Pack d'intégration HP Service Manager pour System Center 2012 - Orchestrator

Mis à jour: janvier 2013

S'applique à: System Center 2012 - Orchestrator, System Center 2012 SP1 - Orchestrator

Le pack d'intégration pour HP Service Manager est un module complémentaire pour System Center 2012 - Orchestrator qui permet de récupérer, de créer, de mettre à jour et de surveiller des tickets dans HP Service Manager. Microsoft s'engage à protéger la confidentialité de vos données, tout en proposant des logiciels qui vous apportent les performances, la puissance et l'efficacité que vous recherchez. Pour plus d'informations, voir System Center Orchestrator 2012 Privacy Statement (Déclaration de confidentialité pour System Center Orchestrator 2012) (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=216995).

Configuration système requise

Le pack d'intégration pour HP Service Manager requiert l'installation et la configuration des logiciels suivants avant la mise en œuvre de l'intégration. Pour plus d'informations sur l'installation et la configuration d'Orchestrator et du service Web HP Service Manager, reportez-vous à la documentation des produits.

  • System Center 2012 - Orchestrator

  • HP Service Manager 7.11 ou 9

Les logiciels suivants doivent être installés sur chaque serveur Runbook et Runbook Designer :

  • Microsoft .NET Framework 3.5 Service Pack 1

  • Pilote ODBC Microsoft SQL Server Native Client (installé avec les outils de gestion SQL Server)

  • Pour accéder à la base de données HP Service Manager sur SQL Server :

  • Pour accéder à la base de données Oracle HP Service Manager :

    • Client Oracle (Net Configuration Assistant)

    • Pilote ODBC pour Oracle

Téléchargement du pack d'intégration

Pour télécharger ce pack d'intégration, voir HP Service Manager Integration Pack for System Center 2012 - Orchestrator (Pack d'intégration HP Service Manager pour System Center 2012 - Orchestrator).

Inscription et déploiement du pack d'intégration

Après avoir téléchargé le fichier du pack d'intégration, vous devez l'inscrire auprès du serveur d'administration Orchestrator, puis le déployer sur les serveurs Runbook et sur Runbook Designer. Pour les procédures d'installation des packs d'intégration, voir How To Install an Integration Pack.

Préparation de la connexion à HP Service Manager Server

  • Générer un enregistrement au nom du serveur et du numéro de port HP Service Manager utilisés pour la connexion au client HP Service Manager.

  • Pour tous les serveurs HP Service Manager auxquels vous prévoyez de vous connecter, vous devez créer un nom de source de données ODBC sur chaque serveur Client et Runbook. Les connexions SQL Server natives et Oracle ODBC sont prises en charge. Voir Configuration des connexions HP Service Manager.

  • Le modèle de licence pour les composants de HP Service Manager varie en fonction de la version installée. Consultez la documentation du produit HP pour déterminer quels composants sont concédés sous licence distincte. Ce pack d'intégration nécessite un accès fonctionnel au service Web SOAP HP Service Manager. Assurez-vous que ce composant est installé et sous licence, si nécessaire.

  • Assurez-vous que le TERME DE CAPACITÉ SOAP API a bien été attribué dans HP Service Manager à l'utilisateur configuré pour accéder au serveur HP Service Manager. Selon la version de HP Service Manager, il peut être nécessaire d'acheter des licences supplémentaires pour activer le TERME DE CAPACITÉ SOAP API. Pour plus d'informations sur les licences, consultez votre représentant commercial HP.

Configuration des connexions HP Service Manager

Une connexion établit un lien réutilisable entre Orchestrator et un serveur HP Service Manager. Vous pouvez créer autant de connexions que nécessaire pour spécifier des liens vers plusieurs serveurs exécutant HP Service Manager. Vous pouvez également créer plusieurs connexions au même serveur pour tenir compte des différences d'autorisation de sécurité entre comptes d'utilisateurs.

Le pack d'intégration HP Service Manager nécessite une connexion à la base de données HP Service Manager SQL Server lors de la conception de runbooks dans Runbook Designer. Une connexion ODBC valide doit être configurée avant de configurer la connexion HP Service Manager dans Runbook Designer.

