Créer une sauvegarde complète de base de donnéesCreate a Full Database Backup

S’APPLIQUE À : ouiSQL Server nonAzure SQL Database nonAzure SQL Data Warehouse nonParallel Data Warehouse APPLIES TO: yesSQL Server noAzure SQL Database noAzure SQL Data Warehouse noParallel Data Warehouse

Cette rubrique explique comment créer une sauvegarde de base de données complète dans SQL Server 2017SQL Server 2017 à l’aide de SQL Server Management StudioSQL Server Management Studio, de Transact-SQLTransact-SQLou de PowerShell.This topic describes how to create a full database backup in SQL Server 2017SQL Server 2017 using SQL Server Management StudioSQL Server Management Studio, Transact-SQLTransact-SQL, or PowerShell.

Pour obtenir des informations sur la sauvegarde SQL Server dans le service Stockage Blob Azure, consultez Sauvegarde et restauration SQL Server avec le service Stockage Blob Azure et Sauvegarde SQL Server vers une URL.For information on SQL Server backup to the Azure Blob storage service, see SQL Server Backup and Restore with Azure Blob Storage Service and SQL Server Backup to URL.

Limitations et restrictionsLimitations and restrictions

  • L’instruction BACKUP n’est pas autorisée dans une transaction explicite ou implicite.The BACKUP statement is not allowed in an explicit or implicit transaction.
  • Les sauvegardes créées avec une version plus récente de SQL ServerSQL Server ne peuvent pas être restaurées dans les versions antérieures de SQL ServerSQL Server.Backups created by more recent version of SQL ServerSQL Server cannot be restored in earlier versions of SQL ServerSQL Server.

Pour obtenir une vue d’ensemble et approfondir vos connaissances des concepts de sauvegarde et des tâches, consultez Vue d’ensemble de la sauvegarde (SQL Server) avant de continuer.For an overview of, and deeper dive into, backup concepts and tasks, see Backup Overview (SQL Server) before proceeding.

RecommandationsRecommendations

  • À mesure que la taille d’une base de données augmente, les sauvegardes complètes de base de données nécessitent davantage de temps et d’espace de stockage.As a database increases in size, full database backups take more time to complete and require more storage space. Pour les bases de données volumineuses, songez à compléter les sauvegardes complètes avec une série de sauvegardes différentielles de base de données.For large databases, consider supplementing full database backups with a series of differential database backups.
  • Vous pouvez estimer la taille d’une sauvegarde complète de base de données en utilisant la procédure stockée système sp_spaceused .Estimate the size of a full database backup by using the sp_spaceused system stored procedure.
  • Par défaut, chaque opération de sauvegarde réussie ajoute une entrée au journal des erreurs SQL ServerSQL Server et au journal des événements système.By default, every successful backup operation adds an entry in the SQL ServerSQL Server error log and in the system event log. Si vous effectuez régulièrement une sauvegarde, ces messages de réussite s’accumuleront rapidement et vos journaux d’erreurs deviendront énormes.If you back up frequently, these success messages will accumulate quickly, resulting in huge error logs! Cela peut rendre la recherche d’autres messages difficile.This can make finding other messages difficult. Dans ces cas-là, vous pouvez supprimer ces entrées de journaux de sauvegarde en utilisant l’indicateur de trace 3226 si aucun de vos scripts ne dépend de ces entrées.In such cases, you can suppress these backup log entries by using trace flag 3226 if none of your scripts depend on those entries. Pour plus d’informations, consultez Indicateurs de trace (Transact-SQL).For more information, see Trace Flags (Transact-SQL).

SécuritéSecurity

TRUSTWORTHY a la valeur OFF pour une sauvegarde de base de données.TRUSTWORTHY is set to OFF on a database backup. Pour obtenir des informations sur la façon d’affecter la valeur ON à TRUSTWORTHY, consultez Options ALTER DATABASE SET (Transact-SQL).For information about how to set TRUSTWORTHY to ON, see ALTER DATABASE SET Options (Transact-SQL).

À compter de SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x), les options PASSWORD et MEDIAPASSWORD sont suspendues pour la création de sauvegardes.Beginning with SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x), the PASSWORD and MEDIAPASSWORD options are discontinued for creating backups. Vous pouvez toujours restaurer les sauvegardes créées avec des mots de passe.You can still restore backups created with passwords.

