Restaurer une base de données à un nouvel emplacement (SQL Server)Restore a Database to a New Location (SQL Server)

S’APPLIQUE À : ouiSQL Server nonAzure SQL Database nonAzure Synapse Analytics (SQL DW) nonParallel Data Warehouse APPLIES TO: yesSQL Server noAzure SQL Database noAzure Synapse Analytics (SQL DW) noParallel Data Warehouse

Cette rubrique explique comment restaurer une base de données SQL ServerSQL Server à un nouvel emplacement, et éventuellement renommer la base de données, dans SQL ServerSQL Server à l’aide de SQL Server Management Studio(SSMS) ou de Transact-SQLTransact-SQL.This topic describes how to restore a SQL ServerSQL Server database to a new location, and optionally rename the database, in SQL ServerSQL Server by using SQL Server Management Studio(SSMS) or Transact-SQLTransact-SQL. Vous pouvez déplacer une base de données vers un nouveau chemin d'accès au répertoire ou créer une copie d'une base de données sur la même instance de serveur ou sur une instance différente.You can move a database to a new directory path or create a copy of a database on either the same server instance or a different server instance.

Avant de commencerBefore you begin!

Limitations et restrictionsLimitations and restrictions

  • L'administrateur système qui restaure une sauvegarde complète de base de données doit être la seule personne à utiliser la base de données à restaurer.The system administrator restoring a full database backup must be the only person currently using the database to be restored.

Conditions préalablesPrerequisites

  • Que vous soyez en mode de récupération complète ou en mode de récupération utilisant les journaux de transactions, pour pouvoir restaurer une base de données, vous devez d'abord sauvegarder le journal des transactions actif.Under the full or bulk-logged recovery model, before you can restore a database, you must back up the active transaction log. Pour plus d’informations, consultez Sauvegarder un journal des transactions (SQL Server).For more information, see Back Up a Transaction Log (SQL Server).

  • Pour restaurer une base de données chiffrée, vous devez avoir accès au certificat ou à la clé asymétrique utilisé(e) pour chiffrer la base de données.To restore an encrypted database, you must have access to the certificate or asymmetric key used to encrypt the database! Sans ce certificat ou cette clé asymétrique, vous ne pouvez pas restaurer la base de données.Without that certificate or asymmetric key, you cannot restore the database. Vous devez conserver le certificat utilisé pour chiffrer la clé de chiffrement de base de données tant que vous en avez besoin pour la sauvegarde.You must retain that certificate used to encrypt the database encryption key for as long as you need the backup! Pour plus d'informations, consultez SQL Server Certificates and Asymmetric Keys.For more information, see SQL Server Certificates and Asymmetric Keys.

RecommandationsRecommendations

  • Pour connaître les autres points à prendre en considération pour déplacer une base de données, consultez Copier des bases de données avec la sauvegarde et la restauration.For additional considerations for moving a database, see Copy Databases with Backup and Restore.

  • Si vous restaurez une base de données SQL Server 2005 (9.x)SQL Server 2005 (9.x) ou de versions ultérieures vers SQL ServerSQL Server, la base de données est automatiquement mise à niveau.If you restore a SQL Server 2005 (9.x)SQL Server 2005 (9.x) or higher database to SQL ServerSQL Server, the database is automatically upgraded. En général, la base de données est immédiatement disponible.Typically, the database becomes available immediately. Toutefois, si une base de données SQL Server 2005 (9.x)SQL Server 2005 (9.x) comprend des index de recherche en texte intégral, le processus de mise à niveau les importe, les réinitialise ou les reconstruit, selon la valeur de la propriété de serveur upgrade_option .However, if a SQL Server 2005 (9.x)SQL Server 2005 (9.x) database has full-text indexes, the upgrade process either imports, resets, or rebuilds them, depending on the setting of the upgrade_option server property. Si l’option de mise à niveau a la valeur Importer (upgrade_option = 2) ou Reconstruire (upgrade_option = 0), les index de recherche en texte intégral ne seront pas disponibles pendant la mise à niveau.If the upgrade option is set to import (upgrade_option = 2) or rebuild (upgrade_option = 0), the full-text indexes will be unavailable during the upgrade. Selon le volume de données indexé, l'importation peut prendre plusieurs heures et la reconstruction jusqu'à dix fois plus longtemps.Depending the amount of data being indexed, importing can take several hours, and rebuilding can take up to ten times longer. Notez également que lorsque l'option de mise à niveau est Importer, les index de recherche en texte intégral associés sont reconstruits si aucun catalogue de texte intégral n'est disponible.Note also that when the upgrade option is set to import, the associated full-text indexes are rebuilt if a full-text catalog is not available. Pour modifier le paramètre de la propriété de serveur upgrade_option , utilisez sp_fulltext_service.To change the setting of the upgrade_option server property, use sp_fulltext_service.

