Vue d’ensemble de Sysprep

Publication: février 2012

Mis à jour: mai 2012

S'applique à: Windows 8, Windows Server 2012

L’outil Sysprep (préparation de système) permet de faire passer des images système Windows® d’un état généralisé à un état spécialisé et inversement. Une image généralisée peut être déployée sur n’importe quel ordinateur. Une image spécialisée est destinée à un ordinateur spécifique. Vous devez resceller, ou généraliser, une image système Windows avant de la capturer ou de la déployer. Par exemple, si vous utilisez l’outil Sysprep pour généraliser une image, Sysprep supprime toutes les informations spécifiques au système et réinitialise l’ordinateur. Au redémarrage de l’ordinateur, vos clients sont en mesure d’ajouter des informations spécifiques aux utilisateurs dans la phase OOBE (Out-Of-Box Experience) et d’accepter les termes du contrat de licence Microsoft®. Vous pouvez exécuter Sysprep en ligne de commande ou à travers son interface graphique utilisateur (GUI, Graphical User Interface).

Si vous comptez créer l’image d’une installation à déployer sur un autre ordinateur, vous devez exécuter la commande Sysprep avec l’option /generalize, même si l’ordinateur a la même configuration matérielle. La commande Sysprep /generalize supprime les informations uniques de votre installation Windows, ce qui vous permet de réutiliser sans problème cette image sur un autre ordinateur. Pour plus d’informations, voir Comment capturer une image à des fins de déploiement (Generalize).

Dans cette rubrique :

  • Scénarios Sysprep courants

  • Avantages de Sysprep

  • Dépendances de Sysprep

  • Scénarios non pris en charge dans Sysprep

  • Limitations de Sysprep

Scénarios Sysprep courants

L’outil Sysprep sert généralement dans les cas suivants :

Créer une image de référence

Dans ce scénario, nous allons créer une simple image système Windows de référence en installant Windows, en personnalisant l’image, puis en ajoutant des pilotes et des applications supplémentaires. Nous capturerons ensuite l’image de référence et l’installerons sur les ordinateurs partageant la même configuration matérielle. Sysprep ne procèdera à aucune autre modification sur cette image.

Ce scénario implique les étapes suivantes :

  1. Installez Windows sur un ordinateur de référence.

  2. Une fois l’installation finie, démarrez l’ordinateur sur Windows PE.

  3. Personnalisez l’image en installant les pilotes critiques de démarrage, les composants facultatifs et les modules linguistiques.

  4. Installez tous les autres pilotes de périphériques ou applications supplémentaires.

  5. Une fois l’installation de référence de Windows mise à jour, exécutez la commande Sysprep /oobe /generalize /shutdown. L’option /generalize indique à Sysprep de supprimer de l’installation de Windows les données spécifiques au système, par exemple les journaux d’événements et les ID uniques de sécurité (SID, Security ID). Une fois ces informations supprimées par Sysprep, l’ordinateur s’éteint.

    Note

    Ajoutez l’option /oobe à la commande Sysprep si vous ne comptez pas utiliser l’image de référence comme base d’une autre spécifique à un modèle. L’option /oobe indique à l’installation Windows d’exécuter la phase OOBE au démarrage suivant de l’ordinateur.

  6. Après l’arrêt de l’ordinateur, redémarrez Windows PE.

  7. Capturez l’installation de Windows par la commande Dism /capture-image.

    Votre image de référence est désormais prête. Vous pouvez dès lors l’utiliser pour installer Windows sur des ordinateurs dont la configuration matérielle est identique ou vous en servir de base pour une image de référence spécifique à un modèle.

Créer une image de référence propre à un modèle

Pour ce scénario, nous allons commencer à partir d’une simple image de référence. Après avoir installé l’image de référence sur un ordinateur de référence d’un modèle spécifique, vous devez installer les mises à jour complémentaires qui lui sont propres. Celles-ci peuvent être des applications ou d’autres mises à jour demandées par le client. En démarrant l’ordinateur en mode audit, vous pouvez installer sur l’ordinateur à livrer des périphériques et des applications supplémentaires spécifiques à son modèle. Vous pouvez répéter le processus et créer une image de référence spécifique à un modèle pour chaque ligne d’ordinateurs supplémentaire à livrer.

Ce scénario implique les étapes suivantes :

  1. Installez l’image de référence sur un ordinateur représentatif du modèle à livrer au client.

  2. Une fois l’installation finie, vous devez exécuter la commande Sysprep /audit /generalize /shutdown pour configurer Windows afin que l’ordinateur démarre en mode audit. Vous pouvez ensuite capturer l’image système Windows en démarrant sur une autre partition ou en utilisant Windows PE.

    Cette image devient dès lors votre image de référence à installer sur les modèles d’ordinateurs partageant la même configuration.

