Présentation d’Azure Active Directory Domain Services

Azure Active Directory Domain Services (Azure AD DS) fournit des services de domaine managés, comme la jonction de domaine, la stratégie de groupe, le protocole LDAP et l’authentification Kerberos/NTLM. Vous utilisez ces services de domaine sans avoir à déployer, gérer et apporter des correctifs aux contrôleurs de domaine dans le cloud.

Un domaine managé Azure AD DS vous permet d’exécuter des applications héritées dans le cloud qui ne peuvent pas utiliser les méthodes d'authentification modernes ou pour lesquelles vous ne voulez pas que les recherches de répertoire retournent systématiquement à un environnement AD DS local. Vous pouvez effectuer un lift-and-shift de ces applications héritées de votre environnement local à un domaine managé sans devoir gérer l’environnement AD DS dans le cloud.

Azure AD DS s’intègre à votre locataire Azure AD existant. Cette intégration permet aux utilisateurs de se connecter aux services et aux applications connectés au domaine managé à l’aide de leurs informations d’identification existantes. Vous pouvez également utiliser des comptes d’utilisateurs et des groupes existants pour sécuriser l’accès aux ressources. Ces fonctionnalités fournissent une migration lift-and-shift plus simple des ressources locales vers Azure.

Jetez un coup d’œil à notre courte vidéo pour en savoir plus sur Azure AD DS.

Fonctionnement d’Azure AD DS

Quand vous créez un domaine managé Azure AD DS, vous définissez un espace de noms unique. Cet espace de noms est le nom de domaine, par exemple aaddscontoso.com. Deux contrôleurs de domaine Windows Server sont ensuite déployés dans votre région Azure sélectionnée. Ce déploiement de contrôleurs de domaine est appelé jeu de réplicas.

Vous n’avez pas besoin de gérer, configurer ou mettre à jour ces contrôleurs de domaine. La plateforme Azure gère les contrôleurs de domaine comme faisant partie du domaine managé, y compris les sauvegardes et le chiffrement au repos utilisant Azure Disk Encryption.

Un domaine managé est configuré pour effectuer une synchronisation unidirectionnelle à partir d’Azure AD, afin de fournir l’accès à un ensemble centralisé d’utilisateurs, de groupes et d’informations d’identification. Vous pouvez créer des ressources directement dans le domaine managé, mais elles ne sont pas resynchronisées sur Azure AD. Dans Azure, les applications, les services et les machines virtuelles qui se connectent au domaine managé peuvent ensuite utiliser des fonctionnalités AD DS courantes telles que la jonction de domaine, la stratégie de groupe, LDAP et l’authentification Kerberos/NTLM.

Dans un environnement hybride avec un environnement AD DS local, Azure AD Connect synchronise les informations d’identité avec Azure AD, qui sont ensuite synchronisées avec le domaine managé.

Synchronization in Azure AD Domain Services with Azure AD and on-premises AD DS using AD Connect

Azure AD DS réplique les informations d’identité à partir d’Azure AD, et fonctionne donc avec des clients Azure AD qui sont uniquement cloud ou synchronisés avec un environnement AD DS local. Le même ensemble de fonctionnalités Azure AD DS existe pour les deux environnements.

  • Si vous disposez d’un environnement AD DS local existant, vous pouvez synchroniser les informations des comptes d’utilisateurs pour fournir une identité cohérente aux utilisateurs. Pour en savoir plus, consultez Synchronisation des objets et des informations d’identification dans un domaine managé.
  • Pour les environnements cloud uniquement, vous n’avez pas besoin d’un environnement AD DS local traditionnel pour utiliser les services d’identité centralisés d’Azure AD DS.

Vous pouvez étendre un domaine managé pour avoir plusieurs jeux de réplicas par locataire Azure AD. Les jeux de réplicas peuvent être ajoutés à n’importe quel réseau virtuel appairé dans toute région Azure prenant en charge Azure AD DS. D’autres jeux de réplicas dans des régions Azure différentes assurent la récupération d’urgence géographique pour les applications héritées si une région Azure est mise hors connexion. Pour plus d’informations, consultez Concepts et caractéristiques des jeux de réplicas pour les domaines managés.

