Options de configuration du stockage Exchange 2016Exchange 2016 storage configuration options

Résumé: Découvrez les options de stockage dans Exchange Server 2016.Summary: Learn about storage options in Exchange Server 2016.

Présentation des options de stockage et la configuration requise pour le rôle de serveur de boîtes aux lettres dans Microsoft Exchange Server 2016 constitue une part importante de votre solution de conception de stockage de serveur boîte aux lettres.Understanding storage options and requirements for the Mailbox server role in Microsoft Exchange Server 2016 is an important part of your Mailbox server storage design solution.

Architectures de stockageStorage architectures

Le tableau suivant décrit les architectures de stockage prises en charge indique la meilleure pratique pour chaque type d'architecture de stockage, lorsque nécessaire.The following table describes supported storage architectures and provides best practice guidance for each type of storage architecture where appropriate.

Architectures de stockage prises en chargeSupported storage architectures

Architecture de stockageStorage architecture DescriptionDescription Meilleure pratiqueBest practice
Solution DAS (Direct-Attached Storage)Direct-attached storage (DAS)
La solution DAS correspond à un système de stockage numérique directement connecté à un serveur ou à un poste de travail, sans réseau de stockage entre les deux. Par exemple, les transports assurés par une solution DAS incluent les interfaces SAS (Serial Attached SCSI) et ATA (Serial Attached Advanced Technology Attachment).DAS is a digital storage system directly attached to a server or workstation, without a storage network in between. For example, DAS transports include Serial Attached Small Computer System Interface (SCSI) and Serial Attached Advanced Technology Attachment (ATA).
Non disponible.Not available.
Réseau SAN (Storage Area Network) : Internet Small Computer System Interface (iSCSI)Storage area network (SAN): Internet Small Computer System Interface (iSCSI)
L'architecture SAN permet de relier des périphériques de stockage distants (tels que des bases de disques et des bibliothèques de bandes) à des serveurs de sorte que ces périphériques semblent être connectés en local au système d'exploitation (par exemple, mémoire de blocs). Les réseaux SAN iSCSI (Internet Small Computer System Interface) encapsulent les commandes SCSI dans des paquets IP et utilisent les infrastructures de réseau courantes comme interface de transport de stockage (par exemple, Ethernet).SAN is an architecture to attach remote computer storage devices (such as disk arrays and tape libraries) to servers in such a way that the devices appear as locally attached to the operating system (for example, block storage). iSCSI SANs encapsulate SCSI commands within IP packets and use standard networking infrastructure as the storage transport (for example, Ethernet).
Ne partagez pas les disques physiques opérant des sauvegardes de données Exchange avec d'autres applications.Don't share physical disks backing up Exchange data with other applications.
Utilisez des réseaux de stockage dédiés.Use dedicated storage networks.
Utilisez plusieurs chemins d'accès réseau pour les configurations autonomes.Use multiple network paths for stand-alone configurations.
Réseau SAN : Fibre ChannelSAN: Fibre Channel
Les réseaux SAN Fibre Channel encapsulent les commandes SCSI dans des paquets Fibre Channel et utilisent généralement des réseaux Fibre Channel spécialisés comme interface de transport de stockage.Fibre Channel SANs encapsulate SCSI commands within Fibre Channel packets and generally utilize specialized Fibre Channel networks as the storage transport.
Ne partagez pas les disques physiques opérant des sauvegardes de données Exchange avec d'autres applications.Don't share physical disks backing up Exchange data with other applications.
Utilisez plusieurs chemins d'accès réseau Fibre Channel pour les configurations autonomes.Use multiple Fibre Channel network paths for stand-alone configurations.
Appliquez les meilleures pratiques des fabricants de solutions de stockage pour régler les adaptateurs de bus hôte Fibre Channel (HBA), par exemple, Queue Depth et Queue Target.Follow storage vendor's best practices for tuning Fibre Channel host bus adapters (HBAs), for example, Queue Depth and Queue Target.

Une unité de stockage connecté au réseau (NAS) est un ordinateur autonome connecté à un réseau, dans le seul but de fournir des services de stockage de données de fichiers à d’autres périphériques sur le réseau. Le système d’exploitation et autres logiciels sur l’unité NAS fournissent les fonctionnalités de stockage des données, les systèmes de fichiers et l’accès aux fichiers et la gestion de ces fonctions (par exemple, le stockage de fichiers).A network-attached storage (NAS) unit is a self-contained computer connected to a network, with the sole purpose of supplying file-based data storage services to other devices on the network. The operating system and other software on the NAS unit provide the functionality of data storage, file systems, and access to files, and the management of these functions (for example, file storage).

Tout le stockage utilisé par Exchange pour le stockage des données Exchange doit être au niveau du bloc stockage car Exchange 2016 ne prend pas en charge l’utilisation des volumes NAS, autres que dans le scénario SMB 3.0 décrites dans la rubrique Exchange 2016 virtualisation. En outre, dans un environnement virtualisé, de stockage NAS qui est présenté à l’invité au niveau du bloc de stockage par le biais de l’hyperviseur n’est pas pris en charge.All storage used by Exchange for storage of Exchange data must be block-level storage because Exchange 2016 doesn't support the use of NAS volumes, other than in the SMB 3.0 scenario outlined in the topic Exchange 2016 virtualization. Also, in a virtualized environment, NAS storage that's presented to the guest as block-level storage via the hypervisor isn't supported.

L'utilisation de niveaux de stockage n'est pas recommandé, car ils peuvent affecter négativement les performances du système. Pour cette raison, n'autorisez pas le contrôleur de stockage à déplacer automatiquement les fichiers les plus utilisés vers le stockage « plus rapide ».Using storage tiers is not recommended, as it could adversely affect system performance. For this reason, do not allow the storage controller to automatically move the most accessed files to "faster" storage.

Types de disques physiquesPhysical disk types

Le tableau suivant fournit une liste de types de disque physique pris en charge et indique la meilleure pratique pour chaque type de disque physique quand cela est nécessaire.The following table provides a list of supported physical disk types and provides best practice guidance for each physical disk type where appropriate.

