Vue d’ensemble de Windows as a Service

S’applique à

  • Windows10
  • Windows10Mobile
  • Windows10IoTMobile

Vous recherchez des informations destinées aux utilisateurs? Voir Windows Update: FAQ

Le système d’exploitation Windows10 présente Windows as a service: une nouvelle façon de générer, déployer et effectuer la maintenance de Windows. Microsoft a réinventé chaque partie du processus, pour simplifier la vie des professionnels de l’informatique et garantir à ses clients une utilisation cohérente de Windows10. Ces améliorations s’attachent à optimiser l’implication des clients dans le développement de Windows, en simplifiant le déploiement et la maintenance des ordinateurs clients Windows et en mettant à niveau les ressources nécessaires au déploiement et à la maintenance de Windows au fil du temps.

Création

Avant la sortie de Windows10, Microsoft publiait de nouvelles versions de Windows à intervalles réguliers. Cette planification de déploiement traditionnel imposait aux utilisateurs une charge importante en termes de formation, dans la mesure où la modification des fonctionnalités était souvent importante. Cette planification signifiait également de longues périodes d’attente sans nouvelles fonctionnalités. Scénario qui ne fonctionne plus aujourd’hui dans notre monde en constante évolution, dans lequel de nouvelles fonctionnalités de sécurité, de gestion et de déploiement sont nécessaires pour relever les défis. Windows as a service propose deux fois par an des mises à jour de fonctionnalités de moindre envergure, vers les mois de mars et de septembre, pour permettre de résoudre ces problèmes.

Par le passé, lorsque Microsoft développait de nouvelles versions de Windows, des versions d’évaluation technique étaient publiées juste avant la sortie du système d’exploitation. Avec Windows10, de nouvelles fonctionnalités sont proposées à la communauté des Windows Insider dès que possible: au cours du cycle de développement, par le biais d’un processus appelé la distribution de versions d’évaluation afin que les organisations puissent voir exactement ce que Microsoft développe et commencer les tests dès que possible.

Microsoft dépend également de la réception de commentaires émanant d’organisations tout au long du processus de développement afin de pouvoir effectuer des ajustements aussi rapidement que possible au lieu d’attendre la prochaine publication. Pour plus d’informations sur le programme Windows Insider et savoir comment s’inscrire, consultez la section Windows Insider.

Bien entendu Microsoft effectue également des tests internes complets menés par des équipes d’ingénieurs installant chaque jour de nouvelles versions et par des groupes plus vastes d’employés installant des versions fréquemment, le tout avant que ces versions soient publiées dans le cadre du programme Windows Insider.

Déploiement

Le déploiement de Windows10 est plus simple qu’avec les versions précédentes de Windows. Lorsque vous migrez à partir de versions antérieures de Windows, un processus de mise à niveau sur site facile peut être utilisé pour préserver automatiquement l’ensemble des applications, paramètres et données. Et au cours de l’exécution de Windows10, le déploiement des mises à jour des fonctionnalités de Windows10 est tout aussi simple.

Un des plus grands défis pour les organisations lorsqu’il s’agit de déployer une nouvelle version de Windows réside dans le test de compatibilité. Alors que la compatibilité était précédemment une source de préoccupation pour les organisations procédant à une mise à niveau vers une nouvelle version de Windows, Windows10 est compatible avec la plupart des matériels et logiciels capables de s’exécuter sur Windows7 ou une version ultérieure. En raison de ce niveau de compatibilité élevé, le processus de test de compatibilité des applications peut être considérablement simplifié.

Compatibilité des applications

Le test de compatibilité des applications a toujours été une charge à l’approche d’une mise à niveau ou d’un déploiement Windows. Avec Windows10, la compatibilité des applications du point de vue des applications de bureau, des sites web et des applications conçues sur la plateforme Windows universelle (UWP) s’est considérablement améliorée. Microsoft comprend les défis auxquels les organisations se trouvent confrontées lors de leur migration depuis le système d’exploitation WindowsXP vers Windows7 et a travaillé à améliorer l’expérience liée aux mises à niveau Windows10.