Jetez un coup d’œil à cette vidéo sur la façon dont Azure AD DS s’intègre à vos applications et charges de travail pour fournir des services d’identité dans le cloud :


Pour voir des scénarios de déploiement d’Azure AD DS en action, vous pouvez explorer les exemples suivants :

Fonctionnalités et avantages d’Azure AD DS

Pour fournir des services d’identité aux applications et aux machines virtuelles dans le cloud, Azure AD DS est entièrement compatible avec un environnement AD DS traditionnel pour des opérations telles que la jonction de domaine, le protocole LDAP sécurisé (LDAPS), la stratégie de groupe, la gestion de DNS ainsi que la prise en charge des lectures et liaisons LDAP. La prise en charge de l’écriture LDAP est disponible pour les objets créés dans le domaine managé, mais pas pour les ressources synchronisées à partir d’Azure AD.

Pour en savoir plus sur les options d’identité, comparez Azure AD DS avec Azure AD, AD DS sur des machines virtuelles Azure et AD DS en local.

Les fonctionnalités suivantes d’Azure AD DS simplifient les opérations de déploiement et de gestion :

  • Expérience de déploiement simplifiée : Azure AD DS est activé pour votre locataire Azure AD à l’aide d’un seul Assistant dans le Portail Azure.
  • Intégration à Azure AD : Les comptes d’utilisateur, les appartenances aux groupes et les informations d’identification sont automatiquement disponibles à partir de votre locataire Azure AD. Les nouveaux utilisateurs, groupes ou modifications apportées aux attributs à partir de votre locataire Azure AD ou de votre environnement AD DS local sont automatiquement synchronisés avec Azure AD DS.
    • Les comptes d’annuaires externes liés à votre annuaire Azure AD ne sont pas disponibles dans Azure AD DS. Les informations d’identification ne sont pas disponibles pour ces annuaires externes et ne peuvent donc pas être synchronisées dans un domaine managé.
  • Utilisation de vos informations d’identification/mots de passe d’entreprise : Les mots de passe des utilisateurs dans Azure AD DS sont identiques à ceux dans votre locataire Azure AD. Les utilisateurs peuvent utiliser leurs informations d’identification d’entreprise pour joindre des machines à des domaines, se connecter de manière interactive ou via le bureau à distance et s’authentifier sur le domaine managé.
  • Authentification NTLM et Kerberos : Grâce à la prise en charge de l’authentification NTLM et Kerberos, vous pouvez déployer des applications qui reposent sur l’authentification intégrée de Windows.
  • Haute disponibilité : Azure AD DS inclut plusieurs contrôleurs de domaine, qui fournissent une haute disponibilité pour votre domaine managé. Cette haute disponibilité garantit le temps de fonctionnement du service et la résilience aux défaillances.
    • Dans les régions qui prennent en charge les Zones de disponibilité Azure, ces contrôleurs de domaine sont également répartis entre les zones pour une résilience supplémentaire.
    • Les jeux de replicas permettent également de proposer la récupération d’urgence géographique pour les applications héritées si une région Azure est mise hors connexion.

Voici quelques aspects majeurs d’un domaine managé :

  • Le domaine géré est un domaine autonome. et non une extension du domaine local.
  • Votre équipe informatique n’a pas à gérer, à appliquer les correctifs ni à analyser les contrôleurs de domaine pour ce domaine managé.

Pour les environnements hybrides qui exécutent AD DS localement, vous n’avez pas besoin de gérer la réplication Active Directory sur le domaine managé. Les comptes d’utilisateur, les appartenances aux groupes et les informations d’identification de votre annuaire local sont synchronisés avec Azure AD via Azure AD Connect. Ces comptes utilisateur, appartenances aux groupes et informations d’identification sont automatiquement disponibles dans le domaine géré.

Étapes suivantes

Pour en savoir plus sur les différentes entre Azure AD DS et d’autres solutions d’identité et sur le fonctionnement de la synchronisation, consultez les articles suivants :

Pour commencer, créez un domaine managé à l’aide du portail Azure.