Types de disque physique pris en chargeSupported physical disk types

Type de disque physiquePhysical disk type DescriptionDescription Pris en charge ou meilleure pratiqueSupported or best practice
Serial ATA (SATA)Serial ATA (SATA)
SATA est une interface série pour les disques ATA et IDE (Integrated Device Electronics). Les disques SATA sont disponibles avec des facteurs de forme, vitesses et capacités variés.SATA is a serial interface for ATA and integrated device electronics (IDE) disks. SATA disks are available in a variety of form factors, speeds, and capacities.
En règle générale, choisissez des disques SATA pour le stockage des boîtes aux lettres Exchange 2016 une fois que les exigences de conception suivants :In general, choose SATA disks for Exchange 2016 mailbox storage when you have the following design requirements:
• Grande capacité• High capacity
Performances moyennes •• Moderate performance
• L’utilisation de consommation d’énergie modérée• Moderate power utilization
Prise en charge : disques avec secteur de 512 octets pour Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2. En outre, les disques 512e sont pris en charge pour Windows Server 2008 R2 avec ce qui suit : Supported: 512-byte sector disks for Windows Server 2008 and Windows Server 2008 R2. In addition, 512e disks are supported for Windows Server 2008 R2 with the following:
Le correctif logiciel décrit dans l' article 982018 de la Base de connaissances Microsoft. Une mise à jour améliorant la compatibilité de Windows 7 et Windows Server 2008 R2 avec les disques au format avancé est disponible. • The hotfix described in Microsoft Knowledge Base article 982018. An update that improves the compatibility of Windows 7 and Windows Server 2008 R2 with Advanced Format Disks is available.
Windows Server 2008 R2 avec Service Pack 1 (SP1) et Exchange Server 2010 SP1.• Windows Server 2008 R2 with Service Pack 1 (SP1) and Exchange Server 2010 SP1.
Exchange 2013 et versions ultérieures prend en charge les disques avec secteur natifs de 4 kilo-octets (Ko) et les disques 512e. La prise en charge nécessite que toutes les copies d'une base de données résident sur le même type de disque physique. Par exemple, une configuration avec une copie d'une base de données sur un disque avec secteur de 512 octets et une autre copie de cette même base de données sur un disque 512e ou un disque 4K n'est pas prise en charge. Exchange 2013 and later supports native 4-kilobyte (KB) sector disks and 512e disks. Support requires that all copies of a database reside on the same physical disk type. For example, it is not a supported configuration to host one copy of a given database on a 512-byte sector disk and another copy of that same database on a 512e disk or 4K disk.
Meilleure pratique : Optez pour des disques SATA de type entreprise qui offrent généralement de meilleures caractéristiques de fiabilité et de résistance à la chaleur et aux vibrations.Best practice: Consider enterprise class SATA disks, which generally have better heat, vibration, and reliability characteristics.
Serial Attached SCSISerial Attached SCSI
Serial Attached SCSI est une interface série pour les disques SCSI. Les disques Serial Attached SCSI sont disponibles avec des facteurs de forme, vitesses et capacités variés.Serial Attached SCSI is a serial interface for SCSI disks. Serial Attached SCSI disks are available in a variety of form factors, speeds, and capacities.
En règle générale, choisissez des disques Serial Attached SCSI pour le stockage des boîtes aux lettres Exchange 2016 une fois que les exigences de conception suivants :In general, choose Serial Attached SCSI disks for Exchange 2016 mailbox storage when you have the following design requirements:
• Moyenne capacité• Moderate capacity
• Hautes performances• High performance
• L’utilisation de consommation d’énergie modérée• Moderate power utilization
Prise en charge : disques avec secteur de 512 octets pour Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2. En outre, les disques 512e sont pris en charge pour Windows Server 2008 R2 avec ce qui suit : Supported: 512-byte sector disks for Windows Server 2008 and Windows Server 2008 R2. In addition, 512e disks are supported for Windows Server 2008 R2 with the following:
Le correctif logiciel décrit dans l' article 982018 de la Base de connaissances Microsoft. Une mise à jour améliorant la compatibilité de Windows 7 et Windows Server 2008 R2 avec les disques au format avancé est disponible. • The hotfix described in Microsoft Knowledge Base article 982018. An update that improves the compatibility of Windows 7 and Windows Server 2008 R2 with Advanced Format Disks is available.
Windows Server 2008 R2 avec Service Pack 1 (SP1) et Exchange Server 2010 SP1.• Windows Server 2008 R2 with Service Pack 1 (SP1) and Exchange Server 2010 SP1.
Exchange 2013 et versions ultérieures prend en charge les disques avec secteur natifs de 4 kilo-octets (Ko) et les disques 512e. La prise en charge nécessite que toutes les copies d'une base de données résident sur le même type de disque physique. Par exemple, une configuration avec une copie d'une base de données sur un disque avec secteur de 512 octets et une autre copie de cette même base de données sur un disque 512e ou un disque 4K n'est pas prise en charge. Exchange 2013 and later supports native 4-kilobyte (KB) sector disks and 512e disks. Support requires that all copies of a database reside on the same physical disk type. For example, it is not a supported configuration to host one copy of a given database on a 512-byte sector disk and another copy of that same database on a 512e disk or 4K disk.
Meilleure pratique : La mise en cache des écritures sur disque physique doit être désactivée en cas d'utilisation sans onduleur.Best practice: Physical disk-write caching must be disabled when used without a UPS.
Fibre ChannelFibre Channel
Fibre Channel est une interface électrique servant à connecter des réseaux SAN utilisant la technologie Fibre Channel. Les disques Fibre Channel sont disponibles dans un grand choix de capacités et vitesses.Fibre Channel is an electrical interface used to connect disks to Fibre Channel-based SANs. Fibre Channel disks are available in a variety of speeds and capacities.
En règle générale, choisissez des disques Fibre Channel pour le stockage des boîtes aux lettres Exchange 2016 une fois que les exigences de conception suivants :In general, choose Fibre Channel disks for Exchange 2016 mailbox storage when you have the following design requirements:
• Moyenne capacité• Moderate capacity
• Hautes performances• High performance
• De connectivité SAN• SAN connectivity
Prise en charge : disques avec secteur de 512 octets pour Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2. En outre, les disques 512e sont pris en charge pour Windows Server 2008 R2 avec ce qui suit : Supported: 512-byte sector disks for Windows Server 2008 and Windows Server 2008 R2. In addition, 512e disks are supported for Windows Server 2008 R2 with the following:
Le correctif logiciel décrit dans l' article 982018 de la Base de connaissances Microsoft. Une mise à jour améliorant la compatibilité de Windows 7 et Windows Server 2008 R2 avec les disques au format avancé est disponible. • The hotfix described in Microsoft Knowledge Base article 982018. An update that improves the compatibility of Windows 7 and Windows Server 2008 R2 with Advanced Format Disks is available.
Windows Server 2008 R2 avec Service Pack 1 (SP1) et Exchange Server 2010 SP1.• Windows Server 2008 R2 with Service Pack 1 (SP1) and Exchange Server 2010 SP1.
Exchange 2013 et versions ultérieures prend en charge les disques avec secteur natifs de 4 kilo-octets (Ko) et les disques 512e. La prise en charge nécessite que toutes les copies d'une base de données résident sur le même type de disque physique. Par exemple, une configuration avec une copie d'une base de données sur un disque avec secteur de 512 octets et une autre copie de cette même base de données sur un disque 512e ou un disque 4K n'est pas prise en charge. Exchange 2013 and later supports native 4-kilobyte (KB) sector disks and 512e disks. Support requires that all copies of a database reside on the same physical disk type. For example, it is not a supported configuration to host one copy of a given database on a 512-byte sector disk and another copy of that same database on a 512e disk or 4K disk.
Meilleure pratique : La mise en cache des écritures sur disque physique doit être désactivée en cas d'utilisation sans onduleur.Best practice: Physical disk-write caching must be disabled when used without a UPS.
Lecteur à semi-conducteurs (SSD) (disque flash)Solid-state drive (SSD) (flash disk)
Un SSD est un périphérique de stockage des données qui utilise une mémoire à semi-conducteurs pour stocker les données persistantes. Un SSD émule une interface de lecteur de disque dur. Les disques SSD sont proposés dans une multitude de vitesses (diverses performances d'entrées/sorties) et de capacités.An SSD is a data storage device that uses solid-state memory to store persistent data. An SSD emulates a hard disk drive interface. SSD disks are available in a variety of speeds (different I/O performance capabilities) and capacities.
En règle générale, choisissez des disques SSD pour le stockage des boîtes aux lettres Exchange 2016 une fois que les exigences de conception suivants :In general, choose SSD disks for Exchange 2016 mailbox storage when you have the following design requirements:
• Faible capacité• Low capacity
• Très hautes performances• Extremely high performance
Prise en charge : disques avec secteur de 512 octets pour Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2. En outre, les disques 512e sont pris en charge pour Windows Server 2008 R2 avec ce qui suit : Supported: 512-byte sector disks for Windows Server 2008 and Windows Server 2008 R2. In addition, 512e disks are supported for Windows Server 2008 R2 with the following:
Le correctif logiciel décrit dans l' article 982018 de la Base de connaissances Microsoft. Une mise à jour améliorant la compatibilité de Windows 7 et Windows Server 2008 R2 avec les disques au format avancé est disponible. • The hotfix described in Microsoft Knowledge Base article 982018. An update that improves the compatibility of Windows 7 and Windows Server 2008 R2 with Advanced Format Disks is available.
Windows Server 2008 R2 avec Service Pack 1 (SP1) et Exchange Server 2010 SP1.• Windows Server 2008 R2 with Service Pack 1 (SP1) and Exchange Server 2010 SP1.
Exchange 2013 et versions ultérieures prend en charge les disques avec secteur natifs de 4 kilo-octets (Ko) et les disques 512e. La prise en charge nécessite que toutes les copies d'une base de données résident sur le même type de disque physique. Par exemple, une configuration avec une copie d'une base de données sur un disque avec secteur de 512 octets et une autre copie de cette même base de données sur un disque 512e ou un disque 4K n'est pas prise en charge. Exchange 2013 and later supports native 4-kilobyte (KB) sector disks and 512e disks. Support requires that all copies of a database reside on the same physical disk type. For example, it is not a supported configuration to host one copy of a given database on a 512-byte sector disk and another copy of that same database on a 512e disk or 4K disk.
Meilleure pratique : La mise en cache des écritures sur disque physique doit être désactivée en cas d'utilisation sans onduleur.Best practice: Physical disk-write caching must be disabled when used without a UPS.
En règle générale, les serveurs de boîtes aux lettres de 2016 Exchange ne nécessitent pas les caractéristiques de performances de stockage SSD.In general, Exchange 2016 Mailbox servers don't require the performance characteristics of SSD storage.

