Tutoriel : Générer une application ASP.NET Core et Azure SQL Database dans Azure App Service

Azure App Service offre un service d'hébergement web hautement évolutif appliquant des mises à jour correctives automatiques dans Azure. Ce tutoriel montre comment créer une application .NET Core et comment la connecter à SQL Database. Lorsque vous aurez terminé, vous disposerez d'une application MVC .NET Core fonctionnant dans App Service sous Windows.

Azure App Service fournit un service d'hébergement web hautement évolutif et appliquant des mises à jour correctives automatiques en utilisant le système d'exploitation Linux. Ce tutoriel montre comment créer une application .NET Core et comment la connecter à une instance SQL Database. Quand vous avez terminé, vous disposez d’une application MVC .NET Core en cours d’exécution dans App Service sur Linux.

Application exécutée dans App Service

Dans ce tutoriel, vous allez apprendre à :

  • Créer une base de données SQL dans Azure
  • Connecter une application .NET Core à une instance SQL Database
  • Déploiement de l’application dans Azure
  • Mise à jour du modèle de données et redéploiement de l’application
  • Diffusion des journaux de diagnostic à partir d’Azure
  • Gérer l’application dans le portail Azure

Si vous n’avez pas d’abonnement Azure, créez un compte gratuit avant de commencer.

Prérequis

Pour suivre ce tutoriel :

  • Utilisez l’environnement Bash dans Azure Cloud Shell.

    Lancer Cloud Shell dans une nouvelle fenêtre

  • Si vous préférez, installez l’interface Azure CLI pour exécuter les commandes de référence de l’interface de ligne de commande.

    • Si vous utilisez une installation locale, connectez-vous à Azure CLI à l’aide de la commande az login. Pour finir le processus d’authentification, suivez les étapes affichées dans votre terminal. Pour connaître les autres options de connexion, consultez Se connecter avec Azure CLI.

    • Lorsque vous y êtes invité, installez les extensions Azure CLI lors de la première utilisation. Pour plus d’informations sur les extensions, consultez Utiliser des extensions avec Azure CLI.

    • Exécutez az version pour rechercher la version et les bibliothèques dépendantes installées. Pour effectuer une mise à niveau vers la dernière version, exécutez az upgrade.

Création de l’application .NET Core locale

Cette étape consiste à configurer le projet .NET Core local.

Clonage de l’exemple d’application

Dans la fenêtre de terminal, cd vers un répertoire de travail.

Exécutez les commandes suivantes pour cloner l’exemple de référentiel et modifier son répertoire racine.

git clone https://github.com/azure-samples/dotnetcore-sqldb-tutorial
cd dotnetcore-sqldb-tutorial

Cet exemple de projet contient une simple application CRUD (Create-Read-Update-Delete) basée sur Entity Framework Core.

Exécution de l'application

Exécutez la commande suivante pour installer les packages requis, migrer les bases de données et démarrer l’application.

dotnet tool install -g dotnet-ef
dotnet ef database update
dotnet run

Dans un navigateur, accédez à http://localhost:5000. Sélectionnez le lien Create New et créez quelques éléments to-do.

se connecte correctement à SQL Database

Pour arrêter .NET Core à tout moment, appuyez sur Ctrl+C dans le terminal.

Création d’une instance SQL Database de production

Dans cette étape, vous allez créer une instance SQL Database dans Azure. Lorsque votre application est déployée sur Azure, elle utilise cette base de données cloud.

Pour l’instance SQL Database, ce tutoriel utilise Azure SQL Database.

Créer un groupe de ressources

Un groupe de ressources est un conteneur logique dans lequel les ressources Azure, comme les applications web, les bases de données et les comptes de stockage, sont déployées et managées. Par exemple, vous pouvez choisir de supprimer le groupe de ressources complet ultérieurement en une seule étape.

