Options de démarrage du service moteur de base de donnéesDatabase Engine Service Startup Options

Les options de démarrage désignent certains emplacements de fichiers nécessaires lors du démarrage et spécifient certaines conditions applicables à l'échelle du serveur.Startup options designate certain file locations needed during startup, and specify some server wide conditions. La plupart des utilisateurs n'ont pas besoin de spécifier d'options de démarrage, à moins de dépanner le Moteur de base de donnéesDatabase Engine ou d'avoir un problème inhabituel et que le support technique de SQL ServerSQL Server ne leur demande d'utiliser une option de démarrage.Most users do not need to specify startup options unless you are troubleshooting the Moteur de base de donnéesDatabase Engine or you have an unusual problem and are directed to use a startup option by SQL ServerSQL Server Customer Support.

Avertissement

Toute utilisation incorrecte des options de démarrage peut affecter les performances du serveur et empêcher le démarrage de SQL ServerSQL Server .Improper use of startup options can affect server performance and can prevent SQL ServerSQL Server from starting.

À propos des options de démarrageAbout Startup Options

Lorsque vous installez SQL ServerSQL Server, le programme d'installation inscrit un ensemble d'options de démarrage par défaut dans le Registre de MicrosoftMicrosoft Windows.When you install SQL ServerSQL Server, Setup writes a set of default startup options in the MicrosoftMicrosoft Windows registry. Vous pouvez utiliser ces options de démarrage pour spécifier un autre fichier de base de données master, un autre fichier journal de base de données master ou un autre fichier journal des erreurs.You can use these startup options to specify an alternate master database file, master database log file, or error log file. Si le Moteur de base de donnéesDatabase Engine ne peut pas localiser les fichiers nécessaires, SQL ServerSQL Server ne démarre pas.If the Moteur de base de donnéesDatabase Engine cannot locate the necessary files, SQL ServerSQL Server will not start.

Il est possible de définir les options de démarrage en utilisant le Gestionnaire de configuration SQL ServerSQL Server.Startup options can be set by using SQL ServerSQL Server Configuration Manager. Pour plus d’informations, consultez Configurer les options de démarrage du serveur (SQL Server Configuration Manager).For information, see Configure Server Startup Options (SQL Server Configuration Manager).

Liste des options de démarrageList of Startup Options

Options de démarrage par défautDefault startup options

OptionsOptions DescriptionDescription
-d chemin_du_fichier_master-d master_file_path Représente le chemin d’accès complet au fichier de base de données MASTER (il s’agit généralement de C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL.n\MSSQL\Data\master.mdf).Is the fully qualified path for the master database file (typically, C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL.n\MSSQL\Data\master.mdf). Si vous ne spécifiez pas cette option, les paramètres du Registre existant sont utilisés.If you do not provide this option, the existing registry parameters are used.
e - chemin_du_journal_des_erreurs-e error_log_path Représente le chemin d’accès complet au fichier journal des erreurs (il s’agit généralement de C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL.n\MSSQL\LOG\ERRORLOG).Is the fully qualified path for the error log file (typically, C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL.n\MSSQL\LOG\ERRORLOG). Si vous ne spécifiez pas cette option, les paramètres du Registre existant sont utilisés.If you do not provide this option, the existing registry parameters are used.
l - chemin_du_journal_master-l master_log_path Représente le chemin d’accès complet au fichier journal de la base de données MASTER (il s’agit généralement de C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL.n\MSSQL\Data\mastlog.ldf).Is the fully qualified path for the master database log file (typically C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL.n\MSSQL\Data\mastlog.ldf). Si vous ne spécifiez pas cette option, les paramètres de Registre existants sont utilisés.If you do not specify this option, the existing registry parameters are used.