Facteurs à prendre en compte lors du choix des types de disquesFactors to consider when choosing disk types

Il existe plusieurs compromis lors du choix des types de disque pour le stockage Exchange 2016. Le disque approprié est l’équilibre des performances (aléatoire et séquentiel) avec la capacité, la fiabilité, consommation d’énergie et coût d’investissement. Le tableau suivant de types de disque physique pris en charge fournit des informations pour vous aider lors de l’examen de ces facteurs.There are several trade-offs when choosing disk types for Exchange 2016 storage. The correct disk is one that balances performance (both sequential and random) with capacity, reliability, power utilization, and capital cost. The following table of supported physical disk types provides information to help you when considering these factors.

D'un point de vue des performances, l'utilisation de disques de grande taille, plus lents, pour le stockage Exchange est acceptable, à condition que les disques puissent maintenir une latence moyenne de lecture et d'écriture latence de 20 ms au maximum sous charge.From a performance perspective, using large, slower disks for Exchange storage is okay, provided the disks can maintain an average read and write latency of 20ms or less under load.

Facteurs à prendre en compte pour choisir un type de disqueFactors in disk type choice

Vitesse de disque (TPM)Disk speed (RPM) Facteur de forme de disqueDisk form factor Interface ou transportInterface or transport CapacitéCapacity Performances d'E/S aléatoiresRandom I/O performance Performances d'E/S séquentiellesSequential I/O performance Consommation d'énergiePower utilization
5 4005,400
2,5 pouces2.5-inch
SATASATA
MoyenneAverage
MédiocrePoor
MédiocrePoor
ExcellenteExcellent
5 4005,400
3,5 pouces3.5-inch
SATASATA
ExcellenteExcellent
MédiocrePoor
MédiocrePoor
Au-dessus de la moyenneAbove average
7 2007,200
2,5 pouces2.5-inch
SATASATA
MoyenneAverage
MoyenneAverage
MoyenneAverage
ExcellenteExcellent
7 2007,200
2,5 pouces2.5-inch
Serial Attached SCSISerial Attached SCSI
MoyenneAverage
MoyenneAverage
Au-dessus de la moyenneAbove average
ExcellenteExcellent
7 2007,200
3,5 pouces3.5-inch
SATASATA
ExcellenteExcellent
MoyenneAverage
Au-dessus de la moyenneAbove average
Au-dessus de la moyenneAbove average
7 2007,200
3,5 pouces3.5-inch
Serial Attached SCSISerial Attached SCSI
ExcellenteExcellent
MoyenneAverage
Au-dessus de la moyenneAbove average
Au-dessus de la moyenneAbove average
7 2007,200
3,5 pouces3.5-inch
Fibre ChannelFibre Channel
ExcellenteExcellent
MoyenneAverage
Au-dessus de la moyenneAbove average
MoyenneAverage
10 00010,000
2,5 pouces2.5-inch
Serial Attached SCSISerial Attached SCSI
En dessous de la moyenneBelow average
ExcellenteExcellent
Au-dessus de la moyenneAbove average
Au-dessus de la moyenneAbove average
10 00010,000
3,5 pouces3.5-inch
SATASATA
MoyenneAverage
MoyenneAverage
Au-dessus de la moyenneAbove average
Au-dessus de la moyenneAbove average
10 00010,000
3,5 pouces3.5-inch
Serial Attached SCSISerial Attached SCSI
MoyenneAverage
Au-dessus de la moyenneAbove average
Au-dessus de la moyenneAbove average
En dessous de la moyenneBelow average
10 00010,000
3,5 pouces3.5-inch
Fibre ChannelFibre Channel
MoyenneAverage
Au-dessus de la moyenneAbove average
Au-dessus de la moyenneAbove average
En dessous de la moyenneBelow average
15 00015,000
2,5 pouces2.5-inch
Serial Attached SCSISerial Attached SCSI
MédiocrePoor
ExcellenteExcellent
ExcellenteExcellent
MoyenneAverage
15 00015,000
3,5 pouces3.5-inch
Serial Attached SCSISerial Attached SCSI
MoyenneAverage
ExcellenteExcellent
ExcellenteExcellent
En dessous de la moyenneBelow average
15 00015,000
3,5 pouces3.5-inch
Fibre ChannelFibre Channel
MoyenneAverage
ExcellenteExcellent
ExcellenteExcellent
MédiocrePoor
SSD : de type entrepriseSSD: enterprise class
Non applicableNot applicable
SATA, Serial Attached SCSI, Fibre ChannelSATA, Serial Attached SCSI, Fibre Channel
MédiocrePoor
ExcellenteExcellent
ExcellenteExcellent
ExcellenteExcellent

Meilleures pratiques pour les configurations de stockage prises en chargeBest practices for supported storage configurations

Cette section fournit des meilleures pratiques relatives aux disque pris en charge et configurations de contrôleur de baie. Outre la couramment utilisées de Indepentdent disques RAID (Redundant Array), il est également simplement un ensemble de disques (ou lecteurs), ou des disques JBOD, ce qui fait référence à une collection de disque dur qui n’ont pas été configurées pour agir comme un tableau redondant.This section provides best practice information about supported disk and array controller configurations. In addition to the commonly used Redundant Array of Indepentdent Disks (RAID), there is also just a bunch of disks (or drives), or JBOD, which refers to a collection of hard disks that have not been configured to act as a redundant array.