AutorisationsPermissions

Les autorisations BACKUP DATABASE et BACKUP LOG reviennent par défaut aux membres du rôle serveur fixe sysadmin et des rôles de base de données fixes db_owner et db_backupoperator.BACKUP DATABASE and BACKUP LOG permissions default to members of the sysadmin fixed server role and the db_owner and db_backupoperator fixed database roles.

Des problèmes de propriété et d'autorisations sur le fichier physique de l'unité de sauvegarde sont susceptibles de perturber une opération de sauvegarde.Ownership and permission problems on the backup device's physical file can interfere with a backup operation. Le service SQL ServerSQL Server doit pouvoir lire et écrire sur l’appareil, ce qui signifie que le compte sous lequel le service SQL ServerSQL Server s’exécute doit avoir des autorisations d’écriture sur l’unité de sauvegarde.The SQL ServerSQL Server service must be able to read and write to the device which means that the account under which the SQL ServerSQL Server service runs must have write permissions to the backup device. Toutefois, sp_addumpdevice, qui ajoute une entrée pour une unité de sauvegarde dans les tables système, ne vérifie pas les autorisations d’accès au fichier.However, sp_addumpdevice, which adds an entry for a backup device in the system tables, does not check file access permissions. Par conséquent, il est possible qu’aucun problème ne se produise sur le fichier physique de l’unité de sauvegarde tant que la ressource physique n’est pas sollicitée lors d’une tentative de sauvegarde ou de restauration.As a result, problems on the backup device's physical file may not appear until the physical resource is accessed when the backup or restore is attempted.

Utilisation de SQL Server Management StudioUsing SQL Server Management Studio

Notes

Si vous spécifiez une tâche de sauvegarde à l’aide de SQL Server Management StudioSQL Server Management Studio, vous pouvez générer le script Transact-SQLTransact-SQL BACKUP correspondant en cliquant sur le bouton Script et en sélectionnant une destination de script.When you specify a backup task by using SQL Server Management StudioSQL Server Management Studio, you can generate the corresponding Transact-SQLTransact-SQL BACKUP script by clicking the Script button and selecting a script destination.

  1. Après vous être connecté à l’instance appropriée du Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine MicrosoftMicrosoft, dans l’Explorateur d’objets, développez l’arborescence du serveur.After connecting to the appropriate instance of the MicrosoftMicrosoft Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine, in Object Explorer, expand the server tree.

  2. Développez Bases de données, puis sélectionnez une base de données utilisateur ou développez Bases de données système et sélectionnez une base de données système.Expand Databases, and either select a user database or expand System Databases and select a system database.

  3. Cliquez avec le bouton droit sur la base de données à sauvegarder, pointez sur Tâches, puis cliquez sur Sauvegarder... .Right-click the database that you wish to backup, point to Tasks, and then click Back Up....

  4. Dans la boîte de dialogue Sauvegarder la base de données, la base de données que vous avez sélectionnée apparaît dans la liste déroulante (vous pouvez la remplacer par toute autre base de données sur le serveur).In the Back Up Database dialog box, the database that you selected appears in the drop-down list (which you can change to any other database on the server).

  5. Dans la liste déroulante Type de sauvegarde, sélectionnez le type de sauvegarde souhaité. La valeur par défaut est Complète.In the Backup type drop-down list, select the desired backup type - the default is Full.

    Important

    Vous devez effectuer au moins une sauvegarde complète de la base de données avant d’effectuer une sauvegarde différentielle ou du journal des transactions.You must perform at least one full database backup before you can perform a differential or a transaction log backup.

  6. Sous Composant de sauvegarde, sélectionnez Base de données.Under Backup component, select Database.

  7. Dans la section Destination, passez en revue l’emplacement par défaut du fichier de sauvegarde (dans le dossier ../mssql/data).In the Destination section, review the default location for the backup file (in the ../mssql/data folder).

    Pour effectuer la sauvegarde sur un autre appareil, modifiez la sélection à l’aide de la liste déroulante Sauvegarde sur.To backup to a different device, change the selection using the Back up to drop-down list. Pour distribuer le jeu de sauvegarde sur plusieurs fichiers afin d’augmenter la vitesse de sauvegarde, cliquez sur Ajouter pour ajouter des objets et/ou des destinations de sauvegarde supplémentaires.To stripe the backup set across multiple files for increased backup speed, click Add to add additional backup objects and/or destinations.