Dans Cloud Shell, créez un groupe de ressources avec la commande az group create. L’exemple suivant crée un groupe de ressources nommé myResourceGroup à l’emplacement Europe Ouest. Pour afficher tous les emplacements pris en charge pour App Service au niveau Gratuit, exécutez la commande az appservice list-locations --sku FREE.

az group create --name myResourceGroup --location "West Europe"

Vous créez généralement votre groupe de ressources et les ressources dans une région proche de chez vous.

Une fois la commande terminée, une sortie JSON affiche les propriétés du groupe de ressources.

Créer un serveur logique SQL Database

Dans Cloud Shell, créez un serveur logique Azure SQL Database avec la commande az sql server create.

Remplacez l’espace réservé <server-name> par un nom SQL Database unique. Ce nom est utilisé dans le point de terminaison global unique de la base de données SQL, <server-name>.database.windows.net. Les caractères valides sont a-z, 0-9, -. Remplacez également <db-username> et <db-password> par le nom d’utilisateur et le mot de passe de votre choix.

az sql server create --name <server-name> --resource-group myResourceGroup --location "West Europe" --admin-user <db-username> --admin-password <db-password>

Lorsque le serveur logique SQL Database est créé, l’interface Azure CLI affiche des informations similaires à l’exemple suivant :

{
  "administratorLogin": "<db-username>",
  "administratorLoginPassword": null,
  "fullyQualifiedDomainName": "<server-name>.database.windows.net",
  "id": "/subscriptions/00000000-0000-0000-0000-000000000000/resourceGroups/myResourceGroup/providers/Microsoft.Sql/servers/<server-name>",
  "identity": null,
  "kind": "v12.0",
  "location": "westeurope",
  "name": "<server-name>",
  "resourceGroup": "myResourceGroup",
  "state": "Ready",
  "tags": null,
  "type": "Microsoft.Sql/servers",
  "version": "12.0"
}

Configurer une règle de pare-feu du serveur

Créez une règle de pare-feu au niveau du serveur Azure SQL Database avec la commande az sql server firewall create. Lorsque les adresses IP de début et de fin sont définies sur 0.0.0.0, le pare-feu est ouvert uniquement pour les autres ressources Azure.

az sql server firewall-rule create --resource-group myResourceGroup --server <server-name> --name AllowAzureIps --start-ip-address 0.0.0.0 --end-ip-address 0.0.0.0

Conseil

Vous pouvez être encore plus restrictif dans votre règle de pare-feu en choisissant uniquement les adresses IP sortantes que votre application utilise.

Dans Cloud Shell, réexécutez la commande pour autoriser l’accès à partir de votre ordinateur local en remplaçant <your-ip-address> par votre adresse IP IPv4 locale.

az sql server firewall-rule create --name AllowLocalClient --server <server-name> --resource-group myResourceGroup --start-ip-address=<your-ip-address> --end-ip-address=<your-ip-address>

Création d'une base de données

Créez une base de données avec un niveau de performance S0 sur le serveur avec la commande az sql db create.

az sql db create --resource-group myResourceGroup --server <server-name> --name coreDB --service-objective S0

Récupérer la chaîne de connexion

Obtenez la chaîne de connexion au moyen de la commande az sql db show-connection-string.

az sql db show-connection-string --client ado.net --server <server-name> --name coreDB

Dans la sortie de la commande, remplacez <username> et <password> par les informations d’identification de l’administrateur de base de données que vous avez utilisées précédemment.

Chaîne de connexion pour votre application .NET Core. Copiez-la pour une utilisation ultérieure.

Configurer l’application pour qu’elle se connecte à la base de données de production

Dans votre référentiel local, ouvrez Startup.cs et recherchez le code suivant :

services.AddDbContext<MyDatabaseContext>(options =>
        options.UseSqlite("Data Source=localdatabase.db"));

Remplacez-le par le code suivant :

services.AddDbContext<MyDatabaseContext>(options =>
        options.UseSqlServer(Configuration.GetConnectionString("MyDbConnection")));

Important

Pour les applications de production qui doivent effectuer un scale-out, suivez les bonnes pratiques dans Application des migrations en production.

