TERMES DU CONTRAT DE LICENCE LOGICIEL MICROSOFT DYNAMICS NAV 2016

Les présents termes du contrat de licence (le « contrat ») constituent un contrat entre Microsoft Corporation (ou en fonction de votre lieu de résidence, l’un de ses affiliés) et vous. Veuillez lire attentivement ces termes.

Sauf disposition contraire expresse, le présent contrat porte sur l’ensemble des logiciels susvisés, collectivement dénommés « le logiciel », y compris les supports sur lesquels vous les avez reçus, le cas échéant. Le présent contrat s’applique également aux éléments Microsoft suivants:

  • les mises à jour,

  • les suppléments,

  • les services Internet, et

  • les services d’assistance

de ces logiciels à moins que d’autres termes n’accompagnent ces produits, auquel cas ces derniers prévalent. Le présent contrat annule et remplace les termes du contrat de licence incorporés avec le logiciel.

En installant, en faisant installer, en vous abonnant au ou en utilisant le logiciel, vous acceptez le présent contrat (y compris toute modification y étant apportée de temps à autre). Si vous ne l’acceptez pas, vous ne devez pas installer, faire installer ou utiliser le logiciel ni vous y abonner.

Si une personne signe le présent contrat au nom d’une autre personne morale, ladite personne déclare qu’elle a le pouvoir de lier ladite société ou personne morale au présent contrat.

Mention relative à la validation de l’abonnement. Les serveurs sur lesquels est installé le logiciel peuvent régulièrement transmettre des informations afin de vérifier que le logiciel bénéficie d’une licence appropriée et qu’il n’a pas expiré. Ces informations comprennent l’identifiant d’abonnement du client, le nom du produit, le numéro de série de la licence, le numéro de version du produit et la date à laquelle il a été utilisé pour la dernière fois. Les données client individuelles seront stockées pendant 270 jours au maximum aux États-Unis. Des données agrégées, qui pourront être utilisées pour évaluer l’efficacité de nos fonctions de validation, seront également stockées aux États-Unis et pourront être conservées indéfiniment. En utilisant le logiciel, vous consentez à la transmission des informations décrites dans ce paragraphe.

Si vous vous conformez aux termes du présent contrat, vous disposez des droits ci-dessous pour chaque licence acquise pour le logiciel.

  1. PRÉSENTATION.

    1. Logiciel. Le logiciel peut inclure les éléments suivants:

      • le logiciel serveur;

      • le logiciel client qui peut être installé sur des dispositifs et/ou utilisé avec le logiciel serveur;

      • des composants ERP supplémentaires qui peuvent être concédés sous licence séparément; et

      • tous les suppléments ou mises à jour pour le logiciel.

    2. Concession sous licence. Le logiciel est concédé sous licence selon:

      • le nombre de copies de la solution ERP que vous installez dans vos locaux ou que vous utilisez dans le cadre d’un hébergement;

      • le nombre d’utilisateurs qui accèdent à la solution ERP; et

      • les composants ERP supplémentaires concédés sous licence.

    3. Modèle de licence. Le logiciel est concédé sous licence selon deux modèles:

      • Modèle de licence pour la durée des droits de propriété intellectuelle – Dans le cadre de ce modèle, vous faites l’acquisition d’une licence du logiciel pour la durée des droits de propriété intellectuelle sous la forme de code installé dans vos locaux ou hébergé en votre nom par un tiers agissant en qualité de représentant (« Modèle de licence pour la durée des droits de propriété intellectuelle »).

      • Modèle de licence d’abonnement – Dans le cadre de ce modèle, vous faites l’acquisition d’une licence du logiciel par utilisateur pour une période limitée, comme décrit plus en détail dans le contrat signé avec votre partenaire. Le logiciel peut être installé dans vos locaux, sa gestion quotidienne et son contrôle étant assurés exclusivement par votre partenaire, ou hébergé par votre partenaire ou un tiers vous offrant des services (« Modèle de licence d’abonnement »).

        • If your license expires or terminates, your right to use the software will stop immediately. If you continue using the software after that, you could be held liable for infringement of intellectual property rights, which could result in significant damages being assessed against you or other legal remedies.
  2. DÉFINITIONS.

    • « Affilié » désigne toute personne morale qui possède directement ou indirectement, qui est directement ou indirectement possédée par ou qui est directement ou indirectement possédée en commun par une partie liée par le présent contrat.

    • « SAL Supplémentaire » désigne une SAL qui doit être utilisée en association avec une SAL de base.

    • « Sous-traitance des processus métier » désigne la sous-traitance d’une tâche métier spécifique, critique ou non critique, à un prestataire de services tiers, où les services fournis comprennent l’accès, direct ou indirect, au logiciel.

    • « CAL » désigne les Licences d’Accès Client.

    • « Logiciel client » désigne les composants du logiciel permettant à un dispositif d’accéder au logiciel serveur ou de l’utiliser, ou d’exploiter certains aspects du logiciel serveur.

    • « Dispositif » désigne un seul ordinateur personnel, une seule station de travail, un seul terminal, un seul ordinateur de poche, un seul téléphone portable, un seul assistant numérique personnel ou autre dispositif électronique.

    • « Accès direct » désigne la connexion d’un utilisateur au logiciel via un client Microsoft Dynamics.

    • « ERP » désigne un progiciel de gestion intégré.

    • « Solution ERP » désigne les composants du logiciel qui contrôlent vos utilisateurs et les unités de reporting financier.

    • « Utilisateur comptable externe » désigne tout utilisateur employé par un tiers pour accéder au logiciel dans le seul but de fournir des services professionnels supplémentaires de comptabilité ou de tenue de livres en rapport avec la procédure d’audit.

    • « Utilisateur externe » désigne vos clients exclus de la définition de « vous ».

    • « Utilisateur complet » désigne tout utilisateur bénéficiant de droits d’accès illimités à toutes les fonctionnalités du logiciel serveur, y compris les fonctionnalités de configuration, d’administration et de gestion de tous les paramètres ou processus fonctionnels de la solution ERP.

    • « Instance » désigne l’image d’un logiciel créée lors de l’exécution du programme ou de la procédure d’installation dudit logiciel ou par duplication d’une instance existante.

    • « Besoins internes de votre activité » désigne la gestion de votre activité, mais pas celle d’un tiers indépendant.

    • « Utilisateur Limité » désigne tout utilisateur ayant directement ou indirectement accès à votre solution ERP afin d’exécuter les tâches décrites ci-dessous uniquement. Tout accès au-delà de ces restrictions exige une licence Utilisateur Complet.