La plupart des applications de bureau compatibles Windows7 seront compatibles avec Windows10 dés sa sortie. Windows10 a pu atteindre un tel niveau de compatibilité en raison de modifications minimales apportées aux interfaces de programmation d’application Win32 existantes. De précieux commentaires obtenus via le programme Windows Insider et des données de diagnostic ont permis de maintenir ce niveau de compatibilité au fil de chaque mise à niveau des fonctionnalités. Comme pour les sites web, Windows10 inclut Internet Explorer11 et ses modes de compatibilité descendante pour les sites web hérités. Enfin, les applications UWP suivent un historique de compatibilité similaire aux applications de bureau, de sorte que la plupart d’entre elles soient compatibles avec Windows10.

Pour les applications d’entreprise stratégiques les plus importantes, les organisations doivent encore effectuer des tests régulièrement pour confirmer la compatibilité avec les nouvelles versions. Pour les autres applications, envisagez leur validation dans le cadre d’un processus de déploiement pilote pour réduire le temps passé sur les tests de compatibilité. S’il est difficile de savoir si une application est compatible avec Windows10, les professionnels de l’informatique peuvent consulter les éditeurs de logiciels indépendants ou consulter le répertoire des logiciels pris en charge à l’adresse suivante: http://www.readyforwindows.com.

Compatibilité des appareils

La compatibilité des appareils dans Windows10 est également très forte; aucun nouveau matériel n’est nécessaire pour Windows10, dans la mesure où tout appareil en mesure d’exécuter Windows7 ou une version ultérieure peut exécuter Windows10. En fait, la configuration matérielle minimale requise pour exécuter Windows10 est identique à celle requise pour Windows7. La plupart des pilotes matériels qui fonctionnaient dans Windows8.1, Windows8 ou Windows7 continuent de fonctionner dans Windows10.

Maintenance

La maintenance Windows classique comprenait plusieurs types de publications: les révisions majeures (par exemple, Windows8.1, Windows8 et les systèmes d’exploitation Windows7), les service packs et les mises à jour mensuelles. Avec Windows10, il existe deux types de publications: les mises à jour de fonctionnalités qui ajoutent des fonctionnalités deux fois par an et les mises à jour qualité qui fournissent des correctifs de sécurité et de fiabilité au moins une fois par mois.

Avec Windows10, les organisations doivent modifier leur approche liée au déploiement des mises à jour. Les canaux de maintenance sont le premier moyen de séparer les utilisateurs en groupes de déploiement pour les mises à jour des fonctionnalités et de qualité. Avec l’introduction des canaux de maintenance apparaît le concept d’anneau de déploiement, qui est simplement un moyen de catégoriser l’association d’un groupe de déploiement et d’un canal de maintenance en vue de regrouper des appareils pour des vagues de déploiement successives. Pour plus d’informations sur le développement d’une stratégie de déploiement qui exploite les canaux de maintenance et les anneaux de déploiement, voir Planifier la stratégie de maintenance des mises à jour Windows10.

Pour plus d’informations sur chaque outil de maintenance disponible pour Windows10, voir Outils de maintenance.

Pour s’aligner sur ce nouveau modèle de distribution des mises à jour, Windows10 comporte trois canaux de maintenance, chacun proposant différents niveaux de flexibilité en termes de dates de distribution de ces mises à jour sur les ordinateurs clients. Pour plus d’informations sur les canaux de maintenance disponibles dans Windows10, voir Canaux de maintenance.

Changement de nom

Dans le cadre de l’alignement avec Windows10 et Office 365ProPlus, nous adoptons une terminologie commune pour faciliter autant que possible la compréhension du processus de maintenance. À l’avenir, voici les nouveaux termes que nous utiliserons:

  • Canal semi-annuel: nous désignerons la Branche actuelle (CB) par «Canal semi-annuel (ciblé)», alors que la Branche actuelle pour entreprise (CBB) s'appellera simplement «Canal semi-annuel».
  • Canal de maintenance à long terme: la branche de maintenance à long terme (LTSB) s'appellera désormais Canal de maintenance à long terme (LTSC, Long-Term Servicing Channel).

Note

Pour plus d’informations, voir la section concernant les Canaux de maintenance.

