Procédure : installer PowerPivot pour SharePoint à partir de l'invite de commandes

Vous pouvez exécuter le programme d'installation depuis la ligne de commande pour installer SQL Server PowerPivot pour SharePoint. Vous devez inclure le paramètre de /ROLE dans votre commande et exclure le paramètre /FEATURES. Selon la manière dont vous spécifiez le paramètre de /ROLE, le programme d'installation de SQL Server installera PowerPivot pour SharePoint soit dans une batterie de serveurs SharePoint 2010 existante, soit comme un nouveau serveur qui sera optimisé pour le déploiement PowerPivot. Vous devez disposer du support d'installation de Microsoft SharePoint 2010 pour créer un serveur.

Cette rubrique contient les sections suivantes :

Configuration requise

Options d'installation basées sur /ROLE

Installation d'une batterie de serveurs SharePoint existante

Installation d'un nouveau serveur SharePoint et d'Analysis Services

Vérifier l'installation

Étapes suivantes : installer SQL Server PowerPivot pour Excel et générer une source de données PowerPivot

Configuration préalable requise

La configuration requise pour l'installation varie selon que vous installez PowerPivot pour SharePoint sur une batterie de serveurs nouvelle ou existante.

Spécifications générales

Vous devez disposer de Windows Server 2008 (64 bits).

Vous devez avoir .NET Framework 3.5 SP1. Cette version du .NET Framework est disponible via Windows Update.

Vous devez disposer de SQL Server 2008 R2 Enterprise Edition, Developer Edition, Evaluation Edition ou Data Center Edition.

Vous devez être administrateur local pour installer SQL Server.

Vous devez savoir à l'avance comment vous souhaitez spécifier les comptes de service. Pour plus d'informations sur les conditions applicables aux comptes, consultez Planifier un déploiement PowerPivot dans une batterie de serveurs SharePoint.

Configuration requise pour SPI_AS_NewFarm

Vous devez posséder un déploiement installé mais non encore configuré de Microsoft SharePoint 2010 qui inclut Excel Services.

Configuration requise pour SPI_AS_ExistingFarm

Vous devez posséder une batterie de serveurs opérationnelle ou un serveur autonome de Microsoft SharePoint 2010. L'édition doit inclure Excel Services.

Vous devez être administrateur de batterie de serveurs pour ajouter PowerPivot pour SharePoint à la batterie. Si le compte administrateur de la batterie de serveurs n'est pas membre du groupe de sécurité Administrateur local, ajoutez-le à Administrateur afin de pouvoir installer PowerPivot pour SharePoint. Vous pouvez supprimer le compte du groupe Administrateur une fois l'installation terminée.

Si la batterie est composée de plusieurs serveurs, vous devez exécuter le programme d'installation de SQL Server 2008 R2 sur un serveur d'applications déjà joint à la batterie.

Options d'installation basées sur /ROLE

Pour les déploiements PowerPivot pour SharePoint, le paramètre de /ROLE détermine la manière dont le programme d'installation vérifie les conditions préalables et ce qu'il doit inclure dans l'installation actuelle. Les valeurs valides pour l'intégration SharePoint sont les suivantes :

  • SPI_AS_ExistingFarm

  • SPI_AS_NewFarm

Ces deux rôles installent les fichiers d'application, de configuration et de déploiement qui permettent à un PowerPivot pour SharePoint de s'exécuter dans une batterie de serveurs SharePoint. La spécification de l'un ou l'autre rôle forcera le programme d'installation à vérifier les configurations matérielle et logicielle requises pour l'intégration SharePoint.

SPI_AS_ExistingFarm recherche une installation locale de SharePoint 2010. Il utilise la connectivité de la batterie existante sur le serveur local pour joindre PowerPivot pour SharePoint à la batterie. Il déploie également deux packages de solution et active la fonctionnalité pour la batterie.

SPI_AS_NewFarm recherche un serveur SharePoint non encore configuré, installe une instance du moteur de base de données, installe PowerPivot pour SharePoint, configure les composants SQL Server, configure la batterie en créant une base de données de configuration et application Web d'Administration centrale, crée une application Web et une collection de sites par défaut, puis déploie les packages de solution PowerPivot dans la batterie et active PowerPivot pour l'application Web. Comme il s'agit d'une nouvelle batterie, la configuration est optimisée pour les scénarios de décisionnel libre-service. En particulier, les services qui ne sont pas utilisés pour l'analyse de données à grande échelle sont désactivés.

