge le flux de travail et les projets qui utilisent des contrôles WebPart.

Par défaut, IntelliTrace n'enregistre plus de fichiers journaux IntelliTrace (.iTrace) après la fermeture de Visual Studio. Vous pouvez modifier le comportement par défaut pour permettre à IntelliTrace d'enregistrer tous les fichiers journaux, ou vous pouvez enregistrer manuellement les fichiers journaux IntelliTrace, comme décrit dans la section Enregistrement de fichiers journaux de la rubrique Collecte d'informations relatives à IntelliTrace.

Test de l'application : Tests unitaires

Le SP1 pour Visual Studio 2010 ajoute la prise en charge de base suivante pour les tests unitaires qui ciblent le .NET Framework 3.5 : Par conséquent, vous pouvez désormais tester les applications que vous avez créées avec des produits SharePoint 2010.

  • Les fonctionnalités suivantes permettent aux développeurs d'écrire des tests unitaires et des tests d'intégration pour les applications qui ciblent le .NET Framework 3.5, y compris les applications que vous avez créées avec des produits SharePoint 2010 :

    • Vous pouvez créer des projets de tests unitaires et les cibler sur le .NET Framework 3.5.

    • Vous pouvez exécuter des tests unitaires qui ciblent le .NET Framework 3.5 à partir du SP1 pour Visual Studio 2010 sur votre ordinateur local.

    • Vous pouvez exécuter des tests unitaires qui ciblent le .NET Framework 3.5 en utilisant MSTest.exe à partir d'une invite de commandes.

    • Vous pouvez exécuter des tests unitaires sur un agent de build dans le cadre d'une génération.

  • La version cible par défaut du .NET Framework dans des projets de test est le .NET Framework 4. Si vous mettez à niveau des projets de test à partir de Visual Studio 2008, ils sont mis à niveau pour cibler le .NET Framework 4 par défaut. Vous pouvez modifier les propriétés du projet et cibler de nouveau le projet de manière explicite sur le .NET Framework 3.5.

    RemarqueRemarque
    Dans le .NET Framework 3.5, le multi-ciblage est pris en charge pour des projets de test qui contiennent uniquement des tests unitaires.Le .NET Framework 3.5 ne prend pas en charge d'autre type de test, tel que le test codé de l'interface utilisateur ou le test de charge.Le re-ciblage est bloqué pour les types de test autres que les tests unitaires.
  • L'exécution de tests du .NET Framework 3.5 est prise en charge uniquement dans l'adaptateur hôte par défaut. Elle n'est pas prise en charge dans l'adaptateur hôte ASP.NET. Les applications ASP.NET qui doivent fonctionner dans le contexte du serveur de développement ASP.NET doit être compatible avec le .NET Framework 4.

  • La prise en charge de la collecte de données est désactivée lorsque vous exécutez des tests qui prennent en charge le multi-ciblage de .NET Framework 3.5. Vous pouvez exécuter la couverture du code à l'aide des outils en ligne de commande dans Visual Studio.

  • Les tests unitaires qui utilisent le .NET Framework 3.5 ne peuvent pas s'exécuter sur un ordinateur distant.

Test de l'application : Tests codés de l'interface utilisateur

Les tests codés de l'interface utilisateur prennent désormais en charge Windows Internet Explorer 9, mais avec certaines limitations.

Génération de l'application : Fenêtre des résultats de la génération

Quelques améliorations apportées à la fenêtre d'affichage des résultats de génération permettent d'augmenter les performances lors de la consignation d'un grand nombre de messages :

  • Dans le résumé de la page d'affichage des résultats de génération, pas plus de cinq messages correspondant aux types suivants apparaissent : erreurs, avertissements, erreurs d'analyse statique et avertissements d'analyse statique. Si plus de cinq messages sont consignés, vous pouvez cliquer sur un lien pour les afficher dans le fichier journal MSBuild.

  • Dans le journal de la page d'affichage des résultats de génération, pas plus de 50 messages correspondant aux types suivants apparaissent : erreurs, avertissements, erreurs d'analyse statique et avertissements d'analyse statique. Si plus de 50 messages sont consignés, vous pouvez cliquer sur un lien pour les afficher dans le fichier journal MSBuild.

Installation des composants

Rubriques

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Pour plus d'informations, consultez le site Web Microsoft Centre de développement Visual Studio.