SécuritéSecurity

Pour des raisons de sécurité, nous vous recommandons de ne pas attacher ni restaurer des bases de données provenant de sources inconnues ou non approuvées.For security purposes, we recommend that you do not attach or restore databases from unknown or untrusted sources. Ces bases de données peuvent contenir du code malveillant susceptible d'exécuter du code Transact-SQLTransact-SQL indésirable ou de provoquer des erreurs en modifiant le schéma ou la structure physique des bases de données.Such databases could contain malicious code that might execute unintended Transact-SQLTransact-SQL code or cause errors by modifying the schema or the physical database structure. Avant d’utiliser une base de données issue d’une source inconnue ou non approuvée, exécutez DBCC CHECKDB sur la base de données sur un serveur autre qu’un serveur de production et examinez également le code, notamment les procédures stockées ou le code défini par l’utilisateur, de la base de données.Before you use a database from an unknown or untrusted source, run DBCC CHECKDB on the database on a nonproduction server and also examine the code, such as stored procedures or other user-defined code, in the database.

AutorisationsPermissions

Si la base de données restaurée n'existe pas, l'utilisateur doit posséder les autorisations CREATE DATABASE afin de pouvoir exécuter RESTORE.If the database being restored does not exist, the user must have CREATE DATABASE permissions to be able to execute RESTORE. Si la base de données existe, les autorisations RESTORE reviennent par défaut aux membres des rôles serveur fixes sysadmin et dbcreator et au propriétaire (dbo) de la base de données.If the database exists, RESTORE permissions default to members of the sysadmin and dbcreator fixed server roles and the owner (dbo) of the database.

Les autorisations RESTORE sont attribuées aux rôles dont les informations d'appartenance sont toujours immédiatement accessibles à partir du serveur.RESTORE permissions are given to roles in which membership information is always readily available to the server. Étant donné que l’appartenance au rôle de base de données fixe ne peut être contrôlée que quand la base de données est accessible et non endommagée, ce qui n’est pas toujours le cas lorsque RESTORE est exécuté, les membres du rôle de base de données fixe db_owner ne détiennent pas d’autorisations RESTORE.Because fixed database role membership can be checked only when the database is accessible and undamaged, which is not always the case when RESTORE is executed, members of the db_owner fixed database role do not have RESTORE permissions.

Restaurer une base de données à un nouvel emplacement et renommer éventuellement la base de données à l’aide de SSMSRestore a database to a new location; optionally rename the database using SSMS

  1. Connectez-vous à l'instance appropriée du Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Enginepuis, dans l'Explorateur d'objets, cliquez sur le nom du serveur pour développer son arborescence.Connect to the appropriate instance of the Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine, and then in Object Explorer, click the server name to expand the server tree.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur Bases de données, puis cliquez sur Restaurer la base de données.Right-click Databases, and then click Restore Database. La boîte de dialogue Restaurer la base de données s'ouvre.The Restore Database dialog box opens.

  3. Dans la page Général , utilisez la section Source pour préciser la source et l'emplacement des jeux de sauvegarde à restaurer.On the General page, use the Source section to specify the source and location of the backup sets to restore. Sélectionnez l'une des options suivantes :Select one of the following options:

    • Sauvegarde de la base de donnéesDatabase

      Sélectionnez la base de données à restaurer dans la liste déroulante.Select the database to restore from the drop-down list. La liste contient uniquement les bases de données qui ont été sauvegardées selon l'historique de sauvegarde msdb .The list contains only databases that have been backed up according to the msdb backup history.

    REMARQUE : Si la sauvegarde est prise à partir d'un serveur différent, le serveur de destination ne disposera pas des informations d'historique de sauvegarde pour la base de données spécifiée.NOTE: If the backup is taken from a different server, the destination server will not have the backup history information for the specified database. Dans ce cas, sélectionnez Unité pour spécifier manuellement le fichier ou l'unité à restaurer.In this case, select Device to manually specify the file or device to restore.