    Pour supprimer une destination de sauvegarde, sélectionnez-la, puis cliquez sur Supprimer.To remove a backup destination, select it and click Remove. Pour afficher le contenu d’une destination de sauvegarde existante, sélectionnez-la, puis cliquez sur Contenu.To view the contents of an existing backup destination, select it and click Contents.

  8. (facultatif) Passez en revue les autres paramètres disponibles dans les pages Options de support et Options de sauvegarde.(optional) Review the other available settings under the Media Options and Backup Options pages.

    Pour plus d’informations sur les différentes options de sauvegarde, consultez Page Général, Page Options de support et Page Options de sauvegarde.For more information about the various backup options, see General page, Media options page, and Backup options page.

  9. Cliquez sur OK pour lancer la sauvegarde.Click OK to initiate the backup.

  10. Une fois la sauvegarde terminée, cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue SQL Server Management Studio.When the backup completes successfully, click OK to close the SQL Server Management Studio dialog box.

Autres informationsAdditional information

  • Après la création d’une sauvegarde de base de données complète, vous pouvez créer une sauvegarde de base de données différentielle ou une sauvegarde du journal des transactions.After creating a full database backup, you can create a differential database backup or a transaction log backup.

  • (facultatif) Vous pouvez cocher la case Sauvegarde de copie uniquement pour créer une sauvegarde de copie uniquement.(optional) You can select the Copy-only backup checkbox to create a copy-only backup. Une sauvegarde de copie uniquement est une sauvegarde SQL ServerSQL Server indépendante du mécanisme des sauvegardes SQL ServerSQL Server conventionnelles.A copy-only backup is a SQL ServerSQL Server backup that is independent of the sequence of conventional SQL ServerSQL Server backups. Pour plus d’informations, consultez Sauvegardes de copie uniquement (SQL Server).For more information, see Copy-Only Backups (SQL Server). Une sauvegarde de copie uniquement n’est pas disponible pour le type de sauvegarde Différentielle.A copy-only backup is not available for the Differential backup type.

  • L’option Remplacer le support est désactivée dans la page Options de support si vous sauvegardez vos données vers une URL.The Overwrite media option is disabled on the Media Options page if you are backing up to a URL.

ExemplesExamples

Pour les exemples suivants, créez une base de données de test avec le code Transact-SQL suivant :For the following examples, create a test database with the following Transact-SQL code:

USE [master]
GO

CREATE DATABASE [SQLTestDB]
GO

USE [SQLTestDB]
GO
CREATE TABLE SQLTest
   (
      ID INT NOT NULL PRIMARY KEY,
      c1 VARCHAR(100) NOT NULL,
      dt1 DATETIME NOT NULL DEFAULT getdate()
   );
GO

USE [SQLTestDB]
GO

INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (1, 'test1')
INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (2, 'test2')
INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (3, 'test3')
INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (4, 'test4')
INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (5, 'test5')
GO

SELECT * FROM SQLTest
GO

A.A. Sauvegarde complète sur disque à l’emplacement par défautFull back up to disk to default location

Dans cet exemple, la base de données SQLTestDB est sauvegardée sur disque à l’emplacement de sauvegarde par défaut.In this example, the SQLTestDB database will be backed up to disk at the default backup location.

  1. Après vous être connecté à l’instance appropriée du Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine MicrosoftMicrosoft, dans l’Explorateur d’objets, développez l’arborescence du serveur.After connecting to the appropriate instance of the MicrosoftMicrosoft Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine, in Object Explorer, expand the server tree.

  2. Développez Bases de données, cliquez avec le bouton droit sur SQLTestDB, pointez sur Tâches, puis cliquez sur Sauvegarder.Expand Databases, right-click SQLTestDB, point to Tasks, and then click Back Up....

  3. Cliquez sur OK.Click OK.

  4. Une fois la sauvegarde terminée, cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue SQL Server Management Studio.When the backup completes successfully, click OK to close the SQL Server Management Studio dialog box.

Effectuer la sauvegarde SQL

B.B. Sauvegarde complète sur disque à un emplacement autre que celui par défautFull back up to disk to non-default location

Dans cet exemple, la base de données SQLTestDB est sauvegardée sur disque à l’emplacement de votre choix.In this example, the SQLTestDB database will be backed up to disk at a location of your choice.