Gestion du cycle de vie des applications avec Visual Studio 2010 :

  • Visual Studio Team System Database Edition : les fonctionnalités qui faisaient auparavant partie de Visual Studio Team System 2008 Database Edition sont maintenant incluses dans Visual Studio Professional, Microsoft Visual Studio Premium et Visual Studio Ultimate.

  • Visual Studio Team Explorer : l'application cliente s'installe avec chaque produit dans Visual Studio. 

Pour plus d'informations, consultez la rubrique suivante sur le site Web Microsoft : Guide d'installation de Team Foundation (page éventuellement en anglais).

Visual Studio Team Foundation Server 2010 :

  • Installation simplifiée : vous pouvez procéder à l'installation sur les systèmes d'exploitation clients à l'aide d'une version incluse de SQL Server Express.

  • Options d'installation flexibles : vous pouvez choisir d'utiliser produits SharePoint ou la fonctionnalité de création de rapports.

  • Team Web Access : Team Web Access est automatiquement installé et configuré lorsque vous installez Team Foundation Server.

Planification et suivi de projets à l'aide de Team Foundation Server

Rubriques

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Planification des projets :

  • Planification du travail, assignation des ressources et création des hiérarchies de tâches :

    • Créer des hiérarchies de tâches et maintenir des relations entre les tâches dans Team Foundation Server à l'aide d'Microsoft Excel et d'Microsoft Project

    • Afficher et modifier des relations hiérarchiques dépendantes et imbriquées dans une vue graphique

    • Gérer votre journal des travaux en souffrance de produit et planifier des itérations à l'aide des nouveaux classeurs Excel définis pour la planification avec le nouveau modèle de processus MSF for Agile Software Development v5.0. Vous pouvez utiliser ces classeurs pour mieux équilibrer la charge de votre équipe et suivre la progression des itérations de projet.

  • Affichage et suivi des relations et dépendances existant entre les éléments de travail :

    • Suivre les erreurs de code et la couverture des tests avec une meilleure intégration du suivi des éléments de travail grâce à Gestionnaire de tests et Test Runner. Cette intégration inclut l'implémentation de nouveaux types d'éléments de travail tels que les cas de test et les étapes partagées ainsi que les types de liens associés définis pour les modèles de processus MSF (Microsoft Solutions Framework).

    • Consulter les listes d'éléments de travail connexes selon leurs relations liées à l'aide d'une requête de lien direct

    • Collaborer plus efficacement dans et entre les projets d'équipe en définissant des dépendances d'élément de travail

    • Définir des relations un-à-plusieurs en liant un élément de travail à plusieurs éléments de travail en une seule action

  • Meilleure intégration de Team Web Access à Team Foundation Server : créer et mettre à jour des éléments de travail ; créer des relations entre les éléments de travail ; afficher des tableaux de bord, des rapports et des états de la build ; accomplir la plupart des tâches prises en charge par Team Explorer à l'aide de Team Web Access.

  • MSF for Agile Software Development v5.0 : la version la plus récente du modèle de processus MSF for Agile Software Development dispose d'un nouvel ensemble de types d'éléments de travail, de types de lien, de rapports et de documents qui permettent de mieux s'adapter au fonctionnement des équipes Agile. Pour une meilleure visibilité de la progression du projet, les tableaux de bord intégrés indiquent si le nombre de bogues augmente ou baisse, ainsi que la vitesse à laquelle les bogues sont corrigés, créés et fermés.

  • MSF for CMMI (Capability Maturity Model Integration) Process Improvement v5.0 : la version la plus récente du modèle de processus pour CMMI fournit un ensemble mis à jour de types d'éléments de travail, de rapports et de tableaux de bord afin de prendre en charge les équipes qui se concentrent sur le travail d'amélioration de processus.

  • Organisation et gestion de l'accès aux requêtes d'équipe : créer des requêtes d'équipe et des hiérarchies imbriquées de sous-dossiers qui contiendront des requêtes d'équipe et spécifier des autorisations d'accès à chacun.

Affichage et suivi de la progression et création de rapports portant sur la totalité de votre porte-documents : vous pouvez identifier des projets problématiques et des tendances à l'aide des fonctionnalités suivantes :

  • Tableaux de bord personnalisables, basés sur les rôles et prédéfinis : pour trouver rapidement des informations importantes sur vos assignations, l'état de votre projet, la qualité du logiciel, la progression des tests et la qualité de la build via l'un des tableaux de bord prédéfinis. Ces tableaux de bord sont définis pour les modèles de processus MSF et utilisent des fonctionnalités disponibles avec les produits SharePoint.