Vous pouvez également lire ce billet de blog, pour plus d’informations sur cette modification.

Mises à jour des fonctionnalités

Avec Windows10, Microsoft introduit de nouvelles fonctionnalités dans les mises à jour des fonctionnalités qui peuvent être déployées à l’aide des outils de gestion existants. Dans la mesure où les mises à jour des fonctionnalités sont proposées plus fréquemment qu’avec les versions précédentes de Windows (deux fois par an, vers les mois de mars et de septembre, au lieu de tous les 3 à 5 ans), les modifications s’effectuent par petits segments d’entrée, plutôt qu’une seule fois et le temps de préparation de l’utilisateur final est beaucoup plus réduit.

Conseil

La cadence de mise à jour des fonctionnalités a été alignée avec les mises à jour d’Office 365ProPlus. À partir de la mise à jour de cet automne, Windows et Office proposeront leurs mises à jour majeures deux fois par an, vers les mois de mars et de septembre. Consultez les modifications à venir pour la gestion des mises à jour d’Office 365ProPlus pour en savoir plus sur les modifications apportées à la gestion des mises à jour d’Office.

Mises à jour qualité

Les mises à jour mensuelles dans les versions précédentes de Windows ont été souvent trop importantes en raison du nombre impressionnant de mises à jour disponibles chaque mois. De nombreuses organisations choisissaient les mises à jour à installer ou non, ce qui créait de nombreux scénarios dans lesquels les organisations déployaient des mises à jour de sécurité essentielles, mais sélectionnaient uniquement un sous-ensemble de correctifs non liés à la sécurité.

Dans Windows10, au lieu de recevoir plusieurs mises à jour chaque mois et d’essayer de savoir celles dont l’organisation a besoin, ce qui finalement entraîne une fragmentation de la plateforme, une mise à jour mensuelle cumulative remplaçant la mise à jour mensuelle précédente, contenant des correctifs liés ou non liés à la sécurité, est proposée aux administrateurs. Cette approche simplifie la correction et permet de s’assurer que les appareils des clients sont alignés plus étroitement avec le test effectué chez Microsoft, ce qui permet de réduire les problèmes inattendus résultant de la correction. Le côté gauche de la figure1 fournit un exemple représentant les appareils Windows7 d’une entreprise et ce à quoi leur niveau de correctif actuel pourrait ressembler. Sur la droite est indiqué le contenu des PC de l’environnement de test. Cette différence radicale est à la base de nombreux problèmes de compatibilité et d’anomalies système liés aux mises à jour Windows.

Figure1

Comparaison de l’environnement du correctif dans l’entreprise par rapport au test

Canaux de maintenance

Pour s’aligner sur la nouvelle méthode de distribution des mises à jour des fonctionnalités et des mises à jour qualité dans Windows10, Microsoft a introduit le concept de canaux de maintenance pour permettre aux clients de désigner la fréquence de mise à jour de leurs appareils. Par exemple, une organisation peut utiliser d’une part des appareils de test que le service informatique peut mettre à jour avec de nouvelles fonctionnalités dès que possible et, d’autre part, des appareils spécialisés nécessitant un cycle de mise à jour des fonctionnalités plus long pour assurer la continuité.

Dans cette optique, Windows10 propose 3canaux de maintenance. Le programme Windows Insider fournit aux organisations la possibilité de tester et de fournir des commentaires sur les fonctionnalités qui seront intégrées à la prochaine mise à jour des fonctionnalités. Le canal semi-annuel fournit de nouvelles fonctionnalités avec des mises à jour deux fois par an. Les organisations peuvent choisir la date du déploiement des mises à jour à partir du canal semi-annuel. Le canal de maintenance à long terme, conçu pour être utilisé uniquement avec des appareils spécialisés (qui n’exécutent généralement pas Office) tels que ceux qui contrôlent les équipements médicaux ou les distributeurs automatiques de billets, reçoit de nouvelles versions des fonctionnalités tous les trois ans environ. Pour plus d’informations sur les versions de chaque canal de maintenance, voir Informations de publication de Windows10.

