Utiliser l'Assistant Plan de maintenance

S’applique à : ouiSQL Server (toutes les versions prises en charge)

Cette rubrique explique comment créer un plan de maintenance pour un ou plusieurs serveurs à l’aide de l’Assistant Plan de maintenance dans SQL Server. L’Assistant Plan de maintenance crée un plan de maintenance que Microsoft SQL Server Agent peut exécuter régulièrement. Vous pouvez ainsi réaliser, en fonction d'intervalles spécifiés, diverses tâches d'administration de base de données, notamment des sauvegardes, l'exécution de contrôles d'intégrité de la base de données ou les mises à jour des statistiques de la base de données.

Limitations et restrictions

  • Pour créer un plan de maintenance multiserveurs, vous devez configurer un environnement multiserveurs avec un serveur maître et un ou plusieurs serveurs cibles. Les plans de maintenance multiserveurs doivent être créés et conservés sur le serveur maître. Vous pouvez afficher les plans sur les serveurs cibles.

  • Les membres du rôle db_ssisadmin et du rôle dc_admin peuvent être en mesure d’élever leurs privilèges à sysadmin. Cette élévation de privilège est possible, car ces rôles peuvent modifier les packages Integration Services , qui sont exécutables par SQL Server avec le contexte de sécurité sysadmin de SQL Server Agent.

Pour empêcher cette élévation de privilège durant l’exécution de plans de maintenance, de jeux d’éléments de collecte de données et d’autres packages Integration Services , configurez les travaux de SQL Server Agent qui exécutent des packages de façon à utiliser un compte proxy doté de privilèges limités ou ajoutez uniquement des membres sysadmin aux rôles db_ssisadmin et dc_admin .

Conditions préalables

Vous devez activer Agent XPs (option de configuration de serveur).

Autorisations

Pour créer ou gérer des plans de maintenance, vous devez être membre du rôle serveur fixe sysadmin . L'Explorateur d'objets affiche uniquement le nœud Plans de maintenance pour les utilisateurs membres du rôle serveur fixe sysadmin .

Utiliser l'Assistant Plan de maintenance

Démarrer l'Assistant

  1. Développez le serveur pour lequel vous souhaitez créer votre plan de gestion.

  2. Développez le dossier Gestion .

  3. Cliquez avec le bouton droit sur le dossier Plans de maintenance et sélectionnez Assistant Plan de maintenance.

  4. Dans la page Assistant Plan de maintenance SQL Server , cliquez sur Suivant.

  5. Dans la page Sélectionner les propriétés de plan , procédez comme suit :

    1. Dans la zone Nom , entrez le nom du plan de maintenance que vous allez créer.

    2. Dans la zone Description , décrivez brièvement votre plan de maintenance.

    3. Dans la liste Exécuter en tant que , spécifiez les informations d'authentification utilisées par Microsoft SQL Server Agent lors de l'exécution du plan de maintenance.

    4. Sélectionnez Planification distincte pour chaque tâche ou Planification unique pour la totalité du plan ou pas de planification pour spécifier la planification périodique du plan de maintenance.

      REMARQUE : Si vous sélectionnez Planification distincte pour chaque tâche, vous devez suivre les étapes de la section e. ci-dessous pour chaque tâche de votre plan de maintenance.

    5. Si vous avez sélectionné Planification unique pour la totalité du plan ou pas de planification sous Planification, cliquez sur Modifier.

      1. Dans la boîte de dialogue Nouvelle planification du travail, dans la zone Nom, entrez le nom de la planification du travail.

      2. Dans la liste Type de planification , sélectionnez le type de la planification :

        • Lancer automatiquement au démarrage de SQL Server Agent

        • Démarrer dès que les processeurs sont inactifs

        • Périodique. Il s'agit de la sélection par défaut.

        • Une fois

      3. Activez ou désactivez la case à cocher Activé pour activer ou désactiver la planification.

      4. Si vous sélectionnez Périodique:

        1. Sous Fréquence, dans la liste Périodicité , spécifiez la fréquence d'occurrence :

          • Si vous sélectionnez Quotidienne, dans la zone Répéter toutes les , entrez la fréquence de répétition du travail de planification en jours.

          • Si vous sélectionnez Hebdomadaire, dans la zone Répéter toutes les , entrez la fréquence de répétition du travail de planification en semaines. Sélectionnez les jours de la semaine pendant lesquels la planification du travail est exécutée.

          • Si vous sélectionnez Mensuelle, sélectionnez Jour ou Le.

            • Si vous sélectionnez Jour, entrez la date du mois à laquelle vous souhaitez que la planification du travail s'exécute, ainsi que la fréquence de répétition de la planification du travail en mois. Par exemple, si vous souhaitez que la planification du travail s’exécute le 15 du mois un mois sur deux, sélectionnez Jour, puis entrez « 15 » dans la première zone et « 2 » dans la deuxième zone. Notez que le nombre maximum autorisé dans la deuxième zone est « 99 ».

