Journal des transactions (SQL Server)The Transaction Log (SQL Server)

S’APPLIQUE À : ouiSQL Server nonAzure SQL Database nonAzure SQL Data Warehouse nonParallel Data Warehouse APPLIES TO: yesSQL Server noAzure SQL Database noAzure SQL Data Warehouse noParallel Data Warehouse

Chaque base de données SQL ServerSQL Server a un journal des transactions qui enregistre toutes les transactions et les modifications apportées par chacune d’entre elles.Every SQL ServerSQL Server database has a transaction log that records all transactions and the database modifications made by each transaction.

Le journal des transactions est un composant essentiel de la base de données.The transaction log is a critical component of the database. En cas de défaillance du système, vous aurez besoin de ce journal pour rétablir votre base de données à un état cohérent.If there is a system failure, you will need that log to bring your database back to a consistent state.

Pour plus d’informations sur l’architecture du journal des transactions et les structures internes, consultez Guide d’architecture et gestion du journal des transactions SQL Server.For information about the transaction log architecture and internals, see the SQL Server Transaction Log Architecture and Management Guide.

Avertissement

Le journal des transactions ne doit être ni supprimé ni déplacé, sauf si vous comprenez pleinement les conséquences d’une telle opération.Never delete or move this log unless you fully understand the ramifications of doing so.

Conseil

Différents points de contrôle créent des points de référence connus et fiables à partir desquels vous pouvez commencer à appliquer les journaux des transactions lors de la récupération d'une base de données.Known good points from which to begin applying transaction logs during database recovery are created by checkpoints. Pour plus d’informations, consultez Points de contrôle de base de données (SQL Server).For more information, see Database Checkpoints (SQL Server).

Opérations prises en charge par le journal des transactionsOperations supported by the transaction log

Le journal des transactions prend en charge les opérations suivantes :The transaction log supports the following operations:

  • Récupération des transactions individuelles.Individual transaction recovery.
  • Récupération de toutes les transactions incomplètes au démarrage de SQL ServerSQL ServerRecovery of all incomplete transactions when SQL ServerSQL Server is started.
  • Restauration par progression d'une base de données, d'un fichier, d'un groupe de fichiers ou d'une page jusqu'au point de défaillanceRolling a restored database, file, filegroup, or page forward to the point of failure.
  • Prise en charge de la réplication transactionnelleSupporting transactional replication.
  • Prise en charge de la haute disponibilité et de solutions de récupération d'urgence : Groupes de disponibilité Always OnAlways On availability groups, mise en miroir de bases de données et copie des journaux de transaction.Supporting high availability and disaster recovery solutions: Groupes de disponibilité Always OnAlways On availability groups, database mirroring, and log shipping.

Récupération des transactions individuellesIndividual transaction recovery

Si une application envoie une instruction ROLLBACK, ou si le moteur de base de données détecte une erreur telle que la perte de la communication avec un client, les enregistrements du journal permettent de restaurer les modifications effectuées par une transaction incomplète.If an application issues a ROLLBACK statement, or if the Database Engine detects an error such as the loss of communication with a client, the log records are used to roll back the modifications made by an incomplete transaction.

Récupération de toutes les transactions incomplètes au démarrage de SQL ServerSQL ServerRecovery of all incomplete transactions when SQL ServerSQL Server is started

En cas de défaillance d’un serveur, il peut arriver que certaines modifications effectuées dans les bases de données n’aient jamais pu être écrites de la mémoire tampon vers les fichiers de données ou proviennent de transactions incomplètes dans les fichiers de données.If a server fails, the databases may be left in a state where some modifications were never written from the buffer cache to the data files, and there may be some modifications from incomplete transactions in the data files. Lorsqu'elle démarre, une instance de SQL ServerSQL Server exécute une récupération de chaque base de données.When an instance of SQL ServerSQL Server is started, it runs a recovery of each database. Chaque modification enregistrée dans le journal qui risque de ne pas avoir été répercutée dans les fichiers de données est récupérée.Every modification recorded in the log which may not have been written to the data files is rolled forward. Chaque transaction incomplète trouvée dans le journal des transactions est ensuite restaurée afin de préserver l'intégrité de la base de données.Every incomplete transaction found in the transaction log is then rolled back to make sure the integrity of the database is preserved.