Bien que le concept des canaux de maintenance soit une nouveauté, les organisations peuvent utiliser les mêmes outils de gestion que ceux utilisés pour gérer les mises à jour et mises à niveau dans les versions antérieures de Windows. Pour plus d’informations sur les options des outils de maintenance pour Windows10 et leurs fonctionnalités, voir Outils de maintenance.

Note

Les canaux de maintenance ne sont pas le seul moyen de distinguer des groupes d’appareils distincts lors de l’utilisation de mises à jour. Chaque canal peut contenir des sous-ensembles d’appareils, ce qui échelonne davantage la maintenance. Pour plus d’informations sur la stratégie de maintenance et le processus de déploiement en cours pour Windows10, y compris le rôle des canaux de maintenance, voir Planifier la stratégie de maintenance des mises à jour Windows10.

Canal semi-annuel

Dans le canal semi-annuel, les mises à jour des fonctionnalités sont disponibles dès leur publication par Microsoft. Windows10 version1511 disposait de quelques options d’outil de maintenance permettant de différer les mises à jour des fonctionnalités, limitant ainsi l’utilisation du canal de maintenance semi-annuel. Windows10, depuis la version1607, inclut plus d’outils de maintenance permettant de reporter les mises à jour des fonctionnalités jusqu’à 365jours. Ce modèle de maintenance est idéal pour les déploiements de pilotes et le test des mises à jour des fonctionnalités Windows10 et pour les utilisateurs tels que les développeurs qui ont besoin de travailler immédiatement avec les dernières fonctionnalités. Une fois que la dernière version a subi le processus du déploiement pilote et des tests, vous choisissez le moment de son passage au déploiement à grande échelle.

Lorsque Microsoft publie officiellement une mise à jour des fonctionnalités pour Windows10, elle devient ainsi disponible pour tous les PC non configurés pour le report des mises à jour des fonctionnalités, de sorte que ces appareils peuvent l’installer immédiatement. Les organisations qui utilisent WindowsServer UpdateServices (WSUS), MicrosoftSystemCenter ConfigurationManager ou WindowsUpdateforBusiness, toutefois, peuvent reporter les mises à jour des fonctionnalités sur les appareils sélectionnés en suspendant leur approbation et leur déploiement. Dans ce scénario, le contenu disponible pour le canal semi-annuel sera mis à disposition, mais pas nécessairement immédiatement obligatoire, en fonction de la stratégie du système de gestion. Pour plus d’informations sur les outils de maintenance de Windows10, voir Outils de maintenance.

Les organisations doivent lancer un déploiement ciblé sur des versions du canal semi-annuel, tandis qu’après environ 4mois, nous annoncerons la préparation au déploiement de grande envergure, ce qui indique que Microsoft, les éditeurs de logiciels indépendants (ISV), les partenaires et clients estiment que la version est prête pour le déploiement à grande échelle. Chaque mise à jour de fonctionnalités sera prise en charge et mise à jour pour les 18mois qui suivent le moment de sa publication

Note

Les organisations peuvent reporter au cas par cas des mises à jour en autant de phases souhaitées à l’aide de l’un des outils de maintenance mentionnés dans la section Outils de maintenance.

Canal de maintenance à long terme

Les systèmes spécialisés, tels que les PC qui contrôlent des équipements médicaux, des systèmes de point de vente et des distributeurs requièrent souvent une option de maintenance de plus longue durée en raison de leur utilisation. Ces appareils effectuent en règle générale une seule tâche importante et n’ont pas besoin de mises à jour des fonctionnalités aussi souvent que les autres appareils de l’organisation. Il est plus important de maintenir autant que possible la stabilité et la sécurité de ces appareils plutôt que d’assurer l’actualisation des modifications de leur interface utilisateur. Le modèle de maintenance LTSC empêche la réception des mises à jour des fonctionnalités habituelles sur les appareils Windows10 Enterprise LTSB et propose uniquement des mises à jour qualité visant à s’assurer que la sécurité des appareils est bien actualisée. Dans cette perspective, les mises à jour de qualité sont toujours immédiatement disponibles pour les clients LTSB Windows10 Enterprise, toutefois les clients peuvent choisir de les reporter à l’aide d’un des outils de maintenance mentionnés dans la section Outils de maintenance.

