Démarrage rapide : Se connecter à une instance SQL Server et l’interroger avec SQL Server Management Studio (SSMS)

S’applique à : ouiSQL Server (toutes les versions prises en charge)

Commencez à utiliser SQL Server Management Studio (SSMS) pour vous connecter à votre instance SQL Server et exécutez des commandes Transact-SQL (T-SQL).

L’article explique comment suivre les étapes ci-dessous :

  • Se connecter à une instance de SQL Server
  • Création d'une base de données
  • Créer une table dans votre nouvelle base de données
  • Insérer des lignes dans votre nouvelle table
  • Interroger la nouvelle table et afficher les résultats
  • Utiliser la table de fenêtre de requête pour vérifier les propriétés de votre connexion

Prérequis

Se connecter à une instance de SQL Server

  1. Exécutez SQL Server Management Studio. La première fois que vous exécutez SSMS, la fenêtre Se connecter au serveur s’ouvre. Si elle ne s’ouvre pas, vous pouvez l’ouvrir manuellement en sélectionnant Explorateur d’objets > Se connecter > Moteur de base de données.

    Lien de connexion dans l’Explorateur d’objets

  2. La boîte de dialogue Se connecter au serveur s’affiche. Entrez les informations suivantes :

    Paramètre Valeur(s) suggérée(s) Description
    Type de serveur Moteur de base de données Pour Type de serveur, sélectionnez Moteur de base de données (généralement l’option par défaut).
    Nom du serveur Nom complet du serveur Pour Nom du serveur, entrez le nom de votre instance SQL Server (vous pouvez aussi utiliser localhost comme nom de serveur si vous vous connectez en local). Si vous n’utilisez PAS l’instance par défaut (MSSQLSERVER), vous devez entrer le nom du serveur et le nom de l’instance.

    Si vous ne savez pas comment déterminer le nom de votre instance SQL Server, consultez Conseils et astuces supplémentaires sur l’utilisation de SSMS.
    Authentification Authentification Windows

    l’authentification SQL Server
    L’authentification Windows est définie par défaut.

    Vous pouvez aussi utiliser l’authentification SQL Server pour vous connecter. Cependant, si vous sélectionnez l’Authentification SQL Server, un nom d’utilisateur et un mot de passe sont nécessaires.

    Pour plus d’informations sur les types d’authentification, consultez Se connecter au serveur (moteur de base de données).
    Connexion ID d’utilisateur du compte serveur ID d’utilisateur du compte serveur utilisé pour se connecter au serveur. Une connexion est nécessaire quand l’authentification SQL Server est utilisée.
    Mot de passe Mot de passe du compte serveur Mot de passe du compte serveur utilisé pour se connecter au serveur. Un mot de passe est nécessaire quand l’authentification SQL Server est utilisée.

    Champ de nom du serveur pour SQL Server

  3. Une fois que vous avez renseigné tous les champs, sélectionnez Se connecter.

    Vous pouvez également modifier d’autres options de connexion en sélectionnant Options. Exemples d’options de connexion : la base de données à laquelle vous êtes connecté, la valeur du délai d’expiration de la connexion et le protocole réseau. Cet article utilise les valeurs par défaut pour tous les champs.

  4. Pour vérifier que votre connexion SQL Server a abouti, développez et explorez les objets dans l’Explorateur d’objets où figurent le nom du serveur, la version de SQL Server et le nom d’utilisateur. Ces objets sont différents selon le type de serveur.

    Connexion à un serveur local

Résoudre les problèmes de connectivité

Pour passer en revue les techniques de résolution des problèmes à employer en cas d’échec de connexion à une instance de votre moteur de base de données SQL Server sur un serveur unique, consultez Résoudre les problèmes de connexion au moteur de base de données SQL Server.

Création d'une base de données

Nous allons maintenant créer une base de données nommée TutorialDB en effectuant les étapes suivantes :

  1. Dans l’Explorateur d’objets, cliquez avec le bouton droit sur votre instance de serveur et sélectionnez Nouvelle requête :

    Lien Nouvelle requête

  2. Collez l’extrait de code T-SQL suivant dans la fenêtre de requête :

    USE master
    GO
    IF NOT EXISTS (
       SELECT name
       FROM sys.databases
       WHERE name = N'TutorialDB'
    )
    CREATE DATABASE [TutorialDB]
    GO
    
  3. Exécutez la requête en sélectionnant Exécuter ou en sélectionnant F5 sur votre clavier.

    Commande Exécuter

    Une fois que la requête est terminée, la nouvelle base de données TutorialDB s’affiche dans la liste des bases de données de l’Explorateur d’objets. Si elle n’apparaît pas, cliquez avec le bouton droit sur le nœud Bases de données et sélectionnez Actualiser.

