Bulletin de sécurité Microsoft MS13-024 - Critique

Des vulnérabilités dans SharePoint pourraient permettre une élévation de privilèges (2780176)

Paru le: mardi 12 mars 2013

Version: 1.0

Informations générales

Synthèse

Cette mise à jour de sécurité corrige quatre vulnérabilités signalées confidentiellement dans Microsoft SharePoint et Microsoft SharePoint Foundation. Les vulnérabilités les plus graves pourraient permettre une élévation de privilèges si un utilisateur cliquait sur une URL spécialement conçue menant l'utilisateur sur un site SharePoint ciblé.

Cette mise à jour de sécurité est de niveau « critique » pour toutes les éditions en cours de support de Microsoft SharePoint Server 2010 et de niveau « important » pour toutes les éditions en cours de support de Microsoft SharePoint Foundation 2010. Pour plus d'informations, consultez la sous-section « Logiciels concernés et non concernés » plus loin dans ce Bulletin.

Cette mise à jour de sécurité corrige les vulnérabilités en modifiant la façon dont Microsoft SharePoint Server valide les URL et les entrées utilisateur. Pour obtenir plus d'informations sur les vulnérabilités, consultez la sous-section « Forum aux questions » spécifique à chaque vulnérabilité, dans la section « Informations par vulnérabilité ».

Recommandation. Les clients peuvent configurer les mises à jour automatiques pour que la disponibilité de mises à jour sur Microsoft Update soit vérifiée à l'aide du service Microsoft Update. Les clients ayant activé les mises à jour automatiques et configuré la vérification en ligne de la disponibilité de mises à jour sur Microsoft Update n'ont généralement pas besoin d'entreprendre de nouvelle action car cette mise à jour de sécurité sera téléchargée et installée automatiquement. Nos clients chez lesquels les mises à jour automatiques ne sont pas activées doivent rechercher les mises à jour sur Microsoft Update et les installer manuellement. Pour obtenir des informations à propos des options de configuration spécifiques des mises à jour automatiques dans les éditions en cours de support de Windows XP et Windows Server 2003, consultez l'Article 294871 de la Base de connaissances Microsoft. Pour obtenir des informations à propos des mises à jour automatiques dans les éditions en cours de support de Windows Vista, Windows Server 2008, Windows 7 et Windows Server 2008 R2, consultez l'article « Présentation des mises à jour automatiques de Windows ».

Pour les administrateurs et les installations d'entreprise, ou bien pour les utilisateurs souhaitant installer cette mise à jour de sécurité manuellement, Microsoft recommande à ses clients d'appliquer cette mise à jour le plus rapidement possible à l'aide du logiciel de gestion des mises à jour ou en recherchant des mises à jour à l'aide du service Microsoft Update.

Consultez également la section « Outils de détection, de déploiement et Conseils » dans ce même Bulletin.

Article de la Base de connaissances

Article de la Base de connaissances 2780176
Informations sur les fichiers Oui
Mots de passe hachés SHA1/SHA2 Oui
Problèmes connus Oui

Logiciels concernés et non concernés

Microsoft a testé les logiciels suivants afin de déterminer quelles versions ou éditions sont concernées. Toute autre version ou édition a soit atteint la fin de son cycle de vie ou bien n'est pas affectée. Consultez le site Web Politique de Support Microsoft afin de connaître la politique de support Microsoft pour votre version ou édition.