Exécuter des migrations de base de données vers la base de données de production

Votre application se connecte actuellement à une base de données SQLite locale. Maintenant que vous avez configuré une base de données SQL Azure, recréez la migration initiale pour la cibler.

À partir de la racine du dépôt, exécutez les commandes suivantes. Remplacez <connection-string> par la chaîne de connexion que vous avez créée.

# Delete old migrations
rm -r Migrations
# Recreate migrations
dotnet ef migrations add InitialCreate

# Set connection string to production database
# PowerShell
$env:ConnectionStrings:MyDbConnection="<connection-string>"
# CMD (no quotes)
set ConnectionStrings:MyDbConnection=<connection-string>
# Bash (no quotes)
export ConnectionStrings__MyDbConnection=<connection-string>

# Run migrations
dotnet ef database update

Exécuter l’application avec la nouvelle configuration

À présent que les migrations de base de données sont exécutées sur la base de données de production, testez votre application en exécutant :

dotnet run

Dans un navigateur, accédez à http://localhost:5000. Sélectionnez le lien Create New et créez quelques éléments to-do. Votre application, désormais, lit et écrit des données dans la base de données de production.

Validez vos modifications locales, puis validez-les dans le dépôt Git.

git add .
git commit -m "connect to SQLDB in Azure"

Vous êtes maintenant prêt à déployer votre code.

Déployer des applications dans Azure

Dans cette étape, vous déployez votre application .NET Core connectée à SQL Database sur App Service.

Configurer le déploiement Git local

Vous pouvez déployer le protocole FTP et Git local sur une application web Azure en faisant appel à un utilisateur de déploiement. Une fois que vous avez créé votre utilisateur de déploiement, vous pouvez l’utiliser pour tous vos déploiements Azure. Votre nom d’utilisateur et votre mot de passe de déploiement au niveau du compte sont différents de vos informations d’identification de l’abonnement Azure.

Pour configurer l’utilisateur de déploiement, exécutez la commande az webapp deployment user set dans Azure Cloud Shell. Remplacez <username> et <password> par un nom d’utilisateur et un mot de passe de déploiement.

  • Le nom d’utilisateur doit être unique dans Azure et, pour les push Git locaux, ne doit pas contenir le symbole « @ ».
  • Le mot de passe doit comporter au moins huit caractères et inclure deux des trois éléments suivants : lettres, chiffres et symboles.
az webapp deployment user set --user-name <username> --password <password>

La sortie JSON affiche le mot de passe comme étant null. Si vous obtenez une erreur 'Conflict'. Details: 409, modifiez le nom d’utilisateur. Si vous obtenez une erreur 'Bad Request'. Details: 400, utilisez un mot de passe plus fort.

Enregistrez le nom d’utilisateur et le mot de passe à utiliser pour déployer vos applications web.

Créer un plan App Service

Dans Cloud Shell, créez un plan App Service avec la commande az appservice plan create.

L’exemple suivant crée un plan App Service nommé myAppServicePlan dans le niveau tarifaire Gratuit :

az appservice plan create --name myAppServicePlan --resource-group myResourceGroup --sku FREE

Lorsque le plan App Service est créé, l’interface Azure CLI affiche des informations similaires à l’exemple suivant :

{ 
  "adminSiteName": null,
  "appServicePlanName": "myAppServicePlan",
  "geoRegion": "West Europe",
  "hostingEnvironmentProfile": null,
  "id": "/subscriptions/0000-0000/resourceGroups/myResourceGroup/providers/Microsoft.Web/serverfarms/myAppServicePlan",
  "kind": "app",
  "location": "West Europe",
  "maximumNumberOfWorkers": 1,
  "name": "myAppServicePlan",
  < JSON data removed for brevity. >
  "targetWorkerSizeId": 0,
  "type": "Microsoft.Web/serverfarms",
  "workerTierName": null
} 

Dans Cloud Shell, créez un plan App Service avec la commande az appservice plan create.

