Démarrage avec des applets de commande Configuration Manager

S’applique à : Gestionnaire de Configuration (branche actuelle)

Utilisez Windows PowerShell pour gérer votre hiérarchie Configuration Manager. Vous pouvez utiliser des scripts PowerShell pour automatiser ou étendre Configuration Manager similaires à d’autres approches documentées à l’aide de WMI et C#. Pour plus d’informations, consultez Configuration Manager SDK.

Exécutez Configuration Manager applets de commande et scripts dans PowerShell à partir de la console Configuration Manager ou d’une session Windows PowerShell. Lorsque vous exécutez Configuration Manager applets de commande à l’aide de la console Configuration Manager, votre session s’exécute automatiquement dans le contexte du site.

Notes

Toutes les versions actuellement prises en charge de Configuration Manager current branch prennent en charge Windows PowerShell version 5.1. Si vous avez déjà installé PowerShell version 7, vous pouvez toujours utiliser PowerShell version 5.1. Pour plus d’informations, consultez Utilisation de PowerShell 7 côte à côte avec Windows PowerShell 5.1.

La bibliothèque d’applets de commande PowerShell Configuration Manager prend en charge PowerShell 7. Pour plus d’informations, consultez Prise en charge de PowerShell version 7.

À compter de la version 2103, le module PowerShell ConfigurationManager nécessite Microsoft .NET version 4.7.2 ou ultérieure.

PowerShell à partir de la console Configuration Manager

La méthode la plus simple pour ouvrir PowerShell est directement à partir de la console Configuration Manager.

  1. Lancez la console Configuration Manager. Dans le coin supérieur gauche, il y a un rectangle bleu. Sélectionnez la flèche blanche dans le rectangle bleu, puis choisissez Connecter via Windows PowerShell.

  2. Après le chargement de Windows PowerShell, une invite contenant le code de votre site s’affiche. Par exemple, si le code de site est « ABC », l’invite ressemble à ceci : PS ABC:\>

  3. Pour vérifier qu’il fonctionne, utilisez l’applet de commande Get-CMSite . Cette applet de commande retourne des informations sur le site Configuration Manager que vous êtes actuellement connecté et sur tous les sites enfants. Par exemple, le nom du serveur de site, le directeur d’installation, le nom du site et la version.

Notes

Lorsque vous démarrez PowerShell ou PowerShell ISE à partir de la console Configuration Manager, il utilise la stratégie d’exécution AllSigned pour l’étendue processus. Si cette configuration sécurisée par défaut est trop importante pour votre environnement, deux options s’offrent à vous pour contourner ce problème :

Importer le module PowerShell Configuration Manager

Connecter à Configuration Manager à partir d’une session de Windows PowerShell existante en chargeant manuellement le module Configuration Manager.

  1. Ouvrez une session Windows PowerShell à partir du menu Démarrer.

  2. Importez le module Configuration Manager à l’aide de l’applet de commande Import-Module. Spécifiez le chemin d’accès au module Configuration Manager ou accédez au répertoire qui contient le module. Par défaut, le module se trouve au chemin d’accès suivant : C:\Program Files (x86)\Microsoft Endpoint Manager\AdminConsole\bin\ConfigurationManager.psd1

    À compter de la version 2111, lorsque vous installez la console Configuration Manager, le chemin d’accès au module est maintenant ajouté à la variable d’environnement système , PSModulePath. Pour plus d’informations, consultez about_PSModulePath. Avec cette modification, vous pouvez importer le module simplement par son nom : Import-Module ConfigurationManager

    Important

    Veillez à ne pas importer une version antérieure du module qui peut exister dans un autre dossier. Après avoir importé le module, utilisez les commandes suivantes pour vérifier la version et le chemin d’accès du module :

    (Get-Module -Name ConfigurationManager).Version
    (Get-Module -Name ConfigurationManager).Path
    

    L’exemple suivant modifie le répertoire du module, puis l’importe :

    Set-Location 'C:\Program Files (x86)\Microsoft Endpoint Manager\AdminConsole\bin'
    Import-Module .\ConfigurationManager.psd1
    

    Conseil

    Vous pouvez également utiliser la variable d’environnement SMS_ADMIN_UI_PATH . Par exemple :

    Set-Location "$env:SMS_ADMIN_UI_PATH\..\"
    

    En outre, vous pouvez utiliser l’alias de cd pour modifier les répertoires au lieu de l’applet de commande Set-Location .

  3. S’il s’agit de la première importation du module Configuration Manager sur cet ordinateur, vous devrez peut-être créer le lecteur de site. Par exemple :

    New-PSDrive -Name "ABC" -PSProvider "CMSite" -Root "siteserver.contoso.com" -Description "Primary site"
    

    Conseil

    Lorsque vous démarrez PowerShell à partir de la console, il crée automatiquement le PSDrive en guise de commodité pour le site actuellement connecté. Si vous êtes dans une hiérarchie, utilisez New-PSDrive pour créer des lecteurs pour chaque site.

  4. Pour exécuter les applets de commande Configuration Manager, vous devez basculer le chemin d’accès vers le site Configuration Manager. Dans l’exemple suivant, le code de site est ABC:

    Set-Location ABC:
    
  5. Vérifiez que PowerShell a correctement chargé le module Configuration Manager à l’aide de l’applet de commande Get-CMSite.