Logiciels serveurs Microsoft

Logiciels Package de mise à jour Impact de sécurité maximal Indice de gravité cumulée Mises à jour remplacées
Microsoft SharePoint Server
Microsoft SharePoint Server 2010 Service Pack 1 [Microsoft SharePoint Server 2010 Service Pack 1](http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=a9e8acbd-90e5-4acd-aa8f-b743a352787b)[1] (wasrv) (2553407) Élévation de privilèges Critique Aucun
Microsoft SharePoint Foundation
[Microsoft SharePoint Foundation 2010 Service Pack 1](http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=293666ec-3290-4c6f-a7f6-b44c9b7fa0a6) (2687418) Non concerné Élévation de privilèges Important 2687434 dans le Bulletin [MS12-066](http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=260957)
[1]Pour les éditions en cours de support de Microsoft SharePoint Server 2010, outre le package de mise à jour de sécurité pour Microsoft SharePoint 2010 (2553407), les clients doivent également installer la mise à jour de sécurité pour Microsoft SharePoint Foundation 2010 (2687418) afin d'être protégés des vulnérabilités décrites dans ce Bulletin.

Logiciels non concernés

Office et autres logiciels
Microsoft SharePoint Server 2007 Service Pack 3 (éditions 32 bits)
Microsoft SharePoint Server 2007 Service Pack 3 (éditions 64 bits)
Microsoft SharePoint Server 2013
Microsoft Groove 2007 Service Pack 3
Microsoft Groove Server 2007 Service Pack 3
Microsoft Groove Server 2010 Service Pack 1
Microsoft SharePoint Portal Server 2003 Service Pack 3 (éditions 32 bits)
Microsoft SharePoint Portal Server 2003 Service Pack 3 (éditions 32 bits)
Microsoft SharePoint Portal Server 2003 Service Pack 3 (éditions 64 bits)
Microsoft Windows SharePoint Services 2.0 (éditions 32 bits)
Microsoft Windows SharePoint Services 2.0 (éditions 64 bits)
Microsoft Windows SharePoint Services 3.0 Service Pack 2 (version 32 bits)
Microsoft Windows SharePoint Services 3.0 Service Pack 3 (version 32 bits)
Microsoft Windows SharePoint Services 3.0 Service Pack 2 (version 64 bits)
Microsoft Windows SharePoint Services 3.0 Service Pack 3 (version 64 bits)
SharePoint Foundation 2013
Microsoft SharePoint Workspace 2010 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
Microsoft SharePoint Workspace 2010 Service Pack 1 (éditions 64 bits)

Forum aux questions concernant les mises à jour

Pourquoi cette mise à jour corrige-t-elle plusieurs vulnérabilités de sécurité?
Cette mise à jour concerne plusieurs vulnérabilités car les modifications nécessaires à leur correction résident dans des fichiers apparentés.

J'utilise une version antérieure du logiciel décrit dans ce Bulletin de sécurité. Que dois-je faire?
Microsoft a testé les logiciels répertoriés dans ce Bulletin afin de déterminer quelles versions sont concernées. Les autres versions ont atteint la fin de leurs cycles de vie. Pour plus d'informations sur le cycle de vie des produits, visitez le site Web Politique de Support Microsoft.

Les clients qui utilisent une version antérieure de ces logiciels doivent prioritairement passer à une version en cours de support, afin de prévenir leur exposition potentielle aux vulnérabilités. Consultez le site Web Politique de Support Microsoft afin de connaître les modalités de support de la version de votre logiciel. Pour plus d'informations à propos des Service Packs pour ces versions logicielles, consultez la page Politique de support relative aux Service Packs.

Les clients nécessitant un support supplémentaire pour des logiciels plus anciens doivent prendre contact avec leur responsable de compte Microsoft, leur responsable technique de compte ou le partenaire Microsoft approprié pour connaître les options de support personnalisé. Les clients ne bénéficiant pas d'un Contrat Alliance, Premier ou Authorized peuvent appeler leur agence commerciale locale Microsoft. Pour obtenir des informations de contact, visitez le site Web Microsoft Worldwide Information, sélectionnez le pays dans la liste Informations de contact, puis cliquez sur Go pour afficher une liste de numéros de téléphone. Lorsque vous appelez, demandez à parler au directeur commercial local de Support Premier. Pour plus d'informations, consultez le Forum aux questions sur la politique de support Microsoft.