Restauration par progression d’une base de données, d’un fichier, d’un groupe de fichiers ou d’une page jusqu’au point de défaillanceRolling a restored database, file, filegroup, or page forward to the point of failure

Après un incident matériel ou une défaillance de disque touchant les fichiers de base de données, vous pouvez restaurer la base de données jusqu'au point de défaillance.After a hardware loss or disk failure affecting the database files, you can restore the database to the point of failure. Restaurez tout d'abord la dernière sauvegarde complète et différentielle de la base de données, puis restaurez la séquence suivante des sauvegardes des journaux des transactions jusqu'au point de défaillance.You first restore the last full database backup and the last differential database backup, and then restore the subsequent sequence of the transaction log backups to the point of failure.

Quand vous restaurez chaque sauvegarde de journal, le moteur de base de données réapplique toutes les modifications enregistrées dans le journal pour restaurer par progression toutes les transactions.As you restore each log backup, the Database Engine reapplies all the modifications recorded in the log to roll forward all the transactions. Quand la dernière sauvegarde de journal a été restaurée, le moteur de base de données utilise les informations des journaux pour restaurer toutes les transactions qui n’ont pas été terminées à ce stade.When the last log backup is restored, the Database Engine then uses the log information to roll back all transactions that were not complete at that point.

Prise en charge de la réplication transactionnelleSupporting transactional replication

L’Agent de lecture du journal surveille le journal des transactions de chaque base de données configurée pour la réplication transactionnelle et copie les transactions devant être répliquées à partir du journal des transactions dans la base de données de distribution.The Log Reader Agent monitors the transaction log of each database configured for transactional replication and copies the transactions marked for replication from the transaction log into the distribution database. Pour plus d’informations sur la réplication transactionnelle, consultez Fonctionnement de la réplication transactionnelle.For more information, see How Transactional Replication Works.

Prise en charge des solutions de récupération d’urgence et de haute disponibilitéSupporting high availability and disaster recovery solutions

Les solutions à serveur de secours, Groupes de disponibilité Always OnAlways On availability groups, les mises en miroir de base de données et les copies des journaux de transactions dépendent fortement du journal des transactions.The standby-server solutions, Groupes de disponibilité Always OnAlways On availability groups, database mirroring, and log shipping, rely heavily on the transaction log.

Dans un scénario Groupes de disponibilité Always OnAlways On availability groups, chaque mise à jour d’une base de données, le réplica principal, est immédiatement reproduite dans des copies distinctes et complètes de la base de données, les réplicas secondaires.In an Groupes de disponibilité Always OnAlways On availability groups scenario, every update to a database, the primary replica, is immediately reproduced in separate, full copies of the database, the secondary replicas. Le réplica principal envoie immédiatement chaque enregistrement de journal aux réplicas secondaires, qui appliquent les enregistrements de journal entrants aux bases de données du groupe de disponibilité, avec une restauration par progression continue.The primary replica sends each log record immediately to the secondary replicas which applies the incoming log records to availability group databases, continually rolling it forward. Pour plus d’informations, consultez Instances de cluster de basculement AlwaysOnFor more information, see Always On Failover Cluster Instances

Dans un scénario de copie des journaux de transactions, le serveur principal envoie le journal des transactions actif de la base de données primaire vers une ou plusieurs destinations.In a log shipping scenario, the primary server sends the active transaction log of the primary database to one or more destinations. Chaque serveur secondaire restaure le journal dans sa base de données secondaire locale.Each secondary server restores the log to its local secondary database. Pour plus d’informations, consultez À propos de la copie des journaux de transaction.For more information, see About Log Shipping.

