Configuration requise pour Exchange Server

Avant d’installer Exchange Server 2019, nous vous recommandons de parcourir les sections de cette rubrique pour vous assurer que votre réseau, votre matériel, vos logiciels, vos clients et d’autres éléments sont conformes à la configuration requise pour Exchange 2019. Assurez-vous également que vous comprenez les scénarios de coexistence pris en charge par Exchange 2019 et les versions antérieures d’Exchange.

Pour l’installation proprement dite d’Exchange 2019, consultez la rubrique Déployer de nouvelles installations d’Exchange.

Scénarios de coexistence pris en charge pour Exchange 2019

Les scénarios de coexistence pris en charge entre Exchange 2019 et les versions antérieures d’Exchange sont décrits dans le tableau suivant :

Version d’Exchange Coexistence d’organisations Exchange 2019
Exchange 2010 et versions antérieures Non pris en charge
Exchange 2013 Pris en charge par la mise à jour cumulative 21 d’Exchange 2013 (CU21) ou version ultérieure sur l’ensemble des serveurs Exchange 2013 de l’organisation, y compris les serveurs de transport Edge.
Exchange 2016 Pris en charge par la mise à jour cumulative 11 d’Exchange 2016 (CU11) ou version ultérieure sur l’ensemble des serveurs Exchange 2016 de l’organisation, y compris les serveurs de transport Edge.
Organisation Exchange 2013 et Exchange 2016 mixte Prise en charge si tous les serveurs Exchange 2013 et Exchange 2016 de l’organisation répondent aux exigences précédemment décrites dans ce tableau.

Scénarios de déploiement hybride pris en charge pour Exchange 2019

Exchange 2019 prend en charge des déploiements hybrides avec des organisations Microsoft 365 ou Office 365 mises à niveau vers la dernière version de Microsoft 365 ou d’Office 365. Pour plus d’informations sur des déploiements hybrides spécifiques, consultez l’article Configuration requise pour un déploiement hybride.

Configuration requise des serveurs réseau et d’annuaire pour Exchange 2019

La configuration requise des serveurs réseau et d'annuaire dans votre organisation Exchange 2019 est décrite dans le tableau suivant :

Composant Conditions requises
Contrôleurs de domaine Tous les contrôleurs de domaine de la forêt doivent exécuter l’une des versions suivantes de Windows Server :
  • Windows Server 20221 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2019 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2012 R2 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2012 Standard ou Datacenter
Forêt Active Directory Le niveau fonctionnel de la forêt Active Directory est Windows Server 2012 R2 ou version ultérieure.
Site Active Directory Le site Active Directory où vous installez Exchange Server doit contenir au moins un contrôleur de domaine inscriptible qui fait aussi office de serveur de catalogues global, sans quoi l’installation échouera. Par ailleurs, vous ne pouvez pas installer Exchange Server, puis supprimer le contrôleur de domaine à partir du site Active Directory.
Espace de noms DNS Exchange 2019 prend en charge les espaces de noms DNS suivants :
  • Non contigu
  • Domaines en une seule partie
  • Disjoint
  • Pour plus d'informations sur les espaces de noms DNS pris en charge par Exchange, consultez l'article 2269838 de la Base de connaissances Microsoft, Compatibilité de Microsoft Exchange avec les domaines en une seule partie, les espaces de noms disjoints et les espaces de noms discontinus.

Pour plus d’informations sur les espaces de noms DNS pris en charge par Exchange, reportez-vous à l’article KB2269838 de la base de connaissances.

IPv6 Exchange 2013 et versions ultérieures prennent en charge le protocole IPv6 uniquement lorsque le protocole IPv4 est également installé et activé sur le serveur Exchange.

Si vous déployez Exchange dans cette configuration et que votre réseau prend en charge les protocoles IPv4 et IPv6, tous les serveurs Exchange peuvent envoyer des données et en recevoir à partir d’appareils, de serveurs et de clients qui utilisent des adresses IPv6. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique relative à la prise en charge du protocole IPv6 dans Exchange 2013.

1 La prise en charge des serveurs Active Directory Windows Server 2022 a été introduite avec Exchange Server 2019 CU12 (2022H1).

Architecture du serveur d’annuaire pour Exchange 2019

Les contrôleurs de domaine Active Directory sur du matériel 64 bits avec une version 64 bits de Windows Server amélioreront les performances de service d’annuaire pour Exchange 2019.

Installation d’Exchange 2019 sur des serveurs d’annuaire

Pour des raisons de sécurité et de performance, nous vous déconseillons d’installer Exchange 2019 sur les serveurs d’annuaire Active Directory. Installez Exchange 2019 uniquement sur des serveurs membres.