      1. Accès en « lecture » aux données contenues dans la solution ERP via un client; ou

      2. Accès en « écriture » à un maximum de trois objets de table, à l’aide d’un client permettant d’accéder à la solution ERP via l’API Microsoft Dynamics NAV. Les exceptions suivantes s’appliquent:

        • les utilisateurs limités n’ont pas accès en écriture aux tables suivantes : General Ledger Entry (table numéro 17), Permission Set (table numéro 2000000004), Permission (table numéro 2000000005) ou Access Control (table numéro 2000000053); et

        • les tables décrites à l’Annexe A du guide des licences du logiciel en tant que « Tables incluses d’un Utilisateur Limité » ne sont pas prises en compte dans les trois objets de table. De temps à autre, Microsoft peut mettre à jour ladite annexe, à sa seule discrétion, pour y ajouter des tables. Consultez le Guide des Licences Microsoft Dynamics NAV 2015/2016 sur le site go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=509810&clcid=0x409.

    • « Environnement de système d’exploitation » ou « OSE » désigne tout ou partie d’une instance d’un système d’exploitation, ou tout ou partie d’une instance d’un système d’exploitation virtuel (ou émulé d’une quelconque autre manière) qui active une identité de machine distincte (nom d’ordinateur principal ou identificateur unique similaire) ou des droits d’administration distincts, et des instances d’applications, le cas échéant, configurées pour s’exécuter sur l’instance du système d’exploitation ou les parties identifiées ci-dessus. Il existe deux types d’OSE, physique et virtuel. Un système matériel physique peut disposer d’un OSE physique et/ou d’un ou plusieurs OSE virtuels.

    • « Propriété » désigne un contrôle de plus de 50 %.

    • « Partenaire » désigne l’entité ayant signé un contrat partenaire de canal avec Microsoft qui l’autorise à commercialiser et distribuer le logiciel.

    • « OSE physique » désigne un OSE configuré pour s’exécuter directement sur un système matériel physique. L’instance du système d’exploitation utilisée pour exécuter le logiciel de virtualisation matérielle (par exemple, Microsoft Hyper-V ou des technologies similaires) ou pour fournir des services de virtualisation matérielle (par exemple, la technologie de virtualisation Microsoft ou des technologies similaires) est considérée comme un élément de l’OSE physique.

    • « SAL » désigne une licence d’accès abonné.

    • « Serveur » désigne un système matériel physique capable d’exécuter un logiciel serveur.

    • « Batterie de serveurs » désigne jusqu’à deux centres de données chacun physiquement situé:

      • dans un fuseau horaire distant de moins de quatre heures de l’autre (Coordinated Universal Time (UTC) et non pas DST), et/ou

      • au sein de l’Union européenne (UE) et/ou de l’Association européenne de libre-échange (AELE).

    • « Logiciel serveur » désigne les composants du logiciel qui fournit des services ou des fonctionnalités sur votre serveur.

    • « Administrateur système » désigne tout utilisateur qui accède au logiciel dans le seul but d’installer, de configurer et de gérer le logiciel serveur, y compris la gestion des droits utilisateurs.

    • « OSE virtuel » désigne un OSE configuré pour s’exécuter sur un système matériel virtuel.

    • « Vous » désigne la personne morale ayant conclu le présent contrat, ses affiliés et chacun de ses employés, prestataires, représentants et fournisseurs.

  3. INSTALLATION ET DROITS D’UTILISATION.

    1. Logiciel serveur. Vous devez acquérir une licence de logiciel serveur pour pouvoir utiliser le logiciel serveur. Vous êtes autorisé à installer un nombre illimité de copies du logiciel serveur pour accéder à votre solution ERP. Cependant, vous êtes autorisé à utiliser uniquement le nombre de copies permis par votre clé de licence.

    2. Logiciel client. Le logiciel client est destiné à une utilisation exclusive avec la solution ERP. Vous êtes autorisé à installer un nombre illimité de copies du logiciel client pour accéder à votre solution ERP. Le logiciel client ne peut être utilisé que par le nombre d’utilisateurs disposant d’une licence autorisés par votre clé de licence.

    3. Composants ERP supplémentaires. Si des composants ERP supplémentaires sont disponibles et que vous souhaitez utiliser un composant ERP supplémentaire avec plusieurs solutions ERP, vous devez obtenir une licence distincte pour chaque solution ERP. Pour obtenir de plus amples informations et connaître les restrictions de licence relatives aux composants ERP supplémentaires, consultez le Guide des Licences Microsoft Dynamics NAV 2015/2016 sur le site go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=509810&clcid=0x409.

  4. TYPES DE LICENCES UTILISATEUR. Sauf disposition contraire, les licences utilisateur suivantes sont fournies pour le logiciel:

    1. Licences d’accès (CAL et SAL). Outre la licence de logiciel serveur, vous devez acquérir et attribuer une Licence d’accès à chacun des utilisateurs accédant directement ou indirectement à la solution ERP. Une Licence d’accès est requise pour chaque utilisateur accédant directement ou indirectement à la solution ERP via une application tiers. Les Licences d’accès étant propres à chaque solution ERP, elles ne peuvent pas être utilisées ou partagées entre différentes solutions ERP.

      Types de CAL. Il existe deux types de CAL : les CAL Complètes et les CAL Limitées.

      • Une « CAL Complète » (Full CAL) est une licence autorisant un utilisateur à exécuter les tâches d’un Utilisateur Complet.

      • Une « CAL Limitée » (Limited CAL) est une licence autorisant un utilisateur à exécuter les tâches d’un Utilisateur Limité uniquement. Vous pouvez obtenir sous licence jusqu’à 4 CAL Limitées par CAL Complète.

      Types de SAL. Il existe trois types de SAL : SAL Standard, SAL Supplémentaire à Utilisation Étendue et SAL Limitée.

      • Une « SAL Standard » (Standard SAL) est une licence SAL de base autorisant un utilisateur à exécuter les tâches d’un Utilisateur Complet sur la Solution ERP en utilisant toutes les fonctionnalités incluses dans le Starter Pack, telles que décrites dans le Guide des Licences Microsoft Dynamics NAV 2015/2016 situé sur le site suivant: go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=509810&clcid=0x409.

      • Une « SAL Supplémentaire à Utilisation Étendue » (Extended Use Additive SAL) est une licence, supplémentaire à la SAL Standard, qui autorise un utilisateur à exécuter les tâches d’un Utilisateur Complet en utilisant les fonctionnalités incluses dans l’Extended Pack, telles que décrites dans le Guide des Licences Microsoft Dynamics NAV 2015/2016.

      • Une « SAL Limitée » (Limited SAL) est une licence autorisant un utilisateur à exécuter les tâches d’un Utilisateur Limité uniquement.