Dans un scénario de mise en miroir de base de données, toutes les mises à jour d’une base de données, à savoir la base de données principale, sont immédiatement reproduites dans une copie distincte complète de la base de données, la base de données miroir.In a database mirroring scenario, every update to a database, the principal database, is immediately reproduced in a separate, full copy of the database, the mirror database. L'instance du serveur principal envoie chaque enregistrement du journal immédiatement à l'instance du serveur miroir, qui applique ces enregistrements à la base de données miroir en la restaurant constamment par progression.The principal server instance sends each log record immediately to the mirror server instance which applies the incoming log records to the mirror database, continually rolling it forward. Pour plus d’informations, consultez Mise en miroir de bases de données.For more information, see Database Mirroring.

Caractéristiques du journal des transactionsTransaction Log characteristics

Caractéristiques du journal des transactions Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine :Characteristics of the Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine transaction log:

  • Le journal des transactions est mis en œuvre sous la forme d'un fichier ou d'un ensemble de fichiers distinct dans la base de données.The transaction log is implemented as a separate file or set of files in the database. Le cache du journal est géré indépendamment du cache des tampons des pages de données, ce qui se traduit par un code simple, rapide et robuste dans le Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine.The log cache is managed separately from the buffer cache for data pages, which results in simple, fast, and robust code within the Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine. Pour plus d’informations, consultez Architecture physique du journal des transactions.For more information, see Transaction Log Physical Architecture.
  • Le format des enregistrements et des pages du journal ne suit pas obligatoirement celui des pages de données.The format of log records and pages is not constrained to follow the format of data pages.
  • Le journal des transactions peut être implémenté dans plusieurs fichiers.The transaction log can be implemented in several files. Les fichiers peuvent être configurés pour croître automatiquement en définissant la valeur FILEGROWTH pour le journal.The files can be defined to expand automatically by setting the FILEGROWTH value for the log. Le risque d'insuffisance de l'espace dans le journal des transactions et la surcharge administrative sont ainsi réduits.This reduces the potential of running out of space in the transaction log, while at the same time reducing administrative overhead. Pour plus d’informations, consultez Options de fichiers et de groupes de fichiers (Transact-SQL) ALTER DATABASE.For more information, see ALTER DATABASE (Transact-SQL) File and Filegroup Options.
  • Le mécanisme de réutilisation de l'espace des fichiers journaux est rapide et a une incidence minimale sur le débit des transactions.The mechanism to reuse the space within the log files is quick and has minimal effect on transaction throughput.

Pour plus d’informations sur l’architecture du journal des transactions et les structures internes, consultez Guide d’architecture et gestion du journal des transactions SQL Server.For information about the transaction log architecture and internals, see the SQL Server Transaction Log Architecture and Management Guide.

Troncation du journal des transactionsTransaction log truncation

La troncation du journal libère de l'espace dans le fichier journal pour que le journal des transactions puisse le réutiliser.Log truncation frees space in the log file for reuse by the transaction log. Vous devez régulièrement tronquer le journal des transactions pour l’empêcher de remplir l’espace imparti.You must regularly truncate your transaction log to keep it from filling the alotted space. Plusieurs facteurs peuvent retarder la troncation du journal. Il est donc important de surveiller sa taille.Several factors can delay log truncation, so monitoring log size matters. Certaines opérations peuvent faire l'objet d'une journalisation minimale afin de réduire leur impact sur la taille des journaux de transactions.Some operations can be minimally logged to reduce their impact on transaction log size.

La troncation du journal supprime les fichiers journaux virtuels inactifs du journal des transactions logique d’une base de données SQL ServerSQL Server, ce qui libère de l’espace dans le journal logique de façon à ce qu’il soit réutilisé par le journal des transactions physique.Log truncation deletes inactive virtual log files (VLFs) from the logical transaction log of a SQL ServerSQL Server database, freeing space in the logical log for reuse by the Physical transaction log. Si un journal des transactions n’est jamais tronqué, il finit par occuper tout l’espace disque alloué aux fichiers journaux physiques.If a transaction log is never truncated, it will eventually fill all the disk space allocated to physical log files.