RAID est souvent utilisée pour les deux améliorent les caractéristiques de performances des disques individuels (par la répartition des données sur plusieurs disques) ainsi que pour assurer la protection contre les défaillances de disque individuel. Avec les développements de disponibilité Exchange 2016, RAID n’est pas un composant requis pour la conception du stockage Exchange 2016. Toutefois, RAID est toujours un composant essentiel de la conception du stockage Exchange 2016 pour des serveurs autonomes, ainsi que des solutions qui nécessitent la tolérance de panne de stockage.RAID is often used to both improve the performance characteristics of individual disks (by striping data across several disks) as well as to provide protection from individual disk failures. With the advancements in Exchange 2016 high availability, RAID is not a required component for Exchange 2016 storage design. However, RAID is still an essential component of Exchange 2016 storage design for standalone servers as well as solutions that require storage fault tolerance.

Système d'exploitation, système ou volume de fichiers d'échangeOperating System, System, or Pagefile Volume

La configuration recommandée pour un système d'exploitation, un système ou un volume de fichier d'échange consiste à utiliser la technologie RAID pour protéger ce type de données. La configuration RAID recommandée est RAID-1 ou RAID-1/0, mais tous les types RAID sont pris en charge.The recommended configuration for an operating system, system or pagefile volume is to utilize RAID technology to protect this data type. The recommended RAID configuration is either RAID-1 or RAID-1/0, however all RAID types are supported.

Volumes distincts de base de données de boîtes aux lettres et de fichiers journauxSeparated Mailbox Database and Log Volumes

Si vous déployez une architecture de rôle de serveur de boîtes aux lettres autonome, la technologie RAID est requise pour les volumes de base de données et journaux de boîte aux lettres. La configuration RAID recommandée pour les volumes de boîte aux lettres est RAID 1/0 (notamment si vous utilisez 5.4K ou disques 7.2K) ; Toutefois, tous les types RAID sont pris en charge. Pour les volumes de journalisation, RAID-1 ou RAID 1/0 est la configuration RAID recommandée.If you're deploying a standalone Mailbox server role architecture, RAID technology is required for the mailbox database and log volumes. The recommended RAID configuration for mailbox volumes is RAID-1/0 (especially if you're using 5.4K or 7.2K disks); however all RAID types are supported. For log volumes, RAID-1 or RAID-1/0 is the recommended RAID configuration.

Lorsque vous utilisez les configurations RAID-5 ou RAID-6 pour le système d'exploitation, le fichier d'échange ou les volumes de données Exchange, tenez comptes des points suivants :When using RAID-5 or RAID-6 configurations for the operating system, pagefile, or Exchange data volumes, note the following:

  • Les configurations RAID-5, y compris les variantes telles que RAID-50 et RAID-51, ne doivent pas comporter plus de 7 disques par groupe de baies. Les fonctions d'analyse de surface et de nettoyage haute priorité ne doivent pas être activées pour le contrôleur de baie.RAID-5 configurations, including variations such as RAID-50 and RAID-51, should have no more than 7 disks per array group and array controller high-priority scrubbing and surface scanning enabled.

  • Pour les configurations RAID-6, les fonctions d'analyse de surface et de nettoyage haute priorité doivent être activées pour le contrôleur de baie.RAID-6 configurations should have array controller high-priority scrubbing and surface scanning enabled.

Bien que JBOD est pris en charge dans les architectures de haute disponibilité ayant au moins 3 copies de base de données hautement disponible, car les volumes de base de données journal et la boîte aux lettres, JBOD n’est pas recommandée en tant que solution.Although JBOD is supported in high availability architectures that have 3 or more highly available database copies, because the log and mailbox database volumes are separated, JBOD is not recommended as a solution.

Colocalisation des volumes de base de données de boîtes aux lettres et de fichiers journauxMailbox Database and Log Volume Co-Location

La colocalisation des volumes de base de données de boîtes aux lettres et de fichiers journaux n'est pas recommandée dans les architectures autonomes. Il existe deux possibilités pour ce scénario dans les architectures de haute disponibilité :Mailbox database and log volume co-location is not recommended in standalone architectures. In high availability architectures, there are two possibilities for this scenario:

  1. Base de données unique par volumeSingle database per volume

  2. Plusieurs bases de données par volumeMultiple databases per volume

    Base de données unique par volumeSingle Database Per Volume

Dans un environnement Exchange, une solution de stockage JBOD implique à la fois la base de données et ses journaux associés stockés sur un seul disque. Pour déployer une solution JBOD, vous devez déployer au moins trois copies de base de données hautement disponible. Utilisant un seul disque est un seul point de défaillance, car les lors de la défaillance du disque, la copie de base de données résidant sur ce disque est perdue. Un minimum de trois copies de base de données permet de garantir la tolérance de panne en ayant deux copies supplémentaires dans le cas où une seule copie (ou un seul disque) échoue. Toutefois, le placement de trois copies de base de données hautement disponibles, ainsi que l’utilisation de copies de base de données retardée, peut affecter conception du stockage. Le tableau suivant présente des instructions pour des raisons de RAID ou JBOD.In an Exchange environment, a JBOD storage solution involves having both the database and its associated logs stored on a single disk. To deploy a JBOD solution, you must deploy a minimum of three highly available database copies. Utilizing a single disk is a single point of failure, because when the disk fails, the database copy residing on that disk is lost. Having a minimum of three database copies ensures fault tolerance by having two additional copies in the event that one copy (or one disk) fails. However, placement of three highly available database copies, as well as the use of lagged database copies, can affect storage design. The following table shows guidelines for RAID or JBOD considerations.

Aspects de RAID ou JBOD à prendre en compteRAID or JBOD Considerations

Serveurs de centre de donnéesDatacenter servers Deux copies hautement disponibles (total)Two highly available copies (total) Trois copies hautement disponibles (total)Three highly available copies (total) Au moins deux copies hautement disponibles par centre de donnéesTwo or more highly available copies per datacenter Une copie retardéeOne lagged copy Au moins deux copies retardées par centre de donnéesTwo or more lagged copies per datacenter
Serveurs de centre de données principalPrimary datacenter servers
RAIDRAID
RAID ou JBOD (2 copies)RAID or JBOD (2 copies)
RAID ou JBODRAID or JBOD
RAIDRAID
RAID ou JBODRAID or JBOD
Serveurs de centre de données secondaireSecondary datacenter servers
RAIDRAID
RAID (1 copie)RAID (1 copy)
RAID ou JBODRAID or JBOD
RAIDRAID
RAID ou JBODRAID or JBOD

Pour un déploiement sur le système JDOB avec les serveurs du centre de données principal, le groupe de disponibilité de base de données doit inclure au moins trois copies de base de données à haute disponibilité. Si vous associez des copies retardées sur le même serveur hébergeant des copies de base de données à haute disponibilité (en n’utilisant pas de serveurs de copie de base de données retardée dédiés, par exemple), vous avez au moins besoin de deux copies de base de données retardées.To deploy on JBOD with the primary datacenter servers, you need three or more highly available database copies within the DAG. If mixing lagged copies on the same server hosting highly available database copies (for example, not using dedicated lagged database copy servers), you need at least two lagged database copies.

