Surveiller l’état d’exécution, examiner l’historique du déclencheur et configurer des alertes pour Azure Logic Apps

Notes

Cet article s’applique uniquement aux applications logiques Consommation. Pour plus d’informations sur la vérification de l’état d’exécution et le monitoring des applications logiques Standard, consultez les sections suivantes dans Créer un workflow d’intégration avec Azure Logic Apps à locataire unique : Examiner l’historique des exécutions, Examiner l’historique du déclencheur et Activer ou ouvrir Application Insights après le déploiement.

Après avoir créé et exécuté un workflow d’application logique Consommation, vous pouvez vérifier l’état d’exécution de ce workflow, l’historique des exécutions, l’historique du déclencheur et les performances. Pour obtenir des notifications concernant des échecs ou d’autres problèmes éventuels, configurez des alertes. Par exemple, vous pouvez créer une alerte qui détecte quand plus de cinq exécutions échouent en une heure.

Pour une surveillance des événements en temps réel et un débogage enrichi, configurez une journalisation des diagnostics pour votre application logique à l’aide de journaux Azure Monitor. Ce service Azure vous aide à superviser vos environnements cloud et locaux afin pouvoir maintenir plus facilement leur disponibilité et leurs performances. Vous pouvez ensuite rechercher et consulter des événements, tels que des événements de déclencheur, des événements d’exécution et des événements d’action. En stockant ces informations dans des journaux Azure Monitor, vous pouvez créer des requêtes de journal qui vous aident à rechercher et à analyser ces informations. Vous pouvez également utiliser ces données de diagnostic avec d’autres services Azure, tels que Stockage Azure et Azure Event Hubs. Pour plus d’informations, voir Superviser les applications logiques à l’aide d’Azure Monitor.

Notes

Si vos applications logiques s’exécutent dans un environnement de service d’intégration créé pour utiliser un point de terminaison d’accès interne, vous pouvez afficher les entrées et sorties de l’historique des exécutions de l’application logique, ainsi qu’y accéder, uniquement depuis l’intérieur de votre réseau virtuel. Vérifiez que vous disposez d’une connectivité réseau entre les points de terminaison privés et l’ordinateur à partir duquel vous souhaitez accéder à l’historique des exécutions. Par exemple, votre ordinateur client peut exister à l’intérieur du réseau virtuel de l’environnement de service d’intégration ou à l’intérieur d’un réseau virtuel connecté au réseau virtuel de l’environnement de service d’intégration, par exemple, par le biais d’un appairage (peering) ou d’un réseau privé virtuel. Pour plus d’informations, consultez Accès aux points de terminaison de l’environnement ISE.

Examiner l’historique des exécutions

Chaque fois que le déclencheur est activé pour un élément ou un événement, le moteur de Logic Apps crée et exécute une instance de flux de travail distincte pour chaque élément ou événement. Par défaut, chaque instance de flux de travail s’exécute en parallèle afin qu’aucun flux de travail ne doive attendre avant de démarrer une exécution. Vous pouvez examiner le déroulement de cette exécution, y compris l’état de chaque étape du flux de travail, ainsi que les entrées et sorties de celle-ci.

  1. Dans le portail Azure, recherchez et ouvrez le workflow de votre application logique dans le concepteur.

    Pour rechercher votre application logique, dans la zone de recherche Azure principale, entrez logic apps, puis sélectionnez Applis logiques.

    Find and select

    Le portail Azure affiche toutes les applications logiques associées à vos abonnements Azure. Vous pouvez filtrer cette liste en fonction du nom, de l’abonnement, du groupe de ressources, de l’emplacement, etc.

    View logic apps associated with subscriptions

  2. Sélectionnez votre application logique, puis Vue d’ensemble.

    Dans le volet Vue d’ensemble, sous Historique des exécutions, toutes les exécutions passées, actuelles et en attente de votre application logique s’affichent. Si la liste affiche de nombreuses exécutions et que vous ne trouvez pas l’entrée souhaitée, essayez de filtrer la liste.

    Conseil

    Si l’état d’exécution ne s’affiche pas, essayez d’actualiser la page de présentation en sélectionnant Actualiser. Aucune exécution ne se produit pour un déclencheur ignoré en raison de critères non respectés ou d’une absence de données.

    Overview, runs history, and other logic app information

    Voici les états d’exécution possibles :

    État d’exécution Description
    Abandonné L’exécution s’est arrêtée ou ne s’est pas terminée en raison de problèmes externes, par exemple, une panne système ou un abonnement Azure expiré.
    Annulé L’exécution a été déclenchée et a démarré, mais a reçu une demande d’annulation.
    Échec Au moins une action de l’exécution a échoué. Aucune action subséquente n’était configurée dans le flux de travail pour gérer l’échec.
    Exécution L’exécution a été déclenchée et est en cours, mais cet état peut également apparaître pour une exécution limitée en raison de limites d’action ou du plan de tarification actuel.