Si vous spécifiez SPI_AS_NewFarm, vous devez entrer des valeurs de paramètre utilisées pour configurer la batterie de serveurs. Celles-ci comprennent notamment /farmaccount, /farmaccountpassword, /passphrase et /farmadminport. Pour plus d'informations sur ces commandes, consultez Référence des commandes d'installation (PowerPivot pour SharePoint).

Installation d'une batterie de serveurs SharePoint existante

Si vous souhaitez installer PowerPivot pour SharePoint sur un ordinateur où SharePoint est déjà installé et configuré, vous pouvez effectuer l'installation sous forme d'opération de ligne de commande.

  1. Copiez la commande suivante dans un éditeur de texte :

    Setup.exe /q /IAcceptSQLServerLicenseTerms /ACTION=install /ROLE=SPI_AS_ExistingFarm /INSTANCENAME=PowerPivot /INDICATEPROGRESS/ASSVCACCOUNT=<DomainName\UserName> /ASSVCPASSWORD=<StrongPassword> /ASSYSADMINACCOUNTS=<DomainName\UserName> 
    

    Le paramètre /q exécute le programme d'installation en mode silencieux, ce qui supprime l'interface utilisateur.

    Le paramètre /IAcceptSQLServerLicenseTerms est indispensable lorsque le paramètre /q ou /qs est spécifié pour les installations sans assistance.

    Le paramètre /action indique au programme d'installation d'effectuer une installation.

    Le paramètre /role indique au programme d'installation d'installer le programme et les fichiers de configuration Analysis Services nécessaires pour l'intégration SharePoint. Ce rôle détecte et utilise également les informations de connectivité de la batterie existante pour accéder à la base de données de configuration SharePoint. Ce paramètre est obligatoire. Utilisez-le à la place du paramètre /features pour spécifier les composants à installer.

    Le paramètre /instancename spécifie 'PowerPivot' comme une instance nommée. Cette valeur est codée en dur et ne peut pas être modifiée. Elle est spécifiée dans la commande à titre éducatif, pour que vous sachiez comment le service est installé.

    Le paramètre /indicateprogress vous permet de surveiller la progression dans la fenêtre d'invite de commandes.

  2. Le paramètre PID est omis de la commande, ce qui entraîne l'installation d'Evaluation edition. Si vous souhaitez installer Enterprise Edition, ajoutez le paramètre PID à votre commande d'installation et fournissez une clé de produit valide.

                  /PID=<product key for an Enterprise installation>
    
    
  3. Remplacez les espaces réservés pour <domain\username> et <StrongPassword>par des comptes d'utilisateurs et des mots de passe valides.

    Les paramètres /assvaccount et /assvcpassword sont utilisés pour configurer l'instance du service Analysis Services sur le serveur d'applications. Remplacez ces espaces réservés par des informations de compte valides.

    Le paramètre /assysadminaccounts doit être défini sur l'identité de l'utilisateur qui exécute le programme d'installation de SQL Server. Vous devez spécifier au moins un administrateur système. Notez que le programme d'installation de SQL Server n'accorde plus d'autorisations sysadmin automatiques aux membres du groupe intégré Administrateurs.

  4. Supprimez les sauts de ligne.

  5. Sélectionnez la commande entière puis cliquez sur Copie dans le menu Edition.

  6. Ouvrez une invite de commandes d'administrateur. Pour cela, cliquez sur Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur l'invite de commandes et sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur.

  7. Accédez au lecteur ou au dossier partagé qui contient le support d'installation de SQL Server 2008 R2.

  8. Collez la commande modifiée dans la ligne de commande. Pour cela, cliquez sur l'icône dans le coin supérieur gauche de la fenêtre d'invite de commandes, pointez sur Modifier, puis cliquez sur Coller.

  9. Appuyez sur ENTRÉE pour exécuter la commande. Attendez que l'installation soit terminée. Vous pouvez surveiller la progression de l'installation dans la fenêtre d'invite de commandes.

  10. Pour vérifier l'installation, vérifiez le fichier summary.txt dans \Program Files\SQL Server\100\Setup Bootstrap\Log. Le résultat final doit indiquer « Réussite » si le serveur a été installé sans erreurs.

  11. Configurez le serveur. Vous devez au minimum créer une application de service et activer la fonctionnalité pour chaque collection de sites. Pour plus d'informations, consultez Configuration (PowerPivot pour SharePoint).