Pour que les serveurs du centre de données secondaire utilisent JDOB, le centre doit au moins compter deux copies de base de données à haute disponibilité. La perte d’une copie dans le centre de données secondaire ne vous obligera pas à effectuer un réamorçage sur le réseau étendu ou à avoir un point de défaillance unique en cas d’activation du centre de données secondaire. Si vous associez des copies de base de données retardées sur le même serveur hébergeant des copies de base de données à haute disponibilité (en n’utilisant pas de serveurs de copie de base de données retardée dédiés, par exemple), vous nécessitez au moins deux copies de base de données retardées.For the secondary datacenter servers to use JBOD, you should have at least two highly available database copies in the secondary datacenter. The loss of a copy in the secondary datacenter won't result in requiring a reseed across the WAN or having a single point of failure in the event the secondary datacenter is activated. If mixing lagged database copies on the same server hosting highly available database copies (for example, not using dedicated lagged database copy servers), you need at least two lagged database copies.

Pour les serveurs de copie de base de données retardée dédiés, vous devez ajouter au moins deux copies de base de données retardées dans un centre de données pour pouvoir utiliser JDOB. Sinon, la perte du disque entraîne la perte de la copie de base de données retardée, ainsi que la perte du mécanisme de protection.For dedicated lagged database copy servers, you should have at least two lagged database copies within a datacenter to use JBOD. Otherwise, the loss of disk results in the loss of the lagged database copy, as well as the loss of the protection mechanism.

Plusieurs bases de données par volumeMultiple Databases Per Volume

Plusieurs bases de données par volume est un nouveau JBOD scénario disponible dans Exchange 2016 qui permet de copies actives et passives (y compris les copies retardées) mixte sur un seul disque, permettant d’optimiser l’utilisation du disque. Toutefois, pour déployer retardées copies de cette manière, lecture fichier journal de copie retardée automatique doit être activé. Le tableau suivant présente des instructions pour des raisons de JBOD pour plusieurs bases de données par volume.Multiple databases per volume is a new JBOD scenario available in Exchange 2016 that allows for active and passive copies (including lagged copies) to be mixed on a single disk, enabling better disk utilization. However, to deploy lagged copies in this manner, automatic lagged copy log file play down must be enabled. The following table shows guidelines for JBOD considerations for multiple databases per volume.

Aspects de JBOD à prendre en compteJBOD Considerations

Serveurs de centre de donnéesDatacenter Servers Au moins 3 copies (total)3 or more copies (total) Au moins 2 copies par centre de donnéesTwo or more copies per datacenter
Serveurs de centre de données principalPrimary datacenter servers
JBODJBOD
JBODJBOD
Serveurs de centre de données secondaireSecondary datacenter servers
N/AN/A
JBODJBOD

Le tableau suivant fournit des conseils sur les configurations de groupes de stockage pour Exchange 2016.The following table provides guidance about storage array configurations for Exchange 2016.

Prise en charge des types RAID pour le rôle serveur de boîtes aux lettres de 2016 ExchangeSupported RAID types for the Exchange 2016 Mailbox server role

Type RAIDRAID type DescriptionDescription Pris en charge ou meilleure pratiqueSupported or best practice
Baie RAID avec taille de bande (Ko)Disk array RAID stripe size (KB)
La taille de répartition est la par disque défini comme unité de répartition des données dans une configuration RAID. Taille de bande est également appelé taille de blocs.The stripe size is the per disk unit of data distribution within a RAID set. Stripe size is also referred to as block size.
Meilleure pratique : 256 Ko ou supérieur. Respectez les meilleures pratiques du fournisseur de la solution de stockage.Best practice: 256 KB or greater. Follow storage vendor best practices.
Paramètres du cache de la baie de stockageStorage array cache settings
Paramètres de cache fournis par un contrôleur de mise en cache avec batterie de secours.The cache settings are provided by a battery-backed caching array controller.
Meilleure pratique : 100 % cache d’écriture (batterie ou flash cache sauvegardé) pour les contrôleurs de stockage DAS en soit une configuration RAID ou JBOD. 75 % cache d’écriture, cache (batterie ou flash cache sauvegardé) pour les autres types de solutions de stockage tels que SAN de lecture de 25 pour cent. Si votre fournisseur SAN possède différentes méthodes conseillées pour la configuration du cache sur leur plateforme, suivez les instructions de votre fournisseur SAN.Best practice: 100 percent write cache (battery or flash backed cache) for DAS storage controllers in either a RAID or JBOD configuration. 75 percent write cache, 25 percent read cache (battery or flash backed cache) for other types of storage solutions such as SAN. If your SAN vendor has different best practices for cache configuration on their platform, follow the guidance of your SAN vendor.
Mise en cache en écriture du disque physiquePhysical disk write caching
Les paramètres pour la mise en cache sont sur chaque disque individuel.The settings for the cache are on each individual disk.
Pris en charge : La mise en cache des écritures sur disque physique doit être désactivée en cas d'utilisation sans onduleur.Supported: Physical disk write caching must be disabled when used without a UPS.

Le tableau suivant fournit des conseils sur les choix de fichier de base de données/journal.The following table provides guidance about database and log file choices.

Choix de fichier de base de données et de journaux pour le rôle de serveur de boîtes aux lettres de 2016 ExchangeDatabase and log file choices for the Exchange 2016 Mailbox server role