L’exemple suivant crée un plan App Service nommé myAppServicePlan dans le niveau tarifaire Gratuit :

az appservice plan create --name myAppServicePlan --resource-group myResourceGroup --sku FREE

Lorsque le plan App Service est créé, l’interface Azure CLI affiche des informations similaires à l’exemple suivant :

{ 
  "adminSiteName": null,
  "appServicePlanName": "myAppServicePlan",
  "geoRegion": "West Europe",
  "hostingEnvironmentProfile": null,
  "id": "/subscriptions/0000-0000/resourceGroups/myResourceGroup/providers/Microsoft.Web/serverfarms/myAppServicePlan",
  "kind": "app",
  "location": "West Europe",
  "maximumNumberOfWorkers": 1,
  "name": "myAppServicePlan",
  < JSON data removed for brevity. >
  "targetWorkerSizeId": 0,
  "type": "Microsoft.Web/serverfarms",
  "workerTierName": null
} 

Créer une application web

Créer une application web dans le plan App Service myAppServicePlan.

Dans Cloud Shell, vous pouvez utiliser la commande az webapp create. Dans l’exemple suivant, remplacez <app-name> par un nom d’application unique (les caractères autorisés sont a-z, 0-9 et -).

az webapp create --resource-group myResourceGroup --plan myAppServicePlan --name <app-name> --deployment-local-git

Une fois l’application web créée, Azure CLI affiche une sortie similaire à l’exemple suivant :

Local git is configured with url of 'https://<username>@<app-name>.scm.azurewebsites.net/<app-name>.git'
{
  "availabilityState": "Normal",
  "clientAffinityEnabled": true,
  "clientCertEnabled": false,
  "clientCertExclusionPaths": null,
  "cloningInfo": null,
  "containerSize": 0,
  "dailyMemoryTimeQuota": 0,
  "defaultHostName": "<app-name>.azurewebsites.net",
  "deploymentLocalGitUrl": "https://<username>@<app-name>.scm.azurewebsites.net/<app-name>.git",
  "enabled": true,
  < JSON data removed for brevity. >
}

Notes

L’URL du Git distant est indiquée dans la propriété deploymentLocalGitUrl, avec le format https://<username>@<app-name>.scm.azurewebsites.net/<app-name>.git. Enregistrez cette URL, car vous en aurez besoin ultérieurement.

Créer une application web dans le plan App Service myAppServicePlan.

Dans Cloud Shell, vous pouvez utiliser la commande az webapp create. Dans l’exemple suivant, remplacez <app-name> par un nom d’application unique (les caractères autorisés sont a-z, 0-9 et -). Le runtime est défini sur DOTNETCORE|3.1. Pour voir tous les runtimes, exécutez az webapp list-runtimes --linux.

# Bash
az webapp create --resource-group myResourceGroup --plan myAppServicePlan --name <app-name> --runtime "DOTNETCORE|3.1" --deployment-local-git
# PowerShell
az --% webapp create --resource-group myResourceGroup --plan myAppServicePlan --name <app-name> --runtime "DOTNETCORE|3.1" --deployment-local-git

Une fois l’application web créée, Azure CLI affiche une sortie similaire à l’exemple suivant :

Local git is configured with url of 'https://

Vous avez créé une application web vide dans un conteneur Linux avec le déploiement Git activé.

Notes

L’URL du Git distant est indiquée dans la propriété deploymentLocalGitUrl, avec le format https://<username>@<app-name>.scm.azurewebsites.net/<app-name>.git. Enregistrez cette URL, car vous en aurez besoin ultérieurement.

Configurer la chaîne de connexion

Pour définir les chaînes de connexion de votre application Azure, utilisez la commande az webapp config appsettings set dans Cloud Shell. Dans la commande suivante, remplacez <app-name> et le paramètre <connection-string> par la chaîne de connexion que vous avez créée.

az webapp config connection-string set --resource-group myResourceGroup --name <app-name> --settings MyDbConnection="<connection-string>" --connection-string-type SQLAzure

Dans ASP.NET Core, vous pouvez utiliser cette chaîne de connexion nommée (MyDbConnection) à l’aide du modèle standard, comme n’importe quelle chaîne de connexion spécifiée dans appsettings. json. Dans ce cas, MyDbConnection est également défini dans votre fichier appsettings.json. Lors de l’exécution dans App Service, la chaîne de connexion définie dans App Service est prioritaire sur celle qui est définie dans votre fichier appsettings.json. Le code utilise la valeur appsettings.json pendant le développement local, et le même code utilise la valeur App Service lorsqu’elle est déployée.

