RESTORE Statements - VERIFYONLY (Transact-SQL)RESTORE Statements - VERIFYONLY (Transact-SQL)

S’APPLIQUE À : ouiSQL Server ouiAzure SQL Database (Managed Instance uniquement) nonAzure Synapse Analytics (SQL DW) nonParallel Data Warehouse APPLIES TO: yesSQL Server yesAzure SQL Database (Managed Instance only) noAzure Synapse Analytics (SQL DW) noParallel Data Warehouse

Vérifie la sauvegarde sans la restaurer, et s'assure que le jeu de sauvegarde est complet et que tous les volumes sont lisibles.Verifies the backup but does not restore it, and checks to see that the backup set is complete and the entire backup is readable. En revanche, l'instruction RESTORE VERIFYONLY ne vérifie pas la structure des données contenues dans les volumes de sauvegarde.However, RESTORE VERIFYONLY does not attempt to verify the structure of the data contained in the backup volumes. Dans MicrosoftMicrosoft SQL ServerSQL Server, l’instruction RESTORE VERIFYONLY a été améliorée afin de pouvoir effectuer un contrôle supplémentaire sur les données en vue d’accroître la probabilité de détection des erreurs.In MicrosoftMicrosoft SQL ServerSQL Server, RESTORE VERIFYONLY has been enhanced to do additional checking on the data to increase the probability of detecting errors. Le but est d'être le plus proche possible d'une opération de restauration réelle.The goal is to be as close to an actual restore operation as practical. Pour plus d'informations, consultez la section Notes.For more information, see the Remarks.

Si la sauvegarde est valide, le Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine retourne un message de réussite.If the backup is valid, the Moteur de base de données SQL ServerSQL Server Database Engine returns a success message.

Notes

Pour une description des arguments, consultez Arguments RESTORE (Transact-SQL).For the descriptions of the arguments, see RESTORE Arguments (Transact-SQL).

Icône de lien de rubrique Conventions de la syntaxe Transact-SQLTopic link icon Transact-SQL Syntax Conventions

SyntaxeSyntax

  
RESTORE VERIFYONLY  
FROM <backup_device> [ ,...n ]  
[ WITH    
 {  
   LOADHISTORY   
  
--Restore Operation Option  
 | MOVE 'logical_file_name_in_backup' TO 'operating_system_file_name'   
          [ ,...n ]   
  
--Backup Set Options  
 | FILE = { backup_set_file_number | @backup_set_file_number }   
 | PASSWORD = { password | @password_variable }   
  
--Media Set Options  
 | MEDIANAME = { media_name | @media_name_variable }   
 | MEDIAPASSWORD = { mediapassword | @mediapassword_variable }  
  
--Error Management Options  
 | { CHECKSUM | NO_CHECKSUM }   
 | { STOP_ON_ERROR | CONTINUE_AFTER_ERROR }  
  
--Monitoring Options  
 | STATS [ = percentage ]   
  
--Tape Options  
 | { REWIND | NOREWIND }   
 | { UNLOAD | NOUNLOAD }    
 } [ ,...n ]  
]  
[;]  
  
<backup_device> ::=  
{   
   { logical_backup_device_name |  
      @logical_backup_device_name_var }  
   | { DISK | TAPE | URL } = { 'physical_backup_device_name' |  
       @physical_backup_device_name_var }   
}  
  

Notes

Pour spécifier l’emplacement et le nom de fichier du Stockage Blob Microsoft Azure, utilisez le format de l’URL qui est pris en charge à compter de SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) SP1 Cu2.URL is the format used to specify the location and the file name for Microsoft Azure Blob Storage and is supported starting with SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) SP1 CU2. Bien que le stockage Microsoft Azure soit un service, son implémentation est similaire à celle d’un disque ou d’une bande afin d’offrir une expérience de restauration cohérente et fluide pour les trois appareils.Although Microsoft Azure storage is a service, the implementation is similar to disk and tape to allow for a consistent and seamless restore experience for all the three devices.

ArgumentsArguments

Pour obtenir une description des arguments RESTORE VERIFYONLY, consultez Arguments RESTORE (Transact-SQL).For descriptions of the RESTORE VERIFYONLY arguments, see RESTORE Arguments (Transact-SQL).

Remarques d'ordre généralGeneral Remarks

Le support de sauvegarde ou le jeu de sauvegarde doivent contenir un minimum d'informations correctes pour pouvoir être interprétés sous Microsoft Tape Format.The media set or the backup set must contain minimal correct information to enable it to be interpreted as Microsoft Tape Format. Dans le cas contraire, RESTORE VERIFYONLY s'arrête et indique que le format de la sauvegarde est incorrect.If not, RESTORE VERIFYONLY stops and indicates that the format of the backup is invalid.

RESTORE VERIFYONLY se charge de vérifier :Checks performed by RESTORE VERIFYONLY include:

  • que le jeu de sauvegarde est complet et que tous les volumes sont lisibles ;That the backup set is complete and all volumes are readable.

  • certains champs d'en-tête des pages de la base de données, tels que l'ID de la page (comme si l'écriture des données allait avoir lieu) ;Some header fields of database pages, such as the page ID (as if it were about to write the data).