Informations par vulnérabilité

Indices de gravité et identificateurs de vulnérabilité

Les indices de gravité suivants considèrent l'impact potentiel maximal de la vulnérabilité. Pour plus d'informations sur les risques dans les 30 jours suivant la publication d'un Bulletin concernant l'exploitabilité de la vulnérabilité par rapport à son indice de gravité et à son impact, consultez l'Indice d'exploitabilité dans la synthèse des Bulletins de sécurité de mars. Pour plus d'informations, consultez l'Indice d'exploitabilité Microsoft.

Indice de gravité par vulnérabilité et Impact de sécurité maximal par logiciel concerné
Logiciels concernés Vulnérabilité liée à la fonction de rappel - CVE-2013-0080 Vulnérabilité de script inter-sites (XSS ou cross-site scripting) dans SharePoint - CVE-2013-0083 Vulnérabilité liée à la traversée de répertoire dans SharePoint - CVE-2013-0084 Vulnérabilité de débordement de la mémoire tampon - CVE-2013-0085 Indice de gravité cumulée
Microsoft SharePoint Server
Microsoft SharePoint Server 2010 Service Pack 1 **Important** Élévation de privilèges **Critique** Élévation de privilèges **Important** Élévation de privilèges **Modéré** Déni de service **Critique**
Microsoft SharePoint Foundation
Microsoft SharePoint Foundation 2010 Service Pack 1 **Important** Élévation de privilèges Non concerné **Important** Élévation de privilèges **Modéré** Déni de service **Important**

Vulnérabilité liée à la fonction de rappel - CVE-2013-0080

Une vulnérabilité d'élévation de privilèges existe dans Microsoft SharePoint Server. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait, après avoir obtenu des données système sensibles, élever ses privilèges d'accès au serveur.

Pour afficher cette vulnérabilité en tant qu'entrée standard dans la liste « Common Vulnerabilities and Exposures », consultez la référence CVE-2013-0080.

Facteurs atténuants

Une atténuation fait référence à un paramètre, une configuration générale ou à des préférences existant dans un état par défaut qui pourraient diminuer l'impact de l'exploitation d'une vulnérabilité. Les facteurs atténuants suivants peuvent être utiles, selon votre situation :

  • Dans le cas d'une attaque Web, l'attaquant devrait héberger un site Web contenant une page Web spécialement conçue pour exploiter cette vulnérabilité. En outre, les sites Web compromis et les sites Web qui acceptent ou hébergent du contenu ou des annonces provenant d'utilisateurs pourraient contenir du contenu malveillant susceptible d'exploiter cette vulnérabilité. Cependant, l'attaquant n'aurait aucun moyen de forcer l'utilisateur à visiter ces sites Web. Il devrait y attirer l'utilisateur, généralement en l'incitant à cliquer sur un lien dans un message électronique ou un message instantané qui mène à son site.

Solutions de contournement

Microsoft n'a identifié aucune solution de contournement pour cette vulnérabilité.

Forum aux questions

Quelle est la portée de cette vulnérabilité?
Il s'agit d'une vulnérabilité d'élévation de privilèges.

Quelle est la cause de cette vulnérabilité?
Cette vulnérabilité survient lorsque Microsoft SharePoint Server ne traite pas correctement des entrées utilisateur.

Que pourrait faire un attaquant en exploitant cette vulnérabilité?
Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait lire du contenu qu'il n'est pas autorisé à lire, utiliser l'identité de la victime pour effectuer des opérations sur le site SharePoint en son nom, comme modifier les autorisations et supprimer du contenu, et injecter du contenu malveillant dans le navigateur de la victime.

Comment un attaquant pourrait-il exploiter cette vulnérabilité?
Pour que cette vulnérabilité puisse être exploitée, un attaquant doit entrer une URL spécialement conçue dans un système exécutant une version affectée de SharePoint Server.