  • Rapports nouveaux et améliorés : affichage et suivi de la progression à l'aide d'un des nombreux rapports prédéfinis. Certains rapports fournis présentent l'état des bogues et les tendances de bogue, les indicateurs de qualité de la build et le résumé de la build, l'avancement et la rapidité, les réactivations, la quantité de travail restante, l'aperçu et la progression des récits et enfin la disponibilité de cas de test et la progression du plan de test. Ces rapports sont définis pour les modèles de processus MSF.

  • Vues de la base de données d'entrepôt : créer facilement des requêtes Transact-SQL pour vos rapports à l'aide des nouvelles vues pour la base de données d'entrepôt. Contrairement aux tables sur lesquelles elles sont basées, ces vues sont conçues pour être utilisées dans les rapports. Elles sont moins susceptibles de changer dans les nouvelles versions.

  • Rapports Excel générés à partir de requêtes d'éléments de travail : créer rapidement des rapports visuels simples à partir d'une requête d'élément de travail. Cette fonctionnalité analyse la requête et crée dans Microsoft Excel des rapports qui sont connectés à la base de données SQL Server Analysis Services.

Intégration au client Office :

  • Conserver les relations de tâches récapitulatives, subordonnées et dépendante dans Microsoft Project pour les éléments de travail stockés dans Team Foundation Server

  • Relations aller-retour successeur-prédécesseur entre Microsoft Project et Team Foundation Server

  • Conserver le format et les formules qui ont été ajoutés aux feuilles de calcul Microsoft Excel connectées aux éléments de travail stockés dans Team Foundation Server  

  • Utiliser la fonction Annuler dans Microsoft Project pour les fichiers qui contiennent des éléments de travail stockés dans Team Foundation Server

Personnalisation et gestion du suivi des éléments de travail :

  • Utiliser les nouveaux contrôles suivants dans les formulaires d'élément de travail pour prendre en charge les scénarios ci-après :

    • Filtre de lien : Contrôler l'ensemble des types de liens qui peuvent être utilisés pour lier des types d'éléments de travail. Vous pouvez également spécifier les champs de colonne par défaut affichés pour les liens dans un formulaire d'élément de travail.

    • Étiquette de lien hypertexte : Attacher un lien hypertexte au texte informatif ou à une étiquette de champ.

    • Étiquette autonome : Fournir du texte informatif sans l'associer à un champ quelconque. Vous pouvez éventuellement attacher un lien hypertexte à une partie de texte ou à la totalité de celui-ci.

    • Contenu Web : affichez le contenu d'un URI ou un contenu HTML dans un formulaire d'élément de travail. Éventuellement, vous pouvez appliquer des actions conditionnelles basées sur la valeur d'un autre champ.

  • Générer des rapports flexibles et prendre en charge l'intégration dans les projets d'équipe de manière plus complète via le regroupement de types d'éléments de travail par catégorie

  • Prendre en charge des spécifications particulières de traçabilité via la personnalisation des types de lien

  • Supprimer de façon définitive des éléments de la base de données de suivi des éléments de travail

Modélisation de l'application

Rubriques

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Graphiques de dépendance et navigateur de l'architecture :

  • Générer des graphiques de dépendance à partir du code source dans une solution Visual Studio ou du code compilé pour visualiser les relations et les domaines fonctionnels du code. Visual Studio Premium prend en charge les versions en lecture seule de ces graphiques.

  • Utiliser le Navigateur de l'architecture pour parcourir les relations dans le code et se concentrer sur les zones d'intérêt.

Diagrammes de séquence basés sur le code :

  • Générer des diagrammes de séquence à partir du code pour voir les interactions entre les instances.

  • Communiquer des modifications de la conception via la modification des diagrammes.

Diagrammes de couches :

  • Créer des diagrammes de couches à partir du code pour visualiser ou définir l'architecture logique de votre système. Organiser les classes, espaces de noms, fichiers de code, projets et autres artéfacts dans votre solution Visual Studio en couches logiques et décrire leurs dépendances existantes ou prévues.

  • Valider le code des diagrammes de couches pour appliquer les contraintes architecturales. Inclure la validation de couche dans le cadre du processus d'archivage et de génération afin de détecter les conflits de manière précoce et régulière.