  1. Après vous être connecté à l’instance appropriée du Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine MicrosoftMicrosoft, dans l’Explorateur d’objets, développez l’arborescence du serveur.After connecting to the appropriate instance of the MicrosoftMicrosoft Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine, in Object Explorer, expand the server tree.

  2. Développez Bases de données, cliquez avec le bouton droit sur SQLTestDB, pointez sur Tâches, puis cliquez sur Sauvegarder.Expand Databases, right-click SQLTestDB, point to Tasks, and then click Back Up....

  3. Dans la page Général de la section Destination , sélectionnez Disque dans la liste déroulante Sauvegarde sur : .On the General page in the Destination section select Disk from the Back up to: drop-down list.

  4. Sélectionnez Supprimer jusqu’à ce que tous les fichiers de sauvegarde existants aient été supprimés.Select Remove until all existing backup files have been removed.

  5. Sélectionnez Ajouter pour ouvrir la boîte de dialogue Sélectionner la destination de la sauvegarde .Select Add and the Select Backup Destination dialog box will open.

  6. Entrez un chemin et un nom de fichier valides dans la zone de texte Nom de fichier et utilisez .bak comme extension pour simplifier la classification de ce fichier.Enter a valid path and file name in the File name text box and use .bak as the extension to simplify the classification of this file.

  7. Cliquez sur OK, puis de nouveau sur OK pour lancer la sauvegarde.Click OK and then click OK again to initiate the backup.

  8. Une fois la sauvegarde terminée, cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue SQL Server Management Studio.When the backup completes successfully, click OK to close the SQL Server Management Studio dialog box.

Changer l’emplacement de la base de données

C.C. Créer une sauvegarde chiffréeCreate an encrypted backup

Dans cet exemple, la base de données SQLTestDB est sauvegardée avec chiffrement à l’emplacement de sauvegarde par défaut.In this example, the SQLTestDB database will be backed up with encryption to the default backup location.

  1. Après vous être connecté à l’instance appropriée du Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine MicrosoftMicrosoft, dans l’Explorateur d’objets, développez l’arborescence du serveur.After connecting to the appropriate instance of the MicrosoftMicrosoft Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine, in Object Explorer, expand the server tree.

  2. Développez Bases de données, Bases de données système, cliquez avec le bouton droit sur master, puis cliquez sur Nouvelle requête pour ouvrir une fenêtre de requête avec une connexion à votre base de données SQLTestDB.Expand Databases, expand System Databases, right-click master, and click New Query to open a query window with a connection to your SQLTestDB database.

  3. Exécutez les commandes suivantes pour créer une clé principale de base de données et un certificat dans la base de données master.Execute the following commands to create a database master key and a certificate within the master database.

    -- Create the master key
    CREATE MASTER KEY ENCRYPTION BY PASSWORD = '23987hxJ#KL95234nl0zBe';  
    
    -- If the master key already exists, open it in the same session that you create the certificate (see next step)
    OPEN MASTER KEY DECRYPTION BY PASSWORD = '23987hxJ#KL95234nl0zBe'
    
    -- Create the certificate encrypted by the master key
    CREATE CERTIFICATE MyCertificate
    WITH SUBJECT = 'Backup Cert', EXPIRY_DATE = '20201031';  
    
  4. Dans l’Explorateur d’objets, dans le nœud Bases de données, cliquez avec le bouton droit sur SQLTestDB, pointez sur Tâches, puis cliquez sur Sauvegarder... .In Object Explorer, in the Databases node, right-click SQLTestDB, point to Tasks, and then click Back Up....

  5. Dans la page Options de support, dans la section Remplacer le support, sélectionnez Sauvegarder sur un nouveau support de sauvegarde et effacer tous les jeux de sauvegarde existants.On the Media Options page, in the Overwrite media section select Back up to a new media set, and erase all existing backup sets.

  6. Dans la page Options de sauvegarde de la section Chiffrement sélectionnez la case à cocher Chiffrer la sauvegarde .On the Backup Options page in the Encryption section select the Encrypt backup check box.

