Canaux de maintenance de Windows Server

Avant, avec Windows Server 2016 et Windows Server 2019, deux canaux principaux de publication étaient disponibles : le canal de maintenance à long terme (TLSC, Long-Term Servicing Channel) et le canal semi-annuel (SAC, Semi-Annual Channel). Le canal de maintenance à long terme offre une option à plus long terme axée sur la stabilité, tandis que le canal semi-annuel propose des versions plus fréquentes qui permettent aux clients de profiter plus rapidement des innovations.

À compter de Windows Server 2022, il existe un canal de versions principal disponible, le canal de maintenance à long terme. Le canal semi-annuel dans les versions précédentes de Windows Server était axé sur les conteneurs et les microservices, et cette innovation continuera avec Azure Stack HCI.

Canal de maintenance à long terme (LTSC)

Avec le canal de maintenance à long terme, une nouvelle version majeure de Windows Server est publiée tous les 2-3 ans. Les utilisateurs ont droit à 5 ans de support standard et 5 ans de support étendu. Ce canal fournit aux systèmes une option de maintenance longue et une stabilité fonctionnelle, et peut être installé avec les options d’installation Server Core ou Server avec Expérience utilisateur. Les déploiements du canal de maintenance à long terme de Windows Server ne sont pas affectés par les versions du canal semi-annuel. Le canal de maintenance à long terme continuera de recevoir des mises à jour de sécurité et autres, mais ne recevra pas les nouvelles fonctionnalités.

Canal semi-annuel

Le canal semi-annuel permet aux clients qui innovent rapidement de bénéficier des nouvelles fonctionnalités du système d’exploitation à un rythme plus soutenu, avec une focalisation sur les conteneurs et les microservices. Chaque version de ce canal est prise en charge pendant 18 mois à compter de la version initiale.

Notes

Aucune autre version du canal semi-annuel de Windows Server ne sera proposée à l’avenir. Les clients qui utilisent le canal semi-annuel devront passer à Azure Stack HCI, qui offre la même cadence en matière de publication et des innovations rapides comme la fonctionnalité Azure Kubernetes Service sur Azure Stack HCI. Vous pouvez également utiliser le canal de maintenance à long terme de Windows Server.

La plupart des fonctionnalités introduites dans le canal semi-annuel ont été cumulées dans la prochaine version du canal de maintenance à long terme de Windows Server. Le canal semi-annuel est proposé aux clients détenteurs d’une licence en volume avec Software Assurance, ainsi que dans la Place de marché Azure, via d’autres fournisseurs de services d’hébergement ou cloud et dans les programmes de fidélité comme les abonnements Visual Studio.

Notes

La version actuelle du canal semi-annuel est Windows Server, version 20H2. Si vous voulez intégrer des serveurs à ce canal, vous devez installer Windows Server, version 20H2, qui peut être installé en mode Server Core ou, comme Nano Server, exécuté dans un conteneur. Les mises à niveau sur place à partir d’une version de canal de maintenance à long terme ne sont pas prises en charge parce qu’elles se trouvent dans des canaux de distribution différents. Et inversement. Vous ne pouvez pas effectuer une mise à niveau ou un changement d’un canal semi-annuel vers un canal de maintenance à long terme sans une nouvelle installation.

Une version du canal semi-annuel n’est pas une mise à jour. Elle est la prochaine version de Windows Server dans le canal semi-annuel. Les mises à niveau sur place d’une version de canal semi-annuel vers une version ultérieure du canal semi-annuel sont possibles. Il est ainsi plus facile de suivre la cadence de publication relativement élevée.

Dans ce modèle, les versions de Windows Server étaient identifiées par l’année et le mois de version : par exemple, en 2017, une version du mois de septembre (9e mois) était identifiée comme ceci : version 1709. La publication des nouvelles versions de Windows Server dans le canal semi-annuel était semestrielle. Le cycle de vie du support de chaque version dure 18 mois. Depuis les versions d’automne 2020 (20H2), nous avons changé l’identification. Au lieu d’utiliser le mois, nous nommons la version en fonction du cycle de publication. Par exemple, la version 20H2 indique une version publiée au cours de la seconde moitié de l’année 2020.

Différences clés

Le tableau suivant résume les principales différences entre les canaux :

Description Canal de maintenance à long terme (Windows Server 2019) Canal semi-annuel (Windows Server)
Scénarios recommandés Serveurs de fichiers à usage général, charges de travail Microsoft et non-Microsoft, applications traditionnelles, rôles d’infrastructure, centre de données défini par logiciel et infrastructure hyperconvergée Scénarios d’applications conteneurisées, d’hôtes de conteneur et d’application bénéficiant d’une innovation plus rapide
Nouvelles versions Tous les 2 à 3 ans Tous les 6 mois
Assistance 5 ans de support standard plus 5 ans de support étendu 18 mois
Éditions Toutes les éditions disponibles de Windows Server Éditions Standard et Datacenter
Qui peut l’utiliser ? Tous les clients par le biais de tous les canaux Clients Software Assurance et cloud uniquement
Options d'installation Server Core et Serveur avec Expérience utilisateur Server Core pour hôte et image de conteneur et image du conteneur Nano Server

Important

Notez que l’ensemble des rôles et fonctionnalités de Windows Server SAC, uniquement disponible en tant qu’option d’installation Server Core, diffère de Windows Server LTSC installé avec l’option d’installation Server Core. Par exemple, vous ne pouvez pas utiliser Windows Server SAC comme base pour des services tels que les espaces de stockage direct.