    2. Les « CAL simultanées » (Concurrent CAL) sont des licences autorisant tout utilisateur à accéder à la solution ERP. Le nombre de CAL simultanées définit le nombre maximum d’utilisateurs pouvant accéder à la solution ERP simultanément. Vous pouvez opter pour des CAL simultanées complètes ou limitées. Les CAL simultanées ne peuvent être obtenues que dans le cadre du modèle de licence pour la durée des droits de propriété intellectuelle.

    3. Les « SAL utilisateur » (User SAL) sont des licences propres à chaque utilisateur, qui ne peuvent pas être partagées avec d’autres utilisateurs. Les types de SAL disponibles sont les suivants : SAL Standard, SAL Supplémentaire à Utilisation Étendue ou SAL Limitée. Si vous sélectionnez la SAL Supplémentaire à Utilisation Étendue, Vous devez disposer de SAL Supplémentaires à Utilisation Étendue pour toutes les SAL Standard. La SAL Limitée donne accès au même ensemble de fonctionnalités disponibles aux utilisateurs exécutant les tâches d’un Utilisateur Complet, sous réserve des restrictions énoncées dans la définition de l’Utilisateur Limité. Microsoft vous concède, gratuitement, deux SAL du même type que celles utilisées par vos Utilisateurs Complets : une pour un utilisateur comptable externe et une autre pour un administrateur système. Vous pouvez transférer de façon définitive votre SAL utilisateur d’un utilisateur à un autre. Vous pouvez réattribuer temporairement une SAL utilisateur à un utilisateur temporaire lorsque l’utilisateur permanent est absent. Les CAL Utilisateur comptable externe et Administrateur système ne peuvent pas être utilisées à d’autres fins. Les SAL utilisateur peuvent être obtenues dans le seul cadre du modèle de licence d’abonnement uniquement.

    4. Les « Utilisateurs externes » n’ont pas besoin de Licences d’accès. Les utilisateurs externes doivent être répertoriés dans le tableau des utilisateurs du logiciel et ne peuvent pas utiliser les clients fournis par l’API Microsoft Dynamics NAV, tels que le client Microsoft Dynamics NAV 2015/2016 Windows ou le Client Web Microsoft Dynamics NAV 2015/2016. Les licences Utilisateurs externes ne peuvent pas être utilisées autrement que pour les besoins internes de votre activité.

      Pour plus d’informations sur les types de licences utilisateur et les restrictions de licence correspondantes, consultez le Guide des Licences Microsoft Dynamics NAV 2015/2016 sur le site go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=509810&clcid=0x409.

  5. CONDITIONS SPÉCIFIQUES DU MODÈLE DE LICENCE POUR LA DURÉE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE.

    • Vos droits d’utilisation du logiciel sont valables pendant la durée des droits de propriété intellectuelle, mais ils peuvent être révoqués si vous ne respectez pas les termes du présent contrat de licence.
  6. CONDITIONS SPÉCIFIQUES DU MODÈLE DE LICENCE D’ABONNEMENT.

    • Validation de l’abonnement.

      • Les serveurs sur lesquels est installé le logiciel procéderont de temps en temps à une vérification de validation du logiciel. La validation vérifie que le logiciel bénéficie d’une licence appropriée. Elle vérifie également qu’aucune modification non autorisée n’a été apportée aux fonctions de validation du logiciel.

      • La vérification de validation peut être initiée par le logiciel ou Microsoft. Pour pouvoir procéder aux vérifications de validation, le logiciel peut parfois exiger une mise à jour ou le téléchargement supplémentaire de ses fonctions de validation. Les mises à jour ou les téléchargements sont nécessaires au fonctionnement du logiciel et peuvent être téléchargés et installés sans préavis. Pendant ou après une vérification de validation, le serveur peut envoyer à Microsoft des informations sur le logiciel et l’ordinateur ainsi que les résultats de la vérification de validation. Ces informations comprennent l’identifiant d’abonnement du client, le nom du produit, le numéro de série de la licence, le numéro de version du produit et la date à laquelle il a été utilisé pour la dernière fois. Microsoft n’utilisera ces informations que pour s’assurer du respect des termes de licence. En utilisant le logiciel, vous consentez à la transmission de ces informations. Pour plus d’informations sur la validation et les informations envoyées pendant ou après une vérification de validation, consultez le site go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=509810&clcid=0x409.

      • Après une vérification de validation, s’il s’avère que le logiciel ne bénéficie pas d’une licence appropriée, Microsoft ou votre partenaire peut vous le notifier et vous pourrez:

        • recevoir des rappels pour acquérir une copie sous licence appropriée du logiciel, ou

        • devrez suivre les instructions fournies dans la notification afin de vous munir d’une licence d’utilisation du logiciel.

    • Durée. La durée de votre licence d’abonnement est définie dans le contrat signé avec votre partenaire.

  7. CONDITIONS DE LICENCE ET/OU DROITS D’UTILISATION SUPPLÉMENTAIRES.

    1. Multiplexage. Le multiplexage (parfois appelé « concentration ») est une forme d’accès indirect au matériel ou logiciel (« accès indirect ») utilisée pour

      • regrouper les connexions;

      • rediriger les informations;

      • réduire le nombre d’utilisateurs qui accèdent directement au logiciel ou qui l’utilisent

      • réduire le nombre d’utilisateurs directement gérés par le logiciel.

      Toute connexion multiplexée à une solution ERP nécessite une Licence d’accès.

    2. Sous-traitance des processus métier. Vous n’êtes pas autorisé à utiliser le logiciel pour fournir des prestations de services professionnels à vos clients. Vous pouvez en revanche mettre vos Licences d’accès à la disposition d’info-gérants agissant en votre nom et fournissant des services à votre entreprise.

    3. Mobilité de licence et externalisation de la gestion logicielle.

      • Mobilité de licence. Vous pouvez réattribuer les licences de vos solutions ERP, pour lesquelles vous bénéficiez d’un plan de maintenance en cours, à (i) tous les serveurs exécutant des OSE physiques ou des OSE virtuels qui vous sont dédiés et qui sont situés dans la même batterie de serveurs et ce, aussi souvent que nécessaire, ou (ii) d’une batterie de serveurs à une autre, mais pas à court terme (c’est-à-dire pas dans les 90 jours après la dernière attribution).

      • Externalisation de la gestion logicielle. Vous pouvez installer et utiliser des copies autorisées du logiciel sur des serveurs et sur d’autres dispositifs gérés et contrôlés quotidiennement par des tiers, sous réserve que lesdits serveurs et autres dispositifs vous restent exclusivement dédiés. Vous êtes soumis à toutes les obligations qui vous incombent au titre de votre contrat de Licence indépendamment de l’emplacement physique du matériel sur lequel le logiciel est utilisé.

    4. Concession de licence pour les modèles. Vous êtes autorisé à copier et à utiliser dans les documents et projets que vous créez, les modèles inclus dans le logiciel et prévus pour une telle utilisation. Vous êtes autorisé à distribuer lesdits documents et projets à des fins non commerciales.

