sys.sql_expression_dependencies (Transact-SQL)

S’applique à :yesSQL Server (toutes les versions prises en charge) YesAzure SQL Managed Instance yesAzure Synapse Analytics yesAnalytics Platform System (PDW)

Contient une ligne pour chaque dépendance par nom sur une entité définie par l'utilisateur dans la base de données actuelle. Cela inclut les dépendances entre les fonctions scalaires définies par l’utilisateur compilées en mode natif et d’autres modules SQL Server. Une dépendance entre deux entités est créée lorsqu’une entité, appelée entité référencée, apparaît par nom dans une expression SQL persistante d’une autre entité, appelée entité de référencement. Par exemple, lorsqu'une table est référencée dans la définition d'une vue, la vue, comme entité de référence, dépend de la table, l'entité référencée. Si la table est supprimée, la vue est inutilisable.

Pour plus d’informations, consultez Fonctions scalaires définies par l’utilisateur pour l’OLTP en mémoire.

Vous pouvez utiliser cet affichage catalogue pour signaler des informations de dépendance pour les entités suivantes :

  • Entités liées au schéma.

  • Entités non liées au schéma.

  • Entités des bases de données croisées et entre serveurs. Les noms d'entités sont signalés ; toutefois, les ID d'entité ne sont pas résolus.

  • Dépendances au niveau des colonnes sur les entités liées au schéma. Les dépendances au niveau des colonnes pour les objets non liés au schéma peuvent être retournées à l’aide de sys.dm_sql_referenced_entities.

  • Déclencheurs DDL au niveau du serveur dans le contexte de la base de données master.

Nom de la colonne Type de données Description
referencing_id int ID de l'entité de référence. N'accepte pas la valeur NULL.
referencing_minor_id int ID de colonne lorsque l'entité de référence est une colonne ; sinon 0. N'accepte pas la valeur NULL.
referencing_class tinyint Classe de l'entité de référence.

1 = Objet ou colonne

12 = Déclencheur DDL de base de données

13 = Déclencheur DDL de serveur

N'accepte pas la valeur NULL.
referencing_class_desc nvarchar(60) Description de la classe de l'entité de référence.

OBJECT_OR_COLUMN

DATABASE_DDL_TRIGGER

SERVER_DDL_TRIGGER

N'accepte pas la valeur NULL.
is_schema_bound_reference bit 1 = l'entité référencée est liée au schéma.

0 = l'entité référencée n'est pas liée au schéma.

N'accepte pas la valeur NULL.
referenced_class tinyint Classe de l'entité référencée.

1 = Objet ou colonne

6 = Type

10 = Collection du schéma XML

21 = Fonction de partition

N'accepte pas la valeur NULL.
referenced_class_desc nvarchar(60) Description de la classe de l'entité référencée.

OBJECT_OR_COLUMN

TYPE

XML_SCHEMA_COLLECTION

PARTITION_FUNCTION

N'accepte pas la valeur NULL.
referenced_server_name sysname Nom du serveur de l'entité référencée.

Cette colonne est remplie pour les dépendances entre serveurs qui sont établies en spécifiant un nom en quatre parties valide. Pour plus d’informations sur les noms à plusieurs parties, consultez Conventions de syntaxe Transact-SQL (Transact-SQL).

NULL pour les entités non liées au schéma pour lesquelles l'entité a été référencée sans spécifier un nom en quatre parties.

NULL pour les entités liées au schéma, car elles doivent se trouver dans la même base de données et ne peuvent donc être définies qu’à l’aide d’un nom en deux parties (schema.object).
referenced_database_name sysname Nom de la base de données de l'entité référencée.

Cette colonne est remplie pour les références des bases de données croisées et entre serveurs qui sont établies en spécifiant un nom en trois ou quatre parties valide.

NULL pour les références non liées au schéma en cas de spécification à l'aide d'un nom en une ou deux parties.

NULL pour les entités liées au schéma, car elles doivent se trouver dans la même base de données et ne peuvent donc être définies qu’à l’aide d’un nom en deux parties (schema.object).
referenced_schema_name sysname Schéma auquel l'entité référencée appartient.

NULL pour les références non liées au schéma dans lesquelles l'entité a été référencée sans spécifier le nom de schéma.

