Forum Aux Questions (FAQ) sur Event Hubs

Général

Qu’est-ce qu’un espace de noms Azure Event Hubs ?

Un espace de noms est un conteneur d’étendue pour les rubriques Event Hub/Kafka. Il vous donne une valeur unique de nom de domaine complet. Un espace de noms constitue un conteneur d’application qui peut héberger plusieurs rubriques Event Hub/Kafka.

À quel moment puis-je créer un espace de noms plutôt que d’en utiliser un ?

Les unités de débit (TU) ou unités de traitement (PU) des allocations de capacité sont facturées au niveau de l’espace de noms. Un espace de noms est également associé à une région.

Peut-être préférerez-vous créer un espace de noms plutôt que d’en utiliser un dans l’un des scénarios suivants :

  • Vous avez besoin d’un Event Hub associé à une nouvelle région.
  • Vous avez besoin d’un Event Hub associé à un autre abonnement.
  • Vous avez besoin d’un Event Hub avec une allocation de capacité distincte (autrement dit, la capacité nécessaire pour l’espace de noms avec l’Event Hub ajouté dépasse le seuil de 40 TU et vous ne souhaitez pas utiliser le cluster dédié).

Quelle est la différence entre les niveaux De Base et Standard pour les hubs d’événements ?

Le niveau Standard d’Azure Event Hubs fournit des fonctionnalités supérieures à celles disponibles dans le niveau de base. Les fonctionnalités suivantes sont incluses dans le niveau Standard :

Pour plus d’informations sur les niveaux tarifaires, notamment pour Event Hubs Dedicated, consultez la rubrique Informations tarifaires pour Event Hubs.

Où Azure Event Hubs est-il disponible ?

Azure Event Hubs est disponible dans toutes les régions Azure prises en charge. Pour obtenir une liste, visitez la page Régions Azure.

Puis-je utiliser une connexion AMQP unique pour l’envoi et la réception à partir de plusieurs Event Hubs ?

Oui, à condition que la totalité des concentrateurs d’événements se trouve dans le même espace de noms.

Quelle est la période de rétention maximale pour les événements ?

Le niveau Standard des hubs d’événements prend actuellement en charge une période de rétention maximale de sept jours. Les hubs d’événements ne sont pas destinés à servir de magasins de données permanents. Les périodes de conservation de plus de 24 heures conviennent aux scénarios dans lesquels il est utile de pouvoir reproduire un flux d’événements sur les mêmes systèmes. Par exemple, pour entraîner ou tester un nouveau modèle Machine Learning sur des données existantes. Si vous avez besoin que la rétention des messages dure plus de sept jours, activez Event Hubs Capture dans votre hub d’événements pour en tirer (pull) les données et les importer dans le compte de stockage ou le compte Azure Data Lake Service de votre choix. L’activation de Capture est facturée en fonction des unités de débit achetées.

Vous pouvez configurer la période de conservation pour les données capturées sur votre compte de stockage. La fonctionnalité de gestion du cycle de vie du Stockage Azure fournit une stratégie complète basée sur des règles pour les comptes de stockage Blob et v2 universel. Utilisez la stratégie pour effectuer la transition de vos données vers les niveaux d’accès appropriés ou pour faire en sorte qu’elles expirent à la fin de leur cycle de vie. Pour plus d’informations, consultez Gérer le cycle de vie du Stockage Blob Azure.

Comment puis-je surveiller mes Event Hubs ?

Event Hubs émet des métriques exhaustives qui fournissent l’état de vos ressources à Azure Monitor. Elles vous permettent également d’évaluer l’intégrité globale du service Event Hubs non seulement au niveau de l’espace de noms mais également au niveau de l’entité. En savoir plus sur la supervision proposée pour les Azure Event Hubs.

Où le service Azure Event Hubs stocke-t-il des données ?