Pour voir comment la chaîne de connexion est référencée dans votre code, consultez Configurer l’application pour qu’elle se connecte à la base de données de production.

Effectuer une transmission de type push vers Azure à partir de Git

De retour dans la fenêtre de terminal locale, ajoutez un dépôt distant Azure dans votre dépôt Git local. Remplacez <deploymentLocalGitUrl-from-create-step> par l’URL du dépôt Git distant que vous avez enregistrée à partir de Créer une application web.

git remote add azure <deploymentLocalGitUrl-from-create-step>

Effectuez une transmission de type push vers le référentiel distant Azure pour déployer votre application à l’aide de la commande suivante. Quand Git Credential Manager vous invite à entrer vos informations d’identification, veillez à entrer celles que vous avez créées dans la section Configurer un utilisateur de déploiement, et non pas celles vous permettant de vous connecter au portail Azure.

git push azure master

L’exécution de cette commande peut prendre quelques minutes. Pendant son exécution, des informations semblables à ce qui suit s’affichent :

Enumerating objects: 268, done.
Counting objects: 100% (268/268), done.
Compressing objects: 100% (171/171), done.
Writing objects: 100% (268/268), 1.18 MiB | 1.55 MiB/s, done.
Total 268 (delta 95), reused 251 (delta 87), pack-reused 0
remote: Resolving deltas: 100% (95/95), done.
remote: Updating branch 'main'.
remote: Updating submodules.
remote: Preparing deployment for commit id '64821c3558'.
remote: Generating deployment script.
remote: Project file path: .\DotNetCoreSqlDb.csproj
remote: Generating deployment script for ASP.NET MSBuild16 App
remote: Generated deployment script files
remote: Running deployment command...
remote: Handling ASP.NET Core Web Application deployment with MSBuild16.
remote: .
remote: .
remote: .
remote: Finished successfully.
remote: Running post deployment command(s)...
remote: Triggering recycle (preview mode disabled).
remote: App container will begin restart within 10 seconds.
To https://<app-name>.scm.azurewebsites.net/<app-name>.git
 * [new branch]      main -> main

De retour dans la fenêtre de terminal locale, ajoutez un dépôt distant Azure dans votre dépôt Git local. Remplacez <deploymentLocalGitUrl-from-create-step> par l’URL du dépôt Git distant que vous avez enregistrée à partir de Créer une application web.

git remote add azure <deploymentLocalGitUrl-from-create-step>

Effectuez une transmission de type push vers le référentiel distant Azure pour déployer votre application à l’aide de la commande suivante. Quand Git Credential Manager vous invite à entrer vos informations d’identification, veillez à entrer celles que vous avez créées dans la section Configurer un utilisateur de déploiement, et non pas celles vous permettant de vous connecter au portail Azure.

git push azure master

L’exécution de cette commande peut prendre quelques minutes. Pendant son exécution, des informations semblables à ce qui suit s’affichent :