  7. Dans la liste déroulante Algorithme, sélectionnez AES 256.From the Algorithm drop-down list, select AES 256.

  8. Dans la liste déroulante Certificat ou clé asymétrique , sélectionnez MyCertificate.From the Certificate or Asymmetric key drop-down list select MyCertificate.

  9. Sélectionnez OK.Select OK.

Sauvegarde chiffrée

D.D. Sauvegarder sur le service Stockage Blob AzureBack up to the Azure Blob storage service

L’exemple ci-dessous effectue une sauvegarde complète de la base de données SQLTestDB vers le service Stockage Blob Azure.The example below performs a full database backup of SQLTestDB to the Azure Blob storage service. Cet exemple part du principe que vous disposez déjà d’un compte de stockage avec un conteneur d’objets blob.This example assumes that you already have a storage account with a blob container. Cet exemple crée une signature d’accès partagé pour vous et il échoue si le conteneur dispose d’une signature d’accès partagé existante.This example creates a shared access signature for you; this example fails of the container has an existing shared access signature.

Si vous n’avez pas de conteneur d’objets blob Azure dans un compte de stockage, créez-en un avant de continuer.If you do not have an Azure blob container in a storage account, create one before continuing. Pour plus d’informations, consultez Créer un compte de stockage universel et Créer un conteneur.For more information, see Create a general purpose storage account and Create a container.

  1. Après vous être connecté à l’instance appropriée du Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine MicrosoftMicrosoft, dans l’Explorateur d’objets, développez l’arborescence du serveur.After connecting to the appropriate instance of the MicrosoftMicrosoft Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine, in Object Explorer, expand the server tree.

  2. Développez Bases de données, cliquez avec le bouton droit sur SQLTestDB, pointez sur Tâches, puis cliquez sur Sauvegarder.Expand Databases, right-click SQLTestDB, point to Tasks, and then click Back Up....

  3. Dans la page Général de la section Destination , sélectionnez URL dans la liste déroulante Sauvegarde sur .On the General page in the Destination section select URL from the Back up to: drop-down list.

  4. Cliquez sur Ajouter pour ouvrir la boîte de dialogue Sélectionner la destination de la sauvegarde .Click Add and the Select Backup Destination dialog box will open.

  5. Si vous avez déjà inscrit le conteneur de stockage Azure que vous souhaitez utiliser avec SQL Server Management Studio, sélectionnez-le.If you have previously registered the Azure storage container that you wish to use with SQL Server Management Studio, select it. Sinon, cliquez sur Nouveau conteneur pour inscrire un nouveau conteneur.Otherwise, click New container to register a new container.

  6. Dans la boîte de dialogue Se connecter à un abonnement Microsoft, connectez-vous à votre compte.In the Connect to a Microsoft Subscription dialog box, sign in to your account.

  7. Dans la zone de texte déroulante Sélectionner un compte de stockage, sélectionnez votre compte de stockage.In the Select Storage Account drop-down text box, select your storage account.

  8. Dans la zone de texte déroulante Sélectionner un conteneur d’objets blob, sélectionnez votre conteneur d’objets blob.In the Select Blob Container drop-down text box, select your blob container.

  9. Dans la zone de calendrier déroulante Expiration de la stratégie d’accès partagé, sélectionnez une date d’expiration pour la stratégie d’accès partagé que vous créez dans cet exemple.In the Shared Access Policy Expiration drop-down calendar box, select an expiration date for the shared access policy that you create in this example.

  10. Cliquez sur Créer des informations d’identification pour générer une signature d’accès partagé et des informations d’identification dans SQL Server Management Studio.Click Create Credential to generate a shared access signature and credential in SQL Server Management Studio.

  11. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Se connecter à un abonnement Microsoft.Click OK close the Connect to a Microsoft Subscription dialog box.

  12. Dans la zone de texte Fichier de sauvegarde, modifiez le nom du fichier de sauvegarde (facultatif).In the Backup File text box, modify the name of the backup file (optional).

  13. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Sélectionner la destination de la sauvegarde.Click OK to close the Select a backup destination dialog box.

  14. Cliquez sur OK pour lancer la sauvegarde.Click OK to initiate the backup.

  15. Une fois la sauvegarde terminée, cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue SQL Server Management Studio.When the backup completes successfully, click OK to close the SQL Server Management Studio dialog box.