Pour en savoir plus sur les problèmes pouvant être rencontrés lors de l’installation d’Exchange sur un serveur d’annuaire, reportez-vous à l’article L’installation d’Exchange sur un contrôleur de domaine n’est pas recommandée [WarningInstallExchangeRolesOnDomainController]. Après l’installation d’Exchange, la modification de son rôle de serveur membre en serveur d’annuaire, ou inversement, n’est pas prise en charge.

Configuration matérielle requise pour Exchange 2019

Pour plus d’informations sur le déploiement d’Exchange dans un environnement virtualisé, reportez-vous à l’article Virtualisation d’Exchange Server.

Composant Conditions requises Notes
Processeur L’un des types suivants de processeurs 64 bits :
  • • Processeur Intel prenant en charge l’architecture Intel 64 (anciennement Intel EM64T).
  • Processeur AMD prenant en charge la plate-forme AMD64.

Remarques :

  • Les processeurs Intel Itanium IA64 ne sont pas pris en charge.
  • Le nombre pris recommandé de sockets de processeurs pris en charge va jusqu’à deux sur les ordinateurs physiques.
Consultez la section Système d’exploitation pris en charge pour Exchange 2019 plus loin dans cette rubrique pour connaître les systèmes d’exploitation pris en charge.
Mémoire Varie selon le rôle du serveur Exchange :
  • Boîte aux lettres : 128 Go minimum recommandé
  • Edge Transport : 64 Go minimum recommandé.
Exchange 2019 bénéficie d’une grande prise en charge de mémoire (jusqu’à 256 Go).
Taille du fichier d'échange Configurez les valeurs minimale et maximale du fichier d’échange sur la même taille : 25 % de la mémoire installée. Néant
Espace disque
  • Au moins 30 Go d’espace libre sur le lecteur où vous installez Exchange.
  • Au moins 200 Mo d’espace libre sur le lecteur système.
  • Au moins 500 Mo d’espace libre sur le lecteur qui contient la base de données de la file de messages.
Aucune
Résolution d'écran 1024 x 768 pixels (XGA) ou plus Aucun
Système de fichiers NTFS : Nécessaire sur les partitions qui contiennent les types de fichiers suivants :
  • Partition système.
  • Fichiers binaires Exchange.
  • Fichiers générés par la journalisation de diagnostic Exchange.
  • Fichiers de base de données de transport (par exemple, la base de données de file d’attente de courrier).

ReFS : Nécessaire sur les partitions qui contiennent les types de fichiers suivants :

  • Bases de données de boîtes aux lettres.
  • Journaux des transactions.
Aucun

Systèmes d’exploitation pris en charge pour Exchange 2019

Composant Exchange Conditions requises
Rôles serveur de boîte aux lettres et de transport Edge
  • Windows Server 20221 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2019 Standard ou Datacenter
Outils de gestion L’une des versions de Windows suivantes :
  • Windows Server 20221 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2019 Standard ou Datacenter
  • Édition 64 bits de Windows 10

1 La prise en charge de Windows Server 2022 a été introduite avec Exchange Server 2019 CU12 (2022H1).

Notes

  • L’installation d’Exchange 2019 sur un ordinateur exécutant Windows Server Core est entièrement prise en charge et recommandée. La fonctionnalité Desktop Experience n’est plus nécessaire.

  • L’installation d’Exchange 2019 sur un ordinateur qui exécute Nano Server n’est pas prise en charge.

Versions prises en charge de PowerShell pour les serveurs Exchange 2019

Les serveurs Exchange 2019 prennent en charge la version de PowerShell incluse dans la version de Windows Server où Exchange est installé. N’installez pas des téléchargements autonomes de WMF ou de PowerShell sur les serveurs Exchange.

Installation d’autres logiciels sur des serveurs Exchange 2019

Nous ne prenons pas en charge l’installation de client Office ou du logiciel serveur Office sur les serveurs Exchange (par exemple, SharePoint Server, Skype Entreprise Server, Office Online Server ou Project Server). Pour installer d’autres logiciels sur un serveur Exchange 2019, ils doivent avoir été conçus pour être exécutés sur le même ordinateur qu’Exchange Server.

Versions de .NET Framework prises en charge pour Exchange 2019

Nous vous recommandons vivement d’utiliser la dernière version de .NET Framework prise en charge par la version d’Exchange que vous installez.

Important

  • Les versions de .NET Framework qui ne sont pas répertoriées dans le tableau ci-dessous ne sont prises en charge par aucune version d’Exchange 2019. Cela inclut les versions mineures et de niveau de correctif logiciel de .NET Framework.