Note

Windows10 Entreprise LTSB est une version distincte du canal de maintenance à long terme.

Le canal de maintenance à long terme (LTSC) n’est pas conçu pour un déploiement sur l’ensemble ou la quasi-totalité des PC d’une organisation. Il doit être utilisé uniquement pour les appareils à usage spécifique. En règle générale, un PC doté de Microsoft Office installé est un appareil à usage général, généralement utilisé par un informaticien et, par conséquent, plus adapté au canal de maintenance semi-annuel.

Microsoft ne publie jamais de mises à jour des fonctionnalités via Windows Update sur les appareils exécutant Windows10 Entreprise LTSB. Au lieu de cela, il propose généralement de nouvelles versions de LTSC tous les 2 à 3ans et les organisations peuvent décider de les installer comme des mises à niveau sur site ou même d’ignorer les versions dont le cycle de vie dépasse les 10ans.

Note

Les versions Windows10 LTSB prendront en charge le silicium disponible sur le marché au moment de leur commercialisation. Lorsque de futures générations de silicium deviendront disponibles, le support sera assuré par les biais des versions Windows10 LTSB ultérieures que les clients pourront déployer pour ces systèmes. Pour plus d’informations, voir Prise en charge des derniers processeurs et circuits microprogrammés sur Windows dans Forum Aux Questions sur la politique de support - Produits Windows.

Le canal de maintenance à long terme (LTSC) est disponible uniquement dans l’édition Windows10 Entreprise LTSB. Cette version de Windows ne contient pas beaucoup d’applications intégrées, telles que Microsoft Edge, Microsoft Store, Cortana (des fonctionnalités de recherche limitées restent disponibles), Microsoft Mail, Calendrier, OneNote, Météo, Actualités, Sports, Finance, Photos, Caméra, Musique et Horloge. Par conséquent, il est important de se souvenir que Microsoft a conçu principalement le modèle LTSC pour des appareils spécialisés.

Note

Si une organisation dispose d’appareils exécutant Windows10 Entreprise LTSB qu’elle souhaiterait basculer vers le canal de maintenance semi-annuel, ce changement peut s’effectuer sans perte de données utilisateur. Dans la mesure où LTSB est sa propre référence SKU, une mise à niveau, qui prend en charge le canal semi-annuel est requise pour passer de Windows10 Entreprise LTSB à Windows10 Entreprise.

WindowsInsider

Pour de nombreux professionnels de l’informatique, le fait d’obtenir une visibilité anticipée en termes de mise à jour des fonctionnalités, avant leur mise à disposition sur le canal de maintenance semi-annuel, peut à la fois être fascinant et intéressant pour la communication future avec les utilisateurs finaux et offre également la possibilité de tester la version du canal semi-annuel à la recherche de tout problème éventuel. Avec Windows10, la distribution de versions d’évaluation des fonctionnalités permet aux Windows Insiders d’utiliser et de déployer du code de préproduction sur leurs machines de test, ce qui permet d’anticiper une certaine visibilité sur la version suivante. Le fait de tester les versions de Windows10 en avant-première aide Microsoft et ses clients dans la mesure où ils ont l’opportunité de découvrir des problèmes potentiels avant de la publication de la mise à jour auprès du public et de les signaler à Microsoft.

Microsoft recommande que toutes les organisations disposent d’au moins quelques PC inscrits au programme WindowsInsider et envoient des commentaires sur les problèmes qu’ils rencontrent. Pour plus d’informations sur le programme Windows Insider pour Entreprises, accédez au Programme Windows Insider pour Entreprises.

Note

Microsoft recommande à toutes les organisations possédant au moins quelques PC inscrits au programme Windows Insider d'inclure le programme Windows Insider dans leurs plans de déploiement et de soumettre leurs commentaires concernant les éventuels problèmes rencontrés à Microsoft, via notre application Hub de commentaires.

Le programme Windows Insider n’a pas vocation à remplacer les déploiements du canal semi-annuel au sein d’une organisation. Au lieu de cela, il propose aux professionnels de l’informatique et aux autres parties intéressées des versions préliminaires de Windows qu’ils peuvent tester et sur lesquelles ils peuvent envoyer des commentaires à Microsoft.