            • Si vous sélectionnez Le, sélectionnez le jour spécifique de la semaine et du mois pendant lequel vous voulez que la planification du travail s'exécute et la fréquence à laquelle la planification du travail doit se répéter en mois. Par exemple, si vous souhaitez que la planification du travail s’exécute le dernier jour de la semaine un mois sur deux, sélectionnez Jour, puis dernier dans la première liste, jour ouvrable dans la deuxième liste et « 2 » dans la dernière zone. Vous pouvez également sélectionner premier, deuxième, troisième ou quatrième, ainsi que des jours de la semaine spécifiques (par exemple, dimanche ou mercredi) dans les deux premières listes. Notez que le nombre maximum autorisé dans la dernière zone est « 99 ».

        2. Sous Fréquence quotidienne, spécifiez la fréquence à laquelle la planification du travail se répète le jour de son exécution :

          • Si vous sélectionnez Une fois à, entrez l'heure spécifique à laquelle la planification du travail doit s'exécuter dans la zone Une fois à . Entrez l'heure, les minutes et les secondes du jour, ainsi que AM ou PM.

          • Si vous sélectionnez Toutes les, spécifiez la fréquence à laquelle la planification du travail s'exécute pendant la journée choisie sous Fréquence. Par exemple, si vous souhaitez que la planification du travail se répète toutes les 2 heures le jour d’exécution de la planification du travail, sélectionnez Toutes les, entrez « 2 » dans la première zone, puis sélectionnez heure(s) dans la liste. Dans cette liste, vous pouvez également sélectionner minute(s) et seconde(s) . Notez que le nombre maximum autorisé dans la première zone est « 100 ».

            Dans la zone Début , entrez l'heure à laquelle l'exécution de la planification du travail doit démarrer. Dans la zone Fin , entrez l'heure à laquelle la planification du travail doit s'arrêter. Entrez l'heure, les minutes et les secondes du jour, ainsi que AM ou PM.

        3. Sous Durée, dans la zone Date de début, entrez la date à laquelle vous souhaitez que l'exécution de la planification du travail commence. Sélectionnez Date de fin ou Aucune date de fin pour indiquer à quel moment l'exécution de la planification du travail doit s'arrêter. Si vous sélectionnez Date de fin, entrez la date à laquelle l'exécution de la planification du travail doit s'arrêter.

      5. Si vous sélectionnez Une fois sous Une seule occurrence, dans la zone Date , entrez la date à laquelle la planification du travail est exécutée. Dans la zone Heure , entrez l'heure à laquelle la planification du travail sera exécutée. Entrez l'heure, les minutes et les secondes du jour, ainsi que AM ou PM.

      6. Sous Résumé, dans Description, vérifiez que tous les paramètres de planification du travail sont corrects.

      7. Cliquez sur OK.

    6. Cliquez sur Suivant.

  6. Sur la page Sélectionner des serveurs cibles , sélectionnez les serveurs sur lesquels vous souhaitez exécuter le plan de maintenance. Cette page est uniquement visible sur des instances SQL Server qui sont configurées comme serveurs maîtres.

    REMARQUE : Pour créer un plan de maintenance multiserveurs, vous devez configurer un environnement multiserveurs contenant un serveur maître et un ou plusieurs serveurs cibles, et le serveur local doit être configuré comme serveur maître. Dans les environnements multiserveurs, cette page affiche le serveur maître (local) et tous les serveurs cibles correspondants.

  7. Dans la page Sélectionner des tâches de maintenance , sélectionnez une ou plusieurs tâches de maintenance à ajouter au plan. Lorsque vous avez sélectionné toutes les tâches nécessaires, cliquez sur Suivant.

    REMARQUE : Les tâches que vous sélectionnez ici déterminent les pages que vous devrez remplir après la page Sélectionner l'ordre des tâches de maintenance ci-dessous.

  8. Dans la page Sélectionner l’ordre des tâches de maintenance, sélectionnez une tâche et cliquez sur Monter… ou Descendre… pour modifier son ordre d’exécution. Lorsque vous avez terminé, ou si vous êtes satisfait de l'ordre actuel de tâches, cliquez sur Suivant.

    REMARQUE : Si vous avez sélectionné Planification distincte pour chaque tâche dans la page Sélectionner les propriétés de plan ci-dessus, vous ne pouvez pas modifier l'ordre des tâches de maintenance sur cette page.