Pour éviter de manquer d’espace, à moins que la troncation du journal soit retardée pour une raison quelconque, la troncation se produit automatiquement après les événements suivants :To avoid running out of space, unless log truncation is delayed for some reason, truncation occurs automatically after the following events:

  • En mode de récupération simple, après un point de contrôle.Under the simple recovery model, after a checkpoint.
  • En mode de récupération complète ou de récupération utilisant les journaux de transactions, si un point de contrôle s'est produit depuis la sauvegarde précédente, la troncation se produit après une sauvegarde de fichier journal (sauf s'il s'agit d'une sauvegarde de copie uniquement).Under the full recovery model or bulk-logged recovery model, if a checkpoint has occurred since the previous backup, truncation occurs after a log backup (unless it is a copy-only log backup).

Pour plus d’informations, consultez Facteurs pouvant retarder la troncation du journal, plus loin dans cette rubrique.For more information, see Factors that can delay log truncation, later in this topic.

Notes

La troncation du journal ne réduit pas la taille du fichier journal physique.Log truncation does not reduce the size of the physical log file. Pour réduire la taille physique d'un fichier journal physique, vous devez réduire le fichier journal.To reduce the physical size of a physical log file, you must shrink the log file. Pour plus d'informations sur la réduction de la taille du fichier journal physique, consultez Gérer la taille du fichier journal des transactions.For information about shrinking the size of the physical log file, see Manage the Size of the Transaction Log File.
Toutefois, gardez à l’esprit les facteurs pouvant retarder la troncation du journal.However, keep in mind Factors that can delay log truncation. Si l’espace de stockage est à nouveau nécessaire après une réduction de journal, le journal des transactions croît de nouveau, introduisant une surcharge au niveau des performances pendant les opérations d’accroissement du journal.If the storage space is required again after a log shrink, the transaction log will grow again and by doing that, introduce performance overhead during log grow operations.

Factors that can delay log truncationFactors that can delay log truncation

Lorsque les enregistrements de journal restent actifs longtemps, la troncation du journal des transactions est retardée et le journal des transactions peut se remplir entièrement, comme nous l’avons déjà mentionné dans cette longue rubrique.When log records remain active for a long time, transaction log truncation is delayed, and the transaction log can fill up, as we mentioned earlier in this long topic.

Important

Pour plus d’informations sur la façon de répondre à un journal des transactions saturé, consultez Résoudre les problèmes liés à un journal des transactions saturé(Erreur SQL Server 9002).For information about how to respond to a full transaction log, see Troubleshoot a Full Transaction Log (SQL Server Error 9002).

En réalité, la troncation du journal peut être différée pour différentes raisons.Really, Log truncation can be delayed by a variety of reasons. Le cas échéant, découvrez ce qui empêche de tronquer le journal en interrogeant les colonnes log_reuse_wait et log_reuse_wait_desc de l’affichage catalogue sys.databases.Learn what, if anything, is preventing your log truncation by querying the log_reuse_wait and log_reuse_wait_desc columns of the sys.databases catalog view. Le tableau suivant décrit les valeurs possibles de ces colonnes.The following table describes the values of these columns.

Valeur log_reuse_waitlog_reuse_wait value Valeur log_reuse_wait_desclog_reuse_wait_desc value DescriptionDescription
00 NOTHINGNOTHING Il existe un ou plusieurs fichiers journaux virtuels réutilisables.Currently there are one or more reusable virtual log files (VLFs).
11 CHECKPOINTCHECKPOINT Aucun point de contrôle n’est apparu depuis la dernière troncation du journal ou le début du journal n’est pas encore allé au-delà d’un fichier journal virtuel.No checkpoint has occurred since the last log truncation, or the head of the log has not yet moved beyond a virtual log file (VLF). (Tous les modes de récupération)(All recovery models)

Il s'agit d'une raison courante de retarder la troncation du journal.This is a routine reason for delaying log truncation. Pour plus d’informations, consultez Database Checkpoints (SQL Server).For more information, see Database Checkpoints (SQL Server).
22 LOG_BACKUPLOG_BACKUP Une sauvegarde du journal est requise avant que le journal des transactions puisse être tronqué.A log backup is required before the transaction log can be truncated. (Mode de récupération complète ou mode de récupération utilisant les journaux de transactions uniquement)(Full or bulk-logged recovery models only)

Lorsque la sauvegarde de journal suivante est terminée, l'espace du journal peut devenir réutilisable.When the next log backup is completed, some log space might become reusable.
33 ACTIVE_BACKUP_OR_RESTOREACTIVE_BACKUP_OR_RESTORE Une sauvegarde de données ou une restauration est en cours (tous les modes de récupération).A data backup or a restore is in progress (all recovery models).