Diagrammes UML (Unified Modeling Language) :

  • Modéliser les besoins des utilisateurs et décrire la conception de votre système à l'aide de diagrammes UML. Visual Studio Ultimate prend en charge les types de diagrammes UML suivants jusqu'à la spécification  UML 2.1.2 : activité, composant, classe, séquence et cas d'usage. Visual Studio Premium prend en charge ces diagrammes en mode lecture seule.

Intégration d'éléments de modèle aux éléments de travail dans Team Foundation Server : organiser les tâches de mise à jour de votre système en créant et liant des éléments de travail aux éléments de modèle. Ce mappage crée une forte relation entre les parties de votre système qui sont en cours de développement et les spécifications qu'ils doivent respecter.

Extensibilité pour les modèles et les diagrammes :

  • Personnaliser les éléments de modèle et de diagramme avec des profils et des stéréotypes.

  • Valider les modèles UML en fonction des contraintes personnalisées pour votre application.

  • Créer des éléments de boîte à outils personnalisés.

  • Générer du code et d'autres artefacts à partir de modèles.

  • Ajouter des commandes de menu et des gestionnaires de mouvements aux diagrammes UML, qui peuvent mettre à jour le modèle et générer des fichiers.

  • Empaqueter et distribuer ces extensions dans une extension Visual Studio (VSIX).

Utilisation du contrôle de version

Rubriques

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Affichage d'un diagramme interactif des fusions : à partir d'un fichier, d'un ensemble de modifications, d'une branche ou d'un élément de travail, vous pouvez extraire rapidement un diagramme qui affiche chaque fusion d'un ensemble de modifications. Vous pouvez ainsi voir où et quand la fusion a été effectuée. Vous pouvez également utiliser le diagramme pour exécuter des tâches courantes. Par exemple, vous pouvez fusionner un ensemble de modifications en faisant glisser l'ensemble de modifications vers une branche où l'ensemble de modifications est requis.

Affichage d'un diagramme interactif de votre hiérarchie de branche : ce diagramme peut aider les membres de l'équipe à comprendre la hiérarchie de branche de votre projet d'équipe, à obtenir des informations détaillées sur chaque branche et à initialiser des actions classiques telles que des fusions.

Résolution des conflits de fichier dans la fenêtre Modifications en attente : la fenêtre Modifications en attente vous permet de résoudre plus rapidement et plus facilement des conflits de fichier.

Affichage des fusions dans l'historique d'un fichier : lorsque vous consultez l'historique d'un fichier, vous pouvez voir les informations détaillées de chaque fusion qui a provoqué des modifications du fichier. Ces informations incluent la branche d'où provient la fusion et les date et heure de la fusion. Vous pouvez également afficher et analyser les détails relatifs à l'ensemble de modifications dans lequel les modifications ont été apportées.

Gestion des étiquettes : la nouvelle fenêtre Étiquette permet d'accéder à des outils qui simplifient l'application, la modification, la suppression et la gestion des étiquettes.

Restauration : vous pouvez utiliser la commande tf rollback pour supprimer l'impact d'un ou plusieurs ensembles de modifications sur un élément.

Développement de l'application

Note

Les fonctionnalités qui faisaient auparavant partie de Team System 2008 Database Edition sont maintenant incluses dans Visual Studio, Visual Studio Premium et Visual Studio Ultimate. 

Rubriques

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Débogage plus rapide du code avec IntelliTrace : IntelliTrace, disponible dans Visual Studio Ultimate, accroît l'efficacité du débogage en réduisant le temps nécessaire à la reproduction et au diagnostic d'une erreur dans le code. Contrairement au débogueur standard, qui affiche l'état du système à un moment donné, IntelliTrace capture et enregistre ce que l'application fait au fil du temps. Lorsqu'une erreur se produit, vous pouvez à tout moment consulter l'état du système depuis le démarrage jusqu'au moment de l'erreur.

En outre, étant donné que les testeurs peuvent enregistrer une session de débogage d'historique dans l'environnement dans lequel un bogue s'est produit, IntelliTrace réduit les risques de ne pas pouvoir reproduire un bogue.

Gestion des modifications de la base de données : les fonctionnalités qui faisaient auparavant partie de Visual Studio Team System 2008 Database Edition sont maintenant incluses dans Visual Studio, Visual Studio Premium et Visual Studio Ultimate. Par conséquent, vous pouvez appliquer les mêmes outils de cycle de vie à votre code de base de données que celui que vous appliquez à votre code d'application.

  • Les informations spécifiques relatives aux autres fournisseurs de bases de données seront publiées sur le site Web Microsoft dès que ces fournisseurs seront disponibles. Ces fournisseurs ne sont pas inclus dans Visual Studio et doivent être installés séparément.