Quels sont les systèmes les plus exposés à cette vulnérabilité?
Les systèmes qui exécutent une version affectée de SharePoint Server sont les plus exposés.

Que fait cette mise à jour?
Cette mise à jour corrige la vulnérabilité en modifiant la façon dont Microsoft SharePoint Server valide les entrées utilisateur.

Lors de la parution de ce Bulletin de sécurité, cette vulnérabilité avait-elle été révélée publiquement?
Non. Microsoft a été informé de cette vulnérabilité par une divulgation de vulnérabilité coordonnée.

Lors de la parution de ce Bulletin de sécurité, Microsoft avait-il été informé d'une éventuelle exploitation de cette vulnérabilité?
Non. Lors de la première publication de ce Bulletin, Microsoft n'avait reçu aucune information faisant état d'une utilisation de cette vulnérabilité dans le but d'attaquer des clients.

Vulnérabilité de script inter-sites (XSS ou cross-site scripting) dans SharePoint - CVE-2013-0083

Une vulnérabilité d'élévation de privilèges existe dans Microsoft SharePoint Server. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait envoyer des commandes SharePoint dans le contexte d'un utilisateur ayant des privilèges d'administrateur sur le site.

Pour afficher cette vulnérabilité en tant qu'entrée standard dans la liste « Common Vulnerabilities and Exposures », consultez la référence CVE-2013-0083.

Facteurs atténuants

Microsoft n'a identifié aucun facteur atténuant pour cette vulnérabilité.

Solutions de contournement

Microsoft n'a identifié aucune solution de contournement pour cette vulnérabilité.

Forum aux questions

Quelle est la portée de cette vulnérabilité?
Il s'agit d'une vulnérabilité d'élévation de privilèges.

Quelle est la cause de cette vulnérabilité?
Cette vulnérabilité survient lorsque Microsoft SharePoint Server ne traite pas correctement des éléments JavaScript malveillants d'un site au contenu spécialement conçu, permettant ainsi au script d'être affiché sur le navigateur de l'utilisateur.

Que pourrait faire un attaquant en exploitant cette vulnérabilité?
Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait lire du contenu qu'il n'est pas autorisé à lire, utiliser l'identité de la victime pour effectuer des opérations sur le site SharePoint en son nom, comme modifier les autorisations et supprimer du contenu, et injecter du contenu malveillant dans le navigateur de la victime.

Comment un attaquant pourrait-il exploiter cette vulnérabilité?
Pour que cette vulnérabilité puisse être exploitée, un utilisateur doit visiter une page spécialement conçue qui n'est normalement disponible qu'aux administrateurs SharePoint.

Quels sont les systèmes les plus exposés à cette vulnérabilité?
Les systèmes sur lesquels les utilisateurs se connectent à un serveur SharePoint, tels que les postes de travail ou les serveurs Terminal Server, sont les plus exposés.

Que fait cette mise à jour?
Cette mise à jour corrige la vulnérabilité en modifiant la façon dont Microsoft SharePoint Server valide les entrées utilisateur.

Lors de la parution de ce Bulletin de sécurité, cette vulnérabilité avait-elle été révélée publiquement?
Non. Microsoft a été informé de cette vulnérabilité par une divulgation de vulnérabilité coordonnée.

Lors de la parution de ce Bulletin de sécurité, Microsoft avait-il été informé d'une éventuelle exploitation de cette vulnérabilité?
Non. Lors de la première publication de ce Bulletin, Microsoft n'avait reçu aucune information faisant état d'une utilisation de cette vulnérabilité dans le but d'attaquer des clients.

Vulnérabilité liée à la traversée de répertoire dans SharePoint - CVE-2013-0084

Une vulnérabilité d'élévation de privilèges existe dans Microsoft SharePoint Server. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait, après avoir obtenu des données système sensibles, élever ses privilèges d'accès au serveur.

Pour afficher cette vulnérabilité en tant qu'entrée standard dans la liste « Common Vulnerabilities and Exposures », consultez la référence CVE-2013-0084.