Si une sauvegarde des données empêche la troncation du journal, l'annulation de l'opération de sauvegarde peut résoudre le problème immédiat.If a data backup is preventing log truncation, canceling the backup operation might help the immediate problem.
44 ACTIVE_TRANSACTIONACTIVE_TRANSACTION Une transaction est active (tous les modes de récupération) :A transaction is active (all recovery models):

Une transaction longue peut exister au démarrage de la sauvegarde du fichier journal.A long-running transaction might exist at the start of the log backup. Dans ce cas, libérer l'espace peut requérir une autre sauvegarde du fichier journal.In this case, freeing the space might require another log backup. Notez que les transactions longues empêchent la troncation du journal dans tous les modes de récupération, notamment le mode de récupération simple, où le journal des transactions est généralement tronqué sur chaque point de contrôle automatique.Note that long-running transactions prevent log truncation under all recovery models, including the simple recovery model, under which the transaction log is generally truncated on each automatic checkpoint.

Une transaction est différée.A transaction is deferred. Une transaction différée est en fait une transaction active dont la restauration est bloquée à cause d'une ressource indisponible.A deferred transaction is effectively an active transaction whose rollback is blocked because of some unavailable resource. Pour plus d’informations sur les causes des transactions différées et la manière de les faire sortir de l’état différé, consultez Transactions différées (SQL Server).For information about the causes of deferred transactions and how to move them out of the deferred state, see Deferred Transactions (SQL Server).

Les transactions à long terme peuvent également remplir le journal des transactions de tempdb.Long-running transactions might also fill up tempdb's transaction log. La base de données tempdb est implicitement utilisée par les transactions utilisateur pour les objets internes tels que les tables de travail pour le tri, les fichiers de travail pour le hachage, les tables de travail de curseur et la gestion de version de ligne.Tempdb is used implicitly by user transactions for internal objects such as work tables for sorting, work files for hashing, cursor work tables, and row versioning. Même si la transaction utilisateur inclut uniquement les données de lecture (requêtes SELECT), des objets internes peuvent être créés et utilisés dans des transactions utilisateur.Even if the user transaction includes only reading data (SELECT queries), internal objects may be created and used under user transactions. Ensuite, le journal des transactions tempdb peut être rempli.Then the tempdb transaction log can be filled.
55 DATABASE_MIRRORINGDATABASE_MIRRORING La mise en miroir de bases de données est interrompue ou, en mode haute performance, la base de données miroir se trouve derrière la base de données principale de manière significative.Database mirroring is paused, or under high-performance mode, the mirror database is significantly behind the principal database. (Mode de récupération complète uniquement)(Full recovery model only)

Pour plus d’informations, consultez Mise en miroir de bases de données (SQL Server).For more information, see Database Mirroring (SQL Server).
66 REPLICATIONREPLICATION Durant les réplications transactionnelles, les transactions liées aux publications ne sont pas encore remises à la base de données de distribution.During transactional replications, transactions relevant to the publications are still undelivered to the distribution database. (Mode de récupération complète uniquement)(Full recovery model only)

Pour plus d'informations sur la réplication transactionnelle, consultez SQL Server Replication.For information about transactional replication, see SQL Server Replication.
77 DATABASE_SNAPSHOT_CREATIONDATABASE_SNAPSHOT_CREATION Un instantané de base de données est créé.A database snapshot is being created. (Tous les modes de récupération)(All recovery models)

Il s'agit d'une raison courante et habituellement brève du retard de la troncation du journal.This is a routine, and typically brief, cause of delayed log truncation.
88 LOG_SCANLOG_SCAN Une analyse du journal se produit.A log scan is occurring. (Tous les modes de récupération)(All recovery models)