    5. Programmes logiciels Microsoft fournis. Le logiciel Microsoft Dynamics NAV contient d’autres programmes Microsoft. Si ces composants s’accompagnent de conditions de licence distinctes, ces termes et composants s’imposent à vous lors de l’utilisation desdits composants, et non les présents termes du contrat de licence.

      • Composants Microsoft SQL Server. Le logiciel Microsoft Dynamics NAV est accompagné des composants Microsoft SQL Server qui vous sont concédés en vertu des conditions des licences SQL Server respectives disponibles dans le dossier « Licences » du répertoire d’installation du logiciel. Si vous n’acceptez pas les conditions de licence applicables des composants Microsoft SQL Server, vous ne pouvez pas utiliser ce programme.

      • Microsoft SQL Server Report Builder pour Microsoft SQL Server 2014. Le logiciel Microsoft Dynamics NAV est accompagné de Microsoft SQL Server Report Builder pour Microsoft SQL Server 2012 (Report Builder), qui vous est concédé conformément à ses propres termes de licence situés dans le répertoire d’installation suivant de Microsoft Dynamics NAV : Program Files (x86)\Common Files\Microsoft Dynamics NAV\90\Setup\Licenses. Vous êtes autorisé à utiliser Report Builder uniquement en association avec Microsoft Dynamics NAV. Si vous n’acceptez pas les termes du contrat de licence de Report Builder, vous n’êtes pas autorisé à l’utiliser.

      • Microsoft Exchange Web Services Managed API 2.2. Le logiciel Microsoft Dynamics NAV est accompagné de l’API Exchange Web Services Managed 1.2 (EWSMA), qui vous est concédée conformément à ses propres termes de licence situés dans le répertoire d’installation suivant de Microsoft Dynamics NAV : Program Files (x86)\Common Files\Microsoft Dynamics NAV\90\Setup\Licenses. Vous êtes autorisé à utiliser EWSMA uniquement en association avec Microsoft Dynamics NAV. Si vous n’acceptez pas les termes du contrat de licence d’EWSMA, vous n’êtes pas autorisé à l’utiliser.

      • Microsoft Chart Controls pour Microsoft .NET Framework 3.5 et 4.5 pour les systèmes d’exploitation Microsoft Windows. Le logiciel Microsoft Dynamics NAV est accompagné de Microsoft Chart Controls pour Microsoft .NET Framework 3.5 pour les systèmes d’exploitation Microsoft Windows (Chart Controls), qui vous est concédé conformément à ses propres termes de licence situés dans le répertoire d’installation suivant de Microsoft Dynamics NAV : Program Files (x86)\Common Files\Microsoft Dynamics NAV\90\Setup\Licenses. Vous êtes autorisé à utiliser Chart Controls uniquement en association avec Microsoft Dynamics NAV. Si vous n’acceptez pas les termes du contrat de licence de Chart Controls, vous n’êtes pas autorisé à l’utiliser.

      • Microsoft Report Viewer 2015 Runtime. Le logiciel Microsoft Dynamics NAV est accompagné de Microsoft Report Viewer 2015 Runtime (« Report Viewer »).

        • Élément de rapport cartographique de Microsoft SQL Server Reporting Services. Report Viewer peut inclure des fonctionnalités qui extraient du contenu tel que des cartes, des images et d’autres données via l’interface de programmation d’applications Bing Maps (ou une interface ultérieure) (les « API Bing Maps »). Le rôle de ces fonctionnalités est de créer des rapports qui affichent des données sur des cartes, des vues aériennes et hybrides. Si ces fonctionnalités sont incluses, vous pouvez les utiliser pour créer et afficher des documents dynamiques ou statiques. Ces opérations sont uniquement possibles en association avec les méthodes et moyens d’accès intégrés dans le supplément et par leur intermédiaire. Vous n’êtes pas autorisé à copier, stocker, archiver ou créer de toute autre manière une base de données du contenu disponible via les API Bing Maps. Vous n’êtes pas autorisé à utiliser les éléments suivants à quelque fin que ce soit, même s’ils sont disponibles via les API Bing Maps:

          • les API Bing Maps pour fournir un guidage/routage basé sur un capteur, ou

          • toutes données de trafic routier ou images Bird’s Eye (ou les métadonnées associées).

          L’utilisation des API Bing Maps et du contenu associé est également régie par les conditions générales supplémentaires disponibles à l’adresse: go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=21969.

      • Programmes Microsoft contenant du code distribuable. Report Viewer et Microsoft Token Validation Extensions pour Microsoft .NET Framework 4.5 (« Token Validation Extensions ») peuvent contenir du code que vous êtes autorisé à distribuer dans les programmes que vous développez (« Code Distribuable ») sous réserve des termes ciaprès.

        1. Droit d’utilisation et de distribution.

          • Vous êtes autorisé à copier et à distribuer la version en code objet du Code Distribuable dans les programmes que vous développez; et

          • Vous pouvez autoriser les distributeurs de vos programmes à copier et à distribuer le Code Distribuable en tant que partie intégrante de ces programmes.

        2. Conditions de distribution. Pour tout Code distribuable que vous distribuez, vous devez:

          • y ajouter des fonctionnalités importantes et principales au sein de vos programmes,

          • pour tout Code distribuable dont l’extension de nom de fichier est .lib, distribuer seulement les résultats de l’exécution de ce Code distribuable à l’aide d’un éditeur de liens avec votre programme;

          • distribuer le Code distribuable inclus dans un programme d’installation seulement en tant que partie intégrante de ce programme sans modification;

          • exiger des distributeurs et des utilisateurs finaux externes qu’ils acceptent les termes de licence qui protègent le Code Distribuable de manière au moins équivalente à ceux du présent contrat;

          • afficher votre propre mention de droits d’auteur valable dans vos programmes, et

          • garantir et défendre Microsoft contre toute réclamation, y compris pour les honoraires d’avocats, qui résulterait de la distribution ou de l’utilisation de vos programmes.

        3. Restrictions de distribution. Vous n’êtes pas autorisé à:

          • modifier toute mention de droits d’auteur, marque commerciale ou mention de brevet pouvant figurer dans le Code distribuable;

          • utiliser les marques commerciales de Microsoft dans les noms de vos programmes ou d’une façon qui suggère que vos programmes sont fournis ou recommandés par Microsoft,

          • distribuer tout Code Distribuable en vue d’une exécution sur toute plateforme autre que la plateforme Windows,

          • inclure le Code distribuable dans des programmes malveillants, trompeurs ou interdits par la loi; ou

          • modifier ou distribuer le code source de tout Code distribuable de manière à ce qu’il fasse l’objet, en tout ou partie, d’une Licence exclue. Une Licence Exclue implique comme condition d’utilisation, de modification ou de distribution, que le code soit divulgué ou distribué sous forme de code source ou que d’autres personnes aient le droit de le modifier.