Les niveaux Azure Event Hubs standard, Premium et dédiés stockent et traitent les données qui y sont publiées dans la région que vous sélectionnez quand vous créez un espace de noms Event Hubs. Par défaut, les données client restent dans cette région. Quand une géo-reprise d’activité après sinistre est configurée pour un espace de noms Azure Event Hubs, les métadonnées sont copiées dans la région secondaire que vous sélectionnez. Ainsi, ce service satisfait automatiquement aux exigences de résidence des données régionales, notamment à celles spécifiées dans le centre de gestion de la confidentialité .

Quels ports du pare-feu dois-je ouvrir ?

Vous pouvez utiliser les protocoles suivants avec Azure Event Hubs pour envoyer et recevoir des événements :

  • Advanced Message Queuing Protocol 1.0 (AMQP)
  • Hypertext Transfer Protocol 1.1 avec TLS (HTTPS)
  • Apache Kafka

Consultez le tableau suivant pour savoir quels ports de sortie vous devez ouvrir afin d’utiliser ces protocoles dans le but de communiquer avec Azure Event Hubs.

Protocol Ports Détails
AMQP 5671 et 5672 Consultez le Guide du protocole AMQP
HTTPS 443 Ce port est utilisé pour l’API HTTP/REST et pour AMQP sur WebSockets.
Kafka 9093 Voir Utiliser Azure Event Hubs à partir d’applications Apache Kafka

Le port HTTPS est requis pour la communication sortante quand AMQP est utilisé sur le port 5671, car plusieurs opérations de gestion effectuées par les kits SDK clients et l’acquisition de jetons à partir d’Azure Active Directory (le cas échéant) s’exécutent sur HTTPS.

Les kits SDK officiels Azure utilisent généralement le protocole AMQP pour envoyer et recevoir des messages d’Event Hubs. L’option de protocole AMQP sur WebSockets s’exécute sur le port TCP 443, tout comme l’API HTTP, mais son fonctionnement est identique au mode AMQP classique. Cette option présente une latence de connexion initiale plus élevée en raison d’allers-retours supplémentaires pour l’établissement d’une liaison et d’une surcharge légèrement plus importante en compensation du partage du port HTTPS. Si ce mode est sélectionné, le port TCP 443 s’avère suffisant à des fins de communication. Les options suivantes permettent de sélectionner le mode AMQP classique ou le mode AMQP WebSockets :

Language Option
.NET Propriété EventHubConnectionOptions.TransportType avec EventHubsTransportType.AmqpTcp ou EventHubsTransportType.AmqpWebSockets
Java com.microsoft.azure.eventhubs.EventProcessorClientBuilder.transporttype avec AmqpTransportType.AMQP ou AmqpTransportType.AMQP_WEB_SOCKETS
Nœud EventHubConsumerClientOptions possède une propriété webSocketOptions.
Python EventHubConsumerClient.transport_type avec TransportType.Amqp ou TransportType.AmqpOverWebSocket

Quelles adresses IP dois-je autoriser ?

Lorsque vous utilisez Azure, vous devez parfois autoriser des plages d’adresses IP ou des URL spécifiques dans votre pare-feu ou proxy d’entreprise pour accéder à tous les services Azure que vous utilisez ou essayez d’utiliser. Vérifiez que le trafic est autorisé sur les adresses IP utilisées par Event Hubs. Pour les adresses IP utilisées par Azure Event Hubs : consultez le document Plages d’adresses IP Azure et balises de service – Cloud public.

Vérifiez également que l’adresse IP de votre espace de noms est autorisée. Pour trouver les adresses IP à autoriser pour vos connexions, procédez comme suit :

  1. Exécutez la commande suivante depuis une invite de commandes :

    nslookup <YourNamespaceName>.servicebus.windows.net
    
  2. Notez l’adresse IP renvoyée dans Non-authoritative answer.

Si vous utilisez la redondance de zone pour votre espace de noms, vous devez effectuer quelques étapes supplémentaires :

  1. Tout d’abord, exécutez nslookup sur l’espace de noms.

    nslookup <yournamespace>.servicebus.windows.net
    
  2. Notez le nom dans la section Réponse ne faisant pas autorité, qui se présente dans l’un des formats suivants :

    <name>-s1.cloudapp.net
    <name>-s2.cloudapp.net
    <name>-s3.cloudapp.net
    
  3. Exécutez nslookup pour chacun d’eux avec des suffixes s1, s2 et s3 pour obtenir les adresses IP des 3 instances en cours d’exécution dans 3 zones de disponibilité.

