Procédure : Créer un type de contenu externe basé sur une table SQL Server

Dernière modification : mardi 10 août 2010

S’applique à : SharePoint Server 2010

La création de types de contenu externe qui se connectent à Microsoft SQL Server est très simple avec Microsoft Business Connectivity Services (BCS). Le Concepteur de type de contenu externe dans Microsoft SharePoint Designer 2010 prend en charge les bases de données Microsoft SQL Server. Il vous suffit de découvrir votre base de données, de pointer sur la table, l’affichage ou la procédure stockée qui effectuera les opérations souhaitées, puis de renvoyer les données requises et de les utiliser pour créer votre type de contenu externe sans écrire aucun code ou XML.

Dans cette rubrique, vous allez découvrir comment créer un type de contenu externe nommé Client basé sur la table Clients de l’exemple de base de données Northwind SQL Server 2000.

Conditions préalables requises

  • Pour simplifier cette procédure, Microsoft SQL Server 2005 ou version ultérieure installé sur l’ordinateur SharePoint Server. Si Microsoft SQL Server est installé sur un autre ordinateur, vous devrez configurer le Service Banque d’informations sécurisé. Pour plus d’informations, voir Procédure : Utiliser le Service Banque d’informations sécurisé pour se connecter à un système externe.

  • La base de données Northwind SQL Server 2000 installée sur l’ordinateur Microsoft SQL Server.

  • Microsoft SharePoint Designer 2010 installé sur l’ordinateur client.

Création d’un type de contenu externe basé sur une table SQL Server

SharePoint Designer 2010 nécessite un site SharePoint pour stocker les fichiers et artefacts (tels que les listes externes) qu’il génère lorsque vous utilisez le Concepteur de type de contenu externe pour créer des types de contenu externe. Par conséquent, en guise de première étape, vous devez créer un site SharePoint sur le serveur qui exécute SharePoint Server afin de stocker les artefacts du type de contenu externe et de l’ouvrir dans SharePoint Designer sur le client.

Pour créer et ouvrir un site SharePoint dans SharePoint Designer

  1. Naviguez jusqu’à l’ordinateur SharePoint Server et créez un site Web.

  2. Tapez l’URL du nouveau site Web comme suit : http:// nom_votre_serveur/sdksamples.

  3. Sélectionnez un modèle de site quelconque, par exemple Site vide.

  4. Cliquez sur OK pour créer le site.

  5. Sur l’ordinateur client, démarrez SharePoint Designer et ouvrez le site que vous avez créé. Le site doit s’ouvrir dans la fenêtre principale de SharePoint Designer.

Notez la présence du nouveau volet de navigation dans SharePoint Designer. Ce volet est destiné à accueillir tous les objets SharePoint (tels que les listes et bibliothèques, types de contenu externe, pages maîtres et flux de travail) que vous pouvez créer et modifier dans SharePoint Designer.

Pour définir les paramètres de type de contenu externe généraux

  1. Pour créer un type de contenu externe, commencez par cliquer sur Types de contenu externe.

  2. Dans le Ruban, cliquez sur le bouton Type de contenu externe, comme illustré sur la figure suivante. Cela permet d’afficher le Concepteur de type de contenu externe pour créer un type de contenu externe.

    Créer un type de contenu externe

  3. Dans la page Nouveau type de contenu externe, spécifiez le Nom, le Nom complet, l’Espace de noms et le Type d’élément Office, comme illustré sur la figure suivante. Le Type d’élément Office que vous sélectionnez ici détermine le comportement Outlook que vous souhaitez attacher au type de contenu externe. Dans cet exemple, le type de contenu externe Client se comportera comme un élément Contact natif en cas de mise hors connexion dans Outlook. Le champ Synchronisation hors connexion pour la liste externe détermine s’il faut autoriser les utilisateurs à placer des listes externes basées sur ce type de contenu externe hors connexion dans Microsoft Outlook ou SharePoint Workspace. Dans cet exemple, acceptez le paramètre Activé par défaut.

    Informations sur le type de contenu externe client

Pour ajouter une connexion au système externe

  1. Pour spécifier la source de données pour le type de contenu externe, cliquez sur Cliquez ici pour découvrir les sources de données externes et définir les opérations.

  2. Cliquez sur le bouton Ajouter une connexion, sélectionnez SQL Server dans la boîte de dialogue Sélection du type de source de données externe, puis cliquez sur OK.

  3. Dans la boîte de dialogue Connexion SQL Server, spécifiez le nom du serveur SQL et tapez Northwind comme nom de base de données, comme illustré sur la figure ci-dessous, puis cliquez sur OK.

    Propriétés de connexion SQL Server

  4. Après avoir validé la connexion au serveur SQL Server que vous avez spécifiée à l’étape précédente, l’Explorateur de source de données affiche les objets de base de données dans la base de données Northwind. Développez la base de données pour afficher les tables, affichages et procédures stockées qu’elle contient. Pour cet exemple, sélectionnez la table Clients.

Vous pouvez maintenant définir les opérations qui peuvent être effectuées sur le type de contenu externe Client.

Pour définir les opérations prises en charge et leurs paramètres et filtres

  1. Vous devez définir les méthodes sur le système externe qui effectuera l’opération souhaité, ainsi que leurs paramètres. Pour une table de base de données SQL Server, ceci est très simple car SharePoint Designer peut générer automatiquement les méthodes de base à votre intention. Dans cet exemple, vous allez créer toutes les opérations de base pour le type de contenu externe Client : Création, Élément en lecture, Mise à jour, Suppresion et Liste en lecture.