Enumerating objects: 273, done.
Counting objects: 100% (273/273), done.
Delta compression using up to 4 threads
Compressing objects: 100% (175/175), done.
Writing objects: 100% (273/273), 1.19 MiB | 1.85 MiB/s, done.
Total 273 (delta 96), reused 259 (delta 88)
remote: Resolving deltas: 100% (96/96), done.
remote: Deploy Async
remote: Updating branch 'main'.
remote: Updating submodules.
remote: Preparing deployment for commit id 'cccecf86c5'.
remote: Repository path is /home/site/repository
remote: Running oryx build...
remote: Build orchestrated by Microsoft Oryx, https://github.com/Microsoft/Oryx
remote: You can report issues at https://github.com/Microsoft/Oryx/issues
remote: .
remote: .
remote: .
remote: Done.
remote: Running post deployment command(s)...
remote: Triggering recycle (preview mode disabled).
remote: Deployment successful.
remote: Deployment Logs : 'https://<app-name>.scm.azurewebsites.net/newui/jsonviewer?view_url=/api/deployments/cccecf86c56493ffa594e76ea1deb3abb3702d89/log'
To https://<app-name>.scm.azurewebsites.net/<app-name>.git
 * [new branch]      main -> main

Accéder à l’application Azure

Accédez à l’application déployée à l’aide de votre navigateur web.

http://<app-name>.azurewebsites.net

Ajoutez quelques tâches.

Application exécutée dans App Service

Félicitations ! Vous exécutez une application .NET Core pilotée par les données dans App Service.

Mise à jour locale et redéploiement

Dans cette étape, vous apportez une modification à votre schéma de base de données et la publiez sur Azure.

Mettre à jour votre modèle de données

Ouvrez Models/Todo.cs dans l’éditeur de code. Ajoutez la propriété suivante à la classe ToDo :

public bool Done { get; set; }

Réexécuter les migrations de base de données

Exécutez quelques commandes pour mettre à jour la base de données de production.

dotnet ef migrations add AddProperty
dotnet ef database update

Notes

Si vous ouvrez une nouvelle fenêtre de terminal, vous devez définir la chaîne de connexion à la base de données de production dans le terminal, comme vous l’avez fait dans Exécuter des migrations de base de données vers la base de données de production.

Utiliser la nouvelle propriété

Apportez quelques modifications à votre code pour utiliser la propriété Done. Pour plus de simplicité dans ce didacticiel, vous allez uniquement modifier les vues Index et Create pour voir la propriété en action.

Ouvrez Controllers/TodosController.cs.

Recherchez la méthode Create([Bind("ID,Description,CreatedDate")] Todo todo) et ajoutez Done à la liste des propriétés dans l’attribut Bind. Lorsque vous avez terminé, la signature de votre méthode Create() doit ressembler à ceci :

public async Task<IActionResult> Create([Bind("ID,Description,CreatedDate,Done")] Todo todo)

Ouvrez Views/Todos/Create.cshtml.

Dans le code Razor, vous devriez voir un élément <div class="form-group"> pour Description et un autre élément <div class="form-group"> pour CreatedDate. Juste après ces deux éléments, ajoutez un autre élément <div class="form-group"> pour Done :

<div class="form-group">
    <label asp-for="Done" class="col-md-2 control-label"></label>
    <div class="col-md-10">
        <input asp-for="Done" class="form-control" />
        <span asp-validation-for="Done" class="text-danger"></span>
    </div>
</div>

Ouvrez Views/Todos/Index.cshtml.

Recherchez l’élément <th></th> vide. Juste au-dessus de cet élément, ajoutez le code Razor suivant :

<th>
    @Html.DisplayNameFor(model => model.Done)
</th>

Recherchez l’élément <td> contenant les assistances de balise asp-action. Juste au-dessus de cet élément, ajoutez le code Razor suivant :

<td>
    @Html.DisplayFor(modelItem => item.Done)
</td>

Voilà tout ce que vous avez à faire pour voir les modifications dans les vues Index et Create.

Tester vos modifications en local

Exécutez l’application localement.

dotnet run

Notes

Si vous ouvrez une nouvelle fenêtre de terminal, vous devez définir la chaîne de connexion à la base de données de production dans le terminal, comme vous l’avez fait dans Exécuter des migrations de base de données vers la base de données de production.

Dans votre navigateur, accédez à http://localhost:5000/. Vous pouvez maintenant ajouter un élément de tâche et cocher Terminé. Cette tâche devrait ensuite apparaître dans votre page d’accueil comme un élément terminé. N’oubliez pas que la vue Edit n’affiche pas le champ Done, car vous n’avez pas modifié la vue Edit.