  3. Installez l’image sur un autre ordinateur. L’image système Windows est appliquée à l’ordinateur, puis Windows démarre en mode audit.

  4. Vous pouvez installer des applications et des mises à jour supplémentaires en fonction des besoins du client. Vous pouvez aussi tester l’ordinateur, de manière à vérifier que tous les composants fonctionnent correctement.

  5. Une fois l’installation de Windows mise à jour, exécutez la commande Sysprep /oobe /shutdown.

    Note

    Si vous installez des images système Windows à l’aide de la commande Sysprep /generalize /oobe, l’expérience utilisateur n’est alors pas idéale. Au redémarrage après l’exécution de la commande Sysprep /generalize /oobe, Windows suit l’étape de configuration specialize, les processus Plug-and-Play et d’autres tâches d’installation avant de démarrer la phase OOBE. Ce processus peut prendre davantage de temps et retarder la première ouverture de session d’un client.

  6. Emballez l’ordinateur et livrez-le au client.

    Au démarrage suivant de l’ordinateur, la phase OOBE s’exécute.

Démarrage en mode audit

Le mode audit vous permet de personnaliser rapidement une installation Windows. Dans ce mode, vous pouvez installer des applications, ajouter des pilotes de périphérique, exécuter des scripts et tester la validité d’une installation Windows. Le mode audit ne nécessite pas que vous appliquiez des paramètres en mode OOBE. En général, Windows démarre la phase OOBE immédiatement après l’installation. Toutefois, en démarrant en mode audit, vous pouvez contourner la phase OOBE et démarrer l’ordinateur directement sur le Bureau. Cela vous permet de démarrer votre processus de personnalisation aussi rapidement que possible.

Le mode audit vous permet de vérifier qu’un ordinateur fonctionne correctement avant sa livraison au client. Vous pouvez vérifier que l’expérience du premier démarrage par l’utilisateur final s’exécute comme prévu et que les personnalisations et les informations sur les options de support de votre société y figurent. Une fois l’installation de Windows configurée, vous pouvez préparer l’ordinateur en vue de sa livraison au client en exécutant la commande Sysprep /oobe. L’option /oobe indique à Windows d’exécuter la phase OOBE au démarrage suivant de l’ordinateur. Windows traite tous les paramètres définis dans l’étape de configuration oobeSystem dans un fichier de réponses immédiatement avant de démarrer la phase OOBE.

Pour plus d’informations sur l’utilisation du mode audit, voir les rubriques suivantes :

Avantages de Sysprep

Sysprep présente les avantages suivants :

  • Supprime des données spécifiques au système à partir de Windows. Sysprep est capable de supprimer toutes les informations spécifiques au système à partir d’une image système Windows installée. Cela inclut l’identifiant de sécurité (SID) de l’ordinateur. Vous pouvez ensuite capturer l’installation de Windows et installer l’image pour toute une organisation.

  • Il configure Windows pour démarrer en mode audit. Le mode audit correspond à un compte d’administrateur intégré qui vous permet d’installer des applications et des pilotes de périphériques tiers, et de tester l’intégrité de l’image système Windows.

  • Configure Windows pour démarrer en phase OOBE. Sysprep configure le démarrage d’une installation Windows en phase OOBE au démarrage suivant de l’ordinateur. En général, vous configurez un système pour qu’il démarre en phase OOBE, juste avant de livrer l’ordinateur au client.

Dépendances de Sysprep

Sysprep comporte les dépendances suivantes :

  • Vous devez exécuter l’installation de Windows pour pouvoir utiliser Sysprep.

  • Vous avez besoin d’un logiciel de création d’images pour générer une image de l’installation. Vous avez aussi besoin de l’outil de capture d’images Gestion et maintenance des images de déploiement (DISM, Deployment Image Servicing and Management), d’un logiciel tiers de création d’images disques ou de périphériques de duplication de disques pour l’installation par image. Ces produits permettent de créer des images binaires du disque dur. Ils dupliquent l’image système sur un autre disque dur ou la stockent dans un fichier sur un disque à part.

Note

Lorsque vous copiez des images système Windows entre plusieurs ordinateurs, il se peut que les ordinateurs de référence et de destination n’aient pas besoin de disposer de fichiers HAL (Hardware Abstraction Layers) compatibles. L’option /detecthal dans les données de configuration de démarrage (BCD, Boot Configuration Data) permet à un système où Sysprep est exécuté au préalable d’installer le bon fichier HAL.

Scénarios non pris en charge dans Sysprep

Les scénarios suivants ne sont pas pris en charge :

  • Le déplacement et la copie d’une image système Windows vers un autre ordinateur sans exécuter la commande Sysprep /generalize ne sont pas pris en charge. Vous devez préparer la méthode choisie, pour le déplacement d’une image système Windows sur un autre ordinateur, par l’option /generalize associée à la commande Sysprep. Vous avez le choix parmi ces méthodes entre la création d’images, la copie de disque dur et toutes les autres méthodes annexes.