    1. UnitéDevice

      Cliquez sur le bouton Parcourir ( ... ) pour ouvrir la boîte de dialogue Sélectionner les unités de sauvegarde .Click the browse (...) button to open the Select backup devices dialog box. Dans la zone Type du média de sauvegarde , sélectionnez l'un des types d'unités proposés.In the Backup media type box, select one of the listed device types. Pour sélectionner une ou plusieurs unités pour la zone Support de sauvegarde , cliquez sur Ajouter.To select one or more devices for the Backup media box, click Add.

      Après avoir ajouté les unités souhaitées à la zone de liste Support de sauvegarde , cliquez sur OK pour revenir à la page Général .After you add the devices you want to the Backup media list box, click OK to return to the General page.

      Dans la zone de liste Source : Unité : Base de données, sélectionnez le nom de la base de données à restaurer.In the Source: Device: Database list box, select the name of the database which should be restored.

      Remarque Cette liste n'est disponible que lorsque Unité est sélectionné.Note This list is only available when Device is selected. Seules les bases de données qui ont des copies de sauvegarde sur l'unité sélectionnée seront disponibles.Only databases that have backups on the selected device will be available.

  4. Dans la section Destination , la zone Base de données est automatiquement renseignée avec le nom de la base de données à restaurer.In the Destination section, the Database box is automatically populated with the name of the database to be restored. Pour changer le nom de la base de données, entrez le nouveau nom dans la zone Base de données .To change the name of the database, enter the new name in the Database box.

  5. Dans la zone Restaurer sur , laissez la valeur par défaut Vers la dernière sauvegarde prise ou cliquez sur Chronologie pour accéder à la boîte de dialogue Chronologie de sauvegarde afin de sélectionner manuellement une limite spécifique pour arrêter l'action de récupération.In the Restore to box, leave the default as To the last backup taken or click on Timeline to access the Backup Timeline dialog box to manually select a point in time to stop the recovery action. Pour plus d'informations sur la façon de désigner une limite spécifique, consultez Backup Timeline .See Backup Timeline for more information on designating a specific point in time.

  6. Dans la grille Jeux de sauvegarde à restaurer , sélectionnez les sauvegardes à restaurer.In the Backup sets to restore grid, select the backups to restore. Cette grille affiche les sauvegardes disponibles pour l'emplacement spécifié.This grid displays the backups available for the specified location. Par défaut, un plan de récupération est suggéré.By default, a recovery plan is suggested. Pour ignorer le plan de récupération suggéré, vous pouvez modifier les sélections dans la grille.To override the suggested recovery plan, you can change the selections in the grid. Les sauvegardes qui dépendent de la restauration d'une sauvegarde antérieure sont automatiquement désélectionnées dès lors que la sauvegarde antérieure est désélectionnée.Backups that depend on the restoration of an earlier backup are automatically deselected when the earlier backup is deselected.

    Pour plus d’informations sur les colonnes de la grille Jeux de sauvegarde à restaurer, consultez Restaurer la base de données (page Général).For information about the columns in the Backup sets to restore grid, see Restore Database (General Page).

  7. Pour spécifier le nouvel emplacement des fichiers de base de données, sélectionnez la page Fichiers , puis cliquez sur Déplacer tous les fichiers dans le dossier.To specify the new location of the database files, select the Files page, and then click Relocate all files to folder. Fournissez un nouvel emplacement pour les dossiers Fichier de données et Fichier journal.Provide a new location for the Data file folder and Log file folder. Pour plus d’informations sur cette grille, consultez Restaurer la base de données (page Fichiers).For more information about this grid, see Restore Database (Files Page).

  8. Dans la page Options , ajustez les options si vous le souhaitez.On the Options page, adjust the options if you want. Pour plus d’informations sur ces options, consultez Restaurer la base de données (page Options).For more information about these options, see Restore Database (Options Page).

