Framework et runtime

Modifications apportées à la scène

Pour utiliser la boîte à outils, une instance du script MixedRealityToolkit doit se trouver dans votre scène. pour en ajouter un, utilisez l’option de menu : Shared Computer Toolkit de la réalité mixte-> ajouter à la scène et configurer. Cette instance est responsable de l’inscription, de la mise à jour et de la suppression des services. C’est également là que votre profil de configuration est choisi.

Outre l’ajout du GameObject MRTK à la scène, l’option de menu permet également :

  • Ajoutez le MixedRealityPlayspace, qui est utilisé par de nombreux autres composants MRTK pour être à l’origine des transformations d’espace universelles et locales.
  • Déplacez l’appareil photo principal en tant qu’enfant du MixedRealityPlayspace (et ajoutez également des scripts d’entrée et de regard pour l’appareil photo principal, qui aident à UnityUI et aux fonctionnalités d’entrée de regard).

Objet MixedRealityToolkit et Runtime

Le MRTK possède plusieurs services principaux. Une coordonnée les unes avec les autres ; d’autres sont indépendantes. Tous partagent le même cycle de vie : le démarrage, l’inscription, la mise à jour et la destruction, et ce cycle de vie se distingue du cycle de vie monocomportement d’Unity. Cette publication de taille moyenne explique quelques-unes des raisons de cette approche. MRTK possède un objet unique qui gère la vie et l’exécution de ses services.

Cette entité garantit que :

  • Lorsque le jeu démarre, la découverte et l’initialisation des services s’effectuent dans un ordre prédéfini.
  • Il fournit un mécanisme permettant aux services de s’inscrire eux-mêmes (par exemple, « je prend en charge ce service ! ») et pour d’autres appelants d’obtenir un blocage de ces services.
  • Il fournit les appels Update ()/LateUpdate () et les transfère vers les différents services (par exemple, via UpdateAllServices/LateUpdateAllServices).