Installer, mettre à niveau ou migrer vers Windows Server

Il est peut-être temps de passer à une version plus récente de Windows Server. Selon la version exécutée, plusieurs options de mise à niveau s’offrent à vous.

Important

Le support étendu pour Windows Server 2008 R2 et Windows Server 2008 a pris fin en janvier 2020. Des mises à jour de sécurité étendues sont disponibles, avec l’option de migrer vos serveurs locaux vers Azure où vous pouvez continuer à les exécuter sur des machines virtuelles. Pour en savoir plus, consultez la vue d’ensemble des mises à jour de sécurité étendues.

Conseil

Pour télécharger Windows Server 2022, consultez Windows Server - Évaluations.

Nouvelle installation

La façon la plus simple d’installer Windows Server consiste à effectuer une nouvelle installation sur un serveur vide ou en remplacement d’un système d’exploitation existant. Cette procédure est la plus simple, mais vous devez commencer par sauvegarder vos données et il vous faudra ensuite réinstaller vos applications. Vous devez prendre en compte plusieurs éléments, notamment la configuration système requise. Veillez donc à consulter les informations relatives à Windows Server.

Mise à niveau sur place

Si vous souhaitez conserver le même matériel et tous les rôles serveur que vous avez configurés sans effacer ni réinstaller le système d’exploitation, faites une mise à niveau sur place. Vous pourrez ainsi passer d’un ancien système d’exploitation à une version plus récente tout en conservant vos paramètres, vos rôles serveur et vos données. Par exemple, si votre serveur exécute Windows Server 2019, vous pouvez le mettre à niveau vers Windows Server 2022. Toutefois, il n’existe pas de chemin de mise à niveau vers toutes les versions plus récentes pour certains systèmes d’exploitation plus anciens.

Pour obtenir des instructions détaillées sur la mise à niveau, consultez le contenu sur la mise à niveau Windows Server.

Mise à niveau propagée de système d’exploitation de cluster

La mise à niveau propagée du système d’exploitation de cluster permet à un administrateur de mettre à niveau le système d’exploitation des nœuds de cluster sans arrêter les charges de travail du serveur de fichiers avec scale-out ou Hyper-V. Par exemple, si des nœuds de votre cluster exécutent Windows Server 2019, vous pouvez installer Windows Server 2022 sur ceux-ci pour éviter les temps d’arrêt du cluster qui impacteraient les contrats de niveau de service. Cette fonctionnalité est décrite plus en détail dans l’article sur la mise à niveau propagée du système d’exploitation de cluster.

Migration

La migration de Windows Server vous permet de migrer un rôle ou une fonctionnalité à la fois d’un ordinateur source exécutant Windows Server vers un autre ordinateur cible exécutant la même version ou une version plus récente de Windows Server. À ces fins, la migration est définie comme étant le déplacement d’un rôle ou d’une fonctionnalité et des données associées vers un autre ordinateur, et non pas la mise à niveau de la fonctionnalité sur le même ordinateur.

Conversion de licence

Dans certaines versions de systèmes d’exploitation, vous pouvez convertir une édition particulière de la version vers une autre édition de la même version en une seule étape à l’aide d’une simple commande et de la clé de licence appropriée. Cette opération est appelée conversion de licence. Par exemple, si votre serveur exécute Windows Server 2022 Standard, vous pouvez effectuer une conversion vers Windows Server 2022 Datacenter. Même si vous pouvez passer de Windows Server 2022 Standard à Windows Server 2022 Datacenter, sachez que vous ne pouvez pas inverser le processus et passer d’une version Datacenter à une version Standard. Pour certaines versions de Windows Server, vous pouvez également effectuer librement des conversions entre les versions OEM, de licence en volume et commerciales avec la même commande et la clé appropriée.