Restaurer une base de données à un nouvel emplacement et renommer éventuellement la base de données à l’aide de T-SQLRestore database to a new location; optionally rename the database using T-SQL

  1. Déterminez éventuellement les noms logiques et physiques des fichiers dans le jeu de sauvegarde qui contient la sauvegarde complète de la base de données que vous souhaitez restaurer.Optionally, determine the logical and physical names of the files in the backup set that contains the full database backup that you want to restore. Cette instruction retourne une liste des fichiers journaux et des fichiers de base de données contenus dans le jeu de sauvegarde.This statement returns a list of the database and log files contained in the backup set. La syntaxe de base est la suivante :The basic syntax is as follows:

    RESTORE FILELISTONLY FROM <unité_sauvegarde> WITH FILE = numéro_fichier_jeu_sauvegardeRESTORE FILELISTONLY FROM <backup_device> WITH FILE = backup_set_file_number

    Ici, numéro_fichier_jeu_sauvegarde indique la position de la sauvegarde dans le support de sauvegarde.Here, backup_set_file_number indicates the position of the backup in the media set. Vous pouvez obtenir la position d'un jeu de sauvegarde en utilisant l'instruction RESTORE HEADERONLY .You can obtain the position of a backup set by using the RESTORE HEADERONLY statement. Pour plus d’informations, consultez « Spécification d’un jeu de sauvegarde » dans RESTORE, arguments (Transact-SQL).For more information, see "Specifying a Backup Set" in RESTORE Arguments (Transact-SQL).

    Cette instruction prend également en charge plusieurs options WITH.This statement also supports a number of WITH options. Pour plus d’informations, consultez RESTORE FILELISTONLY (Transact-SQL).For more information, see RESTORE FILELISTONLY (Transact-SQL).

  2. Utilisez l'instruction RESTORE DATABASE pour restaurer la sauvegarde complète de la base de données.Use the RESTORE DATABASE statement to restore the full database backup. Par défaut, les fichiers de données et les fichiers journaux sont restaurés à leur emplacement d'origine.By default, data and log files are restored to their original locations. Pour déplacer une base de données, utilisez l'option MOVE pour déplacer chacun des fichiers de la base de données et éviter des collisions avec les fichiers existants.To relocate a database, use the MOVE option to relocate each of the database files and to avoid collisions with existing files.

La syntaxe Transact-SQLTransact-SQL de base pour restaurer la base de données en utilisant un nouvel emplacement et un nouveau nom est :The basic Transact-SQLTransact-SQL syntax for restoring the database to a new location and a new name is:

RESTORE DATABASE *new_database_name*  

FROM *backup_device* [ ,...*n* ]  

[ WITH  

 {  

    [ **RECOVERY** | NORECOVERY ]  

    [ , ] [ FILE ={ *backup_set_file_number* | @*backup_set_file_number* } ]  

    [ , ] MOVE '*logical_file_name_in_backup*' TO '*operating_system_file_name*' [ ,...*n* ]  

}  

;  

Notes

Lorsque vous préparez le déplacement d'une base de données vers un autre disque, vous devez vérifier que l'espace y est suffisant et identifier les collisions potentielles avec des fichiers existants.When preparing to relocate a database on a different disk, you should verify that sufficient space is available and identify any potential collisions with existing files. Cela suppose d'utiliser une instruction RESTORE VERIFYONLY spécifiant les mêmes paramètres MOVE que ceux que vous envisagez d'utiliser dans votre instruction RESTORE DATABASE.This involves using a RESTORE VERIFYONLY statement that specifies the same MOVE parameters that you plan to use in your RESTORE DATABASE statement.

Le tableau suivant décrit les arguments de cette instruction RESTORE en termes de restauration d'une base de données à un nouvel emplacement.The following table describes arguments of this RESTORE statement in terms of restoring a database to a new location. Pour plus d’informations sur ces arguments, consultez RESTORE (Transact-SQL).For more information about these arguments, see RESTORE (Transact-SQL).

nouveau_nom_base_de_donnéesnew_database_name
Nouveau nom de la base de données.The new name for the database.