Autres options de démarrageOther startup options

OptionsOptions DescriptionDescription
-c-c Raccourcit la durée nécessaire au démarrage de SQL ServerSQL Server à partir de l'invite de commandes.Shortens startup time when starting SQL ServerSQL Server from the command prompt. En général, le Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine démarre en tant que service en appelant le gestionnaire de contrôle de services.Typically, the Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine starts as a service by calling the Service Control Manager. Comme Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine ne démarre pas en tant que service pendant le démarrage à partir de l’invite de commandes, vous devez utiliser -c pour ignorer cette étape.Because the Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine does not start as a service when starting from the command prompt, use -c to skip this step.
-f-f Démarre une instance de SQL ServerSQL Server avec une configuration minimale.Starts an instance of SQL ServerSQL Server with minimal configuration. Cette option est utile lorsqu'une valeur de configuration définie (espace mémoire insuffisant, par exemple) a empêché le serveur de démarrer.This is useful if the setting of a configuration value (for example, over-committing memory) has prevented the server from starting. Le démarrage de SQL ServerSQL Server en mode de configuration minimal place SQL ServerSQL Server en mode mono-utilisateur.Starting SQL ServerSQL Server in minimal configuration mode places SQL ServerSQL Server in single-user mode. Pour plus d’informations, consultez la description de l’option -m ci-après.For more information, see the description for -m that follows.
g - mémoire_à_réserver-g memory_to_reserve Spécifie un nombre entier de mégaoctets (Mo) de mémoire que SQL ServerSQL Server conservera disponible pour les allocations de mémoire dans le processus SQL ServerSQL Server , mais en dehors du pool de mémoire de SQL ServerSQL Server .Specifies an integer number of megabytes (MB) of memory that SQL ServerSQL Server will leave available for memory allocations within the SQL ServerSQL Server process, but outside the SQL ServerSQL Server memory pool. La mémoire en dehors du pool de mémoire est la zone utilisée par SQL ServerSQL Server pour le chargement d'éléments, tels que les fichiers .dll des procédures stockées étendues, les fournisseurs OLE DB référencés par les requêtes distribuées et les objets automation référencés dans les instructions Transact-SQLTransact-SQL .The memory outside of the memory pool is the area used by SQL ServerSQL Server for loading items, such as extended procedure .dll files, the OLE DB providers referenced by distributed queries, and automation objects referenced in Transact-SQLTransact-SQL statements. La valeur par défaut est 256 Mo.The default is 256 MB.

Cette option peut faciliter l'ajustement de l'allocation de mémoire, mais uniquement lorsque la mémoire physique dépasse la limite configurée définie par le système d'exploitation sur la mémoire virtuelle disponible pour les applications.Use of this option might help tune memory allocation, but only when physical memory exceeds the configured limit set by the operating system on virtual memory available to applications. L'utilisation de cette option peut s'avérer appropriée avec des configurations de mémoire importantes, dans lesquelles les besoins en utilisation de la mémoire de SQL ServerSQL Server ne sont pas standard et l'espace d'adressage virtuel du processus SQL ServerSQL Server est utilisé dans son intégralité.Use of this option might be appropriate in large memory configurations in which the memory usage requirements of SQL ServerSQL Server are atypical and the virtual address space of the SQL ServerSQL Server process is totally in use. L'utilisation incorrecte de cette option peut mener à des situations dans lesquelles une instance de SQL ServerSQL Server ne démarre pas ou rencontre des erreurs lors de l'exécution.Incorrect use of this option can lead to conditions under which an instance of SQL ServerSQL Server may not start or may encounter run-time errors.

Utilisez la valeur par défaut du paramètre -g , sauf si l’un des avertissements suivants figure dans le journal des erreurs de SQL ServerSQL Server :Use the default for the -g parameter unless you see any of the following warnings in the SQL ServerSQL Server error log:
« Échec de l’allocation d’octets pour la réserve virtuelle : FAIL_VIRTUAL_RESERVE <taille> »"Failed Virtual Allocate Bytes: FAIL_VIRTUAL_RESERVE <size>"
« Échec de l’allocation d’octets pour la réserve virtuelle : FAIL_VIRTUAL_COMMIT <taille> »"Failed Virtual Allocate Bytes: FAIL_VIRTUAL_COMMIT <size>"

Ces messages peuvent indiquer que SQL ServerSQL Server tente de libérer des parties du pool de la mémoire de SQL ServerSQL Server afin de trouver de l'espace pour des éléments tels que les fichiers .dll de procédure stockée étendue ou des objets Automation.These messages might indicate that SQL ServerSQL Server is trying to free parts of the SQL ServerSQL Server memory pool in order to find space for items, such as extended stored procedure .dll files or automation objects. Dans ce cas, envisagez d’augmenter la quantité de mémoire réservée par le commutateur -g .In this case, consider increasing the amount of memory reserved by the -g switch.