Créer une table dans la nouvelle base de données

Dans cette section, vous allez créer une table dans la base de données TutorialDB que vous venez de créer. Étant donné que l’éditeur de requête est toujours dans le contexte de la base de données master, changez le contexte de connexion avec la base de données TutorialDB en effectuant les étapes suivantes :

  1. Dans la liste déroulante des bases de données, sélectionnez la base de données que vous voulez, comme ici :

    Changer la base de données

  2. Collez l’extrait de code T-SQL suivant dans la fenêtre de requête :

    USE [TutorialDB]
    -- Create a new table called 'Customers' in schema 'dbo'
    -- Drop the table if it already exists
    IF OBJECT_ID('dbo.Customers', 'U') IS NOT NULL
    DROP TABLE dbo.Customers
    GO
    -- Create the table in the specified schema
    CREATE TABLE dbo.Customers
    (
       CustomerId        INT    NOT NULL   PRIMARY KEY, -- primary key column
       Name      [NVARCHAR](50)  NOT NULL,
       Location  [NVARCHAR](50)  NOT NULL,
       Email     [NVARCHAR](50)  NOT NULL
    );
    GO
    
  3. Exécutez la requête en sélectionnant Exécuter ou en sélectionnant F5 sur votre clavier.

Une fois que la requête est terminée, la nouvelle table Customers s’affiche dans la liste des tables de l’Explorateur d’objets. Si la table ne s’affiche pas, cliquez avec le bouton droit sur le nœud TutorialDB > Tables dans l’Explorateur d’objets et sélectionnez Actualiser.

Nouvelle table

Insérer des lignes dans la nouvelle table

À présent, insérons quelques lignes dans la table Customers que vous avez créée. Collez l’extrait de code T-SQL suivant dans la fenêtre de requête, puis sélectionnez Exécuter :

-- Insert rows into table 'Customers'
INSERT INTO dbo.Customers
   ([CustomerId],[Name],[Location],[Email])
VALUES
   ( 1, N'Orlando', N'Australia', N''),
   ( 2, N'Keith', N'India', N'keith0@adventure-works.com'),
   ( 3, N'Donna', N'Germany', N'donna0@adventure-works.com'),
   ( 4, N'Janet', N'United States', N'janet1@adventure-works.com')
GO

Interroger la table et afficher les résultats

Les résultats d’une requête sont visibles sous la fenêtre du texte de requête. Pour interroger la table Customers et voir les lignes qui ont été insérées, suivez les étapes ci-dessous :

  1. Collez l’extrait de code T-SQL suivant dans la fenêtre de requête, puis sélectionnez Exécuter :

    -- Select rows from table 'Customers'
    SELECT * FROM dbo.Customers;
    

    Les résultats de la requête s’affichent en dessous de la zone où le texte a été entré.

    Liste des résultats

    Vous pouvez aussi modifier la façon dont les résultats sont présentés en sélectionnant une des options suivantes :

    Trois options d’affichage des résultats de requête

    • Le premier bouton affiche les résultats en Mode texte, comme illustré dans l’image de la section suivante.
    • Le bouton du milieu affiche les résultats en Mode grille, qui est l’option par défaut.
      • Il s’agit du paramètre par défaut
    • Le troisième bouton vous permet d’enregistrer les résultats dans un fichier dont l’extension est .rpt par défaut.

Vérifier les propriétés de votre connexion en utilisant la table de la fenêtre de requête

Des informations sur les propriétés de connexion figurent sous les résultats de votre requête. Après avoir exécuté la requête citée plus haut dans l’étape précédente, vérifiez les propriétés de connexion en bas de la fenêtre de requête.

  • Vous pouvez identifier le serveur et la base de données auxquels vous êtes connecté, ainsi que le nom d’utilisateur employé.

  • Vous pouvez également voir la durée de la requête et le nombre de lignes qui sont retournées par la requête exécutée précédemment.

    Propriétés de connexion

Outils supplémentaires

Vous pouvez aussi utiliser Azure Data Studio pour vous connecter à SQL Server, Azure SQL Database et Azure Synapse Analytics et les interroger.

Étapes suivantes

La meilleure façon de se familiariser avec SSMS est d’effectuer des exercices pratiques. Ces articles vous aident à vous familiariser avec les différentes fonctionnalités disponibles dans SSMS.