    Notes

    L’adresse IP retournée par la commande nslookup n’est pas une adresse IP statique. Toutefois, elle reste constante jusqu’à ce que le déploiement sous-jacent soit supprimé ou déplacé vers un autre cluster.

Quelles adresses IP clientes envoient ou reçoivent des événements vers/depuis mon espace de noms ?

Tout d’abord, activez le Filtrage IP sur l’espace de noms.

Activez ensuite les journaux de diagnostic pour Événements de connexion au réseau virtuel Event Hubs en suivant les instructions dans Activer les journaux de diagnostic. Vous verrez l’adresse IP pour laquelle la connexion est refusée.

{
    "SubscriptionId": "0000000-0000-0000-0000-000000000000",
    "NamespaceName": "namespace-name",
    "IPAddress": "1.2.3.4",
    "Action": "Deny Connection",
    "Reason": "IPAddress doesn't belong to a subnet with Service Endpoint enabled.",
    "Count": "65",
    "ResourceId": "/subscriptions/0000000-0000-0000-0000-000000000000/resourcegroups/testrg/providers/microsoft.eventhub/namespaces/namespace-name",
    "Category": "EventHubVNetConnectionEvent"
}

Important

Les journaux de réseau virtuel ne sont générés que si l’espace de noms autorise l’accès provenant d’adresses IP spécifiques (règles de filtre d’adresse IP). Si vous souhaitez obtenir des journaux de réseau virtuel pour suivre l’adresse IP des clients qui se connectent à l’espace de noms Event Hubs sans pour autant restreindre l’accès à votre espace de noms à l’aide de ces fonctionnalités, vous pouvez appliquer la solution de contournement suivante : activez le filtrage d’adresse IP et ajoutez la plage IPv4 adressable totale (1.0.0.0/1-255.0.0.0/1). Event Hubs ne prend pas en charge les plages d’adresses IPv6.

Notes

Actuellement, il n’est pas possible de déterminer l’adresse IP source d’un message ou d’un événement individuel.

Intégration d’Apache Kafka

Comment intégrer mon application Kafka existante dans Event Hubs ?

Event Hubs fournit un point de terminaison Kafka qui peut être utilisé par vos applications Apache Kafka. Pour bénéficier de l’expérience PaaS Kafka, il est nécessaire de modifier la configuration. Il fournit une alternative à l’exécution de votre cluster Kafka. Event Hubs prend en charge Apache Kafka 1.0 et les versions clientes plus récentes, et fonctionne avec vos applications, outils et frameworks Kafka. Pour plus d’informations, consultez Dépôt Event Hubs pour Kafka.

Quels changements de configuration doivent être effectués pour que mon application existante puisse communiquer avec les Event Hubs ?

Pour vous connecter à un Event Hub, vous devez mettre à jour les configurations du client Kafka. Cela s’effectue en créant un espace de noms Event Hubs et en obtenant la chaîne de connexion. Modifiez le fichier bootstrap.servers pour qu’il pointe vers le FQDN Event Hubs et sur le port 9093. Mettez à jour le fichier sasl.jaas.config pour diriger le client Kafka vers votre point de terminaison Event Hubs (ce point de terminaison est la chaîne de connexion que vous avez obtenue), avec une authentification correcte comme indiqué ci-dessous :

bootstrap.servers={YOUR.EVENTHUBS.FQDN}:9093
request.timeout.ms=60000
security.protocol=SASL_SSL
sasl.mechanism=PLAIN
sasl.jaas.config=org.apache.kafka.common.security.plain.PlainLoginModule required username="$ConnectionString" password="{YOUR.EVENTHUBS.CONNECTION.STRING}";