Mettre à jour l’aide

Pour obtenir les informations les plus récentes sur le module PowerShell Configuration Manager, utilisez l’applet de commande Update-Help. Ce contenu est identique à celui publié sur docs.microsoft.com pour le module ConfigurationManager.

Important

En raison d’un changement dans la façon dont le contenu pouvant être mis à jour est structuré et publié avec la version 2103, n’utilisez pas Update-Help sur un site de version 2010. Mettez à jour le site vers la version 2103 ou ultérieure, puis mettez à jour le contenu de l’aide locale.

Pour plus d’informations, consultez les notes de publication de PowerShell version 2103.

L’ordinateur sur lequel vous exécutez cette applet de commande a besoin d’un accès à Internet, en particulier pshelpprod.blob.core.windows.net. Exécutez ensuite la commande suivante à partir d’une session PowerShell avec élévation de privilèges :

Update-Help -Module ConfigurationManager

Après avoir mis à jour l’aide de l’applet de commande Configuration Manager, vous pouvez obtenir de l’aide sur les applets de commande à l’aide de l’applet de commande Get-Help. Par exemple :

Get-Help Get-CMDevice
Get-Help Get-CMDevice -Examples
Get-Help Get-CMDevice -Parameter *

Pour plus d’informations, consultez le billet de blog PowerShell suivant : You’ve got Help!.

Paramètres communs

Toutes les applets de commande Configuration Manager prennent en charge les paramètres PowerShell courants :

  • Débogage
  • ErrorAction
  • ErrorVariable
  • InformationAction
  • InformationVariable
  • OutVariable
  • OutBuffer
  • PipelineVariable
  • Détaillé
  • WarningAction
  • WarningVariable

Pour plus d’informations, consultez about_CommonParameters.

Prise en charge de PowerShell version 7

La bibliothèque d’applets de commande PowerShell Configuration Manager prend en charge PowerShell version 7. Pour plus d’informations sur PowerShell 7, y compris des instructions sur la façon de le télécharger et de l’installer, consultez Installer PowerShell sur Windows.

Conseil

PowerShell 7 s’exécute en tant que pwsh.exe. Les versions antérieures de PowerShell s’exécutent en tant que powershell.exe.

Applets de commande qui ne prennent pas en charge PowerShell version 7

Les applets de commande suivantes ne prennent pas en charge PowerShell 7 :

  • Import-CMPackage
  • Import-CMDriverPackage
  • Import-CMTaskSequence
  • Export-CMPackage
  • Export-CMDriverPackage
  • Export-CMTaskSequence
  • Add-CMReportingServicePoint
  • Get-CMReportingServicePoint
  • Remove-CMReportingServicePoint
  • Set-CMReportingServicePoint

Ils nécessitent le .NET Framework au lieu de .NET Core utilisé avec PowerShell version 7.

À compter de la version 2103, si vous essayez d’utiliser ces applets de commande dans une session PowerShell version 7, elles échouent avec l’erreur suivante : This cmdlet only supports the ".NET Framework" runtime.

Problèmes connus avec PowerShell version 7

  • Vous ne pouvez pas lancer PowerShell 7 directement à partir de la console Configuration Manager. Démarrez manuellement PowerShell 7, puis importez le module Configuration Manager.

  • La prise en charge actuelle concerne uniquement les applets de commande Configuration Manager. D’autres fonctionnalités de Configuration Manager qui reposent sur PowerShell peuvent ne pas prises en charge de la version 7. Par exemple, exécutez des scripts, CMPivot ou l’étape de séquence de tâches Exécuter le script PowerShell .

Commentaires pour PowerShell

Si vous avez des commentaires sur les applets de commande PowerShell Configuration Manager, utilisez les mêmes options dans la console Configuration Manager pour envoyer des commentaires. Pour plus d’informations, consultez les commentaires sur le produit.

Lorsque vous envoyez un froncement de sourcils, incluez les informations supplémentaires suivantes spécifiques à PowerShell :

  • Syntaxe de script ou de commande exacte que vous avez utilisée pour que Microsoft puisse essayer de reproduire le problème.

  • Comportement attendu par rapport au comportement réel.

  • Sortie complète lorsque vous l’exécutez avec le paramètre commun détaillé .

  • Version et chemin d’accès du module ConfigurationManager . Par exemple, incluez la sortie des commandes suivantes :

    (Get-Module -Name ConfigurationManager).Version
    (Get-Module -Name ConfigurationManager).Path
    
  • Si une applet de commande retourne une erreur, utilisez la commande suivante pour obtenir les détails de l’exception :

    $Error[0].Exception | Format-List * -Force
    

Notes de publication en préversion

L’article des fonctionnalités de la préversion technique de la bibliothèque de documentation principale inclut des notes de publication pour PowerShell. Par exemple, consultez technical preview version 2202.

Prochaines étapes

Pour plus d’informations sur ce qui a changé dans la version la plus récente de Configuration Manager, sélectionnez les dernières notes de publication dans la table des matières.

Pour plus d’informations sur les applets de commande individuelles, consultez la référence de l’applet de commande Configuration Manager.

Pour plus d’informations sur l’apprentissage et la prise en main de Windows PowerShell, consultez PowerShell 101.