Définir la vérification de l’intégrité de la base de données (CHECKDB)

Sur la page Définir la tâche Vérifier l'intégrité de la base de données , sélectionnez chaque base de données où l'allocation et l'intégrité de la structure des tables utilisateur/système et des index seront vérifiées. En exécutant l’instruction DBCC CHECKDBTransact-SQL , cette tâche permet de signaler tous les problèmes d’intégrité de la base de données, qui pourront ensuite être corrigés par l’administrateur système ou le propriétaire de la base de données. Pour plus d’informations, consultez DBCC CHECKDB (Transact-SQL)Quand vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

Les options supplémentaires suivantes sont disponibles sur cette page.

Liste Bases de données
Spécifie les bases de données faisant l'objet de cette tâche.

  • Toutes les bases de données

Génère un plan de maintenance qui exécute cette tâche sur toutes les bases de données Microsoft SQL Server, à l'exception de tempdb.

Bases de données système

  • Génère un plan de maintenance qui exécute cette tâche sur les bases de données système de SQL Server , à l’exception de tempdb et des bases de données créées par l’utilisateur.

Toutes les bases de données utilisateur (autre que master, model et msdb)

  • Génère un plan de maintenance qui exécute cette tâche sur toutes les bases de données créées par l'utilisateur. Aucune tâche de maintenance n'est exécutée sur les bases de données système de SQL Server .

Ces bases de données

  • Génère un plan de maintenance qui exécute cette tâche uniquement sur les bases de données sélectionnées. Si vous choisissez cette option, sélectionnez au moins une base de données.

Case à cocher Inclure les index

  • Vérifie l'intégrité de toutes les pages d'index ainsi que des pages de données des tables.

Physique uniquement

  • Limite la vérification à l’intégrité de la structure physique de la page, aux en-têtes d’enregistrement et à l’intégrité de la cohérence d’allocation de la base de données. L’utilisation de cette option étant susceptible de réduire considérablement la durée d’exécution de DBCC CHECKDB sur des bases de données volumineuses, elle est recommandée pour une utilisation fréquente sur des systèmes de production.

Tablock

  • Génère des verrouillages par DBCC CHECKDB au lieu d'utiliser un instantané de base de données interne. Cette opération comprend un verrou exclusif sur la base de données. L’utilisation de cette option contribue à accélérer l’exécution de DBCC CHECKDB sur une base de données soumise à une charge importante, tout en diminuant la concurrence disponible dans cette dernière pendant l’exécution de DBCC CHECKDB.

Définir les tâches de réduction de la base de données

  1. Dans la page Définir la tâche Réduire la base de données , créez une tâche qui tente de réduire la taille des bases de données sélectionnées à l'aide de l'instruction DBCC SHRINKDATABASE , avec l'option NOTRUNCATE ou TRUNCATEONLY . Pour plus d’informations, consultez DBCC SHRINKDATABASE (Transact-SQL). Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

    Avertissement !!! Les données déplacées pour réduire un fichier peuvent être dispersées à n’importe quel emplacement disponible dans le fichier. Cela provoque la fragmentation de l'index et peut ralentir les performances des requêtes qui recherchent une plage de l'index. Pour éliminer la fragmentation, reconstruisez les index dans le fichier après réduction.

    Les options supplémentaires suivantes sont disponibles sur cette page.

    Liste Bases de données
    Spécifie les bases de données faisant l'objet de cette tâche. Reportez-vous à l'étape 9 ci-dessus pour plus d'informations sur les options disponibles dans cette liste.

    Zone Réduire la base de données quand elle excède
    Indiquez la taille de base de données (en mégaoctets) qui doit être atteinte pour que l'exécution de la tâche soit déclenchée.

    Zone Quantité d’espace disponible restant après réduction
    Arrête la réduction lorsque les fichiers de base de données présentent un espace libre équivalant à la taille spécifiée (en pourcentage).

    Conserver l'espace libéré dans les fichiers de base de données
    La base de données est condensée en pages contiguës, mais les pages ne sont pas désallouées et les fichiers de base de données ne sont pas réduits. Utilisez cette option si vous prévoyez une nouvelle expansion de la base de données et que vous ne souhaitez pas réallouer de l'espace. Avec cette option, la taille des fichiers de base de données n'est pas réduite au maximum. L'option NOTRUNCATE est utilisée.

    Retourner l'espace libéré au système d'exploitation
    La base de données est condensée en pages contiguës, et les pages sont remises à la disposition du système d'exploitation afin d'être utilisées par d'autres programmes. L'option TRUNCATEONLY est utilisée. Il s'agit de l'option par défaut.

Définir les tâches d'index

  1. Dans la page Définir la tâche Réorganiser l'index , sélectionnez le serveur ou les serveurs où vous déplacerez les pages d'index dans un ordre de recherche plus efficace. La tâche utilise l'instruction ALTER INDEX ... REORGANIZE. Pour plus d’informations, consultez ALTER INDEX (Transact-SQL). Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

    Les options supplémentaires suivantes sont disponibles sur cette page.