Exemple :

bootstrap.servers=dummynamespace.servicebus.windows.net:9093
request.timeout.ms=60000
security.protocol=SASL_SSL
sasl.mechanism=PLAIN
sasl.jaas.config=org.apache.kafka.common.security.plain.PlainLoginModule required username="$ConnectionString" password="Endpoint=sb://dummynamespace.servicebus.windows.net/;SharedAccessKeyName=DummyAccessKeyName;SharedAccessKey=XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX";

Remarque

Si sasl.jaas.config n’est pas une configuration prise en charge dans votre framework, recherchez les configurations utilisées pour définir le nom d’utilisateur et le mot de passe SASL, et utilisez-les. Définissez le nom d’utilisateur sur $ConnectionString et le mot de passe sur votre chaîne de connexion Event Hubs.

Quelle est la taille du message ou de l’événement pour les Event Hubs ?

La taille de message maximale autorisée pour les Event Hubs est de 1 Mo.

Unités de débit

Que sont les unités de débit des hubs d'événements ? (Appliqué au niveau **Standard** uniquement)

Le débit dans les Event Hubs définit la quantité de données en méga-octets ou le nombre (en milliers) d’événements de 1 Ko qui entrent et sortent par les Event Hubs. Ce débit est mesuré en unités de débit (TU). Achetez des unités de débit pour pouvoir utiliser le service Event Hubs. Vous pouvez sélectionner explicitement les unités de débit Event Hubs en utilisant soit le portail, soit les modèles Resource Manager Event Hubs.

Les unités de débit s’appliquent-elles à tous les hubs d’événements dans un espace de noms ?

Oui, les unités de débit s’appliquent à tous les hubs d’événements dans un espace de noms Event Hubs. Cela signifie que vous achetez des unités de débit au niveau de l’espace de noms et que vous les partagez entre les Event Hubs sous cet espace de noms. Chaque TU donne accès à l’espace de noms pour les fonctionnalités suivantes :

  • Jusqu’à 1 Mo par seconde d’événements d’entrée (événements envoyés à un concentrateur d’événements), mais pas plus de 1 000 événements d’entrée, opérations de gestion ou appels d’API de contrôle par seconde.
  • Jusqu’à 2 Mo par seconde d’événements de sortie (événements consommés à partir d’un hub d’événements), mais pas plus de 4 096 événements de sortie.
  • Jusqu’à 84 Go de stockage d’événements (suffisant pour la période de rétention de 24 heures par défaut).

Comment les unités de débit sont-elles facturées ?

Les unités de débit des hubs d’événements sont facturées par heure. La facturation est basée sur le nombre maximal d’unités sélectionné pendant l’heure donnée.

Comment puis-je optimiser l’utilisation des unités de débit ?

Vous pouvez commencer avec une seule unité de débit (TU) et activer la majoration automatique. La fonctionnalité de majoration automatique fonctionnalité vous permet d’augmenter le nombre d’unités de débit à mesure que votre trafic/charge utile augmente. Vous pouvez également définir une limite supérieure pour le nombre d’unités de débit.

Comment la fonctionnalité Majoration automatique Event Hubs opère-t-elle ?

La fonctionnalité de majoration automatique vous permet de mettre à l’échelle les unités de débit. Cela signifie que vous pouvez commencer par acheter des unités de débit basses et que la majoration automatique fait monter en puissance à mesure que votre entrée augmente. Il s’agit d’une option rentable qui vous donne le contrôle complet du nombre de TU à gérer. Cette fonctionnalité est une fonctionnalité de montée en puissance uniquement, mais vous pouvez contrôler la descente en puissance en modifiant le nombre de TU.