    Conseil : Si vous configurez la journalisation des diagnostics, vous pouvez obtenir des informations sur tous les événements de limitation qui se produisent.

    Réussi L’exécution a réussi. Si une action a échoué, une action subséquente dans le flux de travail a géré cet échec.
    Délai dépassé L’exécution a expiré parce qu’elle a dépassé la limite de durée d’exécution qui est contrôlée par le paramètre Run history retention in days (rétention de l’historique d’exécution en jours). La durée d’une exécution est calculée en utilisant l’heure de début et la limite de durée d’exécution à cette heure.

    Remarque : Si la durée de l’exécution dépasse aussi la limite actuelle de rétention de l’historique d’exécution, qui est également contrôlée par le paramètre Run history retention in days (Rétention de l’historique d’exécution en jours), l’exécution est effacée de l’historique d’exécution par un travail de nettoyage quotidien. Que l’exécution expire ou se termine, la période de rétention est toujours calculée sur la base de l’heure de début de l’exécution et de la limite de rétention actuelle. Par conséquent, si vous réduisez la limite de durée pour une exécution en cours, l’exécution expire. Toutefois, l’exécution reste dans l’historique des exécutions ou est effacée de celui-ci selon que la durée de l’exécution a ou non dépassé la limite de rétention.

    En attente L’exécution n’a pas démarré ou est suspendue, par exemple, en raison d’une instance de flux de travail antérieure qui est toujours en cours d’exécution.
  3. Pour examiner les étapes et d’autres informations d’une exécution spécifique, sous Historique des exécutions, sélectionnez cette exécution.

    Select a specific run to review

    Le volet exécution de l’application logique affiche chaque étape de l’exécution sélectionnée, l’état d’exécution de chaque étape et le temps pris par l’exécution de chaque étape, par exemple :

    Each action in the specific run

    Pour afficher ces informations sous forme de liste, dans la barre d’outils exécution de l’application logique, sélectionnez Détails de l’exécution.

    On the toolbar, select

    La vue Détails de l’exécution affiche chaque étape, son état et d’autres informations.

    Review details about each step in the run

    Par exemple, vous pouvez obtenir la propriété ID de corrélation de l’exécution, dont vous pouvez avoir besoin lorsque vous utilisez l’API REST pour Logic Apps.

  4. Pour obtenir plus d’informations sur une étape spécifique, sélectionnez l’une des options suivantes :

    • Dans le volet Exécution d’application logique, sélectionnez l’étape pour développer la forme. Vous pouvez désormais afficher des informations telles que des entrées, des sorties et des erreurs qui se sont produites dans cette étape, par exemple :

      In logic app run pane, view failed step

    • Dans le volet Détails de l’exécution de l’application logique, sélectionnez l’étape de votre choix.

      In run details pane, view failed step

      Vous pouvez maintenant afficher des informations telles que des entrées et des sorties pour cette étape, par exemple :

    Notes

    Tous les détails et événements d’exécution sont chiffrés dans le service Logic Apps. Il sont déchiffrés uniquement quand un utilisateur demande à consulter ces données. Vous pouvez masquer des entrées et sorties dans l’historique des exécutions ou contrôler l’accès utilisateur à ces informations à l’aide du contrôle d’accès en fonction du rôle (Azure RBAC).

Examiner l’historique du déclencheur

Chaque exécution d’application logique démarre avec un déclencheur. L’historique du déclencheur répertorie toutes les tentatives de déclenchement que votre application logique a faites et contient des informations sur les entrées et sorties pour chaque tentative.

  1. Dans le portail Azure, recherchez et ouvrez le workflow de votre application logique dans le concepteur.

    Pour rechercher votre application logique, dans la zone de recherche Azure principale, entrez logic apps, puis sélectionnez Logic Apps.

    Find and select

    Le portail Azure affiche toutes les applications logiques associées à vos abonnements Azure. Vous pouvez filtrer cette liste en fonction du nom, de l’abonnement, du groupe de ressources, de l’emplacement, etc.

    View logic apps associated with subscriptions

  2. Sélectionnez votre application logique, puis Vue d’ensemble.

  3. Dans le menu de votre application logique, sélectionnez Vue d’ensemble. Dans la section Résumé, sous Évaluation, sélectionnez Afficher l’historique du déclencheur.

    View trigger history for your logic app

    Le volet Historique du déclencheur affiche tous les tentatives de déclencheur que votre application logique a faites. Chaque fois que le déclencheur s’active pour un élément ou un événement, le moteur Logic Apps crée une instance d’application logique distincte qui exécute le flux de travail. Par défaut, chaque instance s’exécute en parallèle afin qu’aucun flux de travail ne doive attendre avant de lancer l’exécution. Par conséquent, si votre application logique se déclenche sur plusieurs éléments en même temps, une entrée de déclencheur avec les mêmes date et heure s’affiche pour chaque élément.