L'utilisation d'une valeur inférieure à celle par défaut augmente la quantité de mémoire disponible dans le pool de mémoires géré par le Gestionnaire de mémoire de SQL Server ou les piles de threads ; cela permet de profiter de l'amélioration des performances pour les charges de travail qui ont recours de manière intensive à la mémoire dans les systèmes qui n'utilisent pas de nombreuses procédures stockées étendues, requêtes distribuées ou objets automation.Using a value lower than the default will increase the amount of memory available to the memory pool managed by the SQL Server Memory Manager and thread stacks; this may, in turn, provide some performance benefit to memory-intensive workloads in systems that do not use many extended stored procedures, distributed queries, or automation objects.
-m-m Démarre une instance de SQL ServerSQL Server en mode mono-utilisateur.Starts an instance of SQL ServerSQL Server in single-user mode. Lorsque vous démarrez une instance de SQL ServerSQL Server en mode mono-utilisateur, un seul utilisateur peut se connecter et le processus CHECKPOINT n'est pas démarré.When you start an instance of SQL ServerSQL Server in single-user mode, only a single user can connect, and the CHECKPOINT process is not started. CHECKPOINT garantit l'écriture régulière des transactions terminées de la mémoire cache du disque vers l'unité de base de données.CHECKPOINT guarantees that completed transactions are regularly written from the disk cache to the database device. (Cette option est généralement utilisée si vous rencontrez des problèmes avec des bases de données système qui doivent être réparées). Active l’option sp_configure allow updates.(Typically, this option is used if you experience problems with system databases that should be repaired.) Enables the sp_configure allow updates option. Par défaut, l'option allow updates est désactivée.By default, allow updates is disabled. Le démarrage de SQL ServerSQL Server en mode mono-utilisateur permet à tout membre du groupe Administrateurs local de l'ordinateur de se connecter à l'instance de SQL ServerSQL Server en tant que membre du rôle serveur fixe sysadmin.Starting SQL ServerSQL Server in single-user mode enables any member of the computer's local Administrators group to connect to the instance of SQL ServerSQL Server as a member of the sysadmin fixed server role. Pour plus d’informations, consultez Se connecter à SQL Server lorsque les administrateurs système n’y ont plus accès. Pour plus d’informations sur le mode mono-utilisateur, consultez Démarrer SQL Server en mode mono-utilisateur.For more information, see Connect to SQL Server When System Administrators Are Locked Out. For more information about single-user mode, see Start SQL Server in Single-User Mode.
Nom de l’application -mClient-mClient Application Name Limite les connexions à une application cliente spécifiée.Limits the connections to a specified client application. Par exemple, -mSQLCMD limite les connexions à une connexion unique, laquelle doit s’identifier en tant que programme client SQLCMD.For example, -mSQLCMD limits connections to a single connection and that connection must identify itself as the SQLCMD client program. Utilisez cette option lorsque vous démarrez SQL ServerSQL Server en mode mono-utilisateur et qu'une application cliente inconnue utilise la seule connexion disponible.Use this option when you are starting SQL ServerSQL Server in single-user mode and an unknown client application is taking the only available connection. Utilisez "Microsoft SQL Server Management Studio - Query" pour se connecter à l’éditeur de requête SSMS.Use "Microsoft SQL Server Management Studio - Query" to connect with the SSMS Query Editor. L’option de l’éditeur de requête SSMS ne peut pas être configurée à l’aide de SQL ServerSQL Server Configuration Manager, car il comprend un tiret, qui est un caractère refusé par l’outil.The SSMS Query Editor option cannot be configured by using SQL ServerSQL Server Configuration Manager because it includes the dash character which is rejected by the tool.