Compatibilité des appareils

Sauf indication contraire, la configuration matérielle minimale requise pour exécuter les versions du canal semi-annuel est la même que pour la version de Windows Server la plus récente publiée sur le canal de maintenance à long terme. La plupart des pilotes matériels continueront de fonctionner dans ces versions.

Maintenance

Les versions du canal de maintenance à long terme et du canal semi-annuel seront prises en charge et bénéficieront de mises à jour de sécurité et autres jusqu’aux dates listées dans les pages Microsoft Lifecycle. La différence est la durée de prise en charge de la version, comme indiqué ci-dessus.

Outils de maintenance

Il existe de nombreux outils avec lesquels les professionnels de l’informatique peuvent effectuer la maintenance de Windows Server. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, allant des fonctionnalités et du contrôle aux faibles exigences en termes d’administration en passant par la simplicité. Voici quelques exemples des outils de maintenance disponibles pour gérer les mises à jour de maintenance :

  • Windows Update (autonome) : Cette option est disponible uniquement pour les serveurs connectés à Internet pour lesquels Windows Update est activé.
  • Windows Server Update Services (WSUS) fournit un contrôle étendu sur les mises à jour des clients et serveurs Windows et est disponible en mode natif dans le système d’exploitation Windows Server. Outre la possibilité de reporter les mises à jour, les organisations peuvent ajouter une couche d’approbation des mises à jour et choisir de les déployer sur des ordinateurs spécifiques ou des groupes d’ordinateurs dès qu’ils sont prêts.
  • Microsoft Endpoint Configuration Manager fournit un contrôle accru sur la maintenance. Les professionnels de l’informatique peuvent reporter les mises à jour, les approuver et disposer de plusieurs options destinées au ciblage des déploiements et à la gestion des heures de déploiement et d’utilisation de la bande passante.

Vous avez probablement déjà choisi d’utiliser au moins une de ces options en fonction de vos ressources, de votre personnel et de votre expertise. Vous pouvez continuer à utiliser le même processus pour les versions du canal semi-annuel : par exemple, si vous gérez déjà les mises à jour avec Configuration Manager, vous pouvez continuer à l’utiliser. De même, vous pouvez continuer à utiliser WSUS.

Où obtenir les versions du canal semi-annuel

Les versions du canal semi-annuel doivent faire l’objet d’une nouvelle installation. Il est possible d’utiliser une mise à niveau sur place via ISO d’une console SAC vers une version ultérieure.

Activer les versions du canal semi-annuel

  • Si vous utilisez Microsoft Azure, les versions du canal semi-annuel doivent être activées automatiquement.
  • Si vous avez obtenu cette version à partir du Centre de gestion des licences en volume ou des abonnements Visual Studio, vous pouvez l’activer à l’aide de votre clé de licence en volume pour client spécifique (CSVLK ou clé d’hôte KMS) Windows Server avec votre environnement de système de gestion des clés (KMS). Pour plus d’informations, consultez Clés d’installation de client KMS.

Notes

Pour faciliter la maintenance et la gestion de l’activation, vous pouvez utiliser ADBA (activation basée sur Active Directory) pour Windows Server 2012 ou ultérieur, y compris Windows Server SAC. Vous pouvez aussi gérer vos licences avec VAMT 3.x (Outil Gestion de l’activation en volume), qui fait partie de la dernière version du kit ADK.

Les versions du canal semi-annuel qui ont été publiées avec ou après Windows Server 2019 utilisent la clé CSVLK de Windows Server 2019. Les versions du canal semi-annuel qui ont été publiées avant Windows Server 2019 utilisent le CSVLK de Windows Server 2016.

Pourquoi les versions de canal semi-annuel offrent uniquement l’option d’installation Server Core ?

Lors de la planification de chaque version de Windows Server, l’une des étapes les plus importantes est pour nous de prendre en considération les réponses des clients à nos questions telles que « comment utilisez-vous Windows Server ? ». Ou encore, « quelles nouvelles fonctionnalités auront le plus d’impact sur vos déploiements Windows Server et par extension, sur vos activités quotidiennes ? ». Vos commentaires nous indiquent que proposer des innovations le plus rapidement et efficacement possible est une priorité. Parallèlement, les clients qui innovent plus rapidement nous ont indiqué qu’ils utilisent principalement des scripts de ligne de commande avec PowerShell pour gérer leurs centres de données. Ils n’ont donc pas réellement besoin de l’interface graphique utilisateur du bureau disponible dans l’installation de Windows Server avec Expérience utilisateur, en particulier depuis que Windows Admin Center est disponible pour gérer à distance vos serveurs.