    Liste Bases de données
    Spécifie les bases de données faisant l'objet de cette tâche. Reportez-vous à l'étape 9 ci-dessus pour plus d'informations sur les options disponibles dans cette liste.

    Liste Objet
    Limite la liste Sélection pour afficher des tables, des vues, ou les deux. Cette liste est disponible uniquement si une seule base de données est sélectionnée dans la liste Bases de données ci-dessus.

    Liste Sélection
    Spécifie les tables ou les index faisant l'objet de cette tâche. Non disponible quand Tables et vues est sélectionné dans la zone Objet.

    Case à cocher Compacter les objets importants
    Annule l'allocation de l'espace pour les tables et les vues si possible. Cette option utilise ALTER INDEX ... LOB_COMPACTION = ON.

  2. Dans la page Définir la tâche Reconstruire l’index , sélectionnez chaque base de données où vous allez recréer plusieurs index. La tâche utilise l'instruction ALTER INDEX ... REBUILD PARTITION. Pour plus d’informations, consultez ALTER INDEX (Transact-SQL).) Quand vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

    Les options supplémentaires suivantes sont disponibles sur cette page.

    Liste Bases de données
    Spécifie les bases de données faisant l'objet de cette tâche. Reportez-vous à l'étape 9 ci-dessus pour plus d'informations sur les options disponibles dans cette liste.

    Liste Objet
    Limite la liste Sélection pour afficher des tables, des vues, ou les deux. Cette liste est disponible uniquement si une seule base de données est sélectionnée dans la liste Bases de données ci-dessus.

    Liste Sélection
    Spécifie les tables ou les index faisant l'objet de cette tâche. Non disponible quand Tables et vues est sélectionné dans la zone Objet.

    Zone Options relatives à l’espace libre
    Présente les options permettant d'appliquer le facteur de remplissage des index et des tables.

    Espace disponible par page par défaut
    Réorganise les pages avec la quantité d'espace disponible par défaut. Cela supprime les index sur les tables de la base de données et les recrée avec le facteur de remplissage spécifié lors de la création des index. Il s'agit de l'option par défaut.

    Zone Modifier l’espace disponible par page de
    Provoque la suppression des index des tables de la base de données et leur recréation avec un nouveau facteur de remplissage calculé automatiquement, la quantité d'espace libre spécifiée étant réservée dans les pages d'index. Plus le pourcentage est élevé, plus il y a d'espace libre réservé dans les pages d'index et plus l'index croît. Les valeurs valides sont comprises entre 0 et 100. Utilise l'option FILLFACTOR .

    Zone Options avancées
    Présente les options supplémentaires pour trier les index et pour la réindexation.

    Case à cocher Trier les résultats dans tempdb
    Utilise l'option SORT_IN_TEMPDB , qui détermine l'emplacement où les résultats de tri intermédiaires, générés lors de la création de l'index, sont temporairement stockés. Si aucune opération de tri n'est requise ou si le tri peut être effectué dans la mémoire, l'option SORT_IN_TEMPDB est ignorée.

    Case à cocher Index de remplissage
    Utilise l'option PAD_INDEX .

    Case à cocher Conserver l’index en ligne lors de la réindexation
    Utilise l'option ONLINE qui permet aux utilisateurs d'accéder à la table sous-jacente ou aux données d'index cluster, ainsi qu'à tous les index non cluster associés au cours des opérations d'index. La sélection de cette option active les options supplémentaires pour reconstruire les index qui n’autorisent pas les reconstructions en ligne : Ne pas reconstruire les index et Reconstruire des index en mode hors connexion.

    Cette option active également la faible priorité utilisée, qui utilise l’option WAIT_AT_LOW_PRIORITY . Les opérations de reconstruction de l’index en ligne doivent attendre les verrous de faible priorité pendant MAX_DURATION minutes, pour laissant les autres opérations se poursuivre pendant la mise en attente de l’opération de construction de l’index en ligne.

    REMARQUE : Les opérations d'index en ligne ne sont pas disponibles dans toutes les éditions de SQL Server. Pour plus d’informations, consultez Fonctionnalités prises en charge par les éditions de SQL Server 2016.

    Case à cocher MAXDOP
    Remplace l’option de configuration Degré maximal de parallélisme de sp_configure pour DBCC CHECKDB. Pour plus d’informations, consultez DBCC CHECKIDENT (Transact-SQL)

Définir la tâche de mise à jour des statistiques

  1. Dans la page Définir la tâche Mettre à jour les statistiques , sélectionnez chaque base de données pour laquelle les statistiques de table et d'index seront mises à jour. La tâche utilise l'instruction UPDATE STATISTICS. Pour plus d’informations, consultez UPDATE STATISTICS (Transact-SQL). Quand vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

    Les options supplémentaires suivantes sont disponibles sur cette page.