Facteurs atténuants

Microsoft n'a identifié aucun facteur atténuant pour cette vulnérabilité.

Solutions de contournement

Microsoft n'a identifié aucune solution de contournement pour cette vulnérabilité.

Forum aux questions

Quelle est la portée de cette vulnérabilité?
Il s'agit d'une vulnérabilité d'élévation de privilèges.

Quelle est la cause de cette vulnérabilité?
Cette vulnérabilité survient lorsque Microsoft SharePoint Server ne traite pas correctement des entrées utilisateur.

Que pourrait faire un attaquant en exploitant cette vulnérabilité?
Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait lire du contenu qu'il n'est pas autorisé à lire, utiliser l'identité de la victime pour effectuer des opérations sur le site SharePoint en son nom, comme modifier les autorisations et supprimer du contenu, et injecter du contenu malveillant dans le navigateur de la victime.

Comment un attaquant pourrait-il exploiter cette vulnérabilité?
Pour que cette vulnérabilité puisse être exploitée, un attaquant doit entrer une URL spécialement conçue dans un système exécutant une version affectée de SharePoint Server.

Quels sont les systèmes les plus exposés à cette vulnérabilité?
Les systèmes qui exécutent une version affectée de SharePoint Server sont les plus exposés.

Que fait cette mise à jour?
Cette mise à jour corrige la vulnérabilité en modifiant la façon dont Microsoft SharePoint Server valide les URL.

Lors de la parution de ce Bulletin de sécurité, cette vulnérabilité avait-elle été révélée publiquement?
Non. Microsoft a été informé de cette vulnérabilité par une divulgation de vulnérabilité coordonnée.

Lors de la parution de ce Bulletin de sécurité, Microsoft avait-il été informé d'une éventuelle exploitation de cette vulnérabilité?
Non. Lors de la première publication de ce Bulletin, Microsoft n'avait reçu aucune information faisant état d'une utilisation de cette vulnérabilité dans le but d'attaquer des clients.

Vulnérabilité de débordement de la mémoire tampon - CVE-2013-0085

Il existe une vulnérabilité de déni de service dans Microsoft SharePoint Server. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait mettre fin au processus W3WP d'une version affectée de SharePoint Server, provoquant l'indisponibilité du site SharePoint, ainsi que de tout autre site s'exécutant sous ce processus, jusqu'au redémarrage du processus.

Pour afficher cette vulnérabilité en tant qu'entrée standard dans la liste « Common Vulnerabilities and Exposures », consultez la référence CVE-2013-0085.

Facteurs atténuants

Microsoft n'a identifié aucun facteur atténuant pour cette vulnérabilité.

Solutions de contournement

Microsoft n'a identifié aucune solution de contournement pour cette vulnérabilité.

Forum aux questions

Quelle est la portée de cette vulnérabilité?
Il s'agit d'une vulnérabilité de déni de service.

Quelle est la cause de cette vulnérabilité?
Cette vulnérabilité survient lorsque Microsoft SharePoint ne traite pas correctement des entrées utilisateur.

Que pourrait faire un attaquant en exploitant cette vulnérabilité?
Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait mettre fin au processus W3WP d'une version affectée de SharePoint Server, provoquant l'indisponibilité du site SharePoint, ainsi que de tout autre site s'exécutant sous ce processus, jusqu'au redémarrage du processus.

Comment un attaquant pourrait-il exploiter cette vulnérabilité?
Pour que cette vulnérabilité puisse être exploitée, un attaquant doit entrer une URL spécialement conçue dans un système exécutant une version affectée de SharePoint.

Quels sont les systèmes les plus exposés à cette vulnérabilité?
Les systèmes qui exécutent une version affectée de SharePoint sont les plus exposés.

Que fait cette mise à jour?
Cette mise à jour corrige la vulnérabilité en modifiant la façon dont Microsoft SharePoint Server valide les URL.