    Multiple trigger attempts for different items

    Les états de tentative de déclenchement possibles sont les suivants :

    État du déclencheur Description
    Échec Une erreur est survenue. Pour consulter les messages d’erreur générés suite à un échec de déclencheur, sélectionnez cette tentative de déclenchement, puis choisissez Sorties. Vous pourrez par exemple trouver des entrées qui ne sont pas valides.
    Ignoré Le déclencheur a vérifié le point de terminaison, mais n’a pas trouvé de données répondant aux critères spécifiés.
    Réussi Le déclencheur a vérifié le point de terminaison et a trouvé des données disponibles. En général, un état Déclenché s’affiche à côté de cet état. Dans le cas contraire, la définition du déclencheur peut comporter une condition ou une commande SplitOn qui n’a pas été satisfaite.

    Cet état peut provenir d’un déclencheur manuel, d’un déclencheur de périodicité ou d’un déclencheur d’interrogation. Un déclencheur peut s’exécuter correctement, mais l’exécution elle-même risque malgré tout d’échouer si les actions génèrent des erreurs non gérées.

    Conseil

    Vous pouvez revérifier le déclencheur sans attendre la prochaine récurrence. Dans la barre d’outils de la vue d’ensemble, sélectionnez Déclencheur d’exécution, puis sélectionnez le déclencheur afin de forcer une vérification. Vous pouvez aussi sélectionner Déclencheur d’exécution dans la barre d’outils du concepteur.

  4. Pour afficher des informations sur une tentative de déclencheur spécifique, dans le volet Déclencheur, sélectionnez cet événement du déclencheur. Si la liste affiche plusieurs tentatives de déclencheur et que vous ne trouvez pas l’entrée souhaitée, essayez de filtrer la liste. Si vous ne trouvez pas les données que vous attendez, choisissez Actualiser dans la barre d’outils.

    View specific trigger attempt

    Vous pouvez maintenant examiner des informations relatives à l’événement de déclencheur sélectionné, par exemple :

    View specific trigger information

Configurer des alertes de surveillance

Pour recevoir des alertes basées sur des métriques spécifiques ou des dépassements de seuils de votre application logique, configurez des alertes dans Azure Monitor. En savoir plus sur les métriques dans Azure. Pour configurer des alertes sans utiliser Azure Monitor, procédez comme suit.

  1. Dans le menu de votre application logique, sous Surveillance, sélectionnez Alertes>Nouvelle règle d’alerte.

    Add an alert for your logic app

  2. Dans le volet Créer une règle, sous Ressource, sélectionnez votre application logique si ce n’est déjà fait. Sous Condition, sélectionnez Ajouter afin de pouvoir définir la condition qui déclenche l’alerte.

    Add a condition for the rule

  3. Dans le volet Configurer la logique de signal, recherchez et sélectionnez le signal pour lequel vous souhaitez obtenir une alerte. Vous pouvez utiliser la zone de recherche ou, pour trier les signaux par ordre alphabétique, sélectionner l’en-tête de colonne Nom du signal.

    Par exemple, si vous souhaitez envoyer une alerte en cas d’échec d’un déclencheur, procédez comme suit :

    1. Dans la colonne Nom du signal, recherchez et sélectionnez le signal Déclenchements ayant échoué.

      Select signal for creating alert

    2. Dans le volet Informations qui s’ouvre pour le signal sélectionné, sous Logique d’alerte, configurez votre condition, par exemple :

    3. Pour Opérateur, sélectionnez Supérieur ou égal à.

    4. Pour Type d’agrégation, sélectionnez Compte.

    5. Pour Valeur de seuil, entrez 1.

    6. Sous Aperçu de la condition, vérifiez que votre condition s’affiche correctement.

    7. Sous Évaluée sur la base de, définissez l’intervalle et la fréquence pour l’exécution de la règle d’alerte. Pour Précision d’agrégation (période) , sélectionnez la période de regroupement des données. Pour Fréquence d’évaluation, sélectionnez la fréquence à laquelle vous souhaitez vérifier la condition.

    8. Quand vous êtes prêt, sélectionnez Terminé.

    Voici la condition terminée :

    Set up condition for alert

    La page Créer une règle affiche maintenant la condition que vous avez créée et le coût d’exécution de cette alerte.

    New alert on the

  4. Spécifiez un nom, une description facultative et un niveau de gravité pour votre alerte. Laissez le paramètre Activer la règle lors de sa création activé, ou désactivez-le jusqu’à ce que vous soyez prêt à activer la règle.

  5. Lorsque vous avez terminé, sélectionnez Créer une règle d’alerte.

Conseil

Pour exécuter une application logique à partir d’une alerte, vous pouvez inclure le déclencheur de demande dans votre flux de travail, ce qui vous permet d’effectuer des tâches telles que les exemples suivants :

Étapes suivantes