    6. Modification. Vous êtes autorisé à modifier le logiciel uniquement dans la limite de ce qui est nécessaire pour pouvoir l’utiliser pour les besoins internes de votre activité, si vous avez reçu la version en code source ou si vous, ou tout tiers agissant en votre nom, avez acquis sous licence auprès de Microsoft des outils vous permettant, ou permettant audit tiers, de modifier le code objet du logiciel. Vous reconnaissez que Microsoft ne peut pas être tenue responsable de tout problème qui pourrait résulter des modifications effectuées par vous, un partenaire ou un tiers agissant en votre nom, ou qui serait causé par un logiciel ou un matériel tiers. Microsoft n’est et ne sera tenue à aucune obligation de fournir une assistance technique ou autre pour les modifications apportées au logiciel par vous, un partenaire ou tout autre tiers. Microsoft ne donne aucune garantie de quelque sorte que ce soit concernant l’adéquation du logiciel à vos activités, l’aptitude du partenaire ou de tout autre tiers à créer des modifications ou à implémenter les modifications ou le logiciel, et ne garantit pas que les modifications que vous, ou un tiers, créez, implémentez, prenez en charge et/ou gérez, ou qui sont créées, implémentées, prises en charge et/ou gérées pour votre compte ou en votre nom ou pour le compte d’un tiers ou en son nom répondront à vos besoins ou fonctionneront avec le logiciel. Microsoft et ses partenaires sont des entités indépendantes. Microsoft ne peut être tenue responsable des actes desdits partenaires professionnels et n’engage pas sa responsabilité à cet égard.

    7. Données fictives. Les URL (Uniform Resource Locators – Localisateurs Uniformes de Ressources), adresses, noms de personnes, entreprises, villes, États et autres éléments mentionnés et référencés dans les documents Microsoft sont de nature fictive. Ils sont uniquement fournis à titre d’exemple et d’illustration. Aucune association ou connexion réelle n’est souhaitée ou induite.

    8. Logiciel complexe. Le logiciel est un programme complexe. Ses performances dépendent de votre plateforme matérielle, des interactions logicielles, de la configuration du logiciel et d’autres facteurs. Le logiciel n’est ni tolérant aux pannes, ni exempt d’erreurs, de conflits ou d’interruptions.

    9. Mentions de tiers. Le logiciel peut inclure du matériel de tiers (c.-à-d. du code ou de la documentation) qui vous est concédé sous licence par Microsoft en vertu du présent contrat. Les mentions éventuelles relatives au matériel de tiers ne sont incluses qu’à titre d’information.

    10. Fonctionnalités supplémentaires. Microsoft peut fournir des fonctionnalités supplémentaires pour le logiciel. D’autres termes du contrat de licence et redevances peuvent s’appliquer.

  8. SERVICES INTERNET. Microsoft fournit des services Internet avec le logiciel. Microsoft peut les modifier ou les interrompre à tout moment. Le présent article ne s’applique pas aux conditions de validation de l’abonnement ci-dessus.

    1. Consentement pour les Services Internet. Certaines fonctionnalités du logiciel peuvent se connecter aux systèmes informatiques de Microsoft ou de prestataires de services tiers via Internet. Dans certains cas, vous ne recevrez pas de notification de connexion distincte. Vous pouvez désactiver ces fonctionnalités ou ne pas les utiliser. Pour plus d’informations sur celles-ci, consultez la documentation du logiciel. En utilisant ces fonctionnalités, vous consentez à la transmission de ces informations.

    2. Informations sur l’ordinateur. Certaines fonctionnalités du logiciel utilisent des protocoles Internet, lesquels transmettent aux systèmes appropriés des informations relatives à votre ordinateur, telles que votre adresse IP, le type de système d’exploitation, le navigateur, le nom et la version du logiciel que vous utilisez, ainsi que le code de langue du dispositif sur lequel vous avez installé le logiciel. Microsoft utilise ces informations pour mettre à votre disposition les services Internet. Parmi ces fonctionnalités, citons:

      • Fonctionnalités de contenu Web. Les fonctionnalités du logiciel peuvent extraire du contenu associé de Microsoft et vous le transmettre. Pour fournir ce contenu, ces fonctionnalités communiquent à Microsoft le type de système d’exploitation, le nom et la version du logiciel que vous utilisez, ainsi que le type de navigateur et le code linguistique du dispositif sur lequel vous avez installé le logiciel. Parmi ces fonctionnalités, citons les images clipart, les modèles, la formation en ligne, l’assistance en ligne et Appshelp. Vous pouvez décider de ne pas faire appel à ces fonctionnalités de contenu Web.
    3. Utilisation d’informations. Microsoft est autorisée à utiliser les informations du dispositif, les rapports d’erreur et les rapports sur les programmes malveillants pour améliorer le logiciel et les services. Nous pouvons également être amenés à les partager avec des tiers, tels que des fournisseurs de matériels et de logiciels. Ceux-ci peuvent utiliser ces informations pour améliorer le fonctionnement de leurs produits avec le logiciel Microsoft.

    4. Utilisation inappropriée des Services Internet. Vous n’êtes pas autorisé à utiliser ces services de quelque manière que ce soit qui pourrait leur porter atteinte ou perturber leur utilisation par un autre utilisateur. Vous n’êtes pas autorisé à tenter d’accéder de façon non autorisée aux services, données, comptes ou réseaux de toute autre manière.

  9. CLÉS DE PRODUIT/LICENCE. Une clé est nécessaire pour pouvoir exécuter le logiciel ou y accéder. Une clé ne peut être utilisée que pour exécuter la version du logiciel pour laquelle elle a été émise ou pour y accéder. Vous êtes responsable de l’utilisation des clés qui vous sont attribuées. Vous ne devez pas dupliquer ou partager ces clés avec des tiers.

  10. TESTS D’ÉVALUATION. Vous devez obtenir l’accord écrit et préalable de Microsoft pour pouvoir divulguer à des tiers les résultats des tests d’évaluation du logiciel.

  11. CHAMP D’APPLICATION DE LA LICENCE. Le logiciel n’est pas vendu mais concédé sous licence. Le présent contrat vous confère certains droits d’utilisation du logiciel. Microsoft se réserve tous les autres droits. Sauf si la réglementation applicable ou un contrat distinct écrit conclu entre vous et Microsoft vous confère d’autres droits, nonobstant la présente limitation, vous n’êtes autorisé à utiliser le logiciel qu’en conformité avec les termes du présent contrat de licence. À cette fin, vous devez vous conformer aux restrictions techniques contenues dans le logiciel qui vous permettent de l’utiliser d’une certaine façon. Vous êtes autorisé à utiliser le logiciel uniquement pour les besoins internes de votre activité. Vous n’êtes pas autorisé à:

    • contourner les restrictions techniques contenues dans le logiciel;

    • reconstituer la logique du logiciel, le décompiler ou le désassembler, sauf dans la mesure où ces opérations seraient expressément permises par la réglementation applicable nonobstant la présente limitation;

    • contourner les fonctions de validation du logiciel;

    • publier le logiciel en vue d’une reproduction par autrui;

    • louer ou prêter le logiciel; ou

    • utiliser le logiciel en association avec des services d’hébergement commercial.