Prise en charge des fournisseurs de schémas de base de données d'autres sociétés : vous pouvez ajouter des fournisseurs de bases de données d'autres sociétés pour gérer les modifications apportées aux serveurs de base de données autres que SQL Server. Les extensions de fonctionnalité spécifiques dépendent des fournisseurs de bases de données. Par exemple, d'autres fournisseurs de bases de données peuvent prendre en charge différents types d'opérations de refactorisation de base de données.

Amélioration de la qualité du code à l'aide des outils d'analyse du code : vous pouvez vous concentrer sur les objectifs de qualité critiques grâce aux ensembles de règles applicables au code managé pour organiser des règles d'analyse du code et des stratégies d'archivage.

Tests à jour grâce à l'analyse de l'impact des tests : vous pouvez consulter une liste des manuels et tests unitaires affectés par vos modifications du code cibles à l'aide de l'analyse de l'impact des tests. Lorsque vous effectuez ces tests, la liste de tests est mise à jour et affiche uniquement les tests restants. Suite aux modifications supplémentaires du code, la liste de tests unitaires est mise à jour. Elle est également mise à jour suite aux tests exécutés sur le serveur.

Cela vous permet également de prédire de nombreux problèmes d'archivage potentiels qui auraient été intégrés dans votre build et seraient restés non détectés.

Analyse des performances de l'application à l'aide du profileur de code :

  • Profil des performances JScript côté client dans les applications Web

  • Se concentrer sur son propre code dans les vues et les rapports de données du profileur à l'aide du filtre par défaut Uniquement mon code

  • Profiler le comportement concurrentiel du thread et du traitement à l'aide des nouveaux modes de profilage qui détectent les conflits de ressources et fournissent des données sur l'interaction des threads pour les ordinateurs multiprocesseurs et les applications multithread.

  • Comprendre et modifier plus facilement vos données de profilage grâce aux nouvelles fonctionnalités graphiques du mode Résumé amélioré et du nouveau mode Informations relatives à la fonction

  • Comprendre l'effet des appels de fonction ADO.NET en incluant les données d'interaction entre couches dans vos sessions de profilage

  • Profiler sur les ordinateurs 64 bits et les serveurs virtuels

  • Choisir le runtime .NET Framework à profiler dans les scénarios côte à côte

  • Isoler rapidement les problèmes de performances à l'aide des règles de performance du profileur et de vos règles personnalisées

Débogage à distance des applications MPI (Message Passing Interface) qui s'exécutent sur un cluster HPC Windows : vous pouvez utiliser le débogueur de cluster MPI pour simplifier le débogage de plusieurs processus coopératifs qui s'exécutent sur un cluster distant. L'utilisation du débogueur de cluster MPI vous permet de déployer facilement les fichiers requis sur des nœuds de cluster, d'ouvrir le débogueur distant sur chaque nœud de cluster et de nettoyer une fois la session de débogage terminée.

Test de l'application

Pour les testeurs, de nombreuses nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées à Visual Studio 2010. Vous pouvez désormais planifier votre effort de test. Pour ce faire, vous pouvez créer des plans, suites, configurations et cas de test avec des étapes de test individuelles à l'aide de la nouvelle application destinée aux testeurs, appelée Gestionnaire de tests Microsoft, comme le montre l'illustration suivante. Ces artefacts font maintenant partie de votre projet d'équipe.

   

Démarrer le Gestionnaire de tests Microsoft

   

Le testeur bénéficie de la possibilité de rassembler les informations de diagnostic lorsque vous exécutez des tests et de l'ajout automatique de ces informations à un bogue. Le testeur peut collecter les détails des actions effectuées lorsque vous exécutez un cas de test manuel. Ces détails peuvent être utilisés ultérieurement pour accélérer le test manuel.

Les fonctionnalités de test dans Visual Studio 2010 sont assurées par trois produits :

  • Visual Studio Test Professional : il s'adresse principalement au testeur généraliste qui souhaite créer des cas de test manuel, les exécuter et consulter les résultats dans le cadre d'un plan de test. Ce produit inclut la nouvelle application appelée Gestionnaire de tests Microsoft. Ce produit peut être installé rapidement et facilement sur l'ordinateur de test sur lequel le testeur souhaite exécuter ses tests. Vous pouvez également exécuter des tests automatisés à partir de Gestionnaire de tests Microsoft si un test automatisé est associé à un cas de test à l'aide des fonctionnalités de l'un des deux produits suivants.