  • la somme de contrôle (si elle figure sur le support) ;Checksum (if present on the media).

  • s'il y a un espace suffisant sur les périphériques de destination.Checking for sufficient space on destination devices.

Notes

RESTORE VERIFYONLY ne fonctionne pas sur un instantané de base de données.RESTORE VERIFYONLY does not work on a database snapshot. Pour vérifier un instantané de base de données avant une opération de restauration, vous pouvez exécuter DBCC CHECKDB.To verify a database snapshot before a revert operation, you can run DBCC CHECKDB.

Notes

Avec les sauvegardes d’instantanés, RESTORE VERIFYONLY vérifie l’existence des instantanés aux emplacements spécifiés dans le fichier de sauvegarde.With snapshot backups, RESTORE VERIFYONLY confirms the existence of the snapshots in the locations specified in the backup file. Les sauvegardes d’instantanés sont une nouvelle fonctionnalité de SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x).Snapshot backups are a new feature in SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x). Pour plus d’informations sur la sauvegarde d’instantanés, consultez Sauvegarde d’instantanés de fichiers pour les fichiers de base de données dans Azure.For more information about Snapshot Backups, see File-Snapshot Backups for Database Files in Azure.

SécuritéSecurity

Une opération de sauvegarde peut éventuellement spécifier des mots de passe pour un support de sauvegarde, un jeu de sauvegarde ou les deux.A backup operation may optionally specify passwords for a media set, a backup set, or both. Lorsqu'un mot de passe a été défini sur un support de sauvegarde ou un jeu de sauvegarde, vous devez entrer le ou les mots de passe corrects dans l'instruction RESTORE.When a password has been defined on a media set or backup set, you must specify the correct password or passwords in the RESTORE statement. Ces mots de passe empêchent les opérations non autorisées de restauration et d'ajouts de jeux de sauvegarde au support à l'aide d'outils SQL ServerSQL Server.These passwords prevent unauthorized restore operations and unauthorized appends of backup sets to media using SQL ServerSQL Server tools. En revanche, un mot de passe n'empêche pas d'écraser les supports en cas d'utilisation de l'option FORMAT de l'instruction BACKUP.However, a password does not prevent overwrite of media using the BACKUP statement's FORMAT option.

Important

Le niveau de protection de ce mot de passe est faible.The protection provided by this password is weak. Son but est d'éviter que des utilisateurs autorisés ou non autorisés effectuent une restauration incorrecte à l'aide des outils SQL ServerSQL Server.It is intended to prevent an incorrect restore using SQL ServerSQL Server tools by authorized or unauthorized users. En aucun cas, elle n'empêche la lecture des données de la sauvegarde par d'autres moyens ou le remplacement du mot de passe.It does not prevent the reading of the backup data by other means or the replacement of the password. Cette fonctionnalité est en mode de maintenance et risque d’être supprimée dans une prochaine version de Microsoft SQL Server.This feature is in maintenance mode and may be removed in a future version of Microsoft SQL Server. Évitez d'utiliser cette fonctionnalité dans de nouveaux travaux de développement, et prévoyez de modifier les applications qui utilisent actuellement cette fonctionnalité.Avoid using this feature in new development work, and plan to modify applications that currently use this feature.La bonne pratique en matière de protection des sauvegardes consiste à stocker les bandes de sauvegarde dans un emplacement sûr ou à sauvegarder les fichiers disque protégés par une liste de contrôle d’accès (ACL).The best practice for protecting backups is to store backup tapes in a secure location or back up to disk files that are protected by adequate access control lists (ACLs). La liste de contrôle d'accès doit être définie à la racine du répertoire dans lequel les sauvegardes sont effectuées.The ACLs should be set on the directory root under which backups are created.

AutorisationsPermissions

Dans SQL Server 2008SQL Server 2008, vous devez avoir l'autorisation CREATE DATABASE pour pouvoir obtenir des informations sur un jeu de sauvegardes ou sur une unité de sauvegarde.Beginning in SQL Server 2008SQL Server 2008, obtaining information about a backup set or backup device requires CREATE DATABASE permission. Pour plus d’informations, consultez GRANT – octroi d’autorisations de base de données (Transact-SQL).For more information, see GRANT Database Permissions (Transact-SQL).

ExemplesExamples

L’exemple suivant vérifie la sauvegarde à partir du disque.The following example verifies the backup from disk.

RESTORE VERIFYONLY FROM DISK = 'D:\AdventureWorks.bak';
GO

Voir aussiSee Also

BACKUP (Transact-SQL) BACKUP (Transact-SQL)
Jeux de supports, familles de supports et jeux de sauvegarde (SQL Server) Media Sets, Media Families, and Backup Sets (SQL Server)
RESTORE REWINDONLY (Transact-SQL) RESTORE REWINDONLY (Transact-SQL)
RESTORE (Transact-SQL) RESTORE (Transact-SQL)
Historique de sauvegarde et informations d’en-tête (SQL Server)Backup History and Header Information (SQL Server)