Utilisation de Transact-SQLUsing Transact-SQL

Créez une sauvegarde de base de données complète en exécutant l’instruction BACKUP DATABASE et en spécifiant les éléments suivants :Create a full database backup by executing the BACKUP DATABASE statement to create the full database backup, specifying:

  • le nom de la base de données à sauvegarder ;The name of the database to back up.
  • l'unité de sauvegarde où est écrite la sauvegarde complète de la base de données.The backup device where the full database backup is written.

La syntaxe Transact-SQLTransact-SQL de base nécessaire pour une sauvegarde de base de données complète est la suivante :The basic Transact-SQLTransact-SQL syntax for a full database backup is:

BACKUP DATABASE database TO unité_sauvegarde [ , ...n ] [ WITH options_with [ , ...o ] ] ;BACKUP DATABASE database TO backup_device [ ,...n ] [ WITH with_options [ ,...o ] ] ;

OptionOption DescriptionDescription
databasedatabase Base de données à sauvegarderIs the database that is to be backed up.
unité_sauvegarde [ , ...n ]backup_device [ ,...n ] Spécifie une liste de 1 à 64 unités de sauvegarde à utiliser pour l'opération de sauvegarde.Specifies a list of from 1 to 64 backup devices to use for the backup operation. Vous pouvez spécifier une unité de sauvegarde physique ou une unité de sauvegarde logique correspondante, si celle-ci est déjà définie.You can specify a physical backup device, or you can specify a corresponding logical backup device, if already defined. Pour spécifier une unité de sauvegarde physique, utilisez l'option DISK ou TAPE :To specify a physical backup device, use the DISK or TAPE option:

{ DISK | TAPE } = nom_appareil_sauvegarde_physique{ DISK | TAPE } =physical_backup_device_name

Pour plus d’informations, consultez Unités de sauvegarde (SQL Server).For more information, see Backup Devices (SQL Server).
WITH options_with [ , ...o ]WITH with_options [ ,...o ] Spécifie éventuellement une ou plusieurs options supplémentaires, o.Optionally, specifies one or more additional options, o. Pour obtenir des informations de base sur les options, consultez l'étape 2.For information about some of the basic with options, see step 2.

Spécifiez éventuellement une ou plusieurs options WITH.Optionally, specify one or more WITH options. Quelques options WITH de base sont décrites ici.A few basic WITH options are described here. Pour obtenir des informations sur toutes les options WITH, consultez BACKUP (Transact-SQL).For information about all the WITH options, see BACKUP (Transact-SQL).

Options WITH de base relatives au jeu de sauvegarde :Basic backup set WITH options:

  • { COMPRESSION | NO_COMPRESSION } : Dans SQL Server 2008 EnterpriseSQL Server 2008 Enterprise et versions ultérieures uniquement, spécifie si la compression de la sauvegarde est effectuée sur cette sauvegarde, remplaçant la valeur par défaut au niveau du serveur.{ COMPRESSION | NO_COMPRESSION }: In SQL Server 2008 EnterpriseSQL Server 2008 Enterprise and later only, specifies whether backup compression is performed on this backup, overriding the server-level default.
  • ENCRYPTION (ALGORITHM, SERVER CERTIFICATE | ASYMMETRIC KEY) : Dans SQL Server 2014 ou les versions ultérieures, spécifiez l'algorithme de chiffrement à utiliser, ainsi que le certificat ou la clé asymétrique pour sécuriser le chiffrement.ENCRYPTION (ALGORITHM, SERVER CERTIFICATE | ASYMMETRIC KEY): In SQL Server 2014 or later only, specify the encryption algorithm to use, and the Certificate or Asymmetric key to use to secure the encryption.
  • DESCRIPTION = { texte | @ texte_variable } : Spécifie le texte au format libre servant à décrire le jeu de sauvegarde.DESCRIPTION = { 'text' | @text_variable }: Specifies the free-form text that describes the backup set. La chaîne peut compter jusqu'à 255 caractères.The string can have a maximum of 255 characters.
  • NAME = { nom_jeu_sauvegarde | @ variable_nom_jeu_sauvegarde }  : Spécifie le nom du jeu de sauvegarde.NAME = { backup_set_name | @backup_set_name_var }: Specifies the name of the backup set. Les noms peuvent contenir jusqu'à 128 caractères.Names can have a maximum of 128 characters. Si l'option NAME n'est pas spécifiée, le nom reste vide.If NAME is not specified, it is blank.