Publier les modifications dans Azure

git add .
git commit -m "added done field"
git push azure main

Une fois le git push terminé, accédez à votre application App Service et essayez d’ajouter un élément de tâche, puis de cocher la case Terminé.

Application Azure après l’activation des Migrations Code First

Toutes les tâches existantes sont toujours affichées. Lorsque vous republiez votre application ASP.NET Core, les données existantes dans votre base de données SQL ne sont pas perdues. En outre, Entity Framework Core Migrations modifie uniquement le schéma de données, sans toucher à vos données existantes.

Diffuser les journaux de diagnostic

Pendant l’exécution de l’application ASP.NET Core dans Azure App Service, vous pouvez acheminer les journaux d’activité de la console vers Cloud Shell. De cette façon, vous pouvez obtenir les mêmes messages de diagnostic pour vous aider à déboguer les erreurs d’application.

L’exemple de projet suit déjà les instructions fournies dans Journalisation ASP.NET Core dans Azure, et apporte deux changements à la configuration :

  • Il inclut une référence à Microsoft.Extensions.Logging.AzureAppServices dans DotNetCoreSqlDb.csproj.
  • Appelle loggerFactory.AddAzureWebAppDiagnostics() dans Program.cs.

Pour définir le niveau de journalisation ASP.NET Core dans App Service sur Information à partir du niveau par défaut Error, utilisez la commande az webapp log config dans Cloud Shell.

az webapp log config --name <app-name> --resource-group myResourceGroup --application-logging filesystem --level information

Notes

Le niveau de journalisation du projet est déjà défini sur Information dans appsettings.json.

Pour démarrer la diffusion de journaux, utilisez la commande az webapp log tail dans Cloud Shell.

az webapp log tail --name <app-name> --resource-group myResourceGroup

Une fois que la diffusion a démarré, actualisez l’application Azure dans le navigateur pour générer un trafic web. Vous pouvez maintenant voir les journaux d’activité de la console acheminés vers le terminal. Si vous ne voyez pas les journaux d’activité de la console, attendez 30 secondes et vérifiez à nouveau.

Pour arrêter le streaming des journaux à tout moment, appuyez sur Ctrl+C.

Pour plus d’informations sur la personnalisation des journaux d’activité ASP.NET Core, consultez Journalisation dans ASP.NET Core.

Gérer votre application Azure

Pour voir l’application que vous avez créée, dans le portail Azure, recherchez et sélectionnez App Services.

Sélectionnez App Services dans le portail Azure

Dans la page App Services, sélectionnez le nom de votre application Azure.

Navigation au sein du portail pour accéder à l’application Azure

Par défaut, le portail affiche la page Vue d’ensemble de votre application. Cette page propose un aperçu de votre application. Ici, vous pouvez également effectuer des tâches de gestion de base (parcourir, arrêter, démarrer, redémarrer et supprimer des éléments, par exemple). Les onglets sur le côté gauche de la page affichent les différentes pages de configuration que vous pouvez ouvrir.

Page App Service du Portail Azure

Nettoyer les ressources

Au cours des étapes précédentes, vous avez créé des ressources Azure au sein d’un groupe de ressources. Si vous ne pensez pas avoir besoin de ces ressources à l’avenir, supprimez le groupe de ressources en exécutant la commande suivante dans Cloud Shell :

az group delete --name myResourceGroup

L’exécution de cette commande peut prendre une minute.

Étapes suivantes

Vous avez appris à effectuer les opérations suivantes :

  • Créer une base de données SQL dans Azure
  • Connecter une application .NET Core à une instance SQL Database
  • Déploiement de l’application dans Azure
  • Mise à jour du modèle de données et redéploiement de l’application
  • Diffuser des journaux d’activité à partir d’Azure vers votre terminal
  • Gérer l’application dans le portail Azure

Passez au didacticiel suivant pour découvrir comment mapper un nom DNS personnalisé à votre application.

Ou consultez les autres ressources :