Installation d'un nouveau serveur SharePoint et d'Analysis Services

Si vous disposez du support d'installation pour à la fois SharePoint 2010 et SQL Server 2008 R2, vous pouvez exécuter dans l'ordre les programmes d'installation pour créer soit un serveur SharePoint, soit le premier serveur d'une batterie de plusieurs serveurs incluant PowerPivot. Lorsque l'installation du serveur est terminée, vous disposez d'un serveur SharePoint opérationnel qui peut héberger des données PowerPivot à grande échelle dans des classeurs Excel.

Installer SharePoint 2010

  • Commencez par une installation nouvelle, non encore configurée de SharePoint 2010. C'est une nouvelle installation pour laquelle vous n'avez pas encore exécuté le programme psconfig.exe. Si vous avez déjà configuré la batterie de serveurs, ignorez cette section et allez à Installation d'une batterie de serveurs SharePoint existante.

    Vous pouvez exécuter l'installation de serveur SharePoint à partir de la ligne de commande. Vous pouvez également configurer des fonctionnalités de système d'exploitation et des rôles via la ligne de commande. Pour obtenir une référence complète de la configuration de ligne de commande Windows Server 2008, consultez http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=140990Annexe de présentation technique du Gestionnaire de serveur.

Installer le moteur de base de données SQL Server et PowerPivot pour SharePoint

  1. Copiez la commande suivante dans un éditeur de texte :

    Setup.exe /q /IAcceptSQLServerLicenseTerms /ACTION=install /ROLE=SPI_AS_NewFarm /INSTANCENAME=PowerPivot /INDICATEPROGRESS/SQLSVCACCOUNT=<DomainName\UserName> /SQLSVCPASSWORD=<StrongPassword> /SQLSYSADMINACCOUNTS=<DomainName\UserName> /AGTSVCACCOUNT=<DomainName\UserName> /AGTSVCPASSWORD=<StrongPassword> /ASSVCACCOUNT=<DomainName\UserName> /ASSVCPASSWORD=<StrongPassword> /ASSYSADMINACCOUNTS=<DomainName\UserName> /FARMACCOUNT=<DomainName\UserName> /FARMPASSWORD=<StrongPassword> /PASSPHRASE=<StrongPassword> /FARMADMINPORT=<availablePort> 
    

    Le paramètre /q exécute le programme d'installation en mode silencieux, ce qui supprime l'interface utilisateur.

    Le paramètre /IAcceptSQLServerLicenseTerms est indispensable lorsque le paramètre /q ou /qs est spécifié pour les installations sans assistance.

    Le paramètre /action indique au programme d'installation d'effectuer une installation.

    Le paramètre /role indique au programme d'installation d'installer le programme et les fichiers de configuration Analysis Services nécessaires pour l'intégration SharePoint. Ce rôle détecte et utilise également les informations de connectivité de la batterie existante pour accéder à la base de données de configuration SharePoint. Ce paramètre est obligatoire. Utilisez-le à la place du paramètre /features pour spécifier les composants à installer.

    Le paramètre /instancename spécifie 'PowerPivot' comme une instance nommée. Cette valeur est codée en dur et ne peut pas être modifiée. Elle est spécifiée dans la commande à titre éducatif, pour que vous sachiez comment le service est installé.

    Le paramètre /indicateprogress vous permet de surveiller la progression dans la fenêtre d'invite de commandes.

  2. Le paramètre PID est omis de la commande, ce qui entraîne l'installation d'Evaluation edition. Si vous souhaitez installer Enterprise Edition, ajoutez le paramètre PID à votre commande d'installation et fournissez une clé de produit valide.

                  /PID=<product key for an Enterprise installation>
    
    
  3. Remplacez les espaces réservés pour <domain\username> et <StrongPassword> par des comptes d'utilisateurs et des mots de passe valides pour l'exécution des services SQL Server.

    1. /sqlsvcaccount, /sqlsvcpassword, /agtsvcaccount et /agtsvcpassword sont utilisés pour configurer le serveur de base de données pour la batterie de serveurs.

    2. Les paramètres /assvaccount et /assvcpassword sont utilisés pour configurer l'instance du service Analysis Services sur le serveur d'applications. Remplacez ces espaces réservés par des informations de compte valides.