Vous pouvez commencer avec un faible nombre d’unités de débit, par exemple, 2 TU. Si vous prévoyez que votre trafic peut atteindre 15 unités de débit, activez la fonctionnalité de majoration automatique sur votre espace de noms et fixez la limite maximale à 15 unités de débit. Vous pouvez maintenant augmenter le nombre de TU automatiquement dès que votre trafic augmente.

L’activation de la fonctionnalité de majoration automatique est-elle payante ?

L’activation de cette fonctionnalité n’engendre acun coût.

Comment les limites d’unités de débit sont-elles appliquées ?

Si le débit d’entrée total ou le taux d’événements d’entrée total de tous les hubs d’événements d’un espace de noms dépassent les allocations d’unité de débit agrégées, les expéditeurs sont limités et reçoivent des erreurs indiquant que le quota d’entrée a été dépassé.

Si le débit de sortie total ou le taux d’événements de sortie total de tous les hubs d’événements d’un espace de noms dépassent les allocations d’unité de débit agrégées, les récepteurs sont limités, mais aucune erreur de limitation n’est générée.

Les quotas d’entrée et de sortie sont appliqués séparément afin qu’aucun expéditeur n’entraîne un ralentissement de la consommation d’événements ni qu’aucun récepteur n’empêche l’envoi d’événements à un concentrateur d’événements.

Y a-t-il une limite au nombre d’unités de débit qui peuvent être réservées/sélectionnées ?

Lorsque vous créez un espace de noms de niveau de base ou standard dans le portail Azure, vous pouvez sélectionner jusqu’à 40 unités pour l’espace de noms. Au-delà de 40 TU, Event Hubs propose des modèles basés sur les ressources/capacités comme des clusters Event Hubs Premium et Event Hubs Dedicated. Pour plus d’informations, consultez Event Hubs Premium - vue d’ensemble et Event Hubs Dedicated - vue d’ensemble.

Clusters dédiés

Que sont les clusters Event Hubs Dedicated ?

Les clusters Event Hubs Dedicated offrent des déploiements à locataire unique pour les clients les plus exigeants. Cette offre constitue un cluster basé sur la capacité qui n’est pas liée par des unités de débit. Cela signifie que vous pouvez utiliser le cluster pour ingérer et diffuser vos données en streaming en fonction de l’utilisation du processeur et de le mémoire du cluster. Pour plus d’informations, consultez Clusters Event Hubs Dedicated.

Comment créer un cluster Event Hubs Dedicated ?

Pour obtenir des instructions pas à pas et des informations supplémentaires sur la configuration d’un cluster dédié Event Hubs, consultez le Démarrage rapide : Créer un cluster dédié Event Hubs à l’aide du portail Azure.

Que puis-je faire avec un cluster ?

Pour un cluster Event Hubs, la quantité que vous pouvez ingérer et diffuser dépend de divers facteurs tels que vos producteurs, vos consommateurs, la vitesse à laquelle vous ingérez et transformez, et bien plus encore.

Le tableau suivant présente les résultats de référence que nous avons obtenus au cours de nos tests :

Forme de la charge utile Récepteurs Bande passante en entrée Messages en entrée Bande passante en sortie Messages en sortie Nombre total d’unités de débit Unités de débit par unité de capacité
Lots de 100x1 Ko 2 400 Mo/s 400 000 messages par seconde 800 Mo/s 800 000 messages par seconde 400 unités de débit 100 unités de débit
Lots de 10x10 Ko 2 666 Mo/s 66 600 messages par seconde 1,33 Go/s 133 000 messages par seconde 666 unités de débit 166 unités de débit
Lots de 6x32 Ko 1 1,05 Go/s 34 000 messages par seconde 1,05 Go/s 34 000 messages par seconde 1 000 unités de débit 250 unités de débit

Lors des tests, les critères suivants ont été utilisés :

  • Un cluster Event Hubs dédié avec quatre unités de capacité (UC) a été utilisé.
  • Le hub d’événements utilisé pour l’ingestion possédait 200 partitions.
  • Les données ingérées ont été reçues par deux applications réceptrices provenant de toutes les partitions.