Notes

Si vous restaurez la base de données vers une autre instance de serveur, vous pouvez conserver son nom d'origine au lieu d'en utiliser un nouveau.If you are restoring the database to a different server instance, you can use the original database name instead of a new name.

backup_device [ , ...n ]backup_device [ ,...n ]
Spécifie une liste séparée par des virgules de 1 à 64 unités de sauvegarde à partir desquelles la sauvegarde de la base de données sera restaurée.Specifies a comma-separated list of from 1 to 64 backup devices from which the database backup is to be restored. Vous pouvez spécifier une unité de sauvegarde physique ou une unité de sauvegarde logique correspondante, si celle-ci est définie.You can specify a physical backup device, or you can specify a corresponding logical backup device, if defined. Pour spécifier une unité de sauvegarde physique, utilisez l'option DISK ou TAPE :To specify a physical backup device, use the DISK or TAPE option:

{DISQUE | TAPE} = nom_unité_sauvegarde_physique{ DISK | TAPE } =physical_backup_device_name

Pour plus d’informations, consultez Unités de sauvegarde (SQL Server).For more information, see Backup Devices (SQL Server).

{ RECOVERY | NORECOVERY }{ RECOVERY | NORECOVERY }
Si la base de données utilise le mode de récupération complète, vous devrez peut-être appliquer des sauvegardes du journal des transactions après avoir restauré la base de données.If the database uses the full recovery model, you might need to apply transaction log backups after you restore the database. Dans ce cas, spécifiez l'option NORECOVERY.In this case, specify the NORECOVERY option.

Sinon, utilisez l'option RECOVERY, qui est la valeur par défaut.Otherwise, use the RECOVERY option, which is the default.

FILE = { numéro_fichier_jeu_sauvegarde | @numéro_fichier_jeu_sauvegarde_ }FILE = { backup_set_file_number | @backup_set_file_number }
Identifie le jeu de sauvegarde à restaurer.Identifies the backup set to be restored. Ainsi, une valeur numéro_fichier_jeu_sauvegarde égale à 1 indique le premier jeu de sauvegarde sur le support de sauvegarde, et une valeur numéro_fichier_jeu_sauvegarde égale à 2 indique le second jeu.For example, a backup_set_file_number of 1 indicates the first backup set on the backup medium and a backup_set_file_number of 2 indicates the second backup set. Vous pouvez obtenir le numéro_fichier_jeu_sauvegarde d’un jeu de sauvegarde en utilisant l’instruction RESTORE HEADERONLY .You can obtain the backup_set_file_number of a backup set by using the RESTORE HEADERONLY statement.

Lorsque cette option n'est pas spécifiée, le comportement par défaut consiste à utiliser le premier jeu de sauvegarde de l'unité de sauvegarde.When this option is not specified, the default is to use the first backup set on the backup device.

Pour plus d’informations, consultez « Spécification d’un jeu de sauvegarde » dans RESTORE, arguments (Transact-SQL).For more information, see "Specifying a Backup Set," in RESTORE Arguments (Transact-SQL).

MOVE nom_fichier_logique_dans_sauvegarde TO nom_fichier_système_d’exploitation [ , ...n ]MOVE 'logical_file_name_in_backup' TO 'operating_system_file_name' [ ,...n ]
Spécifie que le fichier de données ou le fichier journal spécifié par nom_fichier_logique_dans_sauvegarde doit être restauré à l’emplacement spécifié par nom_fichier_système_d’exploitation.Specifies that the data or log file specified by logical_file_name_in_backup is to be restored to the location specified by operating_system_file_name. Spécifiez une instruction MOVE pour chaque fichier logique du jeu de sauvegarde que vous voulez restaurer à un nouvel emplacement.Specify a MOVE statement for every logical file you want to restore from the backup set to a new location.

OptionOption DescriptionDescription
nom_fichier_logique_dans_sauvegardelogical_file_name_in_backup Indique le nom logique d'un fichier de données ou d'un fichier journal du jeu de sauvegarde.Specifies the logical name of a data or log file in the backup set. Le nom de fichier logique d'un fichier de données ou journal dans un jeu de sauvegarde correspond au nom logique qu'il portait dans la base de données au moment de la création du jeu de sauvegarde.The logical file name of a data or log file in a backup set matches its logical name in the database when the backup set was created.



Remarque : Utilisez RESTORE FILELISTONLY pour obtenir une liste des fichiers logiques contenus dans le jeu de sauvegarde.Note: To obtain a list of the logical files from the backup set, use RESTORE FILELISTONLY.
nom_fichier_système_d’exploitationoperating_system_file_name Spécifie un nouvel emplacement pour le fichier spécifié par nom_fichier_logique_dans_sauvegarde.Specifies a new location for the file specified by logical_file_name_in_backup. Le fichier sera restauré à cet emplacement.The file will be restored to this location.