    3. Le paramètre /assysadminaccounts doit être défini sur l'identité de la personne qui exécute le programme d'installation de SQL Server. Vous devez spécifier au moins un administrateur système. Notez que le programme d'installation de SQL Server n'accorde plus d'autorisations sysadmin automatiques aux membres du groupe intégré Administrateurs.

  4. Remplacez les espaces réservés pour <domain\username> et <StrongPassword> de /farmaccount et /farmpassword par un compte d'utilisateur et un mot de passe valides pour l'accès au serveur de base de données. Au départ, ce compte sera utilisé pour configurer des services essentiels utilisés dans la batterie. Il est également utilisé par le serveur SharePoint pour se connecter à sa base de données de configuration. Ce doit être un compte de domaine (et non un compte Windows local ni un compte intégré). Dans le cadre de l'installation, le compte doit être membre du groupe Administrateurs sur l'ordinateur local.

  5. Remplacez les espaces réservés pour <StrongPassword> de /passphrase par un mot de passe incluant une combinaison de lettres majuscules et minuscules, des nombres et des symboles. Cette expression sera utilisée par les administrateurs de batterie pour ajouter de nouveaux serveurs d'applications et des serveurs Web frontaux à la batterie.

  6. Remplacez <AvailablePort> pour /farmadminport par un numéro de port inutilisé compris entre 1024 à 49151. Ou bien, supprimez le paramètre de la commande pour permettre à l'installation de choisir un port aléatoire, non en cours d'utilisation. Pour déterminer un port disponible, tapez la commande suivante à l'invite de commandes pour retourner une liste des ports TCP utilisés : netstat –a –n -p tcp

    Lisez l'article du support Microsoft Informations relatives aux affectations de ports TCP/IP pour comprendre les affectations de port TCP et les différences entre les ports connus (0 à 1023), les ports enregistrés (1024 à 49151) et les ports dynamiques ou privés (49152 à 65535).

  7. Supprimez les sauts de ligne.

  8. Sélectionnez la commande entière puis cliquez sur Copie dans le menu Edition.

  9. Ouvrez une invite de commandes d'administrateur. Pour cela, cliquez sur Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur l'invite de commandes et sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur.

  10. Accédez au lecteur ou au dossier partagé que vous utilisez pour accéder au support d'installation de SQL Server.

  11. Collez la commande modifiée dans la ligne de commande. Pour cela, cliquez sur l'icône dans le coin supérieur gauche de la fenêtre d'invite de commandes, pointez sur Modifier, puis cliquez sur Coller.

  12. Appuyez sur ENTRÉE pour exécuter la commande. Attendez que l'installation soit terminée. Vous pouvez surveiller la progression de l'installation dans la fenêtre d'invite de commandes.

  13. Pour vérifier l'installation, vérifiez le fichier summary.txt dans \Program Files\SQL Server\100\Setup Bootstrap\Log. Le résultat final doit indiquer « Réussite » si le serveur a été installé sans erreurs.

  14. Pour une vérification supplémentaire, ouvrez le Gestionnaire de configuration SQL Server pour confirmer que les services que vous avez installés sont configurés et dans un état d'exécution. Pour cela, cliquez sur Démarrer, cliquez sur Tous les programmes, cliquez sur Microsoft SQL Server, puis sur Outils de configuration et enfin sur Gestionnaire de configuration SQL Server. Consultez la page Services SQL Server pour vérifier que SQL Server Browser et SQL Server s'exécutent. Vous devez également voir l'Agent SQL Server installé en mode de démarrage manuel, dans l'état arrêté.

Une fois l'installation terminée, vous serez administrateur de batterie dans la batterie de serveurs SharePoint, administrateur système pour le moteur de base de données et administrateur de collection de sites pour l'application Web SharePoint par défaut. Pour obtenir des instructions sur la manière de modifier les administrateurs pour votre déploiement ou de déléguer l'administration à d'autres personnes, consultez la documentation produit de SharePoint.

Vérifier l'installation

Au minimum, vous pouvez vérifier des pages dans l'Administration centrale et sur les sites SharePoint pour vérifier que les composants et fonctionnalités du serveur PowerPivot sont disponibles. Toutefois, pour une vérification complète, vous devez disposer d'un classeur PowerPivot que vous pouvez publier sur SharePoint et auquel vous pouvez accéder à partir d'une bibliothèque. Vous pouvez, à des fins de test, publier un classeur d'exemple contenant déjà des données PowerPivot et l'utiliser pour confirmer que l'intégration SharePoint est correctement configurée.