Lors de la parution de ce Bulletin de sécurité, cette vulnérabilité avait-elle été révélée publiquement?
Non. Microsoft a été informé de cette vulnérabilité par une divulgation de vulnérabilité coordonnée.

Lors de la parution de ce Bulletin de sécurité, Microsoft avait-il été informé d'une éventuelle exploitation de cette vulnérabilité?
Non. Lors de la première publication de ce Bulletin, Microsoft n'avait reçu aucune information faisant état d'une utilisation de cette vulnérabilité dans le but d'attaquer des clients.

Informations concernant la mise à jour

Outils de détection, de déploiement et Conseils

Plusieurs ressources sont disponibles pour aider les administrateurs à déployer des mises à jour de sécurité.

  • Microsoft Baseline Security Analyzer (MBSA) permet aux administrateurs de rechercher les mises à jour manquantes et les erreurs de configuration de sécurité courantes sur les systèmes locaux et distants.
  • Windows Server Update Services (WSUS), Systems Management Server (SMS) et System Center Configuration Manager (SCCM) aident les administrateurs à distribuer les mises à jour de sécurité.
  • Les composants d'évaluation de la compatibilité des mises à jour (Update Compatibility Evaluator) inclus avec les outils d'analyse de compatibilité des applications (Application Compatibility Toolkit) contribuent à rationaliser le test et la validation des mises à jour Windows en fonction des applications installées.

Pour obtenir plus d'informations sur ces outils et des conseils sur le déploiement des mises à jour de sécurité sur les réseaux, consultez la page « Outils de sécurité ».

Déploiement de la mise à jour de sécurité

Logiciels concernés

Pour obtenir des informations sur la mise à jour de sécurité spécifique aux Logiciels concernés, cliquez sur le lien approprié :

SharePoint Server 2010 (toutes éditions)

Tableau de référence

Le tableau suivant contient les informations de mise à jour de sécurité concernant ce logiciel. Vous pouvez rechercher des informations supplémentaires dans la sous-section « Informations de déploiement » de cette section.

Nom de fichier de la mise à jour de sécurité Pour Microsoft SharePoint Server 2010 Service Pack 1 :
wasrv2010-kb2553407-fullfile-x64-glb.exe
Options d'installation Consultez l'Article 912203 de la Base de connaissances Microsoft.
Nécessité de redémarrer Dans certains cas, cette mise à jour ne nécessite pas le redémarrage de l'ordinateur. Cependant, si les fichiers requis sont en cours d'utilisation, cette mise à jour nécessitera un redémarrage. Dans ce cas, un message s'affiche pour vous demander de redémarrer.

Pour éviter la nécessité d'un redémarrage, arrêtez tous les services affectés et fermez toutes les applications susceptibles d'utiliser les fichiers affectés avant d'installer la mise à jour de sécurité. Pour plus d'informations sur les raisons pouvant justifier un redémarrage, consultez l'Article 887012 de la Base de connaissances Microsoft.
Informations de désinstallation Cette mise à jour de sécurité ne peut pas être désinstallée.
Informations sur les fichiers Consultez l'Article 2553407 de la Base de connaissances Microsoft.
Vérification de la clé de Registre Non concerné
#### Microsoft SharePoint Foundation 2010 (toutes versions) **Tableau de référence** Le tableau suivant contient les informations de mise à jour de sécurité concernant ce logiciel. Vous pouvez rechercher des informations supplémentaires dans la sous-section « **Informations de déploiement** » de cette section.
Nom de fichier de la mise à jour de sécurité Pour Microsoft SharePoint Foundation 2010 Service Pack 1 :
wss2010-kb2687418-fullfile-x64-glb.exe
Options d'installation Consultez l'Article 912203 de la Base de connaissances Microsoft.
Nécessité de redémarrer Dans certains cas, cette mise à jour ne nécessite pas le redémarrage de l'ordinateur. Cependant, si les fichiers requis sont en cours d'utilisation, cette mise à jour nécessitera un redémarrage. Dans ce cas, un message s'affiche pour vous demander de redémarrer.