Éventuellement, nom_fichier_système_d’exploitation spécifie un nouveau nom de fichier pour le fichier restauré.Optionally, operating_system_file_name specifies a new file name for the restored file. Cette option est nécessaire si vous créez une copie d'une base de données existante sur la même instance de serveur.This is necessary if you are creating a copy of an existing database on the same server instance.
nn Est un espace réservé indiquant que vous pouvez spécifier des instructions MOVE supplémentaires.Is a placeholder indicating that you can specify additional MOVE statements.

Exemple (Transact-SQL)Example (Transact-SQL)

Cet exemple crée une base de données nommée MyAdvWorks en restaurant une sauvegarde de l'exemple de base de données AdventureWorks2012AdventureWorks2012 , qui comprend deux fichiers : AdventureWorks2012AdventureWorks2012_Data et AdventureWorks2012AdventureWorks2012_Log.This example creates a new database named MyAdvWorks by restoring a backup of the AdventureWorks2012AdventureWorks2012 sample database, which includes two files: AdventureWorks2012AdventureWorks2012_Data and AdventureWorks2012AdventureWorks2012_Log. Cette base de données utilise le mode de récupération simple.This database uses the simple recovery model. La base de données AdventureWorks2012AdventureWorks2012 existe déjà sur l'instance de serveur, de sorte que les fichiers de la sauvegarde doivent être restaurés à un nouvel emplacement.The AdventureWorks2012AdventureWorks2012 database already exists on the server instance, so the files in the backup must be restored to a new location. L'instruction RESTORE FILELISTONLY permet de déterminer le nombre et le nom des fichiers de la base de données en cours de restauration.The RESTORE FILELISTONLY statement is used to determine the number and names of the files in the database being restored. La sauvegarde de la base de données est la première sauvegarde définie sur l'unité de sauvegarde.The database backup is the first backup set on the backup device.

REMARQUE : Les exemples de sauvegarde et de restauration du journal des transactions, notamment les restaurations dans le temps, utilisent la base de données MyAdvWorks_FullRM qui est créée à partir de AdventureWorks2012AdventureWorks2012 , comme dans l'exemple MyAdvWorks suivant.NOTE: The examples of backing up and restoring the transaction log, including point-in-time restores, use the MyAdvWorks_FullRM database that is created from AdventureWorks2012AdventureWorks2012 just like the following MyAdvWorks example. Toutefois, la base de données MyAdvWorks_FullRM ainsi obtenue doit être modifiée pour utiliser le mode de récupération complète à l’aide de l’instruction Transact-SQLTransact-SQL suivante : ALTER DATABASE <nom_base_de_données> SET RECOVERY FULL.However, the resulting MyAdvWorks_FullRM database must be changed to use the full recovery model by using the following Transact-SQLTransact-SQL statement: ALTER DATABASE <database_name> SET RECOVERY FULL.

USE master;  
GO  
-- First determine the number and names of the files in the backup.  
-- AdventureWorks2012_Backup is the name of the backup device.  
RESTORE FILELISTONLY  
   FROM AdventureWorks2012_Backup;  
-- Restore the files for MyAdvWorks.  
RESTORE DATABASE MyAdvWorks  
   FROM AdventureWorks2012_Backup  
   WITH RECOVERY,  
   MOVE 'AdventureWorks2012_Data' TO 'D:\MyData\MyAdvWorks_Data.mdf',   
   MOVE 'AdventureWorks2012_Log' TO 'F:\MyLog\MyAdvWorks_Log.ldf';  
GO  
  

Pour voir un exemple de création d’une sauvegarde complète de la base de données AdventureWorks2012AdventureWorks2012 , consultez Créer une sauvegarde complète de base de données (SQL Server).For an example of how to create a full database backup of the AdventureWorks2012AdventureWorks2012 database, see Create a Full Database Backup (SQL Server).

Related tasksRelated tasks

Voir aussiSee also

Gérer les métadonnées durant la mise à disposition d’une base de données sur une autre instance de serveur (SQL Server) Manage Metadata When Making a Database Available on Another Server Instance (SQL Server)
RESTORE (Transact-SQL) RESTORE (Transact-SQL)
Copier des bases de données avec la sauvegarde et la restaurationCopy Databases with Backup and Restore