Pour vérifier l'intégration de PowerPivot avec l'Administration centrale, procédez comme suit :

  1. Dans l'Administration centrale de SharePoint, dans la page d'accueil, dans Paramètres système, cliquez sur Gérer les fonctionnalités des batteries de serveurs.

  2. Vérifiez que la Fonctionnalité d'intégration PowerPivot est Activée.

  3. Dans la page d'accueil, dans Paramètres système, cliquez sur Gérer les services sur le serveur.

  4. Vérifiez que SQL Server Analysis Services et le service système PowerPivot SQL Server sont démarrés.

  5. Dans la page d'accueil, dans Gestion d'applications, cliquez sur Gérer les applications de service.

  6. Cliquez sur Application de service PowerPivot pour ouvrir le Tableau de bord de gestion PowerPivot pour cette application. Sinon, sélectionnez Application de service PowerPivot et cliquez sur Propriétés pour consulter les paramètres de configuration. Vous pouvez modifier ces paramètres ultérieurement si vous rencontrez des erreurs de délai de connexion. Pour plus d'informations sur ces paramètres, consultez Créer et configurer une application de service PowerPivot.

Pour vérifier l'intégration de PowerPivot avec un site SharePoint, procédez comme suit :

  1. Dans un navigateur, ouvrez l'application Web que vous avez créée. Si vous avez utilisé des valeurs par défaut, vous pouvez spécifier http://<nom de votre ordinateur> dans l'adresse URL.

  2. Vérifiez que l'accès aux données et les fonctionnalités de traitement de PowerPivot sont disponibles dans l'application. Pour cela, vous pouvez vérifier la présence de modèles de bibliothèque fournis par PowerPivot :

    1. Dans Actions du site, cliquez sur Autres options.

    2. Dans Bibliothèques, vous devez voir Bibliothèque de flux de données et Galerie PowerPivot. Ces modèles de bibliothèque sont fournis par la fonctionnalité PowerPivot et sont visibles dans la liste des bibliothèques si la fonctionnalité est intégrée correctement.

Pour vérifier l'accès aux données PowerPivot sur le serveur, procédez comme suit :

  1. Téléchargez un classeur PowerPivot dans la Bibliothèque PowerPivot ou une autre bibliothèque SharePoint. Pour plus d'informations sur les modalités d'accès à des exemples de fichiers, consultez Tableau de bord pour la création de classeurs PowerPivot dans Excel.

  2. Cliquez sur le document pour l'ouvrir à partir de la bibliothèque.

  3. Cliquez sur un segment ou faites pivoter les données. Le serveur charge les données PowerPivot en arrière-plan. À l'étape suivante, vous allez vous connecter au serveur pour vérifier que les données sont chargées et mises en cache.

  4. Démarrez SQL Server Management Studio à partir du groupe de programmes Microsoft SQL Server 2008 R2 dans le menu Démarrer. Si cet outil n'est pas installé sur votre serveur, vous pouvez passer à la dernière étape pour confirmer la présence de fichiers mis en cache.

  5. Dans Type de serveur, sélectionnez Analysis Services.

  6. Dans Nom du serveur, entrez <nom-serveur>\powerpivot, dans lequel <nom-serveur> est le nom de l'ordinateur où se trouve l'installation de PowerPivot pour SharePoint.

  7. Cliquez sur Connexion.

  8. Dans Explorateur d'objets, cliquez sur Bases de données pour consulter la liste des fichiers de données PowerPivot qui sont chargés.

  9. Sur le système de fichiers de l'ordinateur, vérifiez le dossier suivant pour déterminer si les fichiers sont mis en cache sur disque. La présence de fichiers mis en cache est une vérification supplémentaire que votre déploiement est opérationnel. Pour consulter le cache du fichier, accédez au dossier \Program Files\Microsoft SQL Server\MSAS10_50.POWERPIVOT\OLAP\Backup.

Étapes suivantes : installer SQL Server PowerPivot pour Excel et générer une source de données PowerPivot

Après avoir installé les composants serveur dans une batterie, vous devez disposer d'une installation d'Excel 2010 avec l'application cliente PowerPivot pour créer ou consulter une source de données PowerPivot.

Pour obtenir des instructions sur la manière d'installer ce complément et de créer des sources de données, consultez Installer PowerPivot pour Excel (documentation en ligne de SQL Server) et Tableau de bord pour la création de classeurs PowerPivot dans Excel.