    Liste Bases de données
    Spécifie les bases de données faisant l'objet de cette tâche. Reportez-vous à l'étape 9 ci-dessus pour plus d'informations sur les options disponibles dans cette liste.

    Liste Objet
    Limite la liste Sélection pour afficher des tables, des vues, ou les deux. Cette liste est disponible uniquement si une seule base de données est sélectionnée dans la liste Bases de données ci-dessus.

    Liste Sélection
    Spécifie les tables ou les index faisant l'objet de cette tâche. Non disponible quand Tables et vues est sélectionné dans la zone Objet.

    Toutes les statistiques existantes
    Met à jour les statistiques pour les colonnes et les index.

    Statistiques de colonnes uniquement
    Met à jour les statistiques de colonnes uniquement. Utilise l'option WITH COLUMNS .

    Statistiques d'index uniquement
    Met à jour les statistiques d'index uniquement. Utilise l'option WITH INDEX .

    Type d'analyse
    Type d'analyse destinée à la collecte des statistiques mises à jour.

    Analyse complète
    Lit toutes les lignes de la table ou de la vue pour rassembler les statistiques.

    Exemple par
    Spécifie le pourcentage de la table ou de la vue indexée, ou le nombre de lignes à échantillonner lors de la collecte des statistiques de tables ou vues volumineuses.

Définir la tâche Nettoyage de l'historique

  1. Dans la page Définir la tâche Nettoyage de l'historique , sélectionnez chaque base de données pour laquelle vous souhaitez ignorer l'ancien historique des tâches. Cette tâche utilise les instructions EXEC sp_purge_jobhistory, EXEC sp_maintplan_delete_loget EXEC sp_delete_backuphistory pour supprimer les informations d'historique des tables msdb . Une fois que vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

    Les options supplémentaires suivantes sont disponibles sur cette page.

    Sélectionner les données d'historique à supprimer
    Choisissez le type de données de tâche à effacer.

    Sauvegarder et restaurer l'historique
    La conservation des enregistrements indiquant à quel moment des sauvegardes récentes ont été créées peut aider SQL Server à créer un plan de récupération lorsque vous souhaitez restaurer une base de données. La période de conservation doit être au moins équivalente à la fréquence des sauvegardes complètes de bases de données.

    Historique des travaux de SQL Server Agent
    Cet historique vous permet de résoudre les problèmes des travaux ayant échoué ou de déterminer la raison pour laquelle des actions se sont produites.

    Historique du plan de maintenance
    Cet historique vous permet de résoudre les problèmes des travaux de plan de maintenance ayant échoué ou de déterminer la raison pour laquelle des actions se sont produites.

    Supprimer les données d'historique antérieures à
    Permet de spécifier l'ancienneté des éléments à supprimer. Vous pouvez spécifier Heure(s) , Jour(s) , Semaine(s) (valeur par défaut), Mois ou Année(s) .

Définir la tâche Exécuter le travail de l'agent

  1. Dans la page Définir la tâche Exécuter le travail de l'agent , sous Travaux de l'Agent SQL Server disponibles, choisissez le travail ou les travaux à exécuter. Cette option n'est pas disponible si vous ne possédez aucun travail SQL Server Agent. La tâche utilise l'instruction EXEC sp_start_job. Pour plus d’informations, consultez sp_start_job (Transact-SQL). Quand vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

Définir les tâches de sauvegarde

  1. Dans la page Définir la tâche Sauvegarder la base de données (complète) , sélectionnez chaque base de données sur laquelle effectuer une sauvegarde complète. La tâche utilise l'instruction BACKUP DATABASE. Pour plus d’informations, consultez BACKUP (Transact-SQL). Une fois que vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

    Les options supplémentaires suivantes sont disponibles sur cette page.

    Liste Type de sauvegarde
    Affiche le type de sauvegarde à effectuer. En lecture seule.

    Liste Bases de données
    Spécifie les bases de données faisant l'objet de cette tâche. Reportez-vous à l'étape 9 ci-dessus pour plus d'informations sur les options disponibles dans cette liste.

    Composant de sauvegarde
    Sélectionnez Base de données pour sauvegarder la totalité de la base de données. Sélectionnez Fichier et groupes de fichiers pour sauvegarder seulement une partie de la base de données. Spécifiez ensuite le nom du fichier ou du groupe de fichiers. Si vous avez sélectionné plusieurs bases de données dans la zone Base de données , ne spécifiez que Bases de données pour Composant de sauvegarde. Pour exécuter des sauvegardes de fichiers ou de groupes de fichiers, créez une tâche pour chaque base de données. Ces options sont disponibles uniquement si une seule base de données est sélectionnée dans la liste Bases de données ci-dessus.