Jamais NULL pour les références liées au schéma, car les entités liées au schéma doivent être définies et référencées en utilisant un nom en deux parties.
referenced_entity_name sysname Nom de l'entité référencée. N'accepte pas la valeur NULL.
referenced_id int ID de l'entité référencée. La valeur de cette colonne n’est jamais NULL pour les références liées au schéma. La valeur de cette colonne est toujours NULL pour les références entre serveurs et bases de données croisées.

NULL pour les références dans la base de données si l'ID ne peut pas être déterminé. Pour les références non liées au schéma, l'ID ne peut pas être résolu dans les cas suivants :

L'entité référencée n'existe pas dans la base de données.

Le schéma de l'entité référencée dépend du schéma de l'appelant et est résolu au moment de l'exécution. Dans ce cas, is_caller_dependent a la valeur 1.
referenced_minor_id int ID de la colonne référencée lorsque l'entité de référence est une colonne ; sinon 0. N'accepte pas la valeur NULL.

Une entité référencée est une colonne lorsqu'une colonne est identifiée par son nom dans l'entité de référence, ou lorsque l'entité parente est utilisée dans une instruction SELECT *.
is_caller_dependent bit Indique que la liaison de schéma pour l'entité référencée se produit au moment de l'exécution ; par conséquent, la résolution de l'ID d'entité dépend du schéma de l'appelant. Cela se produit lorsque l'entité référencée est une procédure stockée, procédure stockée étendue ou fonction définie par l'utilisateur non liée au schéma appelée dans une instruction EXECUTE.

1 = l'entité référencée dépend de l'appelant et est résolue au moment de l'exécution. Dans ce cas, referenced_id a la valeur NULL.

0 = l'ID de l'entité référencée ne dépend pas de l'appelant.

Toujours 0 pour les références liées au schéma et pour les références des bases de données croisées et entre serveurs qui spécifient explicitement un nom de schéma. Par exemple, une référence à une entité au format EXEC MyDatabase.MySchema.MyProc ne dépend pas de l'appelant. Toutefois, une référence au format EXEC MyDatabase..MyProc dépend de l'appelant.
is_ambiguous bit Indique que la référence est ambiguë et peut être résolue au moment de l’exécution en fonction définie par l’utilisateur, un type défini par l’utilisateur (UDT) ou une référence xquery à une colonne de type xml.

Par exemple, supposez que l'instruction SELECT Sales.GetOrder() FROM Sales.MySales est définie dans une procédure stockée. Jusqu'à ce que la procédure stockée soit exécutée, il n'est pas possible de savoir si Sales.GetOrder() est une fonction définie par l'utilisateur dans le schéma Sales ou une colonne nommée Sales de type défini par l'utilisateur avec une méthode nommée GetOrder().

1 = la référence est ambiguë.

0 = la référence n'est pas équivoque ou l'entité peut être liée avec succès lorsque la vue est appelée.

Toujours 0 pour les références liées au schéma.

Remarques

Le tableau suivant répertorie les types des entités pour lesquelles les informations de dépendance sont créées et gérées. Les informations de dépendance ne sont pas créées ni gérées pour les règles, les valeurs par défaut, les tables temporaires, les procédures stockées temporaires ou les objets système.

Notes

Azure Synapse Analytics et Parallel Data Warehouse prennent en charge les tables, les vues, les statistiques filtrées et les types d’entités de procédures stockées Transact-SQL de cette liste. Les informations de dépendance sont créées et conservées pour les tables, les vues et les statistiques filtrées uniquement.

Type d'entité Entité de référence Entité référencée
Table de charge de travail Oui* Oui
Affichage Oui Oui
Index filtré Oui** Non
Statistiques filtrées Oui** Non
Procédure stockée Transact-SQL** Oui Oui
Procédure stockée CLR Non Oui
Fonction Transact-SQL définie par l’utilisateur Oui Oui
Fonction CLR définie par l'utilisateur Non Oui
Déclencheur CLR (DML et DDL) Non Non
Déclencheur Transact-SQL DML Oui Non
Déclencheur DDL au niveau de la base de données Transact-SQL Oui Non
Déclencheur DDL au niveau du serveur Transact-SQL Oui Non
Procédures stockées étendues Non Oui
File d'attente Non Oui
Synonyme Non Oui
Type (alias et type CLR défini par l'utilisateur) Non Oui
Collection de schémas XML Non Oui
Fonction de partition Non Oui

* Une table est suivie en tant qu’entité de référencement uniquement lorsqu’elle référence un module Transact-SQL, un type défini par l’utilisateur ou une collection de schémas XML dans la définition d’une colonne calculée, d’une contrainte CHECK ou d’une contrainte DEFAULT.