  • L’utilisation d’une autre version de l’outil Sysprep pour configurer une image n’est pas prise en charge. Vous devez uniquement utiliser la version de l’outil Sysprep installée avec l’image système Windows que vous souhaitez configurer. Sysprep est installé sur toutes les versions de Windows. Vous devez toujours exécuter Sysprep depuis son répertoire %WINDIR%\system32\sysprep.

  • Son utilisation sur des installations mises à niveau ou pour reconfigurer une installation de Windows existante déjà déployée n’est pas prise en charge. Sysprep n’est utilisable que pour configurer de nouvelles installations de Windows. Vous pouvez exécuter l’outil autant de fois que nécessaire pour construire et configurer votre installation de Windows.

  • L’automatisation de Sysprep par la commande Microsoft-Windows-Deployment | RunSynchronous pendant une étape de configuration auditUser n’est pas prise en charge. Toutefois, vous pouvez utiliser le paramètre Microsoft-Windows-Deployment | generalize pour préparer automatiquement l’ordinateur pour la création d’images après l’installation.

  • Le mode ordinateur virtuel de Sysprep est une nouvelle fonctionnalité pour Windows 8. L’exécution de ce mode en dehors d’un ordinateur virtuel n’est pas prise en charge. Vous ne pouvez pas utiliser le mode ordinateur virtuel pour préparer le déploiement d’un disque dur virtuel sur un ordinateur.

Limitations de Sysprep

Sysprep comporte les limites suivantes :

  • L’identifiant de sécurité de l’ordinateur (SID, Security IDentifier) n’est changé que sur le volume du système d’exploitation lorsque vous exécutez Sysprep. Si l’outil généralise une image, Sysprep se limite à la partition principale. Si un même ordinateur possède par conséquent plusieurs systèmes d’exploitation, vous devez exécuter Sysprep sur chacune des images.

    Si vous appliquez plusieurs partitions, vous pouvez utiliser l’outil BCDBoot pour copier les données de configuration de démarrage sur la partition système. Pour plus d’informations, voir Options de ligne de commande BCDboot.

  • Dans certains cas, des applications personnalisées, installées avant que l’image système Windows ne soit de nouveau créée, peuvent éventuellement nécessiter une lettre de lecteur cohérente. Certaines applications stockent des chemins d’accès qui incluent la lettre de lecteur du système. Les scénarios de désinstallation, de maintenance et de réparation peuvent ne pas fonctionner correctement si la lettre de lecteur du système ne correspond pas à celle que l’application indique.

  • Les périphériques Plug-and-Play présents sur les ordinateurs de référence et de destination ne doivent pas nécessairement provenir du même fabricant. Parmi ces périphériques, l’on retrouve les modems, les cartes son, les cartes réseau et les cartes vidéo. Cependant, l’installation doit inclure les pilotes de ces dispositifs.

  • Sysprep n’est pas pris en charge par tous les rôles serveur. Si vous exécutez la commande Sysprep /generalize sur une installation Windows Server® 2012 avec des rôles serveur spécifiques configurés, ces derniers risquent de ne plus continuer à fonctionner après le processus de création d’image et de déploiement. Pour plus d’informations, voir Prise en charge de Sysprep pour les rôles serveur.

  • Si vous exécutez Sysprep sur une partition de système de fichiers NTFS qui contient des fichiers ou des dossiers chiffrés, les données contenues dans ces dossiers deviennent complètement illisibles ou irrécupérables.

  • L’outil Sysprep s’exécute seulement si l’ordinateur est membre d’un groupe de travail et non d’un domaine. Si l’ordinateur appartient à un domaine, Sysprep retire l’ordinateur du domaine.

  • Si un ordinateur est lié à un domaine dont la stratégie de groupe affecte à l’ordinateur une stratégie de mots de passe forts des comptes, tous les comptes d’utilisateurs nécessitent alors des mots de passe forts. L’exécution de Sysprep ou de la phase OOBE ne supprime pas cette stratégie de mot de passe fort.

    Avertissement

    Si vous n’attribuez pas un mot de passe fort à un compte d’utilisateur avant d’exécuter Sysprep ou la phase OOBE, vous risquez de ne pas pouvoir ouvrir de session sur l’ordinateur. Nous vous recommandons de toujours utiliser des mots de passe forts pour vos comptes d’utilisateurs.

Voir aussi

Tâches

Comment capturer une image à des fins de déploiement (Generalize)

Référence

Options de ligne de commande Sysprep

Concepts

Utiliser des clés de produit et des paramètres d’activation
Vue d’ensemble du processus de Sysprep
Prise en charge de Sysprep pour les rôles serveur