    Case à cocher Expiration du jeu de sauvegarde
    Spécifie la date à laquelle le jeu de sauvegarde de cette sauvegarde peut être écrasé. Sélectionnez Après et entrez le nombre de jours avant l'expiration ou sélectionnez Le et entrez une date d'expiration. Cette option est désactivée si URL est sélectionné en tant que destination de sauvegarde.

    Sauvegarde sur
    Spécifie le support sur lequel enregistrer la base de données. Sélectionnez Disque, Bande ou URL. Seuls les périphériques à bande connectés à l'ordinateur sur lequel figure la base de données sont disponibles.

    Sauvegarder les bases de données sur un ou plusieurs fichiers
    Cliquez sur Ajouter pour ouvrir la boîte de dialogue Sélectionner la destination de la sauvegarde . Cette option est désactivée si URL est sélectionné en tant que destination de sauvegarde.

    Cliquez sur Supprimer pour supprimer un fichier de la zone.

    Cliquez sur Contenu pour lire l'en-tête de fichier et afficher le contenu de sauvegarde actuel du fichier.

    Boîte de dialogue Sélectionner la destination de la sauvegarde
    Sélectionnez le fichier, le lecteur de bande ou l'unité de sauvegarde de destination de la sauvegarde. Cette option est désactivée si URL est sélectionné en tant que destination de sauvegarde.

    Liste Si des fichiers de sauvegarde existent
    Spécifiez la manière dont seront traitées les sauvegardes existantes. Sélectionnez Ajouter pour ajouter les nouvelles sauvegardes à la suite de celles déjà présentes dans le fichier ou sur la bande. Sélectionnez Remplacer pour supprimer l'ancien contenu du fichier ou de la bande en le remplaçant par la nouvelle sauvegarde.

    Créer un fichier de sauvegarde pour chaque base de données
    Crée un fichier de sauvegarde à l'emplacement spécifié dans la zone Dossier. Un fichier unique est créé pour chaque base de données sélectionnée. Cette option est désactivée si URL est sélectionné en tant que destination de sauvegarde.

    Case à cocher Créer un sous-répertoire pour chaque base de données
    Crée un sous-répertoire pour chaque base de données sauvegardée dans le cadre du plan de maintenance, dans le répertoire de disque spécifié contenant la sauvegarde de la base de données.

    IMPORTANT ! Le sous-répertoire hérite les autorisations du répertoire parent. Limitez les autorisations pour éviter les accès non autorisés.

    Zone Dossier
    Spécifiez le dossier dans lequel seront placés les fichiers de base de données créés automatiquement. Cette option est désactivée si URL est sélectionné en tant que destination de sauvegarde.

    Informations d'identification SQL
    Sélectionnez les informations d’identification SQL utilisées pour l’authentification au stockage Azure. Si vous n'avez pas d'informations d'identification SQL, cliquez sur le bouton Créer pour créer de nouvelles informations d'identification SQL.

    IMPORTANT ! La boîte de dialogue qui s'ouvre lorsque vous cliquez sur Créer requiert un certificat de gestion ou le profil de publication de l'abonnement. Si vous n'avez pas accès au certificat de gestion ou au profil de publication, vous pouvez créer des informations d'identification SQL en spécifiant le nom du compte de stockage et les informations de clé d'accès à l'aide de Transact-SQL ou de SQL Server Management Studio. Consultez l’exemple de code dans la rubrique Créer des informations d’identification pour créer des informations d’identification à l’aide de Transact-SQL. Vous pouvez également utiliser SQL Server Management Studio, depuis l'instance du moteur de base de données, et cliquer avec le bouton droit sur Sécurité, puis sélectionner Nouveau, puis Informations d'identification. Spécifiez le nom du compte de stockage pour Identité et la clé d'accès dans le champ Mot de passe .

    Conteneur de stockage Windows Azure
    Spécifiez le nom du conteneur de stockage Azure

    Préfixe d'URL
    Est généré automatiquement à partir des informations du compte de stockage contenues dans les informations d'identification SQL, et du nom du conteneur de stockage Windows Azure que vous avez spécifié. Nous vous recommandons de ne pas modifier les informations de ce champ, sauf si vous utilisez un domaine qui utilise un format autre que <storage account>.blob.core.windows.net.

    Zone Extension du fichier de sauvegarde
    Spécifiez l'extension à utiliser pour les fichiers de sauvegarde. La valeur par défaut est .bak.

    Case à cocher Vérifier l’intégrité de la sauvegarde
    Vérifie si le jeu de sauvegarde est complet et que tous les volumes sont lisibles.

    Case à cocher Effectuer une somme de contrôle
    Vérifie dans chaque page les informations de somme de contrôle et de page endommagée, si elles sont activées et disponibles, et génère une somme de contrôle pour l’ensemble de la sauvegarde.