    Vos droits d’utilisation du logiciel peuvent être révoqués si vous ne respectez pas les termes du présent contrat de licence. Les droits d’accès au logiciel ne vous autorisent pas à exploiter des brevets appartenant à Microsoft ou tous autres droits de propriété intellectuelle de Microsoft sur le logiciel ou les dispositifs ayant accès au serveur.

  12. COPIE DE SAUVEGARDE. Vous êtes autorisé à effectuer plusieurs copies du logiciel à des fins de sauvegarde, de développement et de test, à condition que ces copies ne soient pas utilisées à des fins de production et que les développements ou les tests soient destinés uniquement pour les besoins internes de votre activité. Vos copies de sauvegarde peuvent être hébergées par un tiers en votre nom, comme stipulé à l’article 7.b.

  13. DROITS DE BASCULEMENT. Outre l’utilisation du logiciel conformément aux dispositions de l’article 3 ci-dessus, vous êtes autorisé à exécuter une instance de basculement passive de votre solution ERP qui sera utilisée ou à laquelle vous accéderez uniquement à des fins de prise en charge temporaire, en cas d’indisponibilité de la solution ERP principale.

  14. CONCESSION DE LICENCES. Vous n’êtes pas autorisé à transférer le logiciel sans l’accord écrit préalable de Microsoft. Si la loi le permet, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer pour le transfert du logiciel à un tiers.

  15. DOCUMENTATION. Tout utilisateur disposant d’un accès valable à votre ordinateur ou à votre réseau interne est autorisé à copier et à utiliser la documentation à titre de référence et à des fins internes.

  16. VERSIONS ANTÉRIEURES. Vous n’êtes pas autorisé à utiliser des versions antérieures du logiciel au titre du présent contrat de licence et Microsoft n’est pas tenue de vous fournir des versions antérieures du logiciel.

  17. RESTRICTIONS À L’EXPORTATION. Le logiciel est soumis aux lois et réglementations américaines en matière d’exportation. Vous devez vous conformer à toutes les lois et réglementations nationales et internationales en matière d’exportation concernant le logiciel. Ces lois comportent des restrictions sur les utilisateurs finals et les utilisations finales. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site www.microsoft.com/exporting.

  18. SERVICE D’ASSISTANCE TECHNIQUE. Microsoft fournit des services d’assistance technique portant sur le logiciel, tels que décrits sur le site http://www.microsoft.com/dynamics/customer/en-us/service-plans.aspx.

  19. LOCALISATION ET TRADUCTION.. Microsoft fournit des versions localisées et traduites du logiciel, comme décrit sur le site go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=317718.

  20. INTÉGRALITÉ DES ACCORDS. Le présent contrat (y compris la garantie ci-dessous) ainsi que les termes concernant les suppléments, les mises à jour, les services Internet et d’assistance technique que vous utilisez, constituent l’intégralité des accords en ce qui concerne le logiciel et les services d’assistance technique.

  21. RÉGLEMENTATION APPLICABLE.

    1. États-Unis. Si vous avez acquis le logiciel aux États-Unis, les lois de l’État de Washington, ÉtatsUnis d’Amérique, régissent l’interprétation de ce contrat et s’appliquent en cas de réclamation pour manquement aux termes du contrat, sans donner d’effet aux dispositions régissant les conflits de lois. Les lois du pays dans lequel vous êtes établi régissent toutes les autres réclamations, notamment les réclamations fondées sur les lois fédérales en matière de protection des consommateurs, de concurrence déloyale et de délits.

    2. En dehors des États-Unis. Si vous avez acquis le logiciel dans un autre pays, les lois de ce pays s’appliquent.

    3. Honoraires d’avocats et de conseil et coûts. Si l’une des parties entame une action à l’encontre de l’autre partie liée à ou découlant du présent contrat ou du logiciel, la partie gagnante pourra prétendre au remboursement de ses honoraires d’avocats et de conseil, coûts et autres dépenses raisonnables.

  22. EFFET JURIDIQUE. Le présent contrat décrit certains droits légaux. Vous pouvez bénéficier d’autres droits prévus par les lois de votre État ou pays. Vous pouvez également bénéficier de certains droits à l’égard de la partie auprès de laquelle vous avez acquis le logiciel. Le présent contrat ne modifie pas les droits que vous confèrent les lois de votre État ou pays si celles-ci ne le permettent pas.

  23. DÉFENSE CONTRE LES ACTIONS EN VIOLATION ET DÉTOURNEMENT. Microsoft s’engage à vous défendre contre toute action intentée par un tiers non affilié, action selon laquelle le logiciel violait ses brevets ou ses marques commerciales, porte atteinte à ses droits d’auteur ou détourne un secret commercial, et à s’acquitter du montant des dommages résultant d’une condamnation définitive à son encontre (ou d’une transaction à laquelle Microsoft aurait consenti).

    Vous devez nous informer, par écrit, de la réclamation ou de l’action en justice, dans les plus brefs délais, et nous confier le contrôle exclusif de la défense ou de la transaction. Vous acceptez de nous fournir une assistance raisonnable dans le cadre de la défense d’une telle action ou réclamation, et Microsoft s’engage à vous rembourser tous les frais raisonnables que vous aurez engagés dans le cadre de cette assistance. Les termes « détournement » et « secret commercial » ont le sens qui leur est donné dans la loi américaine sur la protection des secrets commerciaux, sauf dans le cas des réclamations ou actions en justice intentées en dehors des États-Unis, auquel cas le terme « violation » désigne une utilisation illégale intentionnelle et le terme « secret commercial » désigne des « renseignements non divulgués », tel que décrit à l’Article 39.2 de l’accord ADPIC.