Puis-je augmenter/réduire (scale-up/scale-down) la taille de mon cluster ?

Une fois créés, vos clusters sont facturés pour un minimum de 4 heures d’utilisation. Dans la préversion de l’expérience en libre-service, vous pouvez soumettre une demande de support à l’équipe Event Hubs sous Technique>Quota>Demander un scale-up ou un scale-down de votre cluster dédié pour augmenter ou réduire la taille de votre cluster. La demande de réduction de la taille de votre cluster peut prendre jusqu’à 7 jours.

Quand dois-je mettre à l’échelle mon cluster dédié ?

Étant donné que la mise à l’échelle des clusters dédiés nécessite l’envoi d’une demande de support, il est important de déterminer quand vous devez mettre à l’échelle votre cluster dédié de manière proactive.

La consommation de l’UC est l’indicateur clé de la consommation des ressources de votre cluster dédié. Lorsque la consommation de l’UC globale atteint 70 % (sans observer de conditions anormales, telles que le nombre élevé d’erreurs de serveur ou de demandes ayant échoué), cela signifie que votre cluster se déplace vers sa capacité maximale. Par conséquent, vous pouvez l’utiliser comme indicateur pour déterminer si vous devez ou non mettre à l’échelle votre cluster dédié.

Pour surveiller l’utilisation de l’UC du cluster dédié, vous devez suivre les étapes ci-dessous.

  • Dans le panneau Métriques de votre cluster Event Hubs Dedicated, ajoutez une nouvelle métrique dans le Event Hubs comme indiqué ci-dessous. Dedicated cluster CPU consumption metric

  • Sélectionnez CPU comme métrique et utilisez le Max comme agrégation.

  • Ajoutez ensuite un filtre pour le type de propriété de propriété Role, utilisez l’opérateur égal et sélectionnez les trois valeurs (SBSAdmin, SBSFE, SBSEH) dans le menu déroulant.

Vous pouvez ensuite surveiller cette métrique pour déterminer quand vous devez mettre à l’échelle votre cluster dédié. Vous pouvez également configurer des alertes sur cette mesure pour être averti lorsque l’utilisation de l’UC atteint les seuils que vous définissez.

Comment la récupération d’urgence géographique fonctionne-t-elle avec mon cluster ?

Vous pouvez former une géopaire en combinant un espace de noms sous un cluster dédié avec un autre espace de noms sous un cluster dédié. Nous déconseillons l’association d’un espace de noms Dedicated avec un espace de noms dans notre offre Standard, car la limite de débit sera incompatible et entraînera des erreurs.

Puis-je migrer mes espaces de noms Standard vers un cluster dédié ?

Nous n’offrons actuellement aucun processus de migration automatisé pour la migration de vos données Event Hubs d’un espace de noms Standard ou Premium vers un espace de noms dédié.

Partitions

De combien de partitions ai-je besoin ?

Étant donné qu’une partition est un mécanisme d’organisation des données qui vous permet de publier et de consommer des données de manière parallèle, nous vous recommandons d’équilibrer les unités de mise à l’échelle (unités de débit, unités de traitement ou unités de capacité) et les partitions pour obtenir une mise à l’échelle optimale. En général, nous recommandons aux utilisateurs de maintenir un débit maximal de 1 Mo/s par partition et de choisir le nombre de partitions pour correspondre au débit maximal que vous voulez gérer. Par exemple, si votre cas d’usage nécessite 20 Mo/s, il est recommandé de choisir au moins 20 partitions pour obtenir le débit optimal.

Toutefois, si vous disposez d’un modèle dans lequel votre application a une affinité avec une partition particulière, l’augmentation du nombre de partitions pourrait n’offrir aucun avantage. Pour plus d’informations, consultez Disponibilité et cohérence.

Augmenter les partitions

Vous pouvez demander à ce que le nombre de partitions soit augmenté à 40 (exact) en soumettant une demande de support.