En nous concentrant sur l’option d’installation Server Core, nous pouvons consacrer plus de ressources à ces innovations, tout en conservant les fonctionnalités traditionnelles et la compatibilité des applications de la plateforme Windows Server.

À compter de Windows Server version 1809 et Windows Server 2019, la fonctionnalité à la demande de compatibilité des applications Server Core est un package de fonctionnalités facultatif qui améliore considérablement la compatibilité des applications de l’option d’installation Windows Server Core en incluant une partie des fichiers binaires et des packages de Windows Server avec Expérience utilisateur, sans ajouter l’environnement graphique de l’Expérience utilisateur de Windows Server.

Qu’en est-il de Nano Server ?

Nano Server est disponible en tant que système d’exploitation de conteneur dans le canal semi-annuel. Pour plus de détails, consultez Modifications apportées à Nano Server dans le canal semi-annuel de Windows Server.

Comment savoir si un serveur exécute une version LTSC ou SAC

Avant, les versions du canal de maintenance à long terme telles que Windows Server 2019 étaient publiées en même temps en tant que la nouvelle version du canal semi-annuel. Par exemple, Windows Server version 1809 a été publié en même temps que Windows Server 2019. Du coup, il est un peu difficile de déterminer si un serveur exécute une version de canal semi-annuel. Au lieu de regarder le numéro de build, vous devez regarder le nom du produit : Les versions du canal semi-annuel utilisent le nom de produit Windows Server Standard ou Windows Server Datacenter sans numéro de version, tandis que les versions du canal de maintenance à long terme incluent le numéro de version, par exemple, Windows Server 2019 Datacenter.

Notes

Les instructions ci-dessous sont destinées à aider à identifier et à différencier LTSC et SAC à des fins de cycle de vie et d’inventaire général uniquement. Elles ne sont pas destinées à la compatibilité des applications ni à représenter une surface d'API spécifique. Les développeurs d’applications doivent s’appuyer sur d’autres instructions pour assurer la compatibilité appropriée étant donné que les composants, les API et les fonctionnalités peuvent être éventuellement ajoutés pendant la durée de vie d’un système. Version du système d’exploitation est un meilleur point de départ pour les développeurs d’applications.

Ouvrez PowerShell et utilisez l’applet de commande Get-ItemProperty ou Get-ComputerInfo pour vérifier ces propriétés dans le Registre. En plus du numéro de build, LTSC ou SAC sont indiqués par la présence ou l’absence de l’année, par exemple 2019 - LTSC indique l’année, pas SAC. Cela définit également la période de publication de la version avec les informations ReleaseId ou WindowsVersion, à savoir 1809, et précise si l'installation est Server Core ou de type Serveur avec expérience utilisateur.

Exemple Windows Server 2019 Datacenter Edition (LTSC) avec Expérience utilisateur :

Get-ItemProperty -Path "HKLM:\Software\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion" | Select ProductName, ReleaseId, InstallationType, CurrentMajorVersionNumber,CurrentMinorVersionNumber,CurrentBuild
ProductName               : Windows Server 2019 Datacenter
ReleaseId                 : 1809
InstallationType          : Server
CurrentMajorVersionNumber : 10
CurrentMinorVersionNumber : 0
CurrentBuild              : 17763

Exemple Windows Server, version 1809 (SAC) Standard Edition avec Server Core :

Get-ItemProperty -Path "HKLM:\Software\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion" | Select ProductName, ReleaseId, InstallationType, CurrentMajorVersionNumber,CurrentMinorVersionNumber,CurrentBuild
ProductName               : Windows Server Standard
ReleaseId                 : 1809
InstallationType          : Server Core
CurrentMajorVersionNumber : 10
CurrentMinorVersionNumber : 0
CurrentBuild              : 17763

Exemple Windows Server 2019 Standard Edition (LTSC) avec Server Core :

Get-ComputerInfo | Select WindowsProductName, WindowsVersion, WindowsInstallationType, OsServerLevel, OsVersion, OsHardwareAbstractionLayer
WindowsProductName            : Windows Server 2019 Standard
WindowsVersion                : 1809
WindowsInstallationType       : Server Core
OsServerLevel                 : ServerCore
OsVersion                     : 10.0.17763
OsHardwareAbstractionLayer    : 10.0.17763.107

Pour savoir si la nouvelle fonctionnalité à la demande de compatibilité des applications Server Core est présente sur un serveur, utilisez l’applet de commande Get-WindowsCapability et recherchez :

Name    :     ServerCore.AppCompatibility~~~~0.0.1.0
State   :     Installed