    Nos obligations ne s’appliquent pas dans la mesure où la réclamation, l’action en justice ou la condamnation définitive est fondée sur (i) votre utilisation du logiciel après notification de Microsoft de cesser son utilisation en raison de cette réclamation ; (ii) l’association du logiciel avec tout produit (matériel, logiciel ou service), donnée ou processus métier non fourni par Microsoft, y compris des modules complémentaires ou programmes tiers ; (iii) des dommages attribuables à la valeur d’un produit, de données ou de processus métier non fournis par Microsoft ; (iv) l’altération ou la modification du logiciel, y compris toute modification effectuée par des tiers ; (v) la distribution du logiciel à ou son utilisation au profit d’un tiers ; (vi) l’utilisation d’une ou plusieurs marques commerciales de Microsoft sans accord écrit express ; ou (vii) toute réclamation relative à l’acquisition d’un secret commercial (a) par des moyens illégitimes ; (b) dans des circonstances donnant lieu à un devoir de respect du secret ou de restriction de son utilisation ; ou (c) auprès d’une personne (autre que Microsoft ou ses affiliés) qui a, envers la partie invoquant la réclamation ou l’action en justice, le devoir de garder le secret ou de restreindre l’utilisation du secret commercial. Vous êtes tenu de nous rembourser le montant de tous coûts ou dommages-intérêts encourus du fait de ces réclamations ou actions.

    Dans l’hypothèse où Microsoft recevrait des informations concernant une action en violation ou pour détournement mettant en cause le logiciel, elle pourra, à ses propres frais et sans que cela constitue une obligation, soit (i) obtenir pour vous le droit de continuer à exécuter le logiciel, soit (ii) modifier le logiciel ou le remplacer par un logiciel équivalent en termes de fonctionnalités, afin qu’il ne soit plus contrefaisant, auquel cas vous devrez cesser immédiatement d’exécuter le logiciel. Si, à la suite d’une action en violation ou pour détournement, votre utilisation du logiciel est interdite par un tribunal d’une juridiction compétente, Microsoft pourra, à son entière discrétion, soit obtenir le droit de continuer à l’utiliser, le remplacer par un produit équivalent en termes de fonctionnalités, le modifier afin qu’il ne soit plus contrefaisant ou rembourser la somme payée et résilier la présente licence.

    Vous êtes tenu de nous informer, par écrit, dans les plus brefs délais, de toute réclamation ou action en justice engagée par un tiers à votre encontre et concernant les droits de propriété intellectuelle de Microsoft. Microsoft pourra, à son entière discrétion, décider de considérer ces réclamations ou actions en justice comme étant couvertes par les termes de la présente section. Le présent article 23 expose le recours exclusif à votre disposition en cas de réclamation formée par un tiers pour violation de droits d’auteur, de brevet ou de marque commerciale ou pour détournement de secret commercial.

  24. LIMITATION ET EXCLUSION DE RESPONSABILITÉ EN CAS DE DOMMAGES. Vous pouvez obtenir de Microsoft et de ses fournisseurs une indemnisation en cas de dommages directs uniquement dans la limite du montant que vous avez payé pour le logiciel, à l’exception des réclamations couvertes par la section 23. Vous ne pouvez prétendre à aucune indemnisation pour les autres dommages, y compris les dommages spéciaux, indirects, incidents ou accessoires et les pertes de bénéfices.

    Cette limitation concerne:

    • toute affaire liée (i) au logiciel, (ii) aux services, (iii) au contenu (y compris le code) figurant sur des sites Internet tiers ou (iv) aux composants de tiers; et

    • les réclamations pour manquement aux termes du contrat ou violation de garantie, les réclamations en cas de responsabilité sans faute, de négligence, de perte de données, de perte ou dommage lié aux données ou enregistrements, de perte de réputation, de perte pour interruption d’activité ou autre délit dans la limite autorisée par la réglementation applicable.

    Elle s’applique également, même si:

    • la réparation, le remplacement ou le remboursement du logiciel ne compense pas intégralement tout préjudice subi; ou

    • Microsoft avait ou aurait dû avoir connaissance de l’éventualité de tels dommages.

    Certains États n’autorisent pas l’exclusion de garanties ou la limitation de responsabilité pour les dommages indirects ou accessoires, de sorte que la limitation ou l’exclusion ci-dessus peut ne pas vous être applicable. Cette limitation ou cette exclusion peut également ne pas vous être applicable si votre pays n’autorise pas l’exclusion de garanties ou la limitation de responsabilité pour les dommages incidents, indirects ou de quelque nature que ce soit.

  25. VÉRIFICATION DU RESPECT DES TERMES CONTRACTUELS.

    1. Droit de vérification du respect des termes contractuels. Vous devez tenir à jour les documents (y compris le justificatif d’achat) relatifs au logiciel que vous utilisez en vertu du présent contrat. Microsoft est en droit de vérifier, à ses frais, si vous respectez les termes du présent contrat. Vous acceptez de coopérer raisonnablement dans l’éventualité d’une vérification du respect des termes contractuels, y compris en autorisant Microsoft, sur sa demande, à accéder au rapport d’utilisation en tant qu’outil lors de la vérification.

    2. Processus de vérification et limitations. Pour s’assurer du respect des termes du présent contrat, Microsoft engagera un cabinet d’audit faisant partie d’une société d’expertise comptable internationale reconnue, qui sera soumis à une obligation de confidentialité. La vérification sera effectuée sous réserve d’un préavis minimum de trente (30) jours, pendant les heures ouvrables normales et de manière telle qu’il n’en résulte pas une gêne excessive pour vos activités. À la place, Microsoft peut vous demander de remplir le questionnaire d’audit de Microsoft concernant le logiciel que vous utilisez en vertu du présent contrat. Toutefois, Microsoft se réserve le droit d’effectuer une vérification, comme décrit ci-dessus.

    3. Fréquence de vérification. Dans le cas où la vérification effectuée par Microsoft ne révèle aucune utilisation substantielle de produits non couverte par des licences (manque de licences équivalent à 5 % ou plus), Microsoft ne réalisera pas d’autres vérifications de la même entité pendant au moins un (1) an.

    4. Utilisation des résultats. Microsoft et ses auditeurs n’utiliseront les informations obtenues dans le cadre de la vérification du respect des termes contractuels qu’afin de faire valoir les droits de Microsoft et d’établir si vous respectez les conditions du présent contrat. En invoquant les droits et les procédures décrits ci-dessus, Microsoft ne renonce pas au droit de faire appliquer le présent contrat ou de protéger ses droits de propriété intellectuelle en utilisant tout autre moyen autorisé par la loi.

    5. Recours en cas de non-respect des termes contractuels. Dans l’hypothèse où cette vérification ou cet audit effectué par vos soins révélerait une utilisation de produits non couverte par des licences, vous devrez, dans les plus brefs délais, commander un nombre de licences suffisant pour couvrir votre utilisation. Si la vérification ou le questionnaire d’audit révèle une utilisation substantielle de produits non couverte par des licences, vous devrez rembourser à Microsoft une somme égale aux frais de réalisation de cette vérification et devrez acquérir les licences supplémentaires nécessaires, aux conditions normales des licences vendues au détail, dans un délai de trente (30) jours.