Pour configurer une connexion ODBC SQL Server

  1. Ouvrez l'utilitaire Administrateur de sources de données ODBC (32 bits). Pour y accéder, cliquez sur Démarrer, Exécuter, puis tapez \Windows\SysWOW64\odbcad32.exe dans la zone Ouvrir. Cliquez sur OK.

  2. Dans Administrateur de sources de données ODBC, cliquez sur l'onglet Nom DSN système.

  3. Cliquez sur Ajouter.

  4. Sélectionnez le pilote nommé SQL Server Native Client 10.0 dans la liste des pilotes disponibles.

  5. Cliquez sur Terminer.

  6. Entrez un nouveau nom et une description pour la source de données.

  7. Entrez le nom du serveur de base de données HP Service Manager ou l'adresse IP dans la zone Serveur.

  8. Cliquez sur Suivant.

  9. Sélectionnez la méthode d'authentification appropriée pour le serveur de base de données et entrez les informations d'identification valides.

  10. Cliquez sur Suivant.

  11. Assurez-vous que la case à cocher Changer la base de données par défaut par : est activée.

  12. Dans la liste déroulante située en dessous de la case à cocher, sélectionnez la base de données HP Service Manager.

  13. Cliquez sur Suivant.

  14. Cliquez sur Terminer.

  15. Cliquez sur Tester la source de données pour vérifier la connectivité à la base de données.

  16. Lorsque le test est terminé, cliquez sur OK.

  17. Cliquez sur OK.

Configuration d'une connexion ODBC Oracle

  1. Configurez un nom de service Oracle Net en utilisant l'Assistant de configuration Oracle Net. Pour plus d'informations sur cette étape, reportez-vous à la documentation Oracle pertinente.

  2. Ouvrez l'utilitaire Administrateur de sources de données ODBC (32 bits). Pour y accéder, cliquez sur Démarrer, Exécuter, puis tapez \Windows\SysWOW64\odbcad32.exe dans la zone Ouvrir. Cliquez sur OK.

  3. Dans Administrateur de sources de données ODBC, cliquez sur l'onglet Nom DSN système.

  4. Cliquez sur Ajouter.

  5. Sélectionnez le pilote ODBC Oracle installé avec le client Oracle à partir de la liste des pilotes disponibles.

  6. Cliquez sur Terminer.

  7. Entrez un nouveau nom et une description pour la source de données.

  8. Entrez le nom du Service TNS pour la base de données HP Service Manager tel que configuré dans l'Assistant de configuration Net.

  9. Testez la connexion et, au besoin, fournissez les informations d'identification.

  10. Sélectionnez la méthode d'authentification appropriée pour le serveur de base de données et entrez les informations d'identification valides.

  11. Cliquez sur OK.

  12. Cliquez sur OK pour fermer l'Administrateur de sources de données ODBC.

Pour configurer une connexion HP Service Manager

  1. Dans Runbook Designer, cliquez sur le menu Options et sélectionnez HP Service Manager. La boîte de dialogue HP Service Manager s'affiche.

  2. Sous l'onglet Connexions, cliquez sur Ajouter pour commencer la configuration de la connexion. La boîte de dialogue Entrée de connexion s'affiche.

  3. Dans le champ Nom, entrez un nom pour cette connexion. Il peut s'agir du nom du serveur HP Service Manager ou d'un nom descriptif permettant de distinguer le type de connexion.

  4. Dans la zone Serveur , tapez le nom ou l'adresse IP de l'ordinateur HP Service Manager. Si vous utilisez le nom d'ordinateur, vous pouvez taper le nom NetBIOS ou le nom de domaine complet (FQDN).

  5. Dans la zone Nom de source de données ODBC, tapez le nom de la source de données ODBC tel qu'indiqué dans l'une des procédures précédentes.

  6. Entrez le nom d'utilisateur de base de données dans la zone Nom d'utilisateur de la base de données.

  7. Entrez le mot de passe de base de données dans la zone Mot de passe de la base de données.

  8. Dans les champs Nom d'utilisateur et Mot de passe, tapez les informations d'identification nécessaires à Orchestrator pour se connecter au serveur HP Service Manager.

  9. Cliquez sur Tester la connexion. Lorsque le message « Connexion établie » s'affiche, cliquez sur OK.

  10. Dans la boîte de dialogue de la liste des connexions, sélectionnez la nouvelle connexion en cliquant sur l'élément approprié.