    Note

    Visual Studio 2010 ne fait pas partie de Test Professional.

  • Visual Studio 2010 Premium : les utilisateurs de ce produit peuvent créer des tests unitaires et des tests automatisés d'interface utilisateur pour une application. Les tests créés peuvent être exécutés à partir de Microsoft Visual Studio 2010, d'une invite de commandes ou de Team Foundation Build, ou encore être associés à un cas de test et exécutés à partir d'un plan de test à l'aide de Gestionnaire de tests Microsoft.

    Note

    Gestionnaire de tests Microsoft ne fait pas partie de Visual Studio 2010 Premium.

  • Visual Studio 2010 Ultimate : ce produit contient toutes les fonctionnalités de test de Visual Studio 2010. Il inclut Gestionnaire de tests Microsoft, qui fournit les fonctionnalités de planification, de création et d'exécution de cas de test. Les utilisateurs peuvent également créer et exécuter des tests unitaires, des tests automatisés d'interface utilisateur, des tests de charge, des tests de performances Web, des tests génériques et des tests ordonnés à l'aide de Microsoft Visual Studio 2010. Ces tests automatisés peuvent être exécutés à partir de Microsoft Visual Studio 2010, d'une invite de commandes ou de Team Foundation Build, ou encore être associés à un cas de test et exécutés à partir d'un plan de test à l'aide de Gestionnaire de tests Microsoft.

Note

Si vous souhaitez exécuter des tests de charge et simuler plusieurs utilisateurs, vous devez également acheter une licence utilisateur virtuel.

Rubriques

Remarques concernant le produit

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Visual Studio Test Professional

ou

Visual Studio 2010 Ultimate

Définition de votre effort de test : vous pouvez facilement définir votre effort de test pour une itération spécifique dans votre projet et mesurer votre progression à l'aide d'une nouvelle application pour les testeurs, appelée Gestionnaire de tests. Vous pouvez créer des plans, suites, configurations et cas de test pour définir les tests requis.

Visual Studio Test Professional

ou

Visual Studio 2010 Ultimate

Création et exécution de tests manuels : vous pouvez créer des cas de test manuel qui contiennent des étapes de test individuelles à l'aide de Gestionnaire de tests. Chaque étape de test inclut une action à exécuter et peut spécifier un résultat attendu. Vous pouvez exécuter ces tests et marquer chaque étape comme réussie ou non réussie au fur et à mesure des actions sur votre application en test.

Vous pouvez également créer des étapes partagées qui sont communes à plusieurs cas de test, afin de réduire le temps nécessaire à la création des étapes de test ainsi que les coûts de maintenance en cours.

Visual Studio Test Professional

ou

Visual Studio 2010 Ultimate

Enregistrement des étapes de test manuel pour lecture : vous pouvez créer des enregistrements d'actions que vous exécutez dans un cas de test manuel. Vous pouvez lire cet enregistrement pour avancer rapidement dans les étapes d'un test afin de vérifier si un bogue a été corrigé.

Visual Studio Test Professional

ou

Visual Studio 2010 Ultimate

ou

Visual Studio 2010 Premium

Création de tests automatisés de l'interface utilisateur : vous pouvez créer des tests automatisés de l'interface utilisateur. Ces tests sont appelés tests codés de l'interface utilisateur. Vous pouvez importer des actions enregistrées et générer du code qui représente vos commandes d'interface utilisateur. Vous pouvez également localiser vos commandes d'interface utilisateur et y exécuter des actions. Vous pouvez ensuite ajouter le code de validation pour vérifier que votre application en test fonctionne correctement.

Pour créer des environnements physiques, vous devez disposer de l'un des produits suivants :

Visual Studio Test Professional

ou

Visual Studio 2010 Ultimate

Vous devez également installer des agents de test et des contrôleurs de test, disponibles dans Microsoft Visual Studio Agents 2010.

Pour créer des environnements virtuels, vous devez disposer de l'un des produits suivants :

Visual Studio Test Professional avec MSDN

ou

Visual Studio 2010 Ultimate avec MSDN

Pour les ordinateurs virtuels que vous créez avec Lab Management, vous devez installer, selon les besoins, des agents lab, des agents de test, des agents de build et des contrôleurs de test disponibles dans Microsoft Visual Studio Agents 2010.