Il s'agit d'une raison courante et habituellement brève du retard de la troncation du journal.This is a routine, and typically brief, cause of delayed log truncation.
99 AVAILABILITY_REPLICAAVAILABILITY_REPLICA Un réplica secondaire d'un groupe de disponibilité applique les enregistrements du journal des transactions de cette base de données à une base de données secondaire associée.A secondary replica of an availability group is applying transaction log records of this database to a corresponding secondary database. (Mode de récupération complète)(Full recovery model)

Pour plus d’informations, consultez Vue d’ensemble des groupes de disponibilité Always On (SQL Server).For more information, see Overview of Always On Availability Groups (SQL Server).
1010 - Usage interne uniquementFor internal use only
1111 - Usage interne uniquementFor internal use only
1212 - Usage interne uniquementFor internal use only
1313 OLDEST_PAGEOLDEST_PAGE Si une base de données est configurée pour utiliser des points de contrôle indirects, la page la plus ancienne dans la base de données peut être plus ancienne que le numéro séquentiel dans le journal (LSN) du point de contrôle.If a database is configured to use indirect checkpoints, the oldest page on the database might be older than the checkpoint log sequence number (LSN). Dans ce cas, la page la plus ancienne peut retarder la troncation du journal.In this case, the oldest page can delay log truncation. (Tous les modes de récupération)(All recovery models)

Pour plus d’informations sur les points de contrôle indirects, consultez Points de contrôle de base de données (SQL Server).For information about indirect checkpoints, see Database Checkpoints (SQL Server).
1414 OTHER_TRANSIENTOTHER_TRANSIENT Cette valeur n'est pas utilisée actuellement.This value is currently not used.

Opérations pouvant faire l’objet d’une journalisation minimaleOperations that can be minimally logged

Lajournalisation minimale implique de ne journaliser que les informations obligatoires pour pouvoir récupérer la transaction sans prendre en charge la récupération jusqu’à une date et heure.Minimal logging involves logging only the information that is required to recover the transaction without supporting point-in-time recovery. Cette rubrique identifie les opérations qui sont journalisées au minimum en mode de récupération utilisant les journaux de transactions (ainsi qu’en mode de récupération simple, sauf quand une sauvegarde est en cours).This topic identifies the operations that are minimally logged under the bulk-logged recovery model (as well as under the simple recovery model, except when a backup is running).

Notes

La journalisation minimale n'est pas prise en charge pour les tables à mémoire optimisée.Minimal logging is not supported for memory-optimized tables.

Notes

En mode de récupération complète, toutes les opérations en bloc sont entièrement journalisées.Under the full recovery model, all bulk operations are fully logged. Cependant, vous pouvez minimiser la journalisation d'un ensemble d'opérations en bloc en faisant temporairement passer la base de données en mode de récupération utilisant les journaux de transactions pour les opérations en bloc.However, you can minimize logging for a set of bulk operations by switching the database to the bulk-logged recovery model temporarily for bulk operations. La journalisation minimale est plus efficace que la journalisation complète et réduit la possibilité pour une opération en bloc de grande envergure d'occuper l'espace disponible du journal des transactions pendant une transaction en bloc.Minimal logging is more efficient than full logging, and it reduces the possibility of a large-scale bulk operation filling the available transaction log space during a bulk transaction. En revanche, si la base de données est endommagée ou perdue lors de la journalisation minimale, vous ne pouvez pas récupérer la base de données jusqu'au point de défaillance.However, if the database is damaged or lost when minimal logging is in effect, you cannot recover the database to the point of failure.

Les opérations suivantes, qui sont entièrement journalisées en mode de récupération complète, font l'objet d'une journalisation minimale en modes simple et de récupération utilisant les journaux de transactions :The following operations, which are fully logged under the full recovery model, are minimally logged under the simple and bulk-logged recovery model:

Quand la réplication transactionnelle est activée, les opérations BULK INSERT sont entièrement journalisées, même dans le mode de récupération utilisant les journaux de transactions.When transactional replication is enabled, BULK INSERT operations are fully logged even under the Bulk Logged recovery model.