Par défaut, BACKUP ajoute la sauvegarde à un support de sauvegarde existant, préservant les jeux de sauvegarde existants.By default, BACKUP appends the backup to an existing media set, preserving existing backup sets. Pour spécifier explicitement ceci, utilisez l’option NOINIT.To explicitly specify this, use the NOINIT option. Pour plus d’informations sur l’ajout à des jeux de sauvegarde existants, consultez Jeux de supports, familles de supports et jeux de sauvegarde (SQL Server).For information about appending to existing backup sets, see Media Sets, Media Families, and Backup Sets (SQL Server).

Une autre méthode pour formater le support de sauvegarde consiste à utiliser l’option FORMAT :Alternatively, to format the backup media, use the FORMAT option:

FORMAT [ , MEDIANAME = { nom_support | @ variable_nom_support } ] [ , MEDIADESCRIPTION = { texte | @ variable_texte } ]FORMAT [ , MEDIANAME = { media_name | @media_name_variable } ] [ , MEDIADESCRIPTION = { text | @text_variable } ]

Utilisez la clause FORMAT si vous utilisez le support pour la première fois ou si vous souhaitez écraser toutes les données existantes.Use the FORMAT clause when you are using media for the first time or you want to overwrite all existing data. Assignez éventuellement un nom et une description au nouveau support.Optionally, assign the new media a media name and description.

Important

Soyez extrêmement vigilant lorsque vous utilisez la clause FORMAT de l’instruction BACKUP, car elle entraîne la destruction de toutes les sauvegardes préalablement stockées sur le support de sauvegarde.Use extreme caution when you are using the FORMAT clause of the BACKUP statement because this destroys any backups that were previously stored on the backup media.

ExemplesExamples

Pour les exemples suivants, créez une base de données de test avec le code Transact-SQL suivant :For the following examples, create a test database with the following Transact-SQL code:

USE [master]
GO

CREATE DATABASE [SQLTestDB]
GO

USE [SQLTestDB]
GO
CREATE TABLE SQLTest (
   ID INT NOT NULL PRIMARY KEY,
   c1 VARCHAR(100) NOT NULL,
   dt1 DATETIME NOT NULL DEFAULT GETDATE()
)
GO

USE [SQLTestDB]
GO

INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (1, 'test1')
INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (2, 'test2')
INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (3, 'test3')
INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (4, 'test4')
INSERT INTO SQLTest (ID, c1) VALUES (5, 'test5')
GO

SELECT * FROM SQLTest
GO

A.A. Sauvegarder sur une unité de disqueBack up to a disk device

L'exemple suivant sauvegarde entièrement la base de données SQLTestDB sur disque, à l'aide de FORMAT , pour créer une nouveau jeu de supports.The following example backs up the complete SQLTestDB database to disk, by using FORMAT to create a new media set.

USE SQLTestDB;
GO
BACKUP DATABASE SQLTestDB
TO DISK = 'c:\tmp\SQLTestDB.bak'
   WITH FORMAT,
      MEDIANAME = 'SQLServerBackups',
      NAME = 'Full Backup of SQLTestDB';
GO

B.B. Sauvegarder sur un périphérique à bandesBack up to a tape device

L’exemple suivant sauvegarde la base de données SQLTestDB complète sur bande, en ajoutant la sauvegarde aux sauvegardes précédentes.The following example backs up the complete SQLTestDB database to tape, appending the backup to the previous backups.

USE SQLTestDB;
GO
BACKUP DATABASE SQLTestDB
   TO TAPE = '\\.\Tape0'
   WITH NOINIT,
      NAME = 'Full Backup of SQLTestDB';
GO

C.C. Sauvegarder sur un périphérique à bandes logiqueBack up to a logical tape device

L'exemple suivant crée une unité de sauvegarde logique pour un périphérique à bandes.The following example creates a logical backup device for a tape drive. Il sauvegarde ensuite la base de données SQLTestDB complète sur ce périphérique.The example then backs up the complete SQLTestDB database to that device.