Options de fichier de base de données/journalDatabase and log file options DescriptionDescription Autonome : Pris en charge ou meilleure pratiqueStand-alone: supported or best practice Haute disponibilité : Pris en charge ou meilleure pratiqueHigh availability: supported or best practice
Placement du fichier : Isolation de la base de données par journalFile placement: database per log isolation
L'isolation de la base de données par journal correspond au placement du fichier de la base de données et des journaux appartenant à la même base de données de boîtes aux lettres sur différents volumes sauvegardés sur des disques physiques différents.Database per log isolation refers to placing the database file and logs from the same mailbox database onto different volumes backed by different physical disks.
Meilleure pratique : Pour les récupérer, déplacez le fichier (.edb) de base de données et les journaux appartenant à la même base de données vers des volumes différents sauvegardés sur des disques physiques distincts.Best practice: For recoverability, move database (.edb) file and logs from the same database to different volumes backed by different physical disks.
Pris en charge : L'isolation des journaux et bases de données n'est pas obligatoire.Supported: Isolation of logs and databases isn't required.
Placement du fichier : Fichiers de base de données par volumeFile placement: database files per volume
Cette expression désigne la manière dont vous distribuez les fichiers de la base de données dans un volume de disque ou entre des volumes de disques.Database files per volume refers to how you distribute database files within or across disk volumes.
Meilleure pratique : Basée sur votre méthodologie de sauvegarde.Best practice: Based on your backup methodology.
Pris en charge : si vous utilisez JBOD, créez un volume unique avec des répertoires séparés pour les bases de données et pour les fichiers journaux.Supported: When using JBOD, create a single volume with separate directories for database(s) and for log files.
Placement du fichier : Flux de journaux par volumeFile placement: log streams per volume
Cette expression désigne la manière dont vous distribuez les fichiers journaux de la base de données dans un volume de disque ou entre des volumes de disques.Log streams per volume refers to how you distribute database log files within or across disk volumes.
Meilleure pratique : Basée sur votre méthodologie de sauvegarde.Best practice: Based on your backup methodology.
Pris en charge : si vous utilisez JBOD, créez un volume unique avec des répertoires séparés pour les bases de données et pour les fichiers journaux.Supported: When using JBOD, create a single volume with separate directories for database(s) and for log files.
Meilleure pratique : si vous utilisez JBOD, profitez de plusieurs bases de données par volume.Best practice: When using JBOD, leverage multiple databases per volume.
Taille de la base de donnéesDatabase size
Cette expression désigne la taille du fichier (.edb) de base de données de disques.Database size refers to the disk database (.edb) file size.
Pris en charge : Environ 16 téraoctets.Supported: Approximately 16 terabytes.
Meilleure pratique :Best practice:
• 200 gigaoctets (Go) maximum.• 200 gigabytes (GB) or less.
• Provision pour 120 % de la taille maximale calculée de la base de données.• Provision for 120 percent of calculated maximum database size.
Pris en charge : Environ 16 téraoctets.Supported: Approximately 16 terabytes.
Meilleure pratique :Best practice:
• 2 téraoctets maximum.• 2 terabytes or less.
• Provision pour 120 % de la taille maximale calculée de la base de données.• Provision for 120 percent of calculated maximum database size.
Méthode de troncation de journalLog truncation method
Processus de troncation et de suppression des anciens fichiers journaux de la base de données. Il existe deux méthodes :Log truncation method is the process for truncating and deleting old database log files. There are two mechanisms:
• La journalisation circulaire, dans laquelle Exchange supprime les journaux.• Circular logging, in which Exchange deletes the logs.
Troncation de journal •, qui se produit après une sauvegarde complète ou incrémentielle Volume Shadow Copy Service (VSS).• Log truncation, which occurs after a successful full or incremental Volume Shadow Copy Service (VSS) backup.
Meilleure pratique :Best practice:
Utiliser les sauvegardes de la troncation de journal (par exemple, enregistrement circulaire désactivé).Use backups for log truncation (for example, circular logging disabled).
Provision pour trois jours de capacité de génération de journal.Provision for three days of log generation capacity.
Meilleure pratique :Best practice:
• Activer l’enregistrement circulaire pour les déploiements qui utilisent des fonctionnalités de protection des données natives Exchange.• Enable circular logging for deployments that use Exchange native data protection features.
• Provision pour trois jours au-delà de relecture délai de retard de la capacité de génération de journal.• Provision for three days beyond replay lag setting of log generation capacity.

Le tableau suivant fournit des conseils à propos des types de disque Windows.The following table provides guidance about Windows disk types.

Types de disque Windows pour le rôle de serveur de boîtes aux lettres de 2016 ExchangeWindows disk types for the Exchange 2016 Mailbox server role

Type de disque WindowsWindows disk type DescriptionDescription Autonome : Pris en charge ou meilleure pratiqueStand-alone: supported or best practice Haute disponibilité : Pris en charge ou meilleure pratiqueHigh availability: supported or best practice
Disque de baseBasic disk
Un disque initialisé pour le stockage de base est appelé disque de base. Un disque de base contient des volumes de base (partitions principales, partitions étendues et lecteurs logiques).A disk initialized for basic storage is called a basic disk. A basic disk contains basic volumes, such as primary partitions, extended partitions, and logical drives.
Pris en charge.Supported.
Meilleure pratique : Utilisez des disques de base.Best practice: Use basic disks.
Pris en charge.Supported.
Meilleure pratique : Utilisez des disques de base.Best practice: Use basic disks.
Disque dynamiqueDynamic disk
Un disque initialisé pour le stockage dynamique est appelé disque dynamique. Un disque dynamique contient des volumes dynamiques (volumes simples, volumes fractionnés, volumes agrégés par bandes, volumes en miroir et volumes RAID-5).A disk initialized for dynamic storage is called a dynamic disk. A dynamic disk contains dynamic volumes, such as simple volumes, spanned volumes, striped volumes, mirrored volumes, and RAID-5 volumes.
Pris en charge.Supported.
Pris en charge.Supported.

Le tableau suivant fournit des conseils sur les configurations de volume.The following table provides guidance on volume configurations.

Configurations de volume pour le rôle de serveur de boîtes aux lettres de 2016 ExchangeVolume configurations for the Exchange 2016 Mailbox server role