  1. Sur la page Espace de noms du bus d’événements, sélectionnez Nouvelle demande de support dans le menu gauche.
  2. Sur la page Nouvelle demande de support, procédez comme suit :
    1. Pour Résumé, décrivez le problème en quelques mots.

    2. Pour Type de problème, sélectionnez Quota.

    3. Pour Sous-type de problème, sélectionnez Demande de modification de partition.

      Increase partition count

Le nombre de partitions peut être augmenté à 40 exactement. Dans ce cas, le nombre d’unités doit également être augmenté à 40. Si vous décidez ultérieurement de réduire le nombre limite d’unités à <= 20, la limite maximale du nombre de partitions est également réduite à 32.

La diminution des partitions n’affecte pas les hubs d’événements existants, car les partitions sont appliquées au niveau de l’Event Hub et elles sont immuables après la création du hub.

Tarifs

Où puis-je obtenir des informations complémentaires sur la tarification ?

Pour des informations complètes sur la tarification des hubs d’événements, consultez la rubrique Tarification des hubs d’événements.

Existe-t-il des frais pour la rétention de plus de 24 heures des événements de hubs d'événements ?

Le niveau Standard Event Hubs permet de conserver les messages au-delà de 24 heures, avec un maximum de sept jours. Si la taille du nombre total d’événements stockés dépasse l’allocation de stockage pour le nombre d’unités de débit sélectionnées (84 Go par unité de débit), la taille excédentaire est facturée au tarif de stockage Blob Azure publié. L'allocation de stockage dans chaque unité de débit couvre tous les frais de stockage pour les périodes de rétention de 24 heures (par défaut), même si l'unité de débit est utilisée pour l'allocation d'entrée maximale.

Comment la taille de stockage des hubs d'événements est-elle calculée et facturée ?

La taille totale de tous les événements stockés, notamment de toute surcharge interne pour les en-têtes d’événements ou les structures de stockage sur disque dans tous les concentrateurs d’événements, est mesurée tout au long de la journée. À la fin de la journée, la taille maximale de stockage est calculée. L'allocation de stockage quotidienne est calculée en fonction du nombre minimal d'unités de débit qui ont été sélectionnées pendant la journée (chaque unité de débit fournit une allocation de 84 Go). Si la taille totale dépasse l'allocation de stockage quotidienne calculée, l'excédent de stockage est facturé selon les taux de stockage Azure Blob (au taux Stockage localement redondant ).

Comment les événements d'entrée des hubs d'événements sont-ils calculés ?

Chaque événement envoyé à un concentrateur d’événements est considéré comme un message facturable. Un événement d’entrée est défini comme une unité de données inférieure ou égale à 64 Ko. Tout événement dont la taille est inférieure ou égale à 64 Ko est considéré comme un événement facturable. Si l’événement est supérieur à 64 Ko, le nombre d’événements facturables est calculé en fonction de la taille de l’événement, par multiples de 64 Ko. Par exemple, un événement de 8 Ko envoyé au concentrateur d’événements est facturé comme un événement, mais un message de 96 Ko envoyé au concentrateur d’événements est facturé comme deux événements.

Les événements utilisés à partir d’un concentrateur d’événements, ainsi que les opérations de gestion et les appels de contrôle comme les points de contrôle, ne sont pas comptabilisés comme des événements d’entrée facturables, mais s’ajoutent à l’allocation d’unité de débit.

Des frais de connexion répartie s'appliquent-ils aux hubs d'événements ?

Des frais de connexion s'appliquent uniquement lorsque le protocole AMQP est utilisé. Il n'y a aucun frais de connexion pour l'envoi d'événements à l'aide de HTTP, quel que soit le nombre de systèmes ou de périphériques d’envoi. Si vous prévoyez d’utiliser AMQP (par exemple, pour améliorer le flux d’événements ou activer la communication bidirectionnelle sur des scénarios de commande et de contrôle IoT), reportez-vous à la page Informations tarifaires pour Event Hubs pour plus de détails sur le nombre de connexions incluses dans chaque niveau de service.