    Dans l’Explorateur de source de données, cliquez avec le bouton droit sur la table Clients, puis cliquez sur Créer toutes les opérations, comme illustré sur la figure suivante. Ceci génère automatiquement les méthodes de création, de suppression, de lecture et de mise à jour d’enregistrements dans la table Clients de la base de données Northwind. Vous serez maintenant en mesure de sélectionner les colonnes que vous souhaitez exposer à partir de la table Clients et de définir des paramètres.

    Créer toutes les opérations pour les clients

    Note

    Au lieu de générer automatiquement toutes les opérations de base, vous pouvez également créer les opérations individuellement au moyen de diverses options dans le menu contextuel. Vous souhaiterez peut-être procéder ainsi pour une table de base de données si vous ne souhaitez pas autoriser les utilisateurs à effectuer toutes les opérations de base ou si la base de données ne prend pas en charge certaines opérations. Par ailleurs, la commande Créer toutes les opérations est disponible uniquement pour les tables et les affichages SQL Server. Sur les affichages qui chevauchent plusieurs tables, assurez-vous que les opérations d’écriture sont prises en charge, sinon la commande Créer toutes les opérations échouera. Pour les sources de données autres que les tables (et affichages) SQL Server (telles que les services Web ou les procédures stockées SQL Server), vous devez créer chaque opération séparément dans SharePoint Designer.

  2. Ensuite, sélectionnez les colonnes que vous souhaitez exposer et les paramètres d’entrée et de sortie pour les opérations, ainsi que les paramètres de filtres.

    Pour configurer les paramètres, cliquez sur Suivant. La boîte de dialogue Configuration des paramètres affiche toutes les colonnes de la table Clients. Notez que par défaut toutes les colonnes sont sélectionnées. Si vous n’avez pas besoin de toutes les colonnes, désélectionnez les colonnes inutiles. Dans cet exemple, nous allons accepter les paramètres par défaut.

    1. Notez qu’IDClient est le champ actif. Désactivez la case à cocher Obligatoire, car nous ne souhaitons pas que les utilisateurs entrent IDClient dans le formulaire de mise à jour. En revanche, laissez la case à cocher LectureSeule activée, afin d’activer la fonctionnalité de mise à jour sur le type de contenu externe. Si le champ ID n’est pas configuré en LectureSeule, vous ne pouvez pas mettre à jour les éléments dans le système externe.

    2. Ensuite, effectuez les deux configurations importantes suivantes. Si votre type de contenu externe mappe à un type d’élément Outlook, mappez les champs de votre type de contenu externe à des champs d’éléments Outlook. Par exemple, pour un élément Contact Outlook, mappez le Prénom de la base de données à la colonne Prénom dans un contact Outlook en le mappant à Prénom dans le champ Propriété Office. Cela permet de mapper le champ Prénom de la base de données au Prénom dans l’élément Contact Outlook et permet au champ Prénom d’apparaître dans le champ Prénom du formulaire d’élément Contact Outlook. Dans cet exemple, mappez tout d’abord le NomContact au champ NomComplet, comme illustré sur la figure. Répétez ensuite cette étape pour les champs Adresse, Téléphone et Télécopie.

      Mapper les propriétés sur les champs de contact Outlook

    3. Pour chaque champ, décidez s’il doit être disponible dans le Sélecteur de types de contenu externe. Si un champ doit être disponible dans le sélecteur, sélectionnez le champ et activez la case à cocher Afficher dans le sélecteur. Pour cet exemple, activez la case à cocher Afficher dans le sélecteur pour les champs NomContact et Nom société.

    Une fois terminé, cliquez sur Suivant.

  3. Dans la boîte de dialogue Configuration des paramètres de filtre, vous définissez les filtres pour vos données. Les filtres aident à limiter le nombre d’éléments externes (lignes) renvoyés par l’opération à partir de la source de données externe. Il est toujours vivement recommandé d’ajouter un filtre de limite afin de limiter le nombre de lignes renvoyées par le système externe durant une opération Read. Pour cela, cliquez sur Paramètre du filtre Ajouter. Dans le volet Propriétés, cliquez sur (Cliquer pour ajouter). Dans la boîte de dialogue Configuration du filtre, nommez le nouveau filtre FiltreLimite. Dans le champ Type de filtre, sélectionnez Limite. Ensuite, cliquez sur OK.

    Configurer le filtre de limite

    Dans le champ Valeur par défaut, entrez 1000 comme nombre de lignes à renvoyer à partir de la base de donnée. Notez que le nombre de lignes renvoyées par une opération sera alors limité à 1000. Cliquez sur Suivant.

    Note

    Assurez-vous que la valeur par défaut entrée pour le filtre de limite est inférieure à 2000. Pour les connexions de base de données ayant plus de 2000 lignes, le Service BDC (Business Data Connectivity) limite les résultats et ne renvoie par conséquent aucune donnée à partir du système externe. Si vous devez renvoyer plus de 2000 lignes, un administrateur doit augmenter les valeurs de seuils par défaut sur le serveur. Pour plus d’informations sur les valeurs de limitations et sur la façon de les augmenter, voir le Guide de l’administrateur sur TechNet.

  4. Cliquez sur Terminer afin de générer toutes les opérations de base, comme illustré sur la figure suivante.

    Opérations générées de type de contenu externe

  5. Cliquez sur le bouton Enregistrer dans le Ruban pour stocker la définition de type de contenu externe dans le magasin de métadonnées BDC sur l’ordinateur SharePoint Server. Ceci achève la création d’un type de contenu externe.

Le type de contenu externe doit être accessible immédiatement à tous les produits serveurs et clients Office en vue de son utilisation par les fonctionnalités de présentation de Business Connectivity Services et par des solutions personnalisées par le biais du modèle objet Business Connectivity Services. Pour plus d’informations, voir Procédure : créer des listes externes dans SharePoint pour créer une liste externe pour le type de contenu externe Client que vous venez de créer.