    Case à cocher Continuer en cas d'erreur
    Ordonne à BACKUP de continuer en dépit des erreurs rencontrées, telles que des sommes de contrôle de page non valides ou des pages endommagées.

    Chiffrement de sauvegarde
    Pour créer une sauvegarde chiffrée, activez la case à cocher Chiffrer le fichier de sauvegarde . Sélectionnez l'algorithme de chiffrement à utiliser pour l'étape de chiffrement et fournissez un certificat ou une clé asymétrique dans la liste des certificats ou clés numériques existants. Les algorithmes disponibles pour le chiffrement sont :

    • AES 128

    • AES 192

    • AES 256

    • Triple DES

    L'option de chiffrement est désactivée si vous avez choisi d'ajouter la sauvegarde à un jeu de sauvegarde existant.

    Il s'agit de la méthode conseillée pour sauvegarder votre certificat ou vos clés et les stocker dans un emplacement différent de celui de la sauvegarde chiffrée.

    Seules les clés résidant dans la gestion de clés extensible (EKM) sont prises en charge.

    Case à cocher, liste Taille de bloc

    Indique, en octets, la taille physique du bloc. En règle générale, cette option affecte les performances si les données sont écrites sur des périphériques à bandes, des modules RAID ou un SAN.

    Case à cocher, liste Taille de transfert max.

    Spécifie, en octets, la plus grande unité de transfert à utiliser entre SQL Server et le support de sauvegarde.

    Liste Définir la compression de la sauvegarde
    Dans SQL Server 2008 Enterprise (ou les versions ultérieures), sélectionnez l’une des valeurs de compression de la sauvegarde suivantes :

    Valeur Description
    Utiliser le paramètre du serveur par défaut Cliquez sur cette option pour utiliser la valeur par défaut au niveau du serveur. Cette valeur par défaut est définie par l’option de configuration de serveur Compression par défaut des sauvegardes . Pour plus d’informations sur l’affichage du paramétrage actuel de cette option, consultez Afficher ou configurer l’option de configuration du serveur valeur par défaut de compression de la sauvegarde.
    Compresser la sauvegarde Cliquez sur cette option pour compresser la sauvegarde, indépendamment de la valeur par défaut au niveau du serveur.

    ** Important ** Par défaut, la compression augmente considérablement l’utilisation de l’UC et l’UC supplémentaire consommée par le processus de compression peut nuire aux opérations simultanées. Par conséquent, il peut être préférable, dans une session où l'utilisation de l'UC est limitée, de créer une sauvegarde compressée de priorité basse à l'aide de Resource Governor. Pour plus d'informations, consultez Utiliser Resource Governor pour limiter l’utilisation de l’UC par compression de la sauvegarde (Transact-SQL).
    Ne pas compresser la sauvegarde Cliquez sur cette option pour créer une sauvegarde non compressée, indépendamment de la valeur par défaut au niveau du serveur.
  2. Dans la page Définir la tâche Sauvegarder la base de données (différentielle) , sélectionnez chaque base de données sur laquelle effectuer une sauvegarde partielle. Consultez la liste des définitions à l'étape 16 ci-dessus pour plus d'informations sur les options disponibles sur cette page. La tâche utilise l'instruction BACKUP DATABASE ... WITH DIFFERENTIAL. Pour plus d’informations, consultez BACKUP (Transact-SQL). Une fois que vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

  3. Dans la page Définir la tâche Sauvegarder la base de données (journal des transactions) , sélectionnez chaque base de données sur laquelle effectuer une sauvegarde d’un journal des transactions. Consultez la liste des définitions à l'étape 16 ci-dessus pour plus d'informations sur les options disponibles sur cette page. La tâche utilise l'instruction BACKUP LOG. Pour plus d’informations, consultez BACKUP (Transact-SQL). Une fois que vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

Définir les tâches de nettoyage de maintenance

  1. Dans la page Définir la tâche de nettoyage de maintenance , spécifiez les types de fichiers à supprimer dans le cadre du plan de maintenance, y compris les rapports de texte créés par les plans de maintenance et les fichiers de sauvegarde de la base de données. La tâche utilise l'instruction EXEC xp_delete_file. Une fois que vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

    IMPORTANT Cette tâche ne supprime pas automatiquement les fichiers dans les sous-dossiers du répertoire spécifié. Cette précaution réduit la possibilité d'une attaque malveillante qui utilise la tâche de nettoyage de maintenance pour supprimer des fichiers. Pour supprimer des fichiers dans les sous-dossiers de premier niveau, vous devez sélectionner Inclure les sous-dossiers de premier niveau.

    Les options supplémentaires suivantes sont disponibles sur cette page.

    Supprimer les fichiers du type suivant
    Spécifiez le type de fichiers à supprimer.

    Fichiers de sauvegarde
    Supprimez les fichiers de sauvegarde de base de données.

