Configuration requise pour Azure Stack HCI

S’applique à : Azure Stack HCI, version 20H2

Utilisez cette rubrique afin d'évaluer la configuration requise pour les serveurs, le stockage et la mise en réseau d'Azure Stack HCI.

Configuration requise au niveau du serveur

Un cluster Azure Stack HCI standard requiert un minimum de deux serveurs et un maximum de 16 serveurs. Toutefois, les clusters peuvent être combinés à l'aide d'ensembles de clusters pour créer une plateforme HCI contenant des centaines de nœuds.

Tenez compte de ce qui suit pour les différents types de déploiements Azure Stack HCI :

  • Les clusters étendus requièrent le déploiement de serveurs sur deux sites distincts. Les sites peuvent se trouver dans différents pays, dans différentes villes, à différents étages ou dans différentes pièces. Un cluster étendu nécessite un minimum de 4 serveurs (2 par site) et un maximum de 16 serveurs (8 par site).

  • Il est recommandé que tous les serveurs soient du même modèle et proviennent du même fabricant, qu’ils utilisent des processeurs compatibles Intel Nehalem, de classe AMD EPYC 64 bits ou ultérieur avec la traduction d’adresses de deuxième niveau (SLAT). Un processeur Intel Xeon évolutif de 2e génération est nécessaire pour prendre en charge la mémoire persistante Intel Optane DC. Les processeurs doivent avoir au moins 1,4 GHz et être compatibles avec le jeu d’instructions x64.

  • Veillez à ce que les serveurs disposent d’au moins 32 Go de RAM par nœud pour s’adapter au système d’exploitation du serveur, aux machines virtuelles et à d’autres applications ou charges de travail. En outre, autorisez 4 Go de RAM par téraoctet (To) de capacité de lecteur de cache sur chaque serveur pour les métadonnées des espaces de stockage direct.

  • Vérifiez que la prise en charge de la virtualisation est activée dans le BIOS ou l’UEFI :

    • Assistance matérielle à la virtualisation. Cette virtualisation est disponible avec les processeurs qui incluent une option de virtualisation, plus spécifiquement les processeurs dotés de la technologie Intel VT (Intel Virtualization Technology) ou AMD-V (AMD Virtualization).
    • La prévention de l’exécution des données (DEP) appliquée par le matériel doit être disponible et activée. Pour les systèmes Intel, il s’agit du composant XD Bit (Execute Disable Bit). Pour les systèmes AMD, il s’agit du composant NX Bit (No Execute Bit).
  • Vous pouvez utiliser n’importe quel périphérique de démarrage pris en charge par Windows Server, qui contient à présent SATADOM. Le miroir RAID 1 n’est pas obligatoire, mais il est pris en charge pour le démarrage. Une taille minimale de 200 Go est recommandée.

  • Pour obtenir des spécifications supplémentaires relatives aux fonctionnalités pour Hyper-V, consultez Configuration système requise pour Hyper-V sur Windows Server.

Exigences de stockage

Azure Stack HCI fonctionne avec les lecteurs SATA, SAS, NVMe ou à mémoire persistante en attachement direct qui sont physiquement attachés à un seul serveur chacun.

Pour obtenir les meilleurs résultats, respectez ce qui suit :

  • Chaque serveur de cluster doit présenter les mêmes types de lecteurs et le même nombre de chaque type. Il est également recommandé (mais pas obligatoire) d’opter pour des lecteurs de même taille et de même modèle. Les lecteurs peuvent être internes au serveur ou dans un boîtier externe connecté à un seul serveur. Pour plus d’informations, consultez la page sur les Considérations relatives à la symétrie de lecteur.

  • Chaque serveur du cluster doit avoir des volumes dédiés pour les journaux, avec un stockage de journal au moins aussi rapide que le stockage de données. Les clusters étendus nécessitent au moins deux volumes : l’un pour les données répliquées et l’autre pour les données de journal.

  • SCSI Enclosure Services (SES) est requis pour le mappage et l’identification des emplacements. Chaque boîtier externe doit présenter un identificateur unique (ID unique).

    Important

    NON PRIS EN CHARGE : Les cartes de contrôleur RAID ou le stockage SAN (Fibre Channel, iSCSI, FCoE), les boîtiers SAS partagés connectés à plusieurs serveurs, ou toute forme de MPIO (Multipath IO) où les lecteurs sont accessibles par plusieurs chemins d’accès. Les cartes HBA doivent implémenter le mode de transfert simple.

Configuration requise du réseau

Un cluster Azure Stack HCI requiert une connexion réseau fiable à bande passante élevée et à faible latence entre chaque nœud serveur.

  • Vérifiez qu’au moins une carte réseau est disponible et dédiée à la gestion du cluster.
  • Vérifiez que les commutateurs physiques de votre réseau sont configurés pour autoriser le trafic sur tous les réseaux locaux virtuels que vous allez utiliser.

Pour connaître la configuration requise et les éléments à prendre en compte pour les réseaux physiques, consultez Configuration requise des réseaux virtuels.

Pour plus d’informations sur la mise en réseau d’hôtes et les exigences associées, consultez Exigences liées aux réseaux d’hôtes.

Configuration requise pour la mise en réseau SDN (Software Defined Networking)

Lorsque vous créez un cluster Azure Stack HCI à l'aide de Windows Admin Center, vous avez la possibilité de déployer le contrôleur de réseau pour activer la mise en réseau SDN (Software Defined Networking). Si vous envisagez d’utiliser SDN sur Azure Stack HCI :

  • Assurez-vous que les serveurs hôtes disposent d’au moins 50-100 Go d’espace libre pour créer les machines virtuelles du contrôleur de réseau.

  • Vous devez copier un disque dur virtuel (VHD) du système d’exploitation Azure Stack HCI sur le premier nœud du cluster afin de créer les machines virtuelles du contrôleur de réseau. Vous pouvez préparer le disque dur virtuel à l’aide de Sysprep ou en exécutant le script Convert-WindowsImage pour convertir un fichier .iso en un disque dur virtuel.

Pour plus d’informations sur la préparation de l’utilisation de SDN dans Azure Stack HCI, consultez Planifier une infrastructure réseau à définition logicielle et Planifier le déploiement de contrôleur de réseau.

Notes

SDN n’est pas pris en charge sur les clusters étirés (sur plusieurs sites).

Exigences relatives aux domaines

Il n’existe aucune exigence particulière au niveau fonctionnel du domaine pour Azure Stack HCI : il suffit d’une version du système d’exploitation pour votre contrôleur de domaine qui est toujours prise en charge. Si vous ne l’avez pas déjà fait, nous vous recommandons d’activer la fonctionnalité de Corbeille Active Directory. Pour en savoir plus, consultez Présentation d'Active Directory Domain Services.

Spécifications matérielles maximales prises en charge

Les déploiements Azure Stack HCI qui dépassent les spécifications suivantes ne sont pas pris en charge :

Ressource Maximale
Serveurs physiques par cluster 16
Machines virtuelles par hôte 1 024
Disques par machine virtuelle (SCSI) 256
Stockage par cluster 4 Po
Stockage par serveur 400 To
Processeurs logiques par hôte 512
RAM par hôte 24 To
RAM par machine virtuelle 12 To (machine virtuelle de 2e génération) ou 1 To (1e génération)
Processeurs virtuels par hôte 2 048
Processeurs virtuels par machine virtuelle 240 (machine virtuelle de 2e génération) ou 64 (1e génération)

Étapes suivantes

Pour consulter des informations connexes, reportez-vous également à :