Le nom de l'application cliente respecte la casse.Client Application Name is case sensitive. Des guillemets doubles sont requis si le nom de l’application contient des espaces ou des caractères spéciaux.Double quotes are required if the application name contains spaces or special characters.

Exemples lors du démarrage à partir de la ligne de commande :Examples when starting from the command line:

C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL13.MSSQLSERVER\MSSQL\Binn\sqlserver -s MSSQLSERVER -m"Microsoft SQL Server Management Studio - Query"

C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL13.MSSQLSERVER\MSSQL\Binn\sqlserver -s MSSQLSERVER -mSQLCMD

Note de sécurité : N’utilisez pas cette option comme fonctionnalité de sécurité.Security Note: Do not use this option as a security feature. L'application cliente fournit le nom d'application cliente et peut fournir un nom erroné dans la chaîne de connexion.The client application provides the client application name, and can provide a false name as part of the connection string.
-n N'utilise pas le journal des applications Windows pour enregistrer les événements SQL ServerSQL Server .Does not use the Windows application log to record SQL ServerSQL Server events. Si vous démarrez une instance de SQL ServerSQL Server avec -n, nous vous recommandons d’utiliser également l’option de démarrage e - .If you start an instance of SQL ServerSQL Server with -n, we recommend that you also use the -e startup option. Sinon, les événements SQL ServerSQL Server ne seront pas consignés.Otherwise, SQL ServerSQL Server events are not logged.
-s-s Permet de démarrer une instance nommée de SQL ServerSQL Server.Allows you to start a named instance of SQL ServerSQL Server. Si le paramètre -s n’est pas défini, l’instance par défaut va tenter de démarrer.Without the -s parameter set, the default instance will try to start. Vous devez accéder au répertoire BINN de l’instance, dans l’invite de commandes, avant de démarrer sqlservr.exe.You must switch to the appropriate BINN directory for the instance at a command prompt before starting sqlservr.exe. Par exemple, si Instance1 doit utiliser \mssql$Instance1 pour ses fichiers binaires, l’utilisateur doit être dans le répertoire \mssql$Instance1\binn pour démarrer sqlservr.exe -s instance1.For example, if Instance1 were to use \mssql$Instance1 for its binaries, the user must be in the \mssql$Instance1\binn directory to start sqlservr.exe -s instance1.
-T trace#-T trace# Indique qu’une instance de SQL ServerSQL Server doit être démarrée avec un indicateur de trace spécifique (trace#) en vigueur.Indicates that an instance of SQL ServerSQL Server should be started with a specified trace flag (trace#) in effect. Les indicateurs de trace permettent de démarrer le serveur avec un comportement non standard.Trace flags are used to start the server with nonstandard behavior. Pour plus d’informations, consultez Indicateurs de trace (Transact-SQL).For more information, see Trace Flags (Transact-SQL).

Important : Lorsque vous spécifiez un indicateur de trace à l’aide de l’option -T, utilisez un « T » majuscule pour transmettre le numéro de l’indicateur de trace.Important: When specifying a trace flag with the -T option, use an uppercase "T" to pass the trace flag number. Le caractère minuscule « t » est accepté par SQL ServerSQL Server, mais il permet de définir d'autres indicateurs de trace internes qui ne servent qu'aux ingénieurs du support technique de SQL ServerSQL Server .A lowercase "t" is accepted by SQL ServerSQL Server, but this sets other internal trace flags that are required only by SQL ServerSQL Server support engineers. (Les paramètres spécifiés dans la fenêtre de démarrage du Panneau de configuration ne sont pas lus.)(Parameters specified in the Control Panel startup window are not read.)
-x-x Désactive les fonctionnalités d'analyse suivantes :Disables the following monitoring features:
- SQL ServerSQL Server Les compteurs de l’Analyseur de performances- SQL ServerSQL Server performance monitor counters
- Le suivi des statistiques relatives au temps processeur et au taux d’accès au cache- Keeping CPU time and cache-hit ratio statistics
- La collecte d’informations pour la commande DBCC SQLPERF- Collecting information for the DBCC SQLPERF command
- La collecte d’informations pour certaines vues de gestion dynamique- Collecting information for some dynamic management views
- De nombreux points d’événements étendus- Many extended-events event points