  • La liste complète des conditions préalables pour Exchange 2019 est disponible ici.

Version d’Exchange 2019 .NET Framework 4.8 .NET Framework 4.7.2
CU4 à CU12 Pris en charge
CU2, CU3 Pris en charge Pris en charge
RTM, CU1 Pris en charge

Clients pris en charge (avec les dernières mises à jour) dans Exchange 2019

  • Applications Microsoft 365 pour les grandes entreprises
  • Outlook 2021
  • Outlook 2019
  • Outlook 2016
  • Outlook 2013
  • Outlook pour Mac pour Office 365
  • Outlook 2016 pour Mac

Important

Vous avez besoin de KB3140245 pour appliquer des clés de Registre afin d’activer la prise en charge de TLS 1.1 et 1.2 pour Windows 7. Sinon, Outlook 2013 et 2016 ne fonctionneront pas sur Windows 7.

Intégration Lync/Skype For Business Server avec Exchange 2019

Si vous intégrez la messagerie instantanée et de présence de Lync à Exchange Server, la mise à jour cumulative 10 ou ultérieure de Lync Server 2013 est nécessaire. Si vous intégrez la messagerie instantanée et de présence de Skype Entreprise à Exchange Server, la mise à jour cumulative 7 ou version ultérieure de Skype Entreprise Server est nécessaire.

Avant d’installer Exchange Server 2016, nous vous recommandons de parcourir les sections de cette rubrique pour vous assurer que votre réseau, votre matériel, vos logiciels, vos clients et d’autres éléments sont conformes à la configuration requise pour Exchange 2016. Assurez-vous également que vous comprenez les scénarios de coexistence pris en charge par Exchange 2016 et les versions antérieures d’Exchange.

Pour l’installation proprement dite d’Exchange 2016, consultez la rubrique Déployer de nouvelles installations d’Exchange.

Scénarios de coexistence pris en charge pour Exchange 2016

Le tableau suivant répertorie les scénarios pour lesquels la coexistence entre Exchange 2016 et les versions précédentes d’Exchange est prise en charge.

Version d’Exchange Coexistence d’organisations Exchange
Exchange 2007 et versions antérieures Non pris en charge
Exchange 2010 Exchange 2013
Exchange 2013 Organisation mixte Exchange 2010 et Exchange 2013
Prise en charge avec les versions minimales suivantes d'Exchange : Prise en charge avec les versions minimales suivantes d’Exchange :
  • Correctif cumulatif 10 pour Exchange 2013 ou version ultérieure sur tous les serveurs Exchange 2013 de l'organisation, serveurs de transport Edge inclus.
  • Scénarios de déploiement hybride pris en charge

Scénarios de déploiement hybride pris en charge pour Exchange 2016

Exchange 2016 prend en charge des déploiements hybrides avec des organisations Microsoft 365 ou Office 365 mises à niveau vers la dernière version de Microsoft 365 ou d’Office 365. Pour plus d’informations sur des déploiements hybrides spécifiques, consultez l’article Configuration requise pour un déploiement hybride.

Configuration requise des serveurs réseau et d’annuaire pour Exchange 2016

Le tableau suivant répertorie la configuration requise pour les serveurs réseau et d’annuaire au sein de votre organisation Exchange 2016.

Composant Conditions requises
Contrôleurs de domaine Tous les contrôleurs de domaine de la forêt doivent exécuter l’une des versions suivantes de Windows Server :
  • Windows Server 2019 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2012 R2 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2012 R2 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2012 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2008 R2 Datacenter RTM ou version ultérieure
  • Windows Server 2008 R2 Datacenter RTM ou version ultérieure
Forêt Active Directory Le niveau fonctionnel de la forêt Active Directory est Windows Server 2008 R2 ou version ultérieure.
Site Active Directory Le site Active Directory où vous installez Exchange Server doit contenir au moins un contrôleur de domaine inscriptible qui fait aussi office de serveur de catalogues global, sans quoi l’installation échouera. Par ailleurs, vous ne pouvez pas installer Exchange Server, puis supprimer le contrôleur de domaine à partir du site Active Directory.
Prise en charge des espaces de noms DNS Exchange 2016 prend en charge les espaces de noms DNS (Domain Name System) suivants :
  • Non contigu
  • Domaines en une seule partie
  • Disjoint
  • Pour plus d'informations sur les espaces de noms DNS pris en charge par Exchange, consultez l'article 2269838 de la Base de connaissances Microsoft, Compatibilité de Microsoft Exchange avec les domaines en une seule partie, les espaces de noms disjoints et les espaces de noms discontinus.

Prise en charge IPv6

Prise en charge IPv6 Dans Exchange 2016, IPv6 est pris en charge uniquement lorsque le protocole IPv4 est également installé et activé. En cas de déploiement d’Exchange 2016 dans cette configuration, et si le réseau prend en charge les protocoles IPv4 et IPv6, tous les serveurs Exchange peuvent échanger des données avec des périphériques, des serveurs et des clients utilisant des adresses IPv6. Pour plus d’informations, reportez-vous à l’article Prise en charge du protocole IPv6 dans Exchange 2013.

Architecture du serveur d’annuaire pour Exchange 2016

L’utilisation de contrôleurs de domaine Active Directory 64 bits augmente les performances du service d’annuaire d’Exchange 2016.

Notes

Dans les environnements multi-domaines, sur les contrôleurs de domaine Windows Server 2008 dont les paramètres régionaux de langue Active Directory sont définis sur le japonais (ja-jp), vos serveurs peuvent ne pas recevoir certains attributs stockés sur un objet pendant la réplication entrante. Pour plus d’informations, consultez KB949189.

Installation d’Exchange 2016 sur des serveurs d’annuaire

Pour des raisons de sécurité et de performances, nous vous recommandons d’installer Exchange 2016 sur des serveurs membres uniquement et non sur des serveurs d’annuaire Active Directory. Pour en savoir plus sur les problèmes pouvant être rencontrés lors de l’installation d’Exchange 2016 sur un serveur d’annuaire, reportez-vous à l’article L’installation d’Exchange sur un contrôleur de domaine n’est pas recommandée [WarningInstallExchangeRolesOnDomainController]. Après l’installation d’Exchange 2016, la modification de son rôle de serveur membre en serveur d’annuaire, ou inversement, n’est pas prise en charge.

Configuration matérielle requise pour Exchange 2016

Pour plus d’informations sur le déploiement d’Exchange dans un environnement virtualisé, reportez-vous à l’article Virtualisation d’Exchange Server.

Composant Conditions requises Notes
Processeur L’un des types suivants de processeurs 64 bits :
  • • Processeur Intel prenant en charge l’architecture Intel 64 (anciennement Intel EM64T).
  • Processeur AMD prenant en charge la plate-forme AMD64.

Remarque : Les processeurs Intel Itanium IA64 ne sont pas pris en charge.

Pour plus d'informations, voir l'article sur le redimensionnement des déploiements Exchange 2016.

Consultez la section Système d’exploitation pris en charge pour Exchange 2016 plus loin dans cette rubrique pour connaître les systèmes d’exploitation pris en charge.

Mémoire Varie selon le rôle du serveur Exchange :
  • Boîte aux lettres : 8 Go minimum.
  • Edge Transport : 4 Go minimum.
Pour plus d'informations, voir l'article sur le redimensionnement des déploiements Exchange 2016.
Taille de fichier d'échange Configurez les valeurs minimale et maximale du fichier d’échange sur la même taille :
  • Moins de 32 Go de RAM sont installés : mémoire RAM physique et 10 Mo, jusqu’à une valeur maximale de 32 Go (32,778 Mo).
  • 32 Go de mémoire RAM ou plus installés : 32 Go et 10 Mo (32,778 Mo)
Aucun
Espace disque
  • Au moins 30 Go d’espace libre sur le lecteur où vous installez Exchange, plus 500 Mo supplémentaires pour chaque module linguistique de messagerie unifiée que vous prévoyez d’installer.
  • Au moins 200 Mo d’espace libre sur le lecteur système.
  • Au moins 500 Mo d’espace libre sur le lecteur qui contient la base de données de la file de messages.
Pour plus d'informations, voir l'article sur le redimensionnement des déploiements Exchange 2016.
Lecteur Lecteur de DVD-ROM, local ou accessible sur le réseau. Aucune
Résolution d'écran 1024 x 768 pixels (XGA) ou plus Néant
Format de fichier NTFS : Nécessaire sur les partitions qui contiennent les types de fichiers suivants :
  • Partition système.
  • Fichiers binaires Exchange.
  • Fichiers générés par la journalisation de diagnostic Exchange.
  • Fichiers de base de données de transport (par exemple, la base de données de file d’attente de courrier).