GARANTIE LIMITÉE

  1. GARANTIE LIMITÉE Si vous suivez les instructions, le logiciel fonctionnera, pour l’essentiel, tel que décrit dans la documentation de Microsoft reçue avec ou dans le logiciel.

    La « garantie limitée » fait référence à la garantie expresse accordée par Microsoft. Cette garantie vous est accordée en sus des autres droits et recours éventuels prévus par la réglementation, y compris vos droits et recours conformément aux garanties statutaires fournies par la loi locale sur la consommation.

  2. DURÉE DE LA GARANTIE ; BÉNÉFICIAIRE DE LA GARANTIE ; DURÉE DE TOUTE GARANTIE IMPLICITE. La garantie limitée couvre le logiciel pendant une durée d’un (1) an à compter de son acquisition par le premier utilisateur. Si vous recevez des suppléments, des mises à jour ou un logiciel de remplacement au cours de cette année, ils seront couverts soit pendant la durée de la garantie restant à courir, soit pendant 30 jours, la période la plus longue étant applicable. Si le premier utilisateur transfère le logiciel, la durée de la garantie restant à courir s’applique au destinataire.

    Dans toute la mesure permise par la réglementation applicable, toute garantie, garantie implicite ou condition sera applicable uniquement pendant la durée de la garantie limitée. Certains États n’autorisent pas les limitations portant sur la durée d’une garantie implicite, de sorte que les limitations ci-dessus peuvent ne pas vous être applicables. Ces limitations peuvent également ne pas vous être applicables, car certains pays n’autorisent pas les limitations portant sur la durée d’une garantie implicite.

  3. EXCLUSIONS DE LA GARANTIE. Cette garantie ne couvre pas les problèmes engendrés par vos propres actes (ou inexécutions), les actes d’autrui ou tout autre événement échappant au contrôle raisonnable de Microsoft.

  4. RECOURS EN CAS DE VIOLATION DE GARANTIE. Microsoft s’engage à réparer ou à remplacer le logiciel gratuitement. Si Microsoft ne peut pas le réparer ni le remplacer, elle remboursera le montant que vous avez payé pour le logiciel figurant sur le reçu. Microsoft s’engage également à réparer ou à remplacer les suppléments, les mises à jour et le logiciel de remplacement gratuitement. Si Microsoft ne peut pas les réparer ni les remplacer, elle remboursera le montant que vous avez payé pour ces éléments, le cas échéant. Pour obtenir un remboursement, vous devez désinstaller le logiciel et retourner tout support et autres documents associés à Microsoft accompagnés d’un justificatif d’achat. Ces recours sont les seuls dont vous disposez en cas de violation de garantie limitée.

  5. DROITS DES CONSOMMATEURS NON AFFECTÉS. Vous pouvez bénéficier de droits supplémentaires relatifs aux consommateurs en vertu du droit de votre pays, que ce contrat ne peut modifier.

  6. PROCÉDURES ENTRANT DANS LE CADRE DE LA GARANTIE. Vous devrez fournir un justificatif d’achat pour bénéficier de tout service entrant dans le cadre de la garantie.

    1. États-Unis et Canada. Pour obtenir tout service ou information entrant dans le cadre de la garantie concernant les modalités de remboursement d’un logiciel acquis aux États-Unis et au Canada, veuillez:

      • contacter Microsoft au numéro suivant : (800) MICROSOFT,

      • contacter Microsoft Customer Service and Support, One Microsoft Way, Redmond, WA 98052-6399, U.S.A. ou

      • visiter le site Internet www.microsoft.com/info/nareturns.htm.

    2. Europe, Moyen-Orient et Afrique. Si vous avez acquis le logiciel en Europe, au Moyen-Orient ou en Afrique, Microsoft Ireland Operations Limited offre cette garantie limitée. En cas de réclamation au titre de cette garantie, veuillez contacter:

      • Microsoft Ireland Operations Limited, Customer Care Centre, Atrium Building Block B, Carmanhall Road, Sandyford Industrial Estate, Dublin 18, Ireland; ou

      • l’affilié Microsoft qui dessert votre pays (consultez le site Internet www.microsoft.com/worldwide).

    3. Australie. Si vous avez acquis le logiciel en Australie, contactez Microsoft pour faire une réclamation au

      • 13 20 58; ou

      • Microsoft Pty Ltd, 1 Epping Road, North Ryde NSW 2113, Australia.

    4. En dehors des États-Unis, du Canada, de l’Europe, du Moyen-Orient, de l’Afrique et de l’Australie. Si vous avez acquis le logiciel en dehors des États-Unis, du Canada, de l’Europe, du Moyen-Orient, de l’Afrique et de l’Australie, veuillez contacter l’affilié Microsoft qui dessert votre pays (visitez le site www.microsoft.com/worldwide).

  7. AUCUNE AUTRE GARANTIE. La garantie limitée est la seule garantie directe fournie par Microsoft. Microsoft n’accorde aucune autre garantie expresse. Dans la mesure autorisée par le droit de votre pays, Microsoft exclut les garanties implicites de qualité, d’adéquation à un usage particulier et d’absence de violation. Si les lois de votre pays vous accordent des garanties implicites, nonobstant la présente exclusion, les recours dont vous disposez sont ceux exposés dans l’article ci-dessus relatif aux recours en cas de violation de garantie, dans la limite autorisée par le droit de votre pays.

    POUR L’AUSTRALIE UNIQUEMENT. Dans le présent paragraphe, « biens » fait référence au logiciel pour lequel Microsoft fournit la garantie expresse. Nos biens sont accompagnés de garanties ne pouvant être exclues en vertu de la loi australienne sur la consommation (Australian Consumer Law). Vous pouvez prétendre à un échange ou à un remboursement pour tout défaut majeur et à une indemnisation en cas de perte ou dommage raisonnablement prévisible. Vous pouvez également prétendre à la réparation ou à l’échange des biens si ces derniers ne sont pas d’une qualité acceptable et que le défaut n’entraîne pas un dysfonctionnement majeur. Les produits envoyés pour réparation peuvent être remplacés par des produits similaires remis à neuf. Des pièces remises à neuf peuvent être utilisées pour la réparation des produits.

  8. LIMITATION ET EXCLUSION DE RESPONSABILITÉ EN CAS DE VIOLATION DE GARANTIE. L’article ci-dessus relatif à la limitation et l’exclusion de responsabilité en cas de dommages s’applique en cas de violation de la présente garantie limitée.

La présente garantie vous confère des droits légaux spécifiques et vous pouvez également bénéficier d’autres droits qui varient d’un État à l’autre ou d’un pays à l’autre.

See Also

Concepts

Legal Resources for Microsoft Dynamics NAV and Microsoft Dynamics C5

Other Resources

Microsoft Dynamics NAV 2016