Avertissement : Lorsque vous utilisez l’option de démarrage –x, les informations dont vous disposez pour diagnostiquer les problèmes de performance et de fonctionnement avec SQL ServerSQL Server sont considérablement limitées.Warning: When you use the –x startup option, the information that is available for you to diagnose performance and functional problems with SQL ServerSQL Server is greatly reduced.
-E-E Augmente le nombre d'étendues allouées à chaque fichier d'un groupe de fichiers.Increases the number of extents that are allocated for each file in a filegroup. Cette option peut être utile pour les applications d'entrepôt de données qui ont un nombre limité d'utilisateurs exécutant des index ou des analyses de données.This option may be helpful for data warehouse applications that have a limited number of users running index or data scans. Elle ne doit pas être utilisée dans d'autres applications car elle peut diminuer les performances.It should not be used in other applications because it might adversely affect performance. Cette option n'est pas prise en charge dans les versions 32 bits de SQL ServerSQL Server.This option is not supported in 32-bit releases of SQL ServerSQL Server.

Utilisation des options de démarrage pour le dépannageUsing Startup Options for Troubleshooting

Certaines options de démarrage, telles que le mode mono-utilisateur et le mode de configuration minimale, sont principalement utilisées pour le dépannage.Some startup options, such as single-user mode and minimal configuration mode, are principally used during troubleshooting. Le démarrage du serveur à des fins de dépannage avec les options –m ou –f est plus facilement réalisable sur la ligne de commande pendant le démarrage manuel de sqlservr.exe.Starting the server for troubleshooting with the –m or –f options is easiest at the command line, while manually starting sqlservr.exe.

Note

Au moment d’un démarrage de SQL ServerSQL Server avec l’instruction net start, les options de démarrage utilisent une barre oblique (/) au lieu d’un trait d’union (-).When SQL ServerSQL Server is started by using net start, startup options use a slash (/) instead of a hyphen (-).

Utilisation des options de démarrage au cours d'opérations normalesUsing Startup Options During Normal Operations

Il peut être intéressant d'utiliser certaines options de démarrage à chaque fois que vous démarrez SQL ServerSQL Server.You may want to use some startup options every time you start SQL ServerSQL Server. Ces options, telles que –g ou le démarrage avec un indicateur de trace, sont plus facilement mises en œuvre par la configuration des paramètres de démarrage au moyen du Gestionnaire de configuration SQL ServerSQL Server .These options, such as –g or starting with a trace flag, are most easily done by configuring the startup parameters by using SQL ServerSQL Server Configuration Manager. Cet outil enregistre les options de démarrage sous forme de clés du Registre, de sorte que SQL ServerSQL Server démarre toujours en tenant compte des options de démarrage.These tool saves the startup options as registry keys, enabling SQL ServerSQL Server to always start with the startup options.

Prise en charge de la compatibilitéCompatibility Support

Le paramètre -h n’est pas pris en charge dans SQL Server 2017SQL Server 2017.The -h parameter is not supported in SQL Server 2017SQL Server 2017. Ce paramètre a été utilisé dans les versions antérieures des instances 32 bits de SQL ServerSQL Server pour réserver l'espace d'adressage de mémoire virtuelle pour les métadonnées d'ajout de mémoire à chaud lorsque AWE est activé.This parameter was used in earlier versions of 32-bit instances of SQL ServerSQL Server to reserve virtual memory address space for Hot Add memory metadata when AWE is enabled. Pour plus d’informations, consultez Fonctionnalités SQL Server supprimées dans SQL Server 2016.For more information, see Discontinued SQL Server Features in SQL Server 2016.

Configurer l'option de configuration du serveur scan for startup procsConfigure the scan for startup procs Server Configuration Option
Démarrer, arrêter, suspendre, reprendre, redémarrer le moteur de base de données, SQL Server Agent ou le service SQL Server BrowserStart, Stop, Pause, Resume, Restart the Database Engine, SQL Server Agent, or SQL Server Browser Service

Voir aussiSee Also

CHECKPOINT (Transact-SQL) CHECKPOINT (Transact-SQL)
Application sqlservrsqlservr Application