Lorsque la réplication transactionnelle est activée, les opérations SELECT INTO sont entièrement journalisées, même dans le mode de récupération utilisant les journaux de transactions.When transactional replication is enabled, SELECT INTO operations are fully logged even under the Bulk Logged recovery model.

  • Mises à jour partielles vers des types de données de valeur élevée, en incluant la clause .WRITE dans l’instruction UPDATE pendant l’insertion ou l’ajout de nouvelles données.Partial updates to large value data types, using the .WRITE clause in the UPDATE statement when inserting or appending new data. Notez que la journalisation minimale n'est pas utilisée quand des valeurs existantes sont mises à jour.Note that minimal logging is not used when existing values are updated. Pour plus d’informations sur les types de données de valeur élevée, consultez Types de données (Transact-SQL).For more information about large value data types, see Data Types (Transact-SQL).

  • InstructionsWRITETEXT et UPDATETEXT lors de l'insertion ou de l'ajout de nouvelles données dans les colonnes de type données text, ntext, et image .WRITETEXT and UPDATETEXT statements when inserting or appending new data into the text, ntext, and image data type columns. Notez que la journalisation minimale n'est pas utilisée quand des valeurs existantes sont mises à jour.Note that minimal logging is not used when existing values are updated.

    Avertissement

    L’emploi des instructions WRITETEXT et UPDATETEXT est déprécié : évitez de les utiliser dans les nouvelles applications.The WRITETEXT and UPDATETEXT statements are deprecated; avoid using them in new applications.

  • Si la base de données est en mode simple ou de récupération utilisant les journaux de transactions, certaines opérations DDL avec index sont journalisées au minimum qu'elles soient exécutées hors connexion ou en ligne.If the database is set to the simple or bulk-logged recovery model, some index DDL operations are minimally logged whether the operation is executed offline or online. Les opérations journalisées minimales impliquant les index sont les suivantes :The minimally logged index operations are as follows:

    • OpérationsCREATE INDEX (vues indexées comprises).CREATE INDEX operations (including indexed views).

    • OpérationsALTER INDEX REBUILD ou DBCC DBREINDEX.ALTER INDEX REBUILD or DBCC DBREINDEX operations.

      Avertissement

      L’instruction DBCC DBREINDEX est dépréciée : ne l’utilisez pas dans de nouvelles applications.The DBCC DBREINDEX statement is deprecated; Do not use it in new applications.

    • Reconstruction d’un nouveau segment de mémoire DROP INDEX (le cas échéant).DROP INDEX new heap rebuild (if applicable). La désallocation de pages d’index pendant une opération DROP INDEX est toujours entièrement journalisée.Index page deallocation during a DROP INDEX operation is always fully logged.

Related tasksRelated tasks

Gestion du journal des transactionsManaging the transaction log

Sauvegarde du journal des transactions (mode de récupération complète)Backing Up the Transaction Log (Full Recovery Model)

Restauration du journal des transactions (mode de récupération complète)Restoring the Transaction Log (Full Recovery Model)

Voir aussiSee also

Guide d’architecture et gestion du journal des transactions SQL Server SQL Server Transaction Log Architecture and Management Guide
Contrôler la durabilité d’une transaction Control Transaction Durability
Conditions requises pour une journalisation minimale dans l’importation en bloc Prerequisites for Minimal Logging in Bulk Import
Sauvegarde et restauration des bases de données SQL Server Back Up and Restore of SQL Server Databases
Points de contrôle de base de données (SQL Server) Database Checkpoints (SQL Server)
Afficher ou modifier les propriétés d’une base de données View or Change the Properties of a Database
Modes de récupération (SQL Server)Recovery Models (SQL Server)
Sauvegardes des journaux de transactions (SQL Server) Transaction Log Backups (SQL Server)
sys.dm_db_log_info (Transact-SQL)sys.dm_db_log_info (Transact-SQL)
sys.dm_db_log_space_usage (Transact-SQL)sys.dm_db_log_space_usage (Transact-SQL)