Outils de maintenance

Il existe de nombreux outils avec lesquels les professionnels de l’informatique peuvent effectuer la maintenance de Windows as a service. Chaque option possède ses avantages et ses inconvénients, allant des fonctionnalités et du contrôle aux faibles exigences en termes d’administration en passant par la simplicité. Voici quelques exemples des outils de maintenance disponibles pour gérer les mises à jour Windows as a service:

  • Windows Update (autonome) fournit un contrôle limité sur les mises à jour des fonctionnalités avec une configuration manuelle de l’appareil par des professionnels de l’informatique pour faire figurer ce dernier dans le canal semi-annuel. Les organisations peuvent contrôler les appareils pour lesquels les mises à jour sont reportées en cochant la case Différer les mises à niveau dans Démarrer\Paramètres\Mise à jour et sécurité\Options avancées sur un client Windows10.
  • Windows Update for Business est la deuxième option de maintenance de Windows as a service. Cet outil de maintenance inclut un contrôle un peu plus poussé du report de la mise à jour et permet une gestion centralisée à l’aide de la stratégie de groupe. Windows Update for Business permet de différer les mises à jour de jusqu'à 365jours, selon la version. Ces options de déploiement sont disponibles pour les clients du canal semi-annuel. En plus d’être en mesure d’utiliser une stratégie de groupe pour gérer Windows Update for Business, chaque option peut être configurée sans avoir besoin de recourir à une infrastructure sur site à l’aide d’Intune.
  • WindowsServer Update Services (WSUS) fournit un contrôle étendu sur les mises à jour Windows10 et est disponible en mode natif dans le système d’exploitation WindowsServer. Outre la possibilité de reporter les mises à jour, les organisations peuvent ajouter une couche d’approbation des mises à jour et choisir de les déployer sur des ordinateurs spécifiques ou des groupes d’ordinateurs dès qu’ils sont prêts.
  • System Center Configuration Manager fournit un contrôle accru sur la maintenance de Windows as a service. Les professionnels de l’informatique peuvent reporter les mises à jour, les approuver et disposer de plusieurs options destinées au ciblage des déploiements et à la gestion des heures de déploiement et d’utilisation de la bande passante.

Toutes ces options choisies par une organisation dépendent des ressources, du personnel et de l’expertise que possède déjà son organisation informatique. Par exemple, si le service informatique utilise déjà System Center Configuration Manager pour gérer les mises à jour Windows, ce dernier peut continuer à l’utiliser. De même, si le service informatique utilise WSUS, il peut continuer à l’utiliser. Pour avoir une vue consolidée des avantages de chaque outil, reportez-vous au Tableau1.

Tableau1

Outil de maintenance Les mises à jour peuvent-elles être reportées? Possibilité d’approuver les mises à jour Option pair à pair Fonctionnalités supplémentaires
Windows Update Oui (manuel) Non Optimisation de la distribution Aucun
WindowsUpdate for Business Oui Non Optimisation de la distribution Autres objets de stratégie de groupe
WSUS Oui Oui BranchCache ou Optimisation de la distribution Montée en charge du serveur en amont/aval
Configuration Manager Oui Oui BranchCache, Cache d’homologue client Points de distribution, options de déploiement multiples

Note

En raison des modifications de nom, des termes plus anciens comme CB, CBB et LTSB peuvent encore figurer dans certains de nos produits.


Étapes à suivre afin de gérer les mises à jour pour Windows10

terminé En savoir plus sur les mises à jour et les canaux de maintenance (cette rubrique)
à faire Préparer la stratégie de maintenance des mises à jour Windows10
à faire Créer des anneaux de déploiement pour les mises à jour Windows10
à faire Affecter des appareils aux canaux de maintenance pour les mises à jour Windows10
à faire Optimiser la distribution des mises à jour Windows10
à faire Déployer les mises à jour à l’aide de Windows Update for Business
ou Déployer les mises à jour Windows10 à l’aide de WindowsServer Update Services
ou Déployer les mises à jour Windows10 à l’aide de SystemCenterConfigurationManager

Rubriques connexes