Création d'environnements de test physiques ou virtuels à utiliser pour déployer votre application ou exécuter vos tests : Vous pouvez créer des environnements physiques ou virtuels qui contiennent l'ensemble des rôles nécessaires à l'exécution d'une application spécifique et des ordinateurs que vous pouvez utiliser pour chaque rôle.

Visual Studio Test Professional

ou

Visual Studio 2010 Ultimate

Collecte des données de diagnostic ou affectation de votre ordinateur de test et ajout simplifié des données recueillies à un bogue : lorsque vous exécutez un test manuel avec Test Runner, vous pouvez maintenant enregistrer une vidéo du cas de test ou enregistrer les actions dans un fichier journal. Vous pouvez ajouter des commentaires et des fichiers tels que des captures d'écran lorsque vous exécutez le test. De plus, pour les tests sur les applications dans des environnements virtuels, vous pouvez prendre des instantanés de l'environnement et les joindre au bogue.

Lorsque vous exécutez les tests, vous pouvez également collecter les données de trace de diagnostic (appelées données IntelliTrace), les données de couverture du code ou les données d'analyse de l'impact du test. Vous pouvez demander à votre ordinateur d'émuler un réseau spécifique ou vous pouvez créer votre propre adaptateur de données de diagnostic personnalisé.

Si un test échoue, vous pouvez créer un bogue à l'aide de Test Runner. Ce bogue est automatiquement renseigné à l'aide des données que vous avez collectées. Ainsi, un développeur peut rechercher toutes les informations nécessaires pour corriger l'erreur.

Visual Studio Test Professional

ou

Visual Studio 2010 Ultimate

ou

Visual Studio 2010 Premium

Regroupement des tests automatisés à l'aide des catégories de test : vous pouvez maintenant regrouper vos tests automatisés à l'aide de catégories de test, qui sont plus flexibles que les listes de tests.

Génération et diffusion de l'application

Rubriques

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Flexibilité accrue en termes de personnalisation, modification et mise à l'échelle de votre système de génération : que votre organisation soit une petite start-up avec des besoins simples ou une grande entreprise complexe, vous pouvez concevoir une topologie de système de génération qui répondra à vos besoins actuels. Lorsque votre base de code se développe et que votre équipe grandit, vous pouvez rapidement et facilement mettre votre système de génération à l'échelle, un ordinateur de génération (physique ou virtuel) à la fois.

Flexibilité accrue de Team Foundation Build pour une meilleure productivité de vos développeurs et testeurs de logiciels. Par exemple, les agents de build peuvent être regroupés et partagés pour la totalité d'une collection de projets d'équipe pour garantir une utilisation efficace des ressources matérielles de votre système de génération.

Les pools d'agents de build sont gérés par une nouvelle entité appelée contrôleur de build. Les builds en file d'attente ne sont plus bloquées en attendant qu'un agent de build unique soit disponible. Le contrôleur de build délègue le travail à un agent de build disponible qui répond à ces spécifications.

Création et modification aisées des définitions de build : vous pouvez utiliser le modèle par défaut pour obtenir rapidement une définition de build qui effectue les tâches de génération les plus courantes telles que la compilation du code, l'exécution des tests et l'enregistrement des fichiers binaires. Vous pouvez revenir à la définition de build et la modifier à l'aide de la même interface utilisateur simple.

Création d'un processus de génération personnalisé à l'aide de Windows Worfkflow Designer : vous pouvez créer un processus de génération personnalisé à l'aide de Windows Workflow Designer.

Prise en charge complète des définitions de build héritées : vous pouvez utiliser le modèle de mise à niveau pour continuer à utiliser les genres d'objets de build suivants :

  • Définitions de build créées à l'aide de Visual Studio Team System 2008 Team Foundation Server.

  • Types de build créés à l'aide de Visual Studio 2005 Team Foundation Server.

Archivage contrôlé et builds privées : les arrêts de build peuvent empêcher votre équipe de progresser pendant que vous diagnostiquez et corrigez le problème. Vous pouvez définir une définition de build d'archivage contrôlé pour protéger tout ou partie de votre code base des arrêts de build. Lorsque l'archivage contrôlé est activé, les modifications qui affectent votre build sont automatiquement stockées sur support externe et une build de ce jeu de réservations est mise en file d'attente. Les modifications seront soumises au contrôle de version si la génération réussit.

Vos développeurs peuvent également mettre en file d'attente une build privée de leurs modifications du code avant d'essayer de les archiver.