** Chaque colonne utilisée dans le prédicat de filtre est suivie en tant qu'entité de référence.

*** Les procédures stockées numérotées avec une valeur entière supérieure à 1 ne sont pas suivies en tant qu'entité de référence ou référencée.

Autorisations

Requiert l'autorisation VIEW DEFINITION sur la base de données et l'autorisation SELECT sur sys.sql_expression_dependencies pour la base de données. Par défaut, l'autorisation SELECT est accordée uniquement aux membres du rôle de base de données fixe db_owner. Lorsque les autorisations SELECT et VIEW DEFINITION sont accordées à un autre utilisateur, le bénéficiaire peut consulter toutes les dépendances dans la base de données.

Exemples

R. Retour d'entités qui sont référencées par une autre entité

L'exemple suivant retourne les tables et colonnes référencées dans la vue Production.vProductAndDescription. La vue dépend des entités (tables et colonnes) retournées dans les colonnes referenced_entity_name et referenced_column_name.

USE AdventureWorks2012;  
GO  
SELECT OBJECT_NAME(referencing_id) AS referencing_entity_name,   
    o.type_desc AS referencing_desciption,   
    COALESCE(COL_NAME(referencing_id, referencing_minor_id), '(n/a)') AS referencing_minor_id,   
    referencing_class_desc,  
    referenced_server_name, referenced_database_name, referenced_schema_name,  
    referenced_entity_name,   
    COALESCE(COL_NAME(referenced_id, referenced_minor_id), '(n/a)') AS referenced_column_name,  
    is_caller_dependent, is_ambiguous  
FROM sys.sql_expression_dependencies AS sed  
INNER JOIN sys.objects AS o ON sed.referencing_id = o.object_id  
WHERE referencing_id = OBJECT_ID(N'Production.vProductAndDescription');  
GO  
  

B. Retour d'entités qui référencent une autre entité

L'exemple suivant retourne les entités qui référencent la table Production.Product. Les entités retournées dans la colonne referencing_entity_name dépendent de la table Product.

USE AdventureWorks2012;  
GO  
SELECT OBJECT_SCHEMA_NAME ( referencing_id ) AS referencing_schema_name,  
    OBJECT_NAME(referencing_id) AS referencing_entity_name,   
    o.type_desc AS referencing_desciption,   
    COALESCE(COL_NAME(referencing_id, referencing_minor_id), '(n/a)') AS referencing_minor_id,   
    referencing_class_desc, referenced_class_desc,  
    referenced_server_name, referenced_database_name, referenced_schema_name,  
    referenced_entity_name,   
    COALESCE(COL_NAME(referenced_id, referenced_minor_id), '(n/a)') AS referenced_column_name,  
    is_caller_dependent, is_ambiguous  
FROM sys.sql_expression_dependencies AS sed  
INNER JOIN sys.objects AS o ON sed.referencing_id = o.object_id  
WHERE referenced_id = OBJECT_ID(N'Production.Product');  
GO  
  

C. Retour de dépendances de bases de données croisées

L'exemple suivant retourne toutes les dépendances de bases de données croisées. L'exemple crée d'abord la base de données db1 et deux procédures stockées qui référencent les tables dans les bases de données db2 et db3. La table sys.sql_expression_dependencies est alors interrogée pour signaler les dépendances de bases de données croisées entre les procédures et les tables. Remarquez que la valeur NULL est retournée dans la colonne referenced_schema_name pour l'entité référencée t3, car aucun nom de schéma n'a été spécifié pour cette entité dans la définition de la procédure.

CREATE DATABASE db1;  
GO  
USE db1;  
GO  
CREATE PROCEDURE p1 AS SELECT * FROM db2.s1.t1;  
GO  
CREATE PROCEDURE p2 AS  
    UPDATE db3..t3  
    SET c1 = c1 + 1;  
GO  
SELECT OBJECT_NAME (referencing_id),referenced_database_name,   
    referenced_schema_name, referenced_entity_name  
FROM sys.sql_expression_dependencies  
WHERE referenced_database_name IS NOT NULL;  
GO  
USE master;  
GO  
DROP DATABASE db1;  
GO  
  

Voir aussi

sys.dm_sql_referenced_entities (Transact-SQL)
sys.dm_sql_referencing_entities (Transact-SQL)