    Rapports de texte du plan de maintenance
    Supprimez les rapports texte des plans de maintenance exécutés précédemment.

    Emplacement du fichier
    Spécifiez le chemin d'accès des fichiers à supprimer.

    Supprimer un fichier spécifique
    Supprimez le fichier spécifié dans la zone Nom de fichier .

    Rechercher dans le dossier et supprimer les fichiers en fonction de l'extension
    Supprimez tous les fichiers contenant l'extension spécifiée dans le dossier spécifié. Utilisez cette option pour supprimer plusieurs fichiers à la fois, par exemple tous les fichiers de sauvegarde possédant l'extension .bak dans le dossier Mardi.

    Zone Dossier
    Chemin d'accès et nom du dossier contenant les fichiers à supprimer.

    Zone Extension de fichier
    Spécifiez l'extension de fichier des fichiers à supprimer. Pour supprimer plusieurs fichiers à la fois, par exemple tous les fichiers de sauvegarde possédant l'extension .bak dans le dossier Mardi, spécifiez .bak.

    Case à cocher Inclure les sous-dossiers de premier niveau
    Supprimez les fichiers portant l’extension spécifiée par l’option Extension de fichier dans les sous-dossiers de premier niveau situés dans le dossier défini par l’option Dossier.

    Case à cocher Supprimer les fichiers en fonction de l’ancienneté du fichier au moment de l’exécution de la tâche
    Spécifiez l’ancienneté minimale des fichiers à supprimer en entrant un chiffre et une unité de temps dans la zone Supprimer les fichiers antérieurs à .

    Supprimer les fichiers antérieurs à
    Spécifiez l’ancienneté minimale des fichiers à supprimer en entrant un chiffre et une unité de temps (Heure, Jour, Semaine, Mois ou Année). Les fichiers antérieurs au délai spécifié seront supprimés.

Sélectionner des options de rapport

  1. Dans la page Sélectionner des options de rapport , sélectionnez les options d'enregistrement ou de distribution d'un rapport d'actions de plan de maintenance. La tâche utilise l'instruction EXEC sp_notify_operator. Pour plus d’informations, consultez sp_notify_operator (Transact-SQL). Quand vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

    Les options supplémentaires suivantes sont disponibles sur cette page.

    Case à cocher Enregistrer un rapport dans un fichier texte
    Enregistre le rapport dans un fichier.

    Zone Emplacement du dossier
    Spécifiez l'emplacement du fichier qui contiendra le rapport.

    Case à cocher Envoyer le rapport par courrier électronique
    Envoie un courrier électronique lorsqu'une tâche échoue. Pour utiliser cette tâche, l’option Messagerie de base de données doit être activée et configurée correctement avec MSDB comme Base de données hôte de messagerie, et vous devez avoir un opérateur MicrosoftSQL Server Agent avec une adresse e-mail valide.

    Opérateur d'agent
    Spécifiez le destinataire du courrier électronique.

    Profil de la messagerie
    Spécifiez le profil qui définit l'expéditeur du courrier électronique.

Terminer l'Assistant

  1. Dans la page Terminer l'Assistant , vérifiez les choix effectués dans les pages précédentes, puis cliquez sur Terminer.

  2. Dans la page Progression de l'Assistant Plan de maintenance , vérifiez les informations d'état des actions de l'Assistant Plan de maintenance. Selon les options sélectionnées dans l'Assistant, la page de progression peut contenir une ou plusieurs actions. La zone supérieure affiche l'état global de l'Assistant et le nombre des messages d'état, d'erreur et d'avertissement qu'il a reçus.

    Les options suivantes sont disponibles sur la page Progression de l'Assistant Plan de maintenance :

    Détails
    Indique l'action, l'état et tous les messages retournés suite à l'action entreprise par l'Assistant.

    Action
    Indique le type et le nom de chaque action.

    État
    Indique si l’action de l’Assistant dans son ensemble a retourné la valeur Réussite ou Échec.

    Message
    Indique les messages d'erreur ou d'avertissement retournés par le processus.

    Report
    Crée un rapport qui contient les résultats de l'Assistant Création de partition. Les options sont Afficher le rapport, Enregistrer le rapport dans un fichier, Copier le rapport dans le Presse-papiers et Envoyer le rapport sous forme de courrier électronique.

    Afficher le rapport
    Ouvre la boîte de dialogue Afficher le rapport , qui contient un rapport au format texte de la progression de l’Assistant Création de partition.

    Enregistrer le rapport dans un fichier
    Ouvre la boîte de dialogue Enregistrer le rapport sous .

    Copier le rapport dans le Presse-papiers
    Copie les résultats du rapport de progression de l’Assistant dans le Presse-papiers.

    Envoyer le rapport sous forme de courrier électronique
    Copie les résultats du rapport de progression de l’Assistant dans un e-mail.