Configuration de volumeVolume configuration DescriptionDescription Autonome : Pris en charge ou meilleure pratiqueStand-alone: supported or best practice Haute disponibilité : Pris en charge ou meilleure pratiqueHigh availability: supported or best practice
table de partition GUID (GPT)GUID partition table (GPT)
GPT est une architecture de disques qui s'appuie sur l'ancien schéma de partitionnement MBR (Master boot record). La taille maximale de la partition au format NTFS est de 256 téraoctets.GPT is a disk architecture that expands on the older master boot record (MBR) partitioning scheme. The maximum NTFS formatted partition size is 256 terabytes.
Pris en charge.Supported.
Meilleure pratique : Utiliser les partitions GPT.Best practice: Use GPT partitions.
Pris en charge.Supported.
Meilleure pratique : Utiliser les partitions GPT.Best practice: Use GPT partitions.
MBRMBR
Un MBR (ou secteur de partition) est le secteur d'amorçage de 512 octets qui constitue le premier secteur (LBA Secteur 0) d'un périphérique de stockage de données partitionné tel qu'un disque dur. La taille maximale de la partition au format NTFS est de 2 téraoctets.An MBR, or partition sector, is the 512-byte boot sector that is the first sector (LBA Sector 0) of a partitioned data storage device such as a hard disk. The maximum NTFS formatted partition size is 2 terabytes.
Pris en charge.Supported.
Pris en charge.Supported.
Alignement des partitionsPartition alignment
Ce terme fait référence à l'alignement des partitions sur des limites de secteur pour optimiser les performances.Partition alignment refers to aligning partitions on sector boundaries for optimal performance.
Pris en charge : Pour Windows Server 2008 R2 et Windows Server 2012, la valeur par défaut est 1 mégaoctet (Mo).Supported: The Windows Server 2008 R2 and Windows Server 2012 default is 1 megabyte (MB).
Pris en charge : Pour Windows Server 2008 R2 et Windows Server 2012, la valeur par défaut est 1 Mo.Supported: The Windows Server 2008 R2 and Windows Server 2012 default is 1 MB.
Chemin d'accès du volumeVolume path
Ce terme fait référence au mode d'accès à un volume.Volume path refers to how a volume is accessed.
Pris en charge : Lettre du lecteur ou point de montage.Supported: Drive letter or mount point.
Meilleure pratique : La fonction RAID doit être activée pour le volume hôte sur le point de montage.Best practice: Mount point host volume must be RAID enabled.
Pris en charge : Lettre du lecteur ou point de montage.Supported: Drive letter or mount point.
Meilleure pratique : La fonction RAID doit être activée pour le volume hôte sur le point de montage.Best practice: Mount point host volume must be RAID-enabled.
Système de fichiersFile system
Méthode permettant de stocker et d'organiser les fichiers d'un ordinateur et les données qu'il contient de manière à faciliter leur recherche et leur accès.File system is a method for storing and organizing computer files and the data they contain to make it easy to find and access the files.
Pris en charge : NTFS et ReFS.Supported: NTFS and ReFS.
Pris en charge : NTFS et ReFS.Supported: NTFS and ReFS.
Défragmentation NTFSNTFS defragmentation
La défragmentation NTFS est un processus réduisant le volume de fragmentation dans les systèmes de fichiers Windows. Ce résultat est obtenu par une organisation physique du disque afin de ranger les pièces de chaque fichier les unes contre les autres.NTFS defragmentation is a process that reduces the amount of fragmentation in Windows file systems. It does this by physically organizing the contents of the disk to store the pieces of each file close together and contiguously.
Pris en charge.Supported.
Meilleure pratique : Ni obligatoire, ni recommandé. Sur Windows Server 2012, nous vous recommandons également de désactiver la fonctionnalité d’optimisation et de défragmentation automatique des disques.Best practice: Not required and not recommended. On Windows Server 2012, we also recommend disabling the automatic disk optimization and defragmentation feature.
Pris en charge.Supported.
Meilleure pratique : Ni obligatoire, ni recommandé. Sur Windows Server 2012, nous vous recommandons également de désactiver la fonctionnalité d’optimisation et de défragmentation automatique des disques.Best practice: Not required and not recommended. On Windows Server 2012, we also recommend disabling the automatic disk optimization and defragmentation feature.
Taille d'unité d'allocation NTFSNTFS allocation unit size
La taille d'unité d'allocation NTFS représente le plus petit volume d'espace disque allouable à un fichier.NTFS allocation unit size represents the smallest amount of disk space that can be allocated to hold a file.
Pris en charge : Toutes les tailles d'unité d'allocation.Supported: All allocation unit sizes.
Meilleure pratique : 64 Ko pour les volumes de fichiers .edb et journaux.Best practice: 64 KB for both .edb and log file volumes.
Pris en charge : Toutes les tailles d'unité d'allocation.Supported: All allocation unit sizes.
Meilleure pratique : 64 Ko pour les volumes de fichiers .edb et journaux.Best practice: 64 KB for both .edb and log file volumes.
Compression NTFSNTFS compression
La compression NTFS est le processus permettant de réduire la taille réelle d'un fichier stocké sur le disque dur.NTFS compression is the process of reducing the actual size of a file stored on the hard disk.
Pris en charge : Non pris en charge pour les fichiers base de données ou journaux Exchange.Supported: Not supported for Exchange database or log files.
Pris en charge : Non pris en charge pour les fichiers base de données ou journaux Exchange.Supported: Not supported for Exchange database or log files.
Système de fichiers de cryptage NTFS (EFS)NTFS Encrypting File System (EFS)
Le système EFS permet aux utilisateurs de crypter des fichiers, des dossiers ou la totalité des lecteurs de données. Comme le système EFS fournit un cryptage fort par des algorithmes normalisés et un chiffrement à clé publique, les fichiers chiffrés sont confidentiels même en cas de brèche de sécurité dans le système.EFS enables users to encrypt individual files, folders, or entire data drives. Because EFS provides strong encryption through industry-standard algorithms and public key cryptography, encrypted files are confidential even if an attacker bypasses system security.
Pris en charge : Non pris en charge pour les fichiers base de données ou journaux Exchange.Supported: Not supported for Exchange database or log files.
Non pris en charge pour les fichiers base de données ou journaux Exchange.Not supported for Exchange database or log files.
Windows BitLocker (chiffrement de volume)Windows BitLocker (volume encryption)
Windows BitLocker est une fonctionnalité de protection des données disponible dans Windows Server 2008. BitLocker protège les utilisateurs contre le vol ou l'exposition des données sur des ordinateurs perdus ou volés, et permet une suppression plus sécurisée des données lors de la mise hors service des ordinateurs.Windows BitLocker is a data protection feature in Windows Server 2008. BitLocker protects against data theft or exposure on computers that are lost or stolen, and it offers more secure data deletion when computers are decommissioned.
Pris en charge : Tous les fichiers de base de données et tous les fichiers journaux Exchange.Supported: All Exchange database and log files.
Pris en charge : Tous les fichiers de base de données et tous les fichiers journaux Exchange. Les clusters de basculement Windows requièrent Windows Server 2008 R2 ou Windows Server 2008 R2 SP1 ainsi que le correctif logiciel suivant : Vous ne pouvez pas activer BitLocker sur un volume de disque dans Windows Server 2008 R2 si l'ordinateur est un nœud de cluster de basculement. Les volumes Exchange avec Bitlocker activé ne sont pas pris en charge dans les clusters de basculement Windows exécutant des versions antérieures de Windows. Supported: All Exchange database and log files. Windows failover clusters require Windows Server 2008 R2 or Windows Server 2008 R2 SP1 and the following hotfix: You cannot enable BitLocker on a disk volume in Windows Server 2008 R2 if the computer is a failover cluster node. Exchange volumes with Bitlocker enabled are not supported on Windows failover clusters running earlier versions of Windows.
Pour plus d'informations sur le chiffrement BitLocker Windows 7, consultez la rubrique relative au chiffrement de lecteur BitLocker dans Windows 7 : Forum aux questions.For more information about Windows 7 BitLocker encryption, see BitLocker Drive Encryption in Windows 7: Frequently Asked Questions.
Bloc de message serveur (SMB) 3.0Server Message Block (SMB) 3.0
Le protocole SMB (Server Message Block) est un protocole de partage de fichiers réseau (par-dessus TCP/IP ou d'autres protocoles réseau) qui permet à des applications sur un ordinateur d'accéder à des fichiers et des ressources sur un serveur distant. Il permet également aux applications de communiquer avec n'importe quel programme serveur configuré pour recevoir une demande client SMB. Windows Server 2012 introduit la nouvelle version 3.0 du protocole SMB avec les fonctionnalités suivantes :The Server Message Block (SMB) protocol is a network file sharing protocol (on top of TCP/IP or other network protocols) that allows applications on a computer to access files and resources on a remote server. It also allows applications to communicate with any server program that is set up to receive an SMB client request. Windows Server 2012 introduces the new 3.0 version of the SMB protocol with the following features:
• Basculement Transparent SMB• SMB Transparent failover
Montée en puissance parallèle de • SMB• SMB Scaleout
• SMB multicanal• SMB Multichannel
• SMB Direct• SMB Direct
• Le chiffrement SMB• SMB Encryption
• VSS pour les partages de fichiers SMB• VSS for SMB file shares
• Location d’annuaire SMB• SMB Directory Leasing
• SMB PowerShell• SMB PowerShell
Prise en charge limitée. Scénario pris en charge est un déploiement de matériel virtualisé où les disques sont hébergés sur des disques durs virtuels sur un partage SMB 3.0. Ces disques durs virtuels sont présentés à l’hôte via un hyperviseur. Pour plus d’informations, voir virtualisation 2016 Exchange.Limited Support. Supported scenario is a hardware virtualized deployment where the disks are hosted on VHDs on an SMB 3.0 share. These VHDs are presented to the host via a hypervisor. For more information, see Exchange 2016 virtualization.
Prise en charge limitée. Scénario pris en charge est un déploiement de matériel virtualisé où les disques sont hébergés sur des disques durs virtuels sur un partage SMB 3.0. Ces disques durs virtuels sont présentés à l’hôte via un hyperviseur. Pour plus d’informations, voir virtualisation 2016 Exchange.Limited Support. Supported scenario is a hardware virtualized deployment where the disks are hosted on VHDs on an SMB 3.0 share. These VHDs are presented to the host via a hypervisor. For more information, see Exchange 2016 virtualization.
Espaces de stockageStorage Spaces
Les espaces de stockage constituent une nouvelle solution de stockage offrant des capacités de virtualisation pour Windows Server 2012. Ils vous permettent d'organiser les disques physiques en pools de stockage, qui peuvent être facilement étendus en ajoutant des disques. Ces disques peuvent être connectés via USB, SATA ou SAS. Cette fonctionnalité utilise également des disques (espaces) virtuels qui se comportent exactement comme des disques physiques. Ils sont dotés de puissantes capacités associées, telles que l'allocation dynamique, ainsi que d'une résilience aux défaillances des médias physiques sous-jacents. Pour plus d'informations sur les espaces de stockage, consultez la rubrique Vue d'ensemble des espaces de stockage. Storage Spaces is a new storage solution that delivers virtualization capabilities for Windows Server 2012. Storage Spaces allow you to organize physical disks into storage pools, which can be easily expanded by simply adding disks. These disks can be connected either through USB, SATA or SAS. It also utilizes virtual disks (spaces), which behave just like physical disks, with associated powerful capabilities such as thin provisioning, as well as resiliency to failures of underlying physical media. For more information on Storage Spaces, see Storage Spaces Overview.
Pris en charge. Les mêmes restrictions que pour les types de disques physiques décrits dans cette rubrique s'appliquent.Supported. Same restrictions as for physical disk types outlined in this topic.
Pris en charge. Les mêmes restrictions que pour les types de disques physiques décrits dans cette rubrique s'appliquent.Supported. Same restrictions as for physical disk types outlined in this topic.
Système de fichiers résilient (ReFS, Resilient File System)Resilient File System (ReFS)
ReFS est un système de fichiers nouvelle conception pour Windows Server 2012 qui repose sur les bases de NTFS. ReFS gère le degré de compatibilité avec NTFS tout en fournissant des techniques de vérification et de correction automatique de données améliorées ainsi que d’une résilience de bout en bout intégrée à corruptions particulièrement est utilisé conjointement avec la fonctionnalité d’espaces de stockage. Pour plus d’informations sur les références, voir vue d’ensemble du système de fichiers résilient (ReFS) : prise en charge des déploiements.ReFS is a newly engineered file system forWindows Server 2012 that is built on the foundations of NTFS. ReFS maintains high degree of compatibility with NTFS while providing enhanced data verification and auto-correction techniques as well as an integrated end-to-end resiliency to corruptions especially when used in conjunction with the storage spaces feature. For more information on ReFS, see Resilient File System (ReFS) overview: Supported Deployments.
Prise en charge pour les volumes contenant Exchange de la base de données des fichiers journaux et fichiers d’indexation de contenu, à condition que le correctif logiciel suivant est installé : bases de données Exchange Server 2013 se fragmentent dans Windows Server 2012. Non pris en charge pour les volumes contenant les fichiers binaires Exchange.Supported for volumes containing Exchange database files, log files and content indexing files, provided that the following hotfix is installed: Exchange Server 2013 databases become fragmented in Windows Server 2012. Not supported for volumes containing Exchange binaries.
Meilleure pratique : Les fonctionnalités d'intégrité des données doivent être désactivées pour les fichiers de base de données (.edb) Exchange ou le volume qui les héberge. Les fonctionnalités d’intégrité peuvent être activées pour les volumes contenant le catalogue d’indexation de contenu, à condition ceux-ci ne contiennent pas de bases de données ou de fichiers journaux.Best practice: Data integrity features must be disabled for the Exchange database (.edb) files or the volume that hosts these files. Integrity features can be enabled for volumes containing the content index catalog, provided that the volume does not contain any databases or log files.
Prise en charge pour les volumes contenant Exchange de la base de données des fichiers journaux et fichiers d’indexation de contenu, à condition que le correctif logiciel suivant est installé : bases de données Exchange Server 2013 se fragmentent dans Windows Server 2012. Non pris en charge pour les volumes contenant les fichiers binaires Exchange.Supported for volumes containing Exchange database files, log files and content indexing files, provided that the following hotfix is installed: Exchange Server 2013 databases become fragmented in Windows Server 2012. Not supported for volumes containing Exchange binaries.
Meilleure pratique : Les fonctionnalités d'intégrité des données doivent être désactivées pour les fichiers de base de données (.edb) Exchange ou le volume qui les héberge. Les fonctionnalités d’intégrité peuvent être activées pour les volumes contenant le catalogue d’indexation de contenu, à condition ceux-ci ne contiennent pas de bases de données ou de fichiers journaux.Best practice: Data integrity features must be disabled for the Exchange database (.edb) files or the volume that hosts these files. Integrity features can be enabled for volumes containing the content index catalog, provided that the volume does not contain any databases or log files.
Suppression des doublonsData De-Duplication
La déduplication des données constitue une nouvelle technique permettant d'optimiser l'utilisation du stockage pour Windows Server 2012. Il s'agit d'une méthode de recherche et de suppression des éléments dupliqués au sein de données qui ne compromet ni leur fidélité ni leur intégrité. L'objectif est de stocker plus de données dans un espace plus restreint en segmentant les fichiers en petits blocs de taille variable, en identifiant les blocs dupliqués et en conservant une copie unique de chacun. Les copies redondantes du bloc sont remplacées par une référence à cette copie unique. Les blocs sont organisés en fichiers conteneurs, et les conteneurs sont compressés pour optimiser l'espace.Data deduplication is a new technique to optimize storage utilization for Windows Server 2012. It is a method of finding and removing duplication within data without compromising its fidelity or integrity. The goal is to store more data in less space by segmenting files into small variable-sized chunks, identifying duplicate chunks, and maintaining a single copy of each chunk. Redundant copies of the chunk are replaced by a reference to the single copy, the chunks are organized into container files, and the containers are compressed for further space optimization.
Non pris en charge pour les fichiers de base de données Exchange Remarque : peut être utilisé pour les fichiers de base de données Exchange qui sont complètement déconnectés (utilisés comme sauvegardes ou archives).Not Supported for Exchange database files. Note: Can be used for Exchange database files that are completely offline (used as backups or archives).
Non pris en charge pour les fichiers de base de données Exchange Remarque : peut être utilisé pour les fichiers de base de données Exchange qui sont complètement déconnectés (utilisés comme sauvegardes ou archives).Not Supported for Exchange database files. Note: Can be used for Exchange database files that are completely offline (used as backups or archives).