-- Create a logical backup device,
-- SQLTestDB_Bak_Tape, for tape device \\.\tape0.
USE master;
GO
EXEC sp_addumpdevice 'tape', 'SQLTestDB_Bak_Tape', '\\.\tape0'; USE SQLTestDB;
GO
BACKUP DATABASE SQLTestDB
   TO SQLTestDB_Bak_Tape
   WITH FORMAT,
      MEDIANAME = 'SQLTestDB_Bak_Tape',
      MEDIADESCRIPTION = '\\.\tape0',
      NAME = 'Full Backup of SQLTestDB';
GO

Utilisation de PowerShellUsing PowerShell

Utilisez l’applet de commande Backup-SqlDatabase .Use the Backup-SqlDatabase cmdlet. Pour indiquer explicitement qu’il s’agit d’une sauvegarde complète de la base de données, spécifiez le paramètre -BackupAction avec sa valeur par défaut, Database.To explicitly indicate that this is a full database backup, specify the -BackupAction parameter with its default value, Database. Ce paramètre est facultatif pour les sauvegardes complètes de base de données.This parameter is optional for full database backups.

Notes

Ces exemples nécessitent le module SqlServer.These examples require the SqlServer module. Pour déterminer s’il est installé, exécutez Get-Module -Name SqlServer.To determine if it is installed, run Get-Module -Name SqlServer. Pour installer ce module, exécutez Install-Module -Name SqlServer dans une session administrateur de PowerShell.To install this module, run Install-Module -Name SqlServer in an administrator session of PowerShell.

Pour plus d’informations, consultez Fournisseur PowerShell SQL Server.For more information, see SQL Server PowerShell Provider.

Important

Si vous ouvrez une fenêtre PowerShell dans SQL Server Management Studio pour vous connecter à une installation de SQL Server, vous pouvez ignorer la partie informations d’identification de cet exemple, car vos informations d’identification dans SSMS sont automatiquement utilisées pour établir la connexion entre PowerShell et votre instance SQL Server.If you are opening a PowerShell window from within SQL Server Management Studio to connect to an installation of SQL Server, you can omit the credential portion of this example as your credential in SSMS is automatically used to establish the connection between PowerShell and your SQL Server instance.

ExemplesExamples

A.A. Sauvegarde complète (locale)Full backup (local)

L'exemple suivant crée une sauvegarde complète de la base de données <myDatabase> à l'emplacement de sauvegarde par défaut de l'instance de serveur Computer\Instance.The following example creates a full database backup of the <myDatabase> database to the default backup location of the server instance Computer\Instance. Cet exemple spécifie, de manière facultative, -BackupAction Database.Optionally, this example specifies -BackupAction Database.

Pour obtenir la syntaxe complète et des exemples supplémentaires, consultez Backup-SqlDatabase.For the full syntax and additional examples, see Backup-SqlDatabase.

$credential = Get-Credential

Backup-SqlDatabase -ServerInstance Computer[\Instance] -Database <myDatabase> -BackupAction Database -Credential $credential

B.B. Sauvegarde complète vers AzureFull backup to Azure

L’exemple suivant crée une sauvegarde complète de la base de données <myDatabase> sur l’instance <myServer> pour le service Stockage Blob Azure.The following example creates a full backup of the database <myDatabase> on the <myServer> instance to the Azure Blob Storage service. Une stratégie d’accès stockée a été créée avec des droits de lecture, écriture et liste.A stored access policy has been created with read, write, and list rights. Les informations d’identification SQL Server, https://<myStorageAccount>.blob.core.windows.net/<myContainer>, ont été créées à l’aide d’une signature d’accès partagé associée à la stratégie d’accès stockée.The SQL Server credential, https://<myStorageAccount>.blob.core.windows.net/<myContainer>, was created using a Shared Access Signature that is associated with the Stored Access Policy. La commande PowerShell utilise le paramètre BackupFile pour spécifier l’emplacement (URL) et le nom du fichier de sauvegarde.The PowerShell command uses the BackupFile parameter to specify the location (URL) and the backup file name.

$credential = Get-Credential
$container = 'https://<myStorageAccount>blob.core.windows.net/<myContainer>'
$fileName = '<myDatabase>.bak'
$server = '<myServer>'
$database = '<myDatabase>
$backupFile = $container + '/' + $fileName

Backup-SqlDatabase -ServerInstance $server -Database $database -BackupFile $backupFile -Credential $credential

Related tasksRelated tasks

Voir aussiSee also