Pour éviter la nécessité d'un redémarrage, arrêtez tous les services affectés et fermez toutes les applications susceptibles d'utiliser les fichiers affectés avant d'installer la mise à jour de sécurité. Pour plus d'informations sur les raisons pouvant justifier un redémarrage, consultez l'Article 887012 de la Base de connaissances Microsoft.
Informations de désinstallation Cette mise à jour de sécurité ne peut pas être désinstallée.
Informations sur les fichiers Consultez l'Article 2687418 de la Base de connaissances Microsoft.
Vérification de la clé de Registre Non concerné
### Autres informations #### Remerciements Microsoft [remercie](http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=21127) les organismes ci-dessous pour avoir contribué à la protection de ses clients : - Emanuel Bronshtein de [BugSec](http://www.bugsec.com/) pour avoir signalé la vulnérabilité liée à la fonction de rappel (CVE-2013-0080). - Sunil Yadav d'INR Labs ([Network Intelligence India](http://niiconsulting.com/)) pour avoir signalé la vulnérabilité de script inter-sites (XSS ou cross-site scripting) dans SharePoint (CVE-2013-0083). - Moritz Jodeit de [n.runs AG](http://www.nruns.com/) pour avoir signalé la vulnérabilité liée à la traversée de répertoire dans SharePoint (CVE-2013-0084). #### Microsoft Active Protections Program (MAPP) Pour améliorer la protection de ses clients, Microsoft fournit des informations sur les vulnérabilités aux principaux fournisseurs de logiciels de sécurité avant chaque mise à jour de sécurité mensuelle. Les fournisseurs de logiciels de sécurité peuvent ainsi utiliser ces informations pour fournir des protections mises à jour à leurs clients via leurs logiciels ou périphériques de sécurité, tels que les antivirus et les systèmes de détection ou de prévention d'intrusion basés sur le réseau ou sur les hôtes. Pour déterminer si des protections actives sont disponibles, visitez les sites Web des partenaires fournisseurs de logiciels de sécurité, répertoriés sur la page [Microsoft Active Protections Program (MAPP) Partners](http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=215201) (en anglais). #### Support technique **Comment obtenir de l'aide concernant cette mise à jour de sécurité** - Aide à l'installation des mises à jour : [Support pour Microsoft Update](http://support.microsoft.com/ph/6527) - Solutions de sécurité pour professionnels de l'informatique : [Support technique et résolution des problèmes de sécurité TechNet](http://technet.microsoft.com/security/bb980617) - Protégez votre ordinateur Windows des virus et des logiciels malveillants : [Aide et Support pour les problèmes de virus et de sécurité](http://support.microsoft.com/contactus/cu_sc_virsec_master) - Support local selon votre pays : [Support international](http://support.microsoft.com/common/international.aspx) #### Dédit de responsabilité Les informations contenues dans la Base de connaissances Microsoft sont fournies « en l'état », sans garantie d'aucune sorte. Microsoft exclut toute garantie, expresse ou implicite, notamment toute garantie de qualité et d'adéquation à un usage particulier. En aucun cas la société Microsoft ou ses fournisseurs ne pourront être tenus pour responsables de quelque dommage que ce soit, y compris toute perte de bénéfices directe, indirecte ou accessoire, ou de dommages spéciaux, même si la société Microsoft a été prévenue de l'éventualité de tels dommages. Certains pays n'autorisent pas l'exclusion ou la limitation de responsabilité pour les dommages indirects ou accessoires, de sorte que la restriction mentionnée ci-dessus peut ne pas vous concerner. #### Révisions - V1.0 (12 mars 2013) : Bulletin publié. *Built at 2014-04-18T01:50:00Z-07:00*