Publication de données sur le serveur de symboles : vous pouvez configurer votre définition de build pour qu'elle publie des données de symboles afin d'activer des fonctions telles qu'IntelliTrace.

Rapports améliorés de builds en cours ou terminées : lorsque vous double-cliquez sur une build en cours ou terminée dans l'Explorateur de builds, le système affiche une vue détaillée, et dans laquelle la navigation est aisée, des données affichées dans une interface utilisateur riche qui vous aide à exécuter des actions. Par exemple :

  • Dans de nombreux cas, les erreurs sont affichées sous forme de liens hypertexte sur lesquels vous pouvez cliquer pour afficher le fichier.

  • Dans le rapport, vous pouvez cliquer sur un lien ou sélectionner un élément de menu pour ouvrir le dossier de dépôt, estimer la qualité de la build et même supprimer la build.

  • Dans un graphique des builds récentes issues de la même définition de build, vous pouvez consulter des résultats tels que l'heure de l'exécution de la build et la réussite ou non de la build pour chacune des builds. Vous pouvez également cliquer sur une barre dans le graphique pour ouvrir le rapport d'une build terminée.

Incorporation de la virtualisation

Visual Studio Lab Management vous permet de créer, d'assigner et de suivre des environnements virtuels à utiliser dans votre lab virtuel. Ces environnements peuvent être utilisés pour le développement, le déploiement et le test d'applications.

Rubriques

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Création d'environnements multicouches pour le développement et la pré-production de votre application : vous pouvez rapidement créer des environnements virtuels contenant plusieurs ordinateurs virtuels pour l'exécution de tests unitaires lors du codage d'une application ou pour l'exécution de tests fonctionnels lorsque vous testez cette dernière. Vous créez ces environnements à partir d'ordinateurs virtuels et de modèles valides qui spécifient le rôle pour lequel chaque ordinateur virtuel est utilisé dans votre environnement virtuel. Cela permet de réduire le temps d'installation des ordinateurs et d'augmenter la durée du test. Vous pouvez également créer des copies d'environnements sans conflits de nom à l'aide de l'isolement réseau.

Déploiement automatique des applications dans des environnements virtuels : vous pouvez utiliser Windows Workflow pour déployer automatiquement de nouvelles builds de votre application sur des ordinateurs virtuels et effectuer des tests de vérification.

Utilisation d'environnements virtuels pour le renseignement des bogues et la reproduction des bogues dans votre application : les testeurs peuvent exécuter des tests sur les environnements virtuels, et, lorsqu'ils découvrent un problème complexe, joindre des instantanés de l'environnement au bogue. Les développeurs peuvent ensuite se connecter à l'instantané de l'environnement dans lequel le bogue a été détecté afin de le reproduire plus facilement.

Administration de Team Foundation

Rubriques

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Console Administration de Team Foundation : vous pouvez consulter l'état des serveurs qui hébergent les services d'application et la base de données de configuration, ajouter ou supprimer des applications Web SharePoint pour l'hébergement de portails de projets d'équipe et gérer des collections de projets d'équipe.

Applications Web SharePoint : vous pouvez utiliser plusieurs applications Web SharePoint pour l'hébergement des sites Web servant de portails de projets d'équipe.

Collections de projets : vous pouvez regrouper des projets dont les besoins ou objectifs sont semblables, ou qui partagent des groupes d'utilisateurs, ressources du serveur et un calendrier de maintenance.

Ajout de serveurs aux déploiements existants : vous pouvez utiliser plusieurs serveurs qui exécutent SQL Server pour l'hébergement des bases de données pour votre déploiement. Si un programme d'équilibrage de charge de réseau (NLB) est installé et configuré dans votre déploiement, vous pouvez ajouter plus de serveurs de couche Application pour équilibrer de façon transparente la charge entre les serveurs dans les déploiements à grande échelle.

Mise à jour automatique des champs d'élément de travail qui stockent des noms de personnes : vous pouvez mettre à jour le nom d'un membre de l'équipe dans Active Directory, la modification est répercutée automatiquement dans les champs d'élément de travail correspondants lors de la synchronisation suivante. La propagation automatique des modifications de nom est effectuée dans les éléments de travail, les historiques d'élément de travail, les requêtes et les notifications d'alertes.

Voir aussi

Concepts

Visual Studio Application Lifecycle Management

Historique des modifications

Date

Historique

Motif

Mars 2011

Des informations relatives aux nouveautés du Service Pack 1 ont été ajoutées.

Améliorations apportées aux informations.