Comment est facturé Event Hubs Capture ?

Capture est activé lorsque la fonctionnalité de capture est activée pour chaque concentrateur d’événements de l’espace de noms. Event Hubs Capture est facturé à l’heure, par unité de débit achetée. La facturation d’Event Hubs Capture reflète les variations du nombre d’unités de débit sous forme d’incréments d’heure pleine. Pour plus d’informations sur la facturation d’Event Hubs Capture, consultez Informations tarifaires pour Event Hubs.

Suis-je facturé pour le compte de stockage que je sélectionne pour Event Hubs Capture ?

Capture utilise un compte de stockage que vous fournissez lorsqu’il est activé sur un concentrateur d’événements. Ce compte de stockage étant le vôtre, les éventuels changements de configurations seront facturés sur votre abonnement Azure.

Quotas

Y a-t-il des quotas associés aux Event Hubs ?

Pour obtenir la liste de tous les quotas d’Event Hubs, consultez la page quotas.

Résolution des problèmes

Pourquoi ne suis-je pas en mesure de créer un espace de noms après l'avoir supprimé d'un autre abonnement ?

Lorsque vous supprimez un espace de noms d’un abonnement, patientez pendant 4 heures avant de le recréer avec le même nom dans un autre abonnement. Sinon, le message d’erreur suivant peut s’afficher : Namespace already exists.

Quelles sont les exceptions générées par Event Hubs et les actions recommandées ?

Pour obtenir la liste des exceptions Event Hubs potentielles, consultez la page Vue d’ensemble des exceptions.

Journaux de diagnostic

Event Hubs prend en charge deux types de journaux de diagnostics (journaux d’activité d’erreurs Capture et journaux d’activité des opérations), qui sont tous deux représentés en json et peuvent être activés via le portail Azure.

Prise en charge et contrats SLA

Un support technique pour Event Hubs est disponible via la page de questions Microsoft Q&A sur Azure Service Bus. La gestion de la facturation et des abonnements est fournie gratuitement.

Pour en savoir plus sur notre contrat SLA, consultez la section Contrats de niveau de Service .

Azure Stack Hub

Comment cibler une version spécifique du Kit de développement logiciel (SDK) Stockage Azure lors de l’utilisation de Stockage Blob Azure comme magasin de points de contrôle ?

Si vous exécutez ce code sur Azure Stack Hub, vous rencontrerez des erreurs d’exécution, sauf si vous ciblez une version spécifique de l’API Stockage. Ceci est dû au fait que le kit SDK Event Hubs utilise la dernière API Stockage Azure disponible dans Azure, qui peut ne pas être pas disponible sur votre plateforme Azure Stack Hub. Azure Stack Hub peut prendre en charge une autre version du Kit de développement logiciel (SDK) Stockage Blob que celles généralement disponibles sur Azure. Si vous utilisez Stockage Blob Azure comme magasin de points de contrôle, vérifiez la version de l’API Stockage Azure prise en charge pour votre build Azure Stack Hub et ciblez cette version dans votre code.

Par exemple, si vous exécutez sur Azure Stack Hub version 2005, la version la plus élevée disponible pour le service Stockage est la version 2019-02-02. Par défaut, la bibliothèque de client du SDK Event Hubs utilise la version la plus récente disponible sur Azure (2019-07-07 au moment de la publication du SDK). Dans ce cas, en plus des étapes suivantes de cette section, vous devez également ajouter du code pour cibler la version 2019-02-02 de l’API du service Stockage. Pour obtenir un exemple de la façon de cibler une version spécifique de l’API Stockage, consultez les exemples suivants pour les langages C#, Java, Python et JavaScript/TypeScript.

Pour obtenir un exemple de la façon de cibler une version spécifique de l’API Stockage à partir de votre code, consultez les exemples suivants sur GitHub :

Étapes suivantes

Vous pouvez en apprendre plus sur Event Hubs en consultant les liens suivants :