  11. Cliquez sur le bouton Actualiser le cache du champ pour récupérer et stocker la configuration personnalisée à partir du serveur HP Service Manager. Cette opération peut prendre quelques minutes et est essentielle pour permettre au pack d'intégration de se connecter correctement à un nouveau serveur HP Service Manager.

  12. Ajoutez des connexions supplémentaires à d'autres serveurs HP Service Manager, le cas échéant.

  13. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue de configuration, puis cliquez sur Terminer.

Affichage des champs obligatoires

Si une activité signale une erreur et indique qu'un champ obligatoire doit être spécifié, mais que l'IP ne fournit pas ce champ dans l'interface utilisateur, le champ doit être affiché par le biais de l'API de service Web HP Service Manager. Pour afficher le champ, effectuez la procédure suivante :

Pour afficher un champ obligatoire

  1. Ouvrez le client HP Service Manager.

  2. Connectez-vous au serveur HP Service Manager approprié.

  3. Dans le navigateur système, accédez à Outils de personnalisation, Services Web, Configuration WSDL, puis double-cliquez sur l'option Configuration WSDL.

  4. Dans la boîte de dialogue Définition de l'accès externe, cliquez sur le bouton Rechercher pour répertorier tous les objets disponibles.

  5. Sélectionnez l'objet requis dans la liste.

  6. Cliquez sur l'onglet Champs.

  7. Faites défiler jusqu'en bas de Liste de champs.

  8. Entrez le nom de la base de données du champ à afficher dans la colonne Champ.

  9. Entrez le nom du champ auquel le service Web fera référence dans la colonne Légende.

  10. Assurez-vous que le type de données est correct dans la colonne Type.

  11. Cliquez sur Enregistrer en haut de la page pour enregistrer le message.

Problèmes connus

  • Certaines autorisations sont requises lorsque vous utilisez des tickets de changement. Ces autorisations sont spécifiées en affectant à l'utilisateur un profil de gestion des changements. Un utilisateur peut avoir plusieurs profils, mais ne peut appartenir qu'à un seul profil par session. Si plusieurs profils de gestion des changements sont affectés à l'utilisateur, le premier profil dans l'ordre alphabétique sera automatiquement utilisé. Pour éviter toute confusion, il est recommandé que l'utilisateur configuré pour le pack d'intégration dispose d'un seul profil de gestion des changements.

  • Les préférences de fuseau horaire de l'utilisateur configuré pour le pack d'intégration doivent être définies sur Greenwich/Universel avec le format de date jj/mm/aa.

  • Dans certaines versions de HP Service Manager, la liste des catégories disponibles lors de la création d'un incident affiche l'option Modifier, mais son utilisation risque de provoquer l'échec de l'objet avec le message d'erreur suivant. Veuillez fournir une catégorie valide. Il s'agit d'un problème connu avec le serveur HP Service Manager. Assurez-vous que les champs sont visibles pour le service Web (voir la rubrique Dépannage) et que le serveur HP Service Manager exécute le correctif de la version la plus récente.

  • Le bouton Définir par défaut disponible dans les activités Créer une entrée, Mettre à jour une entrée et Fermer une entrée peut signaler une erreur lorsque vous cliquez dessus. Pour contourner ce problème, utilisez la procédure suivante.

    1. Notez le chemin d'accès de fichier indiqué dans le message d'erreur. Par exemple, C:\Users\[UtilisateurEnCours]\AppData\Local\Microsoft\System Center 2012\Orchestrator\IntegrationPacks\HPServiceManager\[GUID]\defaultFields.xml

    2. Assurez-vous que chaque dossier indiqué dans le chemin d'accès se présente exactement comme indiqué dans le message d'erreur.

    3. Créez les dossiers manquants, le cas échéant.

    Si Runbook Designer est lancé par un utilisateur sans privilèges administratifs sur l'ordinateur. Dans la version en cours du pack d'intégration, assurez-vous que l'utilisateur dispose des autorisations suffisantes pour écrire dans le répertoire %COMMONPROGRAMFILES(x86)%\Microsoft System Center 2012\Orchestrator\Extensions\Support\HPServiceManager\.