ReFS : Nécessaire sur les partitions qui contiennent les types de fichiers suivants :

  • Bases de données de boîtes aux lettres.
  • Journaux des transactions.
  • Fichiers d'indexation de contenu.
Aucun

Systèmes d’exploitation pris en charge pour Exchange 2016

important : nous ne prenons pas en charge l’installation d’Exchange 2016 sur un ordinateur exécutant Windows Server Core ou Nano Server. La fonctionnalité Expérience utilisateur de Windows Server doit être installée. Pour installer Exchange 2016, vous devez effectuer l’une des étapes suivantes pour installer l’expérience utilisateur sur Windows Server avant de démarrer le programme d’installation d’Exchange 2016 :

  • Windows Server 2012 et Windows Server 2012 R2 : exécutez la commande suivante dans Windows PowerShell.

    Install-WindowsFeature Server-Gui-Mgmt-Infra,Server-Gui-Shell -Restart
    
  • Windows Server 2016 : installez Windows Server 2016 et choisissez l’option d’installation Expérience utilisateur. Si un ordinateur exécute Windows Server 2016 Core et si vous voulez installer Exchange 2016 dessus, vous devrez réinstaller le système d’exploitation et choisir l’option d’installation Expérience utilisateur.

Composant Conditions requises
Rôles serveur de boîte aux lettres et de transport Edge
  • Windows Server 2016 Standard ou Datacenter1
  • Windows Server 2012 R2 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2012 Standard ou Datacenter
Outils de gestion L’une des versions de Windows suivantes :
  • Windows Server 2016 Standard ou Datacenter1
  • Windows Server 2012 R2 Standard ou Datacenter
  • Windows Server 2012 Standard ou Datacenter
  • Édition 64 bits de Windows 10
  • Édition 64 bits de Windows 8.1

1 Nécessite la mise à jour cumulative 3 d’Exchange 2016 ou version ultérieure.

Versions de Windows Management Framework prises en charge pour Exchange 2016

Exchange 2016 prend uniquement en charge la version de Windows Management Framework qui est intégrée à la version de Windows sur laquelle vous installez Exchange. N’installez pas de versions de Windows Management Framework disponibles en téléchargement autonome sur les serveurs qui exécutent Exchange.

Installation d’autres logiciels sur des serveurs Exchange 2016

Nous ne prenons pas en charge l’installation de clients Office ou d’autres produits serveur Office (par exemple, SharePoint Server, Skype Entreprise Server, Office Online Server ou Project Server) sur des serveurs Exchange 2016. Pour installer d’autres logiciels sur des serveurs Exchange 2016, ils doivent avoir été conçus pour être exécutés sur le même ordinateur qu’Exchange Server.

Versions de .NET Framework prises en charge pour Exchange 2016

Nous vous recommandons vivement d’utiliser la dernière version de .NET Framework prise en charge par la version d’Exchange que vous installez.

Important

  • Les versions de .NET Framework qui ne sont pas répertoriées dans le tableau ci-dessous ne sont prises en charge par aucune version d’Exchange 2016. Cela inclut les versions mineures et de niveau de correctif logiciel de .NET Framework.

  • La liste complète des conditions préalables pour Exchange 2016 est disponible ici.

Version d’Exchange 2016 .NET Framework 4.8 .NET Framework 4.7.2 .NET Framework 4.7.1 .NET Framework 4.6.2
CU15 à CU23 Pris en charge
CU13, CU14 Pris en charge Pris en charge
CU11, CU12 Pris en charge Pris en charge
CU10 Pris en charge
CU8, CU9 Pris en charge Pris en charge
CU5, CU6, CU7 Pris en charge

Notes

Remarque : pour les versions antérieures, consultez Matrice de support d’Exchange Server.

Clients pris en charge (avec les dernières mises à jour) dans Exchange 2016

  • Applications Microsoft 365 pour les grandes entreprises
  • Outlook 2019
  • Outlook 2016
  • Outlook 2013
  • Outlook 2010 SP2
  • Outlook 2016 pour Mac
  • Outlook pour Mac pour Office 365

Clients tiers Exchange

Exchange Server offre plusieurs protocoles connus et publie des API pour lesquelles les fournisseurs tiers écrivent souvent aux clients.

Microsoft n’offre aucune garantie, explicite ou implicite, concernant l’adéquation globale, la compatibilité ou la sécurité des clients créés par des développeurs tiers.

Si vous voulez utiliser un client tiers qui exploite nos protocoles ou nos API, nous vous recommandons d’examiner de façon approfondie et de tester toutes les considérations nécessaires (fonctionnalité, sécurité, maintenance, gestion et ainsi de suite) avant de déployer le client dans l’espace de travail de l’entreprise. Nous vous recommandons également de vous assurer que le fournisseur tiers propose un contrat de support d’entreprise (Enterprise Support Agreement, ESA) approprié.