Gouvernance de projet

Effectué

La gouvernance de projet n’est pas la gestion de projet, bien qu’il y ait des chevauchements entre les deux activités. La gouvernance de projet est le cadre dans lequel les décisions concernant le projet sont prises. C’est un élément critique du projet. Si elle est mal exécutée, voire pas du tout, le projet est voué à l’échec.

Notes

Il vaut mieux disposer d’un processus de gouvernance de projet, même s’il n’est pas optimal, que de ne pas en avoir du tout.

Gouvernance dans un projet

Les projets ne sont pas fixes. Des difficultés surviennent en cours de progression, qui doivent être traitées. Si elles sont ignorées, ce qui était au départ une petite question peut devenir un problème majeur. Si un projet doit résoudre un trop grand nombre de problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent, il risque de ne pas avancer. La mise en place d’un processus de gouvernance de projet aide le chef de projet à gérer les problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent.

La gouvernance de projet concerne principalement la prise de décision au sein du projet et répond généralement aux questions suivantes :

  • Autorité : qui prend la décision ? Cette personne a-t-elle l’expérience et l’expertise nécessaires pour prendre la bonne décision ?
  • Processus : comment les décisions sont-elles prises ? Comment conciliez-vous l’analyse d’impact et la nécessité de prendre des décisions en temps opportun ?
  • Preuve : quelles informations sont nécessaires pour prendre une décision ? Comment effectuez-vous l’analyse de l’impact ?

Tout processus de gouvernance doit être aligné sur les conditions contractuelles pour les modifications acceptées par le client. Dans l’idéal, dans l’énoncé des travaux d’un projet, le processus de prise de décision doit être défini avec l’autorité ultime nommée.

Souvent, le client, qu’il soit interne ou externe, possède son propre processus de gouvernance. Cependant, ce processus peut présenter des lacunes ou ne pas être pertinent pour Microsoft Power Platform. Les projets mis en œuvre avec Microsoft Power Platform peuvent être différents des projets que les clients ont déjà expérimentés, et le processus de gouvernance existant peut ne pas être pertinent en termes de rapidité de prise de décision ou de niveau d’informations requises. L’architecte de solution doit s’assurer que le processus de gouvernance répond aux besoins d’un projet Microsoft Power Platform. Un architecte de solution doit, soit adopter le processus existant, soit créer un processus hybride.

Important

Si aucun processus n’est en place, l’architecte de solution doit impulser sa création ou en créer un lui-même.

Processus de gouvernance

Un projet doit évaluer a minima les éléments suivants :

  • Risques : documentation des risques, évaluation des risques et atténuation des risques mise en œuvre.
  • Problèmes : documentation et processus d’évaluation des problèmes.
  • Changements : documentation et processus formel de contrôle des changements.

Notes

Ce module n’aborde pas la façon de mettre en œuvre un processus de gouvernance. Il tente toutefois de faire prendre conscience à l’architecte de solution qu’il doit s’assurer de la mise en place d’un processus de gouvernance qui répond aux besoins du projet.

Votre expérience en matière de gouvernance de projet

Pensez aux projets sur lesquels vous avez travaillé en tant que membre de l’équipe de projet, puis répondez aux questions suivantes :

  • Comment les problèmes étaient-ils consignés ?
  • Qui était autorisé à signaler un problème ?
  • Les problèmes étaient-ils évalués ?
  • Qui effectuait l’évaluation ?
  • Comment les changements étaient-ils signalés ?
  • Ces processus se situaient-ils au niveau adapté pour votre projet ?
  • Comment auriez-vous pu les améliorer ?

L’unité suivante explique de manière plus approfondie